Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 463 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

NCT

άγαλμα Auteur: bluebunny404 Vue: 3233
[Publiée le: 2018-09-04]    [Mise à Jour: 2019-04-17]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/School-Fic/Jeunesse Commentaires : 90
Description:
"Je ne sais pas qui tu es mais je sais ce que tu représentes dans mon art."

Jaemin est fan de l'art de la Grèce antique.
Jeno semble tout droit sortit d'un bloc de marbre.


Pairing : Jeno x Jaemin
Crédits:
L'histoire est de moi mais les personnages s'appartiennent.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

μγʹ

[1412 mots]
Publié le: 2019-03-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Le poste du samedi hihi

Bonne lecture !

-       JAEMIN ! VA OUVRIR LA PORTE ! Hurla ma mère.

 

 

Pourquoi est-ce que c’était moi qui devais aller ouvrir alors qu’elle se trouvait juste à côté ? Je soufflais et sortis de ma chambre. Heureusement qu’il n’était pas du genre à appuyer sur la sonnette à répétition parce que je ne me dépêchais pas. J’enfilais mes chaussures et descendis pour aller ouvrir la porte du bâtiment, j’aurais pu le faire de l’appartement, mais il n’aurait pas su où aller ensuite, alors autant que j’aille directement le chercher, ça m’évitait un appel téléphonique inutile.

 

Jeno attendait devant, comme la dernière fois qu’il était venu, mais il faisait face au portail cette fois-ci, et sans les yeux rivés sur son portable. Il me sourit en me voyant et secoua sa main pour me saluer, comme s’il voulait me signifier sa présence alors que je l’avais très bien remarquée. Il n’y avait pas foule qui voulait entrer ici.

 

J’appuyai sur le bouton pour que la porte se déverrouille et le laissai pénétrer dans le hall. Il était très bien vêtu, il avait remis ce fameux manteau qui lui donnait ces airs nobles, limite princiers. Allongeant et affinant sa silhouette. Et il s’était bien coiffé, pour que l’ensemble fonctionne, sans oublier ses chaussures, bien trop formelles pour venir déjeuner chez nous. On n’était pas à une exposition, avec des grands noms et des investisseurs, il n’y avait que ma mère et moi.

 

 

-       Ça va… ?

 

 

Je rêvais encore.

 

 

-       Oui…

 

 

Il me regardait, bizarrement.

 

 

-       … Et toi ?

-       Super bien ! J’avais hâte de venir, t’imagines même pas ! Et, j’ai pris des fleurs pour ta mère, j’espère qu’elle aime ça !

 

 

Il m’ébouriffa les cheveux, rayonnant de bonheur. C’était un repas, pas un mariage non plus ! Pas besoin d’être ainsi. Des fleurs… Évidemment qu’elle aimait ça, et elles allaient mourir aussi vite qu’elles seraient mises dans un vase. Le jardinage c’était pas pour elle, mais elle allait grandement apprécier cette attention.

 

 

-       Ça lui fera plaisir oui ! Suis-moi.

 

 

On monta jusqu’au premier étage et j’entrai le code pour pouvoir aller dans l’appartement. Ma mère nous accueillit avec autant de joie que ce que m’avait exprimé le noiraud. On aurait vraiment dit deux vieux amis se retrouvant après des années, sans le câlin des retrouvailles tout de même.

 

 

-       Je suis tellement heureuse de pouvoir enfin te rencontrer !

 

 

Elle le débarrassa de son manteau et de tout ce qui l’encombrait, plongeant le bouquet dans de l’eau tout en débitant des absurdités.

 

 

-       Tu sais, à part Chaeyoung, je ne vois jamais les amis de Jaemin, même Jungwoo ne vient plus à la maison. Et je sais que mon fils est spécial, depuis qu’il s’est fait mal au genou, il ne veut plus être sociable. Je comprends pas, il veut pas me dire ce qui le met dans cet état, mais je suis contente de voir qu’il se fait des amis récemment.

 

 

Elle déballait ma vie sans aucune gêne.

 

 

-       C’est bon maman, ma personnalité n’a rien à voir avec cet accident.

-       Je suis pas idiote, mon fils. Aller, fais-lui visiter le temps que je mette la table !

 

 

Je roulai des yeux et obéis. Il valait mieux la faire taire pour le moment, même si faire le tour de l’appartement n’allait pas vraiment nous prendre du temps. On avait déjà dû vivre excentré pour avoir un minimum de place sans se ruiner, alors ce n’était certainement pas un palace. Et ça nous allait très bien, pas besoin d’espace quand personne n’était là, un canapé et un “atelier” c’était tout ce qui nous importait.

 

En entrant, on tombait directement dans le salon, ainsi que la salle à manger et il n’y avait besoin que de tourner la tête vers la gauche pour y voir la cuisine. En face, un petit escalier, menant jusqu’à la mezzanine et, accessoirement, la chambre de ma mère. Ensuite, un petit couloir menant, dans l’ordre des portes, aux toilettes, à ma chambre, à la salle d’eau puis au débarras. On avait aussi une pièce au sous-sol avec tout ce qui était machine à laver et ce qui allait avec.

 

On finit par découvrir ma chambre, mon atelier, sans passer par ce placard sombre et trop encombré pour pouvoir simplement y mettre un pied. Je ne niais pas qu’il arrivait que ma “caverne” se retrouvait très souvent dans le même état. Mais ça ne gênait personne puisque j’étais le seul à y aller, jusqu’à ce que ça m’énerve moi-même.

 

 

-       C’est fou, j’imaginais ça exactement comme c’est ! Je crois qu’à notre âge, Donghae et Jongdae avaient le même décor !

 

 

Il entra sans même que je ne lui en donne l’autorisation. Il était vraiment tranquille chez les autres, un second Chaeyoung, c’était pas possible ! J’avais la poisse…

 

 

-       C’est... C’est le tableau du concours !

 

 

Mince… Je pensais pourtant avoir tout caché. Je voulais éviter qu’il se passe la même histoire que lorsque ma meilleure amie avait fouillé dans mes affaires, surtout que c’était pas son visage à elle qui se trouvait sur la plupart de mes dessins, enfin… Un visage que j’avais remodelé pour qu’il colle à ce que j’attendais.

 

 

-       Mais t’en as fait des dizaines !

 

 

Il se mit à tourner les pages du grand carnet se trouvant sur mon chevalet, découvrant tous mes essais pour ce portrait que j’avais voulu le plus sombre et intense possible. Et j’avais pas réussi, à mon goût, je n’étais toujours pas satisfait de ce que j’avais produit. C’était pourquoi j’avais été énervé que quelque chose dont je n’étais pas fier soit rendu public contre ma volonté.

 

 

-       Quoi que tu dises, je le trouve très beau !

-       Je dis pas qu’il est moche, mais c’est pas parfait.

-       Rien n’est parfait Jaemin.

-       Non, mais on peut s’approcher un maximum de la perfection, et là, j’en suis encore trop loin.

-       Et bien j’aimerais bien voir ce que tu pourrais faire pour que ça approche cette perfection, parce que je pense qu’on en est déjà pas loin, pour chacun d’eux.

-       Les différences crèvent les yeux, mais je pense pas que je reviendrai dessus.

-       Pourquoi ?

-       Parce que c’est pas dans mon état d’esprit du moment.

-       Et qu’est-ce qui est dans ton état d’esprit du moment ?

 

 

Je comprenais bien son manège, il n’allait pas me berner comme ça. J’allais pas lui montrer en exclusivité mes travaux, il avait instagram, non ? Il découvrirait ça sur mon compte, comme tout le monde.

 

 

-       Euh… Tu te mets au dessin porno ?

-       Quoi ?

 

 

Il était allé sur mon bureau, où j’avais laissé à la vue de tous mes études de la veille. J’avais vraiment fait attention à rien ! Je lui pris ce qui lui faisait dire ça des mains pour comprendre. Jamais je ne ferais de dessins pornographiques, ni même érotiques ! C’était bien une chose qui ne m’était jamais passée à l’esprit. Qu’est-ce qui pouvait le faire penser ainsi ?

 

 

-       La pose est assez explicite quand même…

-       Tu délires complet ! Tiens déjà le carnet dans le bon sens avant d’avancer de tels propos. Il se regarde comme ça, et c’est tout ce qu’il y a de plus banale pour une étude !

 

 

Un tronc, seul, partant de la même base que ma sculpture et allant jusqu’à mi-cuisses. Les jambes légèrement pliées pour qu’elles ne prennent pas toute la place et rentre dans l’espace que j’avais à disposition. Les bras inexistants pour ne pas encombrer la vue. Et le torse cambré, pas de façon extrême, mais forcée tout de même. Ça n’avait rien de pornographique puisqu’il était censé être vu à la verticale et non à l’horizontale comme il l’avait fait.

 

 

-       Pardon, pardon, te vexes pas comme ça !

 

 

Il continua à faire le tour, et je le suivais de près pour m’assurer qu’il ne fasse pas d’autres découvertes. Normalement, j’avais rangé tout le reste donc ça allait.

 

 

-       Au fait Jaemin…

-       Oui ?

-       C’est vrai ce que ta mère a dit ? Pour ton genou…

-       Non, oublie ça. Retournons au salon, elle doit avoir fini de mettre la table maintenant.

 

Commentaire de l'auteur Bon, je poste pas demain hein, on va reprendre un rythme plus lent, que j'update aussi mes autres fics mdr (Et que j'écrive des histoire en secret huhu j'ai trop trop d'idées, je sais plus quoi faire, help)


Kiss Kiss~
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales