Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 29/02/2020
  • Pourtant
    Revue Pourtant
    Nb de signes : 1 500 - 46 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2020
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 538 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Cache moi dans tes bras.
[Histoire Terminée]
Auteur: QueenWeasley Vue: 18364
[Publiée le: 2015-06-05]    [Mise à Jour: 2016-09-03]
13+  Signaler Yaoi (HxH)/Amitié/Lime/Lemon Commentaires : 50
Description:
Byun Baekhyun avait tout pour être heureux. Il avait la popularité, la richesse, l'amitié et même l'amour mais il lui manquait quelque chose. Il ne savait même pas de quoi il s'agissait mais il le sentait, comme un poids sur son estomac, comme une bombe posée sur son coeur. Il avait l'impression d'étouffer mais Baekhyun n'en parlait à personne, ils ne comprendraient pas, trop obnibulé par leur propres problèmes. Amis ? Compagnons plutôt.

Park Chanyeol avait tout pour être malheureux ou presque. Il n'avait ni la popularité ni la richesse mais savait s'amuser, changeant d'homme comme de chemise. Il se devait d'être un frère exemplaire et un fils modèle mais Chanyeol voulait plus, toujours plus. Ses amants ne suffisaient pas. Il avait l'impression d'étouffer dans ce pauvre monde dont il avait horreur. Mais il détestait encore plus le monde des riches. Chanyeol n'avait pas vraiment d'amis, ou très peu. Amis ? Amants plutôt.

Nah mais whaaaaaat ? 6000 VUES ?! Z'êtes des folles, je vous keaff ♥. MERCI, MERCI, MERCI !

Okay. Okay. Plus de 7000 vues, je vais décéder. * décède *. Nan plus sérieusement, je voudrais vous faire une surprise mais je sais pas quoi... ( la première qui répond " Un chapitre " je... Je la pend au dessus d'une grange xD ). Plus sérieusement, la suite arrive et c'est bientôt la fin les n'amours ! Alors n'hésitez pas à me dire si vous voulez quelque chose de spécial pour les 7000 vues ! LOVE. ♥


PUTAIN DE WTF LES GARS ! 13 000 VUES ? NON MAIS WHAAAAAAAT ?! Bon. Je suppose que c'est une bonne raison pour reprendre les écrits! Vous êtes les meilleures !
Crédits:
Les Exo ne m'appartiennent pas mais les persos secondaires si, l'histoire est mienne aussi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

BONUS

[1629 mots]
Publié le: 2016-09-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour tout le monde ! J'ai faillis avoir une attaque devant le nombre de vue ! Alors, pour m'en remettre, bah, je vous ai pondu un petit bonus OKLM. J'espère qu'il va vous plaire et que ça ne sera pas trop gnian gnian... J'y peux rien, je suis une fille niaiiiiise ! BREF. Je crois que je n'arriverai jamais à me détacher de cette fiction x). BON BONUS ! ET MERCI ENCORE POUR TOUT !

Un soupir passa le barrage de ses lèvres tandis qu'il fixait la porte grise, à deux battants, qui lui faisait face. Chan Yeol était déjà accolé à cette dernière, regardant à travers les deux petites fenêtres qu'elle offrait. Il riait et faisait signe à ce qui se trouvait de l'autre côté, les yeux brillants de joie. Baek Hyun sourit quelque peu en voyant son mari dans cet état là. Ils en avaient fait du chemin, tous les deux, et ça les avait mené jusqu'ici. La boucle était bouclé.


Un an en arrière


"- Non, on ne met pas ça ici !

- Mais Yeol !

- Même pas en rêve ! "

Baek Hyun gonfla les joues, tenant son tableau à bout de bras. Chan Yeol, les bras croisés, continuait à secouer négativement la tête devant la bouille de son âme soeur.

"- Même pas en rêve, petite bouille, ce truc rentre pas dans ma maison.

- On fait toujours comme t'as décidé, de toutes façons... "

Baek Hyun continua à bouder tout en remettant le tableau dans le camion de déménagement, sous le sourire du grand blond, qui ne se lassait jamais de le voir dans cet état.


Un an et deux mois en arrière


L'agent immobilier poussa la porte d'entrée, leur dévoilant un hall d'entrée assez impressionnant. Une arche se trouvait à leur droite, laissant apercevoir une cuisine équipier et moderne, dans des tons gris et noir qui plurent directement au plus petit des deux hommes. Chan Yeol, lui, préféra partir sur la gauche pour découvrir le salon et la salle à manger. Ces deux pièces n'étaient pas séparer et étaient accompagnées d'un pan de mur entièrement vitrés, comme ils l'avaient bien stipulé.

"- La maison fait 200 mètres carrez de surface en tout, vous avez deux salles de bains à l'étages, pour trois chambres et un jardin d'un hectar. "

Baek Hyun hocha la tête avant de grimper les escaliers, attrapant la main de son mari au passage, le forçant à monter avec lui à l'étage. L'agent les suivit, souriant en coin. L'escalier débouchait sur une espèce de mezzanine, pouvant servir d'espace de détente, un balcon permettant de voir ce qu'il se passait en bas. Baek Hyun s'engagea dans le couloir qui leur faisait face, ouvrant la première porte à sa droite pour découvrir la première salle de bain. Elle était à la mode italienne, dans les tons marrons et gris. Chan Yeol se colla au dos de son compagnon et se baissa pour être à la hauteur de son oreille:

"- Ca me donne certaines idées..."

Le plus petit sentit ses joues se réchauffer et frappa le torse de son mari, en se retournant, avant de sortir de la pièce, sous le rire de l'idiot qu'il avait épousé.

"- Une vanne de plus, Park, et on divorce !

- Oui Monsieur Park Baek Hyun !

- Rend moi mon nom, imposteur ! "

L'agent immobilier choisit ce moment là pour se racler la gorge, attirant l'attention des jeunes mariés.

"- Excusez-nous. Sourit Chan Yeol, se retenant de rire. "

L'homme lui sourit, faisant un signe de la main pour lui montrer que ce n'était rien et les invita à rentrer dans une nouvelle pièce.

"- Quand je vous parlais de deux salles de bain, je ne vous ai pas parlé de la suite parentale. La deuxième salle d'eau se trouve accolé à cette chambre, c'est donc ici que vous idées pourront avoir lieu monsieur Park. "

Ce fut au tour de Baek Hyun d'avoir un fou rire devant les joues cramoisies de Chan Yeol, ce derniant toussant pour faire passer son malaise.

"- Rien que pour ça, je l'achète, votre maison ! Continua de se marrer, Baek Hyun. "


Tous les souvenirs remontaient dans l'esprit de Baek Hyun tandis qu'il observait Chan Yeol faire le pitre devant cette porte. Il sourit. L'attente commençait à être longue. Trop longue.


Un an et six mois plus tôt


"- Jun ! Viens récupérer ta fille !

- Chan ! Occupe toi de ta filleul !

- Je joue avec toi, abruti !

- J'y vais Ha Na, bouge pas ! "

Baek Hyun se leva du canapé, sans oublier de fusiller du regard les deux hommes jouant à la console et attrapa la petite qui pleurait dans sa chaise. La petite Jun Ha – joli mixe des prénoms de ses parents -, déja âgée de deux ans, arrêta de pleurer lorsque son oncle la prit dans ses bras.

"- Papa et Parrain sont des idiots, ça aurait dû être moi ton parrain ! Pourquoi ils ont choisit l'autre mou du boulbe, tu le sais toi ? Parce qu'il m'a sauvé d'après eux, tu parles ! C'est plutôt moi qui l'est sauvé, sinon il serait encore en train de coucher à droite, à gauche, en attrapant des MST et...

- Mon coeur ? "

Baek Hyun arrêta son monologue, sous le regard interrogateur de la petite, pour se retourner vers son mari.

"- Mmh ?

- Si tu fermais ta joli bouche ? Tu sais très bien qu'elle est plus douée pour autre chose.

- Les gars, pas devant ma gosse, s'il vous plais... "

Le nouveau Park tira la langue à l'ancien et se dirigea vers la cuisine, Jun Ha toujours dans ses bras, pour tenir compagnie à la femme de Jun Myeon, cette dernier préparant le repas.

"- Tu as besoin d'aide ? Proposa Baek Hyun en posa la petite à terre.

- Non, ne t'inquiète pas. Merci pour Jun Ha.

- Oh, c'est normal. Elle est pas aidée avec un père comme ça, faut bien que quelqu'un s'occupe d'elle. "

La femme de maison eut un petit rire avant de regarder Baek Hyun en coin, tout en continuant à découper ses oignons. Le petit brun s'était accroupi et jouait avec Jun Ha, prenant des mèches de cheveux de la petite pour les mettre devant ses yeux, essayant de la faire rire.

"- Baek ? "

L'interpellé releva la tête et sourit, attendant la question de la jeune femme:

"- Vous avez déja parler enfant ? "

Un an et un mois en arrière


"- HOME SWEET HOME !

- Ta gueule, mon coeur.

- Oh oui, moi aussi je t'aime ! Va faire à manger, maintenant, homme ! "

Chan Yeol haussa les sourcils et attrapa son mari par les aisselles pour l'asseoir sur le meuble du hall d'entrée, avant de poser sa tête sur son épaule. Instinctivement, Baek Hyun passa ses mains dans les mèches blondes-blanches de Chan Yeol et commença à jouer avec.

"- Tu veux pas y aller ? Couina le plus grand. Les gosses m'ont tué aujourd'hui...

- Eh bah. Rit Baek Hyun. Qu'est ce que ça va être quand tu rentrera et que t'aura les tiens en plus, après !"

Chan Yeol releva automatiquement la tête et vissa son regard dans celui de son mari. Ce dernier déglutit. Avait-il dit une bêtise ?

"- T-tu veux... Tu veux des enfants, Baekkie ?

- Tu n'en veux pas, toi ? "

Devant le ton de son compagnon, ce dernier ayant baissé la tête et commençant à renifler, Chan Yeol s'empressa de répondre:

"- Bien sûr que si, mon ange ! Mais je ne savais pas comment t'en parler... Je veux des enfants avec toi, Park Baek Hyun. "

L'interpellé releva la tête et son sourire fit fondre son vis-à-vis. Alors il plongea et l'embrassa passionnement, amoureusement, avec toute la tendresse du monde. Ils allaient encore passer une étape.


"- Messieurs Park ? "

Baek Hyun sortit de ses pensées et attrapa le bras de Chan Yeol pour qu'il arrête ses pitreries. Une dame d'un certain âge se trouvait devant eux, une tenue blanche et un chignon serré.

"- C'est nous. Sourit Chan Yeol.

- Suivez moi. "

Elle les dépassa et ouvrit la porte, coupant le souffle de Baek Hyun. On y était. Un dernier coup d'oeil à son téléphone lui apprit qu'il avait différent messages de Rai Ny et du couple Se Hun et Lu Han. Il leur répondrait plus tard. Chan Yeol fut le premier à avoir le courage à passer cette porte, se retrouvant entre les cris et les rires. Les entendant à son tour, Baek Hyun entra. Une dizaine d'enfant le regardait, ou continuait leur occupation. Ils étaient tous magnifique pour le jeune homme, il aurait tellement aimé tous les ramener chez lui. Mais Chan Yeol et lui n'avait le droit qu'à un enfant – ce qui était horrible à dire. Ils reviendraient sûrement, ils l'allaient pas s'arrêter à un. Chan Yeol voulait une mini armée pour vaincre Jong In lorsqu'il disait des conneries et Baek Hyun en voulait une pour faire rempart à Jong Dae les jours où il approchait trop son mari.

"- Voilà votre petite princesse. "

Baek Hyun se cogna contre le dos de Chan Yeol, trop occupé à chercher des yeux sa fille pour écouter. Chan Yeol le rattrapa, passant un bras autour de sa taille tandis qu'ils se penchaient sur le berceau rose. Elle était là, ses deux billes bridés les jaugeant, son pouce dans sa bouche. Son nez sursautait comme un petit animal appeuré, pourtant elle ne pleurait pas. Son pouce quitta sa bouche et un sourire se forma sur ses lèvres, faisant ressortir les larmes de Baek Hyun, celles qu'il s'éfforçait de contrôler. Chan Yeol eut, lui aussi, un petit gloussement avant de se pencher et d'attraper sa fille pour la prendre dans ses bras. Baek Hyun ne sût quoi dire lorsqu'elle se retrouva devant son nez, les larmes inondant son visage. Il regarda la petite, cette dernière semblait fronçer les sourcils, ne comprenant pas pourquoi l'homme pleurait. Ce qui fit rire son nouveau père, lui arrachant un rire nerveux.

"- Tu es tellement belle... Ho Rin...

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales