Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 169 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 105 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1718 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Sweet treats Valentine (Chanbaek) Auteur: Renma Vue: 1860
[Publiée le: 2017-02-17]    [Mise à Jour: 2017-07-01]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Tranche de vie/Lemon Commentaires : 8
Description:
Park Chanyeol vend des chocolats.
Mais Park Chanyeol déteste la Saint-Valentin.

Chanbaek / Baekyeol

Crédits:
Exo ne m'appartient pas, Les autres personnages (TRES) secondaires venant du monde de la kpop tel que Ahn Hyejin ou encore Siwon ne m'appartiennentpas non plus.

L'histoire est par contre mienne. :)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 1

[1916 mots]
Publié le: 2017-02-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bon le chapitre est court mais à la base c'était un two-shot, et finalement il y aura plus de chapitres. Genre... 5... je pense... peut-être... pas sûr... bref.


Bonne lectuuuuuuure :D

"La Fabrique" avait bonne réputation dans la capitale, se situant un peu à l'écart du centre de Séoul, le quartier était tout de même très animé, il y avait bon nombre de boutiques, beaucoup de spécialités traditionnelles, de petis créateurs et artisans de toute sorte et de tout âges. Les rues n'y étaient jamais vides.



Un jeune homme à la silhouette haute et aux cheveux bruns bouclés ouvrit l'avant boutique ce lundi matin dans la petite ruelle brumeuse. Son écharppe cachait son visage jusqu'en haut du nez et avec un bonnet bien enfoncé sur le crâne, on ne voyait de lui plus que ses yeux, de couleur sombre, chocolat 70%.


Soupirant, il s'avançait dans la salle de taille moyenne, slallomant entre les étagères et tables à étalages, jusqu'à la porte du fond qui laissait légèrement passer la lumière, signe que quelqu'un était derrière celle ci et avait alllumé la pièce.

Dans cette salle, une vieille dame s'affairait à la tâche, faisant couler un filet de crème noisette sur une grande plaque de cuisine avant de se mettre à la remuer avec une spatule de manière peu banale. Chanyeol, silencieux, restait planté au pas de la porte et observait la femme dans son travail, un sourire en coin. Il était fasciné par la chorégraphie de mouvements assurés que sa patronne effectuait. Ses grands yeux pétillaient toujours autant lorsqu'il voyait ça.


La femme continuait encore un peu avant que deux autres personnes en tablier ne fassent leur entrée et commencent à s'afférer sur les plans de travail. Il était encore tôt, trop tôt pour ouvrir la boutique, mais monsieur Montaigre avait convié tous ses employés pour une petite réunion matinale.

De toute façon Chanyeol serait quand même venu plus tôt. Il venait toujours plus tôt. Pour observer; se laisser rêver.


Park Chanyeol était heureux dans son travail. Il était un passioné.
La Fabrique avait un large choix de type de chocolats de très bonne qualité et contrairement à d'autres magasins, il y avait un atelier en arrière boutique où plusieurs chocolatiers et apprentis travaillaient pour composer de nouvelles saveurs. L'artisanat avait du bon. Il n'y avait réellement aucune chocolaterie aussi apprécie dans la grande ville, la qualité des chocolats avait fait de la Maison Montaigre une véritable légende à Séoul.
Le jeune garçon y travaillait comme vendeur en boutique dans la semaine, mais bien que le dimanche soit son jour de repos, il revenait et apprenait à créer lui même ces mets qu'il adorait tant. Il avait réussi à avoir un arrangement avec la patronne, Phillipine, une femme sévère mais passionnée. Celle-ci avait bien compris qu'elle avait à faire à un jeune homme déterminé et sincère. Un jour elle lui avait même laissé comprendre dans un sous-entendu que lorsque le plus ancien des apprentis, Siwon, aurait fini sa formation, la place vacante lui appartiendrait. Depuis ce jour Chanyeol, qui n'avait pas beaucoup d'intérets dans la vie et pas vraiment d'amis non plus depuis qu'il avait quitté sa ville natale, se raccrochait à cet espoir d'un jour faire plus que de vendre en boutique.

Il se rendait compte de la chance qu'il avait eu de trouver une place dans cet univers qui l'avait toujours fait rêver. Après avoir arrêté les études sur un coup de tête, il aurait pu se retrouver une charlotte sur le crâne à passer des pommes de terre dans la friture d'un fast food qui l'exploiterait. Mais non. Au lieu de ça il vendait les meilleurs des chocolats, avait un revenu très correct. En y repensant, une boule de fierté naissait au creu de son ventre.


La réunion se passait calmement, il s'agissait d'une mise au point sur ce qui allait se passer en boutique la semaine qui suivrait. On était à à peine une semaine du quatorzième jour de Févrirer. La fête de l'amour.

La mini collection de douceurs de la Fabrique conçue pour l'occasion était tout juste achevée, il était temps de préparer les formes, la mise en place de l'espace dans la partie boutique, mettre les décorations, et surtout préparer les jeunes vendeurs à survivre mentalement.

Chanyeol et sa collègue Ahn Hyejin allaient devoir passer une semaine à sourire niaisement aux couples et être heureux pour les personnes en faces d'eux. Et le grand bouclé détestait ça.

Il aimait le chocolat lui, pas les sentiments.


La première journée, d'ailleurs, après avoir travaillé avec le patron, Lucien Montaigre, à la réorganisation de la vitrine, fut éprouvante pour le garçon, il eu des crampes à la mâchoire pratiquement toute la soirée. Et ça ne faisait que commencer.

Le lendemaine fût encore pire, le bouche à oreille ayant fait son effet dans le quartier et allentours, de plus en plus de curieux venaient faire un tour à "La Fabrique"

Et quand la boutique est pleine à craquer de personnes avec des sourires niais et des intentions mielleuses, Chanyeoli fait la gueule. C'est une règle universelle. C'est toujours comme ça.
A vrai dire il n'avait pas de raison vallable pour détester les couples et l'amour en général. Il ne ressentait aucun manque de ce côté ci. Pas de sentiments? Peu lui importait. Des aventures sans lendemain? Parfois oui. Sans plus.

En fait Chanyeol n'aimait juste pas quand les clients qui entraient dans la boutique étaient prêts à acheter n'importe quel produit uniquement pour la forme, pour l'occasion de "Fête de l'amour", qui les poussaient à acheter des chocolats selon leurs packagings ou parce que sur la boite "c'est mignon, il y a des petits coeurs!".
La Saint-Valentin était la seule période de l'année où autant de clients rentraient dans la boutique et ne demandaient pas conseil, se contentant d'acheter bêtement. Les saveurs, les subtilitées de chaques pièces, leurs différences, les mariages de goût ? Non, ils étaient juste là pour dépenser leur argent sous la pression sociale d'une fête. Le grand vendeur aux oreilles décollées en était frustré. Et bousculé aussi. Trop de mondes, trop de têtes qui passent à la caisse à la suite, sans un remerciement. Ces journées étaient très fatiguantes.


Une petite heure avant la fermeture, en ce deuxième jour de rush intense, la boutique commençait à se vider, les étalages étaient bien entamés. Chanyeol était seul dans le magasin, sa collègue parti plus tôt, prétextant une urgence pour prendre sa soirée.

Un groupe d'étudiants passa alors devant la vitrine en riant bruyamment. L'un d'entre eux (ils étaient quatre) s'arrêtait devant la vitre et finit par dire quelque chose à ses camarades. Chanyeol, qui les observait de l'intérieur, comprit qu'il leur demanda d'entrer dans le magasin.


"-Bonjour!"


Le vendeur leur renvoya un sourir et les laissa regarder les produits. Les observant du coin de l'oeil tout en recomptant la monnaie de la caisse.

Le groupe se composait de quatres garçons de la vingtaines, dont un type aux cheveux noirs, au nez fin et à la fossette facile. Un autre bien plus grand, qui arborait un regard dur et une mâche légèrement carrée. Ce deux là cherchaient apparement à acheter. Discutant entre eux, on pouvait distinguer des bribes de conversations:


"-Je peux pas me ramener à l'appart le 14 sans rien pour Junmyeon... il va péter un câble il tient beaucoup trop à ce genre de fêtes. Je veux pas me faire défoncer. Des chocolats ça ira non ?"


Depuis la caisse, Chanyeol laissa s'échapper un soupir. Encore un qui se sent forcé de dépenser par peur des représailles. Si c'est pas une preuve que cette fête est ridicule...


"-Les chocolats ça va toujours, Hyung. C'est ce qu'il y a de mieux." répondait un autre, le plus petit des quatres, au visage fin, lèvres rosées et cheveux châtains. Il avait pris un ton terne pour parler et son visage était fermé, il avait l'air de se foutre pas mal des histoires de coeurs de son ami. Chanyeol ne put s'empêcher de trouver ça drôle.


Le quatrième garçon, lui, touchait à un peu tout avec un grand sourire aux lèvres, il avait l'air fasciné par tout les choix que la boutique proposait et passait son temps à faire des "ooooh" et "aaaaah" en lisant les étiquettes d'ingrédients. Il parlait très fort aussi.


"-Et toi Sehun? Tu veux acheter des trucs aussi? Depuis quand t'as quelqu'un ?

-Jongdae hyung ! Je.... Le grand à l'air simplet rougissait légèrement avant de continuer à répondre, en fait je... je voudrais bien tenter ma chance avec Jongin..."


Après cette déclaration ses trois amis se mirent à le siffler gentiment en rigolant. Puis continuèrent leur petite exploration. Au bout d'un moment Chanyeol se décidait à s'avancer vers eux, soufflant un coup avant de prendre son expression de vendeur de Saint-Valentin. Un faciès qui disait "Je suis là pour aider tous les tourtereaux, si si je vous assure, l'amour c'est beau !". C'était ce qu'il faisait toujours depuis qu'il s'était fait passer un savon par madame Montaigre, l'année précédente, quand elle l'avait surpris en train d'arborer son visage je-m'en-foutiste aux clients.

Une fois à une distance convenable du petit groupe, il se racla doucement la gorge puis signala sa présence:


"-Vous cherchez quelque chose en particulier messieurs ? Est-ce que je peux vous conseiller ?"


Les deux plus grands, le dénommé "Sehun" et son ami à la fossette, avaient l'air plus que ravis et posèrent alors quelques questions au vendeurs.

Chanyeol était soulagé de pouvoir enfin user de ses connaissances pour aider des clients. Comme il était passioné, donner des conseils et proposer certaines saveurs à des personnes ne s'y connaissant pas trop lui faisait vraiment plaisir. Il leur proposait alors ce qui semblait leur convenir au mieux tout en donnant son avis personnel, toujours son sourire doucereux collé au visage.


"-Personnellement, je pense que les meilleurs sont les noirs au cacao d'équateur, en les laissant fondre sur la langue, les saveurs sont décuplées. Mais si vos amis n'aiment pas l'amertume alors le mieux serait peut-être le coffret aux saveur du monde en version chocolat au lait. Il est original et il n'en reste déjà plus beaucoup en stock. Vous allez tous les deux passer une soirée de saint-valentin magique!"


Après les avoir orientés vers l'étalage d'assortiments en particulier, Chanyeol se mit en retrait, les laissant regarder le contenu des boîtes et faire leurs choix, en débatant. Il n'avait pas remarqué la petite silhouette qui s'était décalée pour se placer à côté de lui. Jusqu'à ce qu'une voix douce se fasse entendre à sa gauche:


"-J'ai jamais vu un vendeur aussi faux-cul que vous.

-Pardon ? Chanyeol, choqué, se tourna vers le garçon aux cheveux châtains, le plus petit des quatres. Celui ci lui rendit son regard et ne put s'empêcher de ricaner en voyant les yeux ronds qui menaçaient de lui sortir des orbites

-Ouai. Votre sourire forcé là. C'est pas un peu rididcule ? C'est quoi le problème, vous aimez pas votre travail ? Ou vous êtes un célibataire frustré?"


Jamais.

Au long de ses 23 années d'existence, Jamais Park Chanyeol n'avait vu un tel culot.

Commentaire de l'auteur Je trouve que j'ai fait beaucoup de narration pour pas beaucoup de dialogues! Mais ça va changer dès le chapitre 2 PARCE QUE LE CHANBAEK.

Des bisous et de la joie ~
A + dans l'bus !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales