Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Ice Tea Malibu
[Histoire Terminée]
Auteur: sungra Vue: 848
[Publiée le: 2015-06-22]    [Mise à Jour: 2015-06-22]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/One-Shot Commentaires : 4
Description:
Une journée chaude et brûlante, des chairs évaporées et dégoulinantes, et des envies de déclaration. Tout part d'un pari d'Ice Tea Malibu.

« Tu sais, je suis pas un as des relations amoureuses. Mais il y a quelque chose qui existe dans ce bas-monde, et ça s'appelle l'homosexualité, Baekhyun. »

Chanbaek & Sulay + bromance Laybaek.
Crédits:
Exo sont à eux-même ( même lay malheureusement ).
La marque Malibu est à la holding fortune brands. Ice Tea à Nestea.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Ice tea malibu

[4532 mots]
Publié le: 2015-06-22Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Helloooo bon alors, on m'a harcelé un peu ( non pas vraiment ) mais on m'a fait comprendre qu'on voulait que j'écrive du fluffy parce que les neukkim et les mégots c'est trop triste.
Et un jour, j'ai pondu ce laybaek baekyeol sulay ( autant vous dire toute ma fragilité ). En espérant qu'il vous plaira !


ICE TEA MALIBU






- C'est vraiment une bande de gosses. Ricane Baekhyun avec un sourire amusé. 

- T'es un gosse toi-même. Le taquine Yixing avant de s'enfiler un coup de son jus d'orange avec sa paille. 


Baekhyun se tourne vers lui avec deux grands yeux amusés et fatalement en colère. Ou pas du tout. Yixing sait que c'est pas du tout et il a envie de faire des bulles dans son liquide. 

C'est drôle un peu.


- Hey, Yixing. J'ai un truc à te dire. Murmure Baekhyun en baissant le regard. 


Et Yixing se tourne vers lui, la paille dans sa bouche, avec un regard interrogateur. Il boit du liquide orangé avant de mâchouiller un peu le plastique dans ses dents.


- Hmmm ? L'encourage-t-il alors qu'il mange toujours sa paille et de boire, mastiquer, avaler. 


Baekhyun triture le bas de son marcel bleu, les yeux fixés vers les types qui jouent devant eux, se jetant sur l'herbe, gaspillant l'eau de leur pistolet de gamin, riant en se portant sur leurs dos et se faisant des plaquages avec un ballon de football. Pas américain ; un ballon de football rond comme le fessier de Oh Sehun ou la tête de Kim Minseok. Une bande de gamins que les deux garçons tout trempés surveillent avec un petit sourire amusé. 

Et puis, Baekhyun et Zhang aime bien traîner ensemble, parler, boire du jus d'orange, du bubble tea, se marrer, se dire leurs soucis, faire les idiots et retourner se joindre à la partie après. Une bromance à faire pâlir les plus gays du coin. 


Yixing a son regard lascif qui erre sur Kim Junmyeon, son torse dénudé et ses yeux perdus derrière un magnifique sourire. Oh, Yixing a le coeur qui s'emballe un peu, et les gouttes perlent sur leurs corps respectifs, et son regard devient sombre, plein de désir sans qu'il s'en rende compte. Yixing boit, il a chaud, très chaud, trop chaud. Le jus glacé descend délicieusement dans sa gorge, il déglutit goulument pour enfuir ce drôle de sentiment. Et ça descend, partant de sa poitrine asservie par les battements de son coeur pour finir dans son ventre retourné. Frisson d'amour, qu'on dit. 


- Yixing, j'ai plaqué Taeyeon. Genre, je l'ai vraiment quitté. Insiste Baekhyun en se tournant vers son ami. 


Yixing se fait violence et lâche la peau diaphane de son Junmyeon - à grand regret. Il pose alors deux yeux surpris sur la petite bestiole à ses côtés, le temps que l'info monte jusqu'à son cerveau embué par l'autre brun.


- Tu ne l'aimais plus de toute façon. Dit-il en posant la main sur l'épaule un peu tremblante de Baekhyun. 

- Bien sûr einh. Mais, elle était si triste. 


Baekhyun a une petite moue un peu tristounette et sa lèvre inférieure pend comme un petit chiot qui n'a pas eu sa friandise. Yixing le couve d'un attendrissant regard et extirpe la paille de sa bouche. Faut pas qu'il soit triste pour ça, il y peut pas grand chose le pauvre. Yixing dirait bien : « le coeur a ses raisons que la raison ignore » mais il trouve que c'est d'un cliché effroyable. De toute façon, ça ne saura pas soigner son pauvre petit coeur blessé. 


- Une de perdu dix de retrouvé(e) qu'on dit. Rigole Yixing pour arracher si possible un petit rire à son ami. 

- Yixing... Se plaint Baekhyun, la main devant son visage, et l'oeil d'ésespéré. 


Le petit chinois extirpe le liquide de sa paille trouée par ses dents avec un rire amusé, et zoup son regard se remet à vagabonder sur le corps tout mouillé et suavement attirant de Junmyeon. Il avale le liquide, bouffe sa paille, et fait tourner sa langue sur le bout en grognant de mécontentement. Il devrait peut-être commencer par s'avouer qu'il aime un peu trop Junmyeon, ce serait vraiment mieux pour sa santé mentale. Parce que là, son cerveau tourne, tout embrumé, et son regard devient un peu flou sur cette chair délicate qui l'attire désespérement. 


Ca fait longtemps qu'il se dit qu'il doit lui dire - vous suivez les pensées incongrues de Yixing ? Compliqué.


Et aujourd'hui il fait chaud, sa chair est mise à nue, il boit son jus d'orange et triture sa paille. Aujourd'hui, Yixing devrait songer à lui avouer. 


- Yixing, tu m'écoutes ? S'impatiente Baekhyun en agitant sa main devant le regard éperdument perdu de Yixing sur Junmyeon. 

- Ouep, je suis tout à toi. Se ressaisit le blond en sursautant légèrement. 


Il se tourne vers le petit, qui le défie du regard avec un sourire amusé. Yixing feint l'innocence et aspirant son jus jusqu'à ce qu'il vide son gobelet dans un bruit loufoque. 

Et Baekhyun s'effrite un peu, il a le regard soucieux et le visage un peu perturbé par une façade qui ne lui va plus. Yixing n'aime pas ça, ses lèvres se détachent de sa paille dans une grimace inquiète. Il plaque son gobelet glacé sur le front du plus petit, lui arrachant un hoquet de surprise. Deux petits yeux tombants se fixent dans son regard. 


- Qu'est-ce qui te tracasse Baek ? Lui demande le chinois. 


Baekhyun soupire en gonflant ses joues. Inspire. Expire. Inspire. Expire. 

C'est long. 

Et finalement, il ouvre la bouche. La referme. Ouvre. Referme. 

C'est toujours long.


Mais chaque chose en son temps. Il a un gros truc sur le coeur, il vaut mieux ne pas brusquer la petite pile électrique au risque de faire un court-circuit. 

Et après son petit manège que Yixing observe avec un sourire rêveur - il pense à Junmyeon en fait -, Baekhyun ferme les yeux et lâche précipitamment : 


- Je crois que j'aime Chanyeol. Genre, vraiment. 

- Oh. 


Il faut un bref instant à Yixing pour masquer sa presque surprise, alors que Baekhyun baisse honteusement la tête, les joues rosies, et le coeur en train de faire n'importe quoi jusqu'à l'infarctus. Il est vrai que le couple Byuntae, comme on le disait dans le groupe d'idiots, avait l'air pour le moins sympathique et aimant.

Alors avouer comme ça de but en blanc que petit Baekhyun aime grand Chanyeol, il y a de quoi en rester coi un petit moment. 


- Je sais pas ce que j'ai, je crois que je vais pas bien, enfin, quoi c'est mon meilleur ami. Grogne Baekhyun en se frappant le crâne avec la paume frêle de sa main. 


Yixing claque sa langue contre son palet, lance son gobelet vide à côté, et saisit la main de Baekhyun pour arrêter ses conneries. 


- Tu sais, je suis pas un as des relations amoureuses. Mais il y a quelque chose qui existe dans ce bas-monde, et ça s'appelle l'homosexualité Baekhyun. 


Baekhyun le regarde tristement, et un peu perdu. Yixing lui envoie un sourire tendre et vient caresser sa chevelure rebelle et trempée d'eau de pistolets jouet-club.


- Et ça change rien à ce que t'es Baekhyun. Si tu l'aimes va lui dire. 

- Non ! S'emporte Baekhyun, le regard effrayé et la bouche grande ouverte. 


Comment, quoi, lui dire, le dire à Chanyeol ? N'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Baekhyun secoue farouchement la tête et enlève la gracieuse main de Yixing avec un air d'homme viril ( qui ne lui va pas pour un sous ). Il fixe son petit regard honteux sur la silhouette de son grand dadais tant chéri ; et son corps devient tout tremblant, il a le vertige de sa beauté, de ses grands yeux brillants et de son sourire de tombeur pas voulu. Son coeur s'emballe, il a le visage rouge et les gouttes perlent fraîchement au coin de ses tempes. Le soleil est en train de l'enflammer. 

Chanyeol croise alors son regard. Il se marre et lui fait un signe de main ; Baekhyun est figé, agite sa main pantelante et sent tout son corps foutu en l'air. Il a soif, soif, soif. Trop soif.


Déshydratation de Chanyeol. 


- Va lui dire, allez. L'encourage Yixing qui a pris un autre gobelet dans son sac, la paille dans sa bouche.


Thé glacé, parfum pêche blanche des USA. Publicitairement appelé Ice tea.


- T'es fou Yixing, je te sors ça et tu me dis de faire un gros plongeon dans le vide. 


Yixing hausse les épaules avec nonchalance. 


- Fou, peut-être bien. 


« Fou de Junmyeon ça c'est sûr. » 


Son regard erre un peu loin sur l'herbe. Junmyeon, et sa peau laiteuse, s'amuse à plaquer Jongdae au sol et c'est largement énervant. Il est jaloux, la colère l'éprend un peu et trifouille son estomac tordu par cet amour foutu en l'air. 

Genre il est amoureux, et quoi, Junmyeon s'en fout. Ca le rend un peu triste et maussade. Il fronce les sourcils, l'oeil mauvais sur le pauvre Jongdae innocent. 


Baekhyun, lui, souffle en regardant Chanyeol s'amuser. Ses grandes oreilles lui confèrent une bouille de grand chiot adorable ; ou son sourire, ou alors ses lèvres délicates qu'il veut embrasser. Et ses yeux, si tendres et doux, qui cachent une façon maladroite d'agir. Chanyeol est un boulet, mais un boulet si gentil qu'on lui en voudra jamais pour ça. Chanyeol, c'est le type qui vous rend dingue en une connerie et un sourire timide ; en tout cas, Baekhyun, lui, Chanyeol, il le fout en boule. 


- J'ai peur Zhang. J'ai trop peur qu'il me rejette ou que ça foute en l'air une amitié géniale. Gémit Baekhyun en trifouillant l'herbe. 


Yixing hoche la tête, comprenant le raisonnement du petit, et se tourne vers lui, la paille dans sa bouche. 


- Je peux te donner un truc pour te détendre, si tu veux. Lance-t-il.

- Une clope ? Un laxatif ? Tente Baekhyun, une blague qui fait rire Yixing un instant. 


Le chinois secoue la tête et vient pleinement saisir son sac pour en extirper une bouteille d'eau - qui n'en est pas - remplie d'un liquide limpide légèrement rosé. Il a un sourire carnassier et un regard limite lubrique : 


- Malibu très cher, Malibu. 


° 


Yixing tend son gobelet à l'exquis mélange de thé glacé et Malibu de Californie sous le nez de Baekhyun. Il lui tend la paille ( pas machouillée ) près de ses lèvres pour l'obliger à se détendre et ramolir ses neurones en surchauffe. 


- Prend, ça va te détendre. 


Baekhyun saisit le gobelet, un peu méfiant. Pas qu'il aime pas boire, pas qu'il aime pas cet alcool ; juste qu'il a peur de ce qu'il pourrait faire. Et de plein de trucs qui lui retournent le crâne. 


- Yixing, j'ai envie de porter mes bijoux de famille, je veux pas lui balancer ça en étant pété, je sais pas, je veux que ça vienne du coeur. S'exclame le petit gars.


Baekhyun regarde Yixing avec son petit regard pétillant et alors le chinois se demande bien comment Chanyeol pourrait résister à la bouille charmeuse de ce petit chiot. Il secoue la tête, lui prend le gobelet des mains et vient avaler un peu de douceur sucrée à l'arrière-goût de coco. Baekhyun le regarde un bref instant avant de s'attarder un peu trop beaucoup longtemps sur son Chanyeol qui se marre toujours autant. 


Ah, courage, courage, où es-tu. 


- T'sais Baek, tu devrais pas hésiter. Moi aussi je suis amoureux et je devrais pas hésiter, ça craint. Geins Yixing avant de reprendre un peu de son alcool sans en abuser.


Juste pour planer comme il vole dans les yeux de Junmyeon. 


- Ouais, de Junmyeon c'est ça. Rigole Baekhyun avec deux grands yeux pétillants de malices. 


Yixing pique un fard. Il ne s'attendait pas à se faire surprendre un beau jour.

Il est certain que Yixing fait plus hétéro que la plupart des garçons de la bande, ne zyeute rien de plus exotique que Junmyeon, et s'effarouche devant une belle demoiselle. Sauf que, Yixing est irrémédiablement et fatalement fou amoureux de Kim Junmyeon. Tous ces baisers volés dans son cou, ces câlins cachées dans des mains hasardeuses, ses souffles délicats contre sa joue ; et même la brise légère dans son cou, que Junmyeon s'amuse à lui faire pour le voir bondir. Et rougir l'instant d'après. Quoi, y'a de quoi tomber amoureux, raide dingue de son sourire enjôleur, de ce corps fin, et de ce visage parfait. 

Y'a de quoi en mourir même. Junmyeon, c'est un type à en damner un mort. 


- Ah, Baekhyun, c'est légèrement gênant. Balbutie Yixing. 


Le blond lunaire se racle la gorge, gêné au possible, et fuit le regard de son ami, suçotant sa paille et avalant le liquide brûlant dans sa gorge. 

- C'est légèrement rien du tout. T'es du genre discret, mais moi j'ai un regard de ouf. Je vois bien comment tu le regardes là avec tes yeux de coquinou pervers, et je suis sûr que lui aussi il kifferait se faire sauter par toi - surtout que c'est un soumis - mais après, je dis ça, je dis rien, mais à mon avis il a bien un penchant pour les hommes, et puis il te couve tout le temps, genre tu sais - 


Yixing a fermé la bouche du petit garçon qui déblatait un peu trop à ses goûts. Et qui franchement, lui foutait beaucoup trop la honte. Encore tout rougissant, il ose à peine lever les yeux en entendant les gémissements de son acolyte qui commence à frétiller sur place.

Yixing a réveillé la pile électrique. 


- Baekhyun, tais-toi, franchement. Et bois ça, si ça peut te faire taire. Grogne Yixing, lui foutant son fameux mélange sous le nez. 


Baekhyun louche sur la paille un moment alors que Yixing enlève sa main de la bouche du trop bavard. Baekhyun regarde l'oeil fuyard du blond, ses joues rosies et sa lèvre rose qu'il met à mordiller nerveusement. 


Ah, Yixing est bien trop amoureux de Junmyeon. 


Baekhyun a alors une petite idée, et ça lui fait un bon éclair de génie tient. 


- Hey, Yixing, je te propose un truc. Genre, je me déclare, tu te déclares, et si on se prend un râteau on se bourre au Malibu jusqu'à exploser nos feels et coucher ensemble. 

- Oublie la dernière phase, franchement. C'est un peu sale. Rigole Yixing en reprenant le gobelet des mains du petit. 


Yixing remet la paille dans sa bouche, aspire le liquide qui vient couler sur sa langue en explosion exquise. Il mordille le petit bout de plastique contre ses lèvres, nerveusement, et ses joues sont en train de fumer. Et il voit junmyeon, et il croise son regard, genre un peu, et Junmyeon rit, et le regard s'éternise, et y'a de la malice dans ses yeux. Yixing devient dingue, il devient fou, il tourne dans ce regard et finit par se demander si c'est possible d'être bourré au Junmyeon. 

Il doit y remédier. 


- Baek. Aujourd'hui c'est notre jour. Murmure-t-il, grinçant la paille dans ses dents. 


Junmyeon a détourné le regard. 


- File-moi ça. S'empresse de dire Baekhyun. 


Le petit lui prend le mélange précipitamment et l'enfourne dans sa bouche. Yixing suit bêtement son gobelet chéri qui passe sous nez et s'exclame : 


- Hey, je croyais tu voulais porter tes - 

- Chut. Je bois pour me donner du courage.Puis, Baekhyun prend une grosse gorgée et s'écarte l'instant d'après avec une mine dégoûtée. Ah, c'est fort. Malibu Ice Tea, soit, mais pourquoi tu forces comme ça. 

- Parce que moi, je ferais jamais rien sans alcool. Maintenant donne. S'empresse d'ajouter Yixing en reprenant son gobelet. 


Il enfourne la paille dans sa bouche. Boit.


Baekhyun se lève, l'air déterminé et le torse bombé - ce qui ne lui va pas du tout. 


- Bro, aujourd'hui, c'est notre journée. S'exclame le plus petit en le regardant avec des yeux farouchement apeurés. 

- Je fippe. 


°


Baekhyun avance, comme une longue traversée du désert. Le soleil daigne le faire suer, et couche ses feux incandescents sur son front brûlant. Il se sent un peu malade, fiévreux, et lourd. Ses pas sont à la fois pressés qu'ils sont las de marcher. En fait, Baekhyun est bouffé par l'adrénaline et au même instant totalement tétanisé par la peur. 


Et il avance. Un pas. Deux pas. Les cris de ses amis jaillissent dans l'air et ça le ramène à la réalité. Il va voir Chanyeol, il va faire une grosse connerie et c'est genre pas bon du tout. Il grimace, se triture nerveusement la lèvre en regardant béatement ses pieds marcher ; un pas vers Chanyeol, un autre, ça foule le sol de ses orteils pour aller se suicider de honte. Il est en semi-réalité, planant entre les rires de ses amis et le scénario fou de sa déclaration.


Baekhyun croit rêver lorsqu'il bute contre un grand torse, le frond en plein dans ses abdominaux alléchants. 


- Orf. Gémit-il en se frottant le front. 

- Baekhyun, tu te joins à nous ? 


Voix grave et intense, rauque, partant des tréfonds de la liberté juvénile et posant pourtant ses gammes dans les voix les plus graves d'hommes aguerris. 

Chanyeol. Baekhyun lève deux grands yeux un peu perdus et totalement paniqués sur la face avenante du plus grand. 


Sourire. Yeux pétillants. Cheveux argentés. Peau laiteuse. Lèvres plus que baisables. 


Bug, mental breakdown, erreur interne du serveur. 


- Ageuh je - einh - quoi, non, huh. 


Baekhyun bégaie bêtement et baisse honteusement la tête, ce qui fait largement rire son meilleur ami. 

Et voilà que le grand Dumbo vient poser son bras autour de ses épaules et il rit, comme une envolée de douceur un peu trop grave. Baekhyun est en train d'exploser intérieurement son cerveau ne répond plus de rien ; que de cette odeur trop enfantine qui lui chatouille le nez, que de cette main posée sur son épaule, de cette chair qu'il veut embrasser et de ce rire qui fait tressauter le bidon de Chanyeol. 


- T'as l'air tout bizarre. S'amuse Chanyeol en le plaquant contre lui et se dirigeant vers les garçons bruyants. 


Baekhyun s'appuie contre lui, ses pieds s'emmêlent et il a l'impression de marcher dans des sables mouvants. 


Allez, Ice Tea Malibu dans le crâne et un, deux, trois. 


- J'ai quitté Taeyeon. 

- Oh, pourquoi ? Chanyeol le regarde bizarrement et saisit la voix criarde et indécise de son ami. 


Baekhyun s'arrête et le grand regarde le petit avec surprise. Il est tout rouge, des joues jusqu'aux fronts. Il est fiévreux de Chanyeol et la sueur se mêle malicieusement à l'eau perlant sur son front. Chanyeol fronce les sourcils et pose sans conscessions sa main sur le front de son meilleur ami ; brûlant brûlant. 


Baekhyun sent son coeur devenir épileptique, son ventre fait des bonds et son corps tombe petit à petit dans cet amour un peu trop fort. Il a des grands yeux trop mignons dans le regard un peu inquiet de Chanyeol. 


- T'es brûlant, ça va ? S'inquiète-t-il et sa main dévie délicatement vers la joue frémissante du petit brun. 


Avant qu'il n'ait trop le vertige du grand, dans ce regard trop mignon et ses oreilles trop adorables, Baekhyun prend une grande inspiration : un, deux, trois. 


- En fait... Chanyeol.... Jtaime. 


Chanyeol ouvre grand les yeux, et ses sourcils se hissent un peu haut. 


Baekhyun comprend alors que c'est un peu foutu et un peu trop tard, et qu'il a fait une putain de connerie, et que c'est foutu et que merde, plus rien à faire. Alors il baisse le regard et sa peau glisse contre les doigts de Chanyeol, lui arrachant ce frisson voluptueux, descendant jusque dans son échine dorsale. 


« Connerie, connerie, tu me le paieras Yixing. » 


- Totem... Mais c'est quoi totem ? Rit Chanyeol, sauf qu'il a un regard taquin pour le moins intriguant.


Baekhyun relève soudainement dans yeux stupéfaits dans le regard brillant et amusé de Chanyeol. Il sourit et ça le fait pétiller comme un feu d'artifice, Baekhyun sombre à jamais dans son regard. Il a l'impression d'être genre fondu avec le ciel et l'eau, un peu volatile. 


Chanyeol se mordille la lèvre et il y a quelque chose d'étrange dans son regard.


- Allez, moi aussi Totem, Baekhyun. 


Baekhyun comprend plus rien que le grand l'a déjà attrapé passionnément par la hanche et fondu ses lèvres sur les siennes. 


Alors comme ça, totem ça devient je t'aime, et comme ça le grand il le totem aussi ?


Baelhyun reste interdit un moment, la sensation grisante de ses lèvres vient s'engluer aux siennes et l'enivre ; il sent le sourire de son amoureux sur les siennes et ça commence à le rendre fou. 

Alors Chanyeol mouve tendrement ses croissants de chairs, parcoure ceux du petit chiot en se délectant de leur tendresse, et voilà qu'il mordille sa lèvre inférieure et qu'ils rient ensemble. Leur baiser devient un peu trop passionné, leurs langues découvrent un peu plus de l'autre dans un enchevêtrement joueur et leurs mains arrachent des frissons sur leur nuque. 


°


Yixing lève son verre en regardant ses amis s'embrasser.


- Jackpot ! 


Puis il revient titiller la paille et trouver du regard l'autre garçon un peu trop parfait au nom de Junmyeon. 


Sauf que genre il s'est envolé. 


- Ca fait un bout de temps que ce boulet me casse les couilles avec Baekhyun. 


Il bondit sur ses fesses en entendant la voix amusée et trop posée et trop belle de celui qu'il aime dans le secret. Il a pas entendu ses pas furtifs derrière lui, et pas senti ses bras entourer sa taille dans son dos, et pas senti tout son poids affalé sur lui ; ça le rend fou, il a le vertige de sa peau nue contre la sienne, la fièvre dans son corps. 

Il aspire un peu d'Ice Tea Malibu pour rester sur terre et pas finir shooté au Junmyeon.


- Pourquoi tu viens pas Xing ?


Son surnom sonne drôlement bien lorsqu'il frôle sa langue pour s'immiscer dans les oreilles de Yixing. 


- Ah, euh. J'sais pas, je causais avec Baek et puis voilà voilà. Lâche le blond, tout gêné. 


Junmyeon rit un peu, ou grogne, à voir la frontière mince. Et puis, c'est foutrement excitant cette voix qui vient du ventre et surgit dans une douceur agacée. On dirait que Yixing lui manque et ça fout le coeur du Chinois en l'air. 


Soudain, un souffle tiède vient glisser et courire dans son cou, arrachant un jappement au chinois. Et Junmyeon rit, Yixing se tortille, devenue tout tremblant. Le souffle continue de chatouiller sa peau, titillant son épiderme trop sensible, déclenchant un rire dans tout son être. 


Et ça aussi ça sonne drôlement bien aux oreilles de Junmyeon, qui se régale et continue de torturer le blond dans ses bras. Surtout lorsque Yixing enlace ses doigts plaqués sur son ventre tressautant.


- Ah, Junmyeon ! S'écrie Yixing entre deux rires. 


Il s'affale contre lui, gigotant, provoquant des frottements de peau, des explosions charnelles et des suaves étincelles dans leurs corps. Junmyeon exhale sur le cou de Yixing qui se retrouve affalé au sol, éclatant de rire, tout secoué de tremblement. 


Et voilà que le brun embrasse sa peau, délicatement, avec plus de douceur qu'il n'aurait dû mais c'est plus fort que lui. Il vient titiller la chair de son cou, il veut la suçoter et laisser sa marque bleutée mais il ose pas trop alors il se contente de la goûter goulûment. Et elle a un goût exquis d'exotisme de coco. 


- Jun- Junmyeon. Balbutie Yixing, pas vraiment serein et un peu explosé de l'intérieur par les lèvres devenue joueuses. 


Même son coeur il vient de lâcher et de gambader dans sa poitrine brûlante. 


Junmyeon rit alors et surplombe maintenant Zhang qui le regarde avec de trop grands yeux rêveurs, coulant ses yeux émerveillés sur le sourire et les croissants de lune rieurs du coréen. Ca le rend tournoyant, son cerveau divague et ses lèvres frémissement ; un baiser


Ses mains s'aventurent soudainement sur les hanches de Junmyeon et ça provoque un frisson chez le coréen qui en rit encore nerveusement. Yixing se contrôle pas vraiment, Yixing a un petit peu trop bu et il a encore des chatouilles qui glissent dans son cou ; et ça, ça le rend toujours un peu chose. 


- Junmyeon. 


Le coréen s'affale un peu sur lui, et Yixing retient un gémissement désireux ; toute cette chair dénudée, ça le rend tout excité. Il se bouffe la lèvre jusqu'à se faire saigner, parce qu'il tente de contenir la chaleur tentatrice dans son corps.


- Faut que je te dise. Commence-t-il, la voix tremblante.

- Hmm. 

- J'ai fait un pari tout pourri avec Baekhyun, genre, il avoue à Chanyeol et moi, je te dis que je t'aime. Et donc, je t'aime, et voilà, souffle dans mon cou si tu veux parce que franchement ça me rend un peu fou mais si tu veux, tu peux aussi m'embrasser, en fait tu peux faire tout ce que tu veux de moi, enfin pas si on couche ensemble parce que dans ce cas, c'est moi qui ferais tout ce que je veux de toi mais en gros, je t'aime. 


Junmyeon embrasse Yixing déjà à bout de souffle. La respiration époumonée du Chinois vient de se fondre à celle toute haletante de Junmyeon qui commence à s'amuser avec les lèvres timides du plus jeune. 


- T'as bu, Yixing ? Demande-t-il d'un oeil taquin, avant de revenir mêler leurs lèvres dans une passion trop attendue. 

- Ice Tea Malibu... ( Un baiser rieur. ) Mais c'était sincère.... ( Un baiser sulfureux. ) Je t'aime un peu trop en fait. ( Un baiser amoureux. )


Junmyeon agrippe les lèvres du blond dans ses dents et c'est bien trop excitant pour Yixing qui se cambre vers la peau du coréen, explosant leurs chairs enflammées. Les doigts de Junmyeon titillent la ligne parfaite des abdominaux du chinois et ça arrache une brûlure incandescente dans leurs bas-ventres, un miaulement dans leurs cordes vocales trop tendues par le désir. 

Et le baiser se fait plus intense, les doigts de Yixing malaxent la nuque de Junmyeon, et s'agripent à ses cheveux trempés ; leurs corps gouttent d'amour. Leurs lèvres deviennent fiévreuses et joueuses, leurs langues sont mélangées dans ce mélange de saveurs exquises, et leurs corps ne sont plus que chaires évaporée. 


C'est Junmyeon qui laisse échapper un glapissement rieur et Yixing bouffe sa lèvre jusqu'à finir enivré : 


- Moi aussi je t'aime. ( Eclatement de coeur et baiser délicat. ) Surtout lorsque tes baisers ont un goût d'Ice Tea Malibu Yixing. 


Commentaire de l'auteur Voilà voilà, j'espère que ça vous a plu, n'hésitez pas à commenter ce premier vrai fluffy je suis curieuse d'avoir vos avis, étant donnée que je suis plus à l'aise dans le tragique ou l'étrange ahah. Thks thks.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales