Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

Bienvenue à Magic School Auteur: miku13 Vue: 1210
[Publiée le: 2014-05-01]    [Mise à Jour: 2014-06-02]
13+  Signaler Romance/Humour/Heroic Fantasy/Yaoi (HxH)/School-Fic/Hétéro/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:
L'école Magic School enseigne à des personnes aux capacités uniques. Qui sont-elles ? Des sorciers !

Fiction basée sur l'univers de Harry Potter
Pretya: Cracmol (personnes ayant des parents sorciers mais ne détenant aucun pouvoirs)
Limio: Moldu (personnes n'étant pas sorcier)

Pairing: A découvrir !
Crédits:
Les EXO, BTS et Infinite ne m'appartiennent pas. Le reste est ma propriété.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

02

[2712 mots]
Publié le: 2014-05-02
Mis à Jour: 2014-05-03
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur J'avoue avoir un doute, je ne sais pas si cette histoire plait ou non. J'aimerai vraiment avoir des avis, savoir si oui ou non je continue de publier mes chapitres. Je perds la motivation de publier...

Après le petit déjeuner, So Youn se leva et sortit précipitamment de la grande salle sous le regard étonné de Eun Byeol. Elle haussa les épaules puis se dirigea vers la salle de classe où elle aurait cours de Histoire de la magie. Elle se dirigea d'un pas las vers le troisième étage mais son chemin fut interrompu par un groupe de plusieurs personnes, en vu de la couleur de leur polo et cravate, ils appartenaient au dortoir des Serpents.


-Oh mais que vois-je, ne serait-ce pas ce pauvre Pretya ? Dit l'une des personnes


Eun Byeol ne fit aucunement attention à ces paroles, elle les contourna et s'avança dans le couloir mais ils en avaient décidé autrement, voulant s'amuser un peu. L'un d'eux sortit sa baguette de sa manche, la pointa sur Eun Byeol et prononça une formule. La jeune femme se prit une douche froide et gluante.


-Oups désolé, je voulais te rendre plus beau mais il faut croire que je ne peux pas faire de miracle, répliqua le jeune homme avec un sourire moqueur sur les lèvres.


Le groupe éclata de rire avant de s'éloigner de la jeune femme, la laissant seule dans le couloir. Elle ravala ses larmes, ne voulant pas pleurer pour ces personnes idiotes. Elle se dirigea vers les toilettes au fond du couloir mais s'arrêta devant une porte de l'une des classes. Elle se frotta les yeux pour être sûre de ne pas rêver ce qu'elle voyait par l’embrasure de la porte. Elle s'empressa de partir quand elle vit l'une des personnes dans la pièce se diriger vers la sortie. Elle se tenait devant le miroir des toilettes, elle n'arrivait toujours pas à croire ce qu'elle venait de voir. C'était impossible, ce genre de relation était strictement interdite au sein de l'école. Elle nettoya la substance gluante qu'elle avait sur elle puis s'empressa de rejoindre la salle de classe. Elle s'excusa de son retard auprès du professeur puis alla s'asseoir au fond de la classe comme à son habitude. Les cours de la matinée se passèrent bien trop lentement à son goût, elle préférait de loin les cours de pratique. Quand la cloche sonna la pause de midi, les élèves s'empressèrent de se rendre à la grande salle pour manger. Eun Byeol attrapa son sac et suivit la foule d'un pas lent, elle s'assit au bout d'une table et dégusta son déjeuner sans grand entrain comme les autres. Elle croisa le regard de Yun Gi qui lui fit un petit clin d’œil discret avant qu'il ne reporte son attention sur le jeune homme à côté de lui qui lui parlait. Yun Gi faisait parti du dortoir des Lions, elle aussi en faisait partie avant d'intégrer celui des Sirènes. Une personne se laissa tomber à côté de la jeune femme.


-Je meurs de faim, dit So Youn remplissant son assiette de purée et de jambon.


Eun Byeol la regarda étonnée, elle pensait qu'elle s'était jouée d'elle le matin en disant qu'elles étaient amies. So Youn ne l'avait pas approché une seule fois depuis le petit déjeuner. So Youn porta son regard sur la salle et croisa celui d'une personne, elle lui sourit puis reporta son attention sur son assiette. Eun Byeol ne manqua pas cet échange, elle repensa à ce qu'elle avait vu plutôt dans la matinée avant de se rendre dans les toilettes pour se nettoyer.


-Désolée pour ce matin, dit So Youn

-Pour quoi ? Demanda Eun Byeol ne comprenant pas pourquoi elle s'excusait

-Si je ne suis pas restée avec toi en cours ce n'est pas parce que je ne t'apprécie pas. C'est tout simplement que je me suis endormie sur mon bureau, dit-elle avec un sourire gêné


Eun Byeol hocha la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait compris, un sourire joyeux se dessina sur les lèvres de So Youn. Elle était vraiment heureuse de s'être faite une amie, la jeune femme n'en avait jamais eu, les gens la trouvant bien trop bizarre. Après le déjeuner, les deux jeunes femmes se relevèrent et se dirigèrent vers la serre botanique pour leur prochain cours. So Youn comme à son habitude était très joyeuse contrairement à Eun Byeol qui n'avait aucune expression sur le visage. Eun Byeol fut bousculée par une personne qui ne s'arrêta pas pour s'excuser, elle se retint de justesse à un arbre pour ne pas perdre l'équilibre et tomber.


-Eh toi le nain ! Excuse toi, cria So Youn


Le jeune homme ayant bousculé Eun Byeol se retourna ainsi que son ami, tout deux un air hautain sur le visage. Ils ne daignèrent pas s'approcher pour s'excuser de leur geste et allaient continuer leur chemin mais So Youn n'était pas de cet avis. Elle s'approcha vers eux, Eun Byeol voulu la retenir mais elle était vraiment très têtue.


-Quand on bouscule quelqu'un on s'excuse ! Dit So Youn

-Je ne m'excuserai pas auprès d'un vulgaire Pretya, répondit le jeune homme aux cheveux ébène

-Oh mais le Pretya s'est trouvé un chevalier pour le défendre, surenchérit le jeune homme roux avec un sourire narquois


So Youn les regarda à tour de rôle, ne pouvant empêcher son fou rire d'éclater, elle se tenait le ventre, les larmes aux yeux.


-Mon dieu, dit-elle en essuyant ses larmes de rire. Tu as mué pour lui aussi ? Surenchérit-elle en montrant le jeune homme roux. Non mais sérieux il a une voix de fille.


Un nouveau rire s'échappa de ses lèvres, le jeune homme aux cheveux ébène n'ayant pas aimé sa remarque l'attrapa par le col de son polo et la souleva, un lueur menaçante dans le regard. Eun Byeol ne voulant pas rester de marbre, se précipita vers lui pour lui faire lâcher prise mais le jeune homme roux lui attrapa le poignet et le serra pour l'empêcher de faire un nouveau geste.


-Qu'est-ce que tu as osé dire ? Dit le jeune homme aux cheveux ébène

-Que tu as une voix de fillette le nain, répondit So Youn avec un petit sourire amusé


Le jeune homme resserra sa prise sur le col du polo de la jeune femme qui n'avait pas perdu son sourire, elle n'avait pas peur de lui. Il allait lui donnait un coup mais un professeur s'interposa avant.


-Que se passe-t-il ici ? Demanda le professeur Wu


Les jeunes hommes relâchèrent les deux jeunes femmes et sans un mot mais toujours un air hautain sur le visage se dirigèrent vers la serre où le cours allait bientôt commencer. Le professeur se tourna vers les jeunes femmes, un air inquiet sur le visage.


-Vous n'avez rien ?

-Non, répondit So Youn, remettant son polo correctement ainsi que sa cravate

-Bon sang So Youn ! Qu'as-tu fais encore pour que ces deux élèves s'en prennent à vous ?

-Rien, je voulais seulement qu'ils s'excusent auprès de mon amie.

-Tu es vraiment immature des fois, répondit-il un peu agacé. As-tu écouté ce que je t'ai dis ce matin ? Je ne serai pas toujours là pour te couvrir.

-Je ne t'ai jamais demandé de me couvrir !


Elle partit d'un pas pressé vers la serre sans donner un seul regard vers le professeur Wu, qui, lui soupira face à l'attitude de la jeune femme. Avant de partir, il indiqua à Eun Byeol de retourner en cours. La jeune femme se dirigea donc elle aussi vers la serre où le cours était sur le point de commencer, elle intercepta les regards noirs des deux jeunes hommes mais n'y prêta pas attention et s'avança vers So Youn qui lui faisait signe de la rejoindre. Après la journée de cours, Eun Byeol se rendit à la bibliothèque pour faire ses devoirs tandis que So Youn s'affairait à ses occupations. À l'heure du dîner, Eun Byeol mangea seule, So Youn n'étant pas venue. Quand elle retourna dans sa chambre, elle trouva la jeune femme emmitouflée dans sa couverture, elle décida de ne pas la déranger et partit dans la salle de bain pour prendre une douche et se mettre en pyjama. Elle lut un peu avant d'éteindre la lumière et se coucher. Au milieu de la nuit, des petits reniflements se firent entendre, Eun Byeol ouvrit doucement les yeux et porta son regard sur la chambre, malgré l'obscurité elle aperçut une petite lumière émaner de la couverture de sa colocataire et entendit des pleurs étouffés. Elle se leva et s'avança doucement vers le lit.


-So Youn ? Dit-elle doucement. Ça va ?


La jeune femme en question ne répondit pas et étouffa une nouvelle larme. Eun Byeol souleva la couverture et vit So Youn recroquevillée sur son lit, tenant sa baguette d'une main, la source de la lumière, et une photo de l'autre. Sans réfléchir elle posa sa main sur les cheveux de So Youn et les caressa tendrement pour la calmer. Elles restèrent comme ça plusieurs longues minutes, les larmes de la jeune femme s'arrêtant de couler peu à peu.


-Jin, prononça So Youn brisant ainsi le silence. C'était le nom de mon frère.


Eun Byeol ne dit rien, attendant qu'elle continu, remarquant qu'elle avait besoin de parler et d'être écoutée.


-Il m'a élevé seul, n'ayant jamais connu nos parents. J'étais vraiment heureuse mais il est mort il y a deux ans, la maladie l'a emporté.


De nouvelles larmes glissèrent le long de ses joues, ses yeux fixaient une photo où l'on pouvait la voir au milieu de deux jeunes hommes, tous trois souriant. Eun Byeol reconnut le professeur Wu, alors ils avaient bien une relation ?


-Cette photo a été prise un mois avant sa mort, continua So Youn. Ce jour-là, il m'avait annoncé ses fiançailles. J'étais tellement heureuse pour eux, ils méritaient tant ce bonheur. Mais-


Un sanglot resta coincé dans sa gorge, elle n'arrivait pas à finir sa phrase. Son frère lui manquait tant, elle avait perdu sa seule famille. Eun Byeol la prit dans ses bras et la serra contre elle, lui caressant doucement le dos. Elles finirent par s'endormir toutes les deux, dans les bras l'une de l'autre. Le week-end arriva bien plus vite qu'elles ne l'auraient pensé, depuis cette nuit-là, elles s'étaient beaucoup rapprochées, devenant complices. Malgré que cela ne faisait qu'une semaine qu'elles se connaissaient, un lien s'était créé entre elles rapidement. Elles étaient toutes les deux dans leur chambre, Eun Byeol faisant ses devoirs et So Youn lisant un magazine allongée sur son lit.


-J'ai trop faim, dit So Youn. Je vais aller aux cuisines.

-Je ne pense pas que tu ais le droit, répondit Eun Byeol

-J'ai l'habitude d'y aller le week-end.


So Youn lui fit un clin d’œil puis sortit de la chambre et se rendit aux cuisines où elle s'affaira à préparer un petit gâteau. Pendant ce temps, un coup se fit entendre contre la porte de leur chambre et la porte s'ouvrit, laissant voir Yun Gi souriant.


-Salut petite marmotte, dit-il

-Que viens-tu faire ici ?

-Je m'ennuie alors je suis venu t'embêter un peu.

-Tu es vraiment irrécupérable. Si on te surprend ici tu auras des problèmes.

-Je ne vois pas pourquoi j'aurai des problèmes parce que je viens voir mon amie.

-Yun Gi tu-

-Je sais ce que tu vas dire, la coupa-t-il. Je ne supporte plus de voir ces gens s'en prendre à toi. Je ne suis pas aveugle, je sais qu'il y a bien plus que des bombes de peinture. J'ai remarqué la marque sur ton poignet. Je ne vais plus rester sans rien faire et te regarder souffrir chaque jour.

-Je ne veux pas Yun Gi ! Ils s'en prendront à toi aussi et ça je ne le veux pas !

-Je peux me défendre Eun Byeol ! Tout le monde te prend pour un homme et pense que tu es fort mais ouvre les yeux. Je sais que tu n'es pas faible mais tout le monde a ses limites et tu atteindras bientôt les tiennes. Je veux pouvoir protéger mon amie alors ne m'interdis pas de rester à tes côtés, tu as le droit d'avoir des amis et de vivre comme tout le monde.

-Je ne le pourrai jamais Yun Gi. Je ne suis qu'une Pretya pour eux.

-Et alors ? Où est le problème d'être une Pretya ? Moi je sais que tu es une fille super, qui ne mérite pas tout ce qui lui arrive. Maintenant je veux te voir sourire.


Le jeune homme s'approcha vers elle et sans l'avertir lui fit des petites chatouilles, Eun Byeol ne pouvant plus résister, éclata de rire. Après la séance chatouilles, Yun Gi se laissa tomber sur le lit de la jeune femme puis alluma la radio pour suivre le match de Baskup, du basket en plein vol sur un balai, il adorait ce sport. So Youn ressortait des cuisines, heureuse d'avoir réussi son gâteau, elle marchait le long du couloir qui menait aux différents dortoirs, chantonnant une chanson. Elle tourna à une intersection mais perdit son sourire quand son gâteau lui explosa dans les mains, recouvrant son visage et ses cheveux par la même occasion. Un petit rire se fit entendre, elle releva la tête et croisa le regard du jeune homme prétentieux, il était accompagné par l'un de ses amis.


-Tu ne devrais pas faire de gâteau, c'est dangereux pour les autres, dit-il

-C'est toi ?!

-Hum de quoi ? Fit-il innocemment

-Tu as fais exploser mon gâteau !

-C'est ton piètre talent en cuisine qui l'a fais.

-Je me vengerai, le menaça-t-elle. Ton crime ne restera pas impunis.


Il s'approcha d'elle avec un petit sourire malicieux dessiné sur les lèvres et lui chuchota à l'oreille.


-J'attends de voir ta vengeance.


Il s'éloigna avec son ami, la laissant seule dans le couloir. Elle frappa violemment du pied, elle détestait ce petit prétentieux. Elle se dirigea d'un pas énervé vers sa chambre, claquant la porte après y être entrée. Eun Byeol releva la tête et fut surprise de voir l'état dans lequel revenait son amie.


-Qu'est-il arrivé ? Pourquoi tu es recouverte de gâteau ?

-Ce sale prétentieux a fais exploser mon gâteau au visage, répondit So Youn

-Un gâteau à quoi ? Demanda le jeune homme semblant très intéressé.

-Yun Gi, dit Eun Byeol désespérée par son comportement.

-Un gâteau au chocolat et à la fraise, répondit So Youn peinée


Les deux jeunes gens la regardèrent, une mine outrée se dessinait sur leur visage, voir choquée.


-Qui a osé faire ça ?! Dit Yun Gi en se relevant du lit. Qui a osé s'en prendre aux fraises ?!!


So Youn le regarda surpris, elle ne comprenait pas son soudain changement de comportement, il semblait comme fou. Il lui attrapa les épaules et la secoua, répétant sans cesse sa phrase, demandant qui avait commis un tel crime. Eun Byeol le tira en arrière pour qu'il relâche la pauvre jeune femme qui se faisait maltraiter pour rien.


-Un petit prétentieux, répondit So Youn se remettant des secousses répétées

-Son nom ? Dit Yun Gi

-Euh... Je ne sais pas. La seule chose que je sais est qu'il fait parti du dortoir des Aigles.

-Je lui ferai payer cet affront ! Répliqua Yun Gi


Eun Byeol poussa la jeune femme vers la salle de bain afin qu'elle prenne une douche pour enlever les morceaux de gâteau de son visage et de ses cheveux. Quand elle ressortit plusieurs minutes plus tard, elle fut entraînée hors de la chambre. Eun Byeol et Yun Gi ayant décidés de refaire un gâteau tous ensemble pour oublier ce fâcheux incident.

Commentaire de l'auteur Dois-je continuer de publier ? Cette histoire vous plait-elle ? Sincèrement laissez moi un petit commentaire pour me répondre. Merci d'avance.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales