Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Anthropocène, mon amour
    Le Chien à deux queues
    Nb de signes : 10 - 40 000 sec
    Genre : post-apocalyptique
    Délai de soumission : 07/07/2019
  • Saint Valentin : la lettre
    Reines-Beaux
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 30/06/2019
  • Appel à manuscrits
    Éditions Sèment
    Nb de signes :
    Genre : jeunesse - young adult
    Délai de soumission : 20/03/2020
  • AP Thriller
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 240 000 sec
    Genre : thriller - fiction
    Délai de soumission : 18/11/2019
  • Livres en pâture, concours "Jardin(s)"
    association Livres en Pâture
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Sorcellerie
    Evidence Editions
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 27/05/2019
  • Visions du futur 2019
    Club Présences d'esprits
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - merveilleux
    Délai de soumission : 07/04/2019
  • Vache à lait
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 27/03/2019
  • Errance
    La revue du Faune
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - steampunk
    Délai de soumission : 01/05/2019
  • Les Dits d’Ailleurs
    Ogmios Éditions
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - étrange - mystère
    Délai de soumission : 31/05/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Le musée Jean Moulin
 par   - 314 lectures  - Aucun commentaire

Situé dans le même édifice que le musée sur le Général Leclerc, le musée de la résistance et de Jean Moulin a donc une double fonction. La première partie a pour objectif d’expliquer l'entrée en guerre de la France, la débâcle, l'appel du 18 juin du Général de Gaulle (qui sera d'ailleurs condamné à mort suite à cela), l'occupation, l'armistice signé avec l'Allemagne, la collaboration, la résistance et la fin de la guerre. Des photos, des documents d'époque, des films sont exposés ou diffusés et permettent de comprendre les événements qui font partie de l'histoire française. Des sources officielles font état que la presse française est dirigée par les Nazis. Des communistes, des étudiants résistent face à l'occupation nazie. La question des Juifs est également posée ainsi que la confiscation de leurs biens et, dès 1942, ils sont déportés vers les camps. Certains membres religieux comme l'archevêque de Toulouse dénoncent ces arrestations et rappellent que « les Juifs sont des hommes ». Les Éditions de Minuit, qui naissent à cette période, sont clandestines et publient un certain nombre d’œuvres. Des journaux clandestins créés dès 1940 se multiplient pour influencer la population. Dans la zone libre, des journaux sont également fondés et suivent le même processus que la zone occupée. Le STO (Service de Travail Obligatoire) est synonyme d'hostilité croissante. Les anti-STO commencent à rejoindre le maquis dès 1943. La déportation n'est pas cachée. Les résistants, communistes, gaullistes en sont les victimes. 60 000-65 000 sont envoyés dans les camps. Plus de la moitié n'en reviendra pas. La propagande utilisée à outrance par Pétain condamne les actes de résistance. Les maquis comme celui des Glières est liquidé. Le massacre d'Oradour-sur-Glane est le summum de la barbarie nazie avec plus de 600 morts, hommes, femmes et enfants. Mais le débarquement et la fin de la guerre n'est plus très loin (cf le Musée du Général Leclerc).
Les vitrines du milieu sont exclusivement réservées à Jean Moulin. Sa biographie très complète permet de comprendre ce grand résistant qui préféra se trancher la gorge que parler et collaborer. Amateur de dessins et ayant beaucoup d'amis dans le monde de la culture, certains de ses croquis sont présentés au public et démontrent une personnalité artistique et éclectique peu connue. Nommé par De Gaulle son représentant en zone sud, il a pour mission de coordonner l'action de divers mouvements de résistance et la fusion de leurs forces. Pour réaliser à bien sa mission, il emprunte des identités différentes et est arrêté sous celle de Jacques Martel. Il est torturé, meurt et devient une légende à qui le musée rend un bel hommage.
Le second étage du musée diffuse un film sur la guerre et l'occupation et traite de la résistance espagnole peu étudiée ce qui est dommage.

Le musée met en avant la figure d’un homme politique qui s’est battu jusqu’au bout pour ses convictions et qui en est mort. Peut-être n’en serions-nous pas là aujourd’hui s’il n’avait pas accompli un tel travail. Respect !

Le musée du général Leclerc
 par   - 156 lectures  - Aucun commentaire

Un article sur le musée parisien dédié au Général Leclerc.


Lire la suite...
Lurçat à la Manufacture des Gobelins
 par   - 147 lectures  - Aucun commentaire

J'avais envie de vous présenter l'artiste Lurçat que la Manufacture des Gobelins a accueilli, il y a environ deux ans, pour une exposition temporaire.


Lire la suite...
Le musée Jacquemart-André
 par   - 102 lectures  - Aucun commentaire

J'ai choisi de vous présenter un des musées parisiens, le musée Jacquemart-André, qui n'est pas le plus connu mais qui offre une collection privée d'une grande richesse.


Lire la suite...
Les personnages féminins dénigrées dans les fanfics
 par   - 2655 lectures  - 55 commentaires [16 mars 2019 à 04:53:38]

La fanfiction revêt un intérêt tout particulier pour les amateurs d'écriture car elle permet de faire durer un univers créé par un auteur dans notre imagination. On peut s'imaginer et jouer avec les personnages, moduler le monde qui nous facine de bien des manières.
Mais il est un constat flagrant et particulièrement déroutant qui est le dénigrement des personnages féminins surtout dans les fanfics du genre yaoi. Dans la plupart quand les filles ne servent tout simplement pas de décor, elles sont décrites comme cruches, écervellées seulement pour justifier l'orientation sexuelle des personnages masculins. Soit c'est une pleurnicheuse, soit une mijorée qui s'extasie devant le héros gay.
J'ai constaté que dans 90% des fics les personnages féminins sont totalement ridiculisées. Pourtant, la majorité des auteurs qui écrivent sur du yaoi sont des filles.
Alors je me demande: est-ce la vision que vous avez de la femme vous qui en êtes une? Vous vous voyez faible et cruches comme vos persos, incapables d'aligner un mot devant un beau garçon? Vous vous considérez réellement comme des pipelettes qui pleurnichent pour un ongle cassé? Car c'est comme cela que vos personnages féminins sont dans les fics. Pourtant si on regarde bien, en amour puisqu'il s'agit de cela, un homme réellement amoureux peut se montrer parfois bien  plus fragile qu'une femme lorsqu'il vit une déception amoureuse ou qu'il est dans une vraie relation. Soyez fière de ce que vous êtes et ne rabaissez pas la femme ainsi.
Je serais curieuse de savoir pourquoi tous ces auteurs ont besoin que dans une fic ou les personnages sont gays, la femme n'a pas sa place. Et dans le genre opposé pourquoi la fille est toujours celle qui joue le rôle de l'amoureuse transie au premier regard.
Evidemment, ce sont des généralités mais c'est rare de voir une fic yaoi réaliste avec une égalité des sexes.
Qu'en pensez-vous?

Cet article est une réflexion fondé sur des constat et après plusieurs recherches.
Merci d'avoir lu.

Writecontrol, le couteau suisse pour écrire vos histoires
 par   - 1562 lectures  - Aucun commentaire

Writecontrol est un outil d'écriture en ligne, sécurisé, accessible et personnalisable.
Ce que vous écrivez est sauvegardé automatiquement.

Éditeur de texte avec compteur de mots
gestion de chapitres
gestion des personnages
dictionnaire de synonymes
divers thèmes
des éléments modulables
recherche wikipédia
gestion de favoris
export du livre
couverture personnalisable
etc.
En bref, tout ce qu'il faut pour écrire un livre. Et encore, plein d'autres fonctions sont prévues (*) !

Et vous savez quoi ? C'est gratuit !

(*) Il y a un sondage sur le site pour savoir quelles nouvelles fonctions seraient le plus utiles.

La page facebook : https://www.facebook.com/writecontrol/

 


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Je te hais !
[Histoire Terminée]
Auteur: Naeri Vue: 1107
[Publiée le: 2014-06-25]    [Mise à Jour: 2014-11-02]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/School-Fic/Drabble Commentaires : 2
Description:
Depuis quelques semaines, BaekHyun subit les piques et les attaques de ChanYeol.
Mais pourquoi ce comportement ?

ChanYeol x BaekHyun

Publié le 25/06/14 mais corrigé !
Crédits:
EXO ne m'appartient pas, l'histoire si.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Je te hais !

[634 mots]
Publié le: 2014-06-25
Mis à Jour: 2014-11-02
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Je sais, le BaekYeol est en crise. Mais cet écrit est achevé depuis longtemps et je voulais le partager. Je tiens à préciser que ce n'est pas une révolte contre le BaekYeon, je les trouvent mignons ensembles :3

Sur ce, bonne lecture :)

« Je te hais ! »


ChanYeol x BaekHyun


« Je te hais ! »


Byun BaekHyun venait de crier après ce grand dadet bouclé qui venait de lui vider un pichet d'eau sur la tête. Tout les gens qui étaient dans la cantine le regardait presque mort de rire. Il parti en courant dans les toilettes, les larmes aux yeux. Depuis quelques semaines il était victime des sales coups de cette grande perche, Park ChanYeol. Avant, il ne lui aurait jamais apporté autant d'attention. Il était donc dans les toilettes, trempé jusqu'au os. Il attendit la sonnerie qui signalait que les cours reprenaient pour aller dans sa chambre se changer. Lorsque celle-ci retentit enfin, il attendit que chaque élèves rejoignent leurs classes respectives. Lorsqu'il n'entendit plus aucun pas, il se dirigea vers sa chambre. Il mis le double de son uniforme, comme il était dans un lycée privé et qu'ils donnaient toujours deux exemplaires pour les uniformes. Après avoir correctement mis son uniforme, il se dirigea vers le miroir pour vérifier ses cheveux qu'il venait de sécher. Après une bonne dizaines de minutes, il redescendit enfin dans les couloirs pour retourner dans sa classe. En se dirigeant vers celle-ci il vit ChanYeol dans le couloir, juste en face de lui, ce fichu Happy Virus qui lui faisait tourner la tête malgré tout.


« Qu'est-ce que tu veux encore, Yeolie ?

_Je te cherchais.

_Quelle magnifique attention ChanYeol ! Quelle soudaine envie t'a prise de me chercher ? Dit-il agacé.

_Je m'inquiétais.

_Tu t'inquiétais pour moi ? Il se mit à rire. Park ChanYeol s'inquiète pour moi après toutes les crasses qu'il m'a fait. Non mais, wouah quoi.

_Tu me détestes tant que ça ? Dit-il d'un air triste.

_ChanYeol, ça fait quelques semaines que tu fais tout pour ! Tu ne peux pas t'empêcher de me mettre la honte chaque jour, il faut toujours que tu fasses quelque chose pour que les gens se moque de moi ! Comment ne pas te détester ?

_C'était pas mon but, dit-il en baissant la tête.

_Pourtant c'est ce qui arrive. »


Il tourna les talons pour partir mais ChanYeol le retint par le bras. Il le regarda sans vraiment comprendre. ChanYeol baissa une seconde fois la tête.


« Tu.. ne me demandes pas pourquoi ? Hésita le bouclé.

_Je penses avoir compris tout seul. »


Il se défit de son emprise et recommença sa route, mais le géant le retint une seconde fois en le plaquant doucement contre les casiers. Il le regardait dans les yeux, comme s'il ne pouvait plus détacher les siens de ceux de BaekHyun. Leurs visages étaient à seulement une poignée de centimètres.


« Si j'ai fait tout ça, c'est pour que tu me portes l'attention dont j'ai besoin de ta part. Parce que je veux que tu ne vois personne d'autre que moi. Parce que je voulais tout simplement attirer ton attention. Tu ne connaît pas le proverbe " Qui aime bien, châtie bien " ? Je me suis dis que ça pourrait peut-être marcher. »


Il avait dis ça en une seule fois, sans pause, les yeux brillants, comme s'il allait pleurer. Sans que BaekHyun ne s'en rende compte ChanYeol approcha un peu plus son visage du sien pour finalement plaquer ses lèvres contres les siennes. Il était surpris, extrêmement surpris mais il répondit au baiser. ChanYeol plaça ses mains sur sa taille et le plus petit autour de son cou. BaekHyun avait des millions de papillons dans le ventre, il se sentait bien, affreusement bien. Ils stoppèrent le baiser à bout de souffle.


« Je croyais que tu me détestais ? Rigola le brun.

_Tais-toi et embrasse moi ! »

Commentaire de l'auteur Un peu cul-cul la praline ? Pardonnez-moi, c'est un de mes premiers écrits -plus vieux que mon premier OS- je ferais mieux la prochaine fois ! :D

Merci d'avoir lu jusqu'au bout :)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales