Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021
  • Choc
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • La première fois que Mathilde vit Alexandre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 1 000 - 2 800 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 18/09/2020
  • C'était un dimanche de décembre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Solde
    LE SOC
    Nb de signes :
    Genre : atypique - art visuel - absurde - poésie - avant-garde
    Délai de soumission : 25/10/2020
  • Sexe et sexualité dans le futur et ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 06/12/2020
  • Métamorphoses
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • En attendant septembre
    nsanzimana édition
    Nb de signes : > 169 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 29/08/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1586 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

Dance For Me
[Histoire Terminée]
Auteur: Lee Nana Vue: 1862
[Publiée le: 2013-04-26]    [Mise à Jour: 2013-11-28]
G  Signaler Romance/Drame/Yaoi (HxH) Commentaires : 3
Description:
Quand tout bascule du jour au lendemain, que les personnes qu’on aime le plus nous quittent un par un, nous laissent grandir et nous perdre dans ce monde vil et injuste, quand rien ne nous épargne jusqu’à qu’un petit miracle apparaisse dans votre vie, détruit tout votre quotidien, votre haine envers ce monde qui jusqu’à maintenant ne vous avait rien offert à part la vie.

*Pairing : KyuHae *
Crédits:
Les SuperJunior ne m'appartiennent pas qui sait peut-être un jour #Sors
L'histoire m'appartient.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 2

[2602 mots]
Publié le: 2013-04-27Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hihihihi voilà la suite ce soir je ne pensais pas poster aussi vite ♥ Je rappelle que ce sera une minific (bébéfic quoi #Sors)
Bonne lecture ~

Je m’étais réveillé avec un mal de tête plutôt conséquent, je tremblais de tout mon corps. Je suspectais d’être tombé malade. Je soupirai face à cette constatation et relevai ma tête doucement de là où elle était posée.  À peine, l’avais-je levé que je la reposais subitement sur quelque chose de dur et de moue en même temps. Une épaule ? Je levai ma main suivant les formes du corps qui se trouvait vraisemblablement à côté de moi. J’étais fatigué, alourdi par une probable fièvre. Et par conséquent, ma raison n’était pas tout à fait présente dans mes gestes. Je continuai alors mon exploration. J’entendis quelques gémissements venant de sa part. Je me rappelai aussi que le corps se trouvait à la torture de mes doigts était celui de Kyuhyun. Tout me revenait peu à peu. Nous étions  tous deux enfermés dehors, je ne savais où. La terrasse ? Le toit ? Je n’en avais aucune idée. J’avais fait quelques hypothèses, ce n’était pas le toit car de ce que j’avais entendu il n’y avait pas d’abri là-bas or lorsque l’orage a éclaté et que la pluie l’avait suivi dans sa descente sur notre misérable Terre, rien ne nous avait touché. J’en avais déduis qu’on avait un semblant de toit au-dessus de la tête.

-« Tu es réveillé Donghae ? »

Je voulais lui répondre mais ma voix restait bloquée au fond de ma gorge.  La bouche bien trop sèche pour lui répondre. Je bougeai juste un peu pour lui faire comprendre que j’étais bien réveillé.

-« Donghae ? »

Je sentis sa main me toucher le front. Un vêtement me recouvrit, me donnant un peu de sa chaleur et l’odeur sucré de son possesseur.  Je ne pouvais pas m’empêcher de m’enivrer de sa doucereuse senteur.

 -« Quand vont-ils ouvrir cette porte ? »

Il avait dit ces mots plus pour lui, me serrant contre lui. Je m’endormis presqu’instantanément bien trop faible pour résister à cette douceur.

~

J’ouvris difficilement les yeux, papillonnant mes paupières comme si la lumière allait m’éblouir. Cependant, rien ne vint, tout restait noir.

-« Donghae ? »

Cette voix me rappelait quelque chose. Eunhyuk ?

-« Hum »

Je me sentais trop faible pour faire une phrase complète. Et puis, au fur et à mesure que les souvenirs me revenaient, je culpabilisais envers Eunhyuk. Même s’il était vrai qu’on était plus ensemble à cause de l’agence, je l’aimais toujours malgré tout et le fait d’avoir embrassé Kyuhyun pour une raison que j’ignorais encore, me mettait mal à l’aise avec cet homme qui avait toujours pris soin de moi. J’essayais alors d’oublier cette nuit, cet homme en espérant de tout cœur effacer tout cela de mon esprit, de ma tête.

-« On se demandait où tu étais passé ! C’est dans ce genre de moments où un portable te serait utile ! On t’a cherché partout ! C’est de ta faute Kyuhyun ! »

Je tiltai d’un coup aux paroles de Eunhyuk. Kyuhyun était dans la salle ?

-« Est-ce que tu crois vraiment que je me serais laissé enfermer par un temps de tempête sur la terrasse, sérieux ? Je ne suis pas encore atteint à ce point ! »

-« Ouais mais n’empêche… »

-« Vous avez fini ? Je suis là hein ! »

-« Pardon Hae »

-« C’est rien Hyuk. Est-ce que quelqu’un peut me dire où on est ? »

-« À l’hôpital. »

Ils avaient répondu d’une même voix. Ils avaient beau ne pas très bien s’entendre, ils restaient tout de même sur la même longueur d’onde. Je rigolai doucement de la situation puis me rendis compte de ce qu’ils venaient de me dire.

-« Hein ? Pourquoi ? »

-« Tu as fait une forte fièvre suite à ton exposition au froid même si j’ai essayé de te garder au chaud, tu continuais à trembler et délirer à cause de cela. »

Délirer ? Comment ça ? Il ne me semblait pas avoir eu un moment de délires, j’avouais volontiers l’avoir embrasser, toucher… D’accord je pensai savoir pourquoi je délirais. Je fixai aveuglement l’endroit où venait la voix de Kyuhyun.

-« Dans ce cas, je n’étais pas le seul à délirer… »

Je me pinçai les lèvres, conscient de ma gaffe et comme je m’y attendais, Eunhyuk se mit à poser des questions. Des questions auxquelles j’avais décidé de rester silencieux. Car si je parlais, il saurait que je l’avais trompé en quelque sorte et je ne voulais en aucun cas le faire souffrir. « Il est trop tard pour vouloir ne pas lui faire de mal » pensai-je et je le savais pertinemment.

-« Il se prenait pour un oiseau et pour rigoler j’ai poursuivi dans son délire en lui servant de maman… »

J’étais surpris de cette intervention qui était, il fallait l’avouer, ridicule de la part de Kyuhyun.

-« Tu es sérieux ? »

Eunhyuk semblait le croire. Je ne le pensais pas aussi crédule. Mais à cet instant, je me disais qu’un nouveau mensonge avait été dit.  Ma culpabilité revint au galop, serrant ma gorge.

-« Kyuhyun tu pourrais sortir s’il te plait ? J’aimerai parler avec Eunhyuk… »

J’entendis dans le coin où quelques instants plus tôt, la voix de Kyuhyun déblatérait un mensonge légèrement impossible à gober. Un soupir se fit entendre et la porte de la chambre claqua un peu brutalement.

-« Dis donc il est toujours impassible mais là c’est comme si tu l’avais vexé.. »

Je t’en prie Eunhyuk ne me rends pas la tâche plus difficile qu’elle ne l’est à l’heure d’aujourd’hui. Je tendis la main devant moi où Eunhyuk devait se trouver. Je percutais son torse de plein fouet, je continuai mon chemin sur son corps jusqu’à son visage. Voulant à tout prix voir où j’en étais dans mes sentiments, tout de même hésitant, j’avançai mon visage près du sien en caressant du bout des doigts ces lèvres que j’aimais tellement embrasser dans le passé. Plus je m’approchai plus je sentais son souffle se faire plus court. Son souffle chaud embaumé d’une odeur de fraise s’écrasait agréablement sur mon facial. Hésitant encore à réduire la minime distance qui devait rester entre nos lèvres, Eunhyuk ne se fit pas prier et la réduisit sans plus de cérémonie. Il posa tendrement ses doux bouts de chair sur les miens, pressant par moments un peu plus fort. Ces instants de douceur, de tendresse m’avaient particulièrement manqué cependant l’impression que je m’en faisais était différente aujourd’hui. Mon cœur ne palpitait pas aussi vite qu’avant, il n’était pas sur le point d’exploser comme une mine sur un champ de bataille. Le fond de mon cœur avait changé. Toutefois, cette tendresse me fit beaucoup de bien. Ne voulant pas profiter de ses sentiments qui étaient miens autrefois, je me décalai doucement de lui, gardant ma main sur sa joue.

-« Hyuk, je ne suis plus sûr de mes sentiments… pour toi… »

Les traits de son visage se crispèrent. Les muscles de sa mâchoire divinement bien dessinés se tendirent sous mes paroles. Une larme percuta de plein fouet ma main.

-« Je sais Hae … »

Bien qu’il soit très souvent enfantin, Eunhyuk était une personne incroyablement perspicace et surtout observateur. Mon cœur se serra, bien que je ne sois plus aussi amoureux de lui que par le passé, je tenais tout de même à cet être fragile et adorable. Par instinct, je posai mon front contre le sien, fermant mes yeux par réflexe. Ses larmes continuèrent de tomber à flot. Il avait en fin de compte terminé dans mes bras.

 -« Hae ? »

-« Hum ? »

-« Est-ce que je pourrais toujours rester à tes côtés comme avant même si… »

-« Eunhyuk, mon cœur a changé il est vrai, mais mon affection envers toi ne s’envolera jamais, il restera ancré là »

En disant ces dernières paroles, j’avais posé ma main à l’endroit même où mon cœur battait. Je ne voulais en aucun cas qu’il se sente rejeter.

Deux bras me prirent dans leur antre, m’accueillant dans leur chaleur apaisante.

-« Hae, qui c’est ? »

Je fronçai les sourcils, ne comprenant pas où il voulait en venir. J’attendis la suite qui ne vint pas interrompu par un coup sec sur la porte de la chambre.

-« Excusez-moi, messieurs mais l’heure des visites sont bientôt finis. Veuillez finir rapidement. »

J’hochai la tête positivement à ses paroles et attendis que la porte se referme. Une action qui ne se produisit pas. Au lieu de cela, des pas se firent entendre.

Eunhyuk se leva sans un mot me laissant seul dans l’obscurité.

-« à demain Hae »

Ce fut ces dernières paroles. Je regrettais profondément qu’il parte comme cela. Je savais pertinemment qu’une fois rentrer chez lui, il se laissera aller à sa tristesse. Rien que je ne pouvais apaiser désormais, étant la cause de son malheur.

-« Donghae… » Cette voix grave me procura un délicieux frisson le long de ma colonne vertébrale. « Quelle est ta relation avec Eunhyuk ? »

En quoi cela le regardait ? De quel droit Kyuhyun devait connaitre ma relation avec Eunhyuk ?

Toutefois contrairement à toutes mes pensées, les paroles racontant cette histoire passèrent bien vite la barrière de mes lèvres.

-« Je sortais avec lui il y a quelques temps, mais l’agence n’a pas apprécié ce genre de relation au sein du groupe même si Ryeowook et Sungmin n’ont jamais dit quoi que ce soit à ce propos. Cependant l’image est importante, nous ont-ils dit. Malgré cela, nous sommes restés proches… Pourquoi me demandes-tu tout cela ? »

L’air autour de moi vibra et je sentis une main venir se glisser dans mes cheveux. Mon cœur s’affola soudainement, il semblait prêt à lâcher tant la pression qui le comprimait était devenue trop grande.

Sa main descendit lentement vers mon visage, caressant chaque parcelle de peau qu’elle pouvait trouver. Malgré moi, je retenais mon souffle attendant avec impatience la suite des événements comme un enfant qui voudrait ouvrir avant l’heure ses cadeaux de noël. 

Etant complètement inconscient de ce qui m’entourait, je fus surpris de sentir ses lèvres douces rejoindre les miennes. Mon palpitant repartit dans une course folle. Rien que ce baiser en surface me donnait d’agréables frissons. Quelques secondes après, le vide remplaça ses lèvres cependant que très peu de temps car Kyuhyun dévora cette fois encore ma bouche. Ce baiser n’avait rien d’innocent et cela n’était pas pour me déplaire, lui laissant volontiers l’entrée de ma bouche afin qu’il vienne caresser de sa langue la mienne dans une dance sensuel et pleines d’émotions. Ma poitrine se soulevait difficilement à cause du manque d’air. Dès qu’il s’éloignait pour qu’on puisse respirer, je reprenais avec envie ses lèvres pour repartir dans une danse endiablée. Enfin jusqu’à qu’une infirmière frappe timidement à la porte. Kyuhyun avait quitté mes lèvres précipitamment et malheureusement je ne le sentais plus près de moi. Où était-il passé ?

-« Je vais m’occuper de votre perfusion et je vous laisserai dormir, Mr Lee. »

J’acquiesçai sans attendre un peu perturbé par la disparition soudaine de Kyuhyun. Avais-je rêvé ? Je ne pensais pas pouvoir imaginer de telles chimères. L’infirmière s’occupa avec minutie de ma perfusion tout en me parlant pour me dire ce qu’elle faisait ou tout simplement de tout et de rien.

-« Vous pourrez probablement partir demain, le médecin viendra vous voir à la première heure. Je vous souhaite une bonne nuit. »

Touché par sa gentillesse, je lui retournai sa politesse et me calai sous ma couverture. Lorsque je posai enfin ma tête sur mon doux oreiller, tout en poussant un soupir de bien être, une voix s’éleva dans la pièce.

-« Donghae elle est partie ? »

J’ouvris grands mes yeux, expression faciale qui montrait sans aucun doute ma surprise. Mon cœur repartit dans sa course. Cette voix grave et calme était à présent un trésor que je souhaitais à tout prix garder près de moi.

J’hochai la tête, affirmativement. Des bruits de vêtements se firent entendre, laissant sa présence et sa chaleur se rapprochaient de moi. Un poids atterrit sur mon lit, montrant que Kyuhyun s’était assis.

Sa main caressa ma joue, légèrement. Puis un doigt se posa sur ma lèvre inférieure. Le cœur près à sortir de ma poitrine, j’attendis gentiment la suite des événements. Cependant, je ne m’attendais pas à cela :

-« Donghae, j’aimerai te dire quelque chose mais j’ai peur de te brusquer…S’il te plait écoutes-moi jusqu’à la fin. »

-« Je t’écoute »

Ma voix avait tremblé rien qu’en disant ces mots. Toujours son doigt posé sur mes lèvres, les caressant du pouce, il se rapprocha un peu plus de moi. Cette action me donnait encore plus de frissons de plaisir et d’excitation.

-« Je… Donghae… je n’ai jamais vraiment été doué pour ce genre de choses, ce que j’entends par là, c’est que je n’ai probablement jamais été attiré par un homme et les femmes ne m’ont jamais vraiment intéressé, j’ai toujours été un homme des cavernes. Terré dans mon appartement, je faisais le boulot qu’on m’attribuait sans rechigner, à cause de cela, je suis devenu complétement insociable, laissant de côté mes connaissances, ma famille et mes amis les plus chers. Je me rends compte désormais que je n’étais pas facile à vivre. Le seul qui ne m’a jamais abandonné était Sungmin. Il m’a toujours soutenu, m’a poussé à sortir, à reprendre contact avec Eunhyuk et Ryeowook. Cependant, ceux-là m’en voulaient terriblement de les avoir laissé de côté et je les comprenais, je ne leur en voulais pas. Sungmin venait souvent me voir chez moi, me parlant de ses amours, de sa vie d’Idole, aussi de toi. J’avoue volontiers que j’étais terriblement jaloux de toi. Tu avais leur attention et tu semblais avoir toutes les qualités, aucun défaut. J’étais terriblement jaloux. Et puis l’affaire KangIn a cassé tout cela, tous les efforts que j’avais faits pour faire plaisir à Sungmin. J’étais de sortie avec quelques amis que j’avais retrouvés de l’époque de l’université, ils voulaient à tout prix aller en boite je les ai suivi à contrecœur. Au début ça pouvait aller malgré mon mal être dans ce genre d’endroits. Puis, KangIn est passé devant moi. Je ne pouvais pas me tromper après toutes les photos que Sungmin m’avait montrées d’eux deux. Je l’ai vu bécoter pendant une bonne demi-heure un autre homme. J’avais tellement mal au cœur pour Sungmin, je n’ai pas réfléchi aux conséquences, j’ai pris ces photos montrant ces deux hommes et je les ai montrés à Sungmin. L’une des plus grosses erreurs de ma vie. Je l’avais rendu malheureux… »

-« Ce n’est pas toi qui l’a rendu malheureux c’est KangIn en le trompant. J’aurais probablement régi comme toi… »

Un silence pesant de plusieurs sentiments tout aussi différent les uns des autres s’installa.

-«j’aurais dû réfléchir. Je sais que désormais Eunhyuk et Ryeowook m’en veulent encore plus, j’ai parlé hier avec Sungmin, il dit aller mieux je ne le crois pas vraiment. Et je t’ai vu au loin, Sungmin m’avait tellement parlé de toi que je me suis dit que toi au moins tu pourrais le réconforter tu semblais proche de lui dans ses dires,… alors dès que je t’ai vu dans ce couloir au bras d’Eunhyuk, j’ai été impulsive. Je me suis retrouvé enfermer avec toi pendant toute cette nuit et je… »

Sa main remonta le long de ma mâchoire.

-« Tout cela pour dire que je pense être… » Il prit une longue pose.  « Je pense être amoureux de toi, Donghae »

Mon cœur s’arrêta un bref instant pour reprendre la même course effrénée qu’un cheval au galop.

Commentaire de l'auteur Merci de votre attention ♥
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales