Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 300 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 363 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1863 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Infinite

This is not a fairytale.
[Histoire Terminée]
Auteur: Lee-Misaki Vue: 538
[Publiée le: 2014-05-10]    [Mise à Jour: 2014-05-10]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/One-Shot Commentaire : 1
Description:
Si Cendrillon s'était retournée pour ramasser sa pantoufle, elle ne serait pas devenue une princesse.
[Myungyeol]
Crédits:
Kim Myungsoo et Lee Sungyeol ne m'appartiennent pas. L'histoire non plus. Cet OS appartient à myungyeolbaby qui m'a gentiment permit de le traduire. Voici le lien: http://www.asianfanfics.com/story/view/710360/this-is-not-a-fairytale-fluff-myungyeol-romance-humor
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

This is not a fairytale.

[4052 mots]
Publié le: 2014-05-10Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Ayoooo ! Ceci est ma toute première traduction alors je ne sais vraiment pas si mes phrases sont cohérente et si ma syntaxe est bonne ! Alors vous serez des amours de me corriger pour que je puisse devenir meilleure !
En espérant que vous comprendrez, bonne lecture !

Si Cendrillon s'était retournée chercher sa pantoufle, elle ne serait pas devenue une princesse.


C'est ce que Sungyeol se disait toujours depuis qu'il avait quitté Myungsoo ce jour-ci.


Trois ans ont passés depuis qu'il avait laissé Myungsoo, debout, seul sous la pluie. C'était le jour ou leur cours particuliers touchaient à leur fin. C'était le jour ou il lui avait dit qu'il partait aux Etats-Unis pour vivre avec sa tante. C'était le jour ou Myungsoo lui avait dit qu'il ressentait quelque chose pour lui depuis des années. C'était le jour ou il avait rejeté Myungsoo et était partit.


C'était le jour ou il s'était ordonnée de dormir au lieu de céder à ses pensées parce que, putain, pourquoi ne suis-je pas suffisant pour lui ?


Quelques années plus tôt, Sungyeol n'était rien qu'un petit merdeux d'adolescent. Ses parents avaient divorcés lorsqu'il avait quatorze ans et ils avaient conclu que Daeyeol vivrait avec leur mère tandis que Sungyeol partirait du côté de son père. Sungyeol détestait le fait qu'ils aient rompus, le fait que son frère et lui n'étaient pas suffisants pour les garder ensemble, que son petit frère et lui était balloté comme s'ils n'étaient que de vulgaires jouets, et être ainsi éloigné de Daeyeol avait brisé le peu de patience quil avait acquis car il aimait son frère plus que tout au monde.


Comme on s'y attendait, les choses n'allèrent pas du côté de Sungyeol. Il aurait put être le premier de la classe mais il était devenu un de ceux qui traîte l'école comme un lieu pour être loin de la maison. Sa mère et son frère lui manquaient, mais son père avait décidé qu'il était préférable de ne les voir que de temps en temps, et peut-être qu'une nouvelle "maman" serait un meilleur choix.


Puisque ses notes ne cessaient de diminuer, un de ses professeur décida de lui attribuer un élève de la meilleure classe en tant que professeur de soutien scolaire.


C'est ainsi que Kim Myungsoo arriva dans l'histoire.


Myungsoo n'était rien qu'un jeune homme au visage pâle qui avait l'air d'être blasé par les personnes qui l'entouraient. Sungyeol n'avait jamais penser qu'il aurait pu être dans la meilleure classe et reconnu en tant que Le Génie Des Maths de toute l'école. Donc alors qu'il était face à face avec son professeur dans le salon, le regarder était la seule chose dont il était capable, parce que, il devait se l'admettre, Kim Myungsoo est un putain de génie ultra sexy.


"Peut-être que si tu commençais à répondre sur la feuille en face de toi au lien de me fixer ainsi, nous pourrions en finir aujourd'hui." commenta Myungsoo sans lever les yeux de sa propre feuille.


Sungyeol haussa les sourcils et se demanda pourquoi Myungsoo ne le regardait-il pas, ce n'était pas comme s'il n'était pas beau, au contraire, il était l'un de ces gars briseurs de coeurs typiques des films pour filles.


"Peut-être que si tu faisais ce que les autres enseignants font à leurs élèves, nous pourrions en finir aujourd'hui"


Le professeur soupira regarda enfin Sungyeol: "Ecoute, je sais que nous ne voulons pas tout les deux que je ne fasse ça, alors bouge juste ton cul pour faire quelque chose d'utile.

-Je ne veux pas" lança Sungyeol avec un sourire "je ne connais même pas cette merde.

-Tu était dans la meilleure classe avant..." Lui rappela l'autre comme si Sungyeol avait pu oublier.


L'étudiant pouffa et fit roules ses yeux:


"C'était il ya deux ans.

-Je pense que tu en es toujours capable, hm." Sungyeol regarda Myungsoo après avoir entendu cela. "Je veux dire, je ne sais pas ce qui a pu se passer pour que tu devienne ainsi, mais je sais que si tu essaye, tu arrivera à quelque chose"


Myungsoo était dans la même classe que Sungyeol avant. Sungyeol ne pouvait pas s'en rappeler clairement, mais il était quasiment sûr qu'ils étaient dans la même classe depuis le CP. Cependant, ils n'ont jamais été amis. Sungyeol était le genre d'enfant qui faisait des plaisanteries sur tout, avec tout le monde tandis que Myungsoo était celui qui éloignait tout ceux qui essayaient de le déranger. Myungsoo était toujours le second, après Sungyeol. Ils étaient ces enfants qui se battent pour être les meilleurs et leurs camarades étaient impressionés du fait qu'il arrive à rester en haut alors qu'ils faisaient comme s'ils s'en foutaient.


Mais depuis ça, Sungyeol n'eu plus d'interêt pour l'école, il a été transféré dans une classe moins bonne et c'était tout.


"Je ne t'ai jamais aimé." lança Sungyeol après avoir passé un moment à se rappeler le passé.


Myungsoo retourna sur son travail et sourit: "Je sais."


Sungyeol pensa que c'était un sourire triste.


***********



Un mois passa et les notes de Sungyeol n'avaient pas augmentées. Myungsoo était tellement frustré. Non pas parce que Sungyeol échouait à tout ses examens mais parce que celui-ci n'essayait même pas. Mais avec toutes ces séances, les deux commençaient enfin à bien s'entendre. Sungyeol aprit que Myungsoo pouvait être drôle et stupide parfois, et qu'il avait un problème avec la gravité parce que, il était vraiment maladroit.


"J'ai lu quelque part que, lorsqu'un gars trébuche ou tombe toujours, ça veut dire que sa bite est grosse." lança Sungyeol, au hasard, alors qu'ils déjeunaient.


Myungsoo s'étrangla avec sa nourriture et regarda Sungyeol "Lee Sungyeol." l'avertit-il.


"Quoi ?"


Le professeur ricana "Et bien au moins tu lis, c'est un bon début."


Sungyeol sourit: "Félicitation, au fait."


Et Myungsoo s'étouffa pour la seconde fois.


***********


"Myungsoo, je ne suis pas attiré par les filles.

-Moi non plus."



***********



Myungsoo était occupé à répondre à ses propre questions quand il entendit un gémissement. Il leva les yeux et apperçut Sungyeol qui commençait à frapper sa tête contre la table. "Qu'est ce que tu fais ?"


Sungyeol s'arrêta pour lui lancer un regard noir: "J'imagine Miranda Kerr me sucer."


L'autre poussa un soupir exaspéré et stoppa la tête de Sungyeol. "Ou plus quelqu'un come Chris Evans, arrête ça, merde."


Le plus grand s'affala sur sa chaise et fit la moue. "Pourquoi les maths sont tellement difficiles ? Toute ma vie je cherche X et les Xs ne sont même pas important puisqu'ils appartiennent au passé ! Résouds ton problème tout seul, Y !"


Myungsoo ria à gorge déployée face aux bouffoneries de son ami et secoua sa tête: "Commençons avec l'anglais.

-Seigneur."


***********



Sungyeol était occupé à jouer avec son téléphone lorsqu'il reçu un message de Woohyun. Il était l'un des amis que Myungsoo et lui avaient rencontrés durant leur "collaboration"


Sunggyu m'ignore. -Woohyun


Peut-être est-ce parce que tu es nul. -Sungyeol


Tu ne m'aide pas. -Woohyun


Oh, je ne savais pas que c'était ce que tu me demandais. -Sungyeol


Myungsoo était déconcentré à cause de la lumière qui émanait du téléphone de Sungyeol. Il était on ne peut plus ennuyé parce que Sungyeol jouait et que maintenant il envoyait des messages à quelqu'un alors qu'il avait un examen important le lendemain.


"A qui tu écrit ?" coupa Myungsoo "Ca m'énerve."


"Pourquoi ? T'es jaloux ?" Sungyeol haussa un sourcil.


"Oui. Maintenant, arrête ça." dit Myungsoo.


Le visage de Sungyeol chauffa même s'il ne savait pas si ce que Myungsoo disait était vrai ou s'il voulait juste que la conversation finisse, alors il décida de lancer son téléphone sur le lit pour commencer à lire.


***********


"Qu'est-ce que je devrais porter ?" se lamenta Sungyeol après avoir retourné son armoire.


"Rien du tout." répondit Myungsoo.


"Arrête de lire ce manga pour fille et aide moi !"


Myungsoo leva ses yeux en l'air -il le faisait souvent depuis que lui et Sungyeol était devenus amis- et se leva. Sungyeol était devant son armoire quand Myungsoo se plaqua contre le dos de l'autre pour attraper quelques vêtements. La respiration du plus grand se stoppa à cause de leur proximité et il se mit à prier tout les dieux pour que Myungsoo ne sentent pas qu'il commençait à trembler.


"Ca." chuchota Myungsoo à l'oreille de Sungyeol. " Et ça."


Sungyeol déglutit et éclaircit sa gorge.

"O-okay. Tu-tu peux bouger maintenant."


Et il jura appercevoir un sourire stupide sur le visage de son ami tandis que celui-ci s'éloignait.



***********



Myungsoo ne vint pas lui parler après les cours parce qu'il avait dit qu'il lui restait quelque chose à faire. Il était déjà dix-huit heure et son professeur n'était toujours pas venu. Sungyeol allait l'appeler pour la sixième fois juste pour se plaindre et lui demander ce qui lui prenait autant de temps lorsque la sonnerie de la porte retenti.


Il se leva immédiatement et ouvrit précipitemment la porte quand un gâteau décoré de plusieurs bougies colorées l'accueilla.


"Joyeux anniversaire. Joyeux anniversaire. Joyeux anniversaaaaire~ Joyeux anniversaire~" chanta Myungsoo, souriant. "Joyeux anniversaire, Yeol."


Et Sungyeol n'eu jamais été aussi heureux de toute sa vie.


***********


Sungyeol avait invité Myungsoo à dormir et Myungsoo continuait de fixer ce que Sungyeol tenait.


"Est-ce que tu te fiche de moi ?"


"Quoi ?" dit Sungyeol, un sourire radieux gravé sur le visage, il tenait deux pyjamas. "Je suis Olaf et tu es Pikachu !"



***********


"Arrête de porter du noir ! On dirait que tu te rend tout les jours à un enterrement !"


Et ce fut la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés que Myungsoo ignora ses messages durant une journée entière.



***********


"Je pense que Sungjong est gay." chuchota Sungyeol


"Tu pensais qu'il était une fille pas vrai ?" plaisanta Myungsoo


"Ta gueule !"


***********



"Tu as acheté quoi ?" demanda Myungsoo, perplexe.


"Un chat !" chantonna Sungyeol "Il est vraiment mignon ! C'est mon nouveau bébé !"


"Tu ne sais même pas prendre soin de toi !"


"C'est pour ça que tu es là, pas vrai ?"



***********



"Pourquoi est-ce que tu pleure, Myungsoo ?" s'inquiéta Sungyeol, se précipitant vers son ami. Il était supposé lui rendre une visite surprise chez lui quand il le retrouva seul en train de sangloter dans sa chambre.


Myungsoo le regarda avec les lèvres tremblantes et sortit quelque chose de sous son dos.


Le DVD de Miracle In Cell No.7


***********



Sungyeol apprit enfin l'adresse de sa mère et son frère et Myungsoo l'accompagnait toujours lorsque le plus grand voulait les voir.



***********



Ils voulaient maudire les effets que l'alcool donne sur les consommateurs mais maintenant, ils voulaient juste se souvenir du moment précieux ou leurs lèvres s'étaient rencontrées.


***********



Ils n'ont jamais reparlé du baiser. Mais cela ne veut pas dire qu'ils ont arrêté de le faire.


***********



Cela faisait presque un an que Myungsoo enseignait désormais à Sungyeol et ils pouvaient déjà se déclarer comme les meilleurs des amis. Sungyeol avait enfin trouvé quelqu'un à qui il pouvait dire ce qui était arrivé et tout ses autres problèmes. Myungsoo l'accepta tel qu'il était et il en était plus qu'heureux. Il apprit que Myungsoo avait une famille parfaite, et il ne pouvait rien faire, sauf être jaloux. Il déjeunait ou dînait avec eux de temps en temps et la joie empli son coeur quand ils étaient prêts à l'accueillir chez eux.


Sungyeol reçu un appel de sa tante favorite qui vivait aux Etats-Unis et qui lui offrait des études complètes dans l'école ou elle travaillait. Sungyeol voulut accepter l'offre immédiatement, parce que la pensée de quitter sa maison l'excitait mais il avait maintenant Myungoo à ses côtés et il ne pensait pas qu'il pourrait quitter son meilleur ami.


Mais un jour de cours, Sungyeol surpris Myungsoo, qui parlait à un de ses camarades de classe.


"Pourquoi tu traîne avec ce Sungyeol ?" a dit le garçon "Il n'a aucune chance de devenir meilleur. Tu gaspille juste ton temps."


"Ce n'est pas tes affaires" lança Myungsoo, agressivement. "Et n'ose même plus dire des choses pareilles à propos de Sungyeol. Tu ne le connais pas."


Son camarade leva les yeux "Bref, repenses juste à ce que je t'ai proposé."


Quand le garçon s'en alla enfin, Sungyeol vit Myungsoo marcher vers lui.


"Hey." salua l'autre "Tu étais là depuis longtemps ?"


Sungyeol secoua sa tête et sourit: "Non. Qu'est-ce que c'était que ça ?"


Myungsoo haussa les épaules et tira Sungyeol par le poignet "Rien. Il venait juste me demander de rejoindre leur club pour le prochain concours de math inter-écoles."


"Pourquoi ne les rejoins-tu pas ?"


"Et bien, ça veut dire que j'ai besoin de m'entraîner et d'étudier tout les soirs après les cours." expliqua un Myungsoo nonchalant. "Et c'est en même temps que notre cours, alors non."



Sungyeol s'arrêta de suivre ses pas ce qui stoppa Myungsoo aussi, parce que ça main était toujours autours du poignet de Sungyeol. "Myungsoo."


"Ne t'en fais pas. Je le fais pour toi." plaisanta Myungsoo "Je le fais pour moi. Les entraînements de math sont chiants. Pas toi"


Même si Sungyeol était incapable d'arrêter de sourire, il ne pouvait pas arrêter de penser non plus.


Je ne suis toujours pas suffisant.


***********



Plus les jours passaient, plus Sungyeol commençaient à devenir distant de Myungsoo et l'autre en avait plus que ras-le-bol de sa comédie.


Sungyeol accepta également l'offre de sa tante.


Donc, pendant leur dernier jour de cours, il n'ont pas vraiment étudié ou quelque chose comme ça, ils sont juste restés silencieux dans la chambre de Sungyeol, personne ne parlait et lorsque l'horloge sonna vingt-et-une heure, signalant la fin de leur cours, Sungyeol se leva de son lit, suivit par Myungsoo.


Les deux étaient à une heure de la maison des Lee et il pleuvait, mais ils n'avaient pas pensé à prendre un parapluie.


"Alors voilà." commença Myungsoo


Les mains de Sungyeol était dans ses poches et ils donnait des coups de pieds dans les caillous. "C'est ça."


"J-Je me suis amusé." La voix de Myungsoo tremblait et Sungyeol se demandait pourquoi.


"Oui."


"Sungyeol--"


"Ecoute Myungsoo" Sungyeol coupa son ami "J'ai accepté l'offre de ma tante, je m'en vais aux Etats-Unis dans quelques jours."


"Quoi ?"


Sungyeol leva la tête et vit le visage triste de son meilleur ami "Je sais que nous avons établi cette amitié et tout mais... Mais je ne suis pas sûre si nous pourrions la conserver même en étant loin l'un de l'autre." Je suis sûr que je le veux.


"Qu'est-ce que tu dis ?"


"Ce que je veux dire est de ne pas essayer de me retenir ou un truc dans le genre." Je ne peux pas être avec toi, alors que je ne suis pas à la hauteur.


"Sungyeol, s'il te plaît."


"Ne nous attendons pas à rester ensemble" Je veux rester.


"Sungyeol--"


"C'est tout, je pense" Je suis désolé. Tu va me manquer. Sungyeol se tourna et allait commencer à marcher quand il l'entendit.


"Je t'aime. Je suis amoureux de toi depuis des années"


Sungyeol ferma les yeux lorsqu'il entendit des sanglot et se retint difficilement de courir et de le prendre dans bras "Je suis désolé" Je ne suis pas suffisant.



***********


La première année fut la plus difficile.


Les premier mois, Myungsoo lui envoyait énormément d'e-mail le suppliant de répondre. Sungyeol voulut le faire beaucoup de fois, mais il se retint.


Pas avant que je ne soit suffisant pour toi.


Cela faisait presque un an, et les e-mail de Myungsoo s'étaient arrêtés. Cela avait fait pleurer Sungyeol parce qu'il pensait que Myungsoo était fatigué. Il ne pouvait pas tellement lui en vouloir étant donné qu'il pensait que c'était mieux pour eux.


Mais cette pensée ne l'aida pas à se sentir mieux. Il essayait d'ignorer les pensées morbides qui lui traversaient l'esprit alors qu'il appuyait son nez contre son livre de cours


Et, si un jour, il devenait enfin suffisant mais que Myungsoo avait déjà trouvé quelqu'un qui lui correspondait ?



***********




Trois ans passèrent et il avait finit l'université, mais il se demandait toujours s'il était suffisant. Tout au long des années ou il avait été ami avec Myungsoo, ils s'étaient fait aussi beaucoup d'amis dans leur école. Et c'est pour cette raison qu'il était retourné en Corée, il se fixait maintenant devant le miroir à cause de l'invitation qu'il avait reçut.


"Yo Sungyeol ! J'ai entendu que tu était de retour ! Bouge tes fesses de là ou tu es et laisse nous voir ton visage. Hahahaha. Rendez-vous chez moi à vinght heure okay ? Tu m'as manqué. Tu nous a manqué à tous." -Sunggyu hyung


Le coeur de Sungyeol n'arrêtait pas de battre tellement fort tandis qu'il se dirigeait vers la maison de Sunggyu. Il se demandait ce que son ami pensait de lui maintenant. Est-ce que Myungsoo serait-là ? Comment sera-t-il ? Est-ce qu'il va l'ignorer ? Est-ce que Myungsoo viendra avec la personne avec qui il sort ?


La dernière question frappa Sungyeol telle un coup de tonerre.


Myungsoo lui manquait.


Mais était-il suffisant ?


Il pénétra dans la maison et fut immédiatement ensevelit de câlin et il devina qu'il s'agissait des bras de ses amis, mais ses pensées et ses yeux étaient dirigés autre part.


Myungsoo.


Il répondait au questions de ses amis de façon absente et allait s'excuser pour aller vers la personne qu'il regardait, quand leurs yeux se sont rencontrés.


Ce fut comme si le temps s'était arrêté et qu'ils étaient seuls dans la pièce. Sungyeol voulut courir vers lui, le prendre dans ses bras et lui dire combien il lui avait manqué mais il savait qu'il ne pouvait pas, pas après ce qu'il avait fait et il n'était toujours pas sûr d'être suffisant.


Il sentit son coeur rater un battement quand Myungsoo commença à marcher vers lui et, lorsqu'il n'était plus qu'à un mètre d'écart, il se demanda s'il ne rêvait pas.


"Hey." salua Myungsoo avec un sourire.


"Hey." répondit Sungyeol, légèrement haletant.


Myungsoo l'examina de haut en bas "Tu as beaucoup changé."


"Ah bon ?" D'un coup, le plus grand se sentit timide et fit craquer sa nuquer "Comment tu--"


"Myungsoo !" Un garçon entoura soudainement l'épaule de Myungsoo de son bras.


Myungsoo souria à son ami et ceci brisa le coeur de Sungyeol en milles morceaux.


Il ne souvint que ce sourire était sien, avant.


"Minhyuk." dit Myungsoo en tournant son attention vers Sungyeol. "Minhyuk, voici Sungyeol. Sungyeol voici Minhyuk et il est--"


"J'ai besoin d'un verre." lança soudainement Sungyeol


Myungsoo le regarda, confus." Quoi ?"


"J-je vais partir et me trouver quelque chose à boire." Le plus grand tentait de retenir ses larmes "C'était cool de te revoir, Myungsoo" Il a sourit et est partit.


Il trouva une boisson dans la cuisine et allait partir vers la véranda quand il se cogna contre quelqu'un.


"Est-ce que ça va ?" demanda Dongwoo, son Hyung en le tenant par les épaules.


"Il sort avec quelqu'un d'autre maintenant, hyung." dit Sungyeol.


"Quoi ? Qui ?" demanda Hoya qui se tenait à côté de Dongwoo.


"Je suis tellement débile !" Sungyeol décoiffa ses cheveux et se détache de l'emprise de Dongwoo. Il se précipita vers la véranda et fut heureux de voir qu'il n'y avait personne.


Il se tint sur le garde-corps et cria. "Débile ! Débile ! Débile ! T'es vraiment con, Lee Sungyeol !"


"Tout le monde le savait déjà" Il entendit quelqu'un derrière lui et vit Myungsoo, appuyé contre la porte de la véranda. "Mais je pensais que tu était partit aux Etats-Unis pour remédier à ce problème."


Sungyeol regarda partout, mais ne posa pas les yeux sur lui. "Qu'est ce que tu fais là ?"


Myungsoo marcha vers lui et se posta à ses côté, il regarda dehors et Sungyeol pensa qu'on ne pouvait pas être plus parfait que lui. "T'as courut comme si tu avais vu un fantôme donc j'ai demandé ou tu allais et Hoya m'a dit de venir ici." Il haussa les épaules. "Il a dit que tu parlais de quelqu'un qui était en couple"


"Je vais le tuer." marmonna Sungyeol


"Qui est en couple ? Toi ?"


"Non ! Toi !" lança Sungyeol. "Toi et Minhyuk !"


Myungsoo cligna des yeux et ria. "Les Etats-Unis ne t'ont vraiment pas aidé. Minhyuk est le petit copain de Sungjong. Il me demandait juste ou est-ce que Sungjong était quand tu t'es enfui comme un idiot."


"Qu-Quoi ?" Le plus grand était plus que choqué et embarrassé. "Tu ne sors pas avec lui ?"


"Non, beurk, non. Je ne suis pas en couple." dit-il "Et je ne l'ai jamais été."


Sungyeol ne pouvait pas s'empêcher de sourire, puis, il éclaircit sa gorge. "Okay."


"Je suppose que nous sommes désormais ensemble" lança Myungsoo comme si c'était la chase la plus sûre au monde.


"J-je..."


"Tu sais quoi ? T'es vraiment con." lança Myungsoo tandis qu'il regardait au loin. "Je t'ai toujours envié, depuis le CP, parce que tu souriais tout le temps et tu était ami avec tout le monde. Mais après des années, j'ai réalisé que ce n'était plus du tout de l'envie: c'est de l'admiration. Puis tu as soudainement changé et j'ai toujurs voulu te demander pourquoi, mais nous n'étions pas encore amis. Puis je suis devenu ton professeur et tu m'as habitué à être avec toi et, poof, tu es partit." Il marqua une pause.

"J'étais ne savait pas quoi penser rapport à ce qu'il c'est passé parce que je pensais qu'il y avait déjà quelque chose entre nous. J'avais mal et je pensais que j'allais mourir."


"Je suis désolé."


"Je me rappelle avoir imaginé ce moment dans ma tête et je te frappait en disant des choses comme: vas te faire foutre, connard" Myungsoo ricana "Mais nous y voilà, et je suis incapable de te les dire."


"Tu viens à peine de les dire."


"T'as compris ce que je voulais dire." lança un Myungsoo exaspéré "Arrête de casser l'ambiance."


"Okay."


"J'ai arrêté de t'envoyer des mails parce que je pensais que ça serait mieux pour nous deux." expliqua-t-il "Mais ça ne veut pas dire que j'ai arrêté de penser à toi et de me demander ce que j'avais bien pu faire de mal. Qu'est ce qui nous était arrivé ? Puis j'ai réalisé que tu te demandais toujours si tu étais suffisant. Tu devrais arrêter de te parler à toi même à voix haute, en fait. Enfin bref, c'est là que tout à commencé."


Sungyeol mordit sa lèvre inférieure et commença à pleurer. "Je suis tellement désolé. J'ai toujours pensé que si Cendrillon s'était retournée ramasser sa chaussure, elle ne serait pas devenue une princesse. Et j'étais un déchet, et si j'était resté, je ne serait pas suffisant pour toi"


Myungsoo le regarda enfin et essuya les larmes sur le visage de Sungyeol. "Tu es plus que suffisant pour moi, Sungyeol" Il attrapa la main de Sungyeol et la serra si fort tant il était effrayé qu'il le requitte. "Et si Cendrillon avait s'était retounée pour reprendre sa chaussure, elle serait sans doute devenue princesse sur le champ. Même avec ses vêtements d'esclave, le prince l'aurait épousée parce son amour était réel."




***********


"J'arrive toujours pas à croire que tu te sois comparé à Cendrillon,"


"Ta gueule, Myungsoo, Tu aurait déjà du m'embrasser."






Commentaire de l'auteur Alooooooors ? Vous êtes chanceux, c'est une happy end ! N'oubliez pas le commentaire ! Bon week-end !
Chuuu~
Misaki~
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales