Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 184 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 114 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1723 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

ANGER
[Histoire En hiatus]
Auteur: Levy-chan Vue: 13467
[Publiée le: 2016-01-06]    [Mise à Jour: 2018-02-19]
13+  Signaler School-Fic/Amitié/Tranche de vie/Lemon Commentaires : 23
Description:
Je m'appelle Kang Haneul, ma vie ressemble en ce moment à celle d'un drama. Vous voyez le riche et la servante? Voilà ce qu'il m'arrive. Et je déteste ça. Seulement, je me fiche tellement de tout que je continue ma vie routinière tranquillement. Et même lorsque Park Chanyeol, le fils de mes employeurs, fait de moi son esclave sexuelle, son objet qu'il manipule tous les jours, je continue ma vie. Bref, ma vie ressemble à un drama et vraiment je déteste ça.

Je reviens avec une nouvelle fiction. Je l'ai en tête depuis Noël alors fallait que je la tape. Cette fois, j'ai pris Chanyeol. Je sais pas pourquoi, je trouvais que le rôle lui allait plutôt bien. Je tiens à prévenir tout de même que cette histoire contiendra presque à chaque chapitre du lemon, un langage plutôt grossier, vulgaire. J'y vais au feeling, donc je posterais irrégulièrement. En espérant que ça vous plaise !

[JE SUIS RESPONSABLE DE CE QUE J’ÉCRIS PAS DE CE QUE VOUS LISEZ]
Crédits:
Kang Haneul et son amie ChaeLin sortent tout droit de mon imagination. Ainsi que toute l'histoire.
Park Chanyeol ne m'appartient pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Fatiguée par sa présence

[3755 mots]
Publié le: 2016-01-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Plus que quelques jours avant de donner ma réponse définitive à Chanyeol. Il m’a laissé un mois exactement au final pour que je lui dise si je veux continuer ou pas. Et je vous avoue que dans ma tête c’est le chaos. Le mois de février a commencé depuis deux semaines maintenant. Il fait toujours aussi froid à Séoul. Je suis encore plus épuisée que d’habitude et en ce moment j’ai raté quelques heures de cours afin de dormir à l’infirmerie pour me reposer. Est-ce de réfléchir à ce que m’a dit Chanyeol qui me met dans cet état ? C’est possible. Il me laisse du temps pour voir si je suis accro ou pas à lui. On se parle normalement depuis qu’il m’a dit de décider si je veux ou pas continuer cette étrange relation que nous avons. Je fais toujours ses devoirs mais ça me dérange pas plus que ça. Je me fiche de les faire. Mais ce qui me saoule c’est qu’il me regarde les faire. Il ne cherche même pas à comprendre. J’ai l’impression de travailler pour rien quand on bosse ensemble.


Ça fait presqu’un mois donc que je réfléchis et ça fait presqu’un mois que Chanyeol a défoncé beaucoup d’élèves de l’école. Il a d’abord passé ses nerfs sur les intellos de notre classe. Les pauvres en trois jours, ils sont tous revenus avec des bleus et des visages tuméfiés. Mais il ne sait pas arrêté là. Il a continué à se défouler sur toutes les personnes qui venaient l’importuner. Il a jeté un service à thé dans la tête d’une nouvelle servante. La pauvre. J’ai dû la soigner et lui expliquer de rester loin de lui. Ce qu’elle n’a pas vraiment écouté puisqu’elle le trouve littéralement beau et qu’elle rêve de se le faire. J’ai failli m’étouffer quand elle m’a dit ça. J’ai éprouvé comme de la jalousie. Je ne saurais vraiment décrire cette sensation en fait, car je ne sais pas ce que c’est que d’éprouver de la jalousie. Mais je sais pas. J’ai pas aimé quand elle a dit qu’elle voulait l’avoir dans son lit. J’ai eu une forte envie de la cogner. Mais je me suis retenue, pour le bien de mes doigts. Je n’ai toujours pas de force de toute façon. Donc, comme je disais, ça fait presqu’un mois qu’il frappe tout ce qu’il bouge. Il s’est même vengé sur Jisoo. Il ne l’a pas loupé mais Jisoo ne l’a pas loupé non plus.


« Vacances ! » hurle ChaeLinl en sortant de l’école.

« Enfin » soupire Sandeul.

« Haneul tu fais quoi pour les vacances ? »

« Je rentre à Busan »

« Oh cool ! On vient ! » lance Sandeul.

« Pardon ? »

« Bah ouais. On vient squatter. Jisoo viendra aussi. Pas vrai Jisoo ? » sourit ChaeLin.


Ce dernier hoche la tête et me sourit. Et mes vacances au calme chez ma grand-mère ? Je les verrais jamais quoi. Ça me dérange pas qu’ils viennent. Quoi qu’un peu en fait. Mais je voulais être seule là-bas. Je suis sûre que ChaeLin a appelé ma mère pour tâter le terrain. Et ma mère a dû dire oui. Elle adore ChaeLin et ça fait longtemps qu’elle n’a pas vu Sandeul. Puis Jisoo va sûrement lui plaire et elle va tenter de me caser avec. J’entends un soupir derrière moi.


« Je viens aussi au fait »

« Chanyeol aussi ? » s’étonne ChaeLin en me regardant.

« Il vient de s’inviter à l’instant » soupirais-je.


Jisoo sourit faussement à Chanyeol et les deux se fusillent du regard. Mes vacances vont être ambiancées avec ces deux énergumènes qui peuvent pas se voir. ChaeLin nous dit au revoir et elle disparait avec Jisoo. Ils vivent pas loin l’un de l’autre. ChaeLin a l’air intéressé par Jisoo. Mais celui-ci ne le remarque pas. Il est comme Sandeul. Un peu aveugle. Sandeul me salue et me dit à demain avant de partir à son tour. Me voilà seule avec Chanyeol. Je regarde mes chaussures. Elles sont carrément plus intéressantes que l’autre fou. Je commence à marcher en l’ignorant. Il me suit. Logique sachant que l’on vit sous le même toit. Après une vingtaine de minutes de marche, on arrive enfin devant l’immense maison de ses parents. J’ai à chaque fois du mal à m’en remettre quand je la vois. Je réfléchis. Il faut que je fasse ma valise. Je vais prendre le minimum, sachant que ma chambre a été transférée dans la maison de ma grand-mère. J’espère que ma mère n’a pas décidé de bazarder toutes mes fringues pour faire de la place.


Je rentre par la porte de service et Chanyeol est toujours derrière moi. Madame Park est rentrée. Monsieur aussi. Mais pas de JiYi en vue. Elle doit être chez une amie ou dans sa chambre. Elle est souvent punie en ce moment car elle ramène des notes médiocres à ses parents et ils ne sont pas vraiment fiers d’elle. Madame me confirme que sa fille est confinée dans sa chambre jusqu’à nouvel ordre. Chanyeol monte à l’étage. Je pars dans ma chambre me changer. Le repas de ce soir doit déjà être prêt, j’ai juste à réchauffer le tout pour la famille. HyeKyo est dans la cuisine et m’a devancé. Je soupire. Elle en fait beaucoup trop en ce moment. Elle m’offre un sourire et me fait un signe de la tête, désignant une assiette rempli de porc au curry.


« Mange »


Ce n’est pas une invitation, c’est un ordre. Ai-je tant maigris que ça ? Je m’installe et commence à savourer mon plat mais mon calme ne dure pas et Chanyeol débarque dans la cuisine. Il semble légèrement contrarié et je remarque une trace de rouge à lèvre sur la peau de son cou. Je manque de m’étouffer avec le riz qui accompagne la viande. La nouvelle a sûrement tenté de le violer. Pour une fois que ce n’est pas l’inverse. Il se rapproche de moi et s’assoit à mes côtés. Je continue de manger, ignorant ses soupirs. Je sais qu’il veut m’en parler mais je n’ai pas envie de l’écouter. Depuis quand avons-nous ce genre de relation ? Nous ne sommes pas amis. Du moins, ce n’est pas mon ami. Il se rapproche de moi et il ouvre la bouche. Je le regarde et lui refuse ma nourriture. Je vais pas le nourrir non plus. Qu’il aille voir la nouvelle. Il grogne et attrape mon poignet. Il avale ce qui se trouve dans ma cuillère. Il me gonfle. C’est à moi. La nourriture c’est sacrée putain ! Tu touches pas à ma bouffe bordel !


« Arrête de te causer. Ça en devient flippant tu sais »

« Mais barre-toi alors. Personne ne te force à rester avec moi »


Il me regarde méchamment mais je l’ignore encore une fois et continue mes affaires. Je termine mon assiette. J’ai trop mangé mais mon dieu que ça fait du bien ! Je saute de mon tabouret et range mon assiette dans le lave-vaisselle. HyeKyo a disparu de la cuisine. Je suis seule avec l’autre énergumène et ça ne m’enchante pas vraiment. Je sais qu’il attend ma réponse en plus. La seule que je peux dire de bien, c’est qu’il a vraiment fait un gros effort pour ne pas me sauter dessus quand il était énervé mais du coup, il frappe les gens pour se défouler. Et j’avoue que juste pour ça, j’ai envie de lui dire on continue. Juste pour éviter à ces pauvres innocents de se faire fracasser par ce malade.


« Tu sais que la nouvelle me veut ? »

« Je sais, elle me l’a dit »

« Pourquoi tu ne me l’as pas dit ? »

« J’avais pas forcément envie »

« Serais-tu jalouse ? »

« Très drôle Park »

« Alors comme ça, Kang Haneul est jalouse quand une autre femme me désire ? »

« Tu veux mourir ? »

« Tu n’arriverais pas à me faire pleurer avec des bras aussi frêles. Tu n’as pas de force Haneul »

« Je pourrais te faire très mal »

« Essaye alors »


Il se rapproche dangereusement de moi. Pourquoi je l’ouvre moi au fait ? Ah oui, parce que j’adore le provoquer. Ça, ça n’a pas changé. J’aime beaucoup le taquiner. Seulement il faudrait que j’arrête. Parce qu’avant quand je le taquinais, il me sautait dessus et on faisait l’amour ou on baisait au choix. Mais maintenant, il ne peut pas me toucher, pas tant que je ne lui ai pas donné ma réponse. Et du coup, il se défoule en frappant. Oui, vraiment faut que j’arrête. Sinon, il va encore faire du mal. Bien trop de mal. Il est maintenant à quelques centimètres de moi et mon corps s’affole. Putain, pourquoi j’ai envie de lui là ? Pourquoi mon corps le réclame ? Pourquoi je suis comme ça ? Putain, Park Chanyeol, je te déteste, de toute mon âme. Pourquoi est-ce qu’il me fait cet effet ?


« Alors ? Tu n’essayes pas de me faire mal ? »


Il enlace ma taille. Je croyais qu’on ne devait plus faire ça. Mais, attendez. C’est moi qui me suis fait tout un film. En vrai, il n’a jamais dit qu’il allait arrêter de me tripoter et tout le blabla. Il me laisse juste du temps pour réfléchir c’est tout. Il n’a pas vraiment mis fin à notre relation. Elle est seulement en standby. Mon dieu que je suis conne d’avoir cru qu’il ne me toucherait pas.


« Haneul ? »

« Tu peux t’éloigner ? »

« Pourquoi ? » 

« Je … J’ai un peu chaud »

« Je vois. Allons dans ta chambre alors, je vais me faire un plaisir de te faire comprendre que ton corps me désire comme pas possible »

« Ah la ferme Chanyeol ! »

« Channie ? Tu es là ? »


Et voilà la nouvelle employée. Elle lui a trouvé un petit surnom. Bon, beaucoup de monde, surtout des nanas, l’appellent comme ça. Bon dieu, que je déteste sa voix. Elle est aigüe et me file un mal de crâne à chaque fois. Je ne me souviens même pas de son prénom. Hyeri je crois. Oui c’est ça, Hyeri. Je ne l’aime pas. A peine arrivée, elle a voulu faire sa loi. Seulement, HyeKyo l’a vite remise en place. Elle entre dans la cuisine. Chanyeol m’a vite lâchée quand il entendu sa voix. Je me suis tournée et m’occupe de nettoyer les quelques verres qui trainent dans l’évier. Chanyeol est à côté de moi, appuyé contre les meubles.


« Oh te voilà. »

« Salut Hyeri » lançais-je pour attirer son attention.

« Oh et Haneul aussi. »


Elle ne semble pas heureuse de me voir. Mais c’est réciproque ma belle. Je peux pas encadrer ta gueule de garce et ta voix de crécelle. Si je pouvais la frapper, je m’en donnerais à cœur joie, seulement comme je vous le répète constamment, je n’en ai pas, de force. Je suis trop maigre maintenant. J’ai perdu beaucoup de poids. Au moins dix kilos depuis un mois. Je devrais me frapper mais les cours me prennent beaucoup de mes nuits. Mais je veux être au top niveau. J’y peux rien, c’est dans ma personnalité. Je suis une battante qui bientôt va perdre un os si elle ne se nourrit pas.


« Vous faites quoi ensemble ? »

« Rien. Elle fait la vaisselle et nous discutons de nos cours. Voilà tout »

« Oh je vois. Enfin en vacances. Tu vas rester ici Channie ? »

« Non. Je pars en vacances avec Haneul et des amis »


Je me tourne à ce moment et croise le regard haineux de l’autre trainée. Oh elle ne semble pas très heureuse d’apprendre que je pars avec sa proie. Oui parce que pour une fois, c’est Chanyeol la proie. Et je sens qu’il va finir par craquer. Juste en voyant la tenue de Hyeri. Sa robe est courte. Elle a dû la faire rétrécir. Et son décolleté est extrêmement exagéré. Elle n’a aucune gêne. Un jour Madame va se rendre compte de sa tenue et elle va mal finir cette histoire.


« Vous allez où ? »

« Busan »


Chanyeol semble énervé de sa présence. Je soupire, souris à Hyeri, salue Chanyeol et disparais dans ma chambre. Je ne suis pas d’humeur à faire semblant d’aimer Hyeri et Chanyeol avait son regard dans le décolleté de l’autre. A quoi bon rester ? Ils vont finir par coucher ensemble et tant mieux pour elle. Je m’allonge sur mon lit et soupire. Au bout d’une heure, les prémices d’une grosse engueulade éclatent dans le salon. Monsieur Park hurle sur son fils. Le ton monte entre les deux et la voix de crécelle de Hyeri retentit. Mais Madame Park ne la laisse pas finir qu’elle la renvoie dans la cuisine. J’entends Chanyeol monter à l’étage. Il doit avoir tellement honte de ce qu’a fait Hyeri. Son père doit être dans une colère monstre. J’entends madame Park débouler dans la cuisine et hurler sur Hyeri mais je n’écoute pas, ça ne m’intéresse pas. Mon portable vibre. Sûrement Chanyeol. Je lis son message. Il exige tout de suite ma présence. J’ignore son message. Je n’ai aucunement envie de lui servir de défouloir ce soir. Puis je dois aller servir monsieur et madame ainsi que leur fille. Je sors de ma chambre en trainant des pieds. Je lisse le tissu de ma robe et entre dans la cuisine. Pas de Hyeri en vue.


Je commence à servir le repas. Les Park sont silencieux. Les disputes s’étaient un peu calmées depuis quelques semaines. Et celle-là est la première depuis une bonne semaine voir plus. Je n’ai pas vraiment compté. Madame me suit dans la cuisine.


« Haneul pourras-tu monter le repas de Chanyeol s’il te plait ? »

« Bien sûr »

« J’ai appris qu’il venait avec toi à Busan. J’espère qu’il ne t’a pas obligé »

« Non madame, je lui ai proposé de venir avec moi et mes amis »


Je préfère mentir. Madame est persuadée que son fils est adorable et tout. Si elle apprenait la vérité, elle nous en ferait une crise cardiaque. Je préfère alors mentir et la rassurer. Elle acquiesce et sort. Je termine de leur servir le repas et attends qu’ils aient fini avant de débarrasser et de préparer le plateau repas de Chanyeol. Les Park sont déjà montés à l’étage. Dans cette famille, on en partage pas un moment devant la télé avant d’aller se coucher. Je m’y suis faite mais je trouve ça triste pour JiYi. Elle est si jeune, elle a besoin de partager des moments avec ses parents et son frère. Mais non. C’est dommage. Cette famille ne sait pas ce qui fait que l’on reste une famille solide. Je devrais leur apprendre non ? Qu’est-ce que je raconte ? C’est moi qui dis ça, alors que mon père est toujours en pleine fugue de la crise de la cinquantaine.


Je termine le plateau repas et monte doucement les marches. Il ne me tarde qu’une chose, c’est de dormir. Ma valise est prête pour demain. Il me tarde de revoir ma mère et ma grand-mère. Vraiment. Je continue mon ascension. Je suis coupée dans mon élan par une Hyeri à moitié nue collée au mur par le corps de Chanyeol lui aussi à moitié nu ; Je ne m’y attendais tellement pas. Je suis douée dans l’ironie n’est-ce pas ? Seulement, quand je les vois s’embrasser, mes mains lâchent le plateau repas qui s’explose en mille morceaux sur le sol de l’étage. J’attire leur attention. Hyeri ne semble pas gênée et affiche même un sourire vainqueur. Vainqueur de quoi ? Il cherche juste à calmer ses nerfs parce qu’il ne peut pas le faire sur moi. Chanyeol, quant à lui, il ne sait pas où se mettre. Mon bordel a alerté les Park. J’entends les portes s’ouvrir. Chanyeol jette Hyeri dans sa chambre et enfile un boxer. J’ai un vertige bordel. Je me retiens au mur. Je suis vraiment épuisée.


« Haneul ! » s’exclame madame Park en se précipitant sur moi.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Qu’est-ce que tu lui as fait ? » vocifère monsieur Park à l’encontre de son fils.

« J’ai juste eu un vertige monsieur et j’ai lâché le plateau. »

« Chanyeol va chercher Hyeri pour qu’elle nettoie si elle n’est pas rentrée » ordonne sa mère.

Je vois le visage de ce trou du cul changer de couleur. S’ils apprennent qu’il a tenté de se taper l’employé, il va le regretter. Ils lui ont demandé d’arrêter de les draguer. Et il a promis. Mais Chanyeol ne sait pas tenir ses promesses malheureusement pour eux.


« Elle est rentrée » dis-je pour sauver l’affaire.


Il me remercie silencieusement. Mais je l’ignore. Je ne sais pas pourquoi mais mon cœur me fait mal. Les avoir vu comme ça, ça m’a fait mal. Moi qui croyais qu’il la fuyait, en fin de compte je me suis bien trompée. Et il y a une chose dont je suis sûre, c’est que même s’il me dit qu’il est à moi, jamais il ne le sera complètement. Pourquoi est-ce que ça fait si mal de le voir embrasser une autre ? Je ne suis vraiment pas normale. Je suis accro alors ? Je secoue la tête. Je ne veux pas être accro de ce connard. Vraiment pas. Je baisse la tête. Je vais m’évanouir ou c’est comment ?


« Haneul, tu devrais aller te coucher. Je t’aide à descendre viens »


Madame Park me soutient par le bras. Je ne regarde pas Chanyeol et suis madame jusqu’à ma chambre.


« Mais et le plateau repas. Il faut que je nettoie. »

« Ne t’en fais. HyeKyo doit encore être là. »


Je ne fais que hocher la tête. Je m’assois sur mon lit et soupire. Mon cœur me fait encore mal et je n’aime pas ça. C’est quoi cette sensation ? Je suis nulle en sensation. Il faudrait que je demande à ChaeLin. Elle saura m’expliquer ce que ça veut dire. On frappe à ma porte. Je n’ai pas envie de répondre. C’est sûrement Chanyeol. Ma porte s’ouvre et effectivement, l’autre con est là. Je détourne le regard et fixe mes cadres photos. Je me sens mal à l’aise avec lui dans cette pièce. J’ai envie qu’il parte. Il a encore l’odeur de Hyeri sur lui, j’en suis sûre.


« Haneul ? »

« Va-t-en s’il te plait »

« Haneul, je … »

« Retourne là-haut. Elle doit se demander ce que tu fais »

« Je l’ai renvoyé chez elle »

« Quel dommage. Tu ne pourras pas la sauter ce soir celle-là »

« Tu ne voulais pas monter »

« Ah c’est de ma faute maintenant ? Chanyeol tu n’as pas besoin de moi pour te taper qui que ce soit. »

« Tu ne voulais pas monter »


C’est qu’il radote l’autre enfoiré. Je continue ma fixette sur mes cadres. J’observe les photos que j’ai mises. Je souris en voyant une ancienne photo où l’on me voit avec mes parents. Chanyeol se rapproche et s’assoit sur le lit. Pourquoi ne peut-il tout simplement pas partir ? Pourquoi persister ? Il ne s’avoue donc jamais vaincu celui-là. C’est fatiguant.


« Haneul. J’aurais préféré que tu ne vois pas »

« Oh c’est dommage hein, j’ai tout vu »

« Arrête. »

« Arrêter quoi Chanyeol ? »

« Arrête juste ça. Je suis désolé. »

« Je me fiche que tu sois désolé. Mais vraiment tu vois. Maintenant j’aimerais pouvoir dormir. Demain on part pour Busan. »

« As-tu réfléchis à ta réponse ? »

« Non »

« Non ? »

« Tu vois Chanyeol. Je ne sais pas quoi te répondre. J’ai beau me creuser la cervelle, la réponse concernant notre relation reste floue. Je ne sais si je ne devrais pas accepter de continuer pour que tu arrêtes de te défouler sur ces pauvres étudiants ou si je devrais tout stopper »


Il ne répond pas. Il en fait que m’écouter. D’un côté ça m’arrange. Je peux parler et vider un peu mon sac.


« Pourquoi ? »


Mais il veut pas se barrer de ma chambre ce gros con ?


« Chanyeol sors »

« Non »

« Alors je sors. »

« Reste là et répond moi. Pourquoi c’est flou ? »

« Parce que ça l’est. J’ai encore du temps pour réfléchir bordel ! Donc laisse-moi ce temps. »

« Dis-moi la vérité Haneul. Je sais qu’il y a autre chose »

« Okay je vais te le dire. Tu as dit avant de me laisser un mois de réflexion que tu serais à moi comme je suis à toi. Ce qui voudrait dire que tu n’irais pas voir ailleurs. Seulement quand je vois que quand je refuse de monter te voir, tu te jettes sur la première pétasse en vue, ça me donne envie de te dire d’aller te faire foutre et qu’on a plus rien à voir toi et moi ! »


Je suis mal à l’aise mais au moins c’est dit. Il semble choqué par ma révélation. S’il me dit qu’il m’appartiendra, il est pas censé tenir sa promesse ? Moi, c’est bien ce que j’ai fait non ? Alors pourquoi ce ne serait pas la même chose pour lui ? Il se lève et s’approche de moi. Son sourire en dit long sur ce qu’il pense mais il ne dit rien.


« J’attendrais ta réponse pour voir si j’accepte le deal ou non »

« Tu m’emmerdes. »

« Je sais »

« Eloigne-toi maintenant. Tu as son odeur sur toi et ça me donne envie de vomir. »

« J’ai envie de toi là, tu m’as totalement excité en me criant dessus. »

« Dégénéré ! Ne me touche pas. »

« Haneul »

« Sors »


Il ne force pas. Je refuse qu’il me touche avec l’odeur de Hyeri sur lui. Je refuse qu’il me touche tout court. Je l’ai encore énervé et tant pis. Je sais qu’il n’a pas renvoyé Hyeri chez elle. Je sais qu’elle l’attend encore là-haut. Je le pousse hors de la chambre et claque la porte. J’en ai marre. Cette histoire me fatigue. J’espère qu’à Busan il ne va pas m’emmerder comme il le fait ici, sinon je demande à mon oncle de le faire disparaitre sous terre. Mais j’ai comme le pressentiment que mes vacances vont être mouvementées.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales