Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1296 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Super junior

'Cause I fall in, I fall in, I fall in love
[Histoire Abandonnée]
Auteur: AkiKumiko Vue: 2614
[Publiée le: 2012-05-30]    [Mise à Jour: 2012-12-03]
G  Signaler Romance/Amitié/Tranche de viePas de commentaire
Description:
Deux groupes, deux mondes. Rien ni personne ne pouvait prévoir leur rencontre. Des histoires entremêlées, des sentiments flous, un chemin qui mènera là où il ira...

(Je m'excuse d'avance si les 4 premiers chapitres sont purement introductifs et mettent en place l'histoire. J'espère qu'ils ne vous rebuteront pas !)
Crédits:
Les Super Juniors ne m'appartiennent pas. Par contre, le groupe AnymA est entièrement créé par moi, et le texte aussi.
(Si certains évènements changent, c'est pour coller au plus possible à mon récit.)
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

A day just for you

[2278 mots]
Publié le: 2012-12-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà enfin le chapitre 14, que j'ai dû retaper à cause d'un problème informatique... Il m'en a fallu du temps pour trouver l'inspiration !

Bonne lecture~

14 ~ A day just for you ~

-          Debout feignasse !

Le réveil fut dur pour Ayaka. Yasuro, en pleine forme malgré son plâtre, était debout depuis six heures du matin. Il semblait être d’ailleurs de bonne humeur.

-          Hum, laisse-moi dormir encore un peu !

-          Non, enregistrement final !

-          Quoi ? Déjà ?

-          Oui, déjà ! J’ai réussi hier à régler les quelques soucis sur certaines pistes, il ne nous reste que deux pistes à enregistrer. Et bien sûr, Akihito s’est calmé, vu qu’on est en avance sur les temps et que les pistes arrangées lui plaisent. Ah, et au fait, merci pour avoir réenregistré la piste cinq !

Yasuro retourna dans la cuisine, où il continua de s’affairer avec les casseroles. Ayaka s’étira, et resta un bon moment assise sur le bord de son lit. Il était huit heures à peine, mais le travail les attendait. Malheureusement, elle n’avait pas le courage aujourd’hui de faire quoique ce soit. Dès qu’elle fermait les yeux, elle revoyait Sungmin l’embrassant face à ce coucher de soleil… Elle se tapota les joues et se força à aller prendre une douche chaude pour se réveiller. L’eau coulant sur ses épaules et sa tête lui firent le plus grand bien, et un peu plus réveillée, elle alla rejoindre par la suite son ami, qui se débattait avec une poêle.

-          Qu’est-ce que tu mijotes encore ?

-          Hum ? Des crêpes, ça te dit ? Malheureusement, avec une main, je ne suis plus très doué pour faire sauter les crêpes !

-          Attends, je vais le faire.

Le petit déjeuner se passa dans la joie et la bonne humeur, et à dix heures, les deux amis se retrouvèrent dans le studio, où Akihito était déjà là en train de griffonner des notes sur une partition déjà bien noircie par ses précédentes corrections.

-          Ah, vous êtes là ? Où sont Ritsuka et ChunJi ?

-          Ici, répondit l’un des concernés, en l’occurrence, ChunJi, qui était de bonne humeur lui aussi.

-          Bref, on attaque tout de suite les répétitions, après on enchaîne sur les enregistrements, ça marche ?

-          Ok, répondit Ritsuka.

Le reste de la journée se passa relativement bien, Akihito qui pour une fois ne semblait pas trop stressé et satisfait du travail réalisé. A cinq heures, tout était bouclé, et ChunJi, avec un grand sourire, s’approcha d’Ayaka.

-          Tu m’as l’air rayonnante dis-moi !

-          Qu’est-ce qui te fais dire ça ?

-          Oh, l’intuition féminine.

-          Rappelle-moi, tu es un mec, non ?

-          Ah zut, l’argument ne marche pas, Si je te disais alors une source sûre qui m’a dit que tu as finalement conclu avec un beau jeune homme?

-          Que… ?

Ayaka se tourna vers Yasuro qui sifflotait dans son coin.

-          Yasu ! Qu’as-tu raconté à ChunJi ?

-          Oh, rien, mis à part que tu sortais enfin avec Sungmin.

-          Quoi ? Ayaka avec Sungmin ? Quand, où, comment ? s’exclama Ritsuka.

-          Mercredi dernier, Sungmin a raccompagné Ayaka, poursuivit ChunJi en dansant. Hahaha, enfin, tu es casée !

-          Yasuro, pourquoi… Ah laisse tomber, vous êtes irrécupérables.

-          Mais non, on est content pour toi ! Pourquoi tant de cachotteries entre nous ? On est comme une famille non ?

Ayaka soupira, puis s’emparant de sa guitare et du reste de ses affaires, sortit du studio, et trouva dans le hall un Heechul qui l’attendait à sa grande surprise, tout sourire. Les nouvelles allaient vite, pensa-t-elle.

-          Félicitations !

-          Je ne suis pas mariée à ce que je sache.

-          Oh presque !

-          Vous êtes lourds à force. Tout le monde est au courant ou quoi ?

-          Comment dire… Oui.

Ayaka soupira et se gratta la tête. Décidément, oui, les nouvelles allaient vraiment très vite. Elle espérait que ses amis n’allaient pas s’amuser à la poursuivre partout pour voir comment sa relation avec Sungmin allait évoluer. Heechul semblait lire dans ses pensées car il posa sa main sur son épaule.

-          Ne t’inquiète pas, on ne va pas s’amuser à vous stalker. Nous sommes juste contents pour vous deux. Je sais qu’on peut être collants, mais de là à faire ça.

-          J’espère pour vous. Sinon, vous aurez une mauvaise surprise.

-          Hum, je ne me sens pas rassuré ! fit en plaisantant Heechul.

La jeune femme donna un coup sur le bras de son ami, et s’en alla en courant. Elle bouscula alors sans le remarquer Leeteuk qui semblait se rendre vers le hall.

-          Et bien ? On ne fait pas attention ?

-          Oh excuse-moi Leeteuk, j’étais…

-          Perdue dans tes pensées ? Ou alors agacée. Vu que tu fronces les sourcils.

-          On ne peut rien te cacher, leader.

-          Je suppose que tu as vu Heechul. Ne l’écoute pas, c’est le roi des enquiquineurs. Surtout s’il t’a dit qu’il était au courant pour ta relation avec Sungmin.

-          Que… Non, laisse tomber, je crois que je ne suis pas d’humeur.

-          Si tu te demandes pourquoi j’ai supposé que Heechul te parlait de ta relation avec Sungmin, c’est parce que vu la commère qu’il est, il a dû t’en parler à leur qu’il est. Sinon, ne t’inquiète pas, je ne suis du genre à aimer à faire la morale. Juste que j’ai un message à te transmettre, de Sungmin justement. Je t’emmène au parc ? Il t’attend là-bas.

-          Pourquoi c’est à toi de faire ça ?

-          Parce que je suis le plus digne de confiance, et le leader de surcroît justement !

Avec un petit sourire, Leeteuk lui prit la main et l’entraîna jusqu’à sa voiture. Avec sa galanterie habituelle, il installa la jeune femme dans sa voiture, puis se mit au volant, et démarra.

-          Tu ne fais pas de crise de jalousie ?

-          J’aurais pu, vu la jolie fille qui se tient à côté de moi. Mais c’est Sungmin, et il est tellement adorable que je ne peux pas lui en vouloir… De m’avoir piqué la fille que j’aimais.

-          Tu es quand même jaloux, avoue-le. Ça s’entend dans ta voix.

-          Bon, d’accord, un peu.

Leeteuk détourna le regard quelques instants de la route, fixant intensément Ayaka. Mais de ce fait, la voiture n’allait plus droit, fonçant vers la voie inverse, et ce fut de justesse que Leeteuk remarqua la voiture d’en face qui arrivait, et fit une embardée.                                                                                                                                                              

-          Fais attention Leeteuk !

-          Ah merde.

-          Tu sais que tu as failli nous tuer tous les deux ? Tu ne serais pas un mauvais conducteur par hasard ?

Il eut un petit rire embarrassé, car il savait qu’Ayaka avait raison. Ils arrivèrent cependant sains et saufs devant le parc d’attraction, et elle ne fut pas mécontente de descendre du véhicule.

-          Rappelle-moi de ne plus jamais monter dans une voiture où tu conduis, Leeteuk.

-          Ah ne compte pas sur moi.

-          Espèce de suicidaire.

-          Allez, file rejoindre ton prince, jolie princesse.

Il lui fit un signe de la main, avant de repartir en sens inverse, laissant Ayaka seule devant le parc, mais l’attente ne fut pas très longue car Sungmin arriva peu de temps après avec deux glaces à la main.

-          J’espère que cette petite surprise ne te dérange pas, dit-il en l’embrassant sur la joue. J’ai pensé que ça te ferait du bien de sortir un peu pour te détendre, oublier tes enregistrements et tout le reste.

-          Merci.

-          Tiens, je t’ai pris une glace à la vanille. Ça ira ?

Ayaka prit la glace qui lui était destinée et embrassa Sungmin à son tour. Elle n’espérait pas autant de Sungmin, et ces petites attentions au quotidien la rendaient tellement heureuse. Tous deux se dirigèrent vers l’allée, et Ayaka fut contente que tous deux aient décidé de porter des lunettes de soleil et casquettes. Ainsi, personne ne pouvait les reconnaitre.

-          Alors, que veux-tu faire ?

-          Je ne sais pas… Je ne connais pas le parc, alors si tu pouvais jouer le guide !

-          A vos ordres mademoiselle, fit Sungmin avec une petite courbette, et prenant la main d’Ayaka, il l’emmena devant une première attraction. J’espère que tu n’as pas peur des sensations fortes !

Elle eut un petit sourire et l’entraina dans la file d’attente.

-          J’adore ça !

Ils enchainèrent attractions sur attractions, ne s’arrêtant seulement que pour voir les boutiques vendant des souvenirs. Cela faisait depuis longtemps que la jeune femme ne s’était amusée autant, et Sungmin faisait tout pour la mettre à l’aise, malgré le fait qu’ils devaient passer incognito.

-          Je vais chercher quelque chose à boire. Que voudrais-tu ?

-          Hum, un café s’il te plait. Il ne fait plus très chaud là…

Avec un grand sourire, il déposa un baiser sur le front d’Ayaka tout en lui enroulant son écharpe au cou, et s’éloigna. Elle s’assit sur un banc, profitant des derniers rayons de soleil qui éclairaient les arbres, les rendant d’or et de dentelle. Les minutes s’écoulèrent, et Ayaka voyait le soleil descendre doucement. Sungmin en prenait du temps, pensa-t-elle. Elle se leva et commença à marcher, pour se réchauffer un peu. Elle arrivait bientôt au comptoir quand elle vit Sungmin, un sourire gêné, avec des fans. Elle ne put réprimer un rire. Les Super Junior étaient décidément suivis de partout.

Mais une boule se créa dans sa gorge. Ces fans les avaient-elles suivis toute la journée ? Dans un geste anxieux, elle remonta l’écharpe sur son visage et abaissa la visière de sa casquette. Le jeune homme, qui signait une photo, l’aperçut au loin et lui fit un petit geste.

-          Ah, je suis désolé, mon cousin m’attend !

Et avec du mal, il sortit de la foule qui s’agglutinait autour de lui. Lorsqu’il arriva enfin à côté d’Ayaka, il lui chuchota à l’oreille :

-          Heureusement que tu es habillée comme un garçon aujourd’hui.

-          C’est ce que je me suis dis à l’instant où tu as dis « mon cousin ».

Ils eurent un petit rire et s’éloignèrent rapidement tandis que certains fans commençaient à les rattraper. Sungmin attrapa le bras d’Ayaka et ils commencèrent à courir, se faufilant entre des visiteurs étonnés, pour semer leurs poursuivants. C’est alors qu’il décida de tourner et de rentrer dans une tente.

-          Sungmin…

-          Quoi ?

-          Je crois que c’est la maison hantée…

-          Oh, raison de plus pour s’y cacher !

Il entraîna la jeune femme dans le dédale noir, et lorsqu’ils croisèrent un des figurants de l’attraction, Sungmin lui attrapa l’épaule, à la grande surprise d’Ayaka et de l’homme.

-          Excusez-nous, mais des filles nous poursuivent… ça ne vous dérangerait pas qu’on se cache ici, le temps qu’elles perdent notre trace ?

-          C’est bien la première fois qu’on réagit comme ça, fit-il en riant. Allez-y, rentrez dedans, rajouta-t-il en montrant une porte dérobée.

Sungmin le remercia, et entra avec Ayaka. C’était les espaces techniques, réservés aux travailleurs. Ils s’assirent à même le sol, épuisés. Quelques minutes plus tard, des cris retentirent dans la maison hantée.

-          Tu crois que ce sont tes fans ?

-          Oh, peut-être bien. Qui sait ?

Ils restèrent ainsi pendant un long moment, la tête d’Ayaka posée sur l’épaule de Sungmin. Puis, lorsque la nuit était tombée, l’homme qui leur avait montré la porte arriva, avec un grand sourire. A la lumière, il n’était pas si effrayant que ça.

-          Voilà, je pense que vous pouvez être tranquille, elles ont fui rapidement. En tout cas, la prochaine fois, masquez-vous mieux ! dit-il avec un clin d’œil. Un Super Junior, ça ne passe pas inaperçu !

-          Merci beaucoup !

Ils sortirent tranquillement, le parc presque désert, car il faisait froid et sombre. Mais Sungmin ne voulait pas encore partir. Il emmena alors Ayaka vers la grande roue, illuminée et figure de proue dans l’obscurité.

-          Viens, je pense qu’on ne risquera rien là.

Une fois montés en haut, le spectacle était magique. Les lueurs des attractions étaient comme des lucioles, flottant dans un océan noir. Ayaka se sentait enfin à l’aise, et en paix. Sungmin s’installa à côté d’elle et l’entoura de ses bras, déposant un baiser sur les lèvres de la jeune femme. Elle se blottit contre lui, et ferma les yeux. Leur tour de grande roue se termina, et Sungmin l’emporta à nouveau quelque part. Elle ne pouvait pas l’arrêter. Ils arrivèrent devant une fontaine, et là, il l’embrassa passionnément. Lorsqu’il se détacha de ses lèvres, un adorable sourire éclairait son visage. Il lui tendit alors un petit paquet, où elle trouva deux alliances. Ayaka en enfila une, puis mit la deuxième au petit doigt de son amant.

-          Je veux être à toi, pour toujours, lui murmura-t-il au creux de l’oreille.

Elle se réfugia dans ses bras, cachant sa tête dans son torse. La journée s’achevait enfin, une journée qu’elle ne voulait pas oublier.

Commentaire de l'auteur Et voilà, le chapitre se clôt, ainsi que la fic, car je ne trouve malheureusement plus assez d'inspiration pour faire la suite, mon esprit étant trop porté sur EXODIAC (ma fic EXO qui comportera trois cycles !)...

Pour le moment, elle restera donc en hiatus, mais si jamais je trouve des idées, il se pourrait que je fasse une deuxième partie.

Merci à tous de m'avoir lue et de m'avoir suivie dans cette petite aventure, et n'hésitez pas à lire mes autres fics !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales