Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 184 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 115 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1723 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

ANGER
[Histoire En hiatus]
Auteur: Levy-chan Vue: 13473
[Publiée le: 2016-01-06]    [Mise à Jour: 2018-02-19]
13+  Signaler School-Fic/Amitié/Tranche de vie/Lemon Commentaires : 23
Description:
Je m'appelle Kang Haneul, ma vie ressemble en ce moment à celle d'un drama. Vous voyez le riche et la servante? Voilà ce qu'il m'arrive. Et je déteste ça. Seulement, je me fiche tellement de tout que je continue ma vie routinière tranquillement. Et même lorsque Park Chanyeol, le fils de mes employeurs, fait de moi son esclave sexuelle, son objet qu'il manipule tous les jours, je continue ma vie. Bref, ma vie ressemble à un drama et vraiment je déteste ça.

Je reviens avec une nouvelle fiction. Je l'ai en tête depuis Noël alors fallait que je la tape. Cette fois, j'ai pris Chanyeol. Je sais pas pourquoi, je trouvais que le rôle lui allait plutôt bien. Je tiens à prévenir tout de même que cette histoire contiendra presque à chaque chapitre du lemon, un langage plutôt grossier, vulgaire. J'y vais au feeling, donc je posterais irrégulièrement. En espérant que ça vous plaise !

[JE SUIS RESPONSABLE DE CE QUE J’ÉCRIS PAS DE CE QUE VOUS LISEZ]
Crédits:
Kang Haneul et son amie ChaeLin sortent tout droit de mon imagination. Ainsi que toute l'histoire.
Park Chanyeol ne m'appartient pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

De nouveaux sentiments

[3937 mots]
Publié le: 2016-01-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Les cours viennent de commencer. On est lundi matin et ça fait une semaine que Chanyeol ne m’adresse plus la parole. Depuis que je lui ai dit que je mettais fin à tout ce qu’il se passait entre nous, il ne me parle plus ni ici ni à la maison. Il m’ignore. Et je vous avoue que ça fait un bien fou ! Je suis libre de mes mouvements, j’assiste à tous les cours sans exception. Je le sens m’observer de temps en temps mais il a fini par arrêter de tourner son regard vers moi. Je me sens tellement plus tranquille. Et ça ne fait qu’une semaine, alors imaginez mon état de béatitude dans un mois. Ça fait aussi une semaine que je vois régulièrement Jisoo. Il a rencontré ChaeLin et Sandeul avec qui il s’entend plutôt bien, ce qui me rassure, sachant que ce sont mes seuls amis ici. Je commence à le connaitre et j’apprécie sa personnalité. Il est une personne sérieuse en cours mais à l’extérieur, lorsqu’on va boire un chocolat chaud au Starbucks, il est plus détendu, plus drôle et adore parler de tout. Je me sens bien en sa présence. Je sais que je lui plais et je le remarque de plus en plus dans ses gestes. De mon côté, je ne peux pas me prononcer. En réalité, j’ai un peu peur de me lancer dans une relation amoureuse, du coup, je reste pas mal sur la défensive avec lui. Puis je ne vais pas sortir avec un type que je connais seulement depuis une semaine.


« Haneul. Ce soir tu revois Jisoo ? »

« Non ChaeLin »

« Pourquoi ça ? »

« Il y a une réception chez les Park, je dois préparer un repas monstrueux avec les autres employés »

« Oh »

« Pourquoi donc ? »

« Je me demandais quand est-ce que tu allais accepter de sortir avec lui pour de bon. Haneul en couple, je demande à voir »

« Ce sera pas de sitôt ! »

« T’es chiante à être craintive comme ça »


Je ris doucement. Je le sais que je suis chiante. Mais j’ai tellement peur de ça. Aimer à en mourir, c’est pas fait pour moi. Alors je vais d’abord apprendre à mieux connaitre Jisoo et ensuite on verra. ChaeLin soupire et retourne à son occupation qui est de dessiner des petits bonhommes un peu partout dans ses cahiers de cours. Le professeur d’histoire de l’Asie de l’Est déblatère depuis trente minutes mais je n’ai pas vraiment suivi ce qu’il disait. Chanyeol et ses bouffons de potes font un bordel monstre. MinWoo a un rire tellement insupportable. J’ai envie de le frapper pour le faire taire. Et JooYoung ne cesse d’emmerder un gars de la classe. Ils n’ont vraiment que ça à faire. Pourquoi j’ai choisi de faire des études d’histoire déjà ? Ah oui, je ne savais pas que ces trois cons seraient là. Sinon, je me serais carrément abstenue et je serais en école supérieure à Busan. Je tente de me concentrer mais en réalité j’ai beaucoup de mal. Chanyeol vient de se faire changer de place et il se retrouve à ma droite. Je suis totalement mal à l’aise. Je n’ose même pas le regarder.


Le cours me semble interminable avec lui à mes côtés. C’est vraiment un supplice pour moi là. Je tourne discrètement un œil vers lui. Il a posé sa tête sur le bureau et semble dormir. Je soupire de soulagement. Il dort. Je fixe mon regard sur le tableau où le professeur écrit des choses que je ne comprends pas, n’ayant rien suivi. J’ai envie de me frapper. Pourquoi mon esprit est encore empli de Chanyeol ? J’ai pourtant tout arrêté avec lui mais il subsiste. Et ça ne m’arrange pas vraiment. J’espère que ce n’est qu’une passade. Si il reste ancré dans ma tête comme ça, ça va pas aller et je serais bonne pour aller voir un psy, ou un truc du genre. Je ne me comprends pas. Un mec vraiment mignon veut sortir avec moi, et moi je pense encore à l’autre bouffon. Je sursaute lorsqu’au moment où je tourne la tête vers lui, mes yeux croisent les siens grands ouverts. Il dort plus. Son regard est froid, indifférent mais il ne me lâche pas. Je détourne le regard. Je suis très mal à l’aise. Je l’entends rire et murmurer quelque chose mais je ne le comprends pas.


« Haneul »

« Hum ? »

« Demain après les cours, on va au karaoké ? »

« Encore ? »

« Ou alors on va au parc ? »

« C’est mieux, il fait pas trop froid demain »

« Je le dis à Sandeul alors »

« Okay »

« Tu n’invites pas Jisoo ? »


L’énergumène à mes côtés réagit lorsqu’il entend ChaeLin prononcer ce prénom qu’il n’aime pas. Il a relevé la tête et nous écoute. Je me reconcentre sur ma meilleure amie.


« Alors tu l’invites ou non ? »

« Oui, je lui dirais tout à l’heure »


ChaeLin me sourit et se lève lorsque le cours se termine. Il est midi. Je n’ai pas vraiment faim, mais je vais devoir me nourrir un peu. Cet après-midi, notre classe à sport. Ils ont changé les cours de place, ça devait leur faire plaisir. Je n’aime pas le sport, vous le savez déjà. Mais je n’ai pas le choix. Je ne vais pas sécher. Je me traine jusqu’à la cafétéria et un bras entoure mes épaules. Je relève la tête et croise le sourire de Jisoo.


« Tu ne m’as pas entendu ? »

« Oh non. Désolée, je réfléchissais »

« Comme à chaque fois »


Il rit et embrasse mon front. Il m’attrape la main et me tire dans la cafétéria. Je n’aime pas vraiment quand il fait ça, m’embrasser à sa guise sur le front. Mon cœur s’emballe à chaque fois, je me sens rougir et un sourire s’installe à chaque fois sur mes lèvres. Il commande pour moi. Ce type connait déjà mes goûts. Nous nous installons là où ChaeLin s’est installée. Sandeul nous rejoint rapidement. Nous parlons d’un peu tout, je propose à Jisoo de venir avec nous demain après les cours. Il a très vite accepté. Son sourire m’intimide tellement. J’avale un peu de mon repas. Je n’ai pas vraiment faim. J’ai un soucis non ? Nous sommes restés là une bonne demi-heure avant de sortir et de rejoindre nos classes respectives. Je revois Sandeul en sport de toute façon. Je dis seulement au revoir à Jisoo car ce soir, je ne peux pas aller au Starbucks avec lui comme à chaque fois. Le repas des Park tombe mal mais je n’ai pas le choix. Je suis aussi une employée chez eux.


ChaeLin est devant moi pendant que je traine derrière. Je n’ai pas envie d’aller en sport. Je suis la dernière à me changer. Vous voyez à quel point j’ai envie d’y aller ? Je traine dans les vestiaires. Et si j’y restais ? On ne se rendra pas compte de mon absence. Je vais rester là, c’est très bien. Je me pose par terre, contre mon casier. Je remonte mes genoux et soupire. Je suis super fatiguée en fin de compte. Pas épuisée hein, mais mentalement je suis exténuée. J’aimerais laisser beaucoup plus de place à Jisoo dans mon esprit, mais Chanyeol y est ancré. C’est fatiguant à la longue. Je pose mon front sur mes genoux et soupire encore. Je ne compte plus à ce rythme. Et lorsque la porte du vestiaire s’ouvre, je n’ai même pas de réaction. Pour vous dire à quel point je suis naze là. J’ai envie de dormir. Ou alors d’aller me promener. J’ai envie d’une glace. Oui avec ce froid, j’ai très envie d’une glace à la vanille, ou au caramel, ou les deux. Ou alors j’aimerais manger une crêpe. Oui une crêpe au chocolat ou au sucre, même au miel ça peut être bien. J’entends des pas s’approcher de moi mais je n’ai pas envie de bouger ou de relever la tête.


« Tu viens pas en sport ? »


Chanyeol. Il est vraiment la dernière personne que j’ai envie de voir en ce moment. Puis pourquoi il est là ?

« J’aime pas le sport »

« Je sais »

« Tu peux me laisser ? Ou tu comptes rester ici encore longtemps ? »

« Toujours aussi froide. Maintenant que tu ne veux plus rien de moi, tu penses que tu peux toujours m’envoyer balader ? »

« Je fais ce que je veux »

« Non Haneul, tu ne fais toujours pas ce que tu veux, pas avec moi »


Sa voix me file des frissons. Je les sens courir le long de mon dos et terminer sur ma nuque. Je resserre mes jambes contre moi. Je devrais fuir non ? Ce mec a souvent abusé de moi alors pourquoi je reste là sans bouger ? Pourquoi je n’ai pas envie de fuir ? Faut vraiment que je me frappe là.


« Haneul ? »

« Quoi encore ? »

« Est-ce que tu sors avec Jisoo alors ? »

« Non »


Il ne rajoute rien mais je sais qu’il sourit ce petit enfoiré. Non je ne sors pas avec Jisoo parce que je suis une putain de peureuse en amour et il est au courant de ça et ça le fait marrer. Je vais le frapper jusqu’au coma.


« Tu aurais mieux fait de rester avec moi Haneul. Tu n’arriveras jamais à aimer ce type. Tu n’arriveras jamais à le désirer comme tu me désires. Ton corps appelle seulement le mien aurais-tu oublié ? »


Je ne réponds. De toute façon qu’est-ce que je peux répondre à ça ? Il a tellement raison. Je ne peux même pas le contrer. Mon corps ne veut que lui et je le remarque tous les jours depuis une semaine, depuis que j’ai mis fin à ça. Il n’y a que lui qui en me frôlant peut faire réagir mon corps au quart de tour. J’en ai marre de ma vie.


« Haneul ! »


La voix de Jisoo remplit la pièce, ce qui me fait sursauter. Je relève la tête et je vois trouble. J’ai du mal à distinguer son visage. Il me parle mais je n’arrive pas à répondre. Je ne sais plus où je suis. Je me sens soulever et la voix de Jisoo emplit mes oreilles. Il essaye de me rassurer je crois mais je ne comprends rien du tout. Je ferme les yeux, j’ai une énorme envie de dormir. Mon corps est lourd, très lourd. Je me sens poser sur quelque chose de mou et soudain c’est le trou noir. Je sombre totalement. La voix de Jisoo résonne et s’éteint peu à peu.


Ah mon dieu ! J’ai un de ces mal de crâne ! J’ouvre les yeux et reconnait l’infirmerie. Je me suis donc évanouie mais pourquoi ? J’aurais peut-être dû manger un peu plus. Ou alors je me suis trop stressée pour rien. Je n’en sais rien. Je croise le regard de Jisoo. Il sourit faiblement et affiche une mine inquiète. Je m’assois sur le lit.


« Haneul, tu vas mieux ? »

« Oui, ça va. Il s’est passé quoi ? »

« Surmenage. Tu t’es évanouie à cause d’un peu de surmenage »

« Oh je vois. Rien de bien grave alors ! »

« Tu devrais rester là encore un peu. Ta classe est encore en sport. »


Je ne résiste pas. De toute façon, je n’aime toujours pas le sport. Je reste assise et me couvre avec la couverture. J’ai un peu faim et soif. Mais je n’ose pas bouger, j’ai l’impression que Jisoo fait barrage. Il semble vraiment inquiet et n’arrête pas de poser sa main sur mon front. Je n’ai pas de température, faut se calmer. Je me suis juste évanouie à cause du surmenage. Rien de bien grave, ça m’est souvent arrivé quand j’étais à Busan. Je dormais à peine, je travaillais beaucoup pour avoir les meilleures notes et j’aidais souvent les employés de la maison pour le ménage. Et à cette époque, j’avais aussi des cours du soir. Donc bon, ma mère m’a souvent trouvé en travers du carrelage de la salle de bain, évanouie. Je pose mon dos contre le mur et patiente. Le cours de sport est le dernier de cette journée. Je pourrais ensuite rentrer chez les Park pour préparer le gros repas pour la réception. Je m’étire un peu. Bon dieu que j’ai mal partout. Attendez ! J’étais pas en train de discuter avec Chanyeol avant de perdre connaissance moi ? Il est où ? Haneul ! Pourquoi tu cherches ce sale con ? C’est pas faux. Pourquoi je le cherche ? A vrai dire, je ne sais pas vraiment pourquoi je le cherche. Mon esprit a envie de l’apercevoir tout simplement.


Jisoo me regarde et m’offre un sourire que je lui rends automatiquement. Il se lève et se rapproche du lit avant de se pencher vers moi. Les bouts de ses doigts viennent effleurer ma joue. Je n’ai aucune réaction. Enfin je veux dire, mon corps ne frissonne pas, je n’ai pas de mouvement de recul suite à la gêne. Rien. Je me demande ce qu’il fait et je me demande pourquoi je n’ai pas de réaction. Je devrais non ? Il me plait donc je devrais être timide là et rougir. Alors pourquoi mes joues ne s’enflamment pas ? Pourquoi ? Je ne suis pas normale je crois. Il se rapproche encore plus et dépose ses lèvres sur les miennes. Je n’y mets carrément pas du mien et je n’apprécie pas ce baiser qui n’est pourtant pas désagréable. Mais je ne veux pas qu’il m’embrasse. Je ne veux pas qu’il fasse ça. Mon corps le repousse de tout son être. Il ne veut pas de Jisoo et moi non plus. Ça fait même pas une semaine que je le connais et il se permet de m’embrasser. Ça fait seulement une semaine que je le connais et je n’arrive pas à m’ouvrir à lui. Je n’en ai pas envie. Je ne veux pas rester avec lui. Je ne veux rien de lui. Je ne veux pas lui plaire. Je ne veux pas sortir avec lui. Pourquoi suis-je si conne ?


« Haneul ? »

« Désolée tu m’as surprise »


Il me sourit mais je n’ai plus une seule réaction face à ce sourire. Mon cœur ne s’emballe même pas. Il se rapproche encore de moi et m’embrasse une nouvelle fois. Je garde les yeux ouverts et je regarde à ma droite dans l’espoir d’apercevoir quelqu’un et de lui demander de l’aide. Mais je vois celui que j’aurais préféré éviter pour le reste de la journée. Chanyeol nous regarde. Ses yeux sont noirs de colère, il se mord la lèvre inférieure pour se calmer. Je ne sais pas ce qui le retient de sauter sur Jisoo. Mais il ne bouge pas et finit même par se détourner de nous. Mais putain, il pouvait pas venir m’aider ce con ? Je fais comment maintenant. Je décide de prendre mon courage à deux mains et je repousse Jisoo avant de le gifler. On m’embrasse pas deux fois ! Pas sans mon consentement. Et pas quand je ne ressens rien d’autre que de l’amitié.


Jisoo ne semble même pas choqué. Il me sourit et caresse mes cheveux. Qu’est-ce qu’il a ?


« Je suis désolé de t’avoir embrassée comme ça. »

« Ce … C’est pas grave »

« Tu sais Haneul. Un jour tu arriveras à te l’avouer »

« M’avouer quoi ? »

« Que tu es amoureuse de Chanyeol »


Je manque de m’étouffer. Il raconte quoi l’autre fou ? Il est malade de dire ça ! Je ne suis pas amoureuse de ce gars. Je ne suis pas du tout amoureuse de Chanyeol. C’est carrément impossible ce genre de chose. On est pas compatible. Même pour le sexe, on est pas réellement compatible.


« Je ne suis pas amoureuse de lui »

« C’est triste que tu ne veuilles pas le reconnaitre. Lui aussi a des sentiments pour toi. Mais vous ne savez que vous faire souffrir mutuellement. »

« C’est faux ce que tu dis. Il n’a pas de sentiments pour moi, et je n’en ai pas pour lui »

« Tu sais que parfois tu es fatiguante ? »

« Je sais »

« Un jour vous allez finir par vous rendre compte de vos sentiments »

« Pourquoi tu dis qu’il a des sentiments pour moi ? »

« Il est venu me voir dans le weekend. Enfin, il m’a donné rendez-vous. Il voulait que j’abandonne avec toi. Il ne voulait vraiment pas que je sorte avec toi. Il est extrêmement jaloux. »

« Il a fait ça ? »


Je suis sous le choc. Quel con ! Pourquoi est-il allé dire à Jisoo d’abandonner ? Aish, je suis bête. Je sais très bien pourquoi. Il veut seulement me garder près de lui pour me sauter quand il en a besoin, jusqu’à ce qu’il se trouve une femme et qu’il me laisse enfin libre. Pourquoi je pense à ça moi ?


« Oui il a fait. Haneul, ouvre les yeux un peu. Tu as peur de tomber amoureuse. C’est pour ça que tu ne vois pas tes sentiments envers Chanyeol. »

« Bon, ça suffit. Je ne suis pas amoureuse de lui. Maintenant, je vais mettre fin à cette conversation bizarre. Et je vais rentrer car un repas m’attend. »


Il ne rajoute plus rien et me laisse me lever. Il me stoppe un instant et m’embrasse sur le front une dernière fois. J’ai un pincement au cœur. Je n’ai pas réussi à m’ouvrir à lui. Et je trouve ça triste. Autant pour lui que pour moi. J’ai dû lui faire du mal à plusieurs reprises pendant cette semaine. Mais ce qui est sûr, c’est que non, je ne suis pas amoureuse de l’autre trou de balle. Ce n’est pas possible. C’est scientifiquement impossible. On est pas compatible. La seule chose qui ferait qu’on pourrait se marier un jour serait le mariage arrangé. C’est tout. Et encore, je ne pense pas que je l’épouserais même si on m’y forçait. Mais pourquoi je pense à ça ? Je secoue la tête et sors de l’école. Une voiture se stoppe devant moi et le chauffeur des Park en sort. Il me sourit et m’ouvre la porte arrière. J’hésite mais ça m’arrange. Le repas ne va pas se faire seul. Je monte sans rechigner au final et m’attache pendant que le chauffeur ferme la porte.


« Tu vas mieux ? »


Je sursaute d’un coup. Je ne m’y attendais pas et pourtant j’aurais dû. Le chauffeur des Park donc automatiquement il y a une chance sur deux qu’il soit dedans.


« Oui »

« Tu t’es laissé faire »

« Pardon ? »

« Tu sais de quoi je parle. Moi tu m’as repoussé à plusieurs reprises mais lui tu le laisse faire comme il le souhaite »

« Je ne me suis pas laissée faire. Il m’a eu par surprise » soupirais-je. Il me fatigue.

« Je ne pensais pas que tu étais au final une fille facile »


Je manque de m’étouffer avec ma propre salive. Une fille facile ? Moi ? Il a pas tout à fait tort vu comment j’ai accepté sa proposition de coucher régulièrement avec lui mais quand même, faut pas abuser ! Je l’ignore. Je ne peux faire que ça, et je ne sais faire que ça pour le moment. J’ai pas de contrepartie pour aujourd’hui. Puis à quoi bon, il aura toujours raison quoi que je dise. Il ne sait pas avoir tort ce type. Voilà la première raison qui fait que nous ne sommes pas compatibles. La voiture se stoppe presque brutalement devant la demeure des Park et je sors la première, ignorant Chanyeol. Je me précipite vers l’entrée des employés, mais il me rattrape assez vite. Il me tire jusqu’à ma chambre et ferme la porte à clés derrière lui. Je ne sais pas ce qu’il me veut mais je suis prête à me battre malgré ma force inexistante.


« Tu ne travailles pas. J’ai dit à mère que tu t’étais évanouie en sport. Elle veut que tu te reposes. Elle a bien trop peur que ta mère nous tombe dessus en passant qu’on t’exploite. »


Je soupire et lève les yeux au ciel. J’en ai marre de tout en ce moment. Mais ça m’arrange que madame Park me laisse me reposer. Je quitte mes chaussures et tente de le viser mais j’échoue. Je laisse mon sac près de mon lit et m’allonge sur ce dernier. Les draps sont frais et ça me fait du bien. Je soupire de bonheur là. Le visage toujours dans les draps, je réfléchis. Je me demande pourquoi mon cœur s’emballe à ce point quand il me parle. Je ne suis pas amoureuse de ce crétin. Et même si je l’étais, je n’arriverais même pas à le savoir car je ne sais même pas ce que c’est. Je ne connais pas les symptômes.


« Tu comptes rester dans ma chambre ? »

« J’ai bien réfléchis. Si tu ne veux plus continuer à coucher avec moi, on peut tout arrêter. »

« Je pensais tomber amoureuse de Jisoo tu sais. Mais je n’y arrive pas. Je ne sais pas ce que tu m’as fait et je te déteste de me l’avoir fait »

« Alors j’accepte d’arrêter. J’accepte ta décision. »

« Comment tu vas faire pour te calmer désormais ? »

« Je trouverais. Je te laisse un mois peut-être moins pour être sûre que tu ne veux plus être la personne qui me calme. Non, je te laisse trois semaines pas plus. Pendant ces trois semaines, on ne fera rien de sexuel toi et moi. Tu continueras juste à faire mes devoirs »

« Tu pourrais pas les faire tout seul ? »

« On excelle chacun dans un domaine différent. Toi les cours, moi le sexe »

« Prétentieux »


Il rit dans son coin et me rejoint sur le lit. Il veut sûrement se reposer. Je le laisse s’allonger à mes côtés. On se fait face et je suis mal à l’aise un peu. Mon cœur bat un peu trop vite à mon goût. Il ferme les yeux et j’arrive à me calmer. Il me laisse trois semaines pour me décider. Seulement trois semaines. C’est court et long à la fois. Je dois donc faire un choix. Je ne sais même pas ce que je veux au final. Dans cette infirmerie, lorsque Jisoo m’embrassait, je voulais que ce soit Chanyeol qui soit à sa place et maintenant que je l’ai en face de moi, je ne veux plus être à ses côtés de peur de souffrir de son comportement. Je suis de plus en plus étrange. Heureusement dans trois semaines, je rentre un peu à Busan. Je vais pouvoir me ressourcer.


« Laisse-moi plus de trois semaines »

« Pourquoi ? »

« S’il te plait »


Il acquiesce en soupirant. J’ai besoin de calme pour bien réfléchir. Et être chez ma grand-mère à Busan ne peut que m’aider à prendre une bonne décision non ? Son bras gauche se pose sur moi et me rapproche de son torse. Mon front contre le haut de son torse, il caresse mon dos, laissant ses doigts parcourir le tissu de ma chemise. Je ferme les yeux. Pourquoi ai-je un sentiment de bien-être dans ses bras ? Je ne suis pas normale. Vraiment pas. Enfin, j’ai plus de trois semaines pour bien réfléchir à ce que je veux. J’ai intérêt à faire le bon choix.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales