Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 301 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 369 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1863 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Et si on recommençait tout a zéro ? Auteur: Nyno-Cream Vue: 4863
[Publiée le: 2013-08-12]    [Mise à Jour: 2014-05-19]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/Amitié/Lemon Commentaires : 49
Description:
Et oui me revoilà ! *tapezpas*
Il y a toujours une première fois a tout comme on dit, les premiers pas, les premières dents, les premiers mots, les premiers fleurtes, les premiers baisers ... Et si nous voulions oublier toutes nos premières fois, ne devrions nous pas tout recommencer a zéro ?

Cette fanfic contiendra plusieurs pairing d'exo mais Sulay sera le couple principal :)

Bonne lecture :3 Plus de 3000 vues *^* merciiiiiiii :D
Crédits:
Les EXO ne m’appartienne pas (jusqu'à preuve du contraire) mais l'histoire m'appartient.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

'' Presque '' Amis ?

[4608 mots]
Publié le: 2013-08-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello :D
Tout d'abord je tiens a m'excusez pour mon retard, je me sens vraiment mal mais malheureusement une amie est venue chez moi de mercredi a ce matin et j'étais donc dans l'incapacité de finir et poster mon chapitre TwT si vous saviez comment je m'en veux ... je déteste faire des promesses et ne pas les tenir ! pour me rattraper j'ai essayer de faire un chapitre assez long ... je ne sais pas si tout dedans sers a grand chose mais bon ... j'espère qu'il vous plaira quand même :3 J'essayerais de poster mon chapitre 4 des demain mais je ne préfère pas trop m'avancez ! Encore une fois je suis vraiment désolé, ça ne se reproduira plus.
Bonne lecture en tout cas et merci pour tout les commentaires, j'ai enfin répondue :D

<< J'ai oublié quelques choses ? me demanda-t-il en se retournant

-Non juste ... on se voit lundi. >> Je lui fit un sourire et commençais a faire demi-tour quand je sentis une pression sur mon bras, je ne me retourna cependant pas attendant qu'il me lâche.

<< Il ne vaut mieux pas que l'on se reparle, je te l'ai dit.

-Je ne vois pas pourquoi.

-Je pars vite ...

-Et alors ?

-Je ne veux pas qu'on s'attache à moi.

-S'attacher ? Avoir un ami tu veux dire ?

-Peu importe le mot, je veux ne pas avoir de chose que je ne garde pas.

-Tu ne peux rien avoir alors.

-Et ca me va comme ca.

-Arrête de faire le mec qui s'en fou de tout, viens en cours lundi !

-Pourquoi ? >> Je dégageais mon bras et me retournais enfin face a lui.

<< Me voir. >> J'avais dit ca le plus naturellement du monde, sans gène, je me retournais une nouvelle fois pour rentrer cher moi, dos a lui.

Sans attendre de réponse, je marchais vers cher moi, un sourire aux lèvres, ne sachant pourquoi, j'ouvrais la porte d'entrée ne m'étant pas retourner une seule fois pour savoir si il était bien partie, et ce fut sans me retourner également que je claquais la porte et montais rapidement les escaliers jusqu'a ma chambre, je m'affalais sur mon lit sentant quelques choses de dure sous l'une de mes épaule, je me relevait, tapotais de la main et trouvais une étrange bague.

<< Il a oublié ca ? >> me demandais-je en faisant tournée la bague sur elle même avec mes doigts fin, je m'allongeais alors, une main derrière la tête et l'autre jouant avec la bague de Lay.

Je repensais alors a son '' J'ai oublié quelques choses ? '' et me demandait alors si il n'avait pas fait exprès, un sourire en coin apparut sur mon visage, je fini par passer la bague a mon pouce et commençait par m'endormir de nouveau en sombrant dans un profond sommeil.

 

 

 

A mon réveil la nuit était déjà tomber, je n'avais dormis qu’à moitié me posant sans cesse la question << Lay, qui est tu ? >> J’étais de plus en plus intriguer par lui, cette personne si différente de moi finalement, sure d'elle, solitaire, belle, fougueuse, rebelle ... mon opposer finalement, mais ca me plaisait, c'était presque ... excitant ?!

 

<< Non ! >> Je secouais ma tête pour la vider de toute penser, exciter a cause d'une personne différente, et puis quoi encore ?! ca veut dire que si je suis je croise un travelo dans la rue je vais être exciter ? pfff ...

 

Pourtant une partie de moi même savait que c'était plutôt l'interdit qui m'excitait, la liberté qu'il dégageait.

Je me levais enfin de mon lit cherchant désespérément de quoi manger sans devoir sortir de ma chambre.

 

Tant pis, je me dirigeais vers la cuisine et vit ma mère en train de cuisiner.

 

<< Chéris ! Tu es malade ? Tu as dormis toute la journée et pousser des cris bizarre cette nuit. >>

 

J'étais sure qu’elle les avait entendue ... c'était si puissant et si fort ... pensais-je en revoyant la scène, je secouais une nouvelle fois la tête pour chasser ses images et fini par m'asseoir sur une chaise devant la table.

<< Tu as surement raison, je ne suis vraiment pas bien aujourd'hui. >> Soupirais-je alors qu'elle posa un baiser sur mon front.

Elle déposa une assiette devant moi et me servis un bol de ramen.

Une fois fini, je la remerciais et retournais à ma chambre pour ... aucune idée.

 

La journée du lendemain passa tranquillement et le lundi matin arriva bien vite, une fois de plus je soupirais avant d'ouvrir l'une des portes du lycée, une fois de plus mes amis m'appelèrent et me demandait si ca allait, comment c'était passer mon week end. << Mouvementer. >> déclarai-je un sourire aux lèvres, intriguant mes amis.

 

<< Mouvementer comment ? Me demanda tao.

-Comme une soirée avec une personne ... spéciale. >>

 Le plus jeune de nous, sehun ouvrit grand la bouche et écarquilla les yeux alors que kai éclatait de rire fasse a sa réaction. Kris arriva alors par derrière moi et souffla prés de mon oreille <<Ou ? et avec qui ? >> je frissonnais a cause de son souffle chaud contre la peau nue de mon cou.

Sans vraiment comprendre ses sous-entendue je répondis simplement <<Chez moi, avec une personne que vous ne connaissez pas vraiment ... >>

<< Petit coquin ! >> renchérit baekhyun en arrivant lui aussi par derrière moi, c'était rare que baekhyun arrive aussi tôt en cours pourtant.

 

<< Comment ca ? Lui demandais-je innocemment.

-Fais pas l'innocent, tu viens de nous dire toi même que t'avais fait ta première fois, fini par lâcher kai qui sembler agacer par mon comportement. >>

 

C'était a ce moment-ci que je me rendis compte de mes paroles, je posais ma main sur ma bouche, je sentais mes joues en feu et une sensation bizarre dans ma poitrine.

 

<< Ce n’est pas ce que j'ai voulue dire ! Me rattrapais-je tant bien que mal.

-Alors notre suho est enfin devenue un homme ? Se mit a rire kris. >>

 

Pitié, que quelqu'un me sorte de cet enfer.

 

<< Et bat on reconnait les puceau, lança soudainement kyunsoo sous les yeux ébahie de tous.

-Ca se voit comme le nez au milieu d'une figure qu'il la pas fait, arrêtez vos conneries les mecs ! Continua-t-il dans un silence de mort. >>

Je m'empêchais de sauter dans ses bras remarquant chanyeol agité ses mains devant kai.

<< Bah kai ! Revient parmi nous, commença a rire chanyeol, faisant rire les autres membres aussi, sauf kai bien évidemment.

-Je vais en cours, lâcha-t-il presque énerver se retournant pour aller vers sa salle de classe.

-YAAAH ! C’est ta faute Kyungsoo, tu la mis dans l'embarra, tu sais comment est kai ! S’énerva presque baekhyun tandis que chanyeol continuait tout seul de rire.

-Bon on file en cours, dit alors kris. >>

Nous nous séparâmes alors tous, c'était bien l'une des premières fois que la bande était presque entièrement réunis des le matin.

Arriver en cours je filais a ma place habituelle au côté de kris et chanyeol. Je regardais rapidement la place a coter de chanyeol mais ne vis personne.

 

<< Il ne viendra surement pas, soupira alors kris. >>

Je ne savais pas vraiment si il viendrait ou pas, puis posant mes mains sur mon bureau je fixais a nouveau la bague de lay encore à mon pouce.

 

<< On parie combien qu'il viendra ? Lançais-je à kris en le défiant presque du regard. >>

 

Au même moment la porte claqua, le professeur apparut tirant de nouveau un élève avec lui.

 

<< La mauvaise fréquentation est arrivé, me lança chanyeol un grand sourire aux lèvres >>

 

<< MAIS LACHEZ MOI ! J'AI DIT QUE J'IRAIS ! VOUS COMPTER M'ACCOMPAGNER TOUT LES JOURS ?! Cria lay.

-Jusqu’à la fin de l'année oui ! Maintenant va t'asseoir, et par pitié recoud tes jeans ! >> Le professeur semblait exaspérer, effectivement lay ne portait toujours pas l'uniforme, cette fois ci il portait une longue chemise sans manches (arracher c'était sure) a carreaux noir et rouge, plus longue de derrière que de devant, un jean noir encore totalement trouer mais ... de derrière cette fois ci et des bottes en cuir laissant la semelle pendre, toujours avec ces nombreux bijoux.

Oui c'était plutôt un style de rockeur, de badboy, en mode : Les emmerdeurs s'habillent ainsi.

Il s'assit a sa place de la dernière fois, posant encore ses pieds sur la table et ses mains derrière la tête : << désespérant. >> Murmurais-je assez fort pour qu'il l'entende.

Aussi tôt ces yeux se sont perdue dans les miens, je lui souris, pas lui.

 

Je me retournais donc fasse a ma table ne sachant comment réagir, il aurait du me sourire en retour mais non, il avait incliné la tête puis fermer les yeux.

 

Finalement la matinée passa vite, je n’étais jamais très attentif à cause des inlassables jeux que kris et chanyeol aimait faire pendant les cours.

<< Bah alors Suho, tu ne viens pas ? >> Me demanda chanyeol en faisant presque la moue. J’étais l’un des seules encore assis en classe, c’était l’heure de déjeunée, mes deux amis m’attendais debout fasse a moi.

<< Je ne me sens pas très bien. >> Fini-je par mentir, chanyeol baissa la tête au sol triste de ma réponse alors que kris passa un bras autour de ces épaules en criant ‘’ LET’S GO ! J’ai faim ! Allons rejoindre les autres ! ‘’

Ils passèrent vite le seuil de la porte alors que je m’enfonçais encore plus profondément dans ma chaise, en soupirant jusqu'à ce que j’entende un ‘’ Hum-Hum ‘’ ce faire non loin de moi. Je cherchais du regard de qui provenait ce son jusqu'à voir lay, assis à sa table, me regardant.

 

<< Ta un truc à moi, Me dit lay alors que j’essayais de cacher ma main sous le bureau.

-Ah oui ? Quoi ? Lui dis-je faisant mine de ne pas savoir de quoi il parlait.

-Je te la laisserais bien si nous étions amis mais … ce n’est pas le cas, m’annonça-t-il sur un ton froid.

-Et pourquoi on ne peut pas l’être ?

-Je n’en est pas envie, voila tout. >>

Il se leva, s’approcha de moi, plaqua une main sur ma bouche et fit glisser son autre main sous mon bureau ou se trouvait la mienne, il la sortit rapidement, s’exclament presque de joie de l’avoir retrouver.

Il me l’arracha presque du doigt avant de la passer a l’un de ses doigts. Puis je le vis détacher une autre de ces bagues et me la tendre.

<< Disons que c’est un cadeau pour mon ‘’ presque ‘’ amis. >> Dit lay, un sourire aux lèvres.

Ce gars était vraiment très étrange, sa personnalité était presque … bipolaire.

<< Tu es étrange Lay !

-Je sais, me répondit-il simplement en souriant une fois de plus laissant apparaitre ces petites fossettes que je trouvais presque … adorable.

-On est l’opposer l’un de l’autre, lui fis-je remarquer.

-Ca ne serait pas drôle de côtoyer une personne qui est exactement pareille que sois, non ? >>

 

A ces mots, je réfléchissais, d’habitude les gens avait tendance a ce rapprocher grâce a leur point commun, c’était la première fois que j’entendais ce genre de choses.

<< On est trop différent, renchéris-je.

-Musique préférer ? Me dit calmement lay.

-Hein ?

-Voyons si on est totalement des opposés, moi j’aime le rock et … le punk.

-Hmm … je n’écoute pas vraiment de musique. >>

 

Il me regarda presque ébahie par mes paroles, comme ci c’était impossible de ne pas écouter de musique.

<< Je t’apprendrais à en écouter mon ‘’ presque amis ‘’, finit-il par rire.

-Télé ? Lui demandais-je alors.

-Film d’horreur, me dit-il un grand sourire sur les lèvres, << sadique >> pensais-je pour moi-même.

-Moi je suis plutôt film de science fiction.

-C’est cool aussi, me dit-il sur un ton amusé.

-Sports ? Lui demandais-je alors.

-Basket ! Cria-t-il presque heureux.

-Volley, renchéris-je.

-Nourriture ? Me demanda enfin lay.

-Sushi, m’extasiais-je presque.

-Hamburger, lâcha lay d’une mine triste, surement parce qu’en Corée on en trouvait pas beaucoup. >>

 

Nous continuâmes de nous poser des questions, a chaque fois nous avions une réponse différente l’un de l’autre.

<< Pays préférer ?

-Australie, me dit-il alors que je répondais << France >>.

-Amoureux ? Me lâcha-t-il alors que j’écarquillais les yeux sous ça question.

-Non et je peux même dire que je l’ai jamais été, il me semble, dis-je.

-Notre premier point commun alors, s’extasia presque Lay.

-C’est idiot !

-Mais c’est un point, bon viens on va manger. >>

D’un coup il m’attrapa la main ou, sans que je m’en rende compte, il avait passer sa bague, nous allions directement vers le portail du lycée.

 

<< Pas question de séché Lay ! Dis-je en m’énervant.

-Mais non ! Viens. >>

Il me tira pas la main et arriva devant une moto, il attrapa son casque et me le lança.

<< Enfile ca !

-Bah et toi ?

-J’en est pas besoin. >>

Il s’installa sur sa moto attendant que je fasse de même, ce que je fis, restant sur la moto planter comme un piquer.

<< Tu veux mourir ? Me demanda-t-il

-Hein ?

-Si tu ne te tiens pas à moi, on va avoir un accident. >>

Il prit alors mes deux mains qu’il tira autour de sa taille.

<< Maintenant tu me sers la et surtout tu ne lâches pas ! >>

Il se mit à rire alors que j’essayais de le tenir fermement sans trop être collé à lui, mais quand la moto démarra ma tête alla directement heurter son dos et je restais ainsi, recroqueviller contre lui.

Plusieurs fois il avait crié des ‘’ YouuHouuu ‘’ quand il avait fait accélérer la moto, me faisant crier de peur.

Puis la moto s’arrêta. Je me levais avec mal essayant d’enlever le casque, voyant que je galérais lay soupira et s’approcha de moi portant ses mains en dessous de ma mâchoire.

<< Laisse princesse, je vais le faire. >> Rit-il alors que je commençais a rougir, il retira le casque, j’bouffirais mes cheveux qui dégoulinais de sueur.

<< Tu m’as emmené ou ? Demandais-je innocemment.

-Chez moi, je vais te faire tomber amoureux des hamburgers comme ça nous aurons deux points en commun, me dit-il tout en riant.

-Plus qu’un si je tombe amoureux, renchéris-je pour rire.

-Pas sure, me murmura-t-il en passant a côté de moi alors qu’il se dirigeait vers chez lui. >>

Je me retournais et le suivait, il entra rapidement ne prenant même pas la peine d’enlever ses chaussures.

<< Bon ne reste pas dans l’entrée !

-Et tes parents ? Demandais-je alors.

-Il travaille à l’étranger. >>
Il me sourit et me tira avec lui dans la cuisine ou il m’assit sur une chaise de force.

Je le regardais sortir chaque élément, allumer le four, glisser des petits pain dedans, allumer une plaque, sortir des tomates, du fromage … Je le fixais pendant toute sa préparation, puis il se retourna et en frappant dans ses mains me dit ‘’ C’est fini ! ‘’

Il déposa une assiette devant moi, puis devant lui et s’assit en fasse de moi, me souhaitant un bon appétit et il commença à manger, je le regardais toujours quand j’attrapais enfin l’hamburger dans mes mains et me décidais à le gouter, c’était une nouvelle saveur que découvrais mon palais, et il aimait ça.

Lay releva la tête vers moi en riant.

<< Tu as de la sauce au dessus des lèvres. >> Me dit-il en riant alors que j’essayais de l’essuyer.

<< Tu l’étales ! Attend laisse moi faire, me dit alors lay se levant de sa chaise et faisant le tour de la table, s’apprêtant a poser ses long doigts fin sur ma lèvre, je le repoussais légèrement et essayait de nouveau de l’essuyer par moi-même.

<< Mais laisse moi faire ! S’énerva-t-il presque. >> Avant de bloquer et de poser l’un de ses coudes sur ma cuisse et passer ses doigt sur ma lèvre pour enlever la sauce.

<< Voila ! >> Il me sourit et enleva enfin son coude.

<< Tes toilettes ! Lui criais-je.

-Par là-bas. >> Il me montra une porte et je commençais presque à courir, fermant la porte a clé derrière moi, essayant de me calmer.

‘’ Bordel suho calme toi. ‘’ Pensais-je alors qu’une bouffer de chaleur s’empara de moi, je sentais mon entre jambe gonfler légèrement, ça ne me plaisait pas du tout cette sensation.

<< Ca va ? Me demanda lay à travers la porte.

-Oui, répondis-je froidement alors que d’autres bouffées de chaleur me prenaient.

-Je ne voulais pas te mettre mal a l’aise, je suis désolé, me dit-il. >>

Je ne répondis rien, essayant de me calmer, lay tapais contre la porte essayant que je lui réponde. Je fini par enfin sortir des toilettes essayant de lui sourire comme je pouvais.

 

<< Je suis désolé Lay mais je vais y aller, je me sens pas très bien… mentis-je.

-Allonge toi dans mon lit, tu as beaucoup trop de route à faire pour rentrer dans ton état actuel, tu as de la fièvre non ? >>

Il s’approcha de mon visage et posa sa main sur mon front qui dégoulinait de sueur.

<< Va t’allonger. >>

Il m’indiqua de le suivre jusqu'à ca chambre, une grande chambre toute simple, un grand lit reposais au milieu, je m’allongeais lentement sous le regard inquiet de lay.

Il commençait à se retourner quand je le retins par le bras murmurant un : << Reste. >>

Il s’assit alors a mes côtés, mes yeux se fermant vite, je pouvais m’endormir dans n’importe quel situation et très rapidement.

Je me réveillais peu de temps après, lay ayant la tête posé sur mon torse alors que ces jambes dépassaient du lit.

Sans m’en rendre compte je passais mes doigt dans la belle chevelure châtain de lay, je jouais désormais avec ses cheveux, puis je le vis relever la tête, me regardant droit dans les yeux.

<< Désolé. >> Dis-je tout en enlevant ma main de ses cheveux et en le poussant sur le sol voulant me relever rapidement.

<< Désolé. >> Dis-je une fois de plus en lui tendant ma main pour l’aider à se relever. Il l’attrapa et je le tirais, bien trop fort d’ailleurs, tombant tout deux sur le lit, lay au dessus de moi, son visage a quelques centimètres du mien, mon cœur s’arrêta presque de battre et pour la première fois je vis les joue de lay s’empourpré. J’essayais de me dégagez doucement de lui, ne voulant pas le faire tomber de nouveau au sol.

<< Lay … Tu peux bouger ? >> demandais-je finalement, il écarta doucement les yeux, comme ci il venait de se rendre compte de notre position plus qu’embarrassante, il essaya de se relever mais sans comprendre pourquoi j’ai tirer sur son bras essayant de le ramener encore plus près de moi qu’un peu plus tôt auparavant. << Désolé. >> Lui murmurais-je a l’oreille.

Il se dégagea de mon emprise presque violemment, sous le choque, il partie en direction de … je ne savais pas vraiment, mais il était partie bien vite.

Je me relevais difficilement, ne sachant pas vraiment ce que je venais de faire et surtout … pourquoi je l’avais fait ? Je ne connaissais même pas depuis une semaine lay, je n’avais jamais réagis ainsi avec mes amis, même avec Chen que je connaissais depuis l’école primaire.

C’était bizarre ce que dégageait lay, et surtout les sensations étrange qu’il me faisant ressentir, les réactions non contrôlé … tout était étrange quand j’étais en présence de lui.

Je sortis alors de la chambre, fouillait dans mon sac, sortis un papier, un crayon, et commença à écrire, posant par la suite le papier sur la table de la cuisine.

Je sortis alors de chez lui, je ne savais pas vraiment ou je me trouvais, j’avançais juste tout droit, je louperais le début de cours ca c’était presque sure, mais ca n’avais pas d’importante, j’étais dans un état second, a me poser beaucoup trop de question pour être finalement attentif en cours.

 

P.O.V extérieur.

Quand Lay se décida enfin à sortir de la chambre de ses parents, il se dirigea directement vers la sienne, mais suho n’était plus la, il commença alors a faire chaque pièce de sa maison, en pressant de plus en plus le pas mais … pas de suho. Tout ce qu’il avait trouvé c’était un bout de papier poser dans la cuisine avec seulement écrit : ‘’ Tu avais raison. ‘’ La bague que lui avais donner lay un peu plus tôt était poser juste a coté.

Lay sortis dehors rapidement, commençant a courir, sans savoir pourquoi, ni ce qu’il cherchait, finalement la pluie commença a tomber, l’après-midi était déjà bien entamé, en réalité les cours devait même être fini et Suho devait être rentrer depuis bien longtemps chez lui.

Lay continuant de courir finissant par arriver devant une maison, mais pas n’importe laquelle : Celle de Suho.

Il resta la, sous la pluie, planter une ou deux heures avant qu’il entende de l’intérieur de la maison un : << Suho ! Y a un idiot planter devant la maison depuis plus d’une heure, tu devrais aller voir ! >>

Suho ouvrit soudainement la porte, pensant surement trouver un de ces amis de longue date, mais ce qu’il trouva ce n’était autre que Lay, complètement trempé à cause de la pluie.

<< Qu’est ce que tu fais la ? >> Demanda suho, mélangeant le ton de l’énervement et de l’inquiétude.

<< Je … >> Commença doucement lay avant de tousser, suho s’approcha alors un petit peu plus de lui.

<< Idiot ! Tu ne sais pas frapper aux portes ? Demanda suho.

-Je ne voulais pas que tu me vois, dis à voix basse lay.

-Tu crois que les gens ne remarquent pas que quelqu’un est devant leurs portes depuis plus d’une heure ? Dit Suho amusé par le comportement de son ami … ‘’ presque ‘’ ami.

-Je voulais juste … Aisssh, Lâcha lay passant sa main dans ses cheveux.

-Oui ? Le poussa suho pour qu’il finisse sa phrase.

-Te dire que je suis un idiot. >>

 

 

P.O.V Suho.

Lay venait-il vraiment de s’insulter lui-même d’idiot, je restais figer, presque choquer, ne sachant pas quoi faire alors que lay s’approchait de plus en plus de moi, tant dis que je reculais de plus en plus me heurtant vite a la porte de cher moi.

<< J’ai jamais ressentie ça, commença lay s’approchant toujours de moi.

-Ressentir quoi ? Demandais-je timidement.

-Cette amitié. >>

Et la, ce fut comme ci je me prenais une claque en pleine gueule, assez puissante pour me faire mal, mais pas assez pour que je puisse en vouloir a la personne me l’ayant donné, il me sourit alors, posa ses mains sur mes épaules, me fixa dans les yeux et me dis : << Yaaaah ! Soyons de vrais amis ! >> Avant d’attraper l’une de mes mains, l’ouvrir et glisser la bague que je lui avais rendu un peu plus tôt a l’intérieur.

Intérieurement je criais ‘’ NON, NON, NON, CE N’EST PAS CE QUE JE VEUX ! ‘’ Mais tout se que je réussi à lui répondre ce fut un << D’accord. >> Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, les miennes restèrent neutre et fermer, je fini par m’incliner et ouvrir la porte de cher moi, rentrant rapidement a l’intérieur, je courrais vers ma chambre et sauta sur mon lit, je venais d’enfouir mon visage dans les oreillers, commençant à crier, je le détestais, je me détestais … c’était un mec bordel, un mec !

Mon téléphone sonna au même moment, je répondis sans regarder le nom qui s’affichait sur mon écran.

<< Allo ? Suho ? C’est Chen.

-Salut Chen, pourquoi tu m’appelles ?

-On a pas trop l’occasion de se voir ces derniers temps mais samedi j’ai une soirée et j’ai absolument besoin que tu m’accompagnes !

-Pourquoi ?

-Tu es le seul a ne m’avoir jamais accompagner suho !

-A quelle heure samedi ?

-YAAAAH ! Suho, tu fais le bon choix, je passerais te chercher vers 22h, sois prêt et … va faire les magasins d’ici la. >>

Il raccrocha au téléphone avant que je me mette à grogner, je détestais les soirées mais je n’avais pas le choix d’accepter, surtout si c’était chen qui me le demandais, il avait fait bien des choses pour moi depuis ces dernières années.

Finalement la journée du lendemain arriva vite, mais pas de lay, le lendemain non plus il n’était pas venue en cours, surement malade, quel idiot d’être rester aussi longtemps sous la pluie, j’aurais pu aller le voir mais je n’avais pas le courage, j’aurais du aller le voir même, en tant qu’ami, mais je n’en avais pas réellement envie, pour tout dire, ca m’aurait même arranger qu’il cesse de venir …

Mais le jeudi il était présent, forcé par le professeur mais présent, il m’avait sourit, moi aussi mais nous n’avions pas parlé, le vendredi aussi, pourtant il continuait de me faire des grands sourires, des sourires qui me faisait rire en général, mais je n’arrivais pas à lui rendre ce genre de sourire, c’était trop étrange ce qu’il se passait entre nous.

Puis bien sur le samedi soir arriva vite, la soirée également, vers 22h on sonna a ma porte, je l’ouvris sur chen.

<< Chen ?

-Ouais ?

-C’est quoi ta soirée ? Ta vue tes fringues ? >>

Il se regarda, et haussa les épaules me contemplant ensuite.

<< Chen ! Tu es habiller de la tête aux pieds en cuire ! C’est quoi ta soirée bordel ! Lançais-je légèrement énerver.

-C’est une soirée ou on s’amuse c’est tout, en attendant je t’ai ramené de quoi te changer, je savais que tu n’irais pas faire les magasins. >>
Il me lança deux/trois fringues et me força a monter dans ma chambre, je me changeais rapidement bien que je n’aimais pas du tout la tenue que chen m’avait ramener.

Je descendais sous les applaudissements de chen et de kyunsoo et kai qui venait surement de le rejoindre.

<< Vous venez aussi ? Leur demandais-je alors.

-Ouais, les autres ont pas voulue se bouger mais bon nous ont allaient pas vous abandonner, me répondit kai en souriant.

-Chen … tu es sure que ma tenue est pas trop … bizarre ? Je veux dire, j’ai pas l’habitude ... commençais-je avant que kyungsoo me coupe la parole.

-Arrête de faire ton enfant, c’est le genre de tenue courante quand on va en soirée ! Maintenant on sort !

-Mais … essayais-je alors que chen me tirait en dehors de chez moi. >>

Je ne me sentais pas vraiment à l’aise dans ces vêtements qui me collait totalement aux corps, je me sentais presque étouffé, mais je ne voulais pas vexer mes amis.

C’est rapidement que nous sommes arriver devant une grande maison, chen frappa a la porte, surement le seul a connaitre l’organisatrice de la fête, elle finit par ouvrir et sauta dans les bras de chen, de toute évidence elle était déjà bien amoché.

En entrant dans la maison, je me dirigeais assez vite vers les verres ou se trouvait surement de l’alcool, me sentant pas vraiment à l’aise, j’enfilais assez vite les verres, enfin jusqu'à ce que kai vienne me tirer vers la piste de danse, c’était un très bon danseur et je le savais, mais moi les seuls fois ou je dansais j’étais seul dans ma chambre, j’essayais de le suivre, finalement c’était assez facile, le suivre alors qu’il s’accordait totalement au rythme, c’était simple, et c’est rapidement qu’un cercle se forma autour de nous, kai avait un grand sourire sur les lèvres, il me regardait étonné, il ne pensait pas que j’avais ça en moi, j’arrivais a le suivre, chaque mouvement me semblait de plus en plus difficile mais j’y arrivais, rapidement chen arriva avec nous, il commença a suivre kai lui aussi, nous étions tout les trois en pleins milieu de l’endroit réserver a la danse, c’était plaisant d’avoir tout les regards braqué sur sois, je rigolait, je souriais, j’aimais ça. Finalement on s’était arrêté pour reprendre notre souffle, kai m’avait félicité pour mon talent en danse, j’avais souris assez gêné, je commençais a reprendre quelques verres, je ne me rendais pas compte que l’alcool était fort, c’était tellement frais et sucré.

Les invités continuaient d’arriver, le dernier retint mon attention.

Je le fixais, son visage me disait quelques choses, mais c’est seulement quand il a sourit que je l’ai reconnue, ces petites fossettes, elles n’appartenaient qu’a une seule personne.

<< LAY ! >> Criais-je sans m’en rendre compte.

Il se retourna alors vers moi, me souriant.

 

Bordel … pas ce soir.

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Oui ... je vous laisse ainsi *pas taper* XD je suis désolé mais le chapitre aurait été trop long sinon et je ne veux pas vous ennuyez :3
A bientôt pour la suite je l'espère :D
N'hésitez pas a commenter, ça motive et ça fais plaisir
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales