Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 4 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 199 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 128 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1730 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

ANGER
[Histoire En hiatus]
Auteur: Levy-chan Vue: 13484
[Publiée le: 2016-01-06]    [Mise à Jour: 2018-02-19]
13+  Signaler School-Fic/Amitié/Tranche de vie/Lemon Commentaires : 23
Description:
Je m'appelle Kang Haneul, ma vie ressemble en ce moment à celle d'un drama. Vous voyez le riche et la servante? Voilà ce qu'il m'arrive. Et je déteste ça. Seulement, je me fiche tellement de tout que je continue ma vie routinière tranquillement. Et même lorsque Park Chanyeol, le fils de mes employeurs, fait de moi son esclave sexuelle, son objet qu'il manipule tous les jours, je continue ma vie. Bref, ma vie ressemble à un drama et vraiment je déteste ça.

Je reviens avec une nouvelle fiction. Je l'ai en tête depuis Noël alors fallait que je la tape. Cette fois, j'ai pris Chanyeol. Je sais pas pourquoi, je trouvais que le rôle lui allait plutôt bien. Je tiens à prévenir tout de même que cette histoire contiendra presque à chaque chapitre du lemon, un langage plutôt grossier, vulgaire. J'y vais au feeling, donc je posterais irrégulièrement. En espérant que ça vous plaise !

[JE SUIS RESPONSABLE DE CE QUE J’ÉCRIS PAS DE CE QUE VOUS LISEZ]
Crédits:
Kang Haneul et son amie ChaeLin sortent tout droit de mon imagination. Ainsi que toute l'histoire.
Park Chanyeol ne m'appartient pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Amoureuse de Chanyeol?

[3532 mots]
Publié le: 2016-01-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Que quelqu’un me sorte de cette foutue voiture ! Je veux descendre maintenant ! Tout de suite ! Je vous jure que je veux descendre. Je ne veux pas partir en vacances avec eux ! Je voulais des vacances tranquilles mais tout ceci se révèle être un cauchemar. Dans la limousine que ma mère m’a envoyée se trouve ChaeLin. Elle discute avec Jisoo. Ils semblent bien rire. Pour ma part, je suis appuyée contre Sandeul qui tente de me calmer discrètement. En face de moi se trouve Chanyeol et Hyeri. Oui Hyeri. Elle a démissionné de son poste chez les Park pour pouvoir venir avec nous. Tuez-moi par pitié ! Je vis un véritable cauchemar. J’ai envie de pleurer. Vraiment. Sinon, je peux toujours sauter de cette foutue limousine ! Oui, ça semble une bonne idée de faire ça. Hyeri me regarde, fière de venir foutre la merde dans mes vacances. ChaeLin n’arrête pas de balancer des méchancetés à son encontre mais elle ne semble pas les comprendre. Elle est conne ou c’est comment ? Quant à Chanyeol. Bah il reste le même. J’ai tout de suite remarqué la nouvelle complicité entre lui et Hyeri. Ça me tue de le dire mais je ne suis pas d’accord avec ça. Ça m’énerve de les voir si proche, comme ça énerve Chanyeol de voir Sandeul me tripoter le crâne pour que je m’endorme.


Après presque quatre heures de trajet, la limousine se gare enfin dans le domaine de ma grand-mère. Je suis la première à sortir. Je me précipite dans les bras de ma grand-mère et la serre dans mes bras. Elle embrasse mes joues et m’inspecte comme ma mère le fait à chaque fois. Elle fronce ses sourcils en remarquant ma maigreur apparente. Elle ne semble pas très contente de me voir sans forme mais ne me le fait pas remarquer. Je la remercie de ne rien dire. Puis ma mère va s’en charger quand elle va me voir.


« Je vois que tu as ramené beaucoup de monde. ChaeLin et Sandeul, quel plaisir de vous revoir ! » sourit ma grand-mère en embrassant mes amis.

« Nous aussi grand-mère ! »

« Et tu as même ramené le fils Park. »

« Enchanté grand-mère »


Chanyeol lui embrasse les joues et ma grand-mère semble charmée. Maintenant il s’attaque aux personnes âgées. Il n’a donc aucunes limites ? Haneul tu t’égares !


« Et vous êtes ? » demande froidement ma grand-mère en regardant Hyeri.

« Une amie »

« Quelle menteuse » souffle ChaeLin. « Ne l’écoutez pas grand-mère, elle s’est invitée. Seul Chanyeol la connait »

« Je vois. Enfin, bienvenus à Busan. Haneul, ma chérie, ta chambre est prête pour ChaeLin et toi. Les garçons vous aurez une grande chambre pour vous et la dernière demoiselle, vous n’étiez pas prévu »

« Je vais dormir avec Chanyeol »

« Oh je vois »


Ma grand-mère n’en demande pas plus et nous tourne le dos. Tous la suivent et moi je reste sur le perron. Cette maison m’a tellement manquée. Je soupire et scanne un peu l’entrée. Rien n’a changé, les arbres de mon enfance sont toujours là. Ma grand-mère a fait rajouter des bancs face au perron. C’est joli. J’entre dans le hall. Le sol est couvert d’un immense tapis provenant d’un ancien voyage en Inde. Je me sens nostalgique là. Je ne vais pas pleurer mais c’est limite. Ma mère arrive vers ma gauche et m’attrape la main. Elle me serre dans ses bras, m’embrasse et finit par me lâcher. Je suis vivante !


« Kang Haneul ! Combien de kilos as-tu perdu ? »

« Beaucoup trop »

« Tu ne sais pas prendre soin de ta santé ! Heureusement que tu as deux semaines de vacances. Je vais pouvoir te nourrir correctement. »

« Tu veux dire me gaver comme une oie »

« C’est à peu près ça »


Je ris toute seule. Ma mère exagère. Elle attrape ma valise et monte à l’étage. Je ne la suis pas et continue à redécouvrir cette maison. Je la connais par cœur mais parfois ma grand-mère change la conception, l’organisation, les meubles. Je me retrouve dans le salon et souris. Ici rien n’a changé. Sur les meubles, beaucoup de photos de ma grand-mère et de mon grand-père. J’ai mal au cœur un peu. Il me manque tellement. Je caresse le cadre les représentants à leur mariage. Je m’en détache et atterris dans le jardin. Ma grand-mère a fait installer une fontaine en plein milieu. Ça rend bien dans cet énorme jardin. Un ruisseau s’écoule non loin. Des cerisiers sont plantés de part et d’autres. Un vrai jardin japonais. Ma grand-mère a une grande passion pour les jardins japonais. Je descends la terrasse et me balade un peu. La balançoire est toujours là. Je m’y installe et me balance un peu. Face à moi se trouve la tombe de mon grand-père. Morbide vous me direz. Mais ma grand-mère voulait avoir une sépulture ici. Il n’est pas enterré ici, mais dans le cimetière non loin. Ma grand-mère a fait faire une stèle pour le garder auprès d’elle.


J’arrête de faire de la balançoire. Enfin, c’est surtout parce que je l’entends craquer et que je n’ai pas vraiment envie de l’exploser. Elle est vieille. Je m’approche de la stèle et passe mes doigts sur le marbre froid. Ma grand-mère pose constamment des fleurs autour. Je trouve ça tellement beau. Je m’accroupis et souris. Je ne vais pas parler. Beaucoup trop de témoins dans la maison. J’irais au cimetière je pense. Je reste un moment, là, à attendre et à regarder cette stèle, les inscriptions de ma grand-mère, celles de ma mère, de mon père.


« T’es là »


Chanyeol. Pas un moment de tranquillité bordel ! Je me relève en ignorant son regard et sa remarque. Oui je suis là, où veut-il que je sois ? Je ne bouge pas. J’ai envie d’être seule mais lui il ne bouge pas.


« Tu fais quoi ? »

« Rien qui te regarde »

« Tu es énervé. J’ai fait quelque chose de mal ? »

« Tu me fais rire tient »

« A cause de Hyeri ? »

« Pourquoi n’as-tu pas dit non ? »

« Parce que je voulais qu’elle vienne »

« Super. A ce moment-là, vous auriez pu partir ailleurs. Et évitez de vous ramener chez ma grand-mère tous les deux. »

« Je ne vois pas en quoi c’est gênant »

« Tu te crois vraiment tout permis »


Je me retourne et passe à ses côtés. Il m’énerve tellement. Il est sans gêne. Mais ma grand-mère va pas le louper. Elle n’a pas vraiment apprécié Hyeri donc elle non plus n’aura pas la vie facile ici. Je soupire et rentre. ChaeLin et Sandeul montre les lieux à Jisoo qui semble conquit par la maison. Il discute joyeusement avec ma grand-mère qui a l’air de l’apprécier fortement. Pourquoi ne suis-je pas tombée amoureuse de lui ? Je me le demande. Je secoue la tête et souris. Ma mère est installée dans le salon et téléphone sûrement au bureau. Mon père n’est toujours pas revenu et ça m’inquiète. Nous aurait-il réellement abandonnées ? Est-ce réellement une crise de la cinquantaine justifiée par une fugue ? Okay, je vais arrêter d’y penser parce que ça me mine le moral.


Hyeri cherche Chanyeol du regard et lorsqu’elle l’aperçoit, elle se précipite sur lui. Elle ne semble pas à l’aise et ça m’arrange. Je ne l’aime pas et je n’ai pas l’intention de faire des efforts avec elle. Pourtant je ne suis pas comme ça d’habitude mais avec elle, ça ne passe vraiment pas. Chanyeol tente de lui faire lâcher son bras mais c’est peine perdu, elle s’accroche à lui. Je ris toute seule. Je suis flippante parfois. ChaeLin attrape ma main et me tire à l’étage en me criant de venir voir ma chambre. Je la suis, puis j’ai pas le choix, elle me tient la main. On atterrit dans ma chambre. Tous mes meubles sont là. Je souris. Ça me fait bizarre et pourtant je ne suis pas partit depuis longtemps. Ma mère a tout placé comme dans mon ancienne chambre. Mon lit, mes coussins, mes peluches, mes fringues, mes souvenirs, tout est là. Je m’approche du bureau. Toutes mes photos sont là. Oui, la photo fait partit de mes passions.


« Oh merde, t’as gardé ces photos. Ça date du collège. Les têtes qu’on a. C’est affreux. Enfin pour moi. Parce que toi t’as toujours la même tête »

« Merci ChaeLin »

« Mais de rien, c’est toujours un plaisir. Oh bordel, la tête de Sandeul. »


ChaeLin part en fou rire. C’est vrai qu’à l’époque on était pas à notre avantage mais le pire reste Sandeul. Il a vachement évolué depuis. Mais avant c’était pas ça. Je prends part au fou rire de ChaeLin. Ça fait du bien de rire comme ça. J’ai l’impression de ne plus rire depuis quelques mois. On s’assoit sur mon lit et on s’allonge. Ça me rappelle tellement de souvenir. Avant nos vies étaient simples. On avait pas de soucis d’études, on ne s’intéressait pas aux garçons. Enfin pas de soucis, on avait la belle vie concrètement. Sandeul débarque dans la chambre et saute sur le lit. Il ne change pas ses habitudes lui. On rit encore. Jisoo est encore en bas avec Chanyeol et Hyeri. J’entends les rires de crécelles de l’autre. J’ai envie de la frapper.


« Ah ça me rappelle de bons souvenirs réunis tous les trois dans la chambre de Haneul. » soupire Sandeul.

« Serais-tu nostalgique de l’époque ? »

« Grave. Tu crois que grand-mère nous fera des crêpes comme avant ? »

« T’as qu’à lui demander »

« Ou alors Haneul tu veux pas nous faire à manger ? » demande ChaeLin.


Je soupire mais j’accepte. J’adore cuisiner donc je vais pas me priver. Nous redescendons au rez-de-chaussée. Jisoo nous aperçoit et nous rejoint vite, soulagé de nous revoir et soulagé de quitter Chanyeol et Hyeri. Ils sont devant la télé et n’osent pas parler maintenant que ma grand-mère regarde elle aussi la télé avec ma mère. Nous nous échappons dans la cuisine et je me mets à préparer un petit quelque chose pour mes amis. Jisoo discute avec ChaeLin. Ils ont l’air de plus en plus proche. Je suis contente que ChaeLin ait réussi à se détacher de Sandeul. Enfin, j’espère pour elle. Je cuisine et me prends à penser à Chanyeol. Je vais réduire mon cerveau en bouillie. Pourquoi est-ce que je pense à lui ? Pourquoi est-ce que j’aimerais qu’il soit avec nous ? Je ferme les yeux et tente de le dégager de mes pensées. Mais c’est peine perdue. Il semble que Chanyeol soit ancré dans mon esprit. J’en ai vraiment marre de ça. Pourquoi est-ce que je pense à lui constamment ? Ce n’est pas dans mes habitudes de penser autant à un plan cul. Il faut vraiment que je discute avec ChaeLin en tête à tête. C’est elle l’experte des sensations bizarres et sentiments inconnus.


Je termine mon porc au curry. Le riz a fini de cuire et chacun se sert. Je n’ai pas faim. Je les laisse manger tranquillement et retourne dans le jardin. Sur mon chemin, j’avertis ma mère et ma grand-mère que j’ai cuisiné et que si elles ont un creux, elles ont intérêt à courir dans la cuisine avant que les morfales présents là-bas finissent tout. Ma phrase à peine terminé que je les vois se précipiter dans la cuisine en hurlant sur les autres. Hyeri a suivi le mouvement. Je sors dans le jardin. Il fait moins froid à Busan étrangement. Je marche et suis le chemin tracé. Ma grand-mère a fait planter des fleurs de saison afin que le jardin soit constamment fleuri. Je sors mon portable et prend quelques photos. Je trouve ça tellement joli. Je fais le tour. Le jardin est immense. Des saules pleureurs croisent ma route. J’aime tellement ces arbres mais ils ne sont pas remplis de feuilles encore.


« Tu fais quoi ? »


La voix de Chanyeol me fait sursauter, me sortant de ma rêverie. Pourquoi faut-il qu’il me suive partout ? Je soupire et me tourne vers lui. Il affiche un petit sourire. Ses mains sont enfoncées dans les poches de son manteau. Il regarde autour de lui comme s’il n’avait jamais vu d’aussi grand jardin. Il ne se promène jamais dans son propre jardin. Il est carrément plus grand que celui-ci. Je regarde autour de moi et cherche Hyeri. Elle a dû le suivre à tous les coups.


« Elle n’est pas avec moi. Elle mange »

« Okay »

« Tu faisais quoi ? »

« Je me promène. »

« Je vois »


Je le vois s’approcher de moi. Je ne devrais pas fuir moi ? Je ne suis pas censée être loin de lui le temps de réfléchir à ma réponse ? Il se poste à mes côtés et me suit. Je continue ma promenade sans vraiment faire attention à lui. Il me pose des questions sur le jardin et je lui réponds. Voilà. Mais pourquoi est-ce que je me sens bien là ? Je ne devrais pas me sentir mal à ses côtés ? Je ne devrais pas vouloir m’éloigner de lui ? Pourquoi est-ce que je suis à l’aise maintenant ? Pourquoi j’ai envie qu’il me prenne dans ses bras ? J’en ai marre de moi. Vraiment. J’ai des réactions vraiment trop étranges avec lui. Il m’attrape la main et je n’ose rien faire. Mes yeux se figent sur nos deux mains liées. Il continue d’avancer et moi je trébuche à chaque fois tant voir nos mains ainsi ça me perturbe. Il me lâche soudain.


« Channie ! Il commence à faire nuit ! »


Hyeri. Putain mais elle va la fermer ? Je passe devant Chanyeol et m’engouffre à l’intérieur non sans bousculer l’autre. Je vais me poser sur le canapé après avoir posé mon manteau. Ma mère me rejoint et nous discutons longuement. Mon père n’étant toujours pas rentré, ça commence à poser quelques problèmes. Beaucoup des hommes de main de mon père sont à sa recherche. Je me demande s’il n’a pas rencontré une femme qui lui a fait perdre la tête. Je ne l’espère pas pour ma mère mais cette hypothèse reste plausible non ? ChaeLin et Jisoo discutent joyeusement, Sandeul est avec ma grand-mère. Tout va bien je trouve. Sauf quand Hyeri entre dans min champ de vision. Mais ça encore, je peux en faire abstraction.


La soirée est vite arrivée et après le dîner ma grand-mère est vite allée se coucher. Je n’ai pas vu son ami. Cet homme qu’elle apprécie énormément. Elle finira bien par me le présenter pendant ces vacances. Sauf si elle l’a dégagé, ce qui est fort possible. Sandeul et Jisoo jouent aux jeux vidéo sur mon ancienne console et Chanyeol et Hyeri regardent. Ma mère a dû partir au bureau. J’en profite pour entrainer ChaeLin dans ma chambre et discuter avec elle. J’en ai besoin.


« Il faut qu’on parle » dis-je en fermant la porte.

« Je t’écoute »


Elle me sourit. Elle a deviné déjà ?


« Je voudrais te demander quelque chose. Toi qui est la pro des histoires d’amour »

« Oh ! Ne me dis rien, tu es amoureuse c’est ça ? »

« Non ! »

« Bah alors pourquoi tu as besoin de moi ? »

« Je … C’est à propos de Chanyeol »

« Je t’écoute »


ChaeLin prend son air sérieux et se pose sur le lit. Elle ne semble pas choquée de ce que je viens de lui annoncer. On dirait même qu’elle s’y attendait. Je prends mon courage à deux mains et commence à lui dire ce que je ressens quand je suis avec Chanyeol, comment mon cœur réagit, qu’il ne quitte jamais mes pensées. ChaeLin ouvre de grands yeux, étonnée par mes révélations. Je continue, je ne m’arrête plus. Je déblatère comme pas possible. Ce qui doit la choquer c’est le fait que je parle autant. Elle n’est pas habituée. Je dis rarement ce que je ressens. Mais là j’en ai besoin. Chanyeol chamboule ma vie, mon cœur et mes pensées. Je continue. J’explique comme je peux. Je lui dis ce qu’il m’a promis si je continue de coucher avec lui, je lui raconte la scène avec Hyeri, mes sentiments à ce moment, mon envie de pleurer. Je ne m’arrête plus. Ça fait tellement du bien de discuter comme ça, je devrais faire ça plus souvent ! Quand enfin je m’arrête, un petit sourire se dessine sur les lèvres de ChaeLin. Je la regarde, intriguée. Pourquoi est-ce qu’elle sourit ?


« Oh mon dieu Haneul, j’y crois pas »


C’est la première phrase qu’elle prononce après dix minutes de silence. Je la regarde. J’avoue que là, je ne comprends pas vraiment. Qu’est-ce qu’elle veut dire par là ?


« Haneul, c’est génial ! Bon t’as pas choisi le meilleur mais c’est pas grave ! »

« De quoi tu parles ? »

« Haneul, t’es vraiment une novice en sentiments. Plutôt que de n’avoir que des plans cul, tu aurais pu plancher sur ce qu’est l’amour. »

« Bon tu ne veux pas être plus claire ? »

« Mais Haneul, c’est tellement évident ! Tu t’entends parler de Chanyeol ou jamais ? »


Je ne vois pas où elle veut en venir. Et je sais qu’elle le fait exprès. Elle attend que je devine toute seule. Mais je suis sur un terrain totalement inconnu pour moi.


« Haneul, t’es amoureuse de Chanyeol »


Et là je manque de m’étouffer. Moi ? Amoureuse de Chanyeol ? C’est tellement hilarant et carrément impossible. Je ne peux pas être amoureuse de ce trou du cul. Non, je ne suis pas amoureuse de ce taré.


« Haneul, ça ne sert à rien de tenter de te persuader que c’est faux. Tu es tombée amoureuse de Chanyeol. C’est une évidence. T’es juste tellement pas douée en amour que tu ne t’en es jamais rendu compte. Par hasard, ça fait combien de temps que tu éprouves ce genre de sentiments envers lui ? »

« Depuis les vacances de Noël ou après. Je sais plus »


ChaeLin crie d’un coup. Elle saute sur le lit, me prend dans ses bras. Ça y est mon amie d’enfance a pété les plombs, il va falloir que je la fasse interner et vite.


« Haneul est amoureuse ! Haneul est amoureuse ! »

« Qui est amoureuse idiote ? Je ne suis pas amoureuse »

« Maintenant il va falloir que tu te confesses »

« Jamais de la vie ! »


Je ne lui dirais jamais ce que je ressens pour lui. Jamais. J’abandonne ChaeLin pour aller me chercher de quoi boire. Je sors de ma chambre et soupire. Moi amoureuse de Chanyeol. C’est possible ? Vous pensez vraiment que je suis amoureuse vous aussi ?


« Tu es amoureuse alors ? »

« Chanyeol. Tu écoutes aux portes maintenant ? »

« Non, j’ai juste entendu ChaeLin le hurler en montant. Alors tu es donc amoureuse. Je peux savoir de qui ? »

« Non Chanyeol. Ça ne te regarde pas »


Ma réponse ne semble pas vraiment lui plaire mais tant pis. Je ne peux pas lui dire que je l’aime. Je le connais à force. Je sais qu’il ne sait pas aimer les gens. Il ne sait pas ce que c’est qu’aimer et être aimer. Il est encore plus novice que moi à ce niveau. Alors, je me vois mal lui dire mes sentiments. Puis merde, non je ne l’aime pas. Je refuse de l’aimer ! Je m’apprête à me tirer discrètement pour récupérer un verre d’eau dans la cuisine mais mon poignet est attrapé et mon dos rencontre un mur. Ça faisait tellement longtemps. Le mur manquait énormément à mon dos. Scène de drama en cours ! Je vous jure que j’en peux plus de ma vie là. Je relève les yeux et croise le regard de Chanyeol. C’est bizarre. Il n’est pas noir de colère comme à son habitude quand il me jette contre un mur. Son regard est triste. Je ne suis pas vraiment habituée à un tel regard. Même quand il se fait frapper par son père, il n’a pas ce regard. Je flippe un peu là. Il rapproche son visage du mien, collant ainsi nos fronts.


« Tu ne peux pas être amoureuse. Je te l’interdis »

« Chanyeol, tu ne dictes pas ma vie »

« Alors tombe amoureuse de moi. Je ne supporterais pas de te voir dans les bras d’un autre »


Ses mots me laissent sur le cul. Je ne m’y attendais pas. Qu’est-ce que je suis censée comprendre ? Je ne sais pas quoi faire. Il pose ses lèvres sur les miennes et cette fois je prends part très vite au baiser. Pourquoi est-ce que ça se passe comme ça ? Pourquoi a-t-il peur que je tombe amoureuse d’un autre ? C’est lui que j’aime. Park Chanyeol qu’est-ce que tu m’as fait ? Je suis amoureuse de toi.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales