Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Real.
[Histoire En hiatus]
Auteur: HanMinRin Vue: 887
[Publiée le: 2015-07-02]    [Mise à Jour: 2015-07-18]
G  Signaler Romance/Traduction Commentaires : 6
Description:
[Traduction de la fiction de memefucker69]



L'unique intérêt dans la vie ennuyeuse de Do Kyungsoo est de parler à son petit-ami, Kai. Le problème étant qu'il n'a aucune idée de qui il est réellement.

Les relations en ligne sont difficiles.


La fiction vient d'asianfanfic et vous pouvez la lire en anglais juste ici :http://www.asianfanfics.com/story/view/779067
Crédits:
L'histoire n'est absolument pas mienne mais propriété de "memefucker69" sur asianfanfic, mais je suppose que la traduction m'appartient ?

Les personnes citées s'appartiennent à elles même.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

2/3

[4068 mots]
Publié le: 2015-07-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonne lecture~

Sa bouche s'ouvrit et se referma à la manière d'un poisson hors de l'eau, et de nombreuses pensées et questions se bousculèrent dans son esprit, le rendant incertain de ce que devaient être ses premières paroles, alors Kyungsoo lâcha la plus évidente d'entre elles. "Tes cheveux sont vraiment argentés."

L'autre homme ronchonna, lui échappant un rire plutôt stupide. "C'est la première chose que tu dis ?" Il ajusta le bonnet noir couvrant la plupart de sa tête, laissant seulement apparaitre la mèche argentée qui tombait juste au dessus de ses yeux. "Rien d'autre, hein ? Tu peux deviner mon nom, et peut être me donner le tien ?"

Il savait très bien qui c'était, qui Kai était réellement. C'était évident depuis le début. Kyungsoo était juste totalement trop choqué pour reconstituer complètement ce nom qu'il connaissait si bien. Il était affiché partout à la télévision, sur internet, dans les journaux, et dans les magazines. Tout prenait soudainement un sens, du fait d'éviter les interactions directes jusqu'à sa sensibilité quand une certaine célébrité était mentionnée. Rassemblant son courage, il se leva, un peu déçu en remarquant que Kai était un petit peu plus grand que lui, et il prit la rose qu'on lui offrait avec un petit sourire. "Je suis Do Kyungsoo et... Et tu es Kim Jongin."

"Est ce que je peux t'appeler comme ça, hyung ?" Demanda Kai d'une façon plutôt impatiente mais mignonne.

Kyungsoo acquiesça, baissant les yeux pour timidement regarder la fleur dans ses mains gelées. "Appelle moi comme tu veux, Kai."

"Kyungsoo-hyung," murmura-t-il, se rapprochant soudainement du plus petit, "Kyungsoo-hyung."

Alors que Kyungsoo relevait les yeux en s'interrogeant, il fut abruptement attiré dans une étreinte chaude et serrée. Il resta droit et rigide, choqué, avant que sa posture ne s'adoucisse doucement. Même si c'était soudain et un peu bizarre, Kyungsoo s'étonna de ne rien en avoir à faire.

Le plus petit remonta ses mains, attrapant le tissus du manteau de Kai et s'accrocha à ses épaules. Kai était chaud, et c'était presque comme s'il faisait un câlin à un radiateur, et il se sentait bien. Kai ne sentait pas l'eau de Cologne hors de prix à laquelle Kyungsoo s'attendait. Il sentait comme... Comme Kai, comme un chez-soi, comme rester éveillé jusque tard et regarder la lumière de son téléphone portable, comme partager des histoires à travers une grammaire horrible et des émoticônes ridicules. Aucun d'eux ne parla, mais ils n'avaient pas besoin de mots tant les actions de Kai disaient mieux la vérité que n'importe quoi d'autre.

'Tu es réel.'

Et ça lui est tombé dessus. Kai était là. Il le serrait dans ses bras. Oh dieu, il était entrain de faire un câlin à Kai. Il touchait Kai. Le vrai Kai, le vrai Kai, qui était techniquement le magnifique mannequin Kim Jongin. Contre sa volonté, ses yeux se remplirent d'eau devant le soudain trop plein d'émotions déchirant sa poitrine. Reniflant pour la énième fois du jour, alors que Kai s'éloignait, Kyungsoo se frotta furieusement les yeux avec le dos de ses poings. "Désolé," il lâcha un rire et sa voix craqua, "Je suis juste... Je suis vraiment heureux que tu sois venu."

"Moi aussi," Kai lui offrit un sourire doux avant de remarquer combien les doigts gelés de Kyungsoo étaient rougis par le froid. "Ca fait combien de temps que tu attends ici ?" Il demanda, les yeux écarquillés.

"Euh, il est quelle heure ?"

Kai sortit son téléphone et vérifia. "Midi quarante cinq."

"Un peu plus d'une heure, je crois." Répondit Kyungsoo en haussant les épaules avant d'essuyer son nez qui coulait encore.

"Par ce temps ?" Kai fronça les sourcils d'inquiétude. "Hyung, est ce que en fait t'es pas intelligent dans la vraie vie ?"

Le brun fit la moue et frappa Kai au bras. "Si ! J'ai juste, je voulais pas te rater, et j'avais rien à faire de toute façon..." Il avait vraiment été un tout petit peu trop excité de rencontrer Kai, même si ça avait joué avec ses nerfs, et il n'avait même pas réalisé qu'il était parti tôt et arriva quinze minutes avant l'heure du rendez vous. "Et puis, hé, je suis pas celui qui est en retard."

Kai se tendit et son visage se décomposa, remplit de culpabilité. "Je suis désolé, hyung."

"Je te taquinais, Kai," Kyungsoo roula des yeux avant de tapoter le bras de l'autre, affectueusement cette fois. "Allez, allons marcher un peu. T'as faim ?" Lui même était affamé depuis que Kai était arrivé. Son estomac avait été rempli de papillons quand il s'était réveillé dans la matinée, alors il n'avait pas eu envie de prendre un petit déjeuner.

Kai fut réconforté immédiatement par la nourriture promise. "Oui ! Allons y, allons y." Sans même y réfléchir, il prit impatiemment la petite main de Kyungsoo dans la sienne et commença à s'éloigner de la fontaine et du petit parc. Les joues du brun le brulèrent et il eu un petit sourire, regardant timidement le sol alors qu'il tenait la rose rose contre son torse. Se tenir les mains était une action si insouciante, quelque chose que tous les couples faisaient habituellement, mais c'était la première fois, pour eux. Tout allait si vite, mais Kyungsoo n'en avait vraiment rien à faire. Ils sortaient ensemble depuis un long moment, après tout, et même s'il venait juste de rencontrer le garçon pour de vrai, Kai n'était en aucun cas un inconnu. Il n'était aucunement différent de la personne avec qui il chattait les jours précédents. C'était bizarre même pour lui que, d'une certaine manière, il se sentait vraiment confortable avec Kai.

"Alors tu es vraiment lui ? Kim Jongin ?" Demanda Kyungsoo, levant les yeux avec un sourire,  entrelaçant leurs doigts alors qu'ils arrivaient sur le trottoir de la rue.

"Le seul et l'unique," rigola Kai, "t'es surpris ?"

"Bien sûr que je le suis ! C'est pas tous les jours que tu découvres que ton copain depuis trois mois est quelqu'un de célèbre," Kyungsoo eu un regard joueur, "mais t'as pas peur d'être aperçu avec moi ? Si tu me l'avais dit, j'aurai choisit un endroit moins public..." Il s'inquiéta, regardant les personne qui passaient à côté d'eux.

"Tu m'aurais pas cru si je te l'avais dit," Kai roula des yeux, "mais t'as raison," il admit avant de chercher quelque chose dans la poche de son manteau et d'en sortir des lunettes de soleil, "c'est pourquoi j'ai ça."

Kyungsoo leva un sourcil. "Tu pense vraiment que ça va marcher ?"

L'homme aux cheveux argentés haussa les épaules avant de libérer sa main une milli-seconde pour mettre ses lunettes de soleil avec une certaine délicatesse que Kyungsoo était sûr de ne jamais pouvoir reproduire. "Ca vaut la peine d'essayer," Il eu un sourire mignon qui fit accélérer le cœur de Kyungsoo. "Je suis pas une vraie célébrité de toute façon; je suis nouveau. Si quelqu'un me tue, ça sera probablement mon manager."

"D'accord, si tu le dis." Kyungsoo fronça les sourcils, "mais, est ce que je peux te demander quelque chose ?"

"Tu viens de le faire."

Il ignora la remarque de Kai et demanda quand même. "La raison pour laquelle tu voulais pas venir... C'était à cause de qui tu es, non ?"

Le sourire de Kai faiblit. "Ouai, j'avais peur que tu ne veuille pas t'impliquer avec quelqu'un de connu. Je veux dire, je suis tout le temps occupé et ma vie est constamment observée, et puis, et si tu m'aimais moi, mais pas Kim Jongin ?"

"Oh," marmonna Kyungsoo tout en hochant la tête.

"C'est pour ça que j'ai pas répondu à ton message et que je suis arrivé en retard. J'arrivais pas à me décider quoi faire."

"Je comprends—" commença Kyungsoo, avant d'être coupé par l'exclamation de Kai.

"Allons là dedans, Kyungsoo-hyung!"

Regardant ce que Kai pointait du doigt, il s'arrêta et observa la devanture en verre du petit magasin. C'était une boutique d'accessoire, vendant des choses comme des bijoux, des coques et straps pour téléphone, des sacs, etc. Il n'avait pas vraiment l'air girly, et offrait des produits mixtes, mais Kyungsoo ne voyait pas pourquoi Kai voulait tellement y entrer.

"Euh, pourquoi ?" Il leva les yeux vers Kai.

"Pour qu'on puisse avoir des coques de téléphones assorties, comme les autres couples !" expliqua Kai avec un sourire heureux.

Avec une petite hésitation, Kyungsoo fut trainé dans le magasin. Même s'il avait déjà été en couple auparavant, il n'avait jamais été investi dans une relation au point d'acheter des articles de couples. Il ne voyait pas vraiment l'intérêt d'acheter des trucs assortis quand il y avait la possibilité d'une rupture; ça serait du gaspillage d'argent. Mais il ne le dit pas à  Kai.

Ils finirent par sortir du magasin avec des coques de téléphones Pororo assorties, sur la suggestion de Kyungsoo, qui se retrouva avec Pororo, et Kai avec Crong. Si jamais celui ci n'avait pas été d'accord avec la proposition enfantine de Kyungsoo, il ne lui avait pas dit. Les deux entèrent ensuite dans le fast food d'à côté pour déjeuner et se concentrèrent immédiatement sur le changement de leurs coques de téléphones.  Kyungsoo n'était pas vraiment transcendé par l'idée de devoir abandonner sa coque noir toute simple, mais si c'était pour Pororo, alors ça valait le coup.

Kyungsoo regarda avec stupéfaction Kai rapidement dévorer son sandwich au poulet, comme s'il n'avait pas mangé depuis des jours. Il ne dit rien, leva simplement un sourcil alors qu'il dégustait son milkshake au chocolat. Il tendit la main pour attraper une frite avant que Kai ne lui donne une tape et ne la repousse.

"Hé!" Se plaint Kyungsoo en fronçant les sourcils. "J'ai payé pour ça, alors elles sont à moi."

"Nan, nan, hyung, je voulais essayer quelque chose," expliqua Kai, attrapant une frite avant de la tendre à Kyungsoo avec un sourire narquois. "Ouvre la bouche, hyung~."

Le brun passa son regard de son copain souriant à la frite dans sa main, avant de revenir à Kai. "Quoi."

"Allez, allez, comme les couples font," insista Kai en se penchant sur la table, s'appuyant sur ses coudes. "Aujourd'hui c'est le jour où on essaye toutes les choses qu'on a pas pu faire avant."

"Tout? Tu penses pas que ça va un peu trop vite ?" demanda Kyungsoo, ses yeux fixés sur la nourriture dans la main de Kai.

"Non, pas vraiment ? Je veux dire, on a déjà parlé de nos sentiments, et tout. C'est peut être notre premier vrai rendez vous, mais on sortait quand même ensemble." Regardant le visage de Kyungsoo, le danseur fit la moue et recula sa main lentement. "Tu ne veux pas ?"

Kai avait un air de chien battu quand il grimaçait et faisait la moue comme ça. C'était à la fois extrêmement agaçant, adorable, et pitoyable, même avec ses lunettes de soleil toujours perchées sur son nez. Avec un soupir, le plus vieux accepta son destin et ouvrit la bouche en s'avançant pour prendre une bouchée de la frite avec un regard expectatif à Kai. Immédiatement, celui ci retrouva le sourire et se mit à rire devant l'expression timide qu'avait Kyungsoo alors qu'il en mangeait le reste, ses joues devenues écarlates.

"T'es trop mignon, Kyungsoo-hyung," il gloussa avant de lécher le bout de ses doigts pour en enlever le sel.

Kyungsoo lui adressa un regard noir et ramassa une frite pour la lancer sur le stupide visage satisfait de Kai.

 

"Ca fait combien de temps que tu danses ?" demanda le plus vieux alors qu'ils marchaient sur le trottoir bondé, les doigts entrelacés. C'était une après midi de weekend, alors il y avait évidement beaucoup de personnes, même si le temps était froid. Kyungsoo était bien contre Kai, n'étant pas un grand fan des foules, ses mains bien au chaud dans les gants noirs que Kai lui avait si gentiment achetés.

Honnêtement, Kai était le petit-ami idéal. Il était beau, (probablement) riche, et généreux. Il n'y avait pas eu un seul moment de toute l'après midi pendant lequel Kyungsoo s'était sentit bizarre, ou pas à sa place. Kai s'assurait toujours que Kyungsoo était à l'aise dans chacun des magasins dans lesquels ils étaient rentrés, et vérifiait qu'il n'avait pas froid, ne voulant pas une répétition de quand ils s'étaient vus pour la première fois. C'était leur premier rendez vous, mais il savait que tout était parfait. Il avait l'impression d'avoir connu Kai depuis un long, long moment.

"Depuis la primaire," répondit Kai, le coin de ses lèvres se soulevant devant les souvenirs qui lui revenaient. "Et j'aime ça immensément. Ca a toujours été ce que je voulais faire comme métier. Je me suis entrainé et j'ai pratiqué pour mes débuts depuis que j'ai quinze ans, mais je viens seulement de débuter. Je suis plus connu pour mon mannequinat, cependant, bien sûr." Il roula des yeux en dessous de ses lunettes de soleil. "Mais mon manager m'a dit que je serais plus reconnu de cette façon. Plus de gens voudront me voir danser si je suis connu."

"C'est vrai. J'ai en fait juste vu des photos de mannequinat. J'ai jamais regardé une de tes danses."

"Wow, je suis blessé, Kyungsoo-hyung," haleta Kai, une main agrippant sa poitrine dans un acte théâtral.

"Envois moi des vidéos," suggéra Kyungsoo. "Je les regarderai et je te ferai une critique complète."

"Hyung, tu ne connais rien à la danse."

Le plus petit le frappa au bras pour la sixième fois de la journée (Kai comptait) et le fusilla du regard. "On s'en fiche. La plupart de tes fans connaissent surement rien à la danse, pourtant leur opinion compte, Kai."

Kai se pinça les lèvres et regarda Kyungsoo. "Pourquoi tu continues de m'appeler comme ça, d'ailleurs ?"

"T'appeler comment ?" Kyungsoo cligna des yeux. Il l'avait juste appelé par son prénom la plupart du temps, à part "morveux" et "cute little shit" (le dernier étant seulement dans sa tête)

"Kai," il répondit avec une petite moue, "je t'appelle par ton vrai nom, moi."

Les yeux de Kyungsoo s'agrandirent alors qu'il s'en rendait compte, n'ayant jusque là même pas remarqué. Il avait juste tellement l'habitude d'appeler Kai par son pseudo dans sa tête que c'était devenue une seconde nature. Et en pensant à l'appeler "Jongin"... Bon, il ne détestait pas vraiment l'idée. Ca le rendait juste inconfortable. Il ouvrit la bouche, mais la referma, hésitant à parler. "J'ai... Je pense juste que c'est quelque chose de spécial entre nous. Je veux dire, t'es célèbre et ton nom est connu, alors tout le monde t'appelle 'Jongin'. Mais je suis le seul qui t'appelle 'Kai', non ?" Kyungsoo pressa la main de son copain et sourit. "Et puis, je trouve pas que 'D.O' sonne comme un prénom."

"Oh," répondit simplement Kai avec une expression étonnée, "bon, ça me va. Je savais pas que tu mettais tant de considération dans mon pseudo."

"Est ce que tu veux que je t'appelle 'Jongin'? Je veux pas te gêner..."

"Non, non, c'est bon!" Kai secoua sa main libre frénétiquement. "Appelle moi comme tu veux. Je me demandais juste pourquoi."

Kyungsoo ri silencieusement des mouvements troublés de Kai avant d'afficher un sourire lumineux. Il pencha sa tête vers l'épaule du plus grand alors qu'ils continuaient de marcher, et ferma brièvement les yeux.

C'est le plus beau jour de ma vie, il conclut.

 

Le soleil était sur le point de se coucher quand ils se rassirent sur le rebord de la fontaine, là où ils s'étaient rencontrés pour la première fois plus tôt dans la matinée. Ils étaient entrés et sortis de nombreux magasins pendant tout le reste de la journée, regardant juste ou faisant les boutiques (dans le cas de Kai). A un moment, le plus jeune avait trainé Kyungsoo dans un magasin de vêtements hors de prix et ils avaient fini pas en sortir avec trois sweats pour Kyungsoo, qui avait insisté sur le fait qu'ils étaient trop grand, mais Kai avait dit qu'ils auraient l'air plus mignons comme ça. Kyungsoo, bien sûr, voulu lui rendre la pareille et lui acheta une écharpe.

Après avoir marché tout ce temps, Kyungsoo avait suggéré qu'ils achètent des boissons chaudes et fassent une pause. Après avoir payé les chocolats chauds, ils s'étaient rendus compte qu'ils étaient revenus à leur lieu de rencontre et avaient décidé d'y rester. Kyungsoo n'avait même pas réalisé qu'il était déjà si tard avant que Kai ne remarque l'heure, et qu'il regarde le ciel.

Il observa Kai soulever le gobelet fumant jusqu'à ses lèvres avant de s'étonner et de rapidement placer sa main entre Kai et sa boisson. "Le bois pas maintenant ! Ca se voit que c'est brulant !"

Le danseur fit la moue mais baissa le verre docilement. Kyungsoo roula des yeux, déposa sa propre boisson à côté de lui et fit un geste pour que Kai lui donne la sienne. Haussant un sourcils, ce dernier regarda son copain enlever le couvercle, laissant s'échapper de la vapeur, et commencer à souffler sur le liquide chaud.

"Wouah, hyung, t'es comme une maman," Kai se figea devant le regard d'avertissement que Kyungsoo lui lança, avant de gracieusement se rattraper, "je veux dire, un petit ami très attentionné."

Kyungsoo fit un mouvement avec ses sourcils pour montrer qu'il était content alors qu'il continuait de souffler sur le chocolat chaud, les lèvres en avant et les yeux fixés sur le liquide foncé à l'intérieur du gobelet. S'il avait mit ses lunettes au lieu de ses lentilles de contact, elles auraient probablement été pleines de buées.

Pendant que Kyungsoo était concentré à refroidir la boisson de Kai, celui ci profita de ce moment de vulnérabilité pour l'étudier en détails. Son hyung était tout simplement adorable. Quand il l'avait approché pour la première fois, Kai avait été décontenancé par à quel point Kyungsoo était à couper le souffle. Le plus vieux parlait souvent comme s'il n'était pas beau du tout, alors Kai ne s'attendait pas à ce qu'il soit extrêmement mignon. Kyungsoo disait qu'il avait "des gros yeux et des grosses lèvres" d'une mauvaise façon, comme si c'était bizarre. Il n'aurait pas pu être plus juste et faux dans sa description. Avec ses grands yeux chocolats aux airs innocents et ses lèvres roses et pulpeuses (et probablement douces) qui formaient un cœur lorsqu'il souriait, Kai s'était retrouvé à se sentir nerveux près de Kyungsoo. Sans se vanter, c'était rare qu'il se sentait si ordinaire physiquement à côté de quelqu'un.

Il réalisait bien que Kyungsoo le trouvait attirant, et ça ne fit que booster son ego déjà décuplé.

Le geste innocent de Kyungsoo qui faisait refroidir pour lui sa boisson lui donna des vertiges et, lentement, son cœur se mit à battre plus vite dans sa poitrine et il sentit le sang affluer dans ses joues froides. Ses mains agrippées à la pierre de la fontaine sur laquelle ils étaient assis, Kai expira, créant un petit nuage d'oxygène visible dans l'air glacé autour de lui. Ce n'était pas vraiment une pensée perverse du tout, mais les lèvres de Kyungsoo avaient l'air si lisses et douces et embrassables quand elles étaient comme ça.

Ignorant le besoin urgent de timidement cacher son visage avec ses mains, le bruit des battements de son cœur emplit les tympans de Kai et il déglutit. Il devrait probablement arrêter Kyungsoo avant de faire une crise cardiaque pendant leur premier rendez vous.

Il tendit la main pour attraper un des petits poignets de Kyungsoo, le faisant presque sursauter. "Kyungsoo, tu n'as—"

Les mots lui manquèrent quand ces grands yeux de biche captivants dévièrent pour s'ancrer dans les siens. Toutes ses pensées furent chassées de son esprits alors qu'il se focalisait sur à quel point les cils de Kyungsoo étaient longs et noirs pendant ce celui ci clignait des yeux. "Kai?" il s'inquiéta, se demandant pourquoi le mannequin avait arrêté de parler.

Cependant, il n'eu pas beaucoup de temps pour se demander alors que, soudainement, des lèvres se retrouvèrent sur les siennes, faisant échapper de la bouche du plus petit une exclamation de surprise. Ses mains se firent maladroites et il lâcha le chocolat chaud qui se répandit sur le sol et tacha leurs chaussures à tous les deux. Kyungsoo ne s'en rendit même pas compte, trop choqué par le fait qu'il se faisait embrasser, par Kim Jongin en plus, et qu'il se sentait vraiment, vraiment bien.

Ce fut court et chaste, mais ça paru un million de secondes à Kyungsoo. Mais pas dans le mauvais sens. Pendant que les mains de Kai montèrent pour aller caresser ses joues, celles de Kyungsoo agrippèrent le tissu de son pantalon. Il n'était pas étonné de découvrir que les lèvres de Kai étaient aussi douces et soyeuses qu'elles en avaient l'air, et Kyungsoo en savoura la sensation contre sa volonté, même quand le plus jeune s'éloigna et quand leurs yeux s'ouvrirent et se rencontrèrent.

Il y eu une seconde de paix avant que Kai ne réalise ce qu'il venait effectivement de faire, et son visage devint complètement rouge. Il s'éloigna et couvrit cette fois réellement son visage de ses mains tout en s'excusant abondement. C'était seulement leur premier rendez vous et il avait fait quelque chose comme ça ! Et en public, en plus ! "J'suis désolé, hyung ! C'est, c'était juste... J'étais..." Il bafouilla, ayant du mal à trouver ses mots.

Kyungsoo toucha ses lèvres et sourit gentiment avant de ricaner devant les inquiets et timides propos décousus de Kai. Il roula des yeux et éloigna l'une des mains du plus jeune de son visage et l'interrompit. "Ca va. Ca me dérange pas, Kai."

"Mais... C'est notre premier rendez-vous..."

Kyungsoo ri en se moquant. "Beaucoup de gens s'embrassent pendant le premier rendez vous, Kai, et des fois même plus, ça dépend des gens." Il trouvait ce côté innocent du blond plutôt mignon. C'était surprenant, au vue de l'aura sexy qu'il dégageait généralement sur ses photos, mais ça le rendait juste encore plus adorable.

"Vraiment ?" Kai laissa retomber ses mains. "Oh," il marmonna, pensif.

Frottant son pouce dans des cercles calmants sur la paume de Kai, Kyungsoo remarqua finalement que quelque chose avait échappé à sa prise. Avec un hoquet de surprise, il baissa les yeux pour voir la flaque foncée qui avait un jour été la tache du chocolat chaud de Kai, sur le sol, devant la fontaine. "Merde!" Il râla, surprenant Kai qui ne l'avait pas entendu jurer ne serait ce qu'une seule fois de toute la journée. Relevant ses yeux plein de culpabilité vers son petit ami, Kyungsoo soupira. "Je suis désolé, Kai. Je voulais pas renverser ta boisson."

"Oh," Kai regarda le sol avant de hausser les épaules, "c'est pas grave, Kyungsoo-hyung."

Ne se sentant pas satisfait, Kyungsoo se retourna pour attraper son propre verre, qui était encore chaud malgré l'air froid de l'hiver. "Partageons le mien."

Kai sourit devant la façon mignonne de laquelle les gants de Kyungsoo enveloppaient le gobelet. Plaçant ses mains par dessus les plus petites, il se pencha en avant, oubliant sa timidité, et fit se rencontrer leurs nez, leurs respirations se mélangeant dans l'air gelé. "Ok. Tu peux avoir la première gorgée, hyung."

 

Commentaire de l'auteur Comment ça je suis en retard ?? Bon ok, il se peut que j'ai cru pendant un long moment avoir posté la première partie la semaine dernière alors qu'en fait c'était celle d'avant, mais bon.

Cette fiction est vraiment trop cute, hein ?

Prochaine partie........... Lemon. (je vous entends rire d'ici)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales