Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 113 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Tu ne mérite pas ce bonheur Auteur: Lampe de Nuit Vue: 2208
[Publiée le: 2015-03-01]    [Mise à Jour: 2016-02-25]
13+  Signaler Romance/Drame/Amitié/Hétéro Commentaires : 5
Description:
Quelle fan peut dire sans mentir qu’elle n’a jamais rêvé de sortir avec son idol préféré ? C’est le rêve qu’a accompli… *arrêt sur pause*. Cette fiction ne traitera jamais de ça. Les fans ont toujours tendance à idéaliser les idols et la vie de groupe. Parce que devant les caméras tout va bien, forcément ce doit aussi être le cas hors de la vue de tous. Pourtant c’est faux et Xiumin le sait mieux que quiconque. Depuis le départ de Luhan du groupe, c’est vraiment la merde. Personne ne se parle et il y règne une atmosphère pesante même si Suho tente de les maintenir soudé.

Lui aussi veut quitter le groupe et entamer la SM en justice.

Cependant il n’en ai pas encore sûr et passe donc ses moments à observer ses camarades décider ce qu’il fera de sa vie maintenant. Car tôt ou tard, le groupe va partir en couille. Mais il ne s’imaginait pas que ce serait le cas aussi tôt, et encore moins que ça irait jusqu’à ce point…

Crédits:
Les Exo ne sont pas à moi. Quelques faits sont tirés de la réalité, le reste de mon imagination.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Episode 12 - Engrenage

[5553 mots]
Publié le: 2016-02-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur HELLO LA TEAM WHAT'S UUUP !!!!
Je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour ) ! J'ai pris beaucoup beaucoup de plaisir (et de temps oui oui je sais, veuillez ne pas me frapper je vous prie T_T) à écrire ce chapitre, qui marque d'ailleurs le début des choses sérieuses. Après douze chapitres il était temps, me direz-vous. Comme toujours merci infiniment de continuer à lire mon histoire et de me soutenir en la suivant ou en la mettant dans vos favoris. Ca fait vraiment très plaisir !! J'attend avec impatience vos réactions sur le chapitres qui suit !

Kissu !

 

 

 

« -Dit Sooyoung, si tu as 27 ans aujourd’hui ça fait plus de dix ans que tu es à la SM, tes années de trainee inclues. Tu n’as donc jamais voulu partir ? » questionna Xiumin. « -Hm… pendant mes années de trainee si beaucoup parce que c’était trop dur.

-On confirme, dirent les autres membres de son groupe.

-Et depuis tes débuts ?

-Hm… quelques fois mais je ne l’ai pas fait.

-Je peux te demander pourquoi… ?

M’enfin Minseok tu fais parti de l’agence comme moi. Tu sais bien que c’est inutile de partir après toutes les souffrances qu’on a enduré et puis j’aime ce que je fais, j’adore ça même !Et je vis avec mes huit, enfin sept soeurette et tous les jours c’est le feu !Inutile de préciser que pour partir de la SM c’est dur. J’aurai fait quoi moi, après ? Comment s’en sortir sans avoir les bâtons dans les roues ? Ca fait trop peur.  Et puis c’est quoi ses questions Minseok, intervint Tiffany. Nous sommes là pour faire la fêêêêêêêêêêêête !

-Exactement ! Affirma un membre des Super Junior. Ils nous a osé la même question déjà, il t’arrive quoi..

-Rien les gars, c’est juste que comme Exo a déjà trois ans je veux savoir votre expérience pour m’ameliorer !

-Hey, oublie ça un peu. C’est le jour de Sootoday » ! Ils crièrent tous en cœur puis trinquèrent en l’honneur de la chanteuse.

 

Lorsqu’ils sortirent de boîte tous les garçons, excepté Lay absent car en Chine, étaient plus ou moins bourrés. Ils s’étaient laissé aller car après tout, c’était l’anniversaire de Sooyoung ce jour-là ! La soirée, en compagnie les SoShi et autres amis de Sooyoung aussi bien célébrités que non, avait été énorme pour les 27 ans de cette dernière ; et même si Xiumin avait redouté de passer une soirée un peu lourde à cause de Tiffany et de ce qui s’était passé entre eux, tout s’était finalement déroulé pour le mieux. Xiumin aidait un KyungSoo plus que bourré à ne pas tomber raide bourré dans l’entrée de chez eux lorsqu’il reçu un message. Lui-même était bourré mais pouvait encore se contrôler. Cependant l’alcool mêlé à la fatigue ne lui facilita pas la tâche pour lire le message en question. Il déverrouilla son téléphone à une main, l’autre soutenant KyugSoo et sourit un peu bêtement en voyant que l’expéditeur du message était MinSu. Il gloussa en envoyant sa réponse :

« Ta gueule ».

« ...Tu vois quand je te dis que tu ne me respecte pas  assez ! Tu feras moins le malin la prochaine fois que tu viendras au Coffee shop et que je te ferai nettoyer la salle sans te servir de boisson » ! Le pire était qu'elle en était capable, pensa Xiumin.  «  De toute façon je ne t'ai jamais vraiment respecté... », puis « Pardooooon ». Il balança l’appareil sur son lit et entreprit de se mettre déshabilla. KyungSoo pourra sûrement rejoindre sa chambre seul. Voilà déjà quelques  semaines depuis son rendez-vous avec MinSu. Depuis lors ils n’avaient pas pu se revoir du fait de son emploi du temps chargé mais ils conversaient désormais souvent par sms. Il ne regrettait plus tant que ça de lui avoir donné son  numéro. En plus du fait qu'elle était vraiment folle – et surtout drôle –, qu'est-ce que c'était bon de pouvoir librement parler avec une  personne sans que celle-ci ne voit d'abord son métier avant de le voir lui, Minseok ! Il commençait même à prendre l'habitude de relire leurs conversations en scred avant de monter sur scènes. Ça lui faisait rire et lui permettait de déstresser un peu. Une réponse de celle à qui MinSu vint interrompre le fil de ses pensées :  « Ouais je préfère, ouais ! ». Il rigola tout seul et éteint son téléphone sans répondre. Ils se chamaillaient toujours pour si peu de choses... ! Il s'endormit avec le sourire aux lèvres ce soir-là. Mais son sommeil ne fut guère long car un cauchemar fini par le troubler: Xiumin courait sans arrêt, fuyant seul un danger qu'il sentait immense et oppressant dans la pénombre dans son dos. Qu'importe le nombre de fois où il croisait, un à un, les membres d'exo,  aucun d'eux ne voulait l'écouter et sa parole ne portait jamais assez loin pour alerter plus de monde même si tout autour de lui était comme plongé dans la torpeur. De nouveau seul, il se sentit trébucher et se fit rattraper par ce qui, effroyablement  et sans relâche, le poursuivait pour le faire taire.  Il se réveilla en sursaut dans son lit, respirant rapidement. Il s’assit et se passa les mains sur le visage comme pour effacer les derniers relents de son cauchemar. Lentement et aussi silencieusement que possible il reprit une respiration noramle en tachant de ne pas réveiller Sehun. Ce genre de cauchemar n'était guère nouveau. En fait ils ont  commencé depuis sa dernière rencontré avec MinSu car oui il devait se l'avouer, il avait peur, et une peur légitime. Qui n'aurait pas peur de se lancer dans un combat contre la grande, majestueuse, puissante SM Entertainment ? Qui ? Car c'est exactement ce qu'il  comptait faire. Il l'avait décidé: il quitterait le groupe. Ou plutôt il tenterait de le sauver même si paradoxalement cela reviendrait peut-être à dissoudre Exo. Il n'était pas fou, il ne rêvait pas de quitter l'agence et de refonder Exo avec leurs propres moyens dans le meilleur des mondes. Non, ça ce n'était qu'un rêve de fans à la fois naïf et ignorant. Dans certains moments de colère il rejetait toute la faute sur MinSu, l'accusant de l'avoir incité à quitter le groupe. Mais Xiumin savait que c'était faux et était assez intelligent pour voir que même si MinSu l'avait certes aidé à franchir le pas, l'idée de combattre le Système germait en lui depuis déjà bien longtemps. Et maintenant qu'il allait comptait se lancer, il fallait qu'il réfléchisse sérieusement à sa façon de faire. Ce genre de combat ne se mène pas à sa la légère. Dans un soupir il sort de son lit, enfile rapidement un jogging et un pull, attrape au passage son téléphone et sort doucement au balcon de leur dortoir malgré le froi. Il avait besoin de réfléchir. Ces dernières semaines il avait regroupé  des contacts spécialisés dans ce genre d'affaire entre idols et agences. De plus il avait pu récupérer les numéros de YiFan, Hageng, des JYJ et de Luhan. D'ailleurs ce dernier serait en Corée du Sud dans bientôt, peut-être devrait-il en profiter pour le rencontrer et lui demander des conseils. Son téléphone rallumé il regarda l'heure: 2h30. "Putin,  murmura-t-il,  j'vais pas assumer demain... Heureusement pour moi qu'on terminé relativement tôt...". Il baille à s’en déboiter la mâchoire tandis que ses pensées reviennent sur son projet. Une fois que l'engrenage serait lancé tout irait très vite. Il essaierait de convaincre ses frères de se battre à ses côtés, ensemble. Même s'il se préparait et se sentait prêt pour mener la bataille seul, il savait comme tout le monde que l'union fait la force. Il devait aussi trouver un logement que les sbires de Lee SooMan ne sauraient trouver. Aller chez ses parents était option morte dans l'oeuf, hors de question que ses parents souffrent de ses problèmes à lui. Et MinSu ? Peut-être accepterai-t-elle de le laisser loger dans l'arrière boutique du Coffee shop, quitte même à ce qu'il doive travailler là-bas en contrepartie ? Ah oui, le problème de l'argent: il faudra ouvrir un compte en banque sur lequel transférer l'ensemble de sa fortune… Trop de choses sur lesquelles réfléchir se bousculaient dans sa tête et le firent émettre un léger cri de souffrance. Comment, mais comment Kris, Luhan et Tao ont-ils pu supporter ça seuls ? C'était si compliqué !  En même temps il en avait tellement  marre de cette vie ! Plusieurs années de souffrance en tant que trainee pour ça !  Oui il avait la gloire mais il n'était même pas foutu d'être heureux. Et encore la gloire... a peine quelques ligne par chanson, forcé de sculpter son corps à défaut de pouvoir se démarquer par sa voix, être fatigué chaque jour à chaque seconde, chaque minute, chaque heure! Il ne demandait pas de farniente car tout métier a son lot de peine et de toute façon il faut souffrir pour vivre son rêve. Mais ce qu'il vivait maintenant, ce n'était plus son rêve. Ce n'était pas sa conception de la musique, de l'industrie musicale. Il n'en pouvait plus de ce marathon imposé à son groupe depuis maintenant un an au moins, forcés d'ingérer quantité de gélules pour booster leurs organismes, forcés de travailler même malade ou blessé. Forcés de faire  ci ou ça à la fois par obligation professionnelle et par devoir moral pour leurs fans qu'ils chérissaient tous par-dessus tout. Que seraient-ils sans eux ? Rien si ce n'est un énième groupe de Kpop perdu et inconnu dans le marasme d'un marché musical coréen saturé et dans lequel toutes les bonnes places ont déjà été prises. Mais  trop, c'était trop. Il le sentait, il n'en pouvait plus et il n'avait désormais plus honte de se l'avouer. Que Confucius aille se faire enculé avec  ses maximes débiles quant au sacrifice de soi pour le bien commun !

 

Le sommeil recommençait à lentement le regagner mais il voulut appeler chez avant de retourner se coucher. Au moins ce cauchemar eut le mérite de le dégriser un peu. La sonnerie retentit trois lorsque Xiumin commença à se morigéner d'appeler si tard avant que la voix endormie de sa mère ne réponde:

« -Allô ?

-Maman ? C'est moi, Minseok.

-Oh Minseok !  Mon fils, comment vas-tu ? Ça fait longtemps que je n'ai pas eu te tes nouvelles, j'espère que tu vas bien ! Ton père et moi étions en train de dormir, pourquoi  appelles-tu si tard ?

-Je... maman ? Je voulais juste te dire merci de m'avoir soutenu avec papa dans mon rêve de devenir idol...

-C'est normal... Pourquoi tu dis ça ? Quelque chose ne va pas ?

-Si si tout va bien, je voulais juste te dire ça et te dire que papa et toi me manquez. Je n'arrivais pas à dormir et  d’un coup j'ai pensé à vous, c’est tout. Ne t’en fais pas.

-Minseok.... » Elle le connaissait si bien, pensa-t-il. Il prit une inspiration. «  -Je vais partir, maman.

-Comment ?

-Je vais quitter Exo, la SM, je veux tout arrêter, je n'en peux plus  maman.

-Mais… et ton contrat ? Je croyais que tu venais juste de le resigner… Et puis pourquoi tu dis ça alors que Exo est devenu tellement connu. J'entends  parler de toi tous les jours...

-Maman.

-Mais… Bon... euh... Minseok, écoute  j'en parlerai avec ton père demain. Si c'est vraiment ce que tu décides nous te soutiendront, quoi qu'il arrive. Tu as sacrifié tant de choses pour en être là, je veux que tu réfléchisses encore un peu, ensuite rentre à la maison si besoin est. Nous allons t'attendre. Hm ? Je ne pensais pas que suivrais la route de Luhan. La dernière fois-» Il l’a coupa. « -Non maman, je ne rentrerai pas à GyeonGi. J'aurai beaucoup de choses à faire une fois que-" il fut coupé à son tour par un bruit provenant de l'intérieur. Merde ! Il avait  pourtant fait attention à refermer la baie vitrée derrière lui. Il tendit l'oreille mais n'entendit plus aucun bruit ni ne vit aucune lumière, ce qui le rassura un peu. « -Écoute maman, excuse-moi de t'avoir réveillé. Je te recontacterai plus tard, je dois y aller maintenant. Je t'aime ». Il raccrocha sans laisser à sa mère le temps de répondre quoi que ce soit et retourna ce coucher.

De retour dans la chambre il s'endormit rapidement sans savoir que dans Sehun sans son lit avait les yeux grand ouvert et le coeur battant à la chamade. Il avait tout entendu.

 

 

***

 

Leur journée était enfin terminée. Quasiment tout le monde était réuni au salon mais Xiumin avait préférer s’isoler dans sa chambre pour dormir. Pourtant il eut beau être épuisé et beau se tourner plusieurs fois dans son lit, le sommeil le fuyait. "Mais quelle poisse !" Pensa-t-il en se relevant et en se rhabillant, chopant un de ses masques au passage. En traversant le couloir vers le salon il écrit un rapide message à MinSu pour la prévenir de son arrivée. Il passa devant ses collègues en leur disant simplement qu'il sortait faire un tour.

« -Et si un des hyung te demande ?

-Vous n'avez qu'à dire que je suis sorti faire un tour, répondit-il en enfilant ses chaussures.

-Tu compte revenir dans combien de temps ?

-Bientôt.

-Fais pas le con comme la dernière fois, je ne veux pas affronter la colère des managers.

-Putin mais j'ai 26 ans pas 5 ans ?! J'ai dit que j'allais faire un tour, vous comptez tous me faire un caca nerveux parce que j'ai été de sortir prendre l'air ?  Les managers ne sont pas mes parents et si ne voulez pas me couvrir et bah ne le faites pas. 'Faites chier putin c'est pas possible », marmonna-t-il enfin avant de sortir en claquant la porte, laissant un malaise derrière lui. Il le savait mais s'en foutait royalement.

Chen le suivi quelques minutes plus tard,  prétextant devoir avoir à la supérette pour y faire quelques achats.

 

     Quant à MinSu, elle embrassait langoureusement KangJoon contre la porte de son arrière-boutique. Ils profitaient de l'absence de clients lorsque son téléphone vibra dans sa poche. Elle posa ses lèvres encore deux fois contre celles de KangJoon avant de l'éloigner pour regarder sa notification. KangJoon grogna faiblement en déposant quelques baisers sur sa joue et le coin de sa lèvre : « -Je peux te voir aujourd'hui, tu pourrais faire un effort... ». Il lorgna presque par inadvertance sur l'écran de sa petite-amie. "- Idiot masqué″ ? C'est qui ça ?

-Oh lui, c'est quelqu'un que je connais.

-Comment tu l'as connu ?

-Je.. je ne me rappelle plus très bien et de toute façon ce n'est pas très important. Il me préviens qu'il arrive bientôt, on a peu de temps. » mentit-elle en se dégageant de la prison de bras. Mais il l'a retint une dernière fois et lui vola un baiser, geste qui la fit sourire malgré elle. « -Pourquoi masqué ?

-Parce qu'il aime les masques.

-Tu as déjà vu son visage au moins ? », demanda-t-il avec humour

« -Bien sûr, idiot » ! 

Minseok entra dans le Coffee Shop au moment même où en sortait KangJoon. Les deux hommes se croisèrent du regard et se dirent silencieusement bonjour. Xiumin avait-il rêvé ou y a avait-il eu une certaine tension le temps de ces quelques secondes d'échange silencieux ? « Qu'importe », se pensa-il à part lui en se dirigeant vers MinSu dont les joues étaient encore roses de la présence de KangJoon, détail qui ne passa pas inaperçu aux yeux du chanteur. Il l'a détaillant de haut en bas et nota ses cheveux et sa tenue de travail légèrement en désordre.  De même que ses lèvres plus roses que la normal. Il se racla la gorge puis tandis que MinSu lui tournait le dos pour s'occuper de son café: « -Mon café, s'il te plaît.

-À ton avis je suis en train de faire quoi, là ? J'écris une chanson peut-être ?

-Ça va je rigole... » dit-il en souriant. Son sourire s'élargit peu plus lorsque la jeune femme se  tourna la tête vers lui pour rire avec lui.

« -Comment vas-tu ? Reprit-il. C'était qui ce client ?

-Ça va, ça va…Qui ça ?

-Le gars qui vient de sortir.

-Oh bah... C'était juste un client.

-Mouais... Tu es sûre que c'est ″juste un client″ mademoiselle MinSu ? Demanda-t-il en se penchant par-dessus le bar, un sourire malicieux aux lèvres.

« -Je ne comprend pas bien ce que tu insinue…

-Hm... Ce serait par hasard le KangJoon pour lequel tu m'a lâchement abandonné la dernière fois ? » Elle attendu d'avoir posé sa tasse de café devant lui pour répondre.

« -″Lâchement abandonné″ ?  Tu as la mémoire courte Kim Minseok ! Au contraire j'ai annulé mon rendez-vous avec lui exprès pour pouvoir t'écouter raconter tes conneries encore…

-Ah oui c'est vrai. Hey je ne te permet pas ! Ça y je devins gentil avec toi et tu prends trop la confiance ! » S'exclama-t-il sur un faux ton de reproche.  « Mais ça ne réponds pas à ma question. C'était lui ?

-Ouais c'était lui...

-Oh... Depuis combien de temps ?

-C'est assez récent je dois dire.

-Tu l'aimes ?

-Je pense oui.

-Tu pense ?

-Pourquoi serais avec lui sinon ? » Un léger silence, loin d'être pesant s'installa en eux. MinSu s'occupait de ses comptes et Xiumin dégustant son café en l'observant. Lorsqu'il reprit la parole ce fut encore pour la taquiner.

« -En tout cas il est moche...

-Mais tais-toi, il est très mignon ! En tout ça plus beau que toi déjà !

-Comment tu peux savoir,  tu n'as jamais vu mon visage. Il se trouve que je suis peut-être bien plus beau que lui.

-Je le sait c'est tout !

-Mais c'est qu'elle s'énerve la petite ! » Éclata-t-il de rire.

 

 

***

 

Xiumin souffla en arrivant devant l'hôtel. Pourvu qu'aucune fan ne le reconnaisse.  Il avait tout fait pour passer le plus inaperçu possible. Pourquoi son coeur battait-il si vite. Il n’allait voir que Luhan après tout. Un vieil ami n'est-ce pas ? Aucun raison de stresser comme ça, se disait-il pour éviter de se décourager et se donner assez de force de traverser le hall de l'hôtel et aller vers l'ascenseur. Il était encore surpris que Luhan ait accepté de le voir. Pourtant ils avaient peu de temps car Xiumin se sentait surveillé par le manager et le groupe aussi et il avait une petite idée du pourquoi. Après tout n'était-il pas lunatique ces derniers temps ?  Tantôt très jovial tantôt énervé ? Il se demandait comment réagir lorsqu'il verrait Luhan. Devait-il agir comme si de rien n'était ? Ne rien dire et attendre que Luhan fasse quelque chose ? Arrivé à l'étage désire il sortira son téléphone pour vérifier le numéro de chambre.  Une fois devant celle-ci il souffla une dernière fois et toque trois fois à la porte. Après plusieurs secondes il entendit des pas et deux voix conversant en chinois dont parmi elles celle de Luhan, lui semblait-il. La porte de la chambre ne tarda pas à s'ouvrir et Xiumin s'écarta de la pour laisser passer celle avec qui Luhan parlait. Ce dernier acheva de lui parler puis lui dit au revoir avant de se tourner vers lui en souriant. Ce n'est qu'à ce moment-là, lorsqu’il expira, que Xiumin se rendit compte qu'il avait cessé de respirer  dès l’instant où il a aperçu le visage de Luhan. Avec précipitation il tendit la main pour retirer son masque mais Luhan l'en empêcha et le conduisit dans la chambre. « -Fais gaffe, on ne sait jamais si une groupie a réussi à me trouver... ». Xiumin ne trouva rien à dire. Il dévisageait son ancien collège du regard. Son coréen était un peu hésitant mais sans faute aucune bien qu’il avait un peu perdu l'accent. Luhan semblait tellement en forme et viril… Il semblait plus... mature aussi et Xiumin ne savait ni quoi faire ni où se mettre. Luhan croisa son regard et éclata de rire: « -Wow je ne t'avais pas vu faire une tête pareille depuis que je t'ai surpris pour la première fois en train de te masturber ! Déstresse mon pote ce n'est que moi, yo yo ! Regarde-moi cette tête, tu as l'air fatigué mon petit ! Comment ça va ? Assied-toi » ! Son interlocuteur, qui avait retiré son masque entre-temps,  était déconcerté de l'attitude de Luhan alors que ce dernier le poussait à s'asseoir dans l'un des deux fauteuils de la chambre. « -Écoute Luhan... je... je suis désolé pour tout. Tu sais si j'avais pu je t'aurai suivi mais j'étais sous le choc et j'ai d'abord été déçu puis énervé puis...je... tu sais le groupe… » Il sentit une main sur ton épaule et releva les yeux. « -Hey nous sommes des hommes ou pas ? Des discordes ça arrive. Et tu n'as pas à t'excuser cae c'était mon choix et si je suis parti de façon un peu brusque, c'est parce que je savais que ce serait inutile et égoïste de ma part de vous demander d'arrêter avec moi. Alors déstresse et profite un peu. Tu n’imagines même pas comme tu m'as manqué, Minseok.

-Mais… déstresse je te dis. Je ne vais pas te sauter au cou.

- C'était dur  pour le groupe et moi au début. C'était si pesant...

-Je sais je sais, un peu comme que Kris est parti hein ? Je vois très bien l'ambiance. Comment vous allez? Vous avez l'air toujours occupés, je vois souvent des affiches de vous en Chine et je n'ai croisé que des photos de vous en débarquant ici. Apparemment KyungSoo est bien parti pour devenir un acteur ?

-Euh... » il rit nerveusement. Pouvaient-ils se parler si librement après ce qui s'est passé ? Était-ce vraiment aussi simple pour Luhan de converser avec lui de cette façon ?  « -Bah tu sais comment ça se passe hein,  les concerts tout ça... on essaie d'être le plus soudés possible on va dire. Tu t'es intéressé à nous depuis la Chine ?

-Non ou alors de très loin. Je sais seulement que vous avez sorti plusieurs albums. Je n'ai écouté qu'une partie de vos chansons titres. J'en ai fini avec Exo, tu sais.

-Ah. Je vois. J'avoue que je n'ai pas vraiment fait atténuer à tes activités de mon côté non plus non plus.

-Nos chemins sont désormais différents maintenant. D'ailleurs on t'a laissé venir me voir malgré mon conflit avec le label ?  Oh, je ne n'ai pas demandé : tu souhaites à boire ? J'ai commandé deux cafés même s'il sont un peu froid maintenant », continua Luhan se levant pour aller chercher lesdits cafés. « -En fait personne n'est au courant. Je ne pouvais pas prendre ce risque mais en même temps je me suis dit que ce serait bien de te voir. Même si... enfin bon je n'ai pas beaucoup de temps Luhan... ah merci pour le café. En fait nos chemins ne seront bientôt opus si différents que ça ».

-Comment ça ? » Xiumin hésitait à se confier mais il avait besoin de ses conseils et si Luhan était toujours celui avec qui il avait partagé tant de difficultés et de bons moments, alors tout devrait bien se dérouler. « -En fait... Non d'abord, comment tu as fait pour te lancer contre le label ? Je veux dire, comment as-tu procéder etc ?

-Tu es venu recueillir des informations pour eux ?

-Quoi ? Mais non, bien sûr que non !

-Alors quoi ? J'espère que tu ne t'ai pas laissé pourrir à ce point Minseok, je serai vraiment déçu. Ils t'ont promis quoi: un rôle principal dans un drama, un solo ? Tu es venu ici juste pour moi me trahir et me soutirer des informations ?

-Calme-toi,  Luhan ! Je  compte poursuivre la SM en justice. Je vais quitter Exo !

-Q-quoi... ?

-Tu m'as bien entendu. Et je te promets sur notre amitié, si elle existe toujours,  que ce n'est pas une excuse destiné à te berner pour que tu me délivre je ne sais quelles informations qui vont aider la SM dans son procès contre toi. Crois-moi, Lulu.

-Mais... si tu dis vrai... comment un compte t'organiser ? As-tu un avocat ?  Et les autres, ils au courant ?

-Non pas encore. Je ne sais même pas si je vais le leur dire. C'est compliqué comme tu le sais. Écoute, j'ai déjà récupérer le nom de plusieurs cabinets d'avocats et je suis justement venu pour que tu puisses me donner des conseils. Je te parle avec peur et avec confiance à la fois Luhan. J'espère que ça suffira à te convaincre ».

 

En sortant de Xiumin eu le coeur léger,  si léger qu'il redoutait que son éventuel manque de discernement lui fasse payer un cher prix dans le futur. Mais malgré tout c'est avec grand plaisir qu'il avait revu Luhan ! Fort de ses conseils,  il rentra au dortoir.

 

 

***

 

Comme souvent Exo dû se lever tôt ce jour là pour assurer leur Exo'luxion aux Etats-unis. Comme les autres Xiumin ne voulait qu'une chose: dormir. Le manque de sommeil lui faisait tourner la tête, son dos lui faisait mal  et son genou blessé recommençait à l'élancer. Il ne trouvait même pas la force de se mettre en position assise. Depuis sa rencontre avec Luhan il avait commencé à traiter ses collègues avec un peu plus de bienveillance car sans aucun doute, ils lui manqueraient quand il partira. ″Profite d'eux un maximum et prépare toi à tout, lui avait dit Luhan, car une fois parti,  tu te sentira plus seul que ce à quoi tu t'attendais, et tu découvriras que depuis le début notre slogan était un mensonge″. Pourtant malgré toute la volonté et la gentillesse du monde, il ne put s'empêcher d'envoyer promener un à un les membres qui ont essayé de le sortir de son lit. Putin il était exténué il ne demandait qu'à dormir, juste… juste une heure, non une demi-heure, non, dix minutes de plus ! Pour peu il en aurait pleuré. Il recommençait à sombrer dans le sommeil lorsqu'il entendit la voix de Chen.

« -Minseok cesse de casser les couilles tout le monde est prêt sauf toi. Les managers et vont pas tarder à venir  nous chercher. Fais pas le con et debout. Aller !

-Chen, la tête de ma mère ferme ta gueule et laisse-moi dormir.

-Jure autant que tu veux, tu vas devoir te lever. On a un programme.

-Changement  de programme: je compte rester dormir. Fuck les managers.

-Tu feras moins le malin quand ils seront là. Et tu forces, on a pu se reposer un peu ces derniers jours mais tu es trp occupé à passer des heures dans ce coffee shop au lieu de rester te reposer à la maison ». Xiumin l'ignora royalement, trop occupé à se rendormir… Jusqu'à ce qu'un jet, non un seau d'eau froide suivi du seau lui-même achevèrent de le réveiller. Avant qu'il n'ait le temps de comprendre ce qui se passait il entendit la voix d'un des manager, étrangement lointaine, lui crier dessus.

« -Maintenant debout, nous avons un avion à prendre. Enfile des vêtements.  Pas le temps de te doucher.

-non »  s'entendit-il répondre.  « -Pardon... ?

-J'ai dit non hyung. Non. Non. Non. NON !! » La gifle qu'il reçu lui fit le même effet que le jet d'eau froide et le recoucha sur son lit duquel il venait pourtant de péniblement se redresser. « -Ne m'oblige pas à le refaire, Minseok. J'envoie un des garçons t'aider. Sombre imbécile ». Son cœur battait vite, la voix lui semblait toujours lointaine et il ne savait même pas si ses yeux étaient ouverts ou fermés. Il s’évanouit. Il ne sut pas exactement combien de temps s'était écoulé mais il entendit d'autres pas s'approcher de lui. Il se sentait bizarre. Comme si tout autour de lui était sombre, comme s'il était bourré. Impossible de réfléchir correctement, il était transi de fatigue. La voix de YiXing vint le sortir de sa torpeur.

« -Minseok je t'en supplie prépare-toi et viens avec nous. Je t'en supplie. L'ambiance devient pesante là. On t’attend ». Il ne répondit pas. « -Minseok...

-Je n'en peux plus.

-Je sais. Je ne t'avais encore jamais vu comme ça. Tu es toujours l’un de ceux qui pousse le moral du groupe vers le haut et à nous motiver le matin. Minseok, l'heure n'est pas encore venue pour ça. Fais un effort encore quelques temps ». L'heure n'est pas encore venue ? La phrase et le ton de YiXing lui semblaient bizarres. Mais il avait raison. Il devait faire des efforts.

 

A l'hôtel aux Etats-Unis Xiumin fit chambre seul et profita de leur instant de répit avant d'aller à la salle de concert pour dormir un peu.    De son côté Lay, en chambre double avec Kai, profita pendant que ce dernier prenait sa douche pour ouvrir les fichiers que lui ont fait parvenir son intermédiaire. Il brancha rapidement ses écouteurs et ouvrit le fichier vidéo. Il le passa en revu rapidement, sachant qu'il n'avait que peu de temps: les témoignages d'idols à visages floués défilaient, seul le nom de leurs agences était affiché dans le montage. "J'ai du coucher avec mon boss pour en arriver là" disaient les uns, "pendant mes années de trainee les professeurs nous dénigrement souvent et nous criaient dessus lorsqu'on fait mal les choses, nous disant que de toute façon on ne n'avait aucune chance de débuter", "pendant les auditions on nous vendait du rêve", "Je me trouvais plus belle avant mais on m'a dit que pour réussir, il faut ressembler aux européens", disaient les autres. Lay en serra des dents, révolté.  Pour l'instant les témoignages étaient composés à majorité d’artistes débutant ou peu connus. Les grands noms ne prendraient pas le risque de se dévoiler mais le jeune homme convaincu qu’il leur ferait cracher le morceau un jour. Tout finira par éclater et renaître.

«-Tu regarde quoi ? » Il sursauta imperceptiblement et ferma la video à la seconde ou Kai s’assit à côté. « -Rien je vais regarder un programme en chinois.

-Ah…

-Tu compte l’apprendre un jour alors ?

-Je ne sais pas trop, on ne fait pas assez d’activité en Chine pour que je commence à l’apprendre. Ce n’est plus comme à nos débuts. Maintenant j’ai juste besoin d’apprendre les phrases des concerts et ‘est tout. Et puis pourquoi s’embêter, tu es toujours là, toi.

-Hm… »

 

De plus en plus de fan s’agglutinaient dans la salle de concert. Le bruit augmentait en intensité, elles les réclamaient, leur criaient leur amours. Xiumin stressait et déjà avant le concert commençait à faire de la tachycardie. Il avait avalé des pilules énergisantes quelques minutes plus tard, elles devront bientôt faire effet. En attendant, il laissa sortir ses camarades en premiers et profita de ce petit moment seul pour relire sa conversation avec MinSu. « -Tu fais quoi, hyung ? » lui demanda Sehun, « pourquoi tu ris tout seul ?

-C’est rien, c’est rien. Tu ne comprendrait pas, aller on y va » dit-il le sourire aux lèvres après avoir soigneusement caché son téléphone.

 

Le concert battait maintenant son plein. La comédie était lancé, les pas parfaitement orchestrés. Ils étaient tels le comédie de Diderot. Ils ressentaient seulement les vibrations des basses et du son dans leur corps et les cris perçants de leur fan. Elles étaient heureuse, les adulaient, ne voulaient qu’eux, ne pensaient qu’eux, ne respiraient qu’eux. Bref, c’était le parfait moment pour embrailler la machine. Comme toujours chacun d’eux s’approchèrent près des fans pour leur permettre de prendre de meilleurs photos et vidéos d’eux et pour créer un peu de proximité Xiumin, qui s’était senti près de la ligne rouge dès le début du concert malgré les pilules choisi un endroit assez éloigné de la scène principale. Il joua le jeu jusqu’au bout, conscient des centaines de caméras qui aillent enregistrer ce qu’il allait faire. Il le se tint devant en face des fans, leur fit un dernier coucou puis lâcha prise. Il cessa de sourire, cessa de réfléchir, cessa de forcer sur son corps et se laissa tomber au sol. Dès l’instant où il le toucha il n’était presque plus conscient. Les cris d’abord étonnés puis inquiets des fans lui étaient comme lointain et le seul sentiment dont il avait conscience était, paradoxalement, celui du bien-être. Il se sentit secoué de partout puis perdit connaissance.

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales