Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Something Strange [Fiction]
[Histoire Terminée]
Auteur: GoldFish Vue: 8526
[Publiée le: 2015-07-04]    [Mise à Jour: 2019-05-12]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Amitié/Lemon Commentaires : 41
Description:
Pairings: Sehun & Jongin (KaiSoo + SeBaek)
Résumé : Une légende chinoise raconte qu'un fil rouge relie deux personnes. Ce fil ne pourra jamais se rompre. Il peut s'emmêler mais jamais il ne cédera. Quoi qu'il arrive vous êtes destiné à rencontrer cette personne et lorsque vous l'avez en face de vous, tout s'illumine. Je n'avais jamais cru à cette légende jusqu'à ce que je me retrouve face à lui.
Crédits:
L'histoire m'appartient entièrement mais pas les personnages. Sauf les parents de Jongin XD
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 5

[4920 mots]
Publié le: 2015-09-30
Mis à Jour: 2015-10-10
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Un son assourdissant me tire de mon sommeil alors que ma nuit allait devenir intéressante du plus profond de mes rêves. Grognant de frustration par la douleur qui parcours mon crâne et cognent mes tempes, je frappe le bouton d’arrêt du réveil. Un long soupir s’échappe d’entre mes lèvres alors que je tends mes bras puis étire tous les muscles de mon corps. Je relâche la pression et m’affale sur mon matelas en sortant un nombre incalculable de bruits incompréhensibles. Mes yeux se referment par l’épuisement mais une nouvelle sonnerie me tire de mon bien être. Je tends mon bras vers mon téléphone qui trône sur ma table de chevet et fait glisser mon doigt sur l’écran, le portant à mon oreille.

 

_ Hm… Dis-je encore endormi.

_ Bonjour toi~ Répond la voix grave au bout du fil.

_ Salut… Continuais-je, un sourire étendant mon visage.

_ Tu as mal dormi ? Me demande-t-il en riant.

_ Non… Juste le réveil qui est difficile. Soupirais-je en me tournant sur le dos, me grattant le torse. Je préfèrerais que ta voix soit la première chose que j’entende au réveil…

_ Je t’appellerais un peu plus tôt demain alors~ Rit-il avant de se racler la gorge. Tu es prêt pour ton premier jour ? Je t’attendrais devant chez toi à sept heures trente. Il te reste…. Trente minutes alors dépêche-toi !

_ Bien chef ! A tout de suite.

 

Je souris, raccroche et dépose mon téléphone à côté de moi. Regardant un instant le plafond, mes yeux se ferment et je repense à notre premier baiser. Tellement bon. Je me sens tellement bien avec lui. Moi qui pensais ne plus réussir à avoir une relation avec quelqu’un je suis bien heureux d’être tombé sur KyungSoo. Je glisse mes doigts dans mes cheveux en souriant davantage mais me stoppe brusquement, me tournant vers le réveil qui affiche sept heures dix.

 

_ Merde !

 

Je repousse violemment mes couvertures qui s’enroulent autour de mes jambes et me font presque tomber lorsque je tente de me lever. Je me rattrape sur le mur et me délie du tissu avant de courir dans ma salle de bain. J’allume l’eau de la douche et me glisse dessous bien que l’eau soit tout d’abord congelée. Je grimace en sentant tout mon corps me bruler et se réveiller mais la température m’apaise et se réchauffe finalement pour envelopper mon corps d’une couverture chaleureuse. Je ferme longuement les yeux pour profiter de ce cocon qui entoure mon corps mais soupire bruyamment avant de me rappeler que je n’ai plus beaucoup de temps. Je me savonne rapidement et me lave comme il faut, j’éteins l’eau, sors, me sèche tout en me brossant les dents énergiquement. J’attrape mon peigne et coiffe mes cheveux avant de les laquer pour que ça tienne en place. Je pose ma serviette et traverse ma chambre entièrement nu jusqu’à mon armoire. J’en profite pour ouvrir le rideau qui donne sur la chambre de mon petit ami et le voit passer avec son sac sur l’épaule. Il me remarque et me souris, semblant reluquer mon corps mais manque de chance, ma main couvre cette fois-ci mes parties intimes et il a l’air déçu. Je lui fais un clin d’œil ajouté à un sourire sexy et il rit avant de disparaitre. Je fais de même et m’habille rapidement d’un sarouel blanc ainsi qu’un marcel noir surplombé d’une veste grise. J’attrape mon sac en bandoulière et l’envoie sur mon épaule tout en sortant de ma chambre. Je descends les escaliers deux par deux, attrape une gaufre soigneusement préparée par ma mère, je l’embrasse et file dans l’entrée, tournant sur moi-même pour vérifier mon apparence dans le miroir. J’enfile ensuite mes chaussures, prends un morceau de gaufre et ouvre la porte pour sortir.

 

Je referme derrière moi et lorsque je pivote, j’aperçois celui qui me rend dorénavant heureux. Mon sourire ne peut se stopper tant je suis content de le voir. Il sourit tout autant et trottine jusqu’à arriver à ma hauteur. J’enlace son cou de mes deux bras, l’emprisonnant fermement et laisse mes lèvres capturer les siennes dans un doux baiser. Nous nous éloignons et il me prend la main, voulant se mettre en route mais je le stoppe et le tire contre moi, dévorant sa bouche dans un baiser amoureux.

 

_ On va être en retard… Susurre-t-il contre mes lèvres avant de les attraper entre les siennes.

_ Je m’en fiche, tu m’as trop manqué… Répondis-je, déposant mes mains de part et d’autre de son visage.

 

Le temps presse mais c’est vrai que je n’en ai que faire. Je veux juste passer quelques minutes avec lui. Alors je dépose doucement mes lèvres contre les siennes et ses mains attrapent mes avant-bras, remontant pour se nouer autour de ma nuque. Il glisse ses doigts dans mes cheveux alors que notre baiser reste en douceur jusqu’à ce que j’introduise ma langue entre ses lippes, les léchant jusqu’à rencontrer la sienne. Ses doigts appuient sur mon crâne pour approfondir notre baiser, les caresses qu’émettent ses lèvres contre les miennes et sa langue qui m’enlace sont un pur délice. Je me sens tellement bien avec lui qu’un soupir d’aise franchit ma bouche entre-ouverte. Mes dents attrapent sa chair et la mordille alors que ses mains glissent le long de mon cou, mon torse puis mes bras. Elles attrapent les miennes et les éloignent de son visage, laissant nos doigts s’enlacer étroitement pendant que nos lèvres s’offrent un dernier baiser infini.

 

_ On doit vraiment y aller… Me dit-il, ne voulant pas non plus partir.

_ Allons y alors, mais je veux pouvoir profiter de toi n’importe quand ! M’exclamais-je, démarrant notre marche.

_ Avec plaisir ! Dit-il avant de réfléchir. Jongin ?

_ Oui ?

_ Pourquoi tu ne viendrais pas passer la nuit chez moi ce soir ? Me demande-t-il un peu gêné.

_ Ça me ferait très plaisir ! Comme ça tu pourras me réveiller à l’heure ! Dis-je en souvenir de ce matin pénible. 

 

Nous prenons alors enfin la route vers l’école qui se trouve assez loin. Nous avons environ vingt minutes de marche devant nous alors nous en profitons pour parler de tout et de rien, faisant plus ample connaissance sur certain sujet. Nous finissons par arriver devant le portail et je sens mon anxiété arriver. C’est mon premier jour dans cet établissement et je n’y ai pas vraiment pensé avant d’arriver face à lui. Il faut dire que KyungSoo m’a beaucoup changé les idées depuis ce matin, ne me laissant pas le temps de réaliser. Mais maintenant que je suis devant cet immense portail et entouré de tous ces inconnus, je stresse énormément.

 

Le remarquant, KyungSoo me prends la main, déposant son crâne contre mon torse pour m’apaiser. Ça marche un peu mais pas assez. Je l’enlace et pose mon menton sur le haut de sa tête, fermant les yeux pour savourer ses caresses apaisantes dans mon dos. Je baisse la tête et blotti mon visage dans son cou pour respirer son odeur, cherchant à me relaxer. Je n’aime vraiment pas changer d’école au milieu de l’année… Surtout que je ne veux pas revivre ce que j’ai vécu dans mon ancienne école. Profitant qu’il y ait peu de gens, je l’éloigne de moi et l’embrasse furtivement pour le remercier, me reculant ensuite pour ne pas semer le doute aux autres élèves. Je sens son regard sur moi, il n’a pas l’air de comprendre mais ne tente rien.

 

Je regarde au loin et voit mes nouveaux amis s’approcher de nous. Minseok et JunMyeon nous font une accolade alors que Jongdae nous serre la main. Quant à Luhan, il enlace KyungSoo par derrière, me tapant dans la main.

 

_ Alors prêt pour ce premier jour ? Me demande Minseok, posant sa main sur mon épaule.

_ Anxieux, répondis-je seulement.

_ Ça va bien se passer, on est là ! D’ailleurs il va falloir qu’on y aille pour ne pas manquer le début du cours ! Luhan tu viens ?

 

Minseok s’avance vers Luhan et l’entraîne loin de Kyungsoo. Celui-ci s’avance vers moi et me prend les mains, enlaçant nos doigts. Il se mord la lèvre, l’air hésitant alors je scrute les lieux et me penche vers lui pour déposer un long baiser sur ses lèvres charnues. Il me répond d’une douce pression et me serre dans ses bras, se mettant sur la pointe des pieds. Je sens son souffle contre mon oreille.

 

_ On se retrouve dans la cour après ton cours, ok ?

_ D’accord.

 

Il se recule et je l’embrasse une dernière fois avant de me séparer de lui, suivant Luhan et Minseok dans l’établissement. Nous longeons les couloirs qui me sont inconnus, ils tournent à gauche, puis à droite, montent des escaliers puis encore à droite, puis à gauche. Lorsque je devrais faire ce chemin seul, c’est certain que je vais me perdre.

 

Nous arrivons finalement devant la salle de danse où d’autres étudiants attendent. Nous entrons enfin dans la pièce et une vague de bien-être m’enrobe lorsque mon regard se pose sur l’immensité de la pièce, ses miroirs et son parquet blanc. Je souris comme un idiot, me sentant étrangement bien. Je vois alors les autres se mettre contre les murs, ainsi que le professeur se placer au centre, face à nous.

 

_ Aujourd’hui nous accueillons un nouveau dans la classe, s’il te plait, viens au centre te présenter. Dit-il en me faisant signe de venir.

 

Je lance un regard à mes deux amis qui me renvoient un sourire de soutiens. J’avance au centre et me mets face à tous les autres. Je m’incline respectueusement.

 

_ Bonjour, je m’appelle Kim Jongin et je viens de Chuncheon. Prenez soin de moi s’il vous plait.

 

Je retourne à ma place et le cours commence. Je sens les regards sur moi et je déteste ça mais mes nombreux déménagements font que j’y suis habitué. Je me place derrière pour pouvoir voir tout le monde et surtout le prof. Nous commençons par des étirements simples puis quelques minutes plus tard, il démarre la chorégraphie « habituelle ». Oui, pour eux, pas pour moi. J’aime le rythme de la musique. Le prof m’autorise à regarder d’abord entièrement la chorégraphie pour savoir à quoi m’attendre puis la seconde fois, je dois tenter de la reproduire. J’essaie de suivre le groupe le plus possible mais je me perds souvent. Je déteste vraiment ce sentiment… Après quelques minutes, je m’habitue un peu plus mais reste quand même en grande difficulté.

 

A la fin du cours, je vais boire et m’asseoir un moment. Minseok et Luhan me rejoignent et me disent que je ne m’en sors pas si mal pour un premier cours. Je soupire car pour moi je suis le plus nul des nuls. Ils rient et le prof nous rejoint, souhaitant me parler.

 

_ Je sais que ce n’est pas facile de montrer ce qu’on sait faire sur une chorée qu’on ne connait pas alors si tu veux, tu peux montrer de quoi t’es capable sur autre chose, ça te dit ?

_ C’est vrai ?

_ Oui, tu as quelques choses de préparé ?

_ Je danse souvent sur une chanson que j’ai dans mon téléphone.

_ Viens avec moi, on va la mettre.

 

Il se lève et se dirige vers la chaine Hifi. Je le suis et cherche la chanson sur mon téléphone, le lui passant. Je sens une nouvelle fois les regards sur moi bien que certains étudiants ont déjà quitté la salle. Seul certains sont restés pour s’entrainer encore ou discutent avec d’autres. Le prof demande à ce que la piste soit libre pour moi. Je stresse un peu car ils vont me regarder et je n’aime pas vraiment ça bien que je n’ai aucun doute sur ma performance. C’est le moment de montrer ce que je sais faire et ainsi instaurer une bonne image de moi.

 

La musique démarre et je commence à me mouvoir à son rythme, exécutant des pas millimétrés, précis et fluides. Je ferme les yeux et me laisse aller. Je peux entendre des exclamations d’admiration de certaines personnes ainsi que des jaloux. Lorsque je termine, je suis un peu essoufflé par l’exercice. Le prof vient me voir et me félicite, suivis par certains étudiants. Ils finissent par s’éloigner alors j’en profite pour ramasser mes affaires pour me diriger vers les vestiaires. Quand je me redresse, un garçon blond s’avance vers moi.

 

_ Tu danses vraiment très bien pour un petit nouveau ! Bravo !

 

Il dépose sa main sur mon épaule et fait demi-tour, se dirigeant vers la sortie de la salle. Je le suis du regard et voit un garçon beaucoup plus petit courir dans sa direction, lui sautant au cou. Il le rattrape et le second entour ses bras autour de son cou ainsi que ses jambes autour de sa taille, capturant ses lèvres passionnément et avec un tel amour qu’un frisson me remonte le long de la colonne vertébrale, se faisant ressentir jusqu’à mes lèvres. Je porte ma main contre celles-ci et sursaute lorsque Minseok vient poser sa main sur mon épaule.

 

_ Je te présente Sehun et son petit ami, Baekhyun. Ne soit pas gêné par leur exhibition, tu n’as pas fini de les voir s’embrasser dans tous les coins de l’école. Ri-il en ébouriffant mes cheveux.

_ On y va ? Demande Luhan, nous rejoignant.

_ Oui, allons-y, je dois voir Kyungsoo.

_ Depuis quand vous êtes ensemble ? Me questionne Luhan.

_ Quelques jours, c’est tout ressent.

 

Après une douche rapide dans les vestiaires, nous rejoignons la cours où Kyungsoo, Jongdae et JunMyeon nous attendent. Mon petit ami s’élance vers nous et vient dans mes bras. Je l’enlace et blotti mon visage dans son cou. Il m’a beaucoup manqué durant ces deux heures. Il se recule et m’embrasse avant de me tirer sur le banc, nous retrouvant que tous les deux car les autres sont partis en cours. Par chance nous avons une heure à tuer. Je souris et m’assois, attirant mon petit bonheur contre moi. Il passe ses jambes par-dessus les miennes et je pose mes mains dessus. Il me regarde intensément.

 

_ Tu as peur d’être jugé parce que tu es gay ? Me demande-t-il sans prévenir.

_ Je… Dis-je, hésitant, fuyant son regard.

_ J’ai compris que tu ne voulais pas t’exposer aux yeux de tous ce matin… M’avoue-t-il en prenant ses mains dans les siennes, caressant leurs dos.

_ J’ai peur c’est tout… Me confiais-je, plantant mon regard dans le sien.

_ Personne ne te jugeras ici. Dit-il, menant l’une de ses mains contre ma joue pour la caresser de son pouce. La majorité des étudiants de cette école sont gays, ou bi.

_ C’est vrai ? Répondis-je, surpris.

_ Oui, alors tu n’as pas à avoir peur d’être jugé… Soit juste naturel.

 

Il me sourit et mène se redresse légèrement, approchant son visage du mien. Mes yeux lorgnent sur ses lèvres si pulpeuses que j’adore gouté. Elles m’effleurent et un doux frisson me secoue lorsqu’il plante son regard dans le mien. Si intense.

 

_ Je… Tentais-je, déstabilisé.

_ Chut, susurra-t-il, contre mes lèvres. Embrasse-moi beau brun…

 

Je souris et dépose ma main sur sa joue, capturant ses lèvres d’un baiser en surface. Je me recule légèrement puis les effleure doucement. Il happe les miennes avec envie alors je les capture avec amour et tendresse, démarrant un baiser langoureux et doux. Mes yeux se ferment et je savoure son gout, me délectant des sentiments qui naissent en moi. Ma langue finit par rencontrer la sienne, l’invitant dans une danse chaleureuse et infinie, applaudie par les caresses de nos lèvres. Le baiser se rompt mais est suivit par de nombreux autres.

 

_ Alors comment s’est passé ton cours de danse ? Me demande-t-il, déposant sa tête sur mon épaule.

_ Eh bien très bien, j’avais du mal à suivre le rythme alors le prof m’a proposé de faire une démo de quelque chose que je maitrisais. Ils ont tous aimé ce que j’ai fait et m’ont félicité. Racontais-je en souriant.

_ Tu as des fans alors, j’ai du souci à me faire ? Rit-il, embrassant mon cou.

_ Absolument pas. Dis-je en venant capturer ses lèvres une nouvelle fois. Je ne veux que toi.

 

Les minutes passent et nous continuons à nous embrasser et à nous faire des câlins. Cependant, la sonnerie retentie alors nous devons nous séparer pour rejoindre nos cours respectifs. Il me prévient que je devrais passer une demie heure tout seul à l’heure du repas car les garçons et lui ont un cours optionnel qu’ils ont choisi et qui se trouve à l’heure de la pause. Je le rassure pour qu’il ne s’inquiète pas et l’embrasse une dernière fois avant de le quitter.

 

Plus tard, à l’heure de la pause, je sors de mon cours et rejoins le restaurant scolaire pour prendre mon repas seul. Je scrute les lieux pour me repérer et fini par trouver l’endroit. M’armant d’un plateau, je choisi mon repas et cherche une table pour m’y assoir tranquillement. Concentré dans ma recherche, je sursaute lorsque j’entends mon prénom s’élever dans le brouhaha de la cantine. Je me retourne et vois un garçon blond me faire de grand geste. Après quelques secondes, je reconnais ledit Sehun qui était venu me féliciter tout à l’heure. Il me fait signe de le rejoindre alors j’avance vers lui.

 

_ T’es tout seul ? Me demande-t-il, un morceau de pain entre les dents.

_ Oui, mes amis ont cours… Dis-je timidement.

_ Ah, ba assieds-toi, on sera seul à deux alors ! S’exclame-t-il en m’invitant.

_ Merci…

 

Je m’assois et sens l’anxiété s’envoler. Je commence à manger alors qu’il me regarde en faisant de même. Il sourit.

 

_ Je m’appelle Sehun au fait !

_ Enchanté, moi c’est Jongin. Dis-je en lui rendant son sourire.

_ Je sais, rit-il. Tu danses vraiment bien, je crois même que tu dois être un des meilleurs de la classe. Tu danse depuis combien de temps ?

_ Officiellement à dix ans, mais…

_ Mais ?

_ Laisse tomber… Et toi tu en fais depuis combien de temps ?

_ J’ai commencé à l’âge de quatre ans. M’annonce-t-il en souriant. Si tu veux je peux t’apprendre les chorées qu’on pratique, comme ça tu seras moins largué ?

_ Je ne veux pas prendre de ton temps, je me débrouillerais, ne t’inquiète pas.

_ Ça me ferait plaisir… Dit-il, ne perdant pas son sourire illuminant.

_ Alors ok, répondis-je, plantant mon regard dans le sien.

_ Super, je vais te donner mon numéro et tu m’appelles ce soir qu’on prévoit ça ?

 

Je ris face à son comportement et lui donne mon numéro, prenant aussi le sien. Ce garçon est vraiment très gentil, je ne sais pas pourquoi mais je sens que je vais bien m’entendre avec lui. Nous continuons de discuter et nous rions comme deux idiots. A nous voir j’ai l’impression qu’on se connait depuis toujours. Après un énième rire, je vois son petit ami arriver à l’autre bout de la cantine, il me fait signe de ne pas réagir alors je garde mon sourire jusqu’à ce que ledit Baekhyun se penche vers le cou de Sehun, le lui embrassant presque sensuellement. Un nouveau frisson me parcoure lorsque je vois mon nouvel ami se mordre la lèvre. Baekhyun le contourne, pose son plateau et lui vole un baiser avant de s’asseoir.

 

_ Jongin, je te présente Baekhyun, mon copain. Bébé, je te présente Jongin, il est nouveau.

_ Enchanté ! J’espère que … ça ne te dérange pas de nous voir… interagir ensemble.

_ Pourquoi donc ?

_ Parce qu’on est… gay, ajoute Sehun, mangeant.

_ Ah, non pas du tout, ne vous inquiétez pas !

_ Super ! Dit Baekhyun en posant sa main sur la cuisse de son petit ami.

 

Sehun, se retourne vers lui et dépose des baisers dans son cou, venant lui murmurer je ne sais quoi à l’oreille. Baekhyun rigole. Une vague de chaleur m’envahi alors et le rouge me monte au visage. Je relève la tête et vois KyungSoo au loin. Je m’excuse et prends mon plateau, rejoignant celui qui fait battre mon cœur.

 

La journée passe relativement vite. Je suis tout de même heureux d’avoir vécu cette journée ! J’ai fait de nouvelles rencontres et Sehun et Baekhyun semblent être de bonnes personnes. Enfin je l’espère. Ce soir je vais passer la nuit chez mon copain et j’en suis d’autant plus heureux. Je suis tellement excité à l’idée de retourner à l’école demain pour découvrir encore tout ce que j’ignore encore.

 

Sur le chemin du retour, Kyungsoo me tient la main et me raconte sa journée. Je l’écoute attentivement et fais de même avec la mienne. Malheureusement nous ne sommes pas dans la même classe mais être dans la même école est déjà super. Nous finissons par arriver chez nous.

 

_ J’arrive dans à peu près une heure, ça va ? Demandais-je, l’attirant dans mes bras.

_ D’accord, ce sera une heure beaucoup trop longue à mon gout. Dit-il en faisant la moue, me regardant.

_ Je préfère, comme ça après je suis tout à toi… Répondis-je mielleusement, déposant un doux baiser sur ses lèvres.

_ Reviens moi vite alors, susurra-t-il contre ma bouche avant de s’éloigner vers chez lui.

 

Je le regarde rentrer dans sa maison puis fait de même dans la mienne. Je salue ma mère qui jardine dehors, l’avertissant que ce soir je dors chez KyungSoo. Elle accepte et m’embrasse sur le front.

 

_ Je suis contente que tu ais trouvé quelqu’un mon ange.

_ Moi aussi maman… Mais j’ai peur de l’oublier…

_ Ton cœur ne l’oubliera jamais, c’est impossible.

_ Je ne veux pas l’oublier… Je l’aime.

_ Je sais chéri, dit-elle en me serrant contre elle. Aller va profiter de ton chéri, je suis sûre qu’il est heureux de te savoir heureux.

 

J’hoche doucement la tête avant de m’éloigner d’elle. Je monte les escaliers et pose mes affaires, attrapant le cadre sur la commode. Je m’étale sur mon lit et ne cesse de regarder le visage de celui que j’ai aimé et que j’aimerais toujours. Mes doigts caressent son visage souriant et mes lèvres viennent embrasser les siennes… Mes yeux se ferment et je me revois, allongé sur mon lit, somnolant en attendant qu’il me rejoigne alors qu’il était sous la douche. Son corps venait se coller au mien puis m’enlaçant. Il embrassait ma nuque et frottait son nez dans mes cheveux. Il me retournait face à lui et déposait ses lèvres contre mon front, mon nez, puis mes lèvres. Il m’attirait contre lui et je déposais mon crâne sur son épaule, enlaçant nos jambes. Je le regardais pendant de longues minutes et il faisait de même. On s’embrassait de millier de baisers, blottissant notre visage contre celui de l’autre. Puis je finissais par m’endormir dans ses bras sous une berceuse qu’il me chantait. Notre chanson. Il l’avait écrite spécialement pour moi.

 

Je chasse les quelques larmes qui coulent de mes yeux et me lève. Je repose le cadre à sa place puis décide d’aller prendre une douche pour me changer les idées. Après celle-ci je rassemble rapidement des affaires, mes cours pour le lendemain et descends. J’embrasse à nouveau ma mère et sors de la maison pour rejoindre celle de Kyungsoo. Je sonne et c’est sa mère qui m’ouvre. Elle m’invite à entrer, m’indiquant que Kyungsoo est dans sa chambre. Je la remercie et grimpe les escaliers, me dirigeant vers la pièce dans laquelle il se trouve. J’entre et le vois allongé sur son lit. Je souris et pose doucement mes affaires puis m’avance vers lui, grimpant sur le matelas et le surplombant. Il ouvre subitement les yeux à leur maximum. Je sens son cœur tambouriner dans son corps par la frayeur que je lui ai faite. Il éclate de rire et je ris avec lui avant de m’écrouler à ses côtés, recevant des coups de coussin en signe de vengeance.

 

Plus tard dans la soirée, nous sommes tous les deux allongés sur le lit, regardant un film. Les lumières sont éteintes et la porte est fermée. Je suis concentrée sur l’écran et lui aussi. Je n’oublie tout de même pas de lui faire des bisous de temps en temps, le câlinant avec amour. C’est lorsque je dépose mes lèvres contre son cou qu’une vague de chaleur m’envahie, propulsant en moi une soudaine excitation. Je reste contre son cou et me mords la lèvre, sentant une érection se former dans mon pantalon.

 

Non pitié, pas maintenant…

 

Je change de position pour cacher au maximum l’immense bosse qui trône sous mes vêtements, mais le simple frottement du tissu contre me fait grimacer pour ne pas gémir. Kyungsoo remarque mon agitation.

 

_ Tout va bien ? Me demande-t-il, surpris.

_ Faut que je prenne l’air… Dis-je avant de me lever brusquement.

 

Je cours à travers sa chambre et ouvre la porte, traversant le couloir pour descendre les escaliers et sortir par la porte qui mène dans le jardin. J’avance et m’éloigne, m’appuyant contre un arbre dans le fond du terrain. Je pose la paume de ma main sur mon visage alors que l’autre passe sur mon érection pour en mesurer la taille. Ce simple contact me fait pousser un gémissement de plaisir incontrôlé.

 

Comment ne pas passer pour un pervers face à KyungSoo ?

 

Je dois me calmer… Je ferme les yeux pour me détendre mais les seuls choses que je ressens sont les caresses de lèvres dans le creux de mon cou, des mains découvrant mon torse et des pressions contre mon entre jambe. J’ouvre difficilement les yeux, retenant un gémissement prononcé et constate que je suis seul. Je sursaute lorsque j’entends la porte vitrée s’ouvrir.

 

_ Jongin ? T’es là ?

_ Je… Répondis-je, en retenant un second alors que j’entends ses pas s’approcher de moi.

_ Qu’est-ce qui ne pas vas pas mon cœur ? Me demande-t-il, venant me prendre dans ses bras.

 

Il se colle à moi et de sentir son corps contre mon érection me fait soupirer de plaisir. Je n’en peux plus…  Il continue de me demander ce qu’il ne va pas mais le remarque bien vite lorsqu’il baisse la tête sur mon entre-jambe gonflé à son maximum.

 

_ Oh… Qu’est-ce…. Pour…. Tente-t-il, sous le choc.

_ Je n’en sais rien… Ça m’a pris comme ça… J’ai tellement honte… Dis-je, me reculant et prenant mon visage dans mes mains. Je… Je crois que je vais rentrer finalement… Continuais-je en m’éloignant, faisant demi-tour pour partir.

_ Attends ! S’écrit-il, m’attrapant le poignet pour que je me retourne vers lui. Reste… S’il te plait… Me demande-t-il en se collant à nouveau à moi, approchant de mes lèvres.

_ Mais…

_ Laisse-moi faire…

 

Je le regarde, surpris mais il sourit, ne me lâchant pas des yeux. Nos lèvres se scellent dans un baiser remplis de sentiments mais nous nous séparons. Il me prend les mains et m’attire à l’intérieur. Nous remontons les escaliers et retrouvons sa chambre. Il me lâche et ferme sa porte à clé, revenant se coller contre moi. Il capture mes lèvres alors que ses mains s’affairent à se glisser sous mon marcel, caressant mes abdos saillant. Je frisonne lorsque la pulpe de ses doigts remonte sur mon torse pendant que ses lèvres longent ma mâchoire, se perdant contre mon cou. Il appuie soudainement sur mon torse pour me faire reculer. Je bute contre le lit et m’assois dessus, remontant en son centre. KyungSoo me rejoint, s’allongeant à mes côtés. Il m’embrasse une nouvelle fois avant de repartir explorer l’épiderme de mon cou, caressant tout mon torse sous mon haut. De violents frissons me secouent et des soupirs franchissent mes lèvres bruyamment. Ses dents se plantent dans ma peau alors que ses doigts s’affairent maintenant à déboutonner mon jean et ouvrir ma braguette.

 

Lorsque sa main se glisse à l’intérieur, ma respiration se coupe et mon corps se cambre. C’est un râle bestial que je tente d’atténuer qui s’élève cette fois-ci. Ses doigts me caressent à travers mon sous vêtement et je tremble de plaisir tellement c’est bon ce qu’il me fait. De simples caressent tellement jouissives… Ses doigts finissent par se faufiler sous mon caleçon, rencontrant mon engin à même la peau. Je ne peux plus retenir mes gémissements de pur plaisir de raisonner dans sa chambre bien qu’il les camoufle maintenant par ses lèvres. Il baisse légèrement mes vêtements et sors mon érection de sa cachette. Je l’entends murmurer un « waw… » lorsqu’il la voit. Je rougis furieusement et m’agrippe violemment aux draps lorsqu’il quitte mes lèvres pour poser les siennes sur mon gland. Elles entament des vas et viens lent mais tellement bon sur moi que de violente vibration secouent tout mon corps. Je ferme les yeux pour ne percevoir que son touché sublime. Les bruits de sucions sont orgasmiques et je le lui fais sentir par mes plaintes. Je ne vais plus tenir longtemps. Il accélère le rythme, faisant cambrer mon corps à son paroxysme.

 

_ Kyungsoo… Gémissais-je pour le prévenir de mon futur orgasme.

 

Il se recule et me masturbe énergiquement, me propulsant au septième ciel. Mon sexe pulse entre ses doigts et un flash blanc m’éblouie, laissant apparaitre une silhouette dans mon esprit. Je fini par jouir entre ses doigts, laissant un râle bestial de plaisir frapper les murs. Kyungsoo essuie ma semence et jette le mouchoir dans la poubelle puis me rhabille, se rallongeant contre moi.

 

_ C’était comment ? Me demande-t-il, son sourire angélique aux lèvres.

_ Parfait… Merci mon cœur, dis-je en l’embrassant.

_ Tu n’as plus besoin de ta main droite maintenant, d’accord ?

_ J’y penserais la prochaine fois. Affirmais-je en riant, me recevant un énième coup d’oreiller.

 

Commentaire de l'auteur /!\ Un minimum de 10 commentaires constructif est requis pour que la suite soit publiée. Marre des fantômes.
Merci de votre compréhension. /!\
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales