Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 318 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 383 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1882 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Les douze vies de Baekhyun
[Histoire Terminée]
Auteur: Rukyoshu Vue: 6301
[Publiée le: 2014-01-25]    [Mise à Jour: 2014-02-05]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/One-Shot/Amitié/Tranche de vie Commentaires : 18
Description:
Douze OS autour de Baekhyun, un pour chaque membre. Saurez-vous les reconnaître ?
Crédits:
Aucun des EXO ne m'appartient, ils appartiennent à qui ils veulent.
Les chansons citées (dans les titres ou en italique dans certains textes) appartiennent à leur auteur.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

What is love

[2242 mots]
Publié le: 2014-01-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voici le cinquième OS, déjà ! Un autre style encore~
Bonne lecture !

V – What is love.



Dimanche 1 décembre

Aujourd’hui, pour la première fois depuis que je le connais, mon cœur a battu de manière irrégulière pour mon meilleur ami. J’ai pensé que j’étais malade mais je n’avais aucun autre symptôme. Juste ce cœur déréglé et quelques rougeurs sur les joues. C’était lors d’une répétition de danse. Jongin nous a fait bosser comme des fous, il est vraiment taré. Et mon asperge hyperactive préférée a ôté son t-shirt. Son dos magnifiquement musclé, luisant de transpiration, m’a perturbé. Et tout est parti en vrille après ça. Je n’ai pas su détacher mon regard de son corps, que ce soient ses bras finement musclés, ses jambes interminables, ses petites fesses, ses yeux tout ronds ou son sourire à tomber. Et ça, c’est sans parler de ses oreilles. J’ai toujours aimé ses oreilles. À mes yeux, jamais des oreilles ne seront plus parfaites que les siennes. Elles sont uniques et adorables. Mais jusqu’à maintenant, je n’avais JAMAIS eu ENVIE de les CROQUER ! Mon dieu, je perds juste l’esprit !


Dimanche 8 décembre

OK, je suis complètement malade. Je pensais qu’en une semaine j’arrêterai d’y penser. Sauf que c’est de pire en pire. Je passe mon temps avec lui, j’aurais dû me douter que je ne pourrais pas arrêter de le regarder. Je suis stupide. Et lui est bien trop beau et désirable ces derniers temps. Je passe mes journées les sourcils froncés ou la lèvre inférieure entre les dents. Aujourd’hui, j’étais tellement obnubilé par lui que mes dents ont percé ma lèvre. J’ai eu du sang plein le menton, bonjour le côté sexy que je lui ai offert... Non, ce n’est pas ce que je voulais penser. Ce n’est SURTOUT PAS ce que je voulais écrire ! Oublie ça, journal, puisque je ne peux pas l’effacer. Ah, merde, je suis juste complètement dérangé.


Jeudi 12 décembre

Chanyeol, arrête de me torturer, bordel de merde ! Pourquoi es-tu aussi attirant dernièrement ? Tu as changé de parfum, de gel douche, de déo ou de mousse à raser ? Ah, c’est peut-être ton shampoing... Je devrais vérifier, parce que ça ne peut plus durer. Je me sens comme le plus gros pervers de l’humanité à fantasmer sur toi, tu le sais ? Sérieusement, tu es mon meilleur ami, comment je peux juste avoir ce genre de pensée en te regardant ? Ah, si tu pouvais arrêter de me sourire comme ça, aussi, ça me donne juste envie de t’embrasser. Tes lèvres sont merveilleuses. Mais qu’est-ce que je raconte ? Ah, c’est t’avoir en face de moi qui me perturbe, je vais juste m’éloigner. Ne m’en veux pas trop.


Samedi 14 décembre

Je n’ai même pas tenu 24h, c’est pathétique. Il faut dire que tu as erré partout comme une âme en peine, cherchant auprès de tout le monde du réconfort, boudant et disant à qui veut l’entendre que je suis une ordure de laisser son meilleur ami comme ça, sans raison. Soit, je suis une ordure. Mais dans l’histoire, c’est toi qui as commencé. Si tu n’avais pas décidé un beau jour d’ôter ton putain de t-shirt, je n’en serais pas là ! Et je m’en contrefous de jurer et de dire des choses vulgaires. Oui, bon, même si je me contente de les écrire et que je suis un pauvre con qui ne fait que rougir devant toi en permanence durant le reste du temps. Ah, ce cahier est bien utile, finalement. Laisse-moi juste lui dire à quel point tu es sublime quand tu joues de la guitare, quand tu rappes, quand tu chantes. Laisse-moi juste lui dire à quel point je suis jaloux de ton physique et de ton caractère. Merde, je deviens niais.


Mercredi 18 décembre

Dans une semaine, c’est Noël. Si à Noël je ressens toujours ce genre de choses super bizarres pour toi, mon cher Chanyeol, et ce sans explications, je te promets de me jeter du haut de notre immeuble. Tout le monde a senti qu’il y avait un problème avec moi. Difficile de le cacher, faut dire, je suis irritable et exténué, je ne ris plus à toutes tes blagues et canulars, je t’évite même parfois, je ne mange presque plus de chocolat – tes jambes me complexent sérieusement – et je passe parfois de longs moments à fixer le vide. Enfin, pour vous, je fixe le vide. Mais si tu veux savoir, je passe seulement en revue tout ce que nous avons vécu à deux en cherchant où tout a foiré. Je ne comprends pas pourquoi, subitement, je me suis mis à avoir envie de tes lèvres et de ton corps. Je me dégoûte à ressentir ce genre de choses pour toi qui es toujours si adorable. Tu es mon meilleur ami, notre happy virus toujours là pour nous, ça me fait mal au cœur de te salir par ce genre de pensées. Je suis désolé, Chanyeol.


Jeudi 19 décembre

Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Je m’arrête à trente, j’ai trop mal au poignet et ça devient trop horrible au niveau de l’écriture. Mais tout est là, dans cette interrogation. Pourquoi ?


Samedi 21 décembre

Tu n’as pas changé de shampoing. Tu n’as pas changé de déo. Tu n’as pas changé de gel douche. Tu n’as pas changé de mousse à raser. Tu es juste resté le même que d’ordinaire. C’est moi qui suis devenu différent. Je m’en suis rendu compte en chantant Miracles in December aujourd’hui, alors que vous nous écoutiez. Tu me regardais en souriant, les yeux brillants, comme toujours. Et mon cœur est parti en vrille à nouveau. Je ne pensais pas que ça m’arriverait de cette façon alors je ne pouvais pas imaginer que ce serait ça, ce dont je souffrais. Ce n’est pas une maladie, loin de là. Je ne souffre pas réellement non plus. Et ce n’est pas juste un désir puissant pour ton corps bien fait – même si c’est un petit bonus obligatoire. C’est bien plus profond que ça. Quand tu me regardes, quand tu me souris, quand tu me prends dans tes bras, quand tu chantes, quand tu fais de la guitare, quand tu rappes, quand tu danses, quand tu m’embêtes, quand tu fais l’imbécile, quand tu ris, quand tu me fixes comme si j’étais la seule personne qui pouvait te voir, te comprendre et t’entendre... A chacun de ces moments, et à chacun de tous les moments qu’on partage, les battements de mon cœur sont pour toi. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas vu avant. Je ne sais pas pourquoi je l’ai senti d’un seul coup au début du mois. Peut-être parce que c’était ce que je voulais pour Noël et que ça devait venir plus tôt, le temps que je comprenne. Je suis tellement lent, tout le monde le sait. Je peux le prouver, j’ai gardé ma liste au Père Noël. Dessus, j’ai noté en lettres violettes – j’aime bien le violet – que je voulais pouvoir trouver l’amour sans que ce soit gênant. Je crois que, nous deux, ce ne sera jamais gênant. Parce qu’on est meilleur ami avant d’être amant et que personne ne verra vraiment la différence. On sera juste plus fusionnel qu’avant.


Dimanche 22 décembre

En relisant le mot d’hier, je me dis que je suis quand même vraiment un gros égoïste complètement con. J’ai même jamais parlé de tes sentiments, comme si seuls les miens comptaient. Merde. Dis, Channie, tu m’en voudras si je passe par la fenêtre ? Parce que là, c’est juste horrible et invivable de me rendre compte de tout ça. J’ai toujours pris ton amitié pour acquise et maintenant je fais pareil avec ton amour. Comme si tu étais un objet qui m’appartenait. Je suis un monstre, non ? Ah, ça me saoule, je vais aller me noyer dans ma douche.

Bon, se noyer dans sa douche est stupide, surtout avec vous dans les parages. Bon sang, pourquoi faut-il que tous les onze passiez votre temps à veiller sur moi ? Ça va, je n’ai plus cinq ans. OK, j’ai des envies louches et malvenues et des sentiments tout sauf respectables envers mon meilleur ami, mais je vais bien. Sérieusement, vous avez rien de mieux à faire un dimanche soir ? Et arrête de me regarder avec tes gros yeux, je te boude ! Tu es un traître d’avoir balancé à tout le monde que j’avais envie de me foutre en l’air. Je fais ce que je veux et c’est de ta faute. C’est de ta faute parce que je t’aime et que ça me bouffe. C’est de ta faute parce que tu es trop gentil, trop doux et trop beau. C’est de ta faute parce que tes oreilles sont trop mignonnes. C’est de ta faute parce que, si je me dis que c’est de la mienne, je vais simplement me mettre à pleurer. Et si je pleure, alors j’aurai VRAIMENT tout le groupe sur le dos.


Lundi 23 décembre

Demain, réveillon de Noël. J’ai une excuse pour m’éclipser cette nuit : je vais faire les magasins ouverts la nuit pour trouver des cadeaux. Et je ne sais même pas pourquoi je viens écrire ça dans ce carnet, c’est juste complètement stupide. C’est juste complètement moi, disons-le clairement.
Fais de beaux rêves, Chanyeol, pendant que je ne suis pas là.


Mardi 24 décembre

Je viens de rentrer, il est bientôt 5h du matin. Vous dormez tous à poings fermés, cest étrangement calme dans le dortoir. J’ai fait le moins de bruit possible pour ne pas te réveiller. Je n’avais jamais remarqué que tu étais si paisible et adorable en dormant. Tes mains à moitié refermées autour de ta tête, ta couverture entortillée autour de tes jambes, ton t-shirt un peu relevé, ton petit ventre visible... J’ai envie de me blottir contre toi. Mais je préfère me blottir contre ma couette et écrire en t’observant. C’est moins risqué. J’espère que mon cadeau te plaira. Tu sais, je n’ai jamais vraiment su ce qu’était l’amour. Le beau, le grand, celui dont on se fait tout un monde. J’ai connu celui qu’on ressent au collège, les premiers émois amoureux. J’ai bien flirté avec deux ou trois filles et regardé plusieurs pornos mais... ça n’a rien à voir avec ce qu’on ressent quand on voit la personne qu’on aime vraiment. Grâce à toi, je commence à comprendre les ressentis de l’amour. C’est indescriptible et je saisis mieux pourquoi personne ne parvient à le décrire vraiment.
À la place de raconter ce genre de trucs niais à mon carnet, je devrais sans doute dormir. Demain, tu vas m’engueuler en voyant mes cernes et tu vas râler en disant qu’on dirait Tao. Ça m’aurait gavé en temps normal et j’aurais été dormir directement pour que tu ne me fasses pas la remarque. Mais j’ai bien envie de rester éveillé toute la nuit, juste pour voir et pour attirer ton attention. Au pire, ça râlera de partout parce que ça se cache pas bien sous le maquillage. Je ne sais même plus ce qu’on a comme activité. J’ai juste l’esprit rempli de toi. Sérieusement, t’es trop beau pour mon bien. Merde, tu ouvres les yeux !


Mercredi 25 décembre

Je n’arrive pas à déterminer si j’ai rêvé ou si c’est la réalité. Les regards mi-amusés mi-gênés de Jongin et Sehun veulent tout dire : je n’ai pas rêvé. Donc, tu m’as effectivement roulé un patin au petit déjeuner. Et tu m’as bel et bien avoué que tu m’aimais devant tout le monde, sans aucune gêne. Bon sang, je ne te connaissais pas si désinhibé. Je n’ai pas hésité un seul instant à répondre à tes sentiments puisque je ne rêvais que de ça, en réalité, mais tout de même ça m’a surpris. Ta voix grave qui m’a murmuré Joyeux Noël à l’oreille résonne encore dans mon cerveau, comme la plus douce des mélodies. En fait, l’amour rend niais, non ? Je me sens incroyablement fleur bleue depuis quelques jours. Pourtant, ça n’a pas l’air de te changer beaucoup, toi. Tu es toujours le même. Attends, c’est normal, tu es TOUJOURS niais. Tiens, quand on parle du loup, on en voit la... Oui, non, je vais éviter de penser à ça, c’est très, TRÈS malvenu. Comme tu es mignon ! Tu viens me tourner autour pour savoir ce que j’écris encore. Ça a vraiment l’air de te perturber de me voir écrire des choses que tu ne peux pas lire. C’est amusant. Alors que, sincèrement, après notre discussion d’il y a quelques minutes, il n’y a rien que tu ne saches pas déjà.
Oh, tu me donnes le tournis à tourbillonner autour de moi comme ça. Finalement, asperge hyperactive te va à merveille comme surnom. Je vais garder ça. Après tout, c’est moins niais que les “mon amour”, “mon cœur” et ce genre de conneries dégoulinantes et moins horrible que les “bébé” et autres “chéri”. À la rigueur, si tu es sage, je veux bien envisager de réfléchir à quelque chose de plus mignon. Peut-être. On verra.
Bon, je crois que je vais juste dire un truc et clore ces vingt-cinq jours par une phrase pour que tu me foutes la paix : Chanyeol, je suis fou de toi. Voilà, c’est écrit. Maintenant, lis ce carnet et arrête de me saouler avec ça.
Ah sérieux, tu me rends dingue. Et ça te fait rire. Abruti.

Je t’aime.


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales