Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 175 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 107 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1721 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Cry Baby.
[Histoire Terminée]
Auteur: Mimmay Vue: 281
[Publiée le: 2017-06-08]    [Mise à Jour: 2017-06-08]
13+  Signaler Drame/Yaoi (HxH)/One-Shot Commentaires : 3
Description:
Je suis nulle en description.

C'est simplement un ChanBaek dont je suis fière.


Venez s'il vous plait ?
Crédits:
Le ChanBaek appartient à eux mêmes.

Si toi aussi tu aimes Mélanie Martinez, lâche pocebleu.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre unique.

[2979 mots]
Publié le: 2017-06-08Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonne lecture mes enfants.

« Cry Baby »

Si l'on avait demandé à Baekhyun comment il se verrait dans le futur, il aurait répondu qu'il vivrait dans un petit studio proche de son université de littérature (parce qu'il à horreur des transports en commun.) Il aurait un petit chiot en secret et il serait pleinement heureux de vivre avec son copain. Park ChanYeol.

ChanYeol était pour lui ce que le sel était à la mer aux yeux de tous il incarnait la presque perfection. 1 mètre 85 de beauté, un corps bien bâti grâce aux heures de football américain. Dame nature dans sa générosité lui avait donné un visage lumineux et souriant, accompagné de deux prunelles brillantes de malice. Une touffe blonde, presque blanc grisâtre décoiffée qui couvrait ses oreilles décollées. (chaque matin il ressemblait à Wolverine même si tentait de bien dormir.) (de toute façon Baekhyun les aimait décoiffés ça le rendait sexy.) Il avait le respect de tous même du conseil des élèves qui le considérait comme un des meilleurs éléments de sa promotion des Terminales. Toujours entouré, il savait plaire par son humour ou bien par la grande diversité de sujet qu'il pouvait aborder. (même les sujets plus banals pouvaient être intéressants avec lui.) Mais ce que Baekhyun aimait le plus c'était sa voix grave quand il lui chuchotait des mots doux au détour d'un couloir, ou alors ses grandes paumes toujours chaudes qui le rendait fébrile à chaque fois qu'elles effleuraient son corps, ou bien sa façon de le traiter comme une princesse.

Baekhyun, quant à lui était presque tout le contraire de son amant. Il était petit par rapport aux autres garçons de son âge. (même s'il argumentait en disant qu'il était simplement désavantagé verticalement, ça revient au même on est d'accord.) Il avait un corps aux courbes féminines, d'étroites épaules, une fine taille mais surtout il possédait une paire de hanches rebondies et harmonieuses. Ses formes lui avaient toujours valu des moqueries en plus de ça il avait un véritable visage d'ange. Deux petits yeux en amandes, recouverts d'une frange brune, des lèvres fines et presque toujours brillantes. Il lui arrivait parfois de souligner son regard au khôl noir, et immédiatement son regard enfantin devenait sombre et à la limite luxueux.

Contrairement à ChanYeol, il n'aimait pas lorsque trop de gens l'entourait. Son humour sarcastique et son caractère difficile étaient les principales raisons de ça. Son temps libre à lui, il le consacrait à lire, ChanYeol. (et manger des petits gâteaux.) Les livres d'origine anglaise étaient selon lui parmi les plus romantiques.

Malgré toutes ses différences qui auraient pu faire qu'ils ne se seraient jamais parlé, ils s'étaient absolument bien trouvés dès le début. En fin d'année de collège quand ChanYeol était dans sa phase d'adolescence 'j'provoque pour me faire remarquer', il étaient devenus partenaires de crime. Ce n'est qu'après les vacances d'été lorsque ChanYeol allait rentrer en Seconde (Baekhyun avait un an de moins que lui.) qu'ils se découvrirent une attirance bien plus proche que l'amitié qu'ils entretenaient. C'est lors d'une chaude nuit d'été, dans le jardin de Baekhyun que leurs pulpeuses s'étaient maladroitement liées. À force de se chamailler pour avoir la meilleure place dans la balancelle, le plus grand l'avait chatouillé jusqu'à ce qu'il roule dans l'herbe pour lui échapper, et qu'il surmontait son petit corps de sa grande taille. (au final le regard de chiot de Baekhyun eut raison de lui, il lui avait cédé la place.)

Le petit brun n'avait dans son esprit que le grand blond, il était son pilier. Chaque fois qu'il se disputait violemment avec ses parents, souvent à propos de son homosexualité, chose que son paternel ne supportait pas, ChanYeol accourait à sa fenêtre. La raison de son sourire dans le monde pourri de Baekhyun c'était ce grand blond beau gosse, qui avait retourné son petit cœur qui dans le passé n'avait connu personne d'autre. Aujourd'hui même il ne savait quels mots mettre sur tous les sentiments qu'il ressentait envers son amant, était ce simplement l'effet du 'premier amour' ? Baekhyun était certain que non.




Un seul obstacle se dressait entre eux deux, l'homosexualité demeurait un sujet tabou malgré le début d'ouverture d'esprit, être un « pédé » comme ils disaient, était très mal-vu. Tous deux avaient sagement pris la décision de garder leur relation amoureuse secrète lorsqu'ils se retrouvaient dans un endroit public, plus particulièrement au lycée.




À présent Baekhyun était en première (L bien-sûr.) et ChanYeol en Terminale. Personne ne se doutait, ou bien n'osait l’énoncer à haute voix, qu'ils étaient en couple. Petit à petit, leurs proches amis finirent par devenir de simples connaissances, pour préserver leur secret. Certaine personnes pensaient que ChanYeol avait pris en pitié Baekhyun, simplement parce que celui ci abordait une attitude antisociale et froide, notamment à cause des moqueries lancées à son sujet.
Bien-sûr que Baekhyun aurait aimé afficher leur relation au grand jour, en particulier devant ces filles qui flânaient un peu trop devant son bien aimé (et même si il le lui avait reproché, ChanYeol était trop gentil pour leurs dire de se tenir à distance sans raison équivoque) ou bien devant toutes ses personnes qui prétendaient qu'il n'était pas assez bien pour être ami avec le grand blond. Oh oui ! Il aurait adoré leur dire tout sourire qu'il était en fait son amant depuis deux ans.

Malgré leurs emplois du temps respectifs, ils arrivaient à se retrouver le midi, le plus souvent en dehors des murs de leur lycée. Ils mangeaient leurs repas sur la pelouse à quelques pas de l'établissement, et à chaque fois ils devaient se retenir de se tenir la main lorsqu'elles s’effleuraient ou bien un simple contact physique qui aurait pu les démasquer. Et aujourd'hui était un jour d'apparence banale, Baekhyun avait emporté un repas pour deux dans son sac, tandis que ChanYeol lui avait emporté un fin drap dans l'optique de faire une petite sieste au côté de son petit ami. La révision pour les examens de fin d'année lui pompaient toute son énergie avec en parallèle les entraînements intensifs que lui infligeait son coach. Ils s'installèrent alors sur le tissu bleu ciel, de petits nuages étaient imprimés dessus, les lèvres pleine de sandwich, Baekhyun adressa un petit regard au plus grand qui racontait avec fierté la façon dont il avait battu à plate couture les équipes adverses. L'estomac plein, ils s'allongèrent côte à côte sous l'ombre des arbres. Profitant du silence paisible du parc, ChanYeol s'était relevé avec lenteur ce qui fit ouvrit subitement les yeux au plus jeune. Son palpitant s’accélérait tandis que celui ci déposait une chaude main au creux de ses reins, malgré l'envie qui le dévorait de venir happer ses pulpeuses, il le repoussa doucement en baissant les yeux.


« Yeol.. On est en public. »chuchotait Baekhyun comme un secret honteusement gardé.

« On s'en fout. » répondit le dit 'Yeol' brisant l'infime espace entre leurs deux lippes.

Une fine main se glissa alors par la suite dans les cheveux blonds du géant. Ils avaient clos leurs paupières, savourant ce baiser au goût de l'interdit. Baiser qui s'éternisa jusqu'au moment où tous deux entendirent des cris d'enfants. Ils se séparèrent en sursaut, les joues légèrement rougies pour Baekhyun et un sourire tendre pour ChanYeol.


« Je t'aime. » chuchota Baekhyun avant d'enlacer leurs doigts ensemble.



Un peu plus tard dans la journée, il ne restait plus qu'une heure de cours pour le petit brun. Sa vessie le pressant de la libérer, il s'était empressé à la pause d'intercours d'accourir aux toilettes à l'étage, (parce qu'il n'y avait jamais personne, pas qu'il complexait juste qu'il n'aimait dégainer son engin devant des regards curieux.) Son engin rentré dans sa cachette, il allait se laver les mains au lavabo en face d'un miroir. Ajustant par la suite instinctivement ses cheveux, il aperçut un petit groupe de personnes entrer. Essuyant ses mains humides sur son haut (il n'aimait pas ces machines étranges qui faisaient du bruit. Parce qu'elles faisaient trop de bruit justement.) Le visage fièrement relevé il n'accorda pas un regard aux quatre personnes qui étaient entrées, il avait arrêté d'adresser son sourire aux vipères. Dépassant un garçon à lunettes et un autre qui portait l'uniforme du lycée trop sérieusement pour un élève aux yeux de Baekhyun, il se dirigeait vers la porte.

Cependant deux élèves bloquaient le passage, Baekhyun les reconnu immédiatement. C'était les représentants au sein du conseil des élèves de l'équipe de football américain et de l'équipe de basket-ball. Deux grosses brutes puant le testostérone. Se préparant à cracher une insulte, les sourcils froncés lui donnant une expression énervée, il se fit frapper violemment à l'omoplate. Surpris par le coup, il retomba sur les genoux en gémissant les lèvres pincées de douleur. Un coup de pied partit en direction de ses côtes lui faisant fermer les yeux pour encaisser les coups. Les deux brutes mettant toutes leurs forces à frapper le corps du petit brun qui ne voulait pas laisser un seul son sortir d'entre ses pulpeuses.

Si seulement il avait été un peu plus épais il aurait pu répondre ces coups.

Sa tête sonnait, il n'entendit même pas la sonnerie annonçant le début des cours. Il avait l'arcade ouverte, du sang dévalait de la pommette au menton. La lèvre fendue et l’œil déjà gonflé il sentait son corps le tirailler de partout.

Ses agresseurs le traînèrent dans la plus grande cabine, à ce moment là Baekhyun put voir que l'un des quatre tenait entre ses mains un téléphone en mode caméra. Il se débattit de toutes ses forces, se mangeant alors une droite dans la mâchoire.

L'un des deux sportifs lui agrippa une touffe de cheveux férocement, penchant dangereusement son visage au dessus de la cuvette mal nettoyé, l'autre lui tenait les poignets. Un seul se tenait en dehors de la scène, il parlait d'un coup assez fort pour paraître autoritaire mais surtout pour faire comprendre au plus jeune qui commençait à tourner de l’œil.


« T'es qu'une erreur de la nature, ne t'approches pas de Park ChanYeol tu vas lui refiler ton sida de merde. Si on te voit encore une fois près de lui la tapette, on continuera à te faire boire l'eau des chiottes jusqu'à ce que t'en vomisse toutes tes tripes. Mais on va te donner un petit avant goût au cas où tu ne nous croirais pas. »


Obéissant docilement à celui qui avait l'air d'être le chef de tout cela, il fit plonger la tête de Baekhyun dans la cuvette, tirant la chasse d'eau de son autre main. Alors que plusieurs rires se faisaient entendre derrière lui, il se débattit violemment. Sentant l'eau lui rentrer dans les poumons, il suffoqua. Ils relâchèrent ses cheveux pour le laisser respirer. Toussant rudement, il tremblait de tous ses membres, n'osant pas relever les yeux vers ses assaillants il entendit seulement un bruit de fermeture éclair. Un frémissement de terreur le prit, tandis que la possibilité de crier de toute ses forces le tentait, une des brutes reprit son visage pour l'enfouir dans l'eau. Sortant leurs virilités au dessus de son crâne ils ne se génèrent plus pour vider leur vessie sur lui. Après une dernière cascade d'urine sur le visage de Baekhyun, ils s'en allèrent en riant, le chef de cette petite bande récupéra le téléphone du plus jeune. L'écrasant contre le sol avant de cracher sur son visage en grognant méchamment : « Et si t'en parles à quelqu'un on s'gênera pas pour poster la vidéo, pédale va. »




Il était rentré chez lui, en boitant. Les gens le regardaient, d'un œil mauvais. Comme si c'était de sa faute si il était dans un tel état. Ses parents n'étaient pas encore rentrés de leur boulot respectifs, et Baekhyun leur en fut reconnaissant. Qu'est ce qu'il pourrait bien dire pour justifier des telles blessures..? Assis sur son lit, une trousse de secours en main. Il craqua, les larmes coulèrent à flot sur ses joues. Un coton imbibé d'alcool entre ses doigts, il tremblait de tout son corps : pourquoi lui ? Pourquoi il n'avait le droit lui aussi d'avoir un peu de bonheur sans qu'on vienne violemment le lui arracher des mains ?




Deux longues semaines passèrent pour le plus jeune, refusant de sortir de son lit. Il ne se nourrissait que lorsqu'il atteignait le seuil du malaise. Ses parents n'avaient pas cherché plus loin qu'une excuse pour glander, malgré les reproches et les cris il avait refusé catégoriquement de retourner au lycée. Passant sa journée et ses nuits à pleurer, à réfléchir. Il aurait voulu crier à l'aide, appeler ChanYeol. Il aurait voulu qu'il accourt à ses côtés, qu'il lui promette de le protéger à vie..

Seulement, un jeudi après midi. Quelques coups se firent entendre dans la maison vide et morose du plus jeune, il était descendu en cuisine cette rare fois, à la recherche de quelque chose de plus ou moins calorique à se mettre sous la dent. En voyant son amant à travers la fenêtre, il paniqua. Mais il ne pouvait se résoudre à le laisser attendre, et puis il lui manquait atrocement après tout..

Déverrouillant la porte principale, il accueillit son petit ami avec un sourire faussement rayonnant. Il était encore en pyjama peu gracieux, sa douche n'ayant été prise que quelques jours auparavant. Il se sentait minable face à lui. Pourtant ChanYeol n'arborait pas l'habituel sourire qu'il avait lorsqu'il venait rendre visite à Baekhyun.

« Faut qu'on parle. » Aie.

Baekhyun acquiesça et ses yeux s’embuèrent. Ses yeux déjà rouges et cernés, il accompagna son petit ami jusqu'à sa chambre à peine éclairé par la lumière du jour. Tirant maladroitement les rideaux, il s'assit sur son lit. Tandis que ChanYeol restait les bras croisés appuyé contre son bureau.

« Pourquoi tu n'es pas venu au lycée ? Pourquoi tu ne répondais pas à mes messages ? » Le ton du plus âgé était froid et cassant. On sentait sa colère, lui qui jamais auparavant n'avait élevé la voix sur Baekhyun.

« Je.. Je ne peux pas te le dire.. » Le regard fuyant du plus petit était terrifié, il se rappelait de chaque coup et menace qu'il avait reçus ce jour là.

Un long soupir fendit l'air devenu presque insoutenable. « J'le savais, putain, tu t'es bien foutu de moi !» Il récupéra son sac rageusement, quittant la pièce grâce à ses grandes enjambées, mais paniqué le brun le rattrapa. « Non non Yeol.. Je.. Je t'aime me laisse pas pitié.. »

Pianotant son cellulaire, il montrait à Baekhyun une photo récemment reçue d'un numéro inconnu. Sur cette photo on le voyait à genoux, le cadre était coupé jusqu'à ses pulpeuses rouges à sang. Deux personnes de chaque côté de lui, évidemment cette position pouvait prêter à confusion lorsqu'on ne savait rien. Les larmes coulèrent, tandis qu'il sentait ses jambes le lâcher.

« Tu me dégoûtes. » C'est sur ces dernières paroles amèrement craché que son ancien amant quitta les lieux.





On ne parlait plus de Baekhyun au lycée, lui qui d'habitude était la cible de toute les moqueries et rumeurs. ChanYeol n'avait même plus le temps de penser à lui, sa vie trop chargée lui prenait tout son temps. Tellement qu'il ne se rendit pas compte que deux mois étaient déjà passés, il avait brillamment atteint la première place dans la majorité des matières, une fac réputée l'avait même remarqué lors d'un match. Un midi, tout le monde était parti vider son casier. Il avait pris le temps de s’asseoir dehors en attendant sa bande d'amis, ses pensées dérivèrent vers Baekhyun. Cette boule adorable et explosive qui l'avait accompagné pendant tellement longtemps, il lui manquait. Ses relations amoureuses ne menaient pas à long terme, personne ne pouvait supporter la vie rythmée de ce géant. Personne, sauf Baekhyun.

Une grande partie des Terminales devait se retrouver dans l’amphithéâtre du lycée, personne ne savait pourquoi exactement. Certains disaient que c'était une sorte de soirée surprise. ChanYeol, entouré d'une dizaine de personnes prenait place sur un des sièges inconfortables de l'immense salle. Le président du conseil des élèves était déjà sur la scène qui surplombait la grande pièce, le blond remarqua un air livide sur son visage d'habitude sérieux et ingrat. Toute la salle se tut lorsqu'il approchait du micro.

« Bonjour à tous, si nous vous avons réunis ici aujourd'hui c'est pour vous annoncer la fermeture temporaire de l'établissement.. Récemment nous avons reçu une attaque en justice, un Première se serait suicidé. Ses parents e-estiment que c'est de notre faute.. »

La respiration de ChanYeol s'arrêta, son palpitant s’accéléra, tandis qu'intérieurement il priait tous les dieux que ce ne fût pas de lui qu'il s'agissait.


« ...Il s'agit de Byun Baekhyun, 1ère L2. S-Si vous avez des informations le concernant merci de vous adresser aux agents de police à la sortie. »




the end.

Commentaire de l'auteur Avis avis avis ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales