Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 465 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

EXO

"Blood and Sweat" Auteur: Wolflou Vue: 841
[Publiée le: 2017-01-20]    [Mise à Jour: 2018-01-17]
G  Signaler Drame/Yaoi (HxH)/Erotique/Amitié/Hétéro/Lime/Lemon Commentaires : 3
Description:
En Rome antique, on aime les combats de gladiateurs sanglants. Les hommes viennent pour le sang, les femmes pour la sueur sur les corps musclés et sexy des gladiateurs. Forts et combattants, ils ont tout pour plaire. Chanyeol est un des plus prisé. Sa maîtrise du glaive n'est plus à démontrer et est considéré comme un des meilleurs. Mais ça c'était avant... Maintenant, enfin libéré de l'esclavage, Chanyeol est devenu entraîneur et les affaires prospèrent.
Mais quand son conseillé Kyungsoo amène un adolescent maigrichon et peureux et le clame comme étant un prochain gladiateur, l'esclave affranchit ne le crois et le traîne dans la boue. Cet esclave adolescent fera alors tout pour que son désormais maître retienne son nom pour toujours : Baekhyun.
Mais comment vivre dans cet univers de plaisirs et de sang qu'est cette société romaine antique? Avec plus d'une centaine de gladiateurs à combattre, comment un petit esclave arrivera à montrer à son maître qu'il mérite la liberté ?
Pairing: Chanbaek
Crédits:
Les exo et les autres K-idoles ne sont pas issus de mon imagination, mais l'histoire est la mienne .
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 4

[2126 mots]
Publié le: 2018-01-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Enfin!!! Je suis contente de l'avoir fini celui-là! J'ai du le recommencer je ne sais combien de fois à cause de mon ordi qui sauvegarde pas TT.
Bonne lecture les louveteaux!

Blood and Sweat


Chapitre 4


PDV Kyungsoo


Cela doit bien faire sept ans que je suis arrivé à Rome. Je venais de la Grèce blanche, une partie de la Grèce où le soleil ne tape pas trop, d'où ma peau pâle, même si les rayons de l'astre de Rome m'ont frappé. Au départ, c'était mal partit... J'étais resté plusieurs jours sur le forum a essayer d'être vendu par le vendeur d'esclaves. Mais qui voudrait d'un petit gringalet tout jeune qui ne semblait ne pas avoir un poil de muscle ?

J'avais tendance à compenser mon manque de physique par mon esprit, en effet j'avais l'avantage de savoir, lire, écrire, compter et être bien avancé au niveau des sciences. Mon père était philosophe avant que notre pays soit ravagé par l'Aigle impérial.

J'étais à une énième vente aux enchères ce jour où tout a basculé.


-Un jeune esclave de 15 ans, doué pour les sciences et érudit. Une pièce rare...

-Oh ! Il ne saurai même pas soulever un bout de bois! Avait hué un homme dans la foule


Mon vendeur avait répliqué avec la nécessité d'un esclave secrétaire et de mes origines philosophique. C'est vrai qu'il n'y avait pas grand chose à dire à part que j'étais probablement plus cultivé qu'un plébéien (La Plèbe est le nom pour désigner le peuple).

On m'a donné 1500 sesterces pour commencer (environ 1140 euros, un sesterce= 0,76 euros, normalement un esclave coûte 2000 sesterces, donc Kyungsoo est sous valorisé). Un homme a baissé encore à 1400.


-C'est pour le cirque.dit-il


Au début, je n'avait pas compris. J'avais cru qu'il voulait faire de moi un gladiateur ou encore pour nettoyer les lieux... Mais en fait, il achète des esclaves à bas prix pour les faire dévorer par les lions dans les massacres quand il n'y a pas assez de prisonniers.


-2000 sesterces ! Hurla quelqu'un


Le silence se fit, on essaya de trouver qui était l'acquérant. Une main se leva et comme d'un coup, tout le monde s'écarta. Une jeune homme plus âgé que moi, mais pourtant de la même taille, y passa. J'entendais vaguement les murmures, mais j’arrivai à y mettre un nom sur cet homme.

Suho. D'un coup : flash... Suho le gladiateur. Un des plus grand du Colisée ! Qu'est ce qu'il a à investir en moi ?


-Vous êtes sûr de vous monsieur ?

-Tenez et donnez le moi !


Il m'a payé et m'a pris. Il m'a donné à un de ses serviteur et je l'ai suivit. Nous sommes arrivés dans une caserne et nous avons continué notre route jusqu'à une grande villa dans le Palatium (une colline de Rome). C'était celle de ce gladiateur.

Il m'a alors expliqué qu'il voulait faire de moi un gladiateur, et qu'il croyait en moi...

Il m'a promis ma liberté en l'échange de quelques faveurs, à savoir, servir dans des combats, faire les comptes et bien sûr, des services sexuels. Ça ne me dérangeait pas plus que cela d'être son putain quelque part. J'avais la protection, une formation et en plus de ça je prenais mon pied !

À la surprise de tous, j'étais devenu un très bon gladiateur et même si mon physique restait bah... Une brindille. Mais, tous s’accordait sur le fait que j'avais en moi la force d'une bête. Littéralement c'était vrai quand j'étais au lit avec Suho. Kkkk

J'ai quand même fait beaucoup moins de combats que Chanyeol car ils coûtaient chers vu la valeur qu'il y avait en jeu. Je faisait des beaux combats, j'étais un provocator. À savoir, j'étais armé d'un bouclier similaire à un légionnaire romain (un scutum) et d'une dague courte. Je me protégeais avec un casque qui me couvrait entièrement la tête et l'arrière de la nuque, ainsi qu'une armure qui me couvrait uniquement le sternum, une jambière sur la jambe gauche et pour parfaire le tout mon bras droit était enroulé de lin pour protéger mon bras dominant.

J'ai participé à des combats de groupes, à savoir que nous étions plusieurs binômes et nous devions nous massacrer entre nous, enfin si le public est d'accord bien sûr !

Je pense que dans ma vie, je n'ai tué que trois personnes et même un lion, c'est de là que vient ma réputation de force de bête. Au bout de 20 combats répartis sur 2 ans, mon prix était payé et j'étais libre. Du moins, je suis resté avec Suho, car malgré tout, nous avons découvert que nous nous aimions...

Je me rappelle de ce jour, j'avais gagné mon dernier combat et je soignait mes blessures dans ma cellule. Il était venu me voir :

  • Félicitation, tu as remboursé ton prix.

J'avais hoché la tête, je n'oubliais pas ma condition d'esclave même si je savais que j'allais redevenir libre. Il s'était assis sur mon lit et m'a regardé.

  • Installes toi entre mes jambes.

Je m'étais exécuté et il m'avais recousu une plaie dans le dos. Son contact n'avait jamais été aussi tendre que cette fois-ci. Bon, c'est dire que parfois au lit il assurait comme une bête, mais quand il y a un mauvais moment, un gladiateur qui est mort ou autre, il profitait plus et était plus tendre...

- Kyungsoo... Je sais que tu attends ce moment depuis cinq ans, mais... Peut être que je peux te proposer quelque chose...

Je retourne la tête pour le regarder et je lui dit :

- Dîtes-moi...

Il avait passé sa main dans ses cheveux et avait pour une fois, l'air inquiet...

-Tes qualités de comptable et de commercial ne sont plus à démontrer, je crois que grâce à toi, nous avons une telle fortune que l'empereur pourrait être jaloux. Donc, je ne sais pas si tu avais des projets dès que je t'aurai rendu libre... Mais j'aimerai te proposer du travail ici.

Je l'ai regardé un peu perplexe, si j'avais su à l'époque ce qu'il insinuait par là. J'étais à l'époque complètement naïf.


Je ne savais pas quoi faire après ma libération, je savais juste que ça allait être dur de trouver un travail étant donné que je serai affranchi. Il faut généralement trois à quatre générations pour que la famille de l'affranchi soit considérée comme réelle citoyenne au yeux des gens. Et je pensais à comment serai la vie sans Suho et j'avais de la peine... Je pensais que c'était juste de l’attachement à mon maître, mais la suite m'a prouvé le contraire. J'ai finalement accepté dans le cadre d'une réflexion et j'ai pu découvrir la vie de romain affranchi. C'était très différent, étant donné que je n'avait plus mes entraînements de gladiateur, j'en percevait quand même une retraite qui me permettait de vivre de manière aisée. Je travaillais essentiellement sur les comptes et les achats de la caserne. Je travaillais pour Suho bien évidemment et la chose que j'avais remarqué rapidement est qu'il ne me demandais plus de services sexuels. Je n'osai pas lui avouer que je souhaitait recommencer et que j'attendais un signe de lui.

Un jour, je faisait un rapport en réunion avec lui. J'abordais certains points quand il m'a touché délicatement le bras. J'avais frissonné et je m'étais tut... Il avait continuer de me regarder et de me toucher sans arrière pensées. Il avait relevé ses yeux plein de larmes et m'avait regardé droit dans mes prunelles.

- Tu sais parfois je regrette de t'avoir affranchi... T'avoir à moi...

Il s'était tut et m'avait regardé

- Maintenant il y a tant de distance entre nous et tu me manque... Je ne sais pas ce que tu ressens à mon égard, je n'espère pas de la crainte ou de la peur.

- Suho, c'est difficile pour moi de passer de la relation de maître-esclave à employé-salarié. J'essaie d'être correcte, de mériter ma place...

- Mais tu ne penses pas à moi ?...

- Si... Tout le temps.

Il m'avait regardé avec de gros yeux et ouvert grand la bouche, je continua mon explication :

- Je regrette aussi quelques points de notre relation d'avant... Les entraînements que l'on faisait tous les deux, les moments avant les combats où tu venais me souhaiter bonne chance, même au lit tu me faisais passé de bons moments... Et depuis que je suis affranchi, il n'y a plus rien... Et je sens que j'ai besoin de cela...

Il n'avait pas perdu une miette de ma déclaration et m'avais enlacé amoureusement...

On est donc restés ensemble. On a recommencé à coucher... enfin à faire l'amour. Rien à voir avec le côté bestial de nos rapports d'avant.

Mais ce bonheur n'a pas duré...


Suho voulait continuer les combats. J'étais contre, il était assez riche pour se permettre de ne plus rien faire et puis c'est pas les gladiateurs qui manque... Mais il ne m'écoutait pas. Pour lui l'adrénaline du combat valait tout.

Il a combattu Poings de fer... Le combat se passait bien, j’étais au premier rang, encore en train de me ronger les sangs...

Ils se paraient mutuellement les coups. Depuis pas mal de temps. Alors le public a hué et on a pris la décision de leur retirer leurs boucliers. Suho a attaqué le premier. Il a à peine eu le temps de lancer son attaque et d'arriver à hauteur du colosse, que celui-ci fit un mouvement de bras avec son épée de bas en haut, comme un uppercut... Et Suho se fit embroché et levé dans les airs...

Un silence se fit dans l'arène... Le grand favori des paris... l'homme de ma vie... Le colosse cria de colère et jeta le corps de l'homme de ma vie contre le mur où il rebondit...

  • NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!

C'était mon cri... Je me suis jeter sur le sable, oubliant le monstre à côté et rejoindre mon Suho... Il respirait gravement et semblait être déjà inerte...
- Suho...

Il me regarda comme si j’étais la dernière chose à voir sur terre...

  • Mon Kyungsoo...

Je le prit dans mes bras et pleura toutes les larmes de mon corps... Je sentit aussi sa main sur mon dos. Comme une dernière étreinte...

  • Kyungsoo... Je suis désolé...

  • Suho...

Il plongea son regard dans le mien et me sourit tendrement.

  • Je t'aime Kyungsoo... ma plus belle gloire a été de t'aimer...dit-il en me caressant la joue

Je prit sa main dans la mienne et la colla encore plus tout en l'embrassant.

  • Je t'aime Suho...

Et c'est alors qu'il m'embrassa, tendrement... Et dans son dernier souffle qui entra dans ma bouche, il me dit ''Je t'attendrait dans l'autre monde...Je t'aime''... Et il mourut dans mes bras...

Dans le Testament de Suho, il me léguait tout ce qu'il a acquit par lui même dans sa vie. Tout ce qu'il avait reçu de sa famille alla à sa famille. J'avais donc l'école, sa fortune et des gladiateurs à ma charge. Mais avec une expérience comme celle-là, j'ai juste compris que ma place était derrière les comptes. Donc je ne pouvait pas entraîner les gladiateurs.

Après cela, je suis venu à chaque combat de Poings de fer. A chaque fois, je priait pour que sa carcasse finisse en charpie et qu'elle soit jetée aux lions !

Ma foi mon vœu se réalisa plus vite qu'espérée car il affronta Chanyeol. Si il avait gagné, je l'aurai tué de mes propres mains. Mais Chanyeol m'a offert un spectacle très jouissif... C'est alors, que j'ai eu l'idée du siècle. Proposer à Chanyeol de me rejoindre en tant qu'entraîneur. On se connaissait vite fait mais nous sommes devenu amis à ce moment là.

J'ai tout de même déménagé l'école car ça me rendait trop triste. Je laisse le passé là où il est, et j'espère que les nouveaux propriétaires seront heureux. Je me rends tout de même encore au temple où est conservé l'urne où repose les cendres de mon ancien maître et amour.

Désormais, ma place est trouvée. Mais il n'y aura rien de plus qu'un fantôme à mes côtés...


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales