Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 56 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 224 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 140 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1745 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

ANGER
[Histoire En hiatus]
Auteur: Levy-chan Vue: 13503
[Publiée le: 2016-01-06]    [Mise à Jour: 2018-02-19]
13+  Signaler School-Fic/Amitié/Tranche de vie/Lemon Commentaires : 23
Description:
Je m'appelle Kang Haneul, ma vie ressemble en ce moment à celle d'un drama. Vous voyez le riche et la servante? Voilà ce qu'il m'arrive. Et je déteste ça. Seulement, je me fiche tellement de tout que je continue ma vie routinière tranquillement. Et même lorsque Park Chanyeol, le fils de mes employeurs, fait de moi son esclave sexuelle, son objet qu'il manipule tous les jours, je continue ma vie. Bref, ma vie ressemble à un drama et vraiment je déteste ça.

Je reviens avec une nouvelle fiction. Je l'ai en tête depuis Noël alors fallait que je la tape. Cette fois, j'ai pris Chanyeol. Je sais pas pourquoi, je trouvais que le rôle lui allait plutôt bien. Je tiens à prévenir tout de même que cette histoire contiendra presque à chaque chapitre du lemon, un langage plutôt grossier, vulgaire. J'y vais au feeling, donc je posterais irrégulièrement. En espérant que ça vous plaise !

[JE SUIS RESPONSABLE DE CE QUE J’ÉCRIS PAS DE CE QUE VOUS LISEZ]
Crédits:
Kang Haneul et son amie ChaeLin sortent tout droit de mon imagination. Ainsi que toute l'histoire.
Park Chanyeol ne m'appartient pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Une décision obligatoire

[3445 mots]
Publié le: 2016-04-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Ce matin j’étais persuadée que les parents de Chanyeol allaient me tomber dessus après les révélations de l’autre fou hier soir. Il a annulé le mariage et s’est opposé à ses parents. Il a tout raconté sur nous, sur les trois jours qu’il a passé avec moi, donc bon faut être con pour pas comprendre que nous sommes ensembles. En me réveillant, j’appréhendais fortement de débarquer dans la cuisine et de tomber sur Madame Park très en colère ou Monsieur Park et là je signais mon arrêt de mort. Mais au final, je n’ai croisé que HyeKyo qui m’a souri jusqu’à ce que je disparaisse de la cuisine. Je n’ai pas vu Chanyeol. Il n’était plus là quand j’ai ouvert les yeux. Je ne sais pas où il est d’ailleurs. Sûrement en cours. Je me suis changée à toute vitesse et j’ai dû courir pour ne pas arriver en retard à l’école. ChaeLin m’attendait devant le portail, un grand sourire aux lèvres. Elle me cache quelque chose et ça m’énerve, seulement elle ne me dit rien. Elle me parle juste de sa réconciliation avec Jisoo, de leurs fiançailles et de la préparation de leur futur mariage. Ils sont rapides quand même. Je ne dis rien, je l’écoute et je tente de lui faire cracher le morceau sur ce qu’elle me cache. On croise d’autres élèves qui me lancent de grands sourires et qui me félicitent. D’autres me regardent comme si j’étais une curiosité, certains me lancent des regards noirs. Je ne comprends rien mais je crois que je commence à avoir une petite idée. On atteint enfin notre salle de classe et je me retrouve face à une photo de Chanyeol et moi. Enfin une, c’est un euphémisme. C’est la même mais multipliée par cent. Un cœur a pris forme sur le mur d’en face. Un énorme félicitation est écrit au-dessus. Je tue qui en premier ?


« Félicitation ! » hurlent YooRah et Sandeul en me sautant dessus en même temps.


Je me sens secouée un instant puis je me stabilise. Je n’ai pas forcément envie de sourire. Je m’efforce de garder secrète cette histoire et quelqu’un s’efforce de la montrer au monde entier. Hyeri sort de la salle et me regarde le plus méchamment possible mais ça ne m’ébranle pas vraiment. Je n’ai pas peur d’elle, mais elle, elle ferait mieux d’avoir peur de moi. Je suis de mauvaise humeur, je serais capable de bousiller son joli minois. Elle passe à côté de moi et disparait de mon champ de vision. Mais elle est vite remplacée par la tête d’abrutit de Chanyeol qui semble très content de voir ces photos affichées sur le mur. Il pose son bras sur mes épaules et j’entends ses amis siffler. Je vais en prendre un et taper sur les autres. Je soupire et me dégage de l’emprise de Chanyeol qui ne semble pas affecté. Il se rapproche de moi et m’embrasse rapidement. Le frapper ! Je vais le frapper ! Je vais lui exploser la gueule ! Je vais le torturer et le tuer ! ChaeLin crie de son côté et exprime sa joie avec Jisoo qui vient de la rejoindre. YooRah et Sandeul font une étrange danse. Ça m’énerve mais dans un sens, je les comprends. Je leur en ai fait baver pendant un moment avant qu’enfin Chanyeol me dise qu’il m’aime aussi. On va dire qu’ils sont en train d’évacuer tout le stress qu’ils ont accumulé. Enfin je ne sais pas s’ils étaient réellement stressés ou pas. Mais dans tous les cas, je vais les frapper. Pourquoi ? Qui a fait ça ? Comme si ma vie n’était pas assez chamboulée. Je rentre dans la salle et croise le regard assassin de GaYoon. Elle est restée inscrite ici donc ? Je l’ignore et pars m’assoir à ma place. GaYoon se lève et se poste devant moi. J’ai pas envie de me prendre la tête avec elle, l’épisode des photos vient de me crever. Elle pose ses poings sur ses hanches et soupire fortement.


« Qu’est-ce que tu me veux ? »

« Tu penses que tu as gagné ? »

« Gagné quoi ? »

« Tu penses sincèrement que Chanyeol ne m’épousera pas ? »

« Je n’en sais rien »

« Il ne peut pas refuser, sache-le. Il est à moi, je vais l’épouser. »

« Si tu veux. Maintenant, juste, dégage, je suis pas d’humeur »


Elle ne semble pas vouloir bouger. Je prends les devants et je me lève avant de sortir de cette salle. Trop de regards se retournent sur moi, et ça commence sérieusement à m’échauffer. Chanyeol me rattrape dans le couloir. Ça tombe bien, j’ai besoin de me défouler en le frappant. On atterrit sur le toit de l’école. Il ne parle pas mais son foutu sourire reste sur son visage. Ça commence à sérieusement m’énerver. Je lui frappe l’épaule et il grimace. Il fait semblant d’avoir mal et me regarde. Je le frappe une nouvelle fois et l’incompréhension se lit sur son visage.


« Mais arrête ! »

« C’est toi qui a mis ces photos ? »

« Oui mais … »

« Yeol, tu vas mourir ! »


Il se protège le visage mais je vise l’estomac. Je n’ai pas assez de force, il n’a même pas mal. Il part en fou rire et si seulement je pouvais l’étrangler là. Il s’excuse et me dit qu’il a fait ça comme ça, pour faire passer un message aux étudiantes de l’école et à GaYoon. Je soupire d’agacement. C’est tellement enfantin ce qu’il a fait. Puis merde, ça ressemble à ce qu’il se passe dans les dramas là ! Et ma vie ressemble assez à un drama en ce moment alors j’avais pas besoin de ça. Je suis fatiguée, je suis stressée à mort parce que les Park ne me sont pas encore tombés dessus pour les révélations de leur fils aîné. Et l’autre, il balance des photos tranquillement. Je ne dis plus rien et je m’assois par terre, appuyant mon dos contre un mur. Chanyeol s’installe à mes côtés. Il ne dit rien non plus. Est-ce que lui aussi stresse ? Est-ce qu’il se rend compte que notre avenir est instable ? Puis GaYoon n’a pas vraiment tort. Ils finiront par se marier, je le sais. Je ne suis pas conne. Je connais les pratiques des familles de Chaebols. Il a beau dire non, il finira par se marier avec elle. Je suis tellement pessimiste mais ai-je seulement envie de continuer cette histoire ? C’est une bonne question ça. Je ne sais pas, je ne sais même plus ce que je veux. J’ai l’impression d’être heureuse mais c’est comme une illusion. Ça me fatigue de devoir me demander si je vais rester avec lui, si il va épouser GaYoon, si il va m’abandonner. Je me prends tellement la tête avec ça en fin de compte. Pourtant j’ai bien dit que j’allais laisser le temps faire. Mais en fait, j’y arrive pas. J’ai besoin de contrôler ça aussi.


« Si tu me parlais au lieu de réfléchir toute seule ? » lance Chanyeol.

« De quoi tu parles ? »

« Je sais que tu doutes et que tu me mens quand je te demande si tu doutes ou non. »

« Oui et ? »

« Pourquoi tu ne discutes pas avec moi ? »

« Je ne sais pas, j’ai pas l’habitude. »

« Prends-là ! »


Il hausse le ton mais ce n’est pas méchant. C’est de l’agacement. Je sais bien que je suis chiante, mais je n’y peux rien. Je pose ma tête sur ses cuisses et je ferme les yeux. Je profite de ce moment de paix qui en fait ne durera jamais. Mon portable se met à vibrer à plusieurs reprises. Je le sors de mon sac et regarde mes messages. La mère de Chanyeol me convoque tout de suite. Je ne dis rien. Je ne vais pas affoler Chanyeol. Si je lui dis que sa mère me convoque, il va venir avec moi et s’énerver tout seul. Je lui lance un sourire et le laisse sur le toit. Je ne vais prévenir personne, je vais affronter moi-même les Park. S’ils ont quelque chose à me dire, je suis prête à l’entendre. Je flippe, je vais pas le cacher. Mais j’ai l’habitude d’affronter mes soucis seule. Je quitte l’école discrètement et me dépêche d’aller jusqu’à la maison des Park. J’ai fait le plus vite possible. Lorsque j’entre dans la maison, Monsieur Park est là, installé dans le salon, jambes croisées et regard posé sur moi. Madame Park m’accueille avec un sourire crispé. Je remarque des valises dans le hall. Je crois que je viens de comprendre, pas besoin de m’expliquer. Ils veulent que je parte. La mère de Chanyeol me presse et me force à m’assoir sur l’un des fauteuils. Monsieur Park me fixe encore et ça me met réellement mal à l’aise. Il inspire, il ne semble pas très confiant. J’ai envie de lui hurler d’accoucher mais je vais me retenir. Je vais attendre.


« Haneul, je pense que tu te doutes un peu pourquoi je t’ai demandé de venir » commence madame Park.


Non mais vous allez m’expliquer. Je ne parle pas, je ne réponds pas, je vais m’abstenir.


« Haneul, nous voulons que tu partes. Nous avons prévenu tes parents. Ils sont en route » me lance le père de Chanyeol.

« D’accord »


Que répondre d’autre ? Je vais obéir, je préfère.


« Ce n’est pas contre toi. Ce mariage arrangé nous en avons besoin. Si nous n’avions pas de soucis, ce mariage n’aurait jamais eu lieu et Chanyeol aurait la possibilité de vivre tranquillement. Mais je ne peux pas lui permettre ceci maintenant. Nous devons tenir ce mariage » m’explique rapidement madame Park.

« Tu ne dois plus avoir de contact avec Chanyeol » termine son mari.


Je ne dis toujours rien. Je ne fais qu’acquiescer. J’en étais sûre mais je me suis prise à rêver qu’ils acceptent. Ils ont donc des soucis d’où le mariage arrangé. J’ai envie de pleurer. Je ne peux même pas prévenir Chanyeol. Je me lève et me dirige vers mes valises se trouvant dans l’entrée. Je ne peux même pas dire au-revoir à JiYi. Ça m’attriste encore plus. J’attrape mes valises et les fais rouler hors de la maison. J’aperçois très vite la voiture de mes parents. Ma mère en sort très en colère. Elle me serre dans ses bras et semble encore plus bouleversée que moi. Mon père affiche une expression étrange. Je ne sais pas s’il est en colère, s’il a envie de détruire la maison des Park ou s’il va pleurer à ma place. Il range mes valises. J’ai seulement le temps de dire au-revoir à HyeKyo. Celle-ci semble très en colère contre ses employeurs mais elle ne me dit rien. Elle me souhaite seulement bon courage car Chanyeol ne lâchera pas l’affaire. Je souris et lui souhaite bon courage pour la suite. Je lui laisse mon adresse, si l’envie lui vient de vouloir m’écrire. Je monte à bord du véhicule et mon père démarre. Et c’est quand je ne vois plus la maison des Park que mes larmes dévalent mes joues. Je suis obligée de partir comme une voleuse tout ça parce que les Park l’ont décidé. Ai-je seulement le droit de leur en vouloir ? Ils ont des soucis, ils ont donc réellement besoin de ce mariage arrangé avec la famille de GaYoon. Parce que lorsqu’on accepte un mariage arrangé, on épouse pas seulement la personne, on épouse aussi toute la famille en fin de compte. Ma mère tente de me parler mais je n’en ai pas envie. Le trajet est long. Quatre heures ce n’est pas rien. Quatre heures c’est long. Et en quatre heures j’ai le temps de pleurer tout mon soûl. Quand la voiture approche de Busan, je décide d’envoyer un message à ChaeLin et YooRah, pour leur expliquer mon absence, que je ne reviendrais pas et qu’il ne faut surtout pas prévenir Chanyeol. J’hésite avant de leur envoyer mon message. Je sais qu’elles vont le dire à Chanyeol. Je le sais mais tant pis je dois les prévenir. Une fois les messages envoyés, j’envoie les mêmes à Sandeul et Jisoo.


Les réponses ne se font pas attendre. Personne ne comprend ma décision. ChaeLin hurle littéralement dans son message, YooRah aussi. Elles me sermonnent énormément avant de mes dire toutes les deux qu’elles sont allées voir Chanyeol pour le mettre au courant. Je soupire. C’était sûr ça mais bon je ne vais pas leur en vouloir. ChaeLin a vécu mes questions sur mes sentiments, mes doutes, mes pleurs. YooRah a vécu mes pleurs, mes désillusions. Sandeul m’engueule rapidement et me promet qu’il va vite rentrer à Busan, car de toute façon, il ne compte pas rester sur Séoul. Jisoo me souhaite bon courage et me prévient qu’il va finir lui aussi à Busan dans quelques mois pour célébrer ses fiançailles avec ChaeLin. Je souris. Une fête ? Au moins, je pourrais me saouler et oublier ma vie de merde. Au moins, je m’éloigne du drama. Quoi que pas tellement. Parfois la nana doit quitter celui qu’elle aime. J’en ai ras-le-bol. Même là, ma vie ressemble à un drama c’est pathétique. Mon portable vibre et le nom de Chanyeol s’affiche. Je ne peux pas répondre, je n’en ai même pas la force. Mes larmes se pointent à nouveau. J’en ai marre. Vraiment. Je pose mon téléphone loin de moi et l’ignore. Mon père gare la voiture devant l’entrée d’une maison qui n’est pas celle de ma grand-mère. C’est notre maison, celle qui est en rénovation depuis un moment. Apparemment les travaux sont finit si on atterrit ici et non chez grand-mère. Je sors de la voiture et patiente. Ma mère va ouvrir et mon père sort mes valises. Je ne parle toujours pas, à quoi bon, je n’en ai pas envie de toute façon. Je finis dans ma chambre et je m’y enferme. Mon portable termine sur mon bureau et j’atterris sur mon lit. Je vais dormir, c’est le mieux. J’en ai besoin. Ça va me faire bizarre de ne plus parler à Chanyeol mais je fais ça parce que ses parents me l’ont demandé. Ça m’étonne d’obéir comme ça mais bon je suppose que Chanyeol ne sait pas quel rôle il joue dans ce mariage. Il est là pour permettre à la fortune de sa famille de perdurer. Finalement la famille de GaYoon n’a pas de soucis. C’est celle des Park. Je finis par m’endormir avec un énorme mal de crâne.


Et lorsque j’ouvre les yeux, l’après-midi n’est pas terminée. J’ai dormi un long moment. Je m’étire et je soupire. J’ai quitté la maison des Park. Je n’ai pas dit au revoir à JiYi, je n’ai pu rien dire à Chanyeol, j’ai quitté mes amis sans vraiment expliquer, je n’ai pu leur envoyer qu’un seul texto en arrivant ici. Je me sens coupable un peu là. Enfin, tant pis. Je me lève et sors de la chambre. Mes parents ne sont pas là. Le cuisinier m’accueille et me propose le repas du jour. J’acquiesce et pars m’installer dans le salon. Je n’ai plus vraiment l’habitude qu’on s’occupe de moi en ce moment. Je suis restée assez longtemps à faire moi-même à manger, à faire moi-même le ménage, du coup, ça me perturbe un peu de voir quelqu’un d’autre le faire. J’allume la télé mais je ne regarde même pas. Je zappe. Je zappe jusqu’à trouver une chaîne de reportage. C’est bien les reportages. Mon cerveau tourne au ralenti. Je commence à réaliser que je ne vivrais plus chez les Park, je commence me rendre compte que je ne m’occuperais plus de JiYi, que je ne ferais plus à manger avec HyeKyo, que je ne pourrais plus hurler sur madame quand elle ira picoler en douce. Et surtout, que je ne verrais plus Chanyeol, que je ne me disputerais plus avec lui pour qu’ensuite on se réconcilie. Il ne me prendra plus dans ses bras, il ne m’embrassera plus. Nous n’aurons plus aucuns rapports. Je soupire. J’ai laissé mon portable à l’étage, tant pis.

Le cuisinier m’appelle, me prévenant que le repas est servi. Je sors du canapé et rejoins la salle à manger. Je ne compte même pas les plats qui sont disposés, il y en a bien trop et je n’ai presque pas faim. Ma mère abuse quand elle donne ses idées de menu. Je m’installe et commence à manger ce que je peux, seulement mon estomac n’est pas vraiment d’accord de me voir ingurgiter autant de nourriture et il me le fait comprendre. On va éviter de vomir sur la table et on va gentiment atteindre les toilettes Haneul. En ressortant de là, je préfère monter dans ma chambre. Mais avant prendre une douche serait peut-être la bienvenue.


Plus d’une heure, je suis restée sous l’eau plus d’une heure. J’ai la peau fripée et ça me fait rire. Je suis désespérante. Je m’étale sur mon lit mais avant je récupère mon portable. Il serait temps que je regarde qui a cherché à m’appeler. Des dizaines de messages de la part de ChaeLin qui vient de me sortir qu’elle est en train de faire ses bagages et qu’elle rentre à Séoul. Celle-là, je ne sais plus quoi en faire. Je lui envoie un message et lui ordonne de finir son année. YooRah me fait part de sa tristesse de ne plus pouvoir me voir, elle me promet de venir à Busan dès qu’elle le pourra. Je la remercie. Je ne sais pas trop quoi dire en fait. Sandeul m’a harcelé un bon moment. J’ai finalement décroché pour qu’il arrête. Nous sommes restés un long moment à discuter de la décision des Park, de l’incompréhension de mon ami. Il a bien appuyé en disant que ma famille était carrément plus riche. Mais bon, au pire on s’en fiche Sandeul bordel ! Console-moi ! Il a raccroché en me promettant de me rappeler. Jisoo m’a souhaité bon courage. La maison des Park a appelé à plusieurs reprises et je pense que c’est JiYi qui a cherché à me joindre. Elle ne doit pas comprendre la pauvre. Je sursaute quand mon portable se remet à sonner. Le nom de Chanyeol s’affiche et là j’hésite. Mais alors vraiment. Je peux au moins lui dire au revoir ? Je peux. Je décroche et j’attends. 


« Espèce d’idiote ! » me hurle Chanyeol, m’explosant un tympan au passage. « Pourquoi tu es partit ? Pourquoi t’as accepté de faire ce qu’ils te demandaient de faire ? »

« Parce qu’ils me l’ont demandé voilà tout. Je n’ai pas envie de rentrer en guerre contre tes parents »

« Je me fiche bien de ce que tu ne veux pas. Tu as pensé un peu à moi ou pas du tout quand tu as décidé de partir ? »

« Oui. J’ai réfléchis. J’ai pris la bonne décision. Tu dois épouser GaYoon. Sinon toi qui aimes tant de faire chouchouter par les employés, tu te retrouveras sans ça et ça va te faire très bizarre »

« Mais qu’est-ce que tu racontes ? »

« Rien, laisse tomber. J’ai décidé d’écouter tes parents. Un mariage arrangé tu ne peux pas y échapper en fin de compte. J’ai vraiment cru qu’on pourrait s’en sortir mais j’en ai marre de souffrir seule. J’abandonne Yeol. J’abandonne »

« T’es sérieuse ? Tu décides seule ? »

« J’ai pas besoin de ton avis »

« Sauf que moi j’abandonne rien du tout. Tu vas revenir ici ! »

« Non »

« Haneul »

« Yeol tu me fatigues. C’est fini, qu’est-ce que tu comprends pas dans cette phrase ? »

« Tout »


Il ne parle plus et je fais pareil. Je raconte n’importe quoi mais j’ai envie qu’il arrête. Qu’il épouse GaYoon et qu’il m’oublie ce sera mieux pour tous les deux. Réellement mieux. Je vais souffrir mais tant pis. Je ne veux pas qu’il se braque contre ses parents, je ne veux pas que son père lui fasse du mal. Je veux qu’il obéisse comme tous enfants de Chaebol. Je veux qu’il accepte et c’est une fois marié qu’il pourra à nouveau prendre en main sa vie.


« Je n’abandonne pas Haneul »

« Tant mieux pour toi, moi j’abandonne, je suis fatiguée de tout ça »

« Et je ne te crois pas. On va vite se revoir Haneul. »

« Si tu le dis »


On a raccroché en même temps. Je n’avais rien à rajouter. On ne se verra plus, c’est fini, va falloir que je m’ancre ça dans le crâne.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales