Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 330 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 394 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1889 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Et si on recommençait tout a zéro ? Auteur: Nyno-Cream Vue: 4867
[Publiée le: 2013-08-12]    [Mise à Jour: 2014-05-19]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Amitié/Lemon Commentaires : 49
Description:
Et oui me revoilà ! *tapezpas*
Il y a toujours une première fois a tout comme on dit, les premiers pas, les premières dents, les premiers mots, les premiers fleurtes, les premiers baisers ... Et si nous voulions oublier toutes nos premières fois, ne devrions nous pas tout recommencer a zéro ?

Cette fanfic contiendra plusieurs pairing d'exo mais Sulay sera le couple principal :)

Bonne lecture :3 Plus de 3000 vues *^* merciiiiiiii :D
Crédits:
Les EXO ne m’appartienne pas (jusqu'à preuve du contraire) mais l'histoire m'appartient.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Pourquoi est-tu comme ça ?

[4967 mots]
Publié le: 2013-08-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello :D
Voici enfin mon chapitre 6, et oui j'ai pris un peu de retard, 4 jours environs, je suis désolé, mais je vous rassure, le chapitre 7 a déjà été écrit, je le posterais donc demain :)
J'ai répondue a tout vos commentaires, en retard mais j'ai fini par répondre, merci a tous ! :D Merci a ceux qui me suivent, a ceux qui commentent, a ceux qui lisent ... merci ! :3 Bonne lecture ! Plus de 1000 vues *^* merciiiiiiii :D

<< Pourquoi est-tu comme ça ? >>

Il plongea alors son regard dans le mien, croisa les mains tout en s’asseyant droit sur le canapé.

<< Je n’ai pas envie de répondre à cette question, me dit-il en détournant le regard.

-Tu avais dit que je pouvais te poser n’importe quelles question et que tu y répondrais, je ne lâcherais pas l’affaire Lay, lui répondis-je sérieusement en gardant un peu de douceur dans ma voix.

-C’est … Il n’y a pas vraiment de raison tu sais, je ne vois pas quoi te dire, devrais-je faire comme les autres et mettre tout sur la faute de mes parents qui n’ont jamais été la pour moi ? Tout ça parce que le boulot compte plus pour eux que leur enfant unique ? Non je n’est pas envie de rejeter la faute sur eux car finalement … je m’en fou, j’ai toujours vécue comme ça et jusque là ça ne m’a pas déranger, j’ai jamais eu besoin de la présence de mes parents, alors a quoi bon rejeter la faute sur eux ? Finalement j’ai fais comme les autres, j’ai trahis, mentis, voler, blesser … Je ne suis pas tout blanc, mais personne ne l’est, si tu penses que je n’ai jamais fais de mal a personne ou briser des cœurs tu te trompe, je n’ai jamais rien ressentie quand je devais me battre ou quand je devais rompre avec une fille. J’ai quelques cicatrice intérieur que j’essaye de cacher bien sur mais comme tout le monde non ? et puis a cause de mes nombreux déménagement et changement de lycée je n’ai pas vraiment le temps de réfléchir aux erreurs que j’ai fais, finalement ça fait un moment que je n’ai plus eu d’amis même, au départ je m’en faisais de nouveau a chacun de mes déménagement, et quand je partais on me disais ‘’ on se reverra bientôt ‘’ ou ‘’ on garde contact ‘’ mais deux/trois mois après ils m’avaient complètement oublier et je recommençais cette petite routine, jusqu'à mes 14 ans peut être ou j’ai commencer a me rebeller, sans vraiment de raison, les gens ne m’adressait pas vraiment la parole comme j’étais celui qui faisait des erreurs, celui qui était moins intelligent que les autres, celui qui se servait plus de ses poing que de sa cervelle, celui qui passait son temps a se faire réprimander par les professeurs a cause de ces nombreuses conneries ou absences, et finalement c’est mieux ainsi, je n’ai aucune attache nulle part, je peux faire ce que je veux, si je disparaissais demain, personne ne s’en rendrais vraiment compte, je crois que mes parents diraient ‘’ on l’avait toujours su qu’il partirait un jour ou l’autre de toute façons ‘’ et mes anciens amis dirait ‘’ Lay qui ? ‘’, Mais c’est bien, c’est mieux que d’avoir trop de gens derrière sois non ? Je n’ai jamais eu vraiment quelqu’un qui s’inquiétais pour moi … non jamais en fait, quelqu’un qui passait prendre de mes nouvelles quand j’étais malade, quelqu’un qui pourrait m’appeler tout les matins pour vérifier que je suis bien réveiller, quelqu’un qui me dit je t’aime sincèrement, quelqu’un qui pense chaque jour un peu a moi, même quelques secondes, qui se demande ce que je fais en ce moment même, a quoi je pense, ou suis-je … mais c’est bien non ? Répond moi Suho ? N’est-ce pas pratique de ne pas avoir ce genre de personne autour de toi, personne qui s’attache a toi au point de ne jamais te lâcher ? C’est simple non ? On peu finalement faire ce qu’on veut et partir quand on veut, sans faire pleurer quelqu’un d’autre, sans devoir rien n’a personne d’autre. C’est comme toi et moi Suho, finalement ça fera pareille qu’avec mes anciens amis, quand je partirais tu me diras ‘’ on garde contact et on se voit bientôt ‘’ mais tu oublieras vite mon visage, puis mon nom … je ne sais même pas pourquoi je continue de te parler, je devrais te repousser comme je comptais le faire mais je n’y arrive pas, pourquoi tu ne pars pas de toi-même ? ca serait plus simple pour moi, de toute façons si tu tiens a ce que je te dise que tu ne souffrira jamais avec moi, tu te trompes, je te ferais souffrir, un jour ou l’autre alors autant en finir maintenant non ? avant que ce soit moi qui devienne cette personne collante qui fini par pleurer quand l’autre personne doit partir, car même si je restais avec toi jusqu'à la fin de nos études, tu finiras un jour par te marier, avoir des enfants et je ne serais plus que le bon copain avec qui tu as passer de nombreux bon moments mais dont tu ne te souviens plus, et moi je serais un alcoolique qui suit le chemin de ces parents, partant chaque mois en voyage d’affaire en laissant mes enfants seuls, en admettant que j’en est un jour. La vie est faite de nombreuses questions, de trop de question même, ‘’ pourquoi est-tu comme ça ? ‘’ Car je me sens seul Suho, il ne faut pas aller chercher plus loin, tu penses que j’ai eu un traumatisme dans ma vie ? oui j’en est eu un, la solitude, rien de plus, c’est une chose idiote, mais les conséquences peuvent être grave, mais je m’y suis habituer maintenant, le comportement que j’ai est un comportement devenue normal pour moi finalement, je suis un simple rebelle qui ne compte pas vraiment pour quelqu’un … >>

Il semblait enfin avoir fini son monologue, je le regardais quelques secondes, sentant mes joues humide et les larmes continuant de couler a flot, je me levais enfin et me jetais littéralement sur lui, l’attrapant dans mes bras, plaquant son visage sur mon torse, posant mon menton sur le haut de son crâne, je lui frottais de haut en bas son dos, doucement, tendrement, je continuais de sangloté, alors que je l’entendais renifler, se retenant surement de pleurer a son tour.

<< Lay je … je suis tellement désolé si tu savais, j’aurais aimé t’avoir rencontré plus tôt, guérir tes blessures, te soigner a chaque fois que ca n’allait pas, tout faire pour que tu ne souffre pas, Lay je t’en supplie, ne me demande pas de partir, laisse moi entré totalement dans ta vie, je m’en fou de ce que peuvent penser les gens, je veux rester a tes côtés, Lay je t’en supplie, reste près de moi. >>

J’entendais ces sanglots se faire de plus en plus fort, je le serrais encore plus contre moi, je ne voulais plus le lâcher, j’avais l’impression d’avoir la chose la plus précieuse au creux de mes bras, la chose la plus douce, la plus belle, la chose que je ne voudrait jamais perdre et pour qui je pourrais tout sacrifier.

<< Suho … >> Murmura-t-il en s’accrochant a mon t-shirt, il commença à relever doucement sa tête, se dégageant légèrement de moi, ses yeux brillaient, tout comme les miens, ses joues étaient tremper, les miennes également, il passa doucement son pouce sur ma joue pour essuyer une ou deux larmes qui passaient par là, il essuya alors l’autre joue, m’arrachant un petit sourire en coin, alors que je le voyais de nouveau pleuré.

J’attrapais alors sa main dans la mienne, et commençait a mon tour à essuyer ses nombreuses larmes du bout de mes doigts, il ferma les yeux, surement pour apprécier mes gestes.

<< Suho, j’ai le droit de te poser une dernière question ? Me demanda-t-il les yeux toujours fermer alors que mes doigts continuaient de caresser son visage.

-Je t’écoute, lui dis-je tendrement en lui souriant alors qu’il ne pouvait pas le voir.

-Es-tu amoureux de moi ? >>

Je me figeais totalement, mes doigts s’arrêtèrent de bouger, les yeux de Lay s’ouvrirent alors, il me regarda, chercha le problème, mais il comprit vite que j’avais juste été choqué par sa question, il renchérit alors avec un : << C’était une question trop bizarre, désolé. >> Il commença à se lever mais je l’attrapais par le bras immédiatement. Il me regarda, je ne disais toujours rien, cherchant les mots à lui dire.

<< Lay, assis toi. >> Dis-je alors qu’il s’asseyait de nouveau en face de moi.

<< Suis-je amoureux de toi ? Comment veux-tu que j’y réponde si moi-même je me pose la question, ai-je une réponse ? je n’en sais rien Lay, on tombe pas amoureux comme ça, c’est trop rapide pour répondre, tout ce que je peux te dire, c’est qu’il y a quelques choses qui m’attire vers toi, quelques choses qui fait que je n’ai pas envie de te quitter, que je me sens plus proches de toi que de n’importe qui d’autre, et puis qui me donne envie de t’aimer. Mais pour le moment c’est trop compliqué, trop rapide, et je ne veux pas t’effrayer surtout.

-Je ne suis pas effrayer par ce genre de choses Suho, me dit-il tout en me souriant.

-Ca ne te fait pas peur qu’un homme puisse ressentir quelques choses pour toi ? Demandais-je timidement.

-En fait ce qui m’effraie le plus, ce n’est pas la personne, c’est le fait que l’on puisse ressentir quelques choses pour moi, c’est plutôt ça qui m’effraie Suho.

-Tu es différent des autres Lay, tellement différent … murmurais-je a voix basse.

-Pourquoi tu ne me pose pas la question aussi Suho ?

-Quel question ? Demandais-je étonner.

-Celle que je viens de te poser.

-Parce que je ne suis pas prêt Lay, et peut être pas assez courageux. >>
Il fixa longuement mon visage, puis se leva en se dirigeant vers la cuisine, revenant quelques temps après avec des gâteaux et de l’eau fraiche.

<< Il fait trop chaud ici, me dit-il en avalant plusieurs verre de suite.

-Lay ? Ça va ? Lui demandais-je alors, inquiet par sa réaction.

-J’ai vraiment … vraiment chaud, me répondit-il alors qu’il buvait de nouveau un grand verre d’eau. 

-Lay tu … Je baissais mon regard doucement vers son entre jambe, une bosse était former, je me levais précipitamment.

-Je vais y aller, calme toi, prend une douche froide et … a demain, dis-je alors que je courais vers la porte d’entrée, enfilait mes chaussures et sortait de nouveau en courant, essayant de me calmer, je commençais a mon tour à avoir chaud, beaucoup trop chaud. >>

Je rentrais cher moi en trainant des pieds, il commençait à se faire tard, je me dirigeais directement vers la cuisine pour manger, puis je filais dans ma chambre faire mes leçons. J’entendis alors un caillou frapper contre mon carreau, je ne me levais pas tout de suite, regardant l’heure, il était plus de 22h, un deuxième caillou tapa contre mon carreau, je me dirigeais alors vers ma fenêtre et l’ouvris, passant alors ma tête pour voir qui s’amusait a faire ça.

<< Pssssst, suho ! >>

Je reconnaissais directement cette voix, et m’empressait de faire passer un escabot par la fenêtre.

<< Presse toi ! Si mes parents t’attrapent je suis mort.

-Comme si c’était la première fois, dit l’intéressé en passant l’une de ses jambes a l’intérieur de ma chambre, puis la seconde, et fini par fermer la fenêtre derrière lui, je m’asseyais sur mon lit le fixant.

-Qu’est ce que ta encore fait Chen ? Lui demandais-je tout en le fixant.

-Rien ! Je suis rentrée un peu trop tard et la porte était fermer a clé, mes parents dormaient et je ne voyais que toi à aller embêter.

-Tu viens toujours chez moi quand tu es dans ce genre de situation de toute façons, dis-je en m’étalent sur mon lit. >>

Chen commença à fouiller dans mon armoire, attrapa rapidement de quoi se mettre a l’aise, et se changea avant de sauter a mes côtés.

<< Ca fait trop longtemps que tu n’es pas passé par la porte de cette maison Chen, je vais voir si ma mère est lever, ça lui ferait plaisir de te voir, lui dis-je en souriant. >>

Je me levais alors et sortit de ma chambre, descendant les escaliers, j’entendis alors ma mère en train de discuter au téléphone, je fis signe a Chen de me suivre.

<< Non ne vous inquiétez pas, je suis sure qu’il est encore passé par la fenêtre de Suho, je vais aller vérifiez, dit alors ma mère au téléphone. >>
<< Merde ma mère a du appeler la tienne ! Me dit alors Chen. >>

J’entrais alors dans la cuisine, suivit de Chen qui inclina légèrement la tête pour saluer ma mère, elle lui sourit et dit alors toujours au téléphone : << Chen est bien a la maison de vous en faite pas, je raccroche, bonne soirée. >>

Elle posa alors le téléphone et se tourna vers sa gazinière.

<< Je suis sure que tu n’as pas mangé Chen. >>

-Non madame, dit-il alors timidement.

-Assis-toi ! Je vais te cuisiner quelques choses. >> Décidément ma mère adorait Chen.

Il s’assit alors tant dis que je m’installais a ses côtés, ma mère déposa rapidement une assiette devant lui.

<< Chen, la prochaine fois passe par la porte d’entrée, tu sais très bien que tu ne dérange jamais, lui lança-t-elle un grand sourire aux lèvres.

-Merci, lui dit-il en commençant à manger.

-C’est délicieux, s’exclamât-il la bouche pleine, arrachant un grand sourire a ma mère. >>

Je connaissais Chen depuis tellement longtemps que c’était devenue un peu comme un second frère, et un second fils pour ma mère.

<< Je vais me coucher Suho, bonne nuit à vous deux, nous dit-elle avant de quitter la pièce.

-Tu as de la chance d’avoir une mère aussi adorable Suho ! Me dit alors Chen.

-Je sais, ça sera moins compliquer quand je devrais lui annoncer certaine choses … Dis-je en repensant a la question de Lay.

-Quel genre de chose ? Me demanda alors Chen avec un regard interrogateur.

-Et si je te disais que j’aimais les hommes, tu réagirais comment ? >>

Il me regarda, puis éclata alors de rire.

<< Suho, tu crois que je m’étais jamais poser de question la dessus ? Ta jamais eu de petite amie alors que tu as 18 ans, ta même jamais été amoureux, alors crois moi, ca m’étonnerais vraiment pas, juste, rassure moi, ce n’est pas moi que tu aimes ? me demanda-t-il en continuant de rigoler.

-Non Chen, tu es comme un frère pour moi tu le sais bien.

-Je sais, me dit-il en reprenant son calme.

-Tu crois vraiment que je suis gay ? Lui demandais-je alors.

-Je ne sais pas vraiment Suho mais en tout cas, je serais toujours la pour toi, que tu sois gay, hétéro ou même travelo ! Me dit-il en recommençant à rire.

-Tu es un idiot Chen !

-Un idiot qui t’aime, me dit-il en me tirant la langue.

-Moi aussi je t’aime Chen, lui dis-je en souriant, alors que je prenais le derrière de sa tête dans ma main et le poussait jusqu'à son assiette de soupe. Il releva alors le visage alors que je m’écroulais de rire par terre.

-Tu vas voir ! Me dit-il en se relevant alors que son visage était couvert de soupe, il se mit alors à courir vers le frigo et s’arma de ma bombe de chantilly, commençant alors à me courir après.

-Non Chen, pas ça je t’en supplie ! Lui dis-je en commençant à rire alors que la chantilly commençait à voler dans toute la pièce.

-J’espère que tu cours vite ! Me dit-il un sourire espiègle coller au visage.

-Je retire ce que j’ai dis, je te déteste Chen ! Dis-je alors que la chantilly m’arrivait en plein visage. >>

Le jeu continua quelques minutes encore, jusqu'à ce que ma mère se lève et nous arrête, nous forçant à tout nettoyer, puis nous nous étions douchés tour a tour et finalement coucher dans mon lit.

<< Chen, je veux qu’on reste toujours comme ça.

-Comme quoi ? Me demanda-t-il en relevant le visage vers moi.

-Aussi proche, lui répondis-je en repensant aux paroles de Lay.

-Toujours, me dit-il en ébouriffant mes cheveux.

-Promis ? Demandais-je comme un enfant.

-Promis, mais maintenant, on dort ! Me dit-il en se tournant dos a moi. >>

Je repensais alors aux paroles de Lay une fois de plus, je me demandais comment j’aurais pu faire si je n’avais jamais eu Chen  auprès de moi, cet ami si important, je devrais faire oublier beaucoup de choses a Lay, j’allais mettre du temps a le rendre heureux, mais j’y arriverais, car j’avais assez de force en moi, grâce a mes nombreux amis.

 

La semaine passa lentement, mes amis découvrais jour après jour Lay, c’était agréable de l’avoir presque toujours a mes côtés, je n’étais pas retourner chez lui de la semaine et c’était mieux ainsi, Chen avait de toute façons passer la semaine a la maison, sous prétexte qu’il dormait mieux chez moi.

C’est le vendredi après-midi que chanyeol arriva en courant vers moi, un grand sourire aux lèvres.

<< SUHO ! Me dit-il en me sautant dans les bras, alors que Kai et Kris nous fixait.

-Chanyeol ? Ça va ? Lui demandais-je inquiet.

-J’ai eu une idée ! Me dit-il alors tout sourire, m’inquiétant encore plus.

-Quelle idée ?

-Et si ce week end … on bougeait ! Je ne parle pas d’une simple balade a la mer, ou d’une sortie shopping, je parle de partir se perdre quelques part … sur une île ou en forêt.

-Tu as des idées bizarres chanyeol, tu le sais ? Lui dis-je en rigolant.

-N’importe quoi ! Pas loin d’ici il y a une petite île, il suffit de prendre un bateau et … pouf on est arrivé.

-Mais tu veux inviter qui ? Demandais-je étonner.

-Mais c’est ça le mieux ! Xiumin et Luhan ne viendront pas, Kai et kyungsoo on déjà prévue une journée shopping, tao et sehun ont dit que leurs parents n’accepterait pas, et baekhyun sors rarement les week end, il préfère dormir, il ne reste donc que toi, moi, Lay, Kris et Chen, me dit-il en souriant.

-Kris et Lay n’accepterons jamais de venir !

-Je m’occupe de convaincre Lay, et toi Kris, quand a Chen … je pense qu’il a déjà des soirées de prévue donc qu’il ne viendra pas mais propose lui quand même.

-J’acquiesçais alors, tournant directement mon visage vers Kris qui nous fixait toujours, je me dirigeais alors vers lui, il posa son regard sur moi.

-Y a un problème ? Me demanda alors Kris.

-Tu ne fais rien ce weekend, je me trompe ? Lui demandais-je alors.

-Non …

-Et tu es le seul de nous tous a avoir le permis, toujours d’accord ?

-Oui …

-Alors tu vas venir avec nous ce week end ! Lui dis-je en lui souriant.

-Ou ça ? Et c’est qui ‘’ nous ‘’ ? Me demanda-t-il presque inquiet.

-Je ne sais pas trop … un endroit qu’a trouver chanyeol, il n’y aura que moi, toi, chanyeol, Lay et peut être Chen, les autres sont trop occuper.

-Je ne sais pas … dit-il en détournant le regard.

-Allez Kris ! Viens ! Lui dis-je en continuant à lui sourire.

-Bon … très bien, rendez vous ce soir a 18h30 devant chez moi, me dit-il un léger sourire aux lèvres. >>

Je me retournais et commençait à courir en cherchant Chen du regard, quand je le vis je me mis à courir alors vers lui, lui faisant signe de la main.

<< Suho ! Je dors encore ce soir chez toi je crois, me dit-il faisant mine d’être désolé.

-Et bien ce week end on a décidé de bouger, tu veux venir ?

-Ou ? Avec qui ? Me demande-t-il alors.

-Dans un endroit qu’à trouver chanyeol, il n’y aura que moi, chanyeol, Kris, surement Lay et peut être toi.

-Je ne suis pas sure que ce soit une très bonne idée que je vienne, me dit-il un sourire aux lèvres.

-Pourquoi ? Lui demandais-je timidement, étonné par sa réponse.

-Je te connais depuis longtemps suho, je sais très bien pour qui ton cœur balance, et je ne tiens pas à passer un week end entier à devoir départager le meilleur entre Kris et chanyeol, donc je ne viens pas, me dit-il en me souriant.

-Ch-chen … dis-je en rougissant.

-Profite bien, me dit-il en souriant.

-Merci ! Et passe le week end a la maison si tu veux, je te laisse ma clé, lui dis-je en tendant mon porte clé.

-Merci, me dit-il a son tour un grand sourire aux lèvres, ce qui voulait dire << Je vais pouvoir rentrer a pas d’heure et ne pas me faire engueuler, tu me sauves la vie Suho, si tu savais comment je t’aime. >>

-De rien, lui dis-je en me retournant. >>

Je cherchais alors chanyeol du regard, il était en compagnie de Lay, et lui murmurais des choses a l’oreille, je me demandais bien ce que chanyeol manigançait.

Je vis alors Lay devenir aussi rouge qu’une tomate, je commençais alors a rire, me demandant vraiment ce que chanyeol venait de lui dire.

Puis Lay hocha la tête en signe d’acquiescement, chanyeol l’attrapa alors dans ces bras en criant des << Merci ! >> Me faisant rire une fois de plus, je m’approchais alors d’eux, Lay me souriait alors que ces joues étaient toujours aussi rouges qu’avant.

<< Chen ne vient pas, Kris si, on doit aller devant chez lui a 18h30 ce soir, on ferait mieux de se presser, dis-je a chanyeol alors qu’un grand sourire apparaissaient sur son visage.

-Ok, a plus alors, nous dit-il en commençant a courir vers chez lui. >>

Je riait à mon tour puis regardais Lay.

<< On passe d’abord chez toi chercher tes affaires, puis on file chez moi et ensuite chez Kris, ca te va ? Lui demandais-je alors.

-Ou-Oui …

-Tu es bizarre Lay, chanyeol ta dit quelques choses en particulier ?

-NON ! cria-t-il.

-Tu te trahis toi-même, laisse tomber, je le découvrirais pas moi-même, lui dis-je un sourire aux lèvres, lui attrapant alors la main pour le faire sortir du lycée, et une fois dehors, je me dirigeais vers chez lui, je tenais toujours ça main dans la mienne, il me suivait, comme si c’était chez moi et non chez lui que nous allions. >>

C’est en arrivant devant chez lui que je lâchais enfin sa main, il entra alors, je le suivais du regard, il prépara rapidement ces affaires, prenant tout ce dont il aurait besoin, puis une fois qu’il eu fini, il sortit directement de chez lui, je le suivais toujours, il ferma la porte et nous sommes donc partie en direction de chez moi, arriver chez moi, j’ai ouvert la port rapidement, passant directement dans la cuisine alors que Lay me suivait, silencieux.

<< Suho ! me cria alors ma mère, avant de regarder Lay entrée dans la pièce.

-C’est Lay maman, on part avec des amis ce week end, lui dis-je en attrapant une pomme dans le frigo.

-Bonjour Lay, lui dit-elle un grand sourire aux lèvres avant de s’approcher de lui et de le détailler de la tête aux pieds, elle se retourna alors vers moi.

-Il est mignon, me dit-elle alors faisant rougir Lay.

-Maman ! Dis-je en rigolant alors que Lay se sentait mal à l’aise.

-Merci, dit-il en lui souriant timidement.

-Tu pars avec qui d’autre suho ? Me demanda-t-elle alors, surement inquiète.

-Ne t’inquiète pas maman, Kris sera avec nous, par contre Chen va rester a la maison ce week end, ca te dérange pas ?

-Bon si tu pars avec Kris c’est bon, et pour Chen peu importe, un ou deux jours de plus ne changera rien, me dit-elle en gardant son doux sourire.

-Bon je monte préparer mes affaires, lui dis-je en déposant un baiser sur son front. >>

J’attrapais alors une fois de plus la main de Lay et le fit monter avec moi dans ma chambre, j’avais toujours ma pomme dans la bouche, je me pressais de prendre tout ce qu’il me fallait, en passant par la salle de bain pour les produits de soins. Une fois ma valise fermé, je regardais alors l’heure, il nous restait encore une heure de libre.

<< Lay ? Ça va ? Tu ne dis rien depuis tout à l’heure, lui demandais-je, commençant rééllement a m’inquiéter.

-Je-C’e-C’est juste que … je voulais essayer quelques choses, me dit-il sans relever le regard vers moi.

-Quoi ? Demandais-je en mordant une fois de plus dans ma pomme. >>

Il se releva alors, me regarda, se reprocha doucement de moi, croisa ses mains derrière mon dos, faisant rencontrer nos deux torse, puis il enleva la main qui tenait ma pomme, il commença alors a croquer le bout qui se trouvait de son côté, tant dis que ma bouche était toujours accrocher au morceau opposé, puis il commença lentement a faire tourner la pomme entre nos deux bouches avec sa langue, c’est comme un baiser indirecte.

Il me relâcha alors, arrachant un dernier morceau a la pomme.

<< Elle est bonne, me dit-il en souriant, alors que j’étais encore debout, la pomme toujours contre ma bouche, je l’attrapais alors avec ma main, arrachant le bout coincer entre mes dents du dessus et du dessous.

-Pas mal, dis-je en souriant. >>

J’attrapais alors ma valise, lui faisant signe de me suivre, c’est presque une demi-heure en avance que nous sommes arrivé devant chez Kris. Je frappais à la porte et il s’empressa d’ouvrir.

<< Vous êtes un peu en avance, dit-il un peu gêner.

-Désolé … on te dérange ? Demandais-je.

-Non pas du tout, je finis juste de préparer mes affaires et j’arrive, nous dit-il en nous tournant le dos et en repartant vers sa chambre.

-Bon … on fait quoi ? Me demanda alors Lay.

-On attend, chanyeol ne va pas tarder, dis-je un sourire aux lèvres.

-Le voila, dit alors Kris qui arrivait derrière nous, nous faisant sursauter. >>

Chanyeol arriva en courant, un grand sourire coller aux visages, je regardais Lay pour Kris, tout deux commençait à rire, tout comme moi.

<< Je suis en retard ? Demanda chanyeol en fixant ça montre.

-Non, on est tous en avance, dis-je alors. >>

Kris passa alors entre nous deux, et se dirigea vers sa voiture, il ouvrit le coffre et passa sa valise, puis il arriva vers nous et prit nos bagages aussi, suivit de chanyeol.

<< Bon chanyeol monte à côté de moi, suho et lay, vous allez derrière, nous dit-il en ouvrant la portière avant gauche. >>
Nous sommes donc monter tour a tour dans la voiture, chanyeol était surement de plus excité de nous 3 mais, ça me plaisait aussi de partir comme ça, avec des amis, et surtout avec lay. C’est discrètement que je sentis des doigts monter sur les miens, puis une main se saisir de la mienne, je relevais alors la tête vers celui a qui appartenait la main, il me sourit et posa un index sur sa bouche comme pour me dire ‘’ chuuut, c’est notre secret ‘’, je me mis a sourire, puis commençais à fixer chanyeol dans le rétroviseur.

<< On va ou chanyeol au juste ? Demandais-je.

-Vous verrez, j’ai juste indiqué la route à Kris.

-Je sers juste de chauffeur j’ai l’impression, nous lança alors Kris en riant, ce qui était plutôt étrange de sa part.

-Mais non ! Je suis sure qu’il y a quelqu’un dans cette voiture qui est heureux que tu sois venue avec moi, dis-je alors en riant.

-Merci suho, me dit-il en souriant de nouveau.

-Je parlais pas de moi, répondis-je toujours en riant.

-Lay me cacherais des choses ? Dit alors Kris en riant, alors que Lay resserrait sa prise sur ma main comme pour dire ‘’ il n’y a que toi avec qui je veux être ‘’.

-Bon j’avoue, dit Lay en commençant à rire, alors que chanyeol se cachait au fond de son fauteuil.

-Chanyeol ! Tu fais quoi là ? Ne t’endors pas ! Dis-je pour que tout le monde remarque ca position.

-YAH ! Remonte correctement sur ton siège ! Je ne tiens pas à être responsable de ta mort, lança alors Kris énerver.

-C’est rassurant, lança alors Lay en rigolant.

-On est arrivé ! Cria alors chanyeol pour détourner l’attention surement. >>

Lay me lâcha alors la main, je sortis rapidement de la voiture, tout comme les autres, un petit bateau nous attendait, après avoir prit nos affaires, nous nous sommes installer rapidement sur le bateau, je me rapprochais de plus en plus de Lay quand Kris décida de s’asseoir entre nous deux, passant ses mains sur nos épaules respective.

<< Ca va être un super week end non ? Demanda-t-il en souriant.

-Si tu te pousses peut être, lâcha alors Lay, j’étais étonné de sa réponse, il l’avait dit si facilement, sans gêne, en gros il venait de lui dire ‘’ Dégage ‘’.

-T’énerve pas, je vais aller voir chanyeol, dit alors Kris en se levant, je posais alors mon regard sur Lay, il semblait crisper.

-Ca va Lay ?

-Quel con ! J’étais a deux doigt de lui toucher les fesses.

-Pardon ?

-J’allais passer ma mains pour me rapprocher de toi quand il est arrivé, j’ai juste eu le temps de la retirer, me dit-il soucieux, alors que j’éclatais de rire.

-C’est pas marrant suho ! Dit-il en commençant à me pincer les joues.

-Lay ?

-Oui ?

-Et si on recommençait ce qu’on a fait avec la pomme tout à l’heure, mais sans la pomme, lui dis-je alors qu’il me fixait droit dans les yeux, je tirais sur son t-shirt pour le faire réagir.

-Je … me murmura-t-il dans un souffle alors que notre lèvres se rapprochait de plus en plus.

-Plus prés …  >>

 

 

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Vous en avez pensez quoi ? Pensez-vous que lay et suho connaîtrons enfin leur premier baiser ? j'espère que ce chapitre vous a plus ! :D N'hésitez pas a commenter, je répondrais directement maintenant :3 merci pour tout et à bientôt :D
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales