Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1386 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Tu ne mérite pas ce bonheur Auteur: Lampe de Nuit Vue: 2188
[Publiée le: 2015-03-01]    [Mise à Jour: 2016-02-25]
13+  Signaler Romance/Drame/Amitié/Hétéro Commentaires : 5
Description:
Quelle fan peut dire sans mentir qu’elle n’a jamais rêvé de sortir avec son idol préféré ? C’est le rêve qu’a accompli… *arrêt sur pause*. Cette fiction ne traitera jamais de ça. Les fans ont toujours tendance à idéaliser les idols et la vie de groupe. Parce que devant les caméras tout va bien, forcément ce doit aussi être le cas hors de la vue de tous. Pourtant c’est faux et Xiumin le sait mieux que quiconque. Depuis le départ de Luhan du groupe, c’est vraiment la merde. Personne ne se parle et il y règne une atmosphère pesante même si Suho tente de les maintenir soudé.

Lui aussi veut quitter le groupe et entamer la SM en justice.

Cependant il n’en ai pas encore sûr et passe donc ses moments à observer ses camarades décider ce qu’il fera de sa vie maintenant. Car tôt ou tard, le groupe va partir en couille. Mais il ne s’imaginait pas que ce serait le cas aussi tôt, et encore moins que ça irait jusqu’à ce point…

Crédits:
Les Exo ne sont pas à moi. Quelques faits sont tirés de la réalité, le reste de mon imagination.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Episode 09 - Le Royaume des Couleurs

[4898 mots]
Publié le: 2015-08-10Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonne lecture et bonnes vacances !

 

 

 

Suite à la réunion chacun se leva et se dirigea en silence en direction de sa chambre avec son ou ses colocataires. Depuis le temps que cette discussion avait été nécessaire... Certains s’en sentaient délivrés d’un poids, d’autres au contraire se sentaient responsables envers le groupe et les fans. Dans la chambre que Sehun partageait avec Baekhyun, personne ne dit rien. Et même si Baekhyun aurait voulu dire quelque chose, l’humeur morose de son compagnon de chambre ainsi que la scène qui s’était déroulée plus tôt coupaient court à toute tentative. Dans leur chambre Chen et Lay ne se dirent rien, mais le regard qu’ils s’échangèrent valu toutes les paroles du monde : ils s’étaient compris. Seul dans sa chambre, bien que fatigué et las, Xiumin ne trouva pas de suite le sommeil. Trop de pensées se bousculaient dans sa tête et trop de sentiments à la fois parcouraient son cœur. D’abord Chen : c’était définitif, ce mec avait un grain dans le cerveau et pas un petit. Il le soupçonnait d’être raciste ou alors sa colère à l’encontre des chinois était vraiment forte et virulente ; à la limite de la haine. Il avait bien vu son sourire satisfait lorsque JunMyeon l’a implicitement désigné en tant que leader des M. Qu’avait donc Chen en tête ? Il le soupçonnait depuis quelques temps mais la chose le surprenait quand même. Eberlué par cette attitude, il avait regardé les visages  de ses colocataires pour voir si eux aussi l’avait vu mais son sourire était passé inaperçu. Sauf peut-être chez Kyungsoo mais il n’en était pas vraiment sûr. Chen leader des M ? Son cul, oui ! Et même, qu’on ne vienne pas lui jouer la comédie que les M existaient encore à part entière. Ce temps était révolu, ils se sont fondus dans les K depuis déjà belle lurette et quand bien même, Xiumin ne l’aurait pas accepté. Les seules qualités qu’il pouvait concéder à Chen sont sa voix et sa certaine aisance en danse mais des qualités de leader sûrement pas ! Quant à la petite rixe entre Sehun et Chanyeol, il ne s’en inquiétait pas plus que nécessaire. Ce genre de bagarre n’était pas rare parmi eux. Simplement que ce soir ils ont tous été sur les nerfs et le maknae n’a pas eu le bon sens de contrôler sa langue. Il a déjà proférer des mots plus durs et irrespectueux que ce simple ″ta gueule″, donc pas de quoi s’inquiéter. D’ici le lendemain ou deux jours cet incident sera vite oublié entre les concernés. Venons-en à son principal tracas de ce soir : Oh MinSu. Pourquoi n’était-elle pas au rendez-vous les deux fois où il est allé à sa rencontre ? Habituellement ils se retrouvaient à cette heure-là. Etait-ce à cause du stalker qui l’avait suivi ? Il y avait des chances... Avec le recul, se dit-il, il aurait peut-être dû veiller à ce qu’elle rentre bien, quitte à mettre en colère le manager. C’est une fille, elle a dû être  beaucoup choquée, qui sait ce que lui aurait fait cet homme ? Ou alors travaillait-elle moins à cette heure-là ? Avec l’irrégularité de ses allés là-bas, il aurait pu voir quelque chose d’inhabituel dans ce qui était peut-être courant pour MinSu. Il se secoua vigoureusement les cheveux dans un acte de frustration. Comment la revoir ? Dans ce monde à la fois merveilleux et difficile de la musique il avait parfois l’impression qu’elle était un refuge, un petit moment de réconfort… En se rendant compte de ce qui traversait son esprit il stoppa net ses pensées. « Réconfort mon cul… elle m’a traité de pervers, cette folle. Tch ». Il changea de position pour forcer le sommeil; il n’allait pas assumer son réveil dans quelques heures, pour sûr.

Dans la chambre de Chanyeol, KyungSoo et Kai, le sommeil ne fut pas non plus immédiat, au contraire :

« -Honnêtement,  je me sens un peu mal vis-à-vis de tout ça…

-Ca dépend ce que tu entends par ″mal″, JongIn. Répondit KyunSoo après un instant d’hésitation.

-J’ai l’impression que nous sommes plus fautifs que Kris, Tao et Luhan dans cette affaire.

-Comment ça ?

-Je veux dire…  au départ tout allait bien entre nous. Certains s’aimaient moins que d’autre forcément mais tout allait bien. S’ils sont partis c’est qu’il y a une raison, sinon pourquoi ? Même si je suis contre le moment choisi, je comprends un peu que Kris soit parti… ». Il termina sa phrase en baissant la voix. C’est à ce moment-là que Chanyeol intervint. « -Tu dis que toi aussi tu aurais abandonné le groupe ?

-Il ne faut pas le voir comme ça, hyung. Bien sûr que l’intérêt du groupe passe avant tout. Mais YiFan-hyung a beaucoup souffert, surtout après son retour du Canada. Tu sais ce qui s’est passé pour lui et tu sais que c’est pour cette raison que son cœur va mal aujourd’hui. Moi je préfère le voir partir plutôt que de le voir s’effondrer raide mort sur scène…

-Oh je t’en prie JongIn ne nous joue pas ton jeu du gentil petit garçon, on te connaît. Et les paroles de JunMyeon ne trompent que lui. Tu es bien content maintenant que tu as plus de lignes dans les chansons. Tu t’improvises chanteur maintenant et les fans apprécient. Fais pas genre que ces départs te chamboulent plus que d’autres.

-Arrêtez tous les deux ! Parler de ça maintenant ne changera ni n’arrêtera pas la situation. Nous avons une grosse journée demain et j’aimerai dormir en paix. Donc s’il vous plaît taisez-vous et bonne nuit ».

Dans le même temps Suho, dans sa chambre, se persuadait que ce qu’il avait dit aux membres allait porter ses fruits car au fond de lui-même il n’y croyait pas du tout. Que ceux qui sont partis soient heureux ? Foutaises, au contraire il leur souhaitait bien du malheur là-bas en Chine ! Il estimait que tout était de leur faute à eux et surtout celle de Kris car en partant ce dernier avait ouvert une brèche dans le groupe et mis des pensées insidieuses dans les esprits. Il leur en veut pire que tout. Le groupe passe avant les intérêts personnels, c’est évidant. Il est Suho et Exo est toute sa vie, huit ans d'effort, de peur, de souffrance, d'incertitude. Non, jamais il ne laissera ce groupe s'effondrer. Rien ni personne ne l’empêchera de bien de vivre son rêve.

 

Canette de bière à la main et KangJoon assis à ses côtés, MinSu embrassait d’un seul regard la capitale Séoulite depuis le toit d’un immeuble. Ce soir-là elle et son ami du lycée avaient décider de manger des pattes de poulet dans cette cachette. Le moment était agréable, d’autant que le temps était au rendez-vous. Ces derniers jours elle passait beaucoup de temps en compagnie de KangJoon et dire que ce n’était pas agréable serait un mensonge. Tous les deux se sont raconté ce qu’ils sont devenus autour d’une tasse de café le jour où KangJoon est venu lui rendre visite sans prévenir. Il a quitté Gyeongi à peu près en même temps qu’elle et travaillait désormais sur son projet de fonder une petite entreprise. Elle ne savait pas exactement de quoi, à vrai dire elle n’avait pas très bien compris. Depuis, malgré leurs journées chargées, ils se voyaient régulièrement. Oui, c’était un très bon ami qu’il était agréable de voir.

« -A quoi tu penses si sérieusement, Min Sushi ? ». Encore cette blague de merde. Jamais il n’arrêterait, ce n’est pas possible. Pourtant elle lui faisait toujours doucement sourire. « -A rien, juste que le temps est agréable, mentit-elle.

-N’est-ce pas ? Nous devrions revenir ici plus souvent.

-Hm. Dis-moi KangJoon, pourquoi être venu me retrouver ?

-Parce que tu es mon amie depuis le lycée.

-C’est la seule raison ?

-Tu en souhaiterais une autre ? »

 

*

*   *

 

Il toqua trois fois à la porte et attendit une autorisation orale avant d’entrer.

« -Président », salua-t-il en refermant la porte une fois entré dans le bureau.

« -Ah, Seunghwan c’est toi. Comment vont nos poules aux œufs d’or ?

-Ca va. Leur tournée se passe bien pour le moment et ils assurent leur emploi du temps comme il faut.

-Ils ne sont pas trop fatigués… ? Non je blague, qui s’en soucie ? ». Il rit de sa propre blague. « La fatigue est le lot quotidien de tout idol digne de ce nom. » Lee Seunghwan lui-même se permit un mince sourire mais n’osa rien dire.

« -Tu as les documents ?

-Oui, Chen me les as remis, les voici ». Il les tendit à son président en s’inclinant. Il attendit debout le temps qu’il les parcouru. Il ne fallut pas longtemps pour que les feuilles volent par terre dans un geste de colère. Il accouru les ramasser. « -Comment ce JunMyeong est au courant de tout ça ?

-Les investigations sont en cours mais apparemment il connaitrait pas mal de trainees

-Faites-lui cracher tout ce qu’il sait et trouvez s’il y a d’autres idols comme lui !!

-Oui.

-Autrement comment va la cohésion de Exo, ils se sont remis du départ de Tao ?

-D’après les manager des M et des K ça va mieux. Selon mes propres observations les garçons travaillent dur pour satisfaire les fans.

-Pas de disputes ?

- Rien de plus que ce qui peut arriver lorsque des garçons de cet âge doivent cohabiter ensemble, mentit-il.

-Bien, très bien. Tu peux disposer.

-Oui ».

Lee SeungHwan referma soigneusement la porte derrière lui. Sur celle-ci figure la plaque à l’inscription ″Président Lee Soo Man″.

 

*                                                                                                                                                                                        *   *

 

Au-devant comme en derrière la scène l’activité grouillait. Devant les fans impatientes qui appelaient leurs idols à force de fanchants tout en secouants leurs sticks lumineux dans leurs mains, à l’arrière Exo qui achevaient les derniers détails, peaufinages des maquillages et des tenues. Bientôt ils allaient assurer leur ″EXO’Luxion in Chengdu″ en Chine. Tous étaient contents mais ô combien stressés et épuisés. Malheureusement dans la précipitation une des maquilleuses eu le malheur de bousculer Chanyeol et tacha sa tenue. Immédiatement elle s’en excusa, n’ayant pas fait exprès.

« -Tu aurai pu faire attention !

-Pardon… j’étais pressée.

-Que tu fais quoi ici à part maquiller pour être pressée, aish ?!

-Elle n’a pas fait exprès Chan, dit Lay, laisse là.

-Ne déverse pas tin stress sur elle, continua Suho.

-C’est bon j’ai compris…». Il se détourna de la maquilleuse et se força à sourire. Ses fans attendaient devant la scène. Epuisé ou pas, il devait sourire et essayer de profiter de ces trois heures de show… non il ne profiterait pas il le savait. Combien de fois ont-ils déjà orchestrés toute cette machinerie où même les aegyos sont prévus à la seconde près ? Plus de deux heures de concert presque non-stop. Fais chier, se dit-il. Mais il devrait sourire, pour lui-même et pour ses fans. Ses princesses, celle pour qui il était presqu’un dieu.

Tout le long du show tout se déroula comme prévu, chacun se donnait à fond, tantôt joyeux tantôt extrêmement fatigués et borderline. Si souvent les cris des fans les énervaient plus qu’autres chose… mais que faire, elles les aimaient et ils ne pouvaient pas leur en vouloir. Ils accueillirent la fin du concert avec soulagement, s’effondrèrent dans les loges plusieurs minutes durant pour reprendre leurs souffles. Si cela était possible ils se seraient simplement endormis sur place. Mais le cas de Baekhyun sembla plus grave que les autres : le teint blafard et tremblant, il ne réagit pas lorsque Suho les félicita ni lorsque les autres se remirent debout pour se changer.

« -Baek’ debout. » Dit Chanyeol. Aucune réation. « Baek’ réveille-toi ». Toujours aucune réaction. Proche de lui, KyungSoo s’approcha pour le secouer l’épaule en reprenant les mots de Chanyeol mais il n’obtint pas plus de réaction que ce dernier. Au contraire le corps de Baekhyun devint plus mou encore. « Merde... Baekhyun ? Baekhyun ? Baek ce n’est pas le moment de blaguer, debout… ». Autour de lui les membres vinrent l’entourer et tenter eux aussi de réveiller leur collègue pendant que KyungSoo lui tapotait la joue sans cesser de l’appeler. « Que quelqu’un aille chercher les managers, ne laissez entrer aucun membre du staff », ordonna JunMyeon. Merde, il était vraiment inquiet. Xiumin vérifia le poul de Baekhyun, il respirait encore. Il souleva ses jambes pour permettre au sang de mieux arriver à son cerveau en attendant l’arrivée des managers. Lorsqu’ils furent enfin là ils tentèrent eux aussi d’appeler Baekhyun mais devant le manque de réaction ils lui donnèrent des tapes assez fortes sur les joues. « -On devrait peut-être appeler une ambulance, il fait un malaise…

-Une ambulance en Chine ? Vous réfléchissez ou vous êtes cons ? Il fait un malaise de rien du tout, c’est la fatigue. Ça va lui passer. Maintenant toujours ses pied en l’air, mettez un coussin sous sa tête. Il reprendra connaissance. ».

En effet après plusieurs minutes qui leur sembla à tous une éternité, Baekhyun cligna des yeux et revint peu à peu à lui, au grand soulagement de tous. Après encore plusieurs autres minutes il pu se relever et à nouveau agir normalement, bien qu’avec lenteur.

Plus tard dans le vol de retour vers Seoul tous étaient écroulés d’épuisement et dormaient plus ou moins confortablement dans leurs fauteuils. Tous sauf Xiumin. Quelque chose le tracassait, il fallait qu’il en parle au leader. Il se déplaça en silence jusqu’à lui, chuchota son nom en le secouant un peu pour ne pas réveiller les autres :

« -Suho !  Suho ! Réveille-toi juste quelques secondes

-Hm…

-Suho !

-Quoi… ?

-Tu peux faire quelque chose pour moi ? Enfin, pour nous ?

-Quelle chose ?

-Je voudrai que tu sois notre porte-parole auprès du manager pour lui demander de retarder notre tournée ou… de nous accorder quelques journées de repos. Tu peux faire ça ?

-Je suis fatigué, reparlons-en plus tard.

-Non, maintenant ! Tu as vu Baekhyun tout à l’heure, j’ai cru qu’il allait crever. Suho s’il te plaît, fais-ça pour les enfants.

-Mais ce genre de chose ne se décide pas comme ça.

-Justement, si tu parles au nom de tous les managers vont t’écouter. Réfléchis et fais-le vite s’il te plaît. C’est tout ce que je voulais te dire. Tu peux te rendormir. »

 

*                                                                                                                                                                                         

*   *

 

« -Vous êtes prêts ? Beugla Baekhyun dans tout le dortoir, apparemment bien remis de son malaise. Il ne reçut en contrepartie que des mines un peu moroses et encore un peu gonflées de sommeil.

-Nous sommes prêt, inutiles de crier.

-On ne peut pas reporter la fête ?

-Yah Oh Sehun est-ce qu’on peut reporter une date de naissance ? Non, donc on y va et sourit s’il te plait.

-Oui hyung...

-Tu y vas pour Tiffany ou pour Taeyeon ? Demanda Chen sur le ton de la blague.

-Hey.. J’y vais pour les deux ! Répondit Baekhyun avec une tête d’innocence qui les fit tous sourire. Je vois peu Tae’ en ce moment avec tout ce qu’on doit se taper. Mais bien sûr que je vais avant tout pour Tiffany, ce soir ! Non, plus sérieusement les gars, c’est l’anniversaire de Tiffany et la fête ne durera pas longtemps. On sera juste entre nous, elles ont déjà fait une plus grande fête. Nous sommes crevés mais faites un peu d’effort, hm ?

-Oui oui on sait t’en fait pas.

-Minseok hyung tu pourras en profiter pour te rapprocher d’elle…

-J’suis pas d’humeur, Sehun.

-Vous avez presque le même âge.

-Le célibat me convient bien.

-Le volage ouais…

-Breeeef ! On y va, les gars  ».

Effectivement la mini fête d’anniversaire dans le dortoir des Girls’ Generation ne dura pas plus d’une heure et demi. Enfin, un peu plus pour Xiumin. Tout le long de la fête les deux groupes parlèrent de tout et de rien et rire beaucoup, l’alcool aidant aussi bien que peu abondant pour cette fois. Tiffany se rapprocha de Minseok, elle avait besoin de ″réconfort″. Pourquoi lui ? Parce que le reste d’exo ne l’intéressait pas, trop jeunes, et que ce Minseok cachait une personnalité en lui, elle le savait. Il était si peu propice à se lier profondément avec les gens qu’il l’attirait encore plus. Mais qu’importe, ce soir elle l’aurait. Après tout, une petite partie de jambes en l’air leur ferait du bien à tous les deux.  Même s’il était réticent au début, il finit par céder à ses avances et la baisa comme pas deux ce soir-là.

 

 

*                                                                                                                                                                                              

 *   *

 

A mesure qu’il avançait en direction du café il espérait de qu’elle soit là. Il arriverait un peu après la fermeture, mais il voulait la voir. Il avait besoin de la voir bien que dans sa tête ce besoin ne lui apparaissait pas encore dans toute sa totalité. MinSu. Oh MinSu. Ereinté ou pas il irait la voir aujourd’hui, qu’importe les conséquences. Il s’en foutait. Il s’en foutait de tout. Qu’importait maintenant ? Qui se soucierait de ce qu’il ferait ? La seule chose qui les inquiéterait serait qu’il n’assurerait pas leur emploi du temps. Tch, vie de merde. Il eu un sourire amer, normalement il avait bien calée son plan il ne devrait pas être trop en retard. Il marchait vite et la tête baissée, le visage cachée par une casquette et un masque lui couvrant le visage jusqu’aux yeux. Pour ne pas trop attiré l’attention il s’était forcé de mettre des vêtements colorés mais passe-partout. Son cœur n’allait pas bien, le vertige le prenait de nouveau. Allait-il s’effondrer là, mort de fatigue ? Non, pas encore. Son rêve l’attendait encore. Un jour, il se le jurait, il changerait tout ça. Aller, encore du courage. Reprendre son souffle, calmer ses vertiges, marcher d’un pas régulier, le coffee shop n’était plus très loin. Qu’est-ce qu’il aimerait pouvoir dormir… Juste dormir, rien de plus que dormir. Mais même ça lui était refusé. Il arriva au coffee aussi essoufflé que s’il avait fait un jogging. Et son cœur lui jouait des tours dans sa poitrine, ce traite. Il ne pouvait pas reprendre de vitamine, il en avait déjà avalé il y a moins de trois heures. Il reprit son souffle avant de lever la main et faire résonner les os de ses phalanges contre la vitre de la porte. A l’intérieur presque toutes les lumières étaient éteintes, il y avait une chance que MinSu soit là. N’ayant pas eu de réponse à la première tentative, il frappa à nouveau contre la vitre en l’appelant. Après plusieurs secondes il entendit des pas résonnés de l’intérieur en sa direction. 

« -C’est moi, Minseok. Ouvre-moi ».

MinSu passa son visage dans l’entrebâillement de la porte avant de lui laisser une plus grande ouverture pour passer.

« -Minseok ? Entre. Je ne pourrais pas rester longtemps par contre, j’ai rendez-vous.

-Qui voudrait avoir rendez-vous avec toi.

-A peine arrivé que déjà tu m’agresses ? » Elle leva le menton et carra les épaules tandis qu’il allait s’assoir à une des grandes chaises du bar. « J’ai rendez-vous avec un homme figure-toi.

-Wow, laisse-moi deviner, il est aveugle et attardé mental ?

-Yah ! » Elle lui donna un coup dans l’épaule. Même ce coup de rien du tout réussi à lui faire mal. Il n’en laissa cependant rien paraître. « Si je ne te connaissais pas je me serai presque vexée. Mais j’ai vraiment rendez-vous, avec un ancien camarade de classe ». Xiumin haussa un sourcil et observa la jeune femme avec plus d’attention. S’était-elle mieux maquillée que d’habitude ? Et cette fragrance de parfum était-elle aussi son hallucination ? En tous cas sa tenue s’apparentait plus à celle portée pour une rendez-vous amoureux qu’a un rendez-vous avec un camarade de classe.

« -Tu veux sortir avec lui ? 

-KangJoon est un ancien camarade de classe rien de plus !

-En attendant il parvient à te faire rougir. N’y vas pas.

-Cesse de dire de la merde. Et j’irai.

-Reste avec moi.

-Je n’ai pas le temps de te faire un café ni de taper la dispute. Je n’aurai même pas dû te faire rentrer mais comme c’est toi.

-Je t’aurai harceler  jusqu’à ce que tu m’ouvres. N’y va pas.

-Je fais ce que je veux.

-Je croyais que tu voulais m’aider. C’était des paroles en l’air à ce que je vois.

-Qu’est-ce que…

-Reste avec moi ». Elle ne sut pas exactement quoi mais quelque chose dans sa voix la fit se retourner vers lui et acheva sa décision de rester avec lui. Elle vint s’asseoir à sa droite en envoyant un message d’excuse à KangJoon.

« -Est-ce que tu vas bien ?

-Pourquoi ça n’irait pas.

-Je ne sais pas… » Elle le regarda mais cette fichue casquette et ce fichu chapeau lui empêchait de déchiffrer son visage. Comme s’il avait lu dans ses pensées, Xiumin enleva sa casquette et la posa devant lui. MinSu tendit la main vers son masque pour l’enlever. Elle avait déjà la ficelle entre les doigts que la main de Xiumin l’arrêta net.

« -Qu’est-ce que tu fais ?!

-Je t’enlève ton masque. Tu le porte tout le temps.

-Et j’ai bien une raison. Enlève ta main ». Elle s’exécuta avec une légère mimique mais avec le regard plein de suspicion. Xiumin avait parlé plus froidement qu’il ne l’aurait voulu.

« -Comme tu veux, de toute façon tu n’en fait qu’a ta tête.

-C’est comme ça.

-Attends que je te foute un coup, tu verras si le monde tourne autour de toi.

-Ose.

-Pas aujourd’hui. Tu à l’air fatigué, MinSu noona va t’épargner aujourd’hui ». Elle lui tapota l’épaule avec un air faussement indulgent qui lui fit sourire.

« -Tes parents ne t’ont pas appris à être plus réservé avec les hommes ?

-Les tiens ne t’ont pas appris à être plus gentleman avec les femmes ?

-Est-tu seulement une femme ?

-Est-tu seulement un homme ?

-Mais qu’est-ce que…

-Nous sommes quittes.

-Tu vas mieux depuis la dernière fois ?

-Oui ça va. Encore merci de m’avoir aidé, je te suis redevable. Mais maintenant je pars plus tôt et change de chemin. La prochaine fois que ce genre de chose m’arrive je vais faire ravaler à l’agresseur l’envie de suivre des filles. Bon dis-moi ce qui t’amène cette fois.

-Souhaite plutôt qu’il n’y ait pas de seconde fois. Tu connais le Royaume des couleurs ?

-Hm… le dessin animé pour enfant ? Oui.

-Avec le recul tu penses qu’un royaume si beau, si plein de couleurs et où le cœur des gens si pur est possible ?

-Bien sûr que non. C’est pour les gamins.

-Tu veux écouter ma version de l’histoire ? Enfin plutôt celle de mon père », mentit-il en se mordant la lèvre sous son masque pour ne pas sourire. Ce genre de vieux mensonge passait-il encore ?

« -Tu te fous de moi, c’est ça.

-Je n’oserai pas ! Il me la racontait toujours en me disant ″méfie-toi des hommes, Minseok. Les apparences sont trompeuses et l’homme est un loup pour l’homme″. Je commence seulement à comprendre ce qu’il voulait dire par là.

-Et quelle est votre version du Royaume des couleurs ?

-Et bien… Considère que qu’il y a très peu d’habitants dans le Royaume des couleurs, à peine quelques familles. Evidemment tous se connaissent et les enfants y passent leur journée ensemble. Depuis quelques années le royaume accueillent aussi quelques habitants de royaumes voisins attirés par le bonheur des habitants du royaume. Les enfants du Royaume accueillent les enfants étrangers comme des amis et font les cent coups ensembles. Ils s’imaginent rester pour toujours enfants et toujours ensemble.  Mais parmi eux certains voient d’un mauvais œil tous ces étrangers, influencés par ce qui se dit chez eux. C’est comme ça que certains gamins discriminent les jeunes étrangers, lorsqu’ils se retrouvent seuls avec eux et leurs faisait la misère. Tu sais comme les enfants sont cruels. Pourtant ces mêmes qui harcèlent les petits étrangers sont les même qui rient avec eux comme pas d’autres lorsque tous les gamins du village se réunissent.

-Où veux-tu en venir ?

-La meilleure en fait c’est qu’avant l’arrivée des familles des royaumes voisins tous les enfants se connaissent. Tous puisque le royaume est minuscule.

-Et ? En plus, je t’arrête tout de suite, raconter ce genre d’histoire avec ta voix c’est juste tellement drôle !

-Je vais ignorer cette dernière remarque, Oh MinSu… . Pour t’excuser fais-moi un café. Alors où en étais-je… ah oui, tous sont au courant de ce que les enfants étrangers subissent de la part de certains d’entre eux, mais jouent double jeu et faisait comme s’ils ne savent pas avec eux. Et, ignorants, les petits étrangers pensaient qu’ils ne faisaient rien parce qu’ils ne savent  pas et qu’ils n’en ont pas le pouvoir.

-Mais quel est le but de cette mascarade, surtout de la part d’enfants ?

-Préserver l’image du royaume des couleurs bien sûr. Car tout va bien dans le meilleur des mondes.

-Donc ton père a inventé cette version du Royaume des couleurs. C’est moche, ce dessin est si bien autrement.

-Ce n’est qu’un dessin qui sait si la version de mon père n’est pas vraie quelque part ?

-Comment ça… 

-Je dois partir, je sus déjà en retard.

-Ça ne fait longtemps que tu es là et j’ai annulé un rendez-vous pas ta faute.

-Je reviendrai ». Il passait déjà la porte après avoir remis sa casquette. MinSu soupira, résignée.

 

 

*                                                                                                                                                                                               

*   *

 

La vie du groupe continuait à son rythme : concert, évènements musicaux de la SM Ent., préparation de leur prochain album, quelques heures de sommeil, concert… . Au dortoir, certains d’entre eux se préparaient à partir pour une fête. Du moins c’est ainsi que se nommait ce qui était en réalité une orgie collective.

« -Vous ne venez pas, les gars ? Minseok, Tiffany sera encore là, je pense.

-Je me la suis déjà faite et j’en ai pas envie ce soir.

-Je préfère dormir, moi.

-Pff… heureusement que j’ai quand même Chan et ‘Soo pour venir avec moi. Je préfère baiser que dormir. »

A plusieurs centaines de mètres de là, Taemin fumait et buvait en compagnie de ses camarades de SHINee dans un lieu tenu secret. Autour de lui, dans la salle relativement grande dans laquelle il se trouvait, plusieurs autres artistes du même label que lui s’adonnaient à cœur joie aux plaisirs charnels et aux stupéfiants. « -Il va venir, Kai ? » questionna Minho.

« -J’crois pas. Pas ce soir en tout cas. Tu sais qu’ils sont saignés à blanc en ce moment.

-Tu m’étonnes… Je me demande comment ils font pour tenir.

-Grave… Mais Chen et Chanyeol seront de la partie je crois.

-J’en connais qui vont se réjouir. » Les deux jeunes hommes éclatèrent de rire.

« -Tiffany et Seohyun vont  être déçues si Minseok ne vient pas, reprit Taemin.

-Tu es aussi au courant que Tiffany s’est faite mettre par Minseok ?

-JongIn me l’a dit. Apparemment c’était le feu et Seohyun veut l’essayer aussi.

-Il cache bien son jeu, ce Minseok.

-M’en parle pas… » Il fit tirer à son ami la cigarette qu’il avait entre les mains.

 

Non, Xiumin ne participerait pas à la fête de ce soir. Non seulement parce qu’il n’en avait pas envie et aussi parce qu’il allait retourner voir MinSu. Oui, encore. Tandis qu’il marchait camouflé dans les rues il entendit le léger bruit d’un flash. Par réflexe lorsqu’il était seul il regarda autour de lui. Une chevelure disparaissant rapidement derrière un mur lui avertit rapidement qu’il s’agissait d’une sasaeng. Rapidement des pensées se bousculèrent dans sa tête : la suivait-il depuis longtemps ? L’avait-elle déjà fait jusqu’au coffee shop de MinSu ? Si oui, la situation se compliquait. En feignant un calme extérieur Xiumin se fondit dans la petite foule de cette fin de soirée et changea de sa trajectoire habituelle, prenant plusieurs petites rues. Un bref coup d’œil en arrière l’avertit que la sasaeng le pistait toujours. Il accéléra le pas puis se mis à courir aussi vite qu’il put. Un deuxième coup d’œil derrière lui l’apprit qu’elle courrait aussi. Il changea alors complètement de trajectoire, s’éloignant du périmètre du coffee shop vers des rues encore plus fréquentées où il y avait plus de masse. Il courait vite et sans plus regarder en arrière désormais pour ne pas perdre de temps. Il prenait toujours gare à se frayer à travers la foule. Il profita de son avance pour rapidement entrer dans une boutique en coin de rue. Tant pis si les gens à l’intérieur le prenait pour un fou. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, à la fois d’avoir trop couru et par peur de se faire prendre par cette sasaeng. Il l’a vit passer en trombe devant le magasin où il se tenait, son appareil photo solidement accroché à son cou. Il attendit encore plusieurs minutes avant d’oser sortir, non sans avoir jeté des coups d’œil furtif autour de lui. Quoique. Il retourna dans le magasin de vêtement et s’acheta un nouveau sweat de couleur différente du précédent. A cause de la course poursuite le chemin vers MinSu fut plus long. Encore, si seulement elle y était.  Quand il arriva enfin la jeune femme y était oui, mais accompagnée. Etait-ce fameux KangJoon qu’elle allait rejoindre après la fermeture ? Tout ce chemin pour arriver et devoir rebrousser le chemin sans même une parole échangée.

« -Fais chier. »     

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales