Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 113 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Tu ne mérite pas ce bonheur Auteur: Lampe de Nuit Vue: 2207
[Publiée le: 2015-03-01]    [Mise à Jour: 2016-02-25]
13+  Signaler Romance/Drame/Amitié/Hétéro Commentaires : 5
Description:
Quelle fan peut dire sans mentir qu’elle n’a jamais rêvé de sortir avec son idol préféré ? C’est le rêve qu’a accompli… *arrêt sur pause*. Cette fiction ne traitera jamais de ça. Les fans ont toujours tendance à idéaliser les idols et la vie de groupe. Parce que devant les caméras tout va bien, forcément ce doit aussi être le cas hors de la vue de tous. Pourtant c’est faux et Xiumin le sait mieux que quiconque. Depuis le départ de Luhan du groupe, c’est vraiment la merde. Personne ne se parle et il y règne une atmosphère pesante même si Suho tente de les maintenir soudé.

Lui aussi veut quitter le groupe et entamer la SM en justice.

Cependant il n’en ai pas encore sûr et passe donc ses moments à observer ses camarades décider ce qu’il fera de sa vie maintenant. Car tôt ou tard, le groupe va partir en couille. Mais il ne s’imaginait pas que ce serait le cas aussi tôt, et encore moins que ça irait jusqu’à ce point…

Crédits:
Les Exo ne sont pas à moi. Quelques faits sont tirés de la réalité, le reste de mon imagination.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Episode 05 - Barista

[2807 mots]
Publié le: 2015-04-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Me revoilà !
Je m'excuse pour mon mois d'absence. J'ai préféré attendre que le groupe face son comeback pour que l'histoire colle le mieux avec la réalité.
Vous me direz que ça fait un semaine qu'il est sorti. Oui, mais cette semaine j'au eu bacs blancs et concours.

Bonne lecture~ !

 

 

 

«  -Vous... vous venez de Gyeongi par hasard ?

-Comment vous le savez ? Elle prit un air de défense. Vous me suivez ? Vous êtes vraiment un pervers, c’est ça ? Allez-vous-en, je...

-C’est vous ? La coupa-t-il.

-Comment ça "moi" ?

-A Gyeongi, le magasin, le pervers au masque et la tenue de pyjama…

-Vous… »

Les deux jeunes gens se toisèrent plusieurs secondes durant avant de reculer chacun de leur côté en poussant un cri d’horreur. 

 

 

« -Mais que faites-vous ici ?!

-Mais que fais-tu ici ?! Crièrent-ils simultanément.

-C’est plutôt à moi de te poser cette question !

Dans la confusion il s’était mis à la tutoyer. De toute façon il se doutait bien qu’ils avaient tous les deux plus ou moins le même âge.

-En fait vous me suivez vraiment… !

-Tch. Comme si je suis un homme qui peut suivre le genre de fille comme vous. Revenez un peu sur terre.

-Ca veut dire quoi, ça ?

-Tu me traite de pervers sans preuve mais en attendant tu viens regarder les capotes à 23h passées !

-N…n’importe quoi ! Rougi-t-elle. Je suis venue chercher des rasoirs pour mon petit-ami.

Elle regarda rapidement les rasoirs situés près des préservatifs et en prit un au hasard.

-Oh, tu l’aimes sans poil ? Demanda Xiumin sur un ton espiègle. Les deux savaient parfaitement à quoi il faisait allusion.

-Et vous vous n’avez aucune éducation pour demander ce genre de choses sans aucune gêne ?

-Je t’en prie, j’ai passé l’âge d’être gêné pour ce genre de chose. Pour autant arrête de me vouvoyer, je suis vieux mais pas à ce point.

-C’est vrai… je parie que je suis plus âgée que toi : j’ai 23 ans.

-Et moi 25.

-…Hm. De toute façon tu es fou. Je me demande ce que j’ai fit au bon Dieu pour que j’ai la malchance de retomber sur toi.

Xiumin n’en croyais décidément pas ces oreilles.

-Pardon ? C’est toi qui m’as accusé sans me connaître. Tu as failli me faire arrêter par le vigile. Tu te rends compte de ta conn-, de ce que tu as failli faire ?

-Je t’ai proposé de te rembourser ou un repas et tu n’as pas voulu !

-Et bien maintenant je veux que tu me rembourse. J’ai faim, tiens.

-Maintenant ?!

-Oui. Et si ça se trouve c’est toi qui me suis. Ne vis-tu pas à Gyeongi ?

Ils avaient chacun repris leur course et parcouraient rapidement les rayons.

-Je ne te suis pas. Et non désormais je vis sur Séoul. Cette superette est l’une des seules encore ouvertes à cette heure et maintenant la seule chose que je peux t’offrir c’est un café

-Et mon sommeil tu en fais quoi ?

-Si tu es ici c’est qu’il ne doit pas être terrible non plus. C’est ça ou rien.

Il réfléchit quelques secondes. De toute façon il n’avait pas envie de rentrer et au vu de sa fatigue actuelle, même trois tasses de café ne l’empêcheront pas de s’endormir dès le moment où sa tête se couchera sur son oreiller. Et puis il voulait se divertir un peu avec cette fille.

-Très bien. J’accepte. »

Ils terminent chacun leur courses de leur côté, Xiumin étant le premier à sortir du magasin. Il s’était dépêché exprès pour regarder partout dans la rue si quelque paparazzi le suivait sait-on jamais. Le comeback de son groupe était si proche, il ne voulait pas de problème, il en avait déjà bien assez comme ça. Il cessa de regarder discrètement tout autour de lui seulement lorsque MinSu sorti à son tour.

« -Suis-moi. »

Il lui obéit sns répondre et tout le parcours durant il veilla à marcher à un mètre derrière elle. Il paraissait bizarre et peut-être même que son attitude était exagérée mais il préférait ça qu’une photo prise au mauvais moment. MinSu, elle, regardait quelque fois derrière son dos pour vérifier qu’il la suivait bien. Elle avait beau se dire se dire qu’il ne représentait aucun danger pour elle, son masque qui cachait une bonne partie de son visage et sa façon de marcher derrière elle lui faisait un peu peur. Après tout c’était un inconnu. Heureusement, ils arrivèrent rapidement à l’endroit prévu. Il s’agissait d’un petit café d’ailleurs situé non loin du dortoir d’après ce que Xiumin avait observé. En haut de l’enseigne brillait d’une couleur café l’inscription « Barista Su’s Café ». La jeune fille ouvrit rapidement la porte et les fit entrer. Connaissant le café par cœur, elle se dirigea directement vers le bar malgré la pénombre et n’alluma les lumières que dans cette seule partie du magasin. Ce n’est qu’à ce moment-là que Xiumin pu se repérer et alla s’asseoir à l’une des grandes chaises.

« -Tu travaille ici ?

-Oui.

-Et tu te peux faire entrer un des gens comme ça alors que tu n’es qu’une simple employé ?

-Je suis mon propre patron.

-C’est-à-dire ?

-T’es con ou quoi ? Ça veut dire que ce café est à moi. Quel genre de café aimes-tu ?

-Je ne te permets pas…

Elle s’affairait déjà à sortir ces ustensiles pour extraire du café des grains et une tasse de café pour lui. En entendant cette question ainsi que sa façon de procéder l’intérêt de Xiumin s’éveilla rapidement

-J’aime le café amer. Mais en fait c’est un coffee shop… ?

-Oui.

-Alors tu es barista ? La questionna-t-il avec intérêt. Lorsqu’elle répondit par l’affirmative il l’observa sortir le grain qu’elle avait choisi, le mettre dans le filtre et passer lentement l’eau bouillante au-dessus pour en faire ressortir le café. L’effluve qui s’en dégageait lui mit l’eau à la bouche. Il adorait le café. Par réflexe il s’était penché vers elle pour mieux observer et sentir. MinSu, qui avait furtivement levé les yeux de son travail, le coupa quelque peu dans sa rêverie.

-Que fais-tu monsieur j’aime-les-masques ?

-Je m’intéresse au café. Et ça sent très bon, c’est tout.

Il avait paru un peu froid mais à l’intérieur son esprit était bouillant de goûter au café de la jeune fille. Sa technique était tellement meilleure par rapport à la sienne qu’il ne faisait nul  doute qu’elle avait fait des études pour devenir Barista. Il lui demanda s’il pouvait se rapprocher pour mieux observer, ce qu’elle accepta. Il savait qu’elle avait besoin de concentration alors il ne dit rien. Lorsqu’enfin elle déposa l’expresso devant lui il sourit sous son masque et s’empressa de goûter sans toutefois se brûler la gorge. Il avait veillé à lui tourné le dos pour ne pas qu’elle voit son visage. Le goût amer qu’avait le café était exquis. Dans ce genre de moment il privilégiait toujours le café amer. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi Kai trouvait que ce genre de café « avait un goût de poison ». Mais bon, il était encore jeune. Il parla peu et ne se rendit pas compte que son silence devenait pesant, surtout qu’il lui tournait régulièrement le dos pour boire. Lorsqu’il était en face d’elle, le masque remis sur son visage, il se contenta de la dévisager quelque secondes puis de plonger son nez dans la vapeur dégagée par le café.

« -Tu semble assez bizarre, si je peux me permettre. Dit MinSu.

-Et bien tant mieux.

-Pourquoi toujours ce masque. Tu caches une poussée d’acné surpuissante ?

-Non ! Avoir une poussé d’acné à 25 ans mais t’es sérieuse ?

Elle haussa les épaules.

-Tu ne disais rien et j’ai pensé à ça histoire de dire quelque chose.

-Hahaha très drôle. Bref, ton café est pas mal.

Quel menteur, ce café était plus que pas mal !

-Oui. Tu n’avais jamais vu travailler de barista n’est-ce pas ? Enfin bon je suppose aussi que je fais tellement bien mon travail et que j’ai l’air tellement cool. Je comprends que tu n’es pas pu résister à l’envie de venir plus près. »

Elle était tellement sérieuse en disant cela qu’il n’a pas pu s’empêcher de se moquer d’elle. Il regarda rapidement sa montre et vit qu’il avait déjà passé trop de temps ici. Il acheva sa tasse d’une traite, pris son sac de courses et sortie du coffee shop en disant rapidement au revoir à MinSu. Il avait fait si vite qu’elle n’avait rien compris à la situation. Elle le regarda s’en aller avec une grimace blasée et mis son attitude sur le compte de sa folie.

 

 

La semaine qui suivit fut chaque jour ponctuée par les teasers de leur nouvel album « Exodus » et la semaine d’après la sortie de l’album complet et de la Music Video de « Call Me Baby ». Il était si occupé qu’il n’avait plus vraiment le temps de ruminer ses pensées. C’est fou comme ces teasers était bien faits ainsi que toutes les pistes et mystères qui venaient avec. Le pauvre Lay, il s’était senti un peu amer en voyant que seul le sien n’avait pas dépassé le million de vues. Les membres avaient bien rigolé en imaginant la réaction des fans lorsqu’elles verraient qu’en fait le MV n’a rien à voir avec les teasers. Ces teasers avaient surtout pour fonction de marqué le nouveau départ du groupe à 10. Comme ils avaient débutés à 12 en révélant chacun leur pouvoir, de même ils prennent un nouveau départ à 10. Pareil, « Exodus » pas choisi au hasard. Il avait su que les fans l’avaient découvert, d’ailleurs. Mais dans toute cette frénésie, une chose l’exaspérait : il avait peu de lignes dans toutes les chansons de l’album, si ce n’est encore moins que d’habitude. Avec le départ de Kris et de Luhan il avait espéré être un peu plus mis en avant niveau vocal mais cet espoir fut vain. Chen, Tao et Lay se sont en revanche vus attribués plus de ligne. Surtout Chen et Lay. Bien sûr il était heureux pour ce dernier, d’autant plus qu’étrangement dans cet album sa voix lui rappelait beaucoup celle de Luhan, mais il ne pouvait s’empêcher d’être à la fois en colère et triste. Ils avaient un peu parlé entre eux de cette injustice mais Xiumin n’avait pas trop montré ses sentiments sous peine de vraiment se mettre à l’écart du groupe. Au moins dans toute cette histoire ses fans lui faisaient du bien. A chaque live de leur nouvelle chanson il se donnait à fond sous leurs cris proches de l’hystérie. Il se sentait revivre et oubliait un peu. Maintenant qu’ils étaient overbookés à cause de leur promotion il buvait plus de café que d’habitude et la compagnie de Luhan lui pesait. Désormais lui seul aimait le café au sein d’Exo. Déjà qu’à cause de la blessure de Tao ils avaient dû modifier la chorégraphie, il était vraiment crevé. Quel chance, il avait Tao, de pouvoir se reposer ainsi.

De son côté Tao était en Chine où il était allé voir sa famille et se reposer quelques jours en attendant que sa cheville guérisse. Il avait été surpris et content de pouvoir aller rendre visite à sa famille. Cela faisait si longtemps qu’il ne les avait pas vu ! Bien sûr il se tenait toujours au courant des activités du groupe et une partie de lui s’en voulait de ne pas pouvoir promouvoir leur nouvel album avec eux. Avant qu’il vienne en Chine Xiumin lui rendait tous les soirs compte de leur journée. Autrement il passait en Corée ses journées à dormir. Il avait la chance de pouvoir laisser son corps récupérer entièrement. Il avait bien vu dans le regard des autres un peu d’envie même si tous étaient rassurés qu’il ne soit pas forcé de continuer alors que sa cheville allait mal. Lui aussi en Chine, Lay envoya quelques jours plus tard un message à Sehun pour lui souhaiter un joyeux anniversaire ainsi qu’un autre message à Xiumin. Ils les reçurent lorsqu’ils étaient en route pour un plateau télévision. Depuis le départ de Luhan, Xiumin s’était rapproché de Lay. Il appréciait sa franchise et son caractère. Il ne parlait pas beaucoup mais savait écouter et il aimait à se dire que derrière ce visage d’ange se cachait un caractère affirmé. Il était aussi impressionné par sa façon de danser. Comme Tao, Lay ne lui avait pas tenu rigueur de son attitude plus d’un jour ou deux. En y réfléchissant, hormis les relations amicales entretenues avec eux tous, il était véritablement proche de Luhan, Lay et KyungSoo. Il se confiait toujours eux et savait qu’ils ne trahiraient pas ses confidences. Pour autant il n’avait pas pipé mot sur ses désirs de quitter le groupe et encore moins sur ses rencontres avec cette jeune fille dont il ne savait même pas le prénom. Par moment lorsqu’il en avait un peu marre il repensait à elle et avait de nouveau envie de la regarder faire du café. Mais il ne savait même pas qui elle était. Il supposait simplement que non prénom comportait la syllabe « Su » puisqu’elle figurait dans le nom de son coffee shop. Encore que rien ne disait que ce coffee shop lui appartenait vraiment. « Elle a dû venir à Seoul exprès pour ouvrir son magasin », se dit-il. Mais de toute façon elle était folle. Si jamais il avait le temps dans les prochains mois il lui rendrait peut-être visite. Il fut coupé dans ses pensées par Sehun :

« -Lay m’a envoyé un message de joyeux anniversaire, les gars !

- Tu vois il n’a pas oublié ! Il va bien là-bas en Chine ? Demanda Suho.

-Je suppose que oui.

-C’est évident. Il a tout pour lui. Sa propre agence… il prend même la liberté de dire en public que s’il ne quitte pas le groupe c’est à cause de la promesse qu’il nous a faite !

-Chen tu ne peux pas te taire si c’est pour dire des conneries comme ça ? Intervint Chanyeol.

-Surtout que c’est mon anniversaire donc ne pourri pas l’ambiance. Et ce ne sont que des rumeurs, tu le sais très bien.

-Mais c’est quand même vrai qu’on en avait parlé… » 

Kai fut coupé par un coup de la part de KyungSoo dont le regard lui enjoignait de se taire en montrant le manager devant eux. Il comprit le message et il se tut. Dans tout ça Xiumin souriait à par lui. Ça allait péter un jour. Ils reprirent une conversation normale avec des voix enjouées comme si de rien n’était, conversation qui tournait autour de l’anniversaire de Sehun. Ils le charriaient sur son âge et sur le fait qu’il avait beau grandir, il restera toujours le maknae.

 

***

 

Depuis sa rencontre avec l’homme-fou-au-masque MinSu ne pensait plus vraiment à lui si ce n’était pour se faire la réflexion qu’il était vraiment bizarre. Autrement elle se concentrait sur son travail et se réjouissait que son coffee shop ait des clients. Elle se rendait aussi compte qu’il y avait pas mal de groupes de jeunes lycéennes qui venaient dans son café à l’heure où les cours se terminaient l’après-midi ou le soir. C’est pourquoi à ce moment de la journée elle échangeait sa musique classique habituelle pour les émissions musicales du soir telles que Inkigayo, Music Bank ou Music Core. D’ailleurs ces jeunes filles les regardaient souvent et semblaient être assez fans de ce genre de choses. Une fois alors qu’elle leur servait leur collation elle avait surpris la conversation de trois jeunes lycéennes à propos du groupe qui passait actuellement à la télévision. Exo, lui sembla-t-il.

« -Regarde, c’est la partie de Chanyeol !! C’est la meilleure partie !

-Tu dis ça seulement parce que c’est ton préféré.

-Chut, j’écoute ! »

Elles s’étaient toutes tuent jusqu’à la fin de la chanson. Puis l’une d’elle avait fait la réflexion qu’un certain Minseok ne chantait que très peu et que ce que cela la dégoutait.

En reprenant son travail MinSu se fit la réflexion que ces groupes d’hommes maquillés encore pire que des femmes faisaient vraiment pitié. Qu’y avait-il de si bien dans la musique qu’ils faisaient ? Ils se contentaient de gueuler dans le micro et faire des mimiques qui rendaient des jeunes filles en chaleur folles d’eux. Bon d’accord ils dansaient plutôt bien. Mais il n’y avait aucune finesse dans ce genre de musique, quelle tristesse.

 

 

Chen et Baekhyun au dortoir

« -Tu penses qu’il aura des problèmes pour ce qu’il a dit ?

-Je n’en sais rien, Chen. Mais je ne pense pas. De toute façon pour l’instant on s’en fout. Laisse-moi aller dormir.

-Ça ne te fait pas flipper ?

-Non… enfin si. Mais je suis crevé écoute. Bonne nuit.

-N’oublie pas dans quoi tu t’es lancé. Nous avons des ordres.

-Parle-moins fort. Et je sais. »

 

 

Lay faisait des activités solo en Chine, Tao est aussi en Chine voir sa famille. Exo faisait la promotion de son comeback au nombre de 8.

 

Tout allait bien dans le meilleur des mondes.

 

 

 

Commentaire de l'auteur n'hésitez pas à donner vos avis par commentaire !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales