Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 30 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 209 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 135 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1736 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Internat Willow Hill
[Histoire Terminée]
Auteur: Hannami Vue: 30315
[Publiée le: 2014-11-08]    [Mise à Jour: 2016-08-20]
13+  Signaler Romance/Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 86
Description:
Plantons le décor si vous le voulez bien :
Prenons un internat, perdu au fin fond d'une île de Corée du Sud,
Vous y êtes ?
Maintenant, prenez 11 adolescents, divisez-les en deux clans bien distincts.
C'est bon ?
Ensuite vous rajoutez un nouvel étudiant,
Vous l'avez rajouté ?
Ajoutez à ça qu'il choisit l'un des clans, mais tombe amoureux d'un membre du clan ennemi.

Vous pensez que ça peut bien se passer ?


C'est partie pour les étincelles…

+ Internat Willow Hill 1.5 version Instagram ( social média) dispo sur Wattpad : HannamiLu

Couples connus : HunHan - BaekYeol - Xiuchen - SuLay - Kaisoo - Taoris
Crédits:
EXO ne nous appartient malheureusement pas, mais on y travail.
Cependant, la fiction est à nous, et rien qu'à nous.

<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 8.2 … Et si tout partait en Cacahuète, la suite.

[3756 mots]
Publié le: 2015-01-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà la suite sur chapitre huit. Vous l'attendiez, le voilà. Haha

En espérant qu'ils vous plaisent.

HanakaLu & Asami.Hun

Chapitre 8.2  … Et si tout partait en Cacahuète, la suite.

 

∾∾∾∾

 

            - Comme on se retrouve, Kyungsoo. Dit celui qui le maintenait au mur.

 

            La seule pensée qui traversa le cerveau de Kyungsoo à ce moment-là fut: « Je suis dans la merde. »

 

~ ~ ~ ~

 

            Kyungsoo regardait son agresseur dans les yeux, parce que s’il avait appris une chose au court de ces dernières années, c’est que peu importe qu’il baisse le regard ou non, qu’il se soumette ou pas, la fin serait toujours la même.

            Son corps commença à trembler sans qu’il ne puisse s’en empêcher. Il avait peur. Très peur même. Il aurait voulu être n’importe où sauf ici. Parce qu’aujourd’hui, il n’avait personne sur qui compter pour le protéger. Minseok n’était pas là. Minseok avait toujours été là, mais aujourd’hui il était livré à lui-même, et il savait que seul, il était fini.

 

            - Kyungsoo, Kyungsoo, Kyungsoo Commença la personne face à lui, on ne t’a jamais appris à ne pas rester seul dans des coins vides à cette heure avancée ?

 

            Kyungsoo ne répondit pas, n’en ayant pas le courage. Cette personne qui se trouvait juste devant lui, qui avait une de ses mains appuyée sur son cou le terrorisait. Im Hyeon Sik était un élève d’un an son aîné, qui n’avait jamais pu voir Kyungsoo en peinture, personne ne savait pourquoi. Kyungsoo avait fini par se faire une raison.

 

            - Je t’avais promis qu’on se retrouvait seul, toi et moi, petit Kyungsoo, tu t’en souviens, n’est-ce pas ? Demanda-t-il, mais ne reçut encore une fois aucune réponse, la politesse voudrais que tu répondes.

            - J-Je m’en sou-souvient.

            - Ah bah tu vois quand tu veux. Sourit Hyeon Sik.

 

            Le regard de Kyungsoo s’attarda sur les autres personnes présentes, juste derrière lui se trouvait Suh EunKwang, les bras croisés sur le torse et le regard dur, juste à côté de lui Jackson Wang, dans la même position. Ce dernier était quelqu’un qui semblait gentil au premier abord, mais quand il était avec les deux autres, ça dégénérait vite. Une sorte de mauvaise influence. Un peu plus loin se trouvait Mark Tuan, qui d’apparence ressemblait à un ange.  Il était le seul à ne lui avoir jamais rien fait, et qui semblait même contre ce que faisaient ses amis. Cependant il n’avait jamais rien empêché. Kyungsoo ne savait que penser de lui. De l’autre côté était Yook SungJae, lui non plus n’avait jamais rien fait contre lui, méchamment parlant. Il était plutôt à placer du côté des personnes « sexuellement collante ». Il était aussi le plus jeune de leur bande, de deux ans le cadet de Kyungsoo. Il reporta son attention sur Hyeon Sik, qui avait commencé à froncé les sourcils.

 

            - Tu pensais vraiment pouvoir nous échapper ?

           

            Kyungsoo secoua la tête de droite à gauche. Il dû se faire violence pour ne pas répliquer froidement, ça ne ferait qu’envenimer la situation, et il n’avait pas assez de courage en lui pour leur tenir tête.

 

            - J’ai horreur des gens comme toi, Kyungsoo, continua-t-il, tu m’as toujours donner envie de vomir.

            - Nous avons toujours rêvé de te voir à terre. Enchaîna EunKwang.

            - Et nous n’allons pas nous en privé, c’est tellement rare que tu sois tout à nous, tu ne trouves pas ? Fini Jackson.

 

            Kyungsoo ouvrit grand les yeux, et sa respiration se coupa quand il sentit la poigne de Hyeon Sik se raffermir sur son cou. Il commençait à voir des étoiles quand le premier coup atterri dans son ventre, le faisant se plier en deux. Pendant bien un quart d’heure, les coups s’enchaînaient sur son corps. Kyungsoo crût qu’il n’en finirait jamais. Il leva le regard vers les deux seules personnes qui ne l’avaient pas touché, un regard suppliant de l’aider. SungJae ne le regarda même pas tandis que Mark semblait en plein combat intérieur, et peiné pour lui. Finalement il tourna la tête pour ne pas voir le carnage qui se déroulait sous ses yeux.

            Quand enfin ils semblaient en avoir marre, ils regardèrent une dernière fois Kyungsoo avec un regard empli de dégout avant de se retourner et de le laisser à terre, gémissant de douleur. Kyungsoo attendis de longues minutes que la douleur s’estompe un peu avant d’essayer de se relever une première fois, sans succès. Puis au bout d’un moment, il se releva tout de même tant bien que mal, et se dirigea très lentement vers sa chambre. Priant pour que Jongin ne remarque rien de son état quand il arriverait.

            Il mit plus de vingt minutes pour arriver à sa chambre, se trainant comme il le pouvait. Il s’arrêta devant la porte, il savait déjà que Jongin devait s’inquiéter, ce n’était pas dans ses habitudes d’arriver si longtemps après le couvre-feu, et il savait aussi qu’il ne réussirait pas à lui mentir, pas à lui. Son affection pour Jongin ne faisait que grandir au fil des jours. Mais comment réagirait Jongin s’il savait ? Kyungsoo le dégouterait-il autant que Hyeon Sik et sa bande ? S’énerverait-il parce qu’il ne se défendait pas ? Se moquerait-il de lui parce qu’il n’avait aucun courage ? Ou au contraire le réconforterait-il ? L’aiderait-il à passer au-dessus tout ça ? Serait-il là pour lui ? Tant de questions, et il n’avait plus qu’à passer la porte pour avoir toutes les réponses. Il prit une grande inspiration, grimaçant de douleur, et ouvrit enfin la porte.

 

            Jongin était là, allongé dans son lit, et se redressa directement en voyant Kyungsoo apparaître. Il remarqua instantanément que quelque chose s’était passé quand il le vit essayer de réprimer une grimace de douleur. Il ne dit d’abord rien, le laissant entrer doucement, et se diriger tout aussi doucement jusqu’à son lit pour s’y assoir tant bien que mal. Puis se décida enfin à parler.

 

            - Il s’est passé quelque chose ? Demanda-t-il brusquement.

            - Rien, tout va bien. Répondit doucement Kyungsoo.

            - Me ment pas, Kyungsoo, rien qu’à voir ta tête on sait qu’il t’est arrivé quelque chose. Dit-il froidement.

 

            Kyungsoo releva la tête vers lui, le regard baigné de larmes, les lèvres tremblantes. On pouvait voir qu’il avait peur de lui parler. Jongin se releva alors et s’approcha doucement du lit de Kyungsoo, il s’assit soigneusement à ses côtés et le regarda dans les yeux, attendant qu’il craque et lui raconte tout.

            Kyungsoo se mordit fortement la lèvre, il ne voulait pas embêter Jongin avec ses problèmes, mais d’un autre côté il savait aussi très bien que ce dernier ne le lâcherais pas tant qu’il ne lui aurait pas tout dit. Il soupira en levant son regard, hésitant, puis ouvrit la bouche, cependant, aucuns sons n’en sortirent.

 

            -  Tu peux me le dire, Kyungsoo, je vais pas te manger. L’encouragea doucement Jongin.

            - J’ai l’habitude tu sais … C’est juste que normalement, il y a toujours Minseok ou quelqu’un du groupe qu’est là pour les faire fuir. Souffla Kyungsoo.

            - Faire fuir qui ?

            - Ils m’aiment pas, je leurs ai rien fait pourtant. Continua Kyungsoo, ignorant la question de Jongin, ils sont toujours après moi, et il y a Mark, des fois j’ai l’impression qu’il ne veut pas de ça, mais il ne les arrête jamais.

            - Je comprends pas.

            - Puis aujourd’hui, je revenais de la bibliothèque, et ils m’ont pris par surprise, j’ai rien pu faire Jongin, sa voix se cassa, j’avais peur, tellement peur. J’avais l’impression qu’ils ne s’arrêteraient jamais. J’étais seul, je ne pouvais rien faire. Et je savais que si je parlais, ça allait être pire. Un sanglot sortit de ses lèvres à la fin de sa phrase.

 

           

            Jongin avait les yeux qui s’étaient écarquillés au fil des paroles de Kyungsoo, il ne voulait pas comprendre le sens de ce qu’il venait de lui dire. Il ne pouvait pas y croire. Il prit la parole aussi doucement qu’il le pût.

 

            - Qu’est qu’ils t’ont fait, Kyungsoo ?

            - Qu-Quoi ?

            - Qu’est-ce qu’ils t’ont fait ? Répéta-t-il un peu plus fort.

            - Je Mais il fut coupé.

            - Est-ce qu’ils t’ont frappé ?

 

            Kyungsoo baissa la tête, et Jongin eut sa réponse. Il serra les mâchoires ainsi que les poings, avant de se radoucir en voyant Kyungsoo trembler comme une feuille à côté de lui.

            Kyungsoo sentis tout d’un coup une main sur l’une de ses joues, le forçant à tourner la tête vers Jongin. Les larmes perlaient sur ses joues maintenant.

 

            - Montre-moi. Ordonna gentiment Jongin.

            - N-Non. Sa voix était hachée.

            - S’il te plait.

 

            Kyungsoo se leva doucement, une boule au ventre, avant de relever aussi doucement que possible le haut de son uniforme. Il avait peur de montrer à Jongin l’étendue des dégâts, de plus ça lui faisait un mal de chien.

            Jongin dû retenir un hoquet d’horreur en voyant l’état du torse et du ventre de Kyungsoo. C’était pire que tout ce qu’il avait imaginé. En le regardant, il sentit une colère sourde s’emparer de lui. De quel droit osaient-ils lui faire ça ? Pour qui se prenaient-ils ? Ils n’allaient pas s’en tirer comme ça, et il ne s’appelait plus Kim Jongin s’il ne faisait rien. Ils allaient payer. Très cher.

 

            - Kyungsoo, hoqueta Jongin, faut qu’on t’amène voir l’infirmière et que tu parles à quelqu’un.

            - Non, je t’en parle à toi et c’est déjà bien assez. Rétorqua catégoriquement Kyungsoo.

            - Mais

            - J’ai tout ce qu’il faut ici pour soigner ça, ce n’est pas la première fois, Jongin. Et ce ne sera certainement pas la dernière non plus. Dit-il en baissant la tête.

            - Je ne sais pas si c’est la première fois, commença Jongin, mais je ne laisserais pas ça t’arriver une autre fois.

 

            Kyungsoo ne répondit rien, son cœur battait à cent à l’heure en entendant les mots de Jongin. Il voulait tellement le croire. Il se dirigea vers la salle de bain, prendre tout ce dont il avait besoin et retourna dans la chambre.

 

            - Maintenant allonge toi sur le lit, je vais soigner tout ça. Ordonna Jongin.

 

            Kyungsoo obéit  et se mis sur le dos avec l’aide de Jongin. Ce dernier pris la pommade, et en mis une couche généreuse sur le haut du torse de Kyungsoo, avant de l’étaler le plus doucement possible.

            Kyungsoo se détendis un peu sous le massage de Jongin.

 

            - Il faudra que je t’en mette tous les jours. Lui dit celui-ci.

           

            Kyungsoo opina. Il était bien là, quand il ne bougeait pas, la douleur semblait disparaître -traîtresse qu’elle était-, avec Jongin qui n’avait jamais été aussi doux avec lui. Il pourrait s’endormir.

 

            - Voilà, dit Jongin en se frottant les mains pleines de crème, je t’en remettrais demain matin, maintenant, vas dormir. Tu as besoin de repos.

            - Tu .. Tu ..

 

            Mais Kyungsoo n’arrivais pas à terminer sa phrase.

           

            - Oui ? L’encouragea Jongin.

            - Tu peux rester avec moi cette nuit ? Demanda Kyungsoo d’une toute petite voix.

            - Bien sûr. Sourit Jongin, je me lave les mains et j’arrive.

 

            Il partit donc faire ce qu’il avait dit, et revint dans la chambre. Il éteignit les lumières, et rejoignit Kyungsoo, tout en faisant attention à ne pas lui faire mal. Kyungsoo posa la tête sur son torse et s’endormit quasiment instantanément. Jongin ne fut pas long non plus.

                  

~ ~ ~ ~

 

            Le lendemain matin, Jongin se réveilla avant Kyungsoo, il ne prit pas la peine de le réveiller, le Samedi étant un jour sans cours. Il le regarda de longues minutes. Il avait l’air si paisible, ses grands yeux fermer, ses cils délicatement posés sur ses pommettes, son petit nez tout droit, et sa bouche qui formait une petite moue boudeuse qui fit sourire Jongin. Ses joues étaient rose, et sa peau semblait tellement douce que Jongin du se faire violence pour ne pas y porter les doigts.

            Il décida de rester à sa place encore quelque temps, Kyungsoo était maintenant pratiquement allonger sur lui de tout son long, et il ne voulait pas le réveiller. De plus, il devait réfléchir. Il n’était pas bête, il savait très bien que Kyungsoo ne lui dirait pas qui lui avait fait ça. Et il ne chercherait pas à le savoir, pas avant qu’il se soit calmé. Il ne voulait pas apporter plus de problèmes à Kyungsoo.

            Le petit être qui était dans ses bras, maintenant couvert d’ecchymoses, ne méritait pas d’être traité de la sorte. Il avait l’air si fragile, si vulnérable. Comment quelqu’un pourrait oser s’en prendre à quelqu’un tel que lui ? Jongin se sentait con. Con de pas avoir vue à quel point Kyungsoo avait besoin de tendresse et d’aitre aimé, pas rejeté, malmené et insulté comme ce qui lui était arrivé la veille. Et Jongin se promit une chose, il ne laisserait plus cela arriver. Il surveillerait Kyungsoo, de près, à partir de maintenant.

           

            Son esprit dériva vers ses amis. Il ne pouvait pas penser à tout et à tout le monde. Il devait régler ce problème pour pouvoir se permettre de réellement protéger Kyungsoo. Et puis il en avait marre de toujours être à l’écart. Il s’inquiétait pour ses amis, et ça jouait sur son moral. Ça ne pouvait plus continuer comme ça. Il devait faire quelque chose et vite.

            Il prit donc une grande décision, il allait tous les réunir et régler ça une bonne fois pour toute. Il allait prendre les rennes, pour une fois.

 

            Au bout d’un certain temps, Kyungsoo commença à s’agiter dans ses bras, il le regarda ouvrir doucement les yeux, et les lever vers lui, une fois qu’ils furent habitués à la lumière - il devait être dix heures passé. -.

            Jongin lui fit un petit sourire tout doux. Kyungsoo plissa un peu le nez, semblant se demander pourquoi Jongin était dans son lit, et lui blottit contre lui. Mais quand il essaya de bouger, et qu’une forte douleur se répandit dans son corps - Bien que moins prononcée que la veille - il sembla se rappeler de tout ce qui c’était passé.

 

            - Bonjour. Lui dit Jongin.

            - ‘Jour.

            - Tu as bien dormis ? Pas trop mal ? S’inquiéta le premier.

            - Moins qu’hier, c’est un peu plus supportable, répondit Kyungsoo, bien que j’ai l’impression qu’un rouleau compresseur me soit passé dessus.

            - C’est normal, tenta de le rassurer Jongin, tu penses pouvoir aller jusqu’à la cafétéria pour manger un peu ?

            - J’ai pas tellement le choix, soupira Kyungsoo, j’irai doucement.

            - Parles-en à Minseok.

            - Non, je ne veux que personne d’autre le sache, Jongin. Promet moi que tu ne le diras à personne ?

            - Pas sans ton accord, bien que je sois contre. Soupira Jongin en réponse.

            - Merci, dit Kyungsoo sincèrement.

 

            ✿✿✿

 

            Jongin arriva le premier à la cafétéria, laissant Kyungsoo derrière lui, tout de même encore un peu inquiet. Une fois qu’il eut pris ce dont il avait envie de manger, il se dirigea vers sa table et s’y installa. Du coin de l’œil, il vît Kyungsoo se diriger vers sa table. Il semblait bien cacher sa douleur, et Jongin soupira discrètement. Il devrait en parler à quelqu’un.

            Il balaya la salle du regard, et remarqua des regards noir focalisés sur Kyungsoo, il serra la mâchoire en comprenant de qui ils s’agissaient, Kyungsoo semblait vouloir éviter de les regarder. Il se retint de justesse de ne pas se lever pour aller les voir. Mais il se promit qu’une fois qu’il en aurait fini avec ses amis, il ne se gênerait plus, ils allaient passer un sale quart d’heure.

 

            - Jongin ? Tu vas bien ? Demanda doucement Junmyeon.

            - Ça va. Répondit Jongin les dents serrées.

 

            Puis ce dernier tourna la tête vers eux. Tous avaient l’air fatigué, et Kris encore plus. Il se souvint soudainement de ce qu’il s’était passé la veille entre Tao et lui. Des cernes lui bouffaient le visage, il avait les traits tirés, et semblait plus triste que jamais. Chose rare chez lui.

 

            - Il faut que je vous parle. Maintenant. C’est important. Dit-il sévèrement.

            - Tu nous fais peur.

            - Tant pis, grouillez-vous de manger, on se rejoint dans la même salle que d’habitude. Rétorqua Jongin en se levant.

 

            Personne ne le retint. Il était rare que Jongin soit aussi sérieux, alors quand il l’était, personnes n’osait s’interposer. Il suffisait de faire ce qu’il demandait, point.

 

✿✿✿

 

            Une fois tout le monde réunis dans la même pièce où ils avaient convoqué Luhan la première fois. -Celui-ci s’en souvint avec des frissons assez désagréables.-, cette fois si c’était Jongin qui était fasse à tout le monde, en maître de cérémonie. Il attendit patiemment que tout le monde se soit assis avant de se racler la gorge et de commencer à parler.

 

            - Bon, je sais que vous vous demandez ce que vous faites là un Samedi en fin de matinée. Commença-t-il.

            - Effectivement. Répondit Junmyeon pour tout le monde.

            - Je vais y venir, continua Jongin, je vais passer un par un, et vous parler ce qu’il me tracasse depuis quelques temps. Pour la simple et bonne raison que, il hésita un peu, que j’en ai marre d’être mis à l’écart.

            - Comment ça ? S’étonna Chanyeol.

            - J’ai dit que j’allais y arriver. Répliqua Jongin les sourcils froncés.

 

            Tout le monde était étonné par le ton de Jongin, lui qui d’habitude n’était jamais aussi … Sérieux.

 

            - Je vais commencer par Chanyeol, dit Jongin.

            - Qu’est-ce que j’ai fait ? S’étonna ce dernier.

            - Tu n’es plus comme d’habitude en ce moment, tu parais tout le temps dans tes pensées. Et surtout, tu as l’air en colère contre Luhan, et je suppose que personne ne sais pourquoi, pas même lui, au vue de sa tête, alors j’aimerais te demander des explications. Nous sommes tes amis, tu devrais pouvoir nous faire confiance non ? Demanda Jongin.

            - Je me … Suis en quelque sorte disputé avec quelqu’un qui m’est chère par la faute de Luhan. Répondit doucement Chanyeol.

            - A cause de … De moi ?

            - Oui. Rétorqua Chanyeol plus sèchement qu’il ne l’aurait voulu.

            - Pourquoi ?

            - Parce que tu te mêles sans arrêt de ce qui ne te regarde pas, Luhan. Il ajouta ensuite plus doucement, Je suis désolé de te le dire comme ça Lu’, mais des fois, il faut que tu comprennes que tu ne peux pas tout contrôler.

            - Je le sais. Soupira Luhan.

 

            Tout le monde les regardait. Jongin était encore plus perdu, mais savait qu’il n’aurait rien de plus, cette histoire devait se régler entre eux deux. Il se tourna ensuite vers Jongdae, qui se raidit sur sa chaise.

 

            - Toi, dit Jongin, tu vas pas bien, et de ce que j’ai pu voir, Luhan est -encore- le seul à savoir pourquoi.

            - Co-Comment ça ? Demanda Jongdae hésitant en tournant son regard vers Luhan, j’ai rien à cacher.

            - A d’autre Jongdae, comme je le disais à Chan’, on est tes amis, on peut le voir quand tu vas pas bien.

            - Je Mais il fut coupé par Luhan.

            - Jongdae n’a rien fait de mal, Jongin. C’est juste moi qui … Qui essais de trop m’immiscer dans sa vie. Après tout, tout le monde a le droit d’avoir ses secrets, n’est-ce pas ? Il regarda un instant Chanyeol puis Jongdae avant de reprendre, Jongdae ne se sent pas très bien en ce moment, tout le monde à des passages à vide. Et le fait que je n’arrête pas de vouloir l’aider en étant aussi indiscret, le rend plus mal encore parce qu’il n’ose pas me le dire.

           

            Jongdae regarda Luhan avec reconnaissance, il ne voulait même pas imaginer ce que ça pourrait donner, si tout le monde savait de qui il était amoureux. Luhan agissait en ami, il préférait tout prendre plutôt que de dire la vérité, et Jongdae lui en était redevable.

 

            - Luhan, commença Junmyeon, pourquoi tu continues si tu en es conscient ?

            - Parce que je veux pas vous voir triste, répondit Luhan, et que je veux faire tout ce que je peux pour vous aider dans ces cas-là, le problème c’est que je ne me rends pas forcément compte que des fois j’abuse beaucoup trop. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été comme ça, et on a beau me le répéter des centaines de fois, ça change rien. Je suis désolé si j’ai pu vous blesser, de n’importe quelle façon, fini-t-il la tête basse.

 

            Chanyeol le regarda, et s’en voulu un peu de l’avoir accusé comme ça, après tout, Luhan n’avait fait que suivre leurs conseils, il n’avait pas demandé à Baekhyun de toujours être sur le dos de Minseok, ni de s’éloigner de Chanyeol. Il devrait parler avec lui plus tard.

 

            - On comprend, mais la prochaine fois, quand on te le dira, tu nous écouteras ? Demanda Junmyeon.

            - Promis.

 

            C’est à ce moment-là que Jongin compris que tout était plus compliqué que ce qu’il imaginais. Il avait agis comme un égoïste, à penser que tout le monde ne voulais que le mettre de côté, mais finalement ce n’était pas ça. Tout le monde avait ses propres problèmes à régler, et le fait qu’il ne lui en ait pas parlé ne veut pas dire qu’il ne l’aimait pas.

            Luhan avait surement dû forcer pour connaître la vérité. Il se tourna finalement vers la dernière personne, celle qui l’inquiétait le plus en ce moment.

 

            - Kris, demanda-t-il, je pense parler au nom de tout le monde en te demandant pourquoi tu as suivi Tao hier matin ? On a remarqué que tu n’étais pas au mieux de ta forme, tu sais, nous ne sommes pas aveugles. Tu peux nous en parler.

           

            Kris ouvris grand les yeux et tourna son regard vers Junmyeon, celui-ci le regarda avec un sourire rassurant, et il pouvait lire dans ses yeux : « Tu peux leur en parler. »  Il prit donc une profonde inspiration et entama son récit.

 

            - Tao et moi nous sommes connus il y a longtemps maintenant, en Chine, commença-t-il, on peut même dire que nous avons grandis ensemble. Nous étions très proches, quasiment inséparable.

            Tout le monde était choqué de cette révélation.

 

            - Quand je lui ai annoncé que je devais partir pour la Corée dans un internat très fermé, il l’a très mal supporté, et je suppose qu’il m’en veut encore d’être partit, et de ne pas lui avoir donné de nouvelles. J’ai été choqué quand je l’ai revu la première ici.

 

            Les larmes commençaient à couler le long de son visage, et la douleur de ce qu’il ressentait était parfaitement visible pour tout le monde.

 

            - Kris Commença doucement Junmyeon.

            - Non, je dois le leur dire, rétorqua Kris, Tao et moi … Tao et moi, sortions ensemble à cette époque. Il est la personne que j’aime le plus au monde, celui pour qui je donnerais ma vie. Et j’ai tout gâché le jour de mon départ.

 

            Un lourd silence accueilli cet aveu.

           

 

           

 

 

 

           

Commentaire de l'auteur À la semaine prochaine. ;)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales