Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 157 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 99 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1717 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Internat Willow Hill
[Histoire Terminée]
Auteur: Hannami Vue: 30294
[Publiée le: 2014-11-08]    [Mise à Jour: 2016-08-20]
13+  Signaler Romance/Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 86
Description:
Plantons le décor si vous le voulez bien :
Prenons un internat, perdu au fin fond d'une île de Corée du Sud,
Vous y êtes ?
Maintenant, prenez 11 adolescents, divisez-les en deux clans bien distincts.
C'est bon ?
Ensuite vous rajoutez un nouvel étudiant,
Vous l'avez rajouté ?
Ajoutez à ça qu'il choisit l'un des clans, mais tombe amoureux d'un membre du clan ennemi.

Vous pensez que ça peut bien se passer ?


C'est partie pour les étincelles…

+ Internat Willow Hill 1.5 version Instagram ( social média) dispo sur Wattpad : HannamiLu

Couples connus : HunHan - BaekYeol - Xiuchen - SuLay - Kaisoo - Taoris
Crédits:
EXO ne nous appartient malheureusement pas, mais on y travail.
Cependant, la fiction est à nous, et rien qu'à nous.

<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10 : Et ça continue de s’enchaîner.

[4222 mots]
Publié le: 2015-03-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello, c'est re-moi.

Oui, je vous gâte aujourd'hui.
Voilà -ENFIN- le chapitre 10.
En espérant qu'il vous plaira.

HanakaLu & Asami.Hun.

Chapitre 10 : Et ça continue de senchaîner.

 

Baekhyun tournait en rond dans le bâtiment, semblant chercher quelque chose. -Quelquun- quil trouva finalement au détour dun couloir.

 

            - Chanyeol, on peut parler ? Demanda-t-il.

 

∾∾∾∾

 

            Chanyeol se retourna pour voir Baekhyun, en train de se triturer les doigts, qui le regardait avec des yeux tout tristes. Il le regarda quelque instants avant de se retourner et de partir, sans prononcer un seul mot.

            Baekhyun le regarda s’en aller, ses yeux commençant à le piquer, il savait qu’il avait merdé. Qu’il n’avait pas assez fait attention à Chanyeol, qui lui, faisait tout pour qu’ils puissent se voir le plus souvent possible, qui endossait tout à sa place. Chanyeol prenait tout sur son dos, même ses caprices, et s’excusait même pour des choses qu’il n’avait pas faite. Et Baekhyun était en train de tout gâcher. Tous les efforts pour construire quelque chose qu’ils n’avaient pas le droit de faire à la base.

            Mais la réunion, les révélations que Kris et Tao avait dites plus tôt lui avait donné  de l’espoir. L’espoir de pouvoir vivre son amour au grand jour, enfin. Ils n’avaient rien à voir avec les rivalités stupides qu’entretenaient Junmyeon et Minseok depuis des années, de même que pour les autres. Chacun avait ses raisons pour haïr des personnes de l’autre groupe, mais pas eux. Et à cause de gaminerie comme ça, ils étaient obligés de se voir en cachette, comme des fugitifs. Et Baekhyun en avait marre, marre de ne pas pouvoir voir la personne qu’il aimait autant qu’il le souhaitait. Marre de faire semblant de le détester. Marre de ses enfantillages dont il ne connaissait même pas la cause.      

            Baekhyun l’avait décidé, il allait avoir le pardon de Chanyeol, et tout mettre au clair avec les autres personnes qui était ses amis. Quitte à devoir pousser la plus grande gueulante du siècle, parce que merde, ils n’étaient plus au moyen-âge.

            Mais pour pouvoir parler calmement à Chanyeol sans que celui-ci ne s’en aille en courant, il allait avoir besoin d’aide. Et une seule personne pouvait l’aider.

            Baekhyun partit donc à la recherche de cette personne, qu’il finit par trouver au détour d’un couloir, semblant plonger dans ses pensées.

 

            - Luhan, dit Baekhyun, Luhan !

            - Hein, quoi ?

            - Qu’est-ce qui ne va pas ? Demanda-t-il.

            - Hm … Rien, je réfléchissais. Qu’est-ce qui se passe ?

            - J’aimerais te demander un service …

            - Oui ?

            - Est-ce que tu pourrais emmener Chanyeol dans un endroit où je pourrais le rejoindre sans que personne ne le sache ?

            - Baek’ .. Je .. Non, je ne peux pas faire ça. Répondit Luhan.

            - Pourquoi ?

            - Tu ne crois pas que j’ai causé assez de dégâts comme ça ?

            - Peut être. Mais je veux vraiment me réconcilier avec lui, tu sais... Dit toi que tu fais une bonne action ? Que tu fais ça pour réparer les fautes que t’as commises ?

            - Je sais pasDit Luhan, dubitatif.

            - S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait. supplia Baekhyun.

            - Bon d’accord, soupira Luhan, demain, huit heure, salle du troisième étage de l’ancien bâtiment, personnes ne va jamais là-bas.

            - Merci Luhan, t’es un amour.

            - Je vous dois bien ça.

 

            Luhan regarda Baekhyun partir. Il avait de la peine pour lui, après tout, il était celui qui avait demandé à Baekhyun de faire ça. Et qui par conséquent était le fautif de leur dispute. Alors s’il pouvait les aider à se réconcilié.

            Maintenant, il devait trouver quelque chose pour amener Chanyeol sans que celui-ci ne pose trop de question, et connaissant Chanyeol, ça allait pas être de la tarte tout ça. C’était à croire qu’il ne pourrait jamais prendre sa retraite et qu’il allait se mêler des affaires des autres toute sa vie. Il sourit en se rendant compte de ce qu’il pensait, haussa les épaules et parti rejoindre sa chambre.

 

            Tao et Sehun était déjà là quand il entra dans la chambre. En y repensant, Luhan n’avait pas vue Tao -ni personne- depuis la fin de la « réunion ». Tao semblait très fatigué. Ce qui était normal.

            Il ne fit aucune remarque et se dirigea directement vers son lit, ou il s’assit pour réfléchir à un moyen de faire venir Chanyeol avec lui.

            Il lâcha un soupir agacé, attirant sur lui les regards suspicieux des deux autres personnes présente.

 

            - Qu’est-ce que t’as à soupirer comme ça ? Demanda Tao.

            - Rien.

 

            Il avait répondu sans vraiment s’en rendre compte. Il n’arrivait pas à trouver de solution. Chanyeol lui faisait à moitié la gueule depuis sa dispute avec Baekhyun. Alors pourquoi Baekhyun pensait qu’il allait le suivre, alors qu’il refusait même de dire bonjour à Baekhyun.

            Il prit sa tête dans ses mains en marmonnant des choses qui ressemblait à peu près à : « Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ? » « Il voudra jamais me suivre, c’est mort. Il m’adresse à peine la parole. » « Aish, je vais lui faire bouffer toute sa trousse plus tous ses cahiers si jamais il ne veut pas venir avec moi. » Et « Ils sont assez grand pour régler leurs problèmes, non ? » « Mais d’un autre côté c’est de ma faute, donc je dois les aider. »  « Ca m’énerve, je vais aller m’exiler en Sibérie tiens ! »

            Sehun et Tao le regardaient comme si on venait de leurs annoncer qu’ils étaient en fait des filles. Qu’est-ce qu’il lui prenait ? Il avait déjà perdu ses derniers neurones ?

 

            - En Sibérie ? Tu veux te changer en pingouin ? Demanda Sehun, incertain.

            - Je te jure que ce serait mille fois mieux que ce que je dois vivre maintenant. Répondit Luhan.

            - Bah voyons. Monsieur je me mêle de tout, mais j’ai aucune emmerde qui se plaint. Normal. Dit Tao sarcastiquement.

            - Oh, c’est pas parce que tu viens de te manger la vérité sur ta vie en pleine gueule que tu dois vouloir que tous soient dans la même situation que toi, rétorqua froidement Luhan, et je ne me plains pas, on me pose une question, je réponds, si t’es pas content, fait comme les petits enfants et bouche toi les oreilles.

 

            Un silence tomba sur la pièce, Luhan ne s’énervait que rarement, de ce qu’ils avaient pu voir. Mais c’était pas beau. C’est qu’il avait la langue tranchante le môme là. Luhan ouvris grand les yeux, semblant se rendre compte de ce qu’il venait de dire. Puis fit la moue, comme un enfant qui savait avoir tort mais qui ne voulait pas l’admettre.

 

            - Désolé. Mais c’est vrai Tao, je peux comprendre que tu sois tout chamboulé à l’intérieur, surtout maintenant que ton esprit de victime a été sacrément renverser. Je suis aussi conscient qu’il va falloir du temps pour t’en remettre. Et que t’a pas eu assez confiance pour en parler. Mais dis-toi que Kris, il est dans le même état, et depuis un bout de temps figure toi, dit Luhan s’éloignant du sujet, mais tout le monde n’est pas comme toi à vouloir être aveugle, je suis conscient de mes tords, et je veux me racheter pour avoir trop fouiné, tu comprends ?

            - Euh … On peut dire ça. Répondit Tao, trop choquer pour s’énervé.

            - Mais comment tu veux que j’arrive à faire ce que l’autre il m’a demandé de faire là. Déjà que machin il me fait la gueule parce qu’apparemment j’ai tout foutu en l’air, mais qu’est-ce que j’y peux moi, s’il choisit mal les personnes ?

            - Euh...

            - Je ne lui ai pas demandé d’oublier tout autour de lui, juste de surveiller l’aveugle de service, tu vois ? Alors maintenant comment je vais faire pour le faire venir avec moi ? Je le kidnappe ? Non, il est trop grand.

            - Lu

            - Je lui bande les yeux et je le guide en lui disant qu’il aura une surprise ? Je ne veux pas mourir.

            - Luh

            - Je le fait marcher avec des bonbons ? Ça pourrait marcher Continua Luhan plus pour lui que pour les deux autres.

            - Luhan.

            - Mais faut que le petit il est un plan, parce que je ne veux pas mourir dans mon sommeil par le géant.

            - Luhan ! Cria Sehun.

 

            Luhan s’arrêta tout net de parler pour regarder la personne qui venait de crier. Il réalisa soudain qu’il s’était -encore- laisser emporter. Il marmonna quelques excuses et sortit précipitamment de la chambre, laissant ses deux camarades complètement sonnés, et ne comprenant rien à ce qu’il venait de se passer, encore une fois.

            Il courrait limite dans les couloirs, allant il ne savait où, quand il percuta quelqu’un et se retrouva sur son fessier.

 

            - Pardon. Murmura Luhan.

            - Pas de soucis, tu t’es pas fait mal ? Demanda une voix qui lui semblait familière.

            - Non ça va. Répondit Luhan.

 

            Il releva la tête pour s’apercevoir que c’était Yixing, qu’il avait percuté. Il était étonné que celui-ci ne lui parle pas avec animosité, comme les autres.

            Yixing lui souris de façon un peu absente, lui fit un signe de la main et partit.

 

***

 

            Yixing avait toujours été considéré comme tête en l’air, toujours absent et parlant peu. Mais contrairement à ce que tout le monde pensait de lui, il était très terre à terre. Il préférait juste qu’on le pense ailleurs, il était tranquille, comme ça. C’était quelqu’un de pacifiste, il ne prenait part à aucuns conflits, et s’il était dans le groupe de Minseok c’était par pur coïncidence. Il n’avait aucune rancune ou quoique ce soit d’autres envers le groupe adverse. Au contraire. Mais il s’y était fait.

            Quand il était plus petit, il parlait beaucoup, était très énergique, mais en grandissent, il s’était renfermé sur lui-même pour une raison connue de lui seul, et ne parlait que très rarement. Les gens ne l’intéressaient pas vraiment, prendre part à des futilités non plus. Non, Yixing, lui, était plus dans l’analyse, l’observation. Il trouvait ça plus amusant de voir les gens s’embrouiller d’un rien, s’énervé pour rien, chercher des choses qui se trouvait juste sous leurs nez.

            Il ne parlait jamais ou rarement pour ne rien dire. Il était quelqu’un de réfléchis, et même si la plus part du temps, ce qu’il disait paraissait bizarre ou incompréhensible pour beaucoup de personnes, tout ce qu’il disait avait du sens, beaucoup de sens.

            Il trouvait les relations beaucoup trop compliqué à gérer et c’est bien pour ça que ses parents avaient décidé de l’envoyé à l’internat. Il ne communiquait jamais avec eux, n’avait pour ainsi dire pas d’ami, et même si ça lui convenait parfaitement, ce n’était pas le cas de ses parents, qui s’inquiétait pour lui.

            Depuis son entrée au collège, tous les camarades qu’il avait eu le traitaient comme un paria, un exclu. Ça l’avait blessé, beaucoup plus qu’il ne voulait se l’admettre. Il n’était pas doué pour parler avec les gens. Tout le monde le trouvais bizarre, pas aux normes.

            Cependant, depuis son arrivée à l’internat, il avait trouvé des gens qui l’appréciais pour ce qu’il était, qui acceptais son mutisme sans lui demander pourquoi, qui était auprès de lui, et qui s’était habituer à ce qu’il disait, même s’ils ne comprenaient pas. Et même s’il ne l’admettrait que sous la torture, ça lui faisait du bien, le rendait heureux.

 

            Il connaissait tout son groupe par cœur. Il savait que Kyungsoo allait à la bibliothèque tous le jour après leurs cours, jusqu’au couvre-feu, il savait aussi que beaucoup de personne l’avait pris en grippe. Il savait aussi que maintenant il n’avait plus à s’en faire, il avait Jongin.

            Il savait que Tao souffrait plus que ce qu’il voulait montrer, il n’avait d’ailleurs pas été étonné des révélations que Kris et lui leur avait fait plus tôt. Il savait aussi qu’il lui faudrait du temps, mais que tout se passerait bien pour lui. Kris l’aimait, et ça se voyait. Maintenant, il fallait que Tao ouvre les yeux, et accepte la vérité. -Ce qui n’était pas gagner.-

            Il connaissait la relation de Baekhyun et de Chanyeol, depuis un bout de temps maintenant. Il savait qu’ils faisaient tout pour le cacher, mais il était heureux que Baekhyun est enfin trouver quelqu’un capable de le supporter. Il ne l’avait dit à personne, Baekhyun devait être celui qui décidait de l’annoncer aux autres. C’était sa vie privé, après tout.

            Il savait que Sehun avait des sentiments contradictoires vis à vis de Luhan, qu’il ne comprenait pas lui-même. Ca amusait Yixing de le voir combattre contre lui-même pour essayer de nier l’attirance, pourtant bien visible, qu’il éprouvait pour le petit nouveau. Il pourrait l’aider, bien sûr, il disait parfois quelques petite phrase pour essayer de lui ouvrir les yeux, mais pas plus, ce ne serait pas trop amusant pour lui. De plus, Sehun devait être celui qui ouvre les yeux et fasse tout ce qu’il devait faire, seul.

            Et Minseok … Minseok était surement le plus insondable de tous. Le plus secret. Il était quelqu’un d’adorable, mais qui ne parlait pas de lui. Il prenait soin de tout le monde et se laissait passer surement en dernier plan. Mais Yixing voyait bien que quelque chose de plus sombre planait au-dessus de sa tête. Quelque chose que Minseok lui-même ne devait pas avoir remarqué.

 

            Il était plus que temps d’aller manger, Yixing se dirigea vers la cafétéria, et arrive, comme à son habitude, en dernier.

            Tao et Sehun avait un air renfrogner sur le visage. Ce qui ne changeait pas de d’habitude.

 

            - Bon, vous avez quoi, vous eux ? Demanda Minseok.

            - Luhan à encore péter un câble tout à l’heure. Marmonna Sehun.

            - Et... ?

            - Il parlait à propos de petit et de géant qui allait le tuer, d’aller en Sibérie et d’emmener je ne sais pas qui pour une certaine personne.

 

            Yixing voyait Baekhyun pâlir à vue d’œil.

 

            - Il n’a pas dit de prénoms ? Demanda Baekhyun.

            - Non. Répondit Tao.

            - Oh, et il a fait une sorte de moral à Tao. Ajouta Sehun.

           

            Tous se tournèrent vers la table où se trouvait Luhan, en train de parler à un Chanyeol qui semblait vouloir faire la sourde oreille, Luhan semblait s’énerver pour finalement aller parler avec Jongdae. Yixing remarqua bien vite le regard remplis d’étoiles de Sehun. Il décida de, pour une fois, donner un coup de main à ses deux amis.

 

            - Vous ne pensez pas que Luhan va bien avec Jongdae ? Demanda-t-il innocemment.

            - Hein ? Dirent Minseok et Sehun en même temps.

            - Ils ont l’air de bien s’entendre, tous les deux, répondit Yixing, tout ce que je dis c’est qu’ils iraient bien ensemble, ils seraient mignon, non ?

            - Je pense que Jongdae est un peu trop extravertie pour Luhan, ils ne vont pas du tout ensemble. Dit Sehun.

            - Luhan est beaucoup trop fouineur pour Jongdae, ça ne le fait pas. Marmonna Minseok.

            - Et qui irait bien avec Luhan, Sehun ? Demanda Yixing, réprimant un sourire.

            - Quelqu’un de plus … Calme, qui puisse le tempérer et l’empêcher de faire des bêtises. Répondit Sehun, naturellement.

            - Et à Jongdae, Minseok ?

            - J’en sais rien, mais pas Luhan. Se renfrogna Minseok.

 

            Eh bien, ça allait être plus dur que prévu, soupira Yixing intérieurement. Ses deux amis étaient plus aveugles qu’ils ne voulaient l’admettre. Ça en devenait lassant.

 

            Après avoir terminé son repas, Yixing se leva et alla, comme à son habitude, dans un endroit isoler de l’internat, là où il pouvait admirer le ciel noir remplis d’étoiles, qui le faisait rêver.

            Une fois qu’il fut posté à l’endroit qu’il aimait le plus ici, il se mit à réfléchir. Yixing ne connaissait pas vraiment le comportant humain. Enfin si, mais il ne savait pas comment il devait les ressentir. Il s’était toujours demander comme ça faisait, quand on aimait quelqu’un, les sensations.

            Il n’était jamais tombé amoureux et n’avais jamais eu de coup de cœur. Contrairement à ceux qu’ils connaissaient. Il savait, bien sûr, théoriquement parlant, ce que c’était censé faire quand on tombait amoureux. Mais il ne l’avait jamais expérimenté. Du moins il le croyait.

            Il commençait à se poser des questions. Il hésitait entre le fait d’être en train de tomber amoureux, et être en train de tomber malade. Ca revenait quasiment au même de toute façon. Parce que tomber amoureux était une chose. Mais tomber amoureux de quelqu’un qui ne peut pas vous voir, même si personnellement vous n’avez rien fait, en était une autre. Et c’était pas tellement une bonne chose.

            Mais peu importe à quel point il essayait de se dire que c’était pas vrai, à quel point il essayait de se convaincre qu’il tombait simplement malade. Dès qu’il fermait les yeux c’était son visage qu’il voyait. Pas le visage qu’il avait quand il les regardait, lui et son groupe, non, le visage qu’il avait quand il regardait ses amis. Un visage doux et aimant. Un visage qui donnait à Yixing des papillons dans l’estomac.

            Il souriait inconsciemment à chaque fois qu’il pensait à lui. Cependant, il ne voulait en parler à personne. Du moins pas pour le moment. Pas tant qu’il ne savait pas ce qu’il avait exactement.

 

            Quand il revint à lui, l’heure du couvre-feu était déjà passée depuis plus de trente minutes. Il se dépêcha de regagner sa chambre, il ne voulait pas avoir des heures de colles parce qu’il avait -encore- été dans la lune.

            Quand il arriva dans sa chambre, Baekhyun et Minseok était déjà là, et semblait inquiet.

 

            - Où est-ce que tu étais passé ? Commença directement Minseok.

            - J’ai pas vue le temps passer, désolé. Répondit évasivement Yixing.

            - Ça t’arrive de plus en plus souvent, t’es sur que tu vas bien ? S’inquiéta Baekhyun.

            - Bien sûr. Vous en faites pas pour moi, dit Yixing, je vais prendre ma douche.

 

            Sans attendre de réponse de la part de ses deux camarades de chambre, Yixing se dirigea vers la salle de bain, prendre sa douche.

            Il ne ressortit que vingt-cinq minutes plus tard, il alla vers son lit et pris un livre. Il ne lisait pas vraiment, mais au moins, personnes ne le dérangeait et il pouvait penser tranquillement. Alors qu’il savait que Minseok et Baekhyun mourrait d’envie de lui parler.

            Au bout d’une demi-heure, il reposa son livre et se tourna vers ses deux camarades.

 

            - Dites, commença-t-il, comment on sait qu’on est amoureux ?

            - Comment ça ? S’étonna Baekhyun.

            - J’ai souvent lu que les symptômes s’apparentaient à des nausées, et à des maux de cœur. Est-ce que quand on tombe amoureux, on est obligé d’avoir mal au cœur ? Demanda de nouveau Yixing.

            - Pas forcément... Murmura Minseok.      

            - Et si on tombe amoureux de la mauvaise personne, vous croyez qu’on doit forcément perdre les personnes que nous aimons ? Et celle dont nous sommes amoureux ?

            - Yixing, qu’est-ce qui se passe ? Demanda Baekhyun, tout d’un coup anxieux.

            - Je ne veux pas vous perdre. Mais je ne sais plus ce que je ressens, et pourquoi c’est comme ça. Murmura Yixing avant de se coucher.

 

            Baekhyun et Minseok le regardèrent, éberlué par ce qu’il venait d’entendre. Jamais Yixing ne leur avait posé des questions comme ça. Ils avaient l’habitude des phrases insensées et incohérentes qu’il leur sortait de temps à autres. Cependant, il n’avait jamais eu l’air aussi sérieux.

            Yixing était une personne qu’ils aimaient, tous. Il était attachant, même s’il est tout le temps dans son monde. Il était devenu une partie indispensable de leur groupe, malgré le fait qu’il semble assez asocial aux premiers abords.

            Baekhyun tourna la tête vers Minseok, semblant plus préoccupé qu’autre choses. Il s’approcha pour pouvoir lui murmurer sans que Yixing ne les entendent.

 

            - Tu crois qu’on doit faire quelque chose ?

            - Non, si jamais il veut de l’aide, il nous le fera savoir. Répondit Minseok.

            - Mais … Il a pas l’air dans son état normal.

            - Je sais, mais ça ne nous regarde pas. Du moins pas pour le moment. Fini Minseok, pour lui-même.

 

            Baekhyun, de son côté, décida de faire confiance à son ami pour le moment. Il avait d’autres problèmes à gérer. Il devait voir Luhan le lendemain matin, pour savoir si ça se passait comme prévu avec son Chanyeol. De plus, il devait revoir ce qu’il avait à dire à son géant. Comment est-ce qu’il allait s’y prendre, pour que celui-ci accepte de lui parler ? Parce que c’est bien que Luhan l’amène à lui, mais il peut encore se barrer s’il voit que Baekhyun veut lui parler. Et ça, ça ne va pas le faire.

            Baekhyun grogna en se retournant dans son lit. Il ne voulait pas rester fâcher plus longtemps avec Chanyeol, il n’en pouvait plus. Déjà que de se voir que deux ou trois fois par semaines, c’était pas suffisant, si en plus il devait rester fâcher …

            En plus de tout ça, Baekhyun avait réellement peur que Chanyeol décide de rompre avec lui. Il savait qu’il était insupportable, et il savait qu’il avait énormément de chance d’avoir Chanyeol dans sa vie. Il allait lui promettre de faire des efforts, et de l’aimer comme il le méritait à partir de maintenant.

            En s’endormant, Baekhyun pria pour que Chanyeol accepte de l’écouter.

 

***

 

            Le lendemain, après le petit déjeuner, Baekhyun réussi à intercepter Luhan quand celui-ci était seul.

 

            - Alors t’as réussi à convaincre Chanyeol ? Demanda de but en blanc Baekhyun.

            - Bonjour Baek’, oui je vais bien et toi ?

            - Oui, oui, bonjour. Bon t’as réussi ou pas ?

            - Pas encore, soupira Luhan, Baek’ faut que tu comprennes que si vous vous êtes disputer, c’est à cause de moi, et que, par conséquent Chanyeol me fait a gueule à moi aussi. Tu saisis ?

            - Oh, ouais, vue comme ça. Marmonna Baekhyun.

            - Mais je vais essayer, et je te promets qu’il sera là. Au pire je l’attache et je le tire par les cheveux … Ou les oreilles …       

            - Ouais, bah me l’abime pas hein. Le mis en garde Baekhyun.

            - T’inquiète pas. Souris Luhan.

 

            Ils se quittèrent pas longtemps après, Baekhyun vaquant à ses occupations, et Luhan allant chercher Chanyeol, il était, heureusement, seul. Qu’il trouva prêt de vingt minutes plus tard, dans la salle de repos du bâtiment des dortoirs. Il prit la parole directement en voyant que Chanyeol était en train de se lever pour partir.

 

            - Park Chanyeol, maintenant tu vas te rassoir et tu vas m’écouter bien sagement, compris ? Dit-il fermement.

            - Ouais. Marmonna Chanyeol.

            - Je sais que tu me fais la gueule, pour une raison que je comprends totalement. Et je tenais à te faire mes excuses. Vraiment. Je sais que j’ai agis stupidement, et je le regrette. Mais tu sais aussi bien que moi que je ne pensais pas à mal. Je n’ai pas demandé à Baekhyun de trop se prendre au jeu et de t’oublier. Je n’ai pas demandé à Baekhyun de ne rien voir de ta souffrance et de tout le reste. Je n’ai rien à voir avec vos histoires de couple, dit Luhan, ce soir après le repas, je veux que tu viennes avec moi, je dois te montrer quelque chose d’accord ? Fini-t-il, essoufflé.

            - Pourquoi faire ?

            - Pose pas de question, sinon je te jure que je te traine de force jusqu’à là-bas, et crois-moi, tu ne veux pas ça.

            - Bon d’accord. Grogna Chanyeol.

            - Bien, à tout à l’heure alors. Souris grandement Luhan.

 

            Chanyeol se dit que Luhan devait être un peu Lunatique sur les bords, pour autant changer d’humeur en même pas dix minutes.

 

 

***

 

            Comme promis, Chanyeol retrouva Luhan après le diner. Il le suivit sans un mot, il semblait bouder, et Luhan du se faire violence pour garder son expression sévère sur le visage et ne pas éclater de rire.

            Un fois arrivé à destination, Luhan se tourna vers Chanyeol.

 

            - Tu vas rentrer dans cette salle, et n’en sortir que quand on te l’autorisera. Sinon ça va chauffer pour tes oreilles, compris ? Dit-il.

            - Promis. Marmonna Chanyeol en entrant.

 

            La pièce semblait vide. Du moins jusqu’à ce que Chanyeol remarque Baekhyun, assis devant l’une des fenêtres, se rongeant les ongles.

 

            - Baekhyun ?

            - Chan’, dit Baekhyun en se relevant subitement, tu es venu.

            - Je tiens à ma vie, je n’avais pas le choix.

            - Faut qu’on parle Chan’.

            - Je sais. Murmura Chanyeol.

            - Je veux que tu m’écoute jusqu’au bout, Chan’, parce que sinon, j’aurais plus le courage, commença Baekhyun, je sais que j’ai merdé. Et je suis désolé. Mais je ne veux pas te perdre parce que j’ai été con, tu comprends ? Je suis prêt à faire tous les efforts que tu voudras, mais me laisse pas. Je sais que dans notre relation, tu es celui qui en fait toujours plus. Plus que ce que tu devrais faire normalement. Je sais que des fois je suis insupportable. Mais … Mais je t’aime et … Je t’en prie pardonne moi.

            - Baekhyun, j’ai jamais eu envie de te quitter, mais j’ai réellement été blessé par ton comportement, j’avais tout prévu, et t’es pas venu. Et même quand j’ai essayé de t’en parler calmement, t’as rien voulu entendre.

            - Je sais. Et je m’en veux terriblement.

            - Tu m’es indispensable, Baek’.

            - Ca veut dire que tu me pardonne ? Demanda Baekhyun, des étoiles pleins les yeux.

            - Bien sûr que je te pardonne, mais je te préviens, dis Chanyeol, si tu me refais un coup comme ça, ça va pas le faire.

           

            Baekhyun, trop heureux pour dire quoique ce soit, sauta dans les bras de Chanyeol et l’embrassa à pleine bouche.

 

            - Chan’ ? Dit-il, un moment plus tard.

            - Oui ?

            - Je veux le dire.

            - Dire quoi ? Demanda Chanyeol en lui caressant les cheveux.

            - Pour nous. Je veux l’avouer à tout le monde.

Commentaire de l'auteur Alors ? *-*
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales