Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 304 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 371 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1867 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

DongTeuk Series Auteur: Lee Nana Vue: 2134
[Publiée le: 2014-01-05]    [Mise à Jour: 2016-01-05]
13+  Signaler Général/Romance/Yaoi (HxH)/One-Shot Commentaires : 5
Description:
Je vais écrire ici plusieurs DongTeuk. La plupart seront des OS, en une seule partie ou plusieurs parties.

1. When I see you (1)
2. When I see you (2)
3. When I see you (3)
4. When you wasn't here with me (1)
5. When you wasn't here with me (2)
6. Basket Love (1)
7. Basket Love (2)
8. Basket Love (3)
9. Basket Love (4) Soon
Crédits:
Les SuperJunior ne m'appartiennent pas encore, mais j'y travaille #Sors
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

When I see you.... 2

[2427 mots]
Publié le: 2014-01-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voici la deuxième partie de cet OS :D
Bonne lecture à vous ~♥


Il regardait depuis une heure déjà, l'intervenant qui devait faire son cours sur le commerce international. Étonnamment, le commerce était devenu très intéressant, aujourd'hui. Jungsu était son intervenant. Donghae ne pensait pas qu'il passerait autant de temps en sa présence même indirectement. Cela faisait trop de hasards. Jungsu était son intervenant. Il ne réalisait pas cela, pourtant il l'avait sous les yeux. Il était encore plus beau ainsi. On sentait son envie d'apprendre aux jeunes gens qu'ils étaient. Donghae avalait sans attendre les paroles qu'il déversait sur l'amphithéâtre. Donghae se fit d'ailleurs une remarque : « si Jungsu avait décidé de lui faire croire que la lune tenait dans sa main, je l'aurais probablement cru ».

Il n'était pas crédule, toutefois l'influence qu'il avait sur eux n'était pas moindre. C'était impressionnant. Donghae décrocha son regard de son interlocuteur, pour regarder les autres étudiants. Il voyait que tout le monde écoutait sans demander son reste.

Même Hyukjae était absorbé par son discours. Alors qu'il n'écoutait jamais, préférant écouter sa musique et recopier le cours de Donghae par la suite.

Jungsu ensorcelait ses élèves, c'était indéniable. Donghae se concentra à nouveau sur le moulin à paroles en bas de l'amphithéâtre. Il remarqua alors que Jungsu le regardait fixement tout en déversant son flot de mots. Surpris, Donghae tourna la tête autour de lui pour savoir si c'était bien lui qu'il fixait. Il se rendit bien compte rapidement qu'il le regarder, lui. Il se mit à rougir fortement. Néanmoins, Donghae ne détourna pas ses yeux de Jungsu.

La deuxième heure passa vite. Dès que le moment fut annoncé de partir, les étudiants ronchonnaient tous. Pourquoi arrêtait un cours si passionnant ? Donghae n'en doutait pas. Les talents d'orateur de Jungsu n'en étaient pas la seule cause. Jungsu était sans doute le plus jeune et beau de leurs intervenants, cela y jouait foncièrement.

Hyukjae mit un temps fou à rassembler ses papiers et autres de ses fournitures. Et bien sûr, cela laissa le temps à Jungsu de monter les marches de l'amphithéâtre et d'arriver à leur hauteur.


- « Je suis heureux que tu ne te sois pas perdu à courir dans la mauvaise direction ce matin... »


Donghae fut surpris qu'il remette cela sur le tapis. Hyukjae le regardait ahuri que cet intervenant lui parle si amicalement. Il n'aimait pas cela. Ils étaient à l'université, parler si ouvertement avec un intervenant n'était pas particulièrement bien vu et cela ne semblait pas interloqué Jungsu.

Donghae s'inclina vivement et prit la main de Hyukjae pour sortir de cette salle.

Une fois dehors, Donghae put respirer à nouveau normalement. Inconsciemment, il avait retenu sa respiration face à Jungsu. Cet homme allait probablement le tuer à la longue.


- « Hae tu le connais ? »

- « Hum... on peut dire ça »


Hyukjae n'insista pas. Donghae voyait bien qu'il s'inquiétait de sa petite mine. Il le remerciait de toujours faire attention à lui. Hyukjae était pour lui, une mère, un frère et son meilleur ami.


- « Hae tu travailles aujourd'hui ? »

- « Non pourquoi ? »

- « Ça te dirait de sortir un peu ? Cela fait longtemps qu'on n'est pas allé danser ou boire un verre ! »


Voyant que son ami ne réagissait pas, Hyukjae insista en le secouant comme un prunier.


- « Allez, Hae ~ Viens !! »


Donghae détourna son regard des yeux de HyukJae. Il avait le don de le faire succomber avec sa tête de chien battu. Tellement adorable. C'était d'ailleurs pour cela qu'il céda.


- « D'accord Hyuk mais pas de débordements. »

- « Oh Yeah ! Tu vas voir, je viens de découvrir une nouvelle boite sympa, hehe »


Le soir arriva bien vite et Donghae était malgré tout heureux de sortir un peu, de penser à autre chose. Il s'était habillé en conséquence, un slim noir pour mettre en valeur ses longues jambes et un T-shirt vert en col V qui moulait très bien les muscles de son torse. Pour éviter d'attraper froid, il avait emprunté une veste en cuir noir à Hyukjae. Elle était confortable. Donghae attendait désormais dans le petit appartement de Hyukjae. Ses parents étaient fortunés, pourtant il avait insisté pour que ses parents ne l'aident pas durant ses études à part si le besoin se faisait ressentir.

Il était catégorique là-dessus. Du coup, il avait trouvé un boulot de barman dans un bar d'ambiance non loin de chez lui. C'était d'ailleurs plus pratique pour Hyukjae de trouver ce genre de travail car il habitait à côté de Hongdae, le quartier en vogue chez la jeunesse et remplis de Bars et boites de nuit en tout genre. En somme, le quartier de la nuit était à porter de main pour lui.


- « Hyukjae, tu as fini ? »

- « Attends, Hae... Viens m'aider ... »


C'était toujours la même rengaine. Il n'arrivait jamais à choisir ses tenues de soirée seul. Pourtant, il le faisait quand même devant le manque de suggestions de son ami. Donghae s'approcha de la chambre de Hyukjae mais ne l'y trouva pas. Seul quelques affaires semblaient prendre la pose sur son lit. Il s'avança donc vers la salle de bain et vit Hyukjae lui faire signe de rentrer. Ne voyant pas le danger arriver, il accepta l'invitation et entra dans la pièce. Hyukjae ferma à clé la porte franchie par Donghae.


Donghae regarda Hyukjae, surpris qu'il ferme la porte à clé derrière lui.


- « Pourquoi tu as fermé la porte ? »


Le sourire qu'il vit apparaître sur l'adorable visage de son ami ne lui donnait pas de bons présages. Et il avait raison de craindre Hyukjae. Néanmoins, ce n'était pas aussi horrible qu'on pourrait le penser. Donghae ressortit de la salle changé. Il avait désormais un fin trait eye-liner qui soulignait à merveille son regard. Hyukjae était heureux. Pour une fois que son ami se laisse faire. Il était réellement satisfait.


- « Ne fais pas cette tête Donghae tu es magnifique ! »

- « Alors je peux me regarder pour voir le désastre ? »


Donghae se leva pour aller se mettre face au miroir mais Hyukjae l'en empêcha en le ramenant vers le lit et mit son peignoir sur le psyché.


- « Non, pas tant que je serais prêt »


Donghae soupira d'agacement. Il savait pertinemment que son ami allait mettre des heures à trouver une tenue correct. Il avait donc décidé de faire un effort sur les commentaires, aiguisant son ami vers une tenue qui lui irait parfaitement. Au bout d'un quart d'heure, ils étaient fin prêts. C'était la première fois que Hyukjae était habillé aussi vite.


- « Ce soir, tu vas t'amuser tu verras. J'ai quelques collègues de boulot qui se joindront à nous ça ne te dérange pas ? »

- « Non, ne t'inquiète pas. »


Donghae rigola devant la moue que fit Hyukjae. Il était vraiment irrésistible. Donghae lui pinça les joues : « Ne t'inquiète pas je t'ai dis. »

Rassuré, son ami sourit.


- « Alors Let's go ! »


Donghae arrêta son ami bien vite dans son voyage vers la porte d'entrée. Hyukjae pouffa et comprit bien vite son ami.

- « Vas-y tu en meurs d'envie. »


Il courut en trombe vers la salle de bain comme si sa vie en dépendait. Ce qu'il y aperçut lui coupa le souffle. Qui était cette personne en face de lui ? Il était choqué de remarquer qu'il était magnifique. Comment un simple trait d'eye-liner pouvait le changer autant ?


- « Yah ! Donghae ? Tu dragues la personne dans le miroir ou on peut partir ? »


Devant la réflexion, Donghae se reprit. Complètement submergé, il partit à la suite de son ami. Ils n'avaient pas beaucoup de chemin à faire. Après quinze minutes de marche dans le froid, ils arrivèrent devant une façade illuminée. Les lettres réfléchies par la lumière rouge laissait lire à ceux qui le pouvaient un nom bien étrange.


ENCORE


Un tel mot pour un bar ou une boite de nuit était plus qu'étrange. Plus on réfléchissait sur la provenance, plus on dérivait sur des pensées malsaines. Hyukjae lui avait spécifié que le maître des lieux avait prit un dictionnaire pour choisir le nom de son club et avait fait comme ces intellectuels du courant Dadaïsme. Il avait pioché au hasard parmi des centaines de pages, des milliers de mots.

Malgré cette explication, Donghae avait l'impression que ce club n'avait pas choisi ce nom au hasard. Un sentiment étrange l'habitait.


~


Cela faisait trente minutes qu'il dansait sans s'arrêter. Il adorait cela, il pouvait ainsi évacuer toutes ses émotions et pensées qui lui pesaient. Il avait à peine bu trois verres et il sentait ses mouvements lui échappait. Il n'avait jamais très bien l'alcool et il suspectait Hyukjae d'avoir forcer la dose. En parlant de lui, Donghae ne savait pas du tout où il était parti. Il y avait à peine deux minutes, il dansait serré contre un bel homme qui semblait apprécié la compagnie de son ami. Ils avaient dû partir sur une des banquettes pour faire leur affaire. Ici, plus rien n'était raisonné. Il avait même retrouvé un couple en train de se bouffer sans aucune retenue à l'entrée des toilettes mais ce n'était rien en comparaison au couple qui devait apprécié leur moment dans les toilettes. Rien que d'y penser Donghae commençait à avoir chaud. Plongé dans ses pensées, il remarqua que tardivement le corps qui venait se coller à lui avec insistance. Il retourna et vit l'un des collègues de Hyukjae. Un homme tout à fait plaisant qui avait gardé un visage enfantin et malgré tout attirant. Donghae se mordit la lèvre. Il pensa de suite à Jungsu toutefois il repoussa l'idée, la seule pensée cohérente de sa vie de tous les jours. Il ne voulait pas réfléchir au lendemain, s'il regretterait ce qu'il ferait ce soir. Alors il continua de danser se collant un peu plus au collègue de son ami, Henry. Donghae sentit deux mains froides lui caressaient les flans. Ce sentiment de changement thermique, la douceur des doigts qui le caressaient le fit se sentir bien, excité et accablé en même temps. Trop de sentiments contradictoires d'un coup. Il continua malgré tout cette danse enivrante. Henry lui mordilla le cou doucement, paresseusement, frustrant peu à peu sa victime. Ne réfléchissant ni à l'endroit ni à qui il faisait cela, Donghae alla à la rencontre des lèvres de son tortionnaire. Un baiser enflammé s'engagea entre les deux hommes. À bout de souffle, Donghae se recula un peu du visage de son vis-à-vis. Henry sans attendre prit la main de Donghae et l'emmena un peu plus loin de la piste. Il prit un couloir et entra dans une pièce qui devait servir de débarras. Sans rien dire, Henry entreprit d'explorer le corps de l'homme en face de lui. Ses mains froides et douces glissèrent avec une lenteur mesurée sur le torse de Donghae. Celui-ci suffoquait, la chaleur montait dans la pièce. Donghae n'avait pas conscience de ce qui se passait réellement. Tout ce qu'il savait c'est qu'on le touchait, qu'on aimait le corps qu'il possédait et sincèrement il aimait cela. Ses pensées s’emmêlaient le laissant croire ce qu'il voulait notamment imaginer que ces mains qui le touchaient avec tant d'envie étaient celles de Jungsu. Il ne voulait pas ouvrir les yeux, il ne voulait pas réaliser que tout cela était faux alors il profitait.

Son dos rencontra une étagère en métal, lui tirant une plainte de douleur. Henry l'avait poussé un peu trop fort et se fit pardonner en lui titillant le lobe. Cet acte lui provoqua un long frisson dans le dos, cachant un instant la douleur qu'il ressentait quelques instants précédents. La douleur qui s'était estompé fut remplacer par une autre. Henry venait de le mordre à sang son épaule gauche. Donghae serrait les dents. Il n'avait pas pour habitude qu'on lui procure un quelconque désir de cette manière et cela faisait qu'il appréhendait la suite. Son tortionnaire lui déchira son T-shirt et s'attaqua avec sauvagerie à son torse. Peu à peu, son torse fut meurtri de différentes façons. Çà et là, il y avait des marques de suçons, de morsures ou encore de griffures. Donghae ne ressentait plus de désir. Sa peau le faisait souffrir. Il tenta plusieurs fois d'arrêter Henry mais celui-ci avait réussi à le paralyser. Désormais, il subissait les caresses qu'il entreprenait sur son sexe, couinant de dégoût à chaque geste. Il gigotait pour l'empêcher de continuer, cependant la seule chose qu'il récolta fut une chute douloureuse. Henry l'avait fait basculer sur un carton rempli de documents à première vue. Sa tête avait cogné le mur violemment. Décidément il aurait dû rester chez lui, ce soir-là. Tout ce qu'il allait récolté était un viol comme fin de soirée. Il ne voulait pas. Comment avait-il pu finir ainsi ?

Un bruit résonna dans le couloir. Des cris se firent entendre. Des pas de courses paniquées furent la rumeur la plus forte. Henry ne s'en préoccupa pas et continua son affaire. Donghae pensa qu'il devait se faire remarquer alors il cria de toutes ses forces. La main de Henry s'appuya fortement sur sa bouche, l'empêchant presque de respirer.

« Tout est fini » pensa Donghae.

Quelques secondes passèrent. La peur se logea plus profondément dans le ventre de Donghae.

Alors qu'il pensait qu'il allait être violé et laissé dans une rue déserte agonisant dans le froid, la porte s'ouvrit brusquement.

La lumière éblouissait la petite pièce. Henry fut projeter sur le mur d'en face. Donghae se sentit soulever. Son corps l'éprouvait et des vertiges le prirent. Sa tête se posa sur une épaule. Sans doute l'homme qui le portait. Une sonnerie cria à ses oreilles. Ce son criarde le rendait sourd. Néanmoins, il entendit quelques mots soufflés à son oreille, de lointaines paroles.


« Je suis désolée d'arriver en retard... »

Commentaire de l'auteur La troisième partie arrive ~
Soon mes petits ~
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales