Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 149 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 96 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1713 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Wolf
[Histoire Terminée]
Auteur: Gaïa-sama Vue: 13856
[Publiée le: 2014-05-01]    [Mise à Jour: 2014-05-10]
G  Signaler Romance/Drame/Yaoi (HxH)/Surnaturel/Amitié Commentaires : 31
Description:
Ces bêtes étaient dangereuses, elles avaient tuées des personnes innocentes, elles avaient réduit à néant l’humanité et la solidarité des habitants de Séoul… Elles avaient tout détruit, et elles devaient être capturées et détruites pour ça. Elles devaient disparaître pour la sécurité des gens, pour éviter les morts innocentes et reprendre un cours de vie normal.

Enfin… Ça, c’était ce que disaient les journaux.

HunHan
Crédits:
L'histoire m'appartient, les Exo's non, les Shinee non plus.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

CHAPITRE 7 : SI VIS PACEM, PARA BELLUM

[3336 mots]
Publié le: 2014-05-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voila on rentre enfin dans le vif du sujet. Le chapitre est en POV Luhan, mais j'alternerai de temps e temps pour faire évoluer chaque personnages, et chaque pairing ! :)
En espérant qu'il vous plaise... Bonne lecture !

CHAPITRE 7 : SI VIS PACEM, PARA BELLUM



Séoul, Octobre 2013



«  Xiurista Coffee dans une heure »

Encore une fois, j’entendais les pensées de Sehun. Depuis ce soir-là, dans la forêt je ne l’avais plus revu. J’avais eu du mal à croire à ce qu’il s’était passé dans ma soirée. J’étais sous l’effet du mauvais mélange alcool/drogue et je pensais que j’avais juste halluciné… Mais j’ai bien été obligé de voir la vérité en face. J’entendais les pensées de Sehun, tous les jours. Enfin, pas vraiment les pensées en fait… C’est comme si… Il pouvait me parler.

Quand je buvais mes bouteilles seul, quand je ressassais toutes mes pensées, quand je me construisais pour la énième fois mes idéaux ridicules… Il me parlait. Une voix douce se répendait dans mon crâne. Cette voix me détendais, j’écoutais avec attention ce qu’elle me disait en espérant que ce soit un jour vrai… Et je m’endormais.

« Tu n’es pas seul… », « Tu auras bientôt une vraie famille… » « Je suis avec toi, tout le temps… » J’en étais rendu à espérer que toutes ces choses deviennent vraies, à espérer que cette personne, dans ma tête, soit bien là. Malgré qu’un coin de ma tête pense sérieusement que Sehun me parle, une bonne partie pense seulement que je pète une durite à entendre des voix.

Je me levais de mon lit ou je comatais depuis bien trois heures et fila à la douche. Une heure… Je ne sais même pas où est ce putain de café. Une fois douché, habillé et coiffé je jetais un coup d’œil à l’état de mon appart et soupirais. Bien qu’il ne soit pas spécialement grand, le bordel s’était étalé partout. Des fringues, des bouteilles, des mégots… Tout était partout par terre. La vaisselle était pas faite depuis des lustres et je ne sais pas depuis combien de temps je n’ai pas nettoyé…

J’allais partir quand mon téléphone sonna. Je décrochais, qui pouvais bien m’appeler ?

  • Allo ?

  • Mon ange, c’est maman ! Comment vas-tu ?

  • Ah, salut maman. Ça va, j’allais sortir avec des amis là…

  • Oh ! Il faudra que tu les amènes à la maison un jour ! Je voulais juste te dire que ton père et moi partons en voyage d’affaire pendant deux semaines…

  • Et ?

  • Vu qu’on sera à l’étranger, on ne pourra pas répondre à tes appels… Fais attention à toi mon ange !

  • Ok… Eh, maman est-ce que je peux veni-…

Elle avait raccroché. En fait, je ne sais même pas pourquoi je demande… Si elle voulait bien que je vienne, elle me l’aura proposé. Emmener mes amis à la maison ? Elle est drôle, elle. Si elle savait que j’étais totalement seul… Bref. Il faut que je me dépêche sinon je ne serais jamais à l’heure là-bas.

Ca faisait bien vingt minutes que je tournais dans les petites rues à l’écart du centre-ville et je ne trouvais pas ce satané bar. Comment un bar pouvait bien marcher dans ce genre de rues d’ailleurs ? Qui se promenait dans ces rues paumées et effrayantes ?

« Tu devrais te dépêcher, tout le monde t’attend… »

  • Ouais bein je suis perdu ! Putain …

Voilà que je me met à parler tout seul maintenant…

« Tout droit »

Quoi ? Parce-qu’en plus de me parler, il peut me voir sans être à côté de moi ? C’est quoi encore ce bordel. Sérieux, il m’arrive que des choses étranges en ce moment. De pire en pire ! Je décidais d’avancer rapidement tout droit.

« Maintenant va à gauche ! »

Je tournais à gauche, et vu une enseigne rouge bordeaux. Je m’approchais rapidement.

« Lève la tête et lis ! »

Je levais la tête devant l’enseigne rouge et lu « Xiurista Coffee ». Quoi ? Il était si près et je n’ai même pas réussi à le trouver ? Pfff… C’est en soupirant que je rentrais dans le bar et vis 11 personnes assises autour d’une grande table qui me fixaient.

  • Salut ! Me dit un grand en souriant

  • Euh… Salut.

  • Viens t’asseoir ! Me dit Sehun

J’allais m’asseoir et regardais autour de moi… C’est quoi ces gens ? Entre les six qui étaient sur le même banc qui portaient des habits noirs, mi coton, mi cuir et ceux qui était maquillé à fond et les cinq à côté de moi tous aussi bizarre que les autres, entre un blond qui portait un bonnet en forme de grenouille, un mec qui faisait gros riche sérieux, un petit qui ressemblait à un gosse et qui s’était éloigné le plus possible des autres, tellement qu’il était à deux doigts de se casser la gueule du banc… Le grand qui m’avait dit bonjour avait l’air assez normal, tandis qu’un autre avec un tablier noir avait des cernes de dix pieds de long et paraissait déprimé…

  • Bon, on va commencer par se présenter… Ce sera plus simple. Moi c’est Kris. Dit un grand blond

  • Moi c’est Baekhyun…

  • Moi c’est Kai.

Wouah. C’est quoi le problème avec lui ? Il regarde tout le monde avec un air méchant…

  • Moi c’est Sehun ! Dit Sehun joyeusement

  • Je m’appelle Chen, moi !

  • Et moi… C’est Lay.

  • Bon, repris Kris, maintenant présentez-vous aussi… Tao, commence et on ira en suivant.

  • Coucou moi c’est Tao ! Dit le blond au bonnet de grenouille

  • Moi c’est Luhan…

  • Moi Chanyeol, Park Chanyeol !

  • Je suis Jun Myeon…

  • Moi, le propriétaire de ce café, Min Seok.

Le gosse du fond nous regardait, il paraissait totalement paralysé. On faisait si peur que ça ? Pourtant, même si ceux d’en face était un peu… Imposant, ceux assis sur le même banc que moi paraissaient inoffensifs…

  • Kyungsoo, c’est Kyungsoo. Répondit Kai

  • Ok les présentations sont faites. On vous a demandé de venir ici pour pouvoir vous expliquer un petit peu la raison des phénomènes étranges qui vous arrive en ce moment.

  • Installez-vous confortablement, ça va être long ! Rigolait Chen

  • Bon, déjà chacun de vous avait une personne qui veillait sur lui depuis septembre. Sehun sur Luhan, Moi-même sur Tao, Baekhyun sur Chanyeol, Lay sur Jun Myeon, Kai sur Kyungsoo et Chen sur Min Seok.

On se regardait tous, un peu choqué par ce qu’on venait d’entendre. On se faisait suivre et espionner depuis presque deux mois… Ils sont sérieux là ?

  • Pourquoi ? Demandais-je

  • Pour être là s’il vous arrivait de vous transformer. Mais je vais y venir. Donc pour vous expliquer ça en bref, la force, les yeux, la course, l’ouïe, la vue… Toutes ces choses qui ont changé chez vous ces derniers moments, c’est à cause de nous… Enfin en partie. Vous êtes en réalité des hommes-loups, comme chacun de nous six ici aussi. Vous disposez de pouvoirs propres, par exemple Luhan peut discuter avec chacun de nous par la pensée, et Sehun peut lui répondre… Mais il va falloir qu’il s’exerce pour savoir l’utiliser. Vous n’avez peut-être pas déjà trouvé votre pouvoir propre, mais ça viendra.

  • Ensuite, continua Kai, vous avez la capacité de vous transformer en loup, puis celle de vous retransformer en humain. Enfin pour le moment chez vous ça arrive sans vraiment que vous le fassiez exprès, mais là aussi, il faudra vous exercer.

  • Donc on en vient à la chose la plus importante aujourd’hui, continua Chen, on a une maison dans la forêt de la périphérie de Séoul qui est prête à vous accueillir. Pour qu’on vous entraine, pour que vous appreniez à vous contrôler, pour éviter qu’il vous arrive quelque chose et pour compléter la meute, et notre grande famille ! Dit-il en souriant

Trop de choses. Je suis censé être un loup ? Un loup avec une force, une vue et une ouïe plus élevée, avec un rythme de course soutenu et qui peut entendre les pensées de tout le monde et leur répondre ? Ils se foutent de moi là, sérieusement ? En plus je dois les suivre dans une baraque au fin fond de la forêt pour qu’ils m’entraînent ? Donc ce que j’ai vu la nuit dernière… C’était pas à cause de l’alcool ?

« Rassure-toi Luhan… On ne vous veut vraiment aucun mal, au contraire… »

  • Comment ça, au contraire ?

Les autres me regardèrent bizarrement. J’avais oublié qu’il n’y avait que moi qui pouvais entendre ce que Sehun me disait…

  • Comment on est censé savoir que vous ne nous voulez aucun mal ? Reformulais-je

  • Kris m’a aidé ! Ils ne sont pas méchants j’en suis sûre ! S’excita Tao

  • Comment vous expliquez pour que vous compreniez… Commença Lay. Avant on était une meute incomplète. Quand on vous a trouvé, c’est comme si on avait trouvé la moitié qui nous manquait. Les liens d’une meute sont très forts, c’est comme une deuxième famille.

  • Voir même plus fort que les liens d’une famille. Rajouta Kai

  • On ne peut définitivement pas vous faire de mal, ça nous ferai du mal à nous aussi… Affirma Sehun.

J’étais scié. Ces mecs en noirs débarquent comme ça pour nous annoncer d’arrêter tout ce qu’on fait dans notre vie, de quitter notre appartement et nos familles pour venir avec eux dans une maison dans une forêt pour apprendre à contrôler « le loup qui est en nous ». Ca ressemble plus à une grosse blague.

Mais, en y réfléchissant je n’ai pas grand-chose à perdre dans cette histoire. Je n’ai ni travail, ni études, ni famille, ni amis. Clairement, je n’ai pas vraiment de vie. Alors aller dans une maison avec des gens qui me considère comme leur famille, avoir un but dans la vie, toutes ces choses… C’est censé être une bonne chose, non ?

  • Moi je viens sans hésitations ! Dit Tao

  • Moi je m’en fiche, tant que je peux me faire des amis ! Dit Chanyeol

  • M-Moi… Vu ce qu’il m’est arrivé la dernière fois, je préfère venir aussi… Dit Min Seok

Jun Myeon et Kyungsoo ne disaient rien… Il fallait que je dise si je voulais venir avec eux ou non… Mais je n’arrive pas à me décider putain ! Ma vie d’en ce moment est loin de me plaire, je la déteste même… Mais dans quoi je me lance en allant là-bas ?!

« Tu me fais confiance ? »

Je levais les yeux vers Sehun. Il souriait. Lui faire confiance… Etonnement oui. Je ne le connais pas, mais il était présent, dans mon esprit, pendant que je faisais mes Bad trips… Et ça suffisait pour que je lui fasse confiance. Et puis je n’avais personne à qui faire confiance, personne d’autre n’avait pris la peine de faire attention à ce que je ressentais avant lui. J’acquiesçais alors que je le regardais toujours.

« Alors viens. Je te promets que je serais toujours là, avec toi. »

Je soupirais. Au fond de moi, je le savais. Je prendrais n’importe quelle sortie pour me barrer de cet enfer.

  • Bon. Je viens aussi.

  • Moi je ne peux pas, je suis désolé. Répondit Jun Myeon

  • Pourquoi donc ? Demanda Lay

  • Je ne peux pas… Mes parents m’ont donné naissance pour que je puisse récupérer l’entreprise de mon père, ils ont tout fait pour que j’y arrive et…-

  • Oh putain la vache, c’est triste comme vie…

  • Luhan ! M’arrêta Tao

  • Quoi ? C’est vrai… Tu ne veux pas vivre pour toi, pour une fois ?

  • Tu te prends pour qui ? Tu t’es vu ? Tu fais quoi de ta vie toi ? A en voir ta tête et l’odeur de tes fringues, rien de bien intelligent.

  • On se calme ! Ordonna Kris

Et lui il se prend pour qui ? Le petit bourge et fils à papa… J’ai pas de vie, mais au moins je la vie comme je l’entends… Pas comme mes parents l’ont décidé.

  • Je te propose quelque chose, commença Lay. Tu viens avec nous à la maison, on t’entraine, on t’apprend, mais on te laisse quand même étudier et aller à l’entreprise de ton père. Dans un mois on en reparle, si tu préfères continuer avec ton père tu iras…

  • Ça me va…

Il ne restait plus que Kyungsoo. J’avais beau l’avoir regardé un certain nombre de fois, je ne comprenais toujours pas son comportement. Même si ils ne me rassurent pas spécialement non plus, je le trouve un peu… Excessif.

  • Kyungsoo… Il faut que tu nous donnes ta réponse. Dit doucement Kris

  • Personne ne te touchera sans que tu le veuille, Kyungsoo. Continua Kai

Alors il a peur du contact ? Je comprends un peu mieux son comportement du coup… C’est à garder dans un coin de ma tête. Je vais éviter de le rendre encore plus mal à l’aise en le touchant sans vraiment faire attention…

  • J-Je v-vais venir… Mais… M-Ma mère… ?

  • Kai va venir avec toi et lui dire que tu vas venir habiter avec lui. Ne t’inquiète pas pour ça.

  • Et pourquoi ne pas avoir dit tout ça avant ? Demanda Chanyeol

  • Demain il y a la pleine lune. Etant donné l’avancée de vos pouvoirs, et certains qui se sont déjà transformés, il était mieux pour nous de venir vous chercher avant cette pleine lune… Mais pas trop tôt non plus. Que vous ayez vu de vos propres yeux de quoi vous êtes capables, et que vous croyez ce qu’on vous raconte.

  • Oh…

  • Bon maintenant chacun va aller chez lui chercher les affaires que vous voulez emmener accompagné de leur « gardien ». On se retrouve à la maison après !

Tout le monde se levais, et les gens « normaux » partaient tous un par un avec les hommes « loups » qui les avaient accompagnés et surveillés en silence jusqu’à maintenant.

  • On y va ? Me demanda Sehun

  • Mmh.

On arrivait en bas de mon immeuble. C’était un immeuble récent, plutôt moderne et assez imposant, ce qui fit ouvrir de grands yeux émerveillés à Sehun.

  • Woaaaa… Tu es riche ?

  • Mes parents sont riches…

  • Oh…

On rentrait dans l’ascenseur en silence. Mais une question me brulait les lèvres.

  • Comment… Comment tu as fait pour savoir où j’étais tout à l’heure ? Pour savoir que j’avais dit que j’étais perdu et surtout, pour savoir quand j’étais dans mes Bad ?

  • J’ai su où tu étais grâce à ton odeur, j’ai entendu que tu avais répondu que tu étais perdu grâce à mon oreille ! C’est aussi simple que ça.

  • Et… Pour le reste ?

  • Je ne suis pas ton « gardien » pour rien, Luhan. De nous 12, tu es le plus vieux et je suis le plus jeune. On entretient une relation assez… Spéciale. Un peu comme ne mère et son fils… Mais en plus complexe. C’est pour ça que tu ne peux communiquer réciproquement qu’avec moi. Les autres tu pourras leur parler, mais ils ne pourront pas te répondre. Alors que moi je le peux. Et quand tu te sens mal, je le ressens. Même si je n’en connais pas les raisons, chaque émotion qui te traverse me traverse aussi. J’ai compris que le problème venait de tes parents quand tu parlais, inconsciemment dans ton esprit…

  • Oh… C’est… Effrayant !

L’ascenseur s’ouvrit sur le couloir menant directement à mon appartement. Merde… En y repensant c’est le gros bordel là-dedans… J’avais pas prévu que quelqu’un allait venir chez moi. Je m’arrêtais devant, gêné.

  • Euh… Tu peux rester ici ? C’est pas très propre et…

  • Je m’en fiche ! Je veux voir où tu habitais tout ce temps ! Me dit-il en souriant

Je poussais la porte et le fit entrer dans mon « antre ». Sans oser regarder sa tête, je partais directement vers mon lit prendre mes habits. Je fis un rapide tour de l’appart… Je ne pouvais pas laisser toute ma came ici quand même…

  • Sehun… Euh… Je peux emmener ça ?

  • Est-ce que tu penses vraiment en avoir besoin ?

  • Je pense, oui.

  • Bah… Prends-y alors. Mais on s’en occupera un peu plus tard… C’est dangereux pour toi, tu le sais…

  • Et alors ?

  • Et alors maintenant tu as des gens qui tiennent à toi.

Mouais. On verra ça un peu plus tard. C’est cette chose qui m’avait permis de tenir jusqu’à maintenant, et je pense qu’elle m’aidera encore un peu…

  • Bon bah… Je crois que j’ai tout.

  • On y va alors ?

  • Ouep…

Je jetais un dernier coup d’œil à mon appart avant de fermer la porte. Adieu vie solitaire et triste. Maintenant je vais tout faire pour garder ma seconde famille près de moi.



♦♦♦♦



J’arrivais devant une énorme maison. Rien n’était autour, pas de route, pas de chemin non plus. On était définitivement seul au milieu de cette forêt. La maison était d’un style assez ancien, on pouvait facilement la comparer à un manoir. J’avançais doucement, regardant tout ce qu’il y avait autour de moi. Sehun ouvrit la porte et mon cœur accéléra.

Une odeur délicieuse atteignit mes narines. Quelqu’un faisait à manger. La maison était un peu plus moderne l’intérieur et était assez chaleureuse. Je pense que je vais me plaire ici. Tao accouru à la porte en sautant partout.

  • Kyungsoo est en train de faire à manger ! C’est trop bon !!

  • Oh, c’est ça cette odeur…

  • Oh Luhan, tu as que ça comme affaire ? Me demanda-t-il étonné

  • Euh… Il semblerait.

Sehun me tapa l’épaule pour que je me retourne.

  • Pose tes affaires ici, on divisera les chambres après !

  • Ah on est plusieurs par chambre ?

  • Oui, deux ! Maintenant qu’on est le double, on a plus assez de chambres… Déjà je trouvais que six c’était beaucoup, tu imagines une maison avec douze chambres ?

Il rigolait. Je ne l’avais encore pas vu rire. Ses yeux se plissent beaucoup mais il reste toujours aussi chou. J’avançais sans trop savoir où j’allais, je me contentais de suivre Sehun. On arrivait dans un salon assez grand, à peu près tout le monde était affalé sur les canapés ou par terre, c’était drôlement plaisant d’arriver dans une maison remplie…

  • Encore les même qu’on attend hein ! Rigola Chen

  • Oui bein Luhan habitait en plein milieu de Séoul alors on a mis un peu plus de temps à venir…

  • Bon, Kai appelle Kyungsoo on va voir comment on fait pour les chambres. Ordonna Kris

Une fois Kyungsoo assis un peu plus loin, le débat commença pour les chambres. Kris pensait que c’était mieux que les paires changent un peu et voulait donc mélanger un peu tout le monde alors que Kai disait que c’était mieux qu’un « débutant » reste avec un « avancé ». Tao, Min Seok et Chanyeol prenait vivement part au débat tandis que Kyungsoo, Jun Myeon et moi restions discret.

  • Bon ! Le choix est fait ! Tao et Luhan pour la chambre 1, Kai et Kyungsoo pour la chambre 2, Lay et moi, Kris, pour la chambre 3. Ensuite… Sehun et Chen pour la chambre 4, Min Seok et Jun Myeon pour la 5 et enfin Chanyeol et Baekhyun pour la 6 !

Je me dirigeais vers ma chambre accompagné de Tao et défis mes affaires… Enfin mes habits quoi. Je rangeai tout dans la grande armoire du fond, sans vraiment prêter attention à ce que faisais Tao, mais quand je me suis retourné…

  • Woaw.

  • Oh, j’espère que ça ne te dérange pas trop ? J’aime beaucoup les grenouilles, je n’ai pas pu m’empêcher d’emmener tout ça avec moi…

Tout, il y avait des trucs grenouilles partout. Sa couette, sa taie d’oreiller, des peluches, son bonnet qu’il avait sur la tête, des cahiers… Partout.

  • Euh non, t’inquiète pas ça me dérange pas…

  • Tu ne dors pas avec une peluche toi ? Me demanda-t-il sérieusement choqué

  • Ah euh, non…

  • Comment tu fais quand tu es triste ?!

  • Je bois ou je fume…

  • Oh… Je préfère mes peluches !

Je souris. Il avait bien raison de préférer ses peluches. C’était beaucoup moins grave d’être accro à un morceau de coton qu’à l’alcool ou à la drogue… Je m’affalais sur le lit en réfléchissant. Tao avait l’air d’être quelqu’un de plutôt gentil, bien qu’assez étrange… Je pense que je vais apprécier ma vie ici…

L’odeur de nourriture, des gens qui attendent que vous rentrez, des gens qui vous accueille à la porte. Des gens qui se soucient de vous, qui vous parlent… Toutes ces choses que j’attendais de mes parents, je les retrouve ici.

Oui définitivement, je vais m’y plaire.

Commentaire de l'auteur N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire ! :)♥
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales