Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Dans la ville
    Aleph-Écriture
    Nb de signes : 2 500 - 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Noir
    Noir d'Absinthe
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Torbalan #2
    Torbalan
    Nb de signes : 3 500 - 25 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 24/06/2019
  • Micro-édition à l'atelier
    Association Constellation
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Faux-Semblants
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 29/09/2019
  • Amour, sexe et nourriture
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 8 000 sec
    Genre : érotique
    Délai de soumission : 21/05/2019
  • Prix Zadig de la nouvelle policière 2019
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/08/2019
  • Roman inspirant
    INDIGRAPHE édition inspirante
    Nb de signes : 235 000 - 500 000 sec
    Genre : fiction - contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Revue Gaueko no 2
    Éditions Les ruminant-e-s
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - poésie - merveilleux
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Amours Surnaturelles
    L'Alsacienne Indépendante
    Nb de signes : < 90 000 sec
    Genre : paranormal - romance
    Délai de soumission : 30/10/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Dong Bang Shin Gi

Les TVXQ ? ouais ouais.. Ce sont des.... potes .... Auteur: Elsaoki Vue: 2041
[Publiée le: 2014-01-26]    [Mise à Jour: 2014-04-08]
G  Signaler Romance/Humour/Amitié/Sans magie Commentaires : 13
Description:
Marie est une lycéenne franco-coréenne. Ayant vécu en France durant toute son enfance, ses parents décident de lui faire découvrir son pays maternelle.
Alors qu'elle se promène dans les rues de Séoul, un homme la bouscule. Sans faire attention, ils s'échangent leur portable ce qui va causer quelques ennuies, puisque le portable que Marie détient n'est autre que celui de Max Changmin, le chanteur du grand groupe TVXQ.
Crédits:
les TVXQ et autres stars ne m’appartiennent pas. Marie et les autres personnages non connus , eux, m'appartiennent.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Il faut parfois une dispute pour faire naître autre chose...

[1510 mots]
Publié le: 2014-03-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour ! Voici le 8eme chapitre de cette fic !!
Dans ce chapitre, je vous parle un peu de la danse (mais pas beaucoup, pour l'instant huhu~) car c'est ma grande passion avec le chant et je voulais vous la faire partager, donc voilà je vous souhaite une super bonne lecture !

Quelques personnes s’étaient ramenés en entendant du bruit dans le couloir.

Marie savait bien que venir à l’improviste au travail de son père pouvait lui

causer quelques ennuis. Mais là, c’était bien plus qu’important.



Mr. Bazonnet l’entraîna dans son bureau et se mit dos à elle, regardant par la

fenêtre, le regard coléreux et perdu.



-Qu’est-ce qui te faire croire que je te cache des choses ? demanda-t-il à sa

fille, d’un air plus que sérieux.



-Je ne le crois pas, je le sais. Je suis certaine de ce que je j’avance. Tu crois que

je n’avais pas remarqué que tu m’avais pris la petite boîte qui date de mon

enfance ? Et vous n’étiez pas très discret tout à l’heure avec maman à parler

« que ce serait dangereux si je le revoyais » !! Franchement, vous me décevez !

Vous croyiez quoi ? C’est sûrement pas si grave que ça et pourtant j’ai peur

parce que vous ne voulez pas me le dire !!



Le père de Marie se retourna sous les propos de sa fille. Elle en savait

beaucoup… Trop…



-Marie… En fait… hum… Comment dire...



-Cela a un lien avec Chun Yong ? C’est lui que je ne dois pas revoir ?



-C… Chun Yong ?



-Oui, Shim Chun Yong ! Ne nie pas, je sais qu’il a quelque chose avoir avec

cette histoire ! Je le sens !



-Shim Chun Yong ? …heu… Ooohh… Oui, oui hum… Chun Yong… Euh…

C’est… un jeune… garçon qui … vivait en France il y a longtemps et… vous

vous êtes rencontrés et… vous étiez tout de suite bien entendu. Tu dois

sûrement t’en souvenir… Vous étiez unis comme les doigts de la main.

Balbutia-t-il incertain.

Mais un jour, il est reparti en Corée du sud, son pays natal … et n’a plus donné

de nouvelles. Comme nous sommes venus nous installés ici, j’ai pensé que

peut-être, tu voudrais chercher à le revoir et j’ai eu peur que…



-… Que quoi ?... Qu’on se revoit ?



Le français baissa la tête, triste. Il n’aimait pas voir sa fille souffrir, surtout à

cause de lui. Que pouvait-il lui dire de plus ? Il s’en voulait de lui dévoiler ce

qu’il allait dire, mais il ne fallait plus que sa fille s’inquiète de quoi que ce soit.

Elle devait reprendre sa vie, tranquillement sans le revoir.



-Il a un travail, maintenant. Il ne peut plus se permettre de te voir, il est très

occupé. C’est un adulte et…



Il se pinça la lèvre inférieure, car il savait que cette dernière phrase allait faire

beaucoup de mal à sa fille.



-Il t’a sûrement oublié, non... C’est sûr… alors tu ne dois plus t’occuper de lui

je suis désolé.



Marie fit un pas en arrière, puis deux. Les yeux fixant son père, sans

expressions. Elle finit par sortir en courant. Elle n’était plus en colère contre

son père, elle était rassurée qu’il lui ai dit la vérité. Mais ce sentiment qui lui

pressait le cœur, quel était-il ? Comme si on lui arrachait quelque chose

d’essentiel à sa survie…

Ce Chun Yong… Il n’avait pas l’air si occupé que ça quand elle l’avait vu, et il

n’avait pas l’air « adulte » comme son père le lui avait dit.

Ce fameux Shim Chun Yong ne lui disait pourtant rien… Elle l’avait rencontré

en France ? Vraiment, ce nom ne lui revenait absolument pas… Son visage ne

lui revenait pas non plus… Et la dernière fois où ils s’étaient vus dans le parc, il

portait des affaires sur son visage, Marie n’avait donc pas pu le regarder

attentivement. Elle distinguait juste sa silhouette.

La jeune fille arriva dans un des nombreux couloirs de l’agence. Elle releva la

tête, en cherchant la sortie. Peine perdue, elle était dans une impasse. Qu’est-

ce que c’était grand ce SMTOWN !! Elle n’aurait pas dû partir comme ça du

bureau de son père… Lui demander un plan aurait été favorable !



Elle souffla un bon coup. Elle se retourna mollement et sursauta quand elle fit

face à… un torse ?

Elle releva la tête.



-Ho ! Yunho…dit-elle formellement



-Salut. Tu vas mieux on dirait. Répondit-il en baissant les yeux pour pouvoir

l’avoir dans son cadrage.



-On va dire ça… Hum…



Marie regarda autour d’elle sous le regard de plus en plus amusé de Yunho.



-Tu es perdue ? lui demanda-t-il sur le point de pouffer de rire.



-Absolument… pas… je … cherche la sortie, ce n’est pas la même chose.



-Oui, oui…Bon, viens avec moi ! dit-il en souriant.



Marie le trouvait bien gentil tout à coup. Peut-être qu’il l’avait toujours été,

mais que la jeune fille ne l’avait pas remarqué.

Les deux gogos arrivèrent dans une pièce où la lumière était éteinte. Le

chanteur l’alluma et ce fut une grande salle de danse qui s’offrait aux yeux de

Marie. Cette dernière avait toujours adoré danser. Cela la détendait. Une

manière de se relâcher après une dure journée.



-Comment tu la trouves ? Elle est géniale, n’est-ce pas ? dit le chanteur en

parlant de la salle.



-Tellement… s’exclama Marie en s’extasiant devant les immenses miroirs.



-Tu aimes danser ?



-Tellement !! répéta la franco-coréenne en tournant sa tête avec enthousiasme

vers Yunho.



Celui-ci se dirigea vers une stéréo immense implantée dans le mur. Ils avaient

les moyens à la SM ! pensa Marie.

Il enclencha une musique. Celle-ci fit encore plus sourire la jeune fille. C’était

Step des Kara. Qu’est-ce qu’elle aimait danser sur cette chanson !! Ça lui

donnait une pêche pas possible ! Elle se plaça au centre de la salle, face au

miroir.

Elle lança un dernier sourire à Yunho qui la regardait en rigolant.



-Attention !! Mesdames et messieurs, la grande Marie va danser !! s’écria-t-il

tandis que la chanson débutait en paroles.



La jeune fille ne pouvait plus s’arrêter de sourire. Elle était dans son

environnement. Elle se sentait bien, très bien… Quand vint le refrain, elle

entendit un « wow » de la part de son nouvel ami et sourit de plus belle. Le

chanteur la rejoignit dans sa pêche ambulante et ils dansèrent tout en se

regardant via le miroir. Ils bougeaient un peu n’importe comment, mais le

rendu était plutôt pas mal. Quand la musique fut finie, ils marquèrent une pause, le temps de reprendre leur souffle puis ils se regardèrent en souriant tout en se retenant de rire.

Peine perdue puisque dès que leur regard se croisa, ils partirent dans un fou rire incontrôlable. Ils rigolaient tellement fort que certaines personnes qui passaient par là durent s’arrêter pour voir si il y avait un problème.

Il n’y en avait pas, juste que les deux personnes relâchaient leur stress respectif.

Quand les deux amis furent calmés, Marie s’essuya les quelques larmes de rire

qui avaient coulé.



-Ha… ça fait du bien ! Merci… ça m’a changé les idées … commença-t-elle



Le jeune homme sourit face à cette remarque. Il commençait à apprécier cette

petite Marie. Elle aimait danser, comme lui, et elle avait une pêche quand elle

bougeait sur la musique.



-Où as-tu appris à bouger comme ça ? Il y avait quelques faux pas, mais

l’énergie que tu dégageais nous les faisait oublier !



-Hein ? Ha bah, je sais pas… Dans ma famille, l’art est à l’honneur alors

chaque truc nouveau, on le teste et si on aime, on garde. Un jour, j’ai été à un

cours de danse et j’ai vachement aimé ! Donc, j’ai gardé !



Marie regarda sa montre et s’excusa auprès de son nouvel ami car elle devait

rentrer.



-Ha, et au fait… interpella Yunho. J’espère que ça va aller mieux avec tes

parents.



-ha... oui, merci … répondit Marie en baissant la tête. Heu… Dis…



-Oui, je t’écoute. Lui dit calmement le chanteur



-Tu crois que je pourrais revenir danser ici, c’est chouette…



-pff…hahahaha ! Il faut que tu voies avec ton père ! haha… allez, file !



Marie couru jusque dans le bureau de son père (car elle avait réussi à le

retrouver) et entra sans frapper.

Sans laisser le temps à Mr. Bazonnet de dire quoi que ce soit, elle se courba.



-Pardon, papa. Je n’aurais pas dû agir comme ça ! Si tu ne voulais pas me dire

cette chose, tu avais sûrement tes raisons… Pardonne-moi, je ne chercherais

plus à tout savoir…Moi et ma curiosité, tu sais… J’étais juste blessée car j’avais

l’impression que tu ne me faisais plus confiance…



Le photographe s’approcha de sa fille et l’étreignit de tout son cœur. Il s’en

voulait de l’avoir fait souffrir. Lui et sa fille était très proche et ne se disputaient

que très rarement et souvent pour des choses non importantes.

Les deux français sortirent du bâtiment par derrière et arrivèrent dans le

parking souterrain par où était passé Marie pour accéder au SMTOWN.

Alors qu’ils allaient arriver à la voiture de Mr. Bazonnet, celui-ci demanda à sa

fille de l’attendre quelques instants. La franco-coréenne vit un jeune homme

passer devant elle en marchant assez rapidement. Elle écarquilla les yeux

quand elle reconnut cette personne. Que faisait-il là ?



-Chun Yong ? s’écria-t-elle.



Commentaire de l'auteur Alors ? j'espère qu'il vous a plu ! J'y ai passé la journée ! --' je suis vraiment crevée mes amis.. hah ! à la prochaine ! je vous aime!!
Ho, et merci à ceux qui suivent, qui commentent cette fic! bisous !!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales