Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 157 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 99 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1717 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Internat Willow Hill
[Histoire Terminée]
Auteur: Hannami Vue: 30297
[Publiée le: 2014-11-08]    [Mise à Jour: 2016-08-20]
13+  Signaler Romance/Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 86
Description:
Plantons le décor si vous le voulez bien :
Prenons un internat, perdu au fin fond d'une île de Corée du Sud,
Vous y êtes ?
Maintenant, prenez 11 adolescents, divisez-les en deux clans bien distincts.
C'est bon ?
Ensuite vous rajoutez un nouvel étudiant,
Vous l'avez rajouté ?
Ajoutez à ça qu'il choisit l'un des clans, mais tombe amoureux d'un membre du clan ennemi.

Vous pensez que ça peut bien se passer ?


C'est partie pour les étincelles…

+ Internat Willow Hill 1.5 version Instagram ( social média) dispo sur Wattpad : HannamiLu

Couples connus : HunHan - BaekYeol - Xiuchen - SuLay - Kaisoo - Taoris
Crédits:
EXO ne nous appartient malheureusement pas, mais on y travail.
Cependant, la fiction est à nous, et rien qu'à nous.

<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 9.1 - Et de l’autre côté il se passe quoi ?

[2991 mots]
Publié le: 2015-02-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur ENFIN, voilà la partie une du chapitre neuf. Je suis vraiment, vraiment désolé du retard. Mais j'ai eu mes partiels, puis la grippe. Puis enfin une baisse de régime.
Mais le voilà, il est bel et bien là, certes un peu court, mais là tout de même.
Je m'excuse encore au nom de Asami.Hun et de moi-même.
Bonne lecture. :)

Chapitre 9.1: Et de lautre côté il se passe quoi ?

 

 

∾∾∾∾

 

« - Non, je dois le leur dire, rétorqua Kris, Tao et moi Tao et moi, sortions ensemble à cette époque. Il est la personne que jaime le plus au monde, celui pour qui je donnerai ma vie. Et jai tout gâché le jour de mon départ.

 

            Un lourd silence accueillit cet aveu. »

 

∾∾∾∾

 

            Kris venait de lâcher l’une des plus grosse bombe que ce groupe ait connut. Seul Suho ne semblait pas plus choqué que ça. Mais avant de voir comment les autres vont réagir à cette annonce, retournons quelques temps en arrière voir du côté de Tao et des siens.

            Tao venait de partir de la cafétéria en courant, les larmes dévalent ses joues, il n’en revenait pas. Il courait aussi vite qu’il le pouvait, ne voyant absolument pas où il allait avec ses yeux envahis de larmes.

 

            - Tao ! Tao arrête toi. Cria t-on derrière lui.

           

            Il n’eut d’autres choix que de s’arrêter et d’attendre cette personne qu’aujourd’hui il haïssait plus que tout.

           

            - Tao, je crois qu’il est temps qu’on parle, toi et moi.

            - Je n’ai rien à te dire, Kris.

            - Et moi j’ai pleins de choses à te dire.

 

            Il se retourna incroyablement vite vers Kris, le regard emplit d’une rage contenue depuis trop longtemps. Il regarda Kris dans les yeux, et tout ce qu’il y veut fut de la tristesse et un peu de résignation. Kris l’agrippa par le poignet et l’emmena dans un endroit plus tranquille.

 

            - Pourquoi es-tu parti comme ça ? Demanda Kris.

            - Je vois pas en quoi ça te regarde. Répondit Tao hargneusement.

            - Tu sais aussi bien que moi que ça me regarde, Tao. Tu peux sortir ça à tout le monde, mais pas à moi.

            - Pourquoi je te le dirai ?

            - Tout le monde a vu que tu n’allais pas bien, Tao. Pas que moi, pas que ton groupe, tout le monde. Tu penses pouvoir cacher ça pendant encore longtemps ? Il est temps qu’on grandisse un peu et qu’on affronte ce qui nous fait du mal.

            - T’es un peu mal placé pour me dire ça, tu sais ?

            - Parce que tu crois que j’ai voulu tout ça ?

            - Oui, dit doucement Tao, oui, je le crois.

            - Tu sais quoi ? Pense ce que tu veux. Mais apprends à agir comme quelqu’un de ton âge et plus comme un môme qui fuit à chaque confrontation. Parce que, que tu le veuilles ou non, je suis pas le seul fautif dans l’histoire, et tu le sais. Dit fermement Kris en partant.

 

            Tao le regarda jusqu’à ce que sa silhouette disparaisse au détour d’un couloir. Il resta assis pendant longtemps, les yeux dans le vide. Il repensait à pleins de choses. Non, il ne voulait pas grandir, il ne voulait pas assumer. C’était trop tôt, il serait toujours trop tôt. Il n’était pas prêt, il ne voulait pas l’affronter, pas maintenant. Plus, il ne voulait pas l’écouter, il ne voulait pas comprendre qu’il avait eut raison, ou tord, il ne voulait pas qu’il rentre encore une fois dans sa vie. Il ne voulait pas. Il ne le voulait plus.

            Il se releva doucement et se dirigea vers sa chambre, il ne savait pas quelle heure il était, tout ce qu’il voulait c’était se rouler en boule dans sa couette et ne plus jamais en sortir. Il ne voulait pas affronter la réalité, il était trop tôt, beaucoup trop tôt pour ça.

 

            Une heure ou deux plus tard, il entendit la porte s’ouvrir et se refermer doucement, il ne bougea pas, attendant simplement. Il ne voulait pas voir Luhan. Rien que de penser à lui le fit serrer fermement les poings.

            Il sentit le lit s’affaisser un peu, il retint un soupir de soulagement, ça devait être Sehun. Une main vint se poser dans ses cheveux, et il remua un peu avant de sortir sa tête pour le regarder.

 

            - Ça va ? Demanda doucement le plus jeune.

           

            Tao hocha la tête en se relevant sur ses coudes, en levant les yeux vers Sehun, il s’aperçut que le regard de celui-ci était remplit d’inquiétude. Sehun, malgré son côté froid et inapprochable, était un ami en or qu’il était heureux d’avoir rencontré. Il ne voulait pas l’inquiéter, mais, est-ce qu’il était capable de tout lui expliquer ?

 

            - Ça va, je crois. Dit Tao.

            - Me mens pas Tao.

            - Je te jure, c’est juste … Juste quelque chose que j’aimerais vraiment oublier, tu comprends ? Murmura t-il.

            - Tu sais que si t’as envie de parler, je serais toujours là, hein ?

            - Je le sais, et je t’en serais toujours redevable, Sehun.

 

            Sehun lui sourit doucement et ouvrit la bouche pour dire quelque chose, quand la porte s’ouvrit sur Luhan. Le regard de Tao se ferma, de même pour celui de Sehun. Ils regardèrent Luhan entrer sans rien dire, ce dernier, ayant l’habitude de l’animosité de ses camarades de chambre à son égard, n’y prêta pas intention.

            Le reste de la soirée se passa dans une ambiance plus tendue qu’à l’accoutumé, pourtant, aucunes des trois personnes présentes ne semblait vouloir percer l’abcès.

 

***

 

            Tao sembla broyer du noir toute la journée suivante, il n’avait pas prononcé un seul mot, n’avait pas mangé, et semblait ne pas avoir dormi non plus. Tous s’inquiétaient pour lui, mais personne n’osait lui demander pourquoi.

            Il était dans sa chambre, avec Sehun, quand Luhan entra à ce moment là, les yeux dans le vide, il semblait profondément ancré dans ses pensées et ne remarqua pas les deux autres, qui le regardaient.

            En allant vers sont bureau, il trébucha sur quelque chose et tomba sur son lit. Il ne se releva pas, cependant. Au bout d’une dizaines de minutes, son regard se tourna vers Tao, qu’il regarda intensément, comme s’il cherchait à lire dans ses pensées,, ou quelque chose du genre.

 

            - Qu’est-ce que tu veux ? Soupira Tao, las.

            - J’essaie de comprendre.

            - De comprendre quoi ? Attaqua Sehun.

            - Pourquoi

            - Pourquoi quoi ?

 

            Luhan ne répondit pas, et continua à regarder Tao.

           

            - Qu’est-ce ce qu’il s’est passé ? Pourquoi c’est devenu comme ça ? Marmonna Luhan, plus pour lui-même que pour les deux autres.

            - De quoi tu parles ?

            - Tao, tu te souviens, avant que je fasse le choix absurde que vous m’avez demandé de faire, à mon arrivée ici ? Demanda soudainement Luhan.

            - Euh … Oui, je crois. Répondit Tao.

            - Tu m’as dit que chacun avait ses raisons, et qu’il n’était pas forcément bon de ressasser un passée que la personne veut à tous prix effacer ?

 

            Tao hocha la tête, Sehun regarda Tao sans comprendre et Luhan se leva, se dirigeant vers la porte de la salle de bain, avant de se tourner vers le premier, le regard grave.

 

            - Je me demande pourquoi toi, tu veux effacer le tien, commença t-il, pourquoi, si ce n’est parce que tu regrettes ? Je me demande aussi, de quoi tu as peur et pourquoi, au lieu de l’effacer, tu ne l’affrontes pas.

 

            Sur ces paroles, il entra dans la salle de bain sans attendre de réponse de la part de Tao, qui de son côté, avait ouvert grands les yeux, cherchant à comprendre ce qu’il venait de se passer. Une fois que toutes les informations furent transmises à son cerveau, il fronça les sourcils et se leva d’un bond, pour se diriger rapidement vers la salle de bain, et cogner sur la porte de toutes ses forces.

 

            - Luhan, sort d’ici immédiatement et explique moi ce que tu veux dire. Cria t-il, sans avoir de réponse en retour, Luhan, tu entends ce que je te dit.

            - Il ne sortira pas maintenant Tao. Dit calmement mais fermement Sehun.

 

            Tao retourna donc ruminer tout seul dans son coin. Luhan ne sortit qu’une trentaine de minutes plus tard, semblant toujours aussi perdu dans ses pensées. Tao se redressa et Sehun les regarda, se demandant comment tout ça allait terminer.

 

            - Luhan, j’exige des explications.

            - Sur quoi ?

            - Sur tout ce que tu as dit, je comprends rien, et j’aime pas ne pas comprendre. S’énerva Tao.

            - Je ne peux pas. Murmura Luhan.

            - Tu ne peux pas quoi ? Demanda Sehun.

            - J’ai promis de ne plus me mêler des histoires des autres. Répondit vaguement Luhan.

            - Tu as … Mais de quoi tu parles à la fin. Tao s’arrachait presque les cheveux à présent.

            - Et j’ai promis de ne rien dire à Tao, de ne rien vous dire. Je ne peux pas en parler. Je ne peux pas. Je ne dois pas.

            - Tu crois qu’il court-circuite ? Demanda Sehun à Tao, un sourcil relevé.

 

            Tao se leva lentement, et s’approcha de Luhan qui répétait inlassablement des « Je ne peux pas » comme si c’était un mantra.

 

            - Luhan, qu’est ce que tu veux dire ? Et tu as promis quoi à qui ? Demanda, dangereusement calme, Tao.

            - J’ai promis à Jongdae et aux autres de ne plus me mêler des histoires qui ne me concernait pas, à cause de moi, ils se sont disputés, les deux là, et je veux pas. Je peux pas faire encore plus de mal aux autres alors que je veux juste aider.

            - D’accord, je comprends rien là. Qui s’est disputé ? Demanda Tao.

            - Et j’ai promis à Junmyun et à Kris de rien vous dire sur tout ça, et de quoi on a parler, je peux pas trahir cette promesse, dit Luhan, ignorant Tao.

 

            Luhan sembla revenir à lui à ce moment là, et écarquilla les yeux en se rendant compte de ce qu’il venait de dire, sa bouche s’ouvrit en grand alors que ses mains se posèrent sur ses lèvres.

 

            - Oh non, commença t-il, oublie tout ce que je viens de dire, rien ne s’est passé. Tu rêves juste, ouais, voilà tu rêves.

            - T’es conscient que nous en sommes pas dans un film, et que tu es encore moins un hypnotiseur, hein ? Demanda Sehun.

            - T’es là, toi aussi ? Gémit Luhan, de désespoir.

            - Apparemment.

 

            Luhan secoua la tête, comme pour éloigner la réalité. Tao quant à lui commençait à serrer les poings, cherchant à éloigner la rage qui semblait vouloir s’échapper de tous les pores de sa peau.

 

            - Luhan, commença t-il d’une voix doucereuse, de quoi as-tu parlé avec Kris ?

            - De rien.

            - Ne me mens pas, dit-il en élevant la voix, comment veux-tu que je crois que tu ne parlais de rien avec lui, non mais tu t’es entendu parler ? De plus tu te rapproches de lui, non mais vous filez le parfait amour aussi ? Termina t-il en criant presque.

            - Je ne vois pas de quoi tu parles. Kris et moi, nous ne sommes pas ensemble, et puis quoi encore, rétorqua Luhan, et même si c’était le cas, je ne vois pas en quoi ça te regarde.

 

             Tao ne répondit pas et se rua sur la porte pour sortir, ignorant les appels de Sehun, il courra le long des couloirs, cherchant une chambre en particulier, il devait lui parler, maintenant. Il s’arrêta devant la dite porte, et reprit son souffle, avant de frapper de grands coups sur celle-ci. Junmyun ouvrit et le regarda les yeux grands ouverts, avant de se ressaisir.

 

            - Qu’est-ce que tu fais là ? Demanda t-il.

            - Il est là ? Dit de but en blanc Tao, il ne peut qu’être là, je dois lui parler.

            - Je ne pense pas que ce soit le moment.

            - Ne me dis pas quel est le moment où je doit parler avec quelqu’un, cria Tao, je dois lui parler, maintenant, alors soit tu vas le chercher, soit c’est moi qui y vais.

 

            Une main se posa sur l’épaule de Junmyun, le faisant sursauter.

 

            - C’est bon, Jun’, je vais lui parler. Dit Kris.

            - T’est sûr ?

            - T’inquiètes pas. Sourit-il.

 

            Il se tourna vers Tao, et lui fit signe d’attendre en retournant dans la chambre, il ressortit deux minutes plus tard, un sweat en plus. Il suivit Tao dans les couloirs du bâtiment jusqu’à trouver un coin tranquille où ils pourraient s’assoir pour discuter tranquillement, sans tomber sur personne. Un lourd silence s’installa entre eux, Kris ne voulant pas prendre la parole en premier, et Tao ne sachant tout d’un coup plus ce qu’il voulait lui dire.

 

            - Qu’est-ce que tu veux ? Demanda finalement Kris.

            - De quoi tu as parlé avec Luhan ?

            - Comment ça ?

            - Quand il est rentré dans la chambre, tout à l’heure, il a commencer à parler de choses qui voulaient rien dire, commença Tao, et finalement, il a dit qu’il vous avait promis qu’il ne se mêlerait plus des affaires des autres et qu’il ne nous parlerait pas de ce que vous avez dit.

           

 

            Kris ne répondit pas, son regard se perdit dans le vide, il semblait réfléchir à ce qu’il pouvait dire, ou pas.

 

            - Je ne leur ai rien dit qui pourrait t’intéresser.

            - À d’autres, dit Tao, je te connais Kris, et je sais quand tu mens.     

            - Je leur ai dit, pour nous, je veux dire pour nous avant.

            - Comment

            - Tu pensais vraiment pouvoir partir en plein repas devant tout l’internat, en pleurant, sans que personne ne le remarque ? Dit Kris.

            - Pourquoi tu leur a dit ?

            - Ils devaient le savoir, c’est pas une chose qu’on peut garder secret. Et de toute façon, c’est plus d’actualité, si ? Kris regarda Tao quelque seconde, c’est bien ce que je me disais.

            - Tu aurais pu me demander mon avis. Continua tout de même Tao.

            - Tu ne veux pas me parler, tu m’as envoyé chier à chaque fois que j’ai essayé de te parler, tu aurais voulu que je fasse quoi Tao ? Que je te supplie de m’écouter ? Que je me mette à genoux pour t’implorer de ne pas fuir encore une fois ? Kris éleva la voix.

 

            Tao ne répondit pas, il fuyait le regard de cette personne qu’il haïssait tant.

 

            - Pourquoi Tao, pourquoi ? Dit Kris, sa voix se brisant, pourquoi tu ne veux pas me laisser tourner la page ? Pourquoi tu ne veux pas assumer une fois pour toutes ce qu’il s’est passé ? Pourquoi tu ne veux pas parler ?

            - Parce que … J’en sais rien, bordel, j’en sais rien. Répondit Tao en prenant sa tête dans ses mains.

            - C’est si difficile pour toi ? D’assumer ta part de responsabilité, et d’enfin accepter le fait que nous ne sommes plus des enfants ?

            - Parce que tu veux me faire croire que c’est facile pour toi ? Cracha Tao.

            - Ca ne l’est pas, et je ne le cache pas. Mais moi, je veux en parler, je veux t’expliquer.

            - Pourquoi ? Pourquoi tu y tiens tant que ça ?

            - Mais parce que je t’aime toujours putain. Cria Kris en se levant.

 

            Tao en resta figé. Il ne s’attendait pas à ça. Il ne s’attendait pas à cette révélation. Il avait toujours pensé que la seule victime dans l’histoire, c’était lui, et pas Kris. Il s’était sentit trahi, s’était renfermé sur lui-même et s’était mit à haïr Kris de tout son être.

            Il n’avait pas le droit. Il n’avait pas le droit de revenir dans sa vie comme ça, et de lui dire qu’il était à moitié fautif, lui aussi. De venir lui dire qu’il l’aimait encore alors qu’il commençait tout juste à se faire à l’idée qu’il ne le reverrait plus, qu’il le lui reparlerait plus. Il n’avait pas le droit de venir le voir et de foutre toutes ses résolutions en l’air, comme ça.

 

            - C’est parce que je t’aime, repris Kris plus calmement, que je veux qu’on s’explique une bonne fois pour toutes. Qu’on mette les choses à plat, tout les deux. C’est parce que je t’aime, que je suis parti. Tu ne comprends pas, que tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour toi. Est-ce que tu peux comprendre, qu’aujourd’hui encore je regrette tout ça. Je l’ai pas choisit, et tu le sais, alors arrête de faire l’enfant, et grandis un peu. Termina t-il.

            - Je pense … Je pense que je peux le comprendre, oui. Mais je ne pense pas être prêt à t’entendre t’expliquer.

            - Je sais. Je sais qu’il va te falloir du temps, et je t’en laisserais autant que tu veux, murmura Kris, mais ce que je sais, c’est qu’il faut qu’on explique aux autres ce qu’il s’est passé.

            - Pourquoi ?

            - Parce qu’ils le méritent. Tao, ils ont été là pour nous, et tu sais qu’on peut leur faire confiance, tout du moins, de mon côté c’est le cas.

            - Comment ?

           

 

            Kris soupira et lui expliqua ce à quoi il avait réfléchit pendant une grande partie de la soirée. Tao l’écouta, un peu dans les vapes, et accepta de le faire. Le lendemain ils n’avaient pas cours. Ils allaient tous les réunir dans une seule et même pièce, et tout leur dire, oui, c’était la meilleure des choses à faire.

 

            - Tao, je m’expliquerai en même temps, demain. Je ne te demande rien, et je ne te veux rien, mis à part que tu m’écoutes. Je veux que tu me pardonnes, et que tu comprennes que ce n’était pas ma faute, commença Kris, je réunirai tout le monde avec Junmyun, fait de même de ton côté. Fini t-il en partant.

 

            Tao resta un moment à regarder l’endroit où Kris était, avant de partir. Puis il se leva et se dirigea vers sa chambre lentement. Sehun lui sauta dessus dès qu’il passa la porte.

 

            - Qu’est-ce que tu as été faire ? Demanda t-il.

            - Parler à quelqu’un. Demain, tout le monde doit se réunir dans la salle de classe abandonnée du troisième étage. Répondit Tao.

            - Pourquoi ?

            - J’ai … On a quelque chose à vous dire.

            - On ?

            - Kris et moi. Répondit-il évasement.

            - Tu as été lui parler ? demanda Luhan.

            - Oui. Et on vous doit des explications.

 

            Luhan et Sehun ne répondirent rien. Luhan pensant que c’était surement la meilleure des choses à faire, Sehun, lui, ne comprenait rien.

 

~~~~

 

            Kris de son côté, retourna aussi dans sa chambre.

 

            - Jun’ ? Appela t-il.

            - Oui ? Répondit ce dernier, inquiet.

            - Demain, tout le monde, salle du troisième étage, on va tout vous dire.

            - Plus que ce que je sais déjà ?     

            - Beaucoup plus. Dit Kris, sérieusement.

Commentaire de l'auteur Alors ? *-*
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales