Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1343 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Prévention parentale
[Histoire Terminée]
Auteur: Shaku22 Vue: 3738
[Publiée le: 2016-03-11]    [Mise à Jour: 2016-08-06]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Animal-Fic/Amitié Commentaires : 6
Description:
HunHan (Sehun x Luhan), ChenChan (Jongdae x Chanyeol), KaiLu (KaixLuhan)

À 16 ans, Chanyeol va apprendre à éduquer Luhan, son hybride âgé de 14 ans.
Ils vont grandir ensemble et se faire confiance.
Leurs amis leur prêteront mains fortes.
Les bases de la vie sont à revoir.
Merci l'état.
Crédits:
Les Exo ne m'appartiennent pas, et heureusement d'ailleurs.

Je ne sais pas qui remercier, il y en a trop, mais merci aux one-shots et fictions sur les animal-fics. J'avais cette idée depuis deux-trois semaines mais les nouvelles m'ont permis de mieux élaborer cette fiction.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Amusement suspect

[5995 mots]
Publié le: 2016-07-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonsoir ! ... Je suis en retard hein ? Voici le bonus qui devait avant être le prochain chapitre sauf que je voulais développer leur relation et introduire 2 perso dont j'avais parlé.
Bonne lecture !

(et mercii pour les commentaires, vues, suivies et favories

Comme tous les ans depuis bientôt trois ans, la bande d’amis mélangeant les humains et hybrides fêtaient noël tous ensemble. Il était bien rare qu’un membre soit absent de cette commémoration chrétienne où l’amour familiale créait une douce ambiance.


Chacun d’entre eux avaient trouvé sa voie durant cette année post-lycée. Ils s’étaient certes séparés et avaient trouvé d’autres amis, mais l’amitié entretenue ne valait pas celles auparavant connues.


Et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’en ce jour festif, Luhan avait décidé de fêter l’anniversaire de Kyungsoo, son véritable ami en qui sa confiance était aveugle. Il s’était occupé seul du programme de la soirée. Son copain devait à tout prix lui aussi garder le meilleur souvenir de son passage à la majorité.


Le chaton avait appris bien plus tard par la pipelette de service dénommée Baekhyun, que Kyungsoo s’était occupé de son anniversaire avec Chanyeol et Jongdae de A à Z. Ces deux derniers n’avaient pas eu leur mot à dire. Bien évidemment, Yixing et l’ennemi juré de son maître lui avaient prêté main forte à la préparation de la fête d’anniversaire.


Dire qu’en ce moment qu’il n’était pas stressé était un euphémisme. Tout devait absolument être parfait pour une personne aussi géniale. Ça allait de soi. Alors Luhan courait dans tous les sens, et prenait un malin plaisir à donner des ordres à ses deux acolytes.


Puis au sein de cet appartement abritant en ce-moment quatre personnes, se trouvait Chanyeol. Ce dernier s’amusait à voir ses amis être si soudé en cette fin de journée. Fallait le dire aussi, il était content de les revoir après avoir passé tant de temps sans eux. Depuis qu’il avait commencé ses études dans la cuisine et gestion d’un restaurant, l’happy-virus n’avait plus de temps à lui. Rien que pour ça, il était content d’avoir Luhan pour s’occuper de lui.


Juste après avoir terminé de décorer le gâteau fabriqué par les deux hybrides et de préparer les apéritifs, il abandonna volontairement ses amis pour lui aussi être en compagnie de ses meilleurs amis.


- J’y vais ! Byun, j’te fais confiance pour que tu casses la jambe, et Yixing, prends soin de Luhan, laisse Byunnie crever si possible !


- Message reçu cinq sur cinq, chef Park !, répondirent les hybrides. Je prie pour que tu te fasses percuter par une voiture, dit le Byunnie.


Ces imbéciles n’avaient pas changés. C’était tout aussi plaisant de le savoir que de recevoir un bisou baveux sur les deux joues pour ne pas faire de jalouse de la part de son petit piot.



Sans plus de ménagement et après avoir frappé deux-trois fois à la porte en ne recevant aucune réponse, Chanyeol décida d’entrer dans la maison. Personne ne l’accueillit outre deux caniches qu’il s’empressa de câliner à leur guise. Puis il monta un escalier qu’il connaissait par cœur, même en ayant les yeux fermés ou bandés il ne se casserait pas la gueule, si ce n’est pas beau ça.


Le grand bonhomme plutôt bien baraqué ne prit pas le temps de frapper de nouveau à la porte sachant très bien que le propriétaire ne se lèverait pour lui ouvrir. En dix ans de connaissances voir plus, la flemme de compter, Chanyeol avait appris à bien connaître Jongin.


- Salut vieux ! Qu’est-ce qu’tu branles ?


Le gamin avachi dans son lit toujours en pyjama dans sa chambre où les volets étaient toujours fermés, jouait avec son téléphone dans la pénombre.


- Tu sais que tu es invité à fêter noël et l’anniversaire de Kyungsoo dans… moins de deux heures ?, demanda Chanyeol après s’être trouvé une place où poser son cul sur le lit.


- T’inquiète mon gars, je finis juste une partie de Dragons et je me lève ! … Puis, pourquoi t’es là ?


L’invité surprise se força à ne pas rire jaune.


- C’est incroyable, tu me surprends de jour en jour.


Le basané leva pour la première fois le nez de son téléphone et lui arracha son plus beau sourire de débile.


- Jusque-là j’étais en train de me demander pourquoi je t’aimais autant, puis je me suis rappelé que t’étais redevenu le Kai que j’avais toujours connu.


- Arrête vieux, tu vas me faire pleurer.


D’un regard échangé, ils se comprirent. Entre eux, c’était physique, mental, psychique. C’était un peu comme leur relation avec Luhan et Jongdae mais en beaucoup plus fort. P’tete bien que le prix de cette cause revenait à l’amitié qu’ils ressentaient.


- J’ai pas acheter de cadeau à Kyungsoo, quel dommage.


- T’inquiète, rien que te voir lui fera plaisir.


Tic&Tac savaient toujours sur quel ton prendre n’importe quels mots d’une phrase.


- Rassure-moi, t’as acheté des calmants au cas où il péterait un câble.


- Non, mais nous savons ce qui lui calmera.


Un regard noir traversa le corps de Chanyeol. Ce dernier eut tellement mal qu’il en rigola.


- T’es pas cool, vraiment.


- Je sais, mais c’est pour ça que tu m’aimes.


- C’est probable ! Et donc, quelle est la suite de ta super mission programmée par ton cher Luhan qui me manque horriblement, et il y a pas que son cul et ses gémissements sous mes coups de hanches bien visées, rassure-toi.


Là par contre, Chanyeol soupira fortement et leva les yeux au ciel tout en faisant bien attention à ce que Kai remarque ses réactions exagérées.


- C’est que tu devrais devenir infirmier et être au service palliatif pour rassurer la famille des patients au bord de la mort.


- Ce n’est quand même pas de ma faute si ton hybride est sexy, qu’il baise bien et qu’il soit quand même mignon. Je comprends mieux pourquoi je suis en compétition avec Sehun pour gagner son cœur.


C’était la toute première fois que l’happy-virus voyait son meilleur pote mi- inquiet de ne pas être au niveau et mi- énervé d’être mis sur le banc de touche depuis plusieurs mois.


- Je m’en fous de vos histoires, tant que vous ne lui faites pas de mal et que toi, tu ne retombes pas dans la drogue et l’alcool avec Yixing.


- Promis, émis Jongin après plusieurs minutes de silences, nous nous sommes calmés dessus. Maintenant, nous pensons aux études et à nos potes qui nous soutiennent.


- Super ! Bon, bouges ton cul de nid à bactéries et lève-toi. Faut encore aller chercher Jongdae et Sehun.


- Hey ! Tu pourrais au moins dire quelque de ma confession, tu peux pas savoir à quel point elle a eu du mal à sortir de ma gorge.


- J’ai pas le temps de te faire un gros câlin, mais sache que je t’aime quand mieux, gros lard. Puis juste, c’est pas en restant ici que ton bronzage d’africain restera.


- C’est pas en hiver qu’on bronze, drogué des soupes.


Les insultes fusèrent, le tout dans la joie et la bonne humeur. D’ailleurs la première pouvait se lire sur le visage de Kai. Il était bien, là, dans son cocon qui lui tenait chaud. Mais franchement, voir la sale gueule de son ancien voisin de promo au lycée et celle du futur avocat qui ne sortait plus des bibliothèques pourrait peut-être le motiver à être au taquet pour la soirée.



Bras dessus-bras dessous, les quatre mousquetaires arrivèrent au lieu de la fête, Kai et Chanyeol passèrent la porte en premier en discutant à gorge déployée. Ce spectacle ravit le cœur de Luhan qui se dépêcha d’accueillir les invités, dont Jongdae accompagné de Sehun, eux étaient beaucoup plus sérieux à parler tranquillement de choses importantes telles que leurs études et nouveaux amis.


- Tout se passe comme prévu, colonel Han ?


- Rien à dire commandant Xing ! Comment se porte capitaine Hyun ?


- Il se dispute gentiment avec lieutenant Yeol, colonel Han.


Pas très étonnant, sachant que ces deux-là collés à la glue ne s’étaient séparé seulement de quelques heures et qu’avant ça, la séparation était de plusieurs mois. Ils se devaient de récupérer le temps perdu.


Alors les fidèles ennemis se bataillaient comme des gamins sous le doux regard de Jongdae. Celui-ci attendait que son homme redevienne mature et aide son fils. Cependant, les bras de fers et batailles du pouce ou de cuisse, en somme des « jeux de mains, jeux de vilains » avec Baekhyun étaient bien plus intéressant pour Chanyeol.


- Et moi, je n’ai pas le droit à un surnom, colonel Luhan ?, demanda Sehun, adossé à la porte de la cuisine, ses bras contre le torse, le regard plissé posé sur le chaton.


La surprise se lut dans le regard de l’organisateur, ne s’attendant absolument pas à une question de ce genre. Il se retourna et fit face aux yeux persans de son interlocuteur.


- Que veux-tu, lieutenant-chef Sehun ?


- Tu le sais déjà, colonel.


- C’est non et ce le sera jusqu’à que j’ai terminé mes études.


- J’attendrais.


- Vous êtes deux sur la liste d’attentes, tu le sais ça, non ?


- Je serais patient, Luhan. Depuis le temps que tu m’intéresse, crois-tu seulement que la compétition me fait peur, surtout lorsqu’elle est avec un ami aussi cher que Jongin ? Oh non, je relève le défi.


Jusque-là, Yixing s’était tu. Il regardait Sehun avouer grandement son amour à Luhan. Le jeune homme un peu, beaucoup, à côté de la plaque et très long à la détente, trouvait ça beau. Comme il n’avait jamais assisté à une scène pareille, son espérance d’assister à leur future mariage et de voir leurs enfants grandir s’agrandissait dans son cœur. Xing aimait beaucoup rêver, et surtout, il voulait voir ses amis les plus chers être heureux.


- Tu en as de la chance Han, j’aimerais bien moi aussi que deux garçons m’aiment, au moins t’as le choix et tu peux tester la marchandise.


Luhan esquissa un sourire à cette phrase, elle était si mignonne, si innocente. Du Xing tout craché.


- Reste dans ton monde de licorne, Xing, et va voir ton Kris. Je te jure, tu verras la vie beaucoup plus rose après ça.


- Que viens faire Kris dans la conversation ? Il sort avec Tao, tu sais le petit blond fort en art martiaux au caractère bien trempé.


- C’est lui son copain ?! Je le croyais hétéro ou avec toi. Et bah, il en a dû courage pour le supporter, je l’aurais depuis longtemps jeté de la fenêtre, avoua Sehun interloqué d’apprendre une si grosse nouvelle.


- Merci, c’est très rassurant. Entre toi qui me jetteras du balcon quand t’aura marre de moi, et Jongin qui s’enfermera dans sa chambre pendant des mois dès qu’il sera énervé, ça m’aide dans mon choix.


- Choisis moi alors, Han !, s’enjoua Yixing le sourire aux lèvres.


- Après courte réflexion, je m’achèterais un chat, au moins nous nous comprendrons.


Les éclats de rires fusèrent, les esprits partaient très loin dans leur imagination extrêmement débordante et le travail n’était pas du tout au rendez-vous, c’était sérieux tout ça. Heureusement Jongdae vint à eux et les remit sur le droit chemin vu que Chanyeol refusait catégoriquement de lâcher Byun du regard. Inséparable ces deux-là, c’en devenait usant.


- Kyungsoo vient de sortir de son cours de chant ! Alerte orange, il se dirige vers chez lui. J’espère que Tao est prêt à le récupérer pour l’emmener faire un cours de self défense comme prévu, sinon c’est foutu, les prévint Chen, son regard porté sur son portable prêt à accourir en cas de besoin.


- Que viens foutre ce sale gosse ici ?, le questionna Jongin de retour de la salle de bain pour se faire beau.


- Soo aimerait se défendre rapidement en cas de besoin. Il est pas bête hein, s’il rentre chez lui avant que Tao n’arrive, il verra que capitaine Baekhyun n’est pas là, et donc le lien dans sa tête sera rapidement fait, l’informa Yixing soudainement très réactif aux demandes. Sur ce, nous devons nous dépêcher à finaliser cette fête surprise !


- Non, nous avons un peu de temps devant nous en fin de compte. Kai, pourrais-tu aller aider Tao ? Tu ne l’aimes pas, Kyungsoo ne t’aime pas et c’est réciproque. L’énervement sera donc au rendez-vous. Quand tu l’amèneras ici pour me voir, vous serez tous les trois fatigués alors l’ambiance sera sympa, proposa Luhan qui était sûr de ne recevoir aucun refus, merci l’amour.


Comme prévu, Jongin ne réussit à réfuter la proposition. Il accepta et partit la queue entre les jambes sous le rire de Sehun qui se moquait bien évidemment de lui. Grâce à ce petit manège, Kyungsoo ne pensera qu’à détruire Jongin, il ne pensera pas une seule fois à la fête de noël où se cachera en vérité son anniversaire. Intelligent le Luhan !



L’alcool déborda du verre dû à la force émise par le propriétaire, très énervé –ou fatigué- selon bon entendeur.


- Avoue Satansoo, t’as apprécié ma surprise !


- Tu m’appelles encore une seule fois ainsi et je t’explose ton joli minois contre cette table Ikéa, oh scuse. Elle vient d’une brocante quelconque achetée très cher parce que Yoda s’est fait berné comme une merde par un vieux. Lui-même l’avait trouvé dans la maison de sa belle-mère morte en tombant sur une peau de banane.


- Donc tu es enfin d’accord que je sois beau.


L’un se passa la main dans ses cheveux blonds et les secoua afin de se donner un air cool, voir séduisant, ce fut réussi vu que deux personnes se retournèrent au passage –merci l’odeur des hormones décuplés à ce gestes- sous le regard protecteur d’une asperge et moqueur d’une vipère.


L’autre lâcha un grognement de mécontentement. Deux personnes dont l’une citée précédemment eurent des frissons de peur. Ils le connaissaient ce bruit et pas dans les meilleures conditions. Leur corps s’en souvenait encore comme si c’était hier, ou ce soir.


- Luhan, ne détournes pas la conversation. Je suis rodé maintenant entre toi, Xing, Baek et l’autre imbécile mal branlé.


- Hey ! Je l’ai plus su-


- Je veux pas savoir. Je t’en prie, gardes tes images partagées avec ton dépravé sexuel pour toi.


- T’es pas drôle…


- Je t’en-


- Tu m’encules, je sais et j’apprécie fortement sauf qu’il est réservé pour une personne.


- Faudrait peut-être que tu fasses ton choix.


Après une minute de réflexion, Luhan acquiesça de sa tête. Là, il était certain de son choix, c’était même le meilleur depuis qu’il vivait ici.


- Je comptais vivre avec toi et Xing en Sidonie.


- Merci, mais non. Si tu pouvais crever et arrêter de prévoir des plans foireux, ça m’arrangerait fortement.


Sidéré de la réponse de l’autre, ils soupirèrent simultanément. Au moins l’amitié avait le don de coordonner les mouvements.


- Pourtant t’a aimé la fête surprise !


- Ouais, jusqu’à que je revois Kai. Sérieux… Je m’étais bien défoulé avec Tao, j’avais tous les droits puis tu me le refourgues dans un endroit où je dois être sage. T’es pas cool, vraiment.


- La prochaine fois, je te réserverais une place où tu pourras dévoiler entièrement ton côté loup aux personnes que tu détestes. Tu feras ce que tu veux avec, promis.


- Si seulement tu pouvais te compter dans ces gens, ce serait mon rêve.


- Tu m’aimes trop pour ça.


Kyungsoo roula des yeux, non sans lâcher un petit rire. Son meilleur ami, ce petit Luhan, ce gars à la tête de chaton, qu’il lui avait manqué. Il avait toujours le mot pour le réconforter contrairement à ce renard qui de sa simple présence rassurait ces amis.



Un verre à la main, surement le cinquième depuis son arrivée à la soirée, Kyungsoo se promenant dans l’appartement. Les personnes invités, en majorité ses plus proche amis, lui souhaitait un joyeux anniversaire, même Jongin avait fait un effort. Le loup détestait toutes ces mascarades et c’était bien pour cette raison qu’il n’avait jusque-là pas fêté son anniversaire.


Sauf qu’en ce moment-présent, plus rien ne l’importait que de voir le sourire radieux que Luhan portait à ses lèvres et l’état excité de Yixing lorsqu’il voyait Kris discuter en compagnie de Chanyeol, ils avaient de bien s’entendre, rassurant.


Ce que Kyungsoo détestait par-dessus tout était d’assister aux vautours appelés Kai et Sehun, qui tournaient autour de son chaton, intouchable tant qu’il serait présent dans cette pièce. C’était plaisant de voir ces deux gars attendre l’opportunité.


Oui, Satansoo se moquait d’eux en buvant son verre.


Aussi, il trouvait ça mignon, l’amour dit caché de Jongdae envers Chanyeol et inversement. Bien qu’ils se traitent comme meilleurs amis, leur amitié avait changé pour entretenir une relation bien plus intime, et ce depuis l’arrivée de Luhan. Ils passaient du temps ensemble et ça leur arrivait de se couver du regard, tout comme leurs mains de se frôler et leurs doigts de s’enlacer, ou des touchés un peu trop doux.


Non, rien ne passait inaperçu aux yeux de l’hybrides.


Le pire restait l’attention que Kris portait à Yixing. Un mouvement de la part du paumé, et voilà que le géant blond le fixait. Ce n’était pas de l’amour, oh non, juste une obsession que Tao n’arrivait tellement pas à supporter qu’il rejoignait le clan des imbéciles -et encore ça restait bas- dénommé ChanBaek afin de faire tomber la pression en jouant et créant des jeux tout aussi stupides qu’eux-mêmes.


- Tu peux pas savoir à quel point Luhan s’est démené pour en arriver là.


Si, il savait. Mais c’était Sehun qui lui parlait-là, pas Chanyeol ou Kai qu’il aimait tant envoyer chier. Sehun était gentil, un bon p’tit gars.


- J’imagine que tu l’as aidé durant toute la préparation.


- Non, j’étais juste présent en cas de coup dur. J’ai pratiquement rien fait. Ce sont Yixing, Chanyeol et Baekhyun qu’il faut remercier.


La surprise pouvait se lire dans ses yeux. Ce n’était pas pour rien qu’il avait des yeux aussi grand que les hiboux et que son regard faisait peur quand il se mettait à fixer les gens.


- Oh, donc tu es resté à ses côtés en cas de besoin, et enfin de compte… Non, t’as servi à rien.


Kyungsoo ne sut s’il était soulagé ou inquiet de sa « découverte ». Luhan n’a donc pas une seule fois baissé les bras et chercher du réconfort sexuel ou purement amical sous des entendus amoureux. Oui parce que comme Sehun avait été inutile, ou presque, à cette préparation, Soo devinait que Kai l’avait aussi été.


- Tu seras là, n’est-ce-pas ? Je veux dire, le jour où Luhan voudra de tes bras pour le rassurer.


Un fin sourire s’étira sur ses lèvres. Cette demande était implicitement soumise, adorable.


- Tout dépend de lui, mais je compte vous regarder de loin, même si c’est dans ceux de l’attardé sexuel qu’il se jettera.


- C’est rassurant, dans ce cas.


Un ouais fut simplement soupiré dont personne ne savait pas la provenance.


- Quoiqu’il en soit, je préférais qu’il s’exile au canada avec Kris, au moins là il pourra parler anglais, s’améliorer en coréen, continuer à discuter chinois et p’tete bien apprendre le français.


- T’es bizarre.


- Sauf que nous savons tous les deux qu’aucun d’entre nous choisis bien ses amis.


D’un sourire, Sehun hocha la tête puis s’en alla rejoindre son acolyte favori partit discuter avec Yixing de leur futur voyage aux pays des licornes que Luhan réfuta, et personne n’ose contredire un chaton quand le loup n’est pas loin.


C’est ainsi que Satansoo, le verre toujours en main, s’approcha du petit groupe. Il fut bientôt rejoint par Jongdae toujours autant sidéré de l’attitude gamine de son Chanyeol. Ce dernier jouait encore avec Baekhyun et Tao, le p’tit nouveau. D’ailleurs, le regard de Kris se posait un coup sur son copain et l’autre sur son colocataire.



Même dans un appartement, le calme pouvait régner malgré la musique, les gens pouvaient se perdre, là fallait s’appeler Yixing et Kai, voir Tao qui s’amusait à rejoindre les pires duos. En clair, Kyungsoo appréciait la soirée seulement dans ces moments, c’est pour dire. Luhan regrettait fortement de ne pas avoir réservé une salle vide en Alaska, c’est pour cette raison que le chaton pleurait dans les bras de Jongdae, sa maman chérie.


- Oyez-oyez cher compatriotes et amis, veuillez-vous assoir en rond, et laissez une distance de sécurité entre Kyungsoo et Kai s’il vous plait. Voilà Luhan, viens à côté de ton papounet que j’ai battu à plusieurs reprises.


- C’est moi qui t’es latté pauvre idiot, apprends à accepter la défaite.


Personne n’entendu la remarque lancée par Kai, « Oh, ça fait mal cette insulte, j’aimerais pas. », ni la réponse de Kyungsoo « Tu préférais peut-être que je t’en foute une. »


- Les faibles ne connaissent pas la compassion, ils vont au-dessus de leur force, murmurra Byun.


- J’imagine que cette phrase vient du méchant loup, effrayant, ajouta Kris amusé sans s’attirer les foudres du concerné.


Bien que Tao ait décidé de rentrer dans les pires des groupes, Kris apprenait à comprendre les relations qu’entretenaient chacune des personnes entre elles, la plus amusante restait le KaiSoo en constante compétition avec le ChanBaek. C’était fou à quel point la jalousie pouvait animer une telle haine.


- Baekhyun, je veux bien m’assoir mais que fait-on maintenant ?


- Admire mon cher Yixing, regarde leur visage, ferme les yeux et peint les dans ta tête, souffla la vipère.


Même avec plusieurs verres dans le corps, Luhan restait un minimum lucide.


- Lui dis pas ça, il serait capable de le faire, préféra annoncer Jongdae bien trop inquiet, surtout qu’en sachant que Kris étant peintre, Yixing pourrait reproduire plus tard leur tête.


Une maman pense toujours à tout, Luhan trouvait ça si incroyable.


- Ah, Lay je rigole ! D’ailleurs, avant que Kyungsoo ne décide de partir, je vais vous tout vous expliquer. Mais, pour Lay comme surnom ?


- C’est con, vraiment hein et ne vous foutez pas de Kris, il a aussi fait de la boxe, commença Tao le sourire aux lèvres, celles-ci trémoussaient, comme si blondie allait se mettre à rire, ce qui ne manqua pas.


Ils attendirent tous la suite, ou début de l’histoire pendant que Tao riait à gorge déployé sous le regard incrédule des écouteurs.


- Désolé, se reprit Tao après avoir rigolé avec Kris et Yixing, même si ces deux-là étaient vachement gêné. Yixing pour calmer son côté renard qui voulait manger plus qu’il n’y avait sur la serviette lors d’un pique-nique en famille, s’est vengé sur les chips Lay’s de sa petite cousine qui elle en avait deux paquets. Jusque-là, ça allait.


Kyungsoo était vraiment content d’apprendre ce genre d’informations croustillantes alors que Luhan se retrouvait un peu dans cette situation, lui qui s’affolait lorsqu’il sentait l’odeur du poisson.


- Sauf qu’à chaque fois que Xing a faim dans les alentours de quatre heures du matin, il demande ces chips. Kris fait souvent les frais de ces crises de nerfs.


- Tu aurais dû nous le dire Lay, nous t’aurions acheté des chips au poisson afin de ravir les désirs de Luhan aussi, blagua soudainement Sehun, suspecté par Kyungsoo pour être le complice de Kai –ou Chanyeol- pour avoir lancé une phrase d’un humour aussi bas.


- Très drôle Sehunnie, c’est que tu comptes devenir comédien ou clown de service, et non plus informaticien ?


- Pourquoi il a le droit à un surnom et pas moi ?, s’incrusta subitement Jongin d’un air visiblement attristé dans la conversation entre Luhan et Sehun.


- Parce que Kainnie est visiblement trop mignon pour toi, ajouta Kyungsoo tout en priant pour que la discussion s’arrête-là.


Prière exhaussé, Baekhyun et Chanyeol, bien évidemment qu’il était de la partie, purent reprendre leur jeu.


- Et donc ! Maintenant que nous avons tous bus au moins deux verres, c’est l’heure de dévoiler ses plus profonds secrets ou envies, ce sont vos souhaits, surprenez-nous mes chers.


- Pour ce faire, nous vous prions de tirer tour à tour un papier qui portera le nom de votre victime, qui pourra soit s’exprimer en face de nous tous ou à vous seuls.


- Ah et oui, non Kyungsoo t’as pas le choix et t’y participe, je te connais comme si je te l’avais fait et non, ne me dis pas que j’ai fait que t’adopter, t’es bien content d’être ici.


Vexé que Byun le connaisse si bien, le loup croisa ses bras contre sa poitrine et laissa même Luhan lui caresser la cuisse en guise d’encouragement, pour une fois qu’il se taisait lui et ne sortait pas une remarque toute aussi idiote soit-il.


- Nous te laissons commencer Soo.


L’interpellé pria pour que sa victime soit quelqu’un qu’il connaisse bien, puisque pour taper fort, il est important de tout savoir d’elle. Tout. Kyungsoo tira un papier, le déplia et lut le prénom en affichant strictement aucun état d’âme.


- Chanyeol.


Jongin sentait son cœur rebattre. Sa plus grande peur aurait été de se dévoiler à ce psychopathe. Chanyeol lui… son âme s’était évaporée dès l’énonciation de son prénom.


- Soit gentil avec lui, hein, recommanda Luhan à son plus grand ami qui souriait étrangement.


- Promis.


- Achève-moi.


- Dis-le à voix haute, ce qui te faisait peur chez Yixing pour que tu le fuies autant. Tu avais peur qu’il soit présage de malheur ? Qu’il détruise tout sur son passage ?


- Je suis pas censé raconter mon-


- C’est juste ce que je veux savoir et je te reconsidérerais comme un bon ami.


- Parce que je l’ai déjà été ?! Ah, oui…


Chanyeol plongea son regard dans celui de Lay qui lui aussi attendait une réponse, tout comme le reste du groupe. Après tout, il aurait dû s’en rendre compte que son éloignement n’avait pas été discret. Ils étaient passés d’ami proche à connaissance en quelques heures, même s’ils étaient de nouveaux amis les explications se faisaient attendre.


- Excuse-moi Yixing, mais après que tu m’es dit que tu devais te droguer pour calmer ton état hybride, j’ai pris peur, autant pour moi que pour Luhan et Jongdae. Je sais bien que tu as vécu une opération assez atroce sans ton consentement, qu’on t’oblige à faire des choses dont tu n’as pas envies, mais j’ai vu le mal en toi à ce moment-là et encore un tout petit peu aujourd’hui, une légère brise, je te le promets.


Yxing le ressentait, cette déclaration venait du fond du cœur. Elle était profonde et remplie de sentiment. Ça le touchait tellement qu’il explosa. Des larmes de bonheurs défilaient sur ses joues que Luhan prit soin d’essuyer de ses manches. « Quelles sont belles », murmura le chaton.


- Merci…d’être là et de rester avec un hybride kitsune fabriqué par l’état dans le but de détruire les hybrides destinés aux marchés noirs. J’ai vécu la pire des opérations à l’âge de quatre ans parce que mes parents n’avaient plus assez d’argent pour payer l’école et la maison sous crédit. Je me revois encore attaché à cette barre et à crier pour voir mes géniteurs qui ne sont jamais venus me voir. Je leur souhaite juste du bonheur. Même si une partie de moi les hait, je suis content qu’ils m’envoient de l’argent pour aider Kris.


Un violent frisson de terreur traversa leur corps alors que Lay continuait de dévaliser tout ce qu’il enfouissait depuis des dizaines années, son mal-être, ses devoirs, ses droits dont il n’avait pas les pouvoirs d’acquérir, ses amitiés brisées... Il ne cessait de remercier ceux qui étaient aujourd’hui devait lui à l’écouter parler et qui étaient présent depuis maintenant quelques années.


Luhan s’occupait de sécher ses larmes de tristesse et de rendre son visage plus doux que jamais, alors que Kyungsoo caressait de sa main le dos de son ami. Chanyeol prit le petit renard dans ses bras qui ne demandait qu’à être bercé –et pas trop près du mur cette fois-. Ce lien incassable tissait de nouveaux liens avec des fils toujours autant, voir plus solide, entre eux.


- On devrait dessiner pour la personne que l’on aime le plus, ça ne vous dit pas ? Vous vous rappeler, je faisais ça en Chine, proposa Luhan après avoir embrassé tendrement le front de Yixing enfoui dans les bras de son maitre.


Et sinon t’as pas trop d’autres idées de gosses ?, demanda Kyungsoo très peu motivé.


- Nous pouvons aussi faire des gâteaux mais je crois que nous avons assez mangé.


La réponse du chaton déplut fortement à plusieurs buveurs. Non là vraiment, ils avaient pas faim. Boire ne serait pas refusé par contre.


- Comme c’est noël, nous pouvons aussi embrasser cette personne sous un gui.


Par contre, cette proposition enchanta pas mal de mondes.


- Mais Sehun, nous n’avons pas de Guy dans le groupe, hébéta Lay un peu encore affaiblit.


Tant d’innocence en une seule personne qu’il pourrait presque avoir le bon dieu sans confession et faire sourire même le plus déprimé des humains.


- Embrasser sur la joue fera entièrement l’affaire, pas besoin d’en faire toute une mascarade. On s’fait juste la bise, juste une joue. Pas une de plus. Je serais pas contre pour une de moins, averti Kyungsoo froidement, de son ton habituel don.


Quelques personnes furent déçues de ne faire que la bise ou de ne pas pouvoir montrer davantage leur affection à Satansoo.


- Luhan, tu le faisais qu’à ton ami en Chine, c’est bien ça ?, voulut confirmer Jongdae toujours assis par terre.


- C’est ça et il me rendait toujours mon dessin que je retrouvais à sa place initiale, d’ailleurs ils sont peut-être encore là-bas…


Deux regards se croisèrent, et pas des joyeux.


- Il ne t’en faisait jamais ?, demanda Sehun plutôt surpris.


- Non, il n’avait pas le temps. Je suis pourtant certain qu’il savait dessiner.


- Eh bien cette année ça va changer, espérons, le rassura Chanyeol suivit d’un clin d’œil complice.


- Ah bon ? Tu aimes quelqu’un plus que ton cher Luhan ?, s’informa Jongin le sourire démoniaque.


Chanyeol rigola un peu trop bizarrement à l’entente de Jongdae, et de Baekhyun très intéressé de cette information qu’il devait encore creuser.


- Breffons, que l’amour et l’amitié fasse preuve de bonne usage pour ce noël !, s’exclama grandes oreilles, toutes aussi rouges que le nez de Rodolphe.


Yixing s’extirpa –enfin pour Jongdae et de Kris- des gros bras de Chanyeol pour s’installer aux côtés de Luhan afin de dessiner dans de bonnes conditions.


- Ils sont mignons à se donner des idées. Tu trouves pas Kyungsoo ?


- Tant que ce n’est pas pour moi, tout me va, Kris.


Telles des mères couveuses, les deux garçons regardaient depuis le salon leurs amis s’afférer à dessiner. Eux ne voulaient pas faire comme tout le monde, ils préféraient recevoir. C’était bien moins fatiguant.


- Je ne te connaissais pas avant, mais merci de t’être occupé de Yixing au lycée.


- Je n’ai rien fait, c’est grâce à Luhan. Sans lui, je ne serais pas ici aujourd’hui.


- T’as peut-être raison, oui peut-être donc ne me regarde pas ainsi, mais Lay vous adore et ne regrette pas un seul moment d’être votre ami.


- J’aime pas les compliments.


- Ce n’en est pas.


- Je sais.


- Que t’es chiant. Je préfère largement discuter avec Chanyeol ou Jongin.


- Je sais.


- J’abandonne.


- Merci.


Kyungsoo s’empêcha de rire alors que Kris se dirigeait vers son acolyte précédemment cité, assis avec son meilleur ami par terre dans la cuisine à se raconter des conneries. Le loup ne pouvait vraiment pas comprendre comment Chanyeol faisait pour supporter Jongin, bien qu’il se soit calmé. Cette haine devait être dans ses gênes et il en était bien content.


Bien trop dans ses pensées, le loup ne sentit pas deux bouches s’écraser sur ses deux joues, une chacune, et y laisser leurs baves. Cependant, il se laissa faire en sachant qui était leur propriétaire. Il ne le dire jamais, mais cette attention le toucha plus qu’il ne le souhaitait. Foutu amitié.


- Cadeau entre meilleurs amis, mon cher Soo que j’aime autant que Chanyeol, lui souffla Luhan à l’oreille tout en lui déposant son dessin, trois animaux –un renard, loup et chat- allongés dans l’herbe sous un soleil.


- Merci d’être toi, lui murmura doucement Yixing, en plus d’une feuille de papier où plusieurs cœurs aux formes spéciales et couleur anormales se battaient en duels.


Si Kyungsoo n’avait pas été Kyungsoo, il se serait jeté dans leurs bras et leur aurait embrassé tendrement le front. Seulement…


- Vous n’aurez rien de ma part, les prévint-il, au cas où de crainte de les décevoir.


- T’inquiète mon loup, tu nous gâtes déjà en amitié.


Malgré les grognements suites à ce surnom, Luhan et Yixing restèrent auprès de lui à regarder Jongdae découvrir le palais de Chanyeol. Tellement heureux d’avoir enfin officialisé leur relation, la queue du chaton fouetta à nombreuses reprises la jambe de Lay qui s’empêcha de crier de douleurs. Oui, une seule goutte d’eau posée au même endroit peu faire mal, alors pourquoi pas des poils.


- Luhan ? Je peux…, hésita fortement Sehun sous les yeux noirs de Kyungsoo, qui lui fit signe de partir avec son trésor après plusieurs secondes qui parurent des éternités pour l’humain.


Le chaton les amena dans sa chambre. Il s’assit sur son bureau afin d’être à la même hauteur que son ami, très amoureux de lui, il ne pouvait le nier.


- Tu voulais ?, lui demanda Luhan de son air le plus détaché possible.


- Ce n’est pas grand-chose, mais… commença le jeune homme qui sortait de son sac son cadeau, voici d’autres bandes dessinées. Je les ai achetés lors d’un forum et j’ai pensé à toi en les voyants. J’espère qu’elles te plairont.


- Merci Sehun ! Tu aurais dû me le dire, je serais volontiers venu avec toi.


Rien ne pouvait plus plaisir à l’ami de Jongin que le sourire de Luhan en ce moment.


- L’année prochaine, dans ce cas, lui proposa-t-il tout en ne lâchant pas une seconde des yeux.


Pas un mot ne s’échangea, seulement des regards et des sourires, peut-être bien qu’ils se touchèrent…



Il y avait une limite à la chose. Luhan s’appelle revient pour Kyungsoo. Un jour, il mettra une caution sur son meilleur ami. Ah et autant que te le ramener, faudra aussi qu’il revienne dans celui dans le même état qu’il était parti.


- J’ai parfois l’impression que tu surprotèges Luhan, énonça Tao pendant que son petit ami enlaçait son ami de toujours, bonjour la jalousie.


- Et toi que tu ne fais pas assez confiance à Kris.


- Je vais rejoindre Baekhyun, il doit se sentir seul maintenant que son meilleur ennemi a découvert les joies de l’amour.


- T’inquiète pas, Chanyeol restera toujours assez idiot pour développer de nouveaux jeux, j’te l’ai dit, ils sont inséparables depuis le collège, et c’est pas prêt de s’arrêter. Va plutôt chercher Jongin.


- Il est avec Luhan et Sehun…


- C’est bien ce que je t’ai dit, va serviteur.


Au fond de lui, Tao aimait bien ce groupe, malgré le caractère de certains. Il appréciait davantage Chanyeol, Baekhyun et Jongin avec qui il pouvait s’amuser, puis en plus Kris aussi les appréciait bien. Tao savourait lorsqu’il énervait les gens, sauf qu’avec Yixing et Kai, il avait appris à être serviable avec Kyungsoo –et seulement lui-.


- Le voilà.


Puis Tao parti en direction de son petit ami, laissant un Luhan le rouge aux joues en compagnie de ses deux meilleurs amis. Il avait effectué sa mission sans réel embuscade, puisque deux humains amoureux autour de leur proie aux hormones chauffées n’en est pas une.


- Tu peux m’expliquer ?


- sehunetjonginmontembrassé


- Je n’ai rien compris, Luhan.


Luhan miaula à plusieurs reprises de façons différentes suites à la phrase de Yixing.


- Laisse-le, c’est l’effet Jongin.


- Kyungsoo… ma vie est foutue. J’ai voulu préserver mon innocence mais ces deux-là…


- Tu n’as jamais été innocent, Luhan. Même Yixing le conçoit.


- J’ai perdu toute ma crédibilité face à eux, c’est pas gentil de vouloir amadouer un chat. Je sais pas, ils auraient pu m’ouvrir une boite de thon. C’est bien ça aussi, non ?


- Je préfère la viande, après chacun son choix.


- Merci Lay’s, toi tu m’aides.


Kyungsoo aurait aimé être indifférent à cette histoire d’amour et ses conneries. Voir Luhan dans un tel état de panique l’inquiétait beaucoup.


- Apprends à contrôler tes émotions et ton corps, et après on verra. Toi d’abord, le reste viendra ensuite.


La sagesse avait parlé, ou plutôt, le futur psy avait donné son avis. Puis Luhan partit dans les bras de Jongdae, le seul qui après Kyungsoo et Yixing, le connaissait presque autant que Chanyeol.


Commentaire de l'auteur Merci d'avoir lue et de me pardonner mon retard >w<
On arrive à la fin, plus que le prochain chap', et un prologue puis un bonus. Celui-ci n'en n'est pas vraiment comme il est important dans la fic (oui-oui, il l'est, même le fluff que j'ai pas pu m'empecher de rajouter. Je devais bien les rapprocher apres la séparation dues aux études.
Et donc le prochain arrivera... Je vous dirais ! Déja pas la semaine pro. Je dois terminer mon os et préparer deux projets (dont un que beaucoup d'entre vous, je pense, aimerez !)
Voila, bisous
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales