Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3367 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Marriage, not dating.
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: 3xodus]
Sarahansug & ssjaby
Vue: 14614
[Publiée le: 2015-04-14]    [Mise à Jour: 2016-02-27]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Tranche de vie/Hétéro Commentaires : 43
Description:
Le plus beau jour de ma vie fut mon mariage. Comme la plupart des couples mariés, je suppose. Cependant, la raison n'était pas la même que celle de tous ces autres fiancés.

Pas pour le fait que je me liais à celle qui devait être la femme de ma vie, non. Mais pour le fait que je rencontrais quelqu'un d'autre ce jour-là. Quelqu'un qui allait prendre de plus en plus d'importance..

(l'histoire n'a rien à voir avec le drama.)
_________

KAISOO
Crédits:
Kim JongIn et Do KyungSoo ne nous appartiennent pas.
Leurs familles et l'histoire, si.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Kyungsoo, tu m'énerves.

[2111 mots]
Publié le: 2015-09-27Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur :évitelahache:

Il faut blâmer Nico ! Je vous explique. Je devais gérer le début du chapitre et lui le reste. Mais il n'a pas eut beaucoup d'inspiration alors j'ai pris la relève. Ce sera lui qui postera le prochain chapitre.

Excusez-nous tout de même du retard, mais avec les vacances, la rentrée etc..



Les mots prononcés par Taemin ne plaisaient en rien à Kai.


Kai se leva à son tour et fit face à son frère, ainsi qu'à Kyungsoo. Il avait tout un tas de questions en tête, un gros besoin de réponses et une envie fulgurante de foutre son poing dans la gueule de Kyungsoo. Il n'avait pas envie de comprendre la phrase de son frère, même si cela était déjà fait. Il espérait que c'était une blague, que tout était faux. Il se tenta quand même à poser ses questions, redoutant les réponses.


  • Comment tu connais le nom de Kyungsoo ?

  • Nous nous connaissons.

  • Et.. Qu’est-ce que tu entends par..

  • Mari ? Kyungsoo est mon mari.


Kai bloqua sa respiration sans le vouloir, dû au choc. Il savait que Kyungsoo était marié à droite à gauche, mais il n'aurait jamais imaginé que son frère serait l'une de ses victimes. En réalité, il avait un peu oublié ce détail, qu'il était marié, mais il ne pouvait pas se permettre de juger. Kai était lui-même marié et amoureux, et pourtant il était là avec Kyungsoo, prêt à commettre l'irréparable à nouveau.


  • Tu comptais faire quoi Kyungsoo ? Séduire Kai et faire en sorte qu'il se marie avec toi ? Pourtant, il n'est pas riche alors il ne t'apportera rien.


Contrairement à lui, Taemin était quelqu'un avec des gros revenus. Travaillant dans une agence réputée dans le pays en tant que professeur de danse, ses moyens étaient bien au dessus de ceux de Kai. Kyungsoo aimait les hommes et femmes riches. Il l’avait déjà souligné lui-même.


  • Rien de ce que tu viens de dire en tout cas.

  • Parce que tu comptais quand même faire quelque chose ? Quelque chose du genre, séparer Kai d'Amy pour ton plaisir, pour te prouver que tu plaisais encore, que tu avais du pouvoir ?

  • Non. Loin de là. Je..


Le bruit de la porte claquée résonna dans la pièce, et ils prirent conscience que Kai venait de partir.


Ce dernier marchait rapidement, voulant s'éloigner de la maison le plus vite possible. Il avait eût peur des réponses de Taemin tout à l'heure, mais il était pétrifié de celles de Kyungsoo. Il ne voulait pas être l'un des trophées du plus vieux, il ne voulait pas non plus qu'il s'amuse avec lui. Mais pourquoi ? Après tout, il ne ressentait que de l'attirance pour lui, il pourrait s'en passer. Ils n'étaient pas amoureux l'un de l'autre, il devrait s'en foutre.


Il devrait.


Kai se posa sur un banc, dans un parc illuminé de la ville. Il ferma les yeux le temps d'un instant avant d'entendre une respiration saccadée près de lui. Il ouvra à nouveau les yeux et tomba sans surprise sur Kyungsoo. Ce dernier, après quelques minutes d'absence pour retrouver une respiration normale, se redressa pour fixer Kai.


  • Pourquoi tu es parti ?

  • J'étouffais.

  • Kai.. Je ne peux pas te mentir, ton frère est l'un de mes maris, mais je n'en savais rien. Je ne veux pas de ton argent, je ne veux pas te séparer de ma sœur, je.. Je ne sais pas ce que je veux avec toi.


Tu veux me faire du mal, pensa Kai.


Il ne comprenait d'ailleurs pas d'où lui venait ce besoin compulsif d'être marié. Il était ministre, l'argent ne lui manquait pas, alors pourquoi voulait-il l'argent de ses maris et femme ? Kyungsoo était plein de mystères, Kyungsoo était trop pris, trop bizarre et trop manipulateur. Et Kai était marié.


Il prit alors une décision.


  • On arrête tout Kyungsoo.


A son tour, Kyungsoo manqua de s'étouffer. Que venait-il de dire ? Ce n'était pas possible, il ne pouvait pas mettre fin à cette relation, aussi ambiguë soit-elle. Ils étaient vitaux l'un pour l'autre, ils ne pouvaient se résister. Et ils le savaient.


  • Tu m'attires, je ne peux le nier. Mais c'est interdit ce que l'on fait, c'est immoral. Et depuis que cette relation a commencé, je n'ai que des ennuis. Je ne veux pas risquer de perdre Amy, je ne veux pas me prendre la tête avec Taemin par ta faute, parce que tu as un besoin d'être marié, parce que tu veux l'argent de tout le monde et que tu l'as eu. C'est confus ce que je dis, je ne sais pas comment exprimer tout ça mais je veux simplement que tout s'arrête entre nous.


Non, impossible.


  • Si tu veux montrer les photos à Amy, vas-y, j'assumerai entièrement mes actes. Je m'en veux de tout cela, je regrette d'avoir fait certaines choses avec toi. J'aime Amy et je sais que je la perdrai sûrement quand tu lui montreras toutes tes photos. Mais sache que tu la perdras également, je ne me gênerai pas pour lui faire écouter l'enregistrement. Et puis, elle comprendra bien vite que tu étais consentant, voire même maître dans toute cette histoire.


Futile.


  • Je te laisse, Kyungsoo. Fais ta vie de ton côté, je ferai la mienne. On sera sûrement amenés à se revoir, mais dans ce cas, hormis pour la politesse, ne m'adresse pas la parole. Merci tout de même pour ces bons moments, prends soin de toi et essaie de ne plus avoir de pulsions t'amenant à te marier, tu auras des ennuis à force.


Dérisoire.


  • Au fait, ne vois plus mon frère. Il est très amoureux d'un garçon, alors savoir qu'il est marié à un ministre le fera fuir. Ne pense pas qu'à toi, Do Kyungsoo.


Et Kai s'en alla dans les rues de Séoul, laissant Kyungsoo seul. Encore..


  • Jongin..


Les larmes dévalèrent lentement et silencieusement ses joues alors qu’il se rendait peu à peu compte de ce qui était en train de se passer. Et s’il avait relevé les yeux pour observer Kai disparaître dans l’obscurité, il l’aurait aperçu essuyer du revers de la manche les larmes qui coulaient inévitablement sur son visage. Lui aussi.



____________________________________




Confus. Désordonné. La bouteille en verre fut attrapée puis vidée d’un trait. La fenêtre s’ouvrit, et ladite bouteille se brisa en mille morceaux contre le goudron lorsqu’elle fut jetée à travers. A côté, une télévision éclairait un tant soit peu la pièce grise et monotone qui n’avait pas servi à grand-chose, si ce n’était garder une âme pauvre et affaiblie au chaud, et en vie. Mais quelle âme.

Et la télévision reprit de la puissance, laissant transparaître quelques mots à travers ses haut-parleurs, qui n’étaient pourtant pas le centre d’intérêt majeur de l’homme qui errait à ses côtés.


« Le monde politique, à la même ampleur que le monde extérieur en lui-même, a perdu toute trace de vie du ministre de la Culture, Do Kyungsoo. Cela fait plus d’un mois qu’il a disparu, tant au niveau politique que physique. Des recherches sont menées mais n’aboutissent pas. La grande question que tout le monde se pose est : Monsieur Do Kyungsoo est-il encore vivant ? Et si cette disparition n’était pas le fruit de sa volonté, mais bien celui de la volonté d’une autre personne, malfaisante ? Nous reviendrons sur ce sujet dès que nous en saurons plus. Monsieur Kim, l’antenne est à vous. »


Un rire étouffé et assez faible émanât d’entre les lèvres du jeune homme. Son bras retomba finalement afin d’attraper une nouvelle bouteille, de cet alcool. Le Shōchū. Il l’ouvrit et déposa le goulot sur ses lèvres, laissant le liquide brûlant exprimer toute la douleur qu’il ressentait depuis ces jours, ces semaines écoulées et interminables.


Et il le savait, c’était lui qui avait provoqué tout ça. Il se sentait faible, inutile, il avait tout perdu. Mais surtout, il l’avait perdu, lui. Et c’était la principale raison de son mal-être, de cet abandon d’espoir. Il voulait juste le retrouver, lui faire ses excuses, et tout reprendre. Il regrettait d’avoir achevé ça comme ça, il était mal rien qu’en repensant à ce qu’il avait engendré. Mais il savait que ce n’était pas que de sa faute, que l’autre était coupable aussi. Il savait que la faute était partagée ; et au final il était heureux de partager encore au moins une chose avec lui.


Il avala la dernière goutte de la bouteille et la fit rouler sur le sol, inconsciemment. Ses yeux dérivèrent vers la fenêtre encore ouverte, et il put apercevoir un couple marcher main dans la main. Ils se regardaient, parlaient, riaient ; ils étaient heureux, mais surtout : c’était un homme et une femme. Il rit nerveusement en les fixant, avant de laisser sa tête retomber en arrière et de laisser l’alcool faire son travail, comme d’habitude.



____________________________________




Amy était dans son bureau, la tête entre ses mains. Le travail lui prenait tout son temps, elle ne rentrait presque plus réellement chez elle et avait trouvé domicile dans un hôtel, ne dormant plus vraiment puisqu'elle travaillait même la nuit.


- Une nouvelle collection hein..


Il fallait déjà prévoir une collection pour l'automne, celle de l'hiver étant déjà lancée. Mais Amy n'avait pas le temps de chercher des idées pour créer de nouvelles tenues, son frère avait disparu de la circulation. Ni elle, ni ses parents n'avaient eus de nouvelles. Allait-il bien, était-il mort, où était-il ? Tant de questions sans réponses. Elle aimait son frère plus que tout, et même si ce dernier avait été longtemps absent à cause de ses voyages, il avait été présent pour elle depuis son mariage. D'ailleurs, elle ne voyait pas non plus Kai, soit à cause de son travail ou encore parce qu'il n'était pas là lorsqu'elle rentrait. Elle prenait de ses nouvelles et il lui répondait, lui demandant par la même occasion de l'excuser pour son absence. A vrai dire, elle ne savait même pas s’il passait la maison.


Le sujet n'était pas Kai, mais Kyungsoo. Après tout, les médias ne mentaient pas sur ce coup-là. Kyungsoo était quelqu'un de connu et il n'avait pas d’amis, peut-être qu'une personne n'ayant pas de bonnes intentions s'en était pris à lui. Amy ne voulait pas imaginer cela mais c'était une des réalités possibles.


Il fallait qu'elle sache où est-ce qu'il se trouvait, mais elle ne savait pas comment s'y prendre. La police était déjà sur le coup, elle n'avait pas besoin de les prévenir. Elle eut une idée, aller chez lui. Le périmètre était sécurisé mais vu l'heure – soit 1h22 – il ne devait pas y avoir grand monde.


Elle quitta son travail, vu les heures qu'elle faisait, ça ne poserait pas de problème et dans le pire des cas, elle pourrait se justifier. Elle prit sa voiture et fit le chemin jusqu'à la maison de son frère. Comme elle l'avait prédit, il n'y avait personne, mais elle préférait passer par la porte de derrière. Elle entra donc dans la maison et préféra utiliser la lampe torche de son téléphone plutôt que d'allumer les lumières de la maison. Les gens pourraient penser que Kyungsoo est revenu ou bien même qu'un cambrioleur était présent. Elle fouilla le salon, cherchant des prospectus pour un éventuel voyage et un post-it indiquant une adresse. Rien. Elle jeta un coup d’œil sur le frigo, il avait gardé l'habitude d'accrocher des choses dessus mais là encore, rien. La maison était tout de même grande alors elle s'attarda premièrement dans les pièces principales. Salle de bain, bureau, et même la chambre. Elle était d'ailleurs dans cette dernière, assise sur le lit de son frère, réfléchissant à un autre endroit.


- Kyungsoo.. Tu m'énerves réellement.


Elle s'appuya sur ses poings pour se relever et fixa le bureau. Elle n'avait pas regardé dedans et elle espérait bien trouver quelque chose. Elle ouvrit premièrement l'ordinateur, mais elle laissa s'échapper un soupir d'agacement lorsqu'elle vit qu'il fallait un mot de passe. Elle essaya tout de même : date de naissance ; ses dates importantes ; des chiffres marqués sur des papiers mais rien n'y faisait. Elle abandonna alors l'idée de regarder dans l'ordinateur. Elle fouilla ensuite dans les tiroirs, et au troisième, elle en sortit une pochette rouge. Elle retira l'élastique qui la gardait fermée et regarda le contenu. Des photos. Elle regarda chacune d'elles et les jeta dans un élan de violence.


- Où que tu sois Kyungsoo, restes-y.

Commentaire de l'auteur N'oubliez pas de commenter sinon nous oublierons d'écrire.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022