Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 804 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

L'amour et son contraire Auteur: Jang WooBlue Vue: 1256
[Publiée le: 2015-07-15]    [Mise à Jour: 2015-07-31]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Amitié/Tranche de vie Commentaires : 6
Description:
Kim Jongin, un jeune lycéen de seize ans, se fait battre par son père depuis maintenant un an. Garçon cependant exemplaire, bon élève, possédant les valeurs les plus parfaites qu'une personne puisse avoir, il va un jour faire la rencontre d'un autre garçon de son âge qui changera sa vie à jamais.

Pairing principal : Kaisoo
Pairing secondaires : Hunhan et Baekyeol
Crédits:
Les membres d'EXO apparaissant ne m'appartiennent pas, cependant l'histoire est de mon invention ! Je tiens à préciser que même si j'utilise les noms, et par le fait, l'identité de réelles personnes dans mon écrit, cette histoire est totalement fictive et ne reflète en aucun cas la réalité. J'aimerai aussi prévenir que si jamais il existait une quelconque ressemblance avec une autre œuvre, ceci est uniquement le fruit du hasard. Enjoy !
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Mission.

[3167 mots]
Publié le: 2015-07-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Annyeong ! Voici le chapitre 4 de "L'Amour et son contraire". J'espère que l'histoire vous plaît toujours autant. En tout cas, merci infiniment de votre enthousiasme et de votre soutient par rapport à cette fiction, je ne m'y attendais pas du tout et je ne savais vraiment pas que mes écrits pouvaient plaire ^^ Ensuite, je reçois quelques commentaires (merci une fois de plus !) (tous positifs d'ailleurs), donc je vais généraliser mes réponses juste ici :

- Effectivement, vous avez tous remarqué que OUI, Kyungsoo N'EST PAS la victime dans ma fiction ! Kaisoo est de loin mon pairing préféré, donc j'en lis énormément, et je dois vous avouer que j'en ai eu un peu assez de voir et de revoir le même scénario à chaque fois : Kyungsoo la grosse victime sans défense qui se fait violenter par le méchant Kai. Donc le fait de pouvoir échanger les rôles, c'est la raison principale du pourquoi j'ai décidé de commencer à écrire ma fanfic ^^

- Ensuite par rapport à ce que subit notre petit Kai : effectivement c'est vraiment pas cool, je dois l'admettre. L'homophobie, la violence sur les enfants et l'intimidation scolaire sont trois sujets qui me touche énormément et que j'aimerai vraiment défendre (quand je serai plus âgée parce que pour le moment, je ne vois pas vraiment ce que je peux faire). Donc j'ai eu l'idée de les associer les trois pour pouvoir créer une histoire un peu originale !

- Pour finir, c'est vrai que dans le chapitre précédant, on voit l'apparition de Kris, un méchant tortionnaire. J'aime beaucoup Kris, vraiment, et j'avoue (que de révélations on dirai !) que ça m'embête fortement de lui coller l'étiquette de méchant. Cependant, c'est vrai que "l'homme froid" est la personne la plus adaptée pour ce "rôle". Au début j'avais l'intention d'introduire un membre de BTS ou des Super Junior pour le remplacer, mais je me suis dit que ça allait être plus compliqué. J'espère que vous ne m'en voulez pas ! :')

- Au niveaux maintenant des fautes d'orthographes ou de conjugaison... Je ne pense pas qu'il y en ai beaucoup, cependant il y en a quand même, et j'aimerai m'excuser pour ça. J'arrive à en corriger certaines mais d'autre passent à travers mes filets haha. Par rapport aux tournures de phrases, même si j'essaie d'employer un vocabulaire tout de même assez varié et recherché, je sais qu'il y a des répétitions quand même, donc désolée une fois de plus ^^

- Par rapport au titre de la fiction maintenant ! "L'amour et son contraire" est le titre d'une chanson que j'aime énormément, et j'ai choisi d'appeler l'histoire comme ça car les paroles expriment bien un des côtés de l'histoire. D'ailleurs on m'a déjà complimenté sur le titre, merci beaucoup !

- Enfin, je sais que je radote mais j'aimerai vous dire une fois de plus un immense merci ! A bientôt j'espère. :)

[- Oh, Jongin, quelle bonne surprise. Où étais-tu donc depuis hier ? Demande mon père.

- J-je.. J-je...

- Ne réponds pas, ce n'est pas la peine. Viens ici de suite.


Non non non, par pitié, pas ça... Tout mais pas ça... Pas aujourd'hui... J'ai déjà eu trop mal...]



Mon père s'avance lentement vers moi tendis que je ne bouge pas, totalement tétanisé par la peur. Il me parle tout en détachant sa ceinture. Ok là j'ai vraiment peur.



- J'espère pour toi que tu ne fais pas de bêtises... Le lycée m'a appelé, parce que tu étais en retard à un des cours, alors que cela ne t'arrive jamais... Dis moi Jongin, tu ne sécherai pas la classe pour aller retrouver un garçon n'est-ce pas ? Tu ne me ferai pas ça quand même...


- N-non.. N-non, b-bien sûr que non... Je ferme les yeux pour ne pas voir ce qui m'attend.


- Ouvre les yeux quand je te parle abruti ! Il me donne une violente gifle. Dieu soit loué, qu'ai-je donc fait pour mériter un fils pareil ? Il m'en redonne une du revers de la main, ce qui me fait tomber. Relève toi immédiatement ! Tu es même incapable de tenir sur tes jambes ? Mon pauvre garçon, je ne sais pas ce que je vais faire de toi...



Il me prend par le poignet avant de me le tordre, ce qui fait un gros "crac".



- HAAAA ! La douleur est insupportable et je hurle en me tenant le poignet.

- Tais-toi ! Il prend sa ceinture avant de m'en donner un coup dans le visage. Ça ne va pas de hurler comme un animal de la sorte ?

- M-mon.. M-on p-poignet.. J'arrive à articuler entre mes sanglots.

- Qu'est ce qu'il a ton poignet ? Il va très bien ! Maintenant arrête de pleurer comme une fille et vas dans ta chambre pour travailler. Et dépêche toi, incapable ! Il s’énerve.



Je me tais et je me lève tant bien que mal, toujours en tenant mon poignet qui me fait horriblement souffrir. Je monte à l'étage dans le but de trouver un bandage. Je vais dans la salle de bain et en trouve un, avant de me l'enrouler autour du poignet. J'ai vraiment mal, je pense qu'il est cassé... Jusque là je savais que mon père avait de la force mais jamais je n'aurai pensé qu'il puisse me briser le poignet à la seule force de ses mains. Heureusement, je suis droitier et c'est le gauche qui est cassé, je peux encore écrire et étudier...



Je vais dans ma chambre, m'installe à mon bureau et ouvre des livres et des cahiers avant de me mettre à travailler. Comme d'habitude, je me met dans ma bulle et je fais un peu de tout, des maths, de la littérature, de l'anglais... En général j'aime bien faire mes devoirs, c'est mon moment de répit dans la journée. Et au moins je sais que pendant que je bosse, mon père ne viendra pas me déranger... Voilà peut être pourquoi inconsciemment j'aime travailler...



Il est maintenant 23 heures et je commence à m'endormir sur mes cahiers. Cette journée à été vraiment douloureuse et épuisante et je ne demande qu'à me coucher. Je range mes affaires et je prend des habits propres avant d'aller me doucher. Je me lave rapidement, me démaquille (parce que oui, j'avais toujours les trois centimètres de fond de teint étalés sur la gueule pour cacher mes bleus) et enfile mes vêtements. Je regarde mon poignet bandé avec dégoût. Je pense :



- J'avais déjà un beau statut de victime au lycée, mais les gens qui vont voir ça vont encore plus rire...



Je retourne dans ma chambre et je me pose sur mon lit avec mon portable. J'ai un message de Sehun :



"De : Sehunnie

Message : KAAAAAI ! J'ai un truc juste djfsdfls à te dire ! Rappel moi vite idiot !"



Son message me surprend, il n'est jamais autant "excité" par message. Je compose son numéro que je connais par cœur et il répond rapidement :



- KAI C'EST TOI ? Il crie, au point même que j'écarte le téléphone de mon oreille d'au moins dix centimètres.

- Qui veux-tu que ce soit espèce d'imbécile.. Je me moque de lui.

- Ouais ça va hein... Bon alors il faut absolument que je te dise un truc de malade !

- Bon t'accouche ? Oui j'avoue que je suis quelqu'un d'assez impatient sur les bords.

- Non désolé je suis pas enceinte Kai. Mais si jamais ça arrive, ne t'inquiète pas tu seras le parrain !

- Sehun, tu sais que je t'adore hein, mais j'espère aussi que tu sais que tu es vraiment con des fois ? J'éclate de rire.

- Oui bon tais toi et écoute ! J'ai réussi à avoir le numéro de Luhan !

- Hein ? T'es sérieux ? Et ? Comment tu l'a eu ? Tu lui as déjà parlé ? Vous sortez ensemble ? Vous êtes mariés ? Vous vivez ensemble ? Vous avez trois enfants ? Vous avez un chien ? Vous avez un cactus ?

- Non mais Kai, et après c'est TOI qui dis que JE suis con ? Une question à la fois ! J'ai trouvé son compte SNS, on a commencé à parler un peu et... OH MON DIEU IL EST TELLEMENT ADORABLE SI TU SAVAIS ! Bref, il m'a donné son numéro et on a parlé toute la soirée ! Je suis certain que derrière son téléphone il à les yeux qui brillent comme une gamine.

- Mais c'est super Sehunniiiiiiiiie ! Je suis fière de toi espèce d'idiot.

- Merci Kai-choux. Il prend une voix mielleuse. Et toi alors, ça va ?

- Eh bien... J'hésite. Oui je vais bien. Mais un faux mouvement de mon poignet blessé me trahi. AIE !!

- Quoi ?? Kai il se passe quoi ? JE T'AI DEJA DIT DE NE PAS ME MENTIR !

- Rien rien je te promet je vais bien... J'ai du mal à parler à cause de la douleur.

- Dis moi. Il prend une voix autoritaire, bien que peu crédible.

- C'est pas grave, j'ai juste un peu mal au poignet...

- Un peu mal ? Vu le hurlement que tu viens de pousser, à mon avis il est au moins cassé. Tu veux qu'on se voit ?

- Non non c'est bon ne t'en fait pas, j'ai essayé de le soigner comme j'ai pu. Bon, raccroche vite et retourne parler avec Luhan toi !

- Dis le tout de suite si tu veux que je dégage !

- A vrai dire, j'osais pas te l'avouer... Je rigole. Allez dépêche toi de faire ce que je te dis !

- Salut Kai-chouuuuuuux ! Il raccroche.



Je souris et je pose mon téléphone à côté de mon lit. Je regarde mon poignet une dernière fois, je m’allonge et je m'endors.



Le lendemain matin, mon réveil sonne à cinq heures du matin. En fait mes cours ne commencent qu'à huit heures, mais je me lève toujours tôt. Déjà parce que mon père ne me laisse pas le choix, étant donné que JE dois faire toutes les tâches ménagères seul (à cause des études je n'ai pas le temps de les faire le soir, donc je les fais le matin) et également parce que je trouve que dormir est une perte de temps. Vingt-quatre heures c'est déjà tellement court, alors pourquoi gaspiller la moitié de ce temps en dormant ? Franchement je comprend pas les gens qui se lèvent à dix heures tous les matins. Peu importe, je m’égare encore. D'ailleurs, à ce propos, est-ce que je suis le seul à avoir des monologues intérieurs tous totalement absurdes ou non ? Tais toi Kai, tais toi, il vaut mieux.



Sur ses bonnes pensées, je me lève de mon lit, je prends des vêtements dans mon armoire et pars dans la salle de bain. Je retire ma bande enroulée autour de mon poignet ainsi que mes vêtements avant de rentrer dans la douche. On dit souvent que l'eau chaude calme les douleurs, donc j'en profite pour masser mon poignet sous l'eau qui coule. Je me lave rapidement, je sors et enfile mes habits. Je sors de la pommade avec une nouvelle bande et je soigne à nouveau mon poignet. Un hématome est apparut et commence déjà à virer au jaune/vert moche, tendis que mon os est toujours aussi douloureux qu'hier. Je sèche vite fait mes cheveux et les coiffe comme je peux.



Je descend les escaliers en silence et je commence le ménage. Je lave tous les plans de travail de la cuisine, l'évier, la table, les sols et les vitres, en faisant attention à mon poignet gauche. En même temps je re-rentre dans un monologue intérieur :



- Mon pauvre Kai, si un jour tu arrives à te mettre en couple, ce sera toi la fille sans aucun doute. Tu feras les taches ménagères, sauf la cuisine. C'est vrai je suis plutôt nul en cuisine ! En fait les seuls fois où j'ai essayé de faire quelque chose j'ai failli foutre le feu à la maison. La honte olalah.. Faudrait que j'essaie d'apprendre ! Non non, papa ne l'acceptera jamais, la cuisine c'est comme la danse, c'est pour les filles. D'ailleurs pour me payer encore quelques cours de danse, je pourrai travailler comme femme de ménage pendant les vacances ! Non, laisse tomber idiot, il faut que je gagne de l'argent pour acheter un appartement avant tout ! Si je pouvais me barrer d'ici le plus vite possible, le rêve... Bon peut être que je mourrai de faim parce que je n’aurai pas assez d'argent, mais ça vaut le coup d'essayer non ? Il est quelle heure au fait ?



Je stop mon monologue ainsi que mes activités et je regarde l'heure sur mon téléphone.



- OMO IL EST DEJA SEPT HEURES TRENTE ! Mes cours commence dans trente minutes, il faut que je me dépêche !



Je cours jusqu'à ma chambre où je prend une veste, mes chaussures et mon sac avant de sortir rapidement de la maison. Le dernier bus est déjà passé, mais heureusement j'habite à cinq minutes à pied du lycée. Je cours sur le chemin avant d'enfin arriver devant les grilles, essoufflé. Comme d'habitude les autres élèves me regardent de travers, alors je me dépêche de rentrer afin de retrouver Sehun. Je l’aperçois dans un coin et je vais le retrouver. En me voyant il ouvre de grands yeux.



- Kai ! Tu étais où ? Dit-il d'une voix presque affolée.

- Désolé, je faisais le ménage et j'ai pas vu l'heure passer. Mais je suis là ! Je lui sourit.

- Sérieusement, tu es son souffre-douleur et en plus tu es son esclave ? Tu crois pas que ça doit cesser ?

- Sehun, j'ai pas le choix tu le sais très bien... Tant que je ne pourrai pas vivre de mes propres moyens, je dois me faire petit et faire ce qu'il me demandera.

- Mouais... Il écarquille les yeux en regardant derrière moi avant de faire un immense sourire.

- Qu'est ce qu'il se passe Sehun ? Qu'est ce que tu regarde ? Je me retourne.



Je me retourne pour voir ce que regarde mon meilleur ami et je reconnais une touffe rousse et un petit brun.



- Salut Sehun ! Dit le roux.

- Oh Luhan ! Qu'est ce que tu fais là ? Répond mon ami, tout sourire.

- Par pur hasard. Il sourit à son tour. On vous à aperçu toi et ton ami donc j'ai voulu venir vous voir !

- Oh je vois... Sehun rougit de plus en plus. Donc je vous présente Kai, mon meilleur ami !

- Salut. Dis-je à mon tour en essayant de sourire aussi.

- Salut ! Et je crois que vous deux connaissez déjà Kyungsoo. Luhan nous montre le dit Kyungsoo et sourit de plus bel.

- Bien sûr, n'est ce pas Kai ? Sehun rigole avec ses nouveaux amis.

- Haha ouais... Je détourne mon regard d'eux.

- Ah et aussi, je suis venue pour autre chose. Vous mangez avec nous ce midi ? Sehun ? Demande Luhan.

- Eh bien moi ça me va. Et toi Kai ? Sehun me regarde avec un immense sourire.

- Hein ? Ouais... Par contre il y a Baek et Chanyeol aussi. Je n'ai aucune envie de partager une table avec Kyungsoo, mais j'ai dis que je ferai n'importe quoi pour que Sehun et Luhan se rapproche, alors je prends sur moi.

- Pas de soucis, ils peuvent venir aussi ! Luhan à l'air heureux. Kyungsoo, ça te va aussi ?

- Moi ? Oui je crois. Il garde son air de mec froid et hautain, je déteste ça.

- Cool ! Bon c'est l'heure, on se voit plus tard Kai ? Luhan m'adresse un dernier sourire avant de commencer à partir avec son meilleur ami qui lui ne m'adresse mais pas un regard.

- Oui ! Je lui sourit également et Sehun se tourne vers moi.

- Bon, je dois y aller, à tout à l'heure, fais pas de bêtises hein ! Il rigole.



Je lui donne une bourrade et on se sépare pour aller chacun dans notre classe. Comme d'habitude dans les couloirs tout le monde me reluque de haut en bas. Je suis si repoussant que ça ? C'est écris sur mon front que j'aime les mecs ? Honnêtement, je commence moi-même à en douter. Je regarde mes pieds quand je marche. En vérité, c'est devenu une habitude pour moi de regarder le sol, je ne relève que très rarement mes yeux, surtout quand je suis au lycée d’ailleurs.



Franchement, c'est bien beau de dire "il ne faut pas se préoccuper du regard des autres", mais, en toute honnêteté, on ne vit pas à travers ça ? Je crois que j'ai déjà la réponse à ma question. Si le regard des autres ainsi que leurs avis étaient aussi peu importants, pourquoi je me sentirai aussi mal ? Dans une chanson, la chanteuse dit "je me sens laide sans vos regards", ça ne veut pas tout dire ça ? J'ai comme l'impression que ce sont les personnes qui nous entoure qui façonne notre physique, si eux nous trouve un défaut, ce minime défaut ne va-t-il pas devenir de plus en plus apparent ? Voilà maintenant que je me perds dans des pensées philosophiques... Mon pauvre Kai, je me demande parfois ce que tu as dans la tête, et surtout combien vous êtes...



J'arrive en classe, je dis un rapide bonjour à Baekhyun et Chanyeol, et je m'assied à ma place. Enfin je m'assied, c'est vite dit... La personne derrière moi tire brutalement ma chaise et je tombe de tout mon poids sur le sol de la salle. J'ai essayé de me rattraper mais je suis retomber sur mon poignet cassé. Je retiens un hurlement de douleur tendis que toute la classe (si ce n'est mes deux amis qui me regardent d'un air vraiment désolé) rire de moi. Je ne les regarde pas et je me relève tant bien que mal avant de m'asseoir pour de bon. La journée commence bien on dirait !



Pendant une heure entière j'ai reçu des boulettes de papier dans le dos, des morceaux de colle sur ma table et des stylos dans la tête. Franchement, j'ai l'impression d'être à l'école maternelle... Les heures de cours s'enchaînent et la dernière sonnerie retenti, une douce mélodie à mes oreilles, qui sonne pour moi comme une libération. Je range mes affaires et je suis rejoint par Baekhyun et Chanyeol.



- Kai tu vas bien ?! C'est quoi ce bandage à ton poignet ? Demande le petit brun.

- Oh rien je... Il est juste cassé mais rien de grave haha. Ok, pour ton rire forcé tu repassera Kai hein ?

- Qu'est ce que t'as fait encore comme bêtise, imbécile... Dit Chanyeol à son tour.

- Mais Channie, tu sais très bien que je suis quelqu'un de sage ! Je le frappe doucement et je vois de suite le regard de Baekhyun comme s'il était un peu jaloux. Oups ? Ahem... J-je sais pas si vous êtes au courant, mais ce midi on mange avec des amis à Sehun.

- Des amis à Sehun ? J'ai toujours cru qu'on était ces seuls amis... Répond Baekhyun.

- Moi aussi ! Mais il s'est rapproché d'un certain Luhan... Je ris intérieurement à mes paroles : non seulement il s'en ai rapproché, mais surtout, il en ai tombé éperdument amoureux. Alors on va faire pour que ça se passe bien hein ? Et j'espère que je peux compter sur vous, vous vous tiendrez bien compris ?

- Oui maman ! Ils disent ça en cœur.



On se dirige tous les trois vers le self, là où on retrouve Sehun, Luhan et.. Kyungsoo. Ah ouais, je l'avais oublié lui. Prend sur toi Kai, prend sur toi, pense à ton meilleur ami et à ta mission, LA MISSION HUNHAN ! Mon dieu, je deviens complètement fou moi...



- Oh, Kai ! Salut ! Commence le chinois, tout joyeux de nous voir arriver.

- Salut. Je sourit. Donc voilà Baekhyun, le nain et Chanyeol, l'asperge ! Je rigole en présentant mes amis.

- Yah tu veux mourir ? Ils répondent une fois de plus ensemble, ils font vraiment la paire ces deux là.

- Non, vous m'avez promis de bien vous tenir ! Bon on y va ?



Kyungsoo reste silencieux. Enfin non, c'est juste qu'il ne parle pas avec moi. Par contre il à l'air de bien s'entendre avec les autres. Il est même super souriant et bavard en fait ! Je suis un peu jaloux... Pas par rapport à Kyungsoo hein, lui je m'en fout complètement ! Mais par rapport au fait que je me sens une fois de plus un peu à l'écart...



On est tous les six à une table. Tout le monde rigole de bon cœur en mangeant. Luhan et Sehun, à mon plus grand étonnement, sont très proches, ils se lancent des regards comme amoureux. Baekhyun rougit de plus en plus parce qu'il sent le genoux de Chanyeol se presser contre le sien, il n'est pas au bout de ses peines le pauvre, vu comment les jambes de Channie sont grandes hahaha. Kyungsoo, lui, parle de plus en plus avec tout le monde, tout en m'ignorant, ce qui m’énerve de plus en plus d’ailleurs.



Je sens quelqu'un taper dans ma chaise, je me retourne, je n'ai pas le temps de dire un seul mot que je vois un élève me renverser (volontairement bien sur, il faut pas déconner) tout le contenu de son plateau sur moi.



Suite au chapitre 5...

Commentaire de l'auteur Et voilà la fin de ce chapitre 4 ! Je me suis efforcée de le faire un peu plus long, parce que je trouve que les précédents étaient un peu trop courts ^^ Bref ! Notre pauvre petit Kai continue à se faire violenter par tout le monde... Mais courage haha. Ensuite vous allez me dire "MAIS OU EST LE KAISOO ?" Eh bien encore un tout petit peu de patience ! C'est mieux quand les histoires traînent un peu non héhé ? (bon pas trop quand même faut pas déconner). Mais déjà dans le prochain chapitre, leur relation va peut être évoluer qui sait... ? Bon je n'en dit pas plus, à bientôt et merci de me lire !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales