Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1972 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

Cendrillon et le Lapin Rose Auteur: watashi-no-hanashi Vue: 1283
[Publiée le: 2012-05-31]    [Mise à Jour: 2015-03-31]
G  Signaler Général/Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 7
Description:
Quand cinderella est énervé, elle est sans pitié. Alors chez les suju, la règle était simple: aucune personne d'esprit sain ne s'en approchait... ce serait faire preuve d'un grand masochisme.
Oui, mais qui a dit que Sungmin était réellement sain d'esprit ?
Crédits:
posté et reposté, mais je ne me lasse pas de propagander sur Sungmin en mode pervers :p
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

cinderella

[2159 mots]
Publié le: 2012-05-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur yep encore cette ff ^^
mais je la n'aime bien moi, en tout cas j'aime mon pairing et mes persos et j'ai aimé l'écrire. C'est deja bien !

Cette foutu journée l'avait énervé. Rien n'allait comme il voulait. Pas d'eau chaude en sortant de répétition, des heures supplémentaires sans motif valable, le carburateur de son précieux bolide avait lâché au beau milieu du parking et pour couronner le tout, il avait trouvé le moyen de s'étendre en pleine rue, sur le chemin du retour qu'il avait dû faire à pieds, déchirant et recouvrant d'adorables taches marron son pantalon neuf à l'origine d'un blanc éclatant.


Il entra dans l'appartement, ne manquant pas de claquer la porte pour signaler à tout un chacun son humeur.


Plus efficace qu'un panneau danger dans une zone à risque et plus effrayant qu'un fauve échappé du zoo. Les quelques membres du groupe présents dans le salon déguerpirent rapidement pour vaquer à des occupations bien moins périlleuse que de rester en présence d'un Heechul en mauvaise condition.


Pas qu'il soit désagréable mais lorsque ses nerfs étaient mis à rude épreuve, il ne distinguait plus amis ou ennemis et tout le monde en prenait pour son grade. C'est pourquoi par mesure de prévention, le vide se faisait rapidement à ses côtés dans ces moments-là. Oui personne n'était à ce point suicidaire.


Du moins personne ayant un esprit sain. C'est ce que pensa le leader dissimulé dans la cuisine à l'américaine en voyant un petit bonhomme rose qui quittait la place à ses côtés pour sautiller jusqu'au salon dont la bête avait pris possession.


-Oh hyung t'es là ? Je me disais bien que j'avais entendu la porte claquer. T'es de mauvaise humeur ?


Leeteuk n'aimait pas médire sur ses amis mais là il devait avouer que là la bêtise de Sungmin le laissait pantois. À moins qu'il s'agisse de courage démesuré finalement. Mais quoiqu'il en soit au vu de la situation, l'un et l'autre était plutôt semblable.


-hmmm.


Sans articuler de mot particulièrement audible, Heechul fit un mouvement de la tête qui semblait donner raison au cadet. Surpris de cette réponse, il ne put s'empêcher d'admirer les prouesses du petit lapin qui avait maintenant trouvé le moyen de s'étendre de tout son long sur le canapé du salon.


Heechul retira son écharpe et sa veste qu'il abandonna sur le porte-manteau et se fraya une place sur l'un des fauteuils près de la table basse, jonglant entre les fils de Playstation2, les manettes de wii et les instruments de guitare Hero qui s'y trouvaient.


Il s'appuya contre le dossier et ferma les yeux, les bras croisés sur son torse. Quiconque voyant cette scène aurait immédiatement compris que le charmant jeune homme n'était pas ouvert à la communication, et ba non, pas Sungmin.


-Pas la peine de faire cette tête-là, on y est pour rien si tu es de mauvaise humeur.


En moins d'une demi-seconde, deux pupilles noires se posèrent sur lui, menaçant de le tuer plus surement qu'un revolver.


-Va prend une douche brulante, un café et revient avec un sourire t'es mieux qu'en faisant la gueule, lança-t-il, téméraire, se redressant en appuis de ses bras.


Prêt à intervenir, Leeteuk s'approcha de la zone d'évacuation, attendant le moindre signe d'attaque pour se lancer en intermédiaire. C'était un rôle difficile et périlleux mais il le fallait, après tout c'était son devoir de leader.


Les yeux rieurs de Sungmin ne se détournèrent pas malgré l'air menaçant de son ainé. La tension semblait à son comble. Seul le plus jeune ne semblait pas le remarquer. Heechul se redressa, le dominant de toute sa hauteur. Il serra les dents et eu droit à un sourire en guise de réponse. À son tour Sungmin se leva pour étreindre cinderella, ne se gênant pas pour descendre ses mains jusqu'à son fessier. Il poussa le vice jusqu'à pincer ses petites fesses en rigolant avant de se détacher de lui.


Comme dans un cartoon, la colère de Heechul s'évapora avec un petit ''pouf''. Comme si un personnage imaginaire, muni de son aiguille était parvenu à éclater cette bulle de colère. Il se sentait beaucoup plus détendu. Et puis il n'avait pas tort, un café ne lui ferait pas de mal. À regret il s'éloigna des bras menus et l'air apaisé il alla se préparer un café.


Abasourdi devant la scène qui s'était déroulée sous ses yeux, le leader se figea, la bouche entrouverte, prêt à gober les mouches, incapable de se remettre de sa surprise. D'ailleurs plus que de la surprise, la scène tenait plutôt du miracle. À coté de ça, même les miracles de Lourdes faisaient pâles figures. C'est ce moment que choisit Kangin pour rentrer à son tour. Jetant les trois quarts de ses affaires dans l'entrée, ne gardant qu'un sac de course à la main.


-Ba alors Teukie, tu essaies de capturer des moucherons ?


La voix du nouvel arrivant l'aida à se remettre lentement les idées en place. Il essaya alors d'expliquer sa situation dans un langage qui était loin d'être accessible à tous.


-Je... Heechul énervé... puis il a rien dit ! … il l'a pincé... et là …

-Attends deux secondes je récapitule, ça fait longtemps que j'ai pas joué aux messages codés, alors il me faut un peu de temps pour tout remettre en ordre, plaisanta Kangin un brin moqueur. Si j'ai bien compris Heechul était énervé ? C'est bien ça ?


Leeteuk hocha de la tête pour confirmer l'hypothèse, ce à quoi Kangin lui répondit par un sourire.


-C'est pas la première fois en même temps … remarqua-t-il judicieusement. Pas de quoi se mettre dans cet état. Et quoi ? Il a pincé quelqu'un ?


Il fronça les sourcils en voyant Leeteuk lui faire signe que non. Il jeta un coup d'œil dans la cuisine et vit le jeune homme en question en train d'attendre patiemment près de la machine à café rutilante, que son précieux breuvage soit près.


-Ba ça à l'air de lui être passé. C'était pas si grave.

-Justement ! S'exclama Leeteuk et regardant tour à tour Sungmin et Heechul, s'arrêtant quelque fois sur Kangin pour obtenir une confirmation à son rêve éveillé.

-Euuh quelqu'un m'explique ?

-Rien de spécial. Je crois que Heechul était de mauvaise humeur. Mais je lui ai dit que ça lui allait pas et je lui ai fait un câlin et là il prend un café comme je lui ai suggéré. Pas de quoi polémiquer, dit Sungmin avec détachement.

-Ahhh, fit Kangin sur le ton de l'évidence. C'est rien Teukie, tu es en état de choc, ajouta-t-il en tapotant le dos du leader et le réconforter de son choc émotionnel.

-Mais mais mais... c'est pas possible, tu as déjà vu Heechul se calmer en deux minutes sans crier sur un innocent toi ? Il doit être malade. Oh mon dieu il va mourir ! J'en suis sûr ! Renchérit Leeteuk en surjouant la détresse.

-HAHA très drôle, ironisa le concerné de son petit coin parfumé à la caféine.

-Ne t'inquiètes pas pour rien, tout le monde sait que Heechul ne résiste pas à un certain petit lapin.


Heechul piqué à vif s'approcha de ses deux collègues, sa tasse de café fumante à la main.


-Qu'est-ce que je dois comprendre par là ?

-Que tu cèdes toujours face à Minnie, sourit Kangin pour le taquiner.

-Pas du tout. Je vois pas ce que tu veux dire, se renfrogna Heechul.

-Bien sûr que si. Si j'étais pas un gentil ami et que je voulais t'embêter je dirai même que à t'observer tu as presque l'air amoureux... mais bon je suis pas comme ça … s'amusa-t-il en voyant le froncement de sourcils de son interlocuteur.

-N'importe quoi.


Sa petite tasse chérie à la main, il s'enfuit vers le salon. Debout, appuyé sur le dossier de l'un des fauteuils, il avala une gorgée de la boisson amère. Tracassé par les mots de son ami, il se perdit dans ses pensées, son regard perdu sur Sungmin qui avait retrouvé sa place face à la télévision.


Amoureux? Et puis quoi encore ...

Comment cela aurait-il été possible?


Lui, Kim Heechul, une légende, un dieu humain !

Non non non et re-non. C'était définitivement impossible !

Il ne pouvait pas être amoureux. Déjà parce qu'il n'était jamais amoureux et puis parce que ... non voilà tout.



Et quand bien même il l'aurait été, n'importe quel prince sortit du trou perdu du monde ne pouvait pas gagner si facilement le cœur de cendrillon. Surtout pas cette espèce de concentré de mignonneté au regard pervers, affublé d'un étrange tee-shirt rose informe qui lui allait particulièrement bien et qui batifolait sur le canapé de manière sensuelle !


Heechul avait bien défini depuis longtemps les critères déterminants pour accéder à ces faveurs et Sungmin ne répondait à aucun d'eux.


C'est vrai quoi, n'avait vraiment rien de l'homme idéal !


Quitte à tomber amoureux de l'un de ses amis et collègues, autant que ce soit de Siwon, lui au moins avait la carrure d'un gentleman comme on en rêvait ! Ou même Donghae, il était pas mal dans le genre beau-gosse adorable, il méritait presque quelqu'un comme sieur Heechul. Ou sinon pourquoi pas Leeteuk, il avait plus le style de l'homme sur lequel il pourrait jeter son dévolu quand même. Nan en fait n'importe qui lui irait mieux que ce nounours adorable pour enfant.


-Hyung arrête de me regarder comme ça ou je vais croire que j'ai le droit de te sauter dessus pour t'arracher ta chemise, le réveilla une voix mélodieuse.


L'innocence dépeinte sur le visage du garçon était en totale contradiction avec ses propos. Un sourire angélique aux lèvres, les yeux papillonnant et le ton légèrement chantant, quiconque aurait eu droit à l'image sans le son aurait été persuadé que le garçon discutait télétubbies ou bisounours. Le décalage était tel que l'ainé ne put s'empêcher de chercher bêtement confirmation, convaincu que son ouïe avait décidé de lui jouer des tours.


-Quoi ?


Comme toujours, Sungmin feignit la naïveté et revêtit son sourire malicieux, comme un enfant qui chercherait inutilement à dissimuler une bêtise.


-Je me demandais si tu avais pas froid avec ta chemise ouverte et ton pantalon à aération autonome, sourit le jeune homme l'air de rien.

-Ge?


Pour s'expliquer il pointa du doigt les genoux écorché du très branché pantalon marron-blanc. Heechul grogna et se retint de tout commentaire. Il était bien assez embêté de voir son vêtement adoré dans un si piteux état pour subir en plus les sarcasmes de cet enquiquineur. Il leva la tête pour lancer un de ses fameux regards gélifiant de sa composition mais fut interrompu en rencontrant celui de Sungmin. Comme toujours, il lui sourit de toutes ses dents et reporta son attention sur ses vêtements. Il détailla l'ouverture nouvelle du pantalon et remonta légèrement son regard un peu trop haut pour ne regarder que ses jambes et trop bas pour parler de sa chemise.


Pour s'assurer qu'il ne louchait pas, il suivit le regard de Sungmin pour les poser au même endroit. Comme il l'avait imaginé, il atterrit directement au niveau de son entrejambe. Il fut tellement sous le choc de sa propre constatation qu'il n'eut même pas l'idée de répondre aux sarcasmes sur ses vêtements.


Effectivement, quelque chose n'allait pas. Il était celui qui choquait, celui qui n'avait pas froid aux yeux et ne craignait pas le moindre sous-entendu explicite. Et son ami qui jouait le petit garçon mignon, adorable et naïf. Pourquoi les fans ne pouvaient-elles pas le voir comme ça ? Au moins il était certains qu'elles arrêteraient de le prendre pour un petit enfant sage et sans la moindre expérience sexuelle. D'ailleurs il devrait repenser à cette idée de désigner publiquement Sungmin comme l'homme le plus pervers de Corée. D'accord Leeteuk l'en avait interdit. Mais avec ce dont il avait droit ce soir, il devait sérieusement reconsidérer la question. Après tout c'était une véritable tromperie pour le public non ? Oui, voilà, ses intentions étaient tout ce qu'il y avait de plus altruistes.


-Tiens ! Si on se faisait une soirée ? Ça fait longtemps qu'on en a pas fait. Puis on a rien avant demain soir, autant en profiter.


L'art du changement de conversation sous enveloppe de kawaïsme.










Commentaire de l'auteur héhé suite à venir très vite ~
verdict sur ce Sungmin ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales