Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 791 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

BtoB

Le Jour et La Nuit Auteur: KimMinHye Vue: 9604
[Publiée le: 2013-01-19]    [Mise à Jour: 2015-10-03]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic/Amitié Commentaires : 68
Description:
Cinq jeunes filles de dix-huit ans sont en dernière année de lycée, tout était censé se passer normalement, loin du remue-ménage de la popularité, mais quand on est étroitement lié avec le groupe le plus en vue du lycée, on passe rarement inaperçu. Cette dernière année de lycée, risque d'être très différente des autres connues jusqu'à alors...
Crédits:
Les BtoB ne nous appartiennent pas, même si on aimerait beaucoup ^^^
Mais les personnage de WonYi, DaNa, MiRan, MinJi et JiHye, eux nous appartiennent, ainsi que l'histoire !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre N°13

[6983 mots]
Publié le: 2013-11-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello !
Nous sommes de retour avec un chapitre tout beau tout neuf !!
On est désolée d'avoir presque mit un mois pour l'écrire, mais on peut pas se permettre de faire comme l'an dernier ^^ La FAC c'est quand même plus dur que le lycée, même si on a carrément moins de cours :p
Bonne lecture ! :p

Point de vue de MiRan :

 

 

On se dirigea donc vers le  bureau des CPE, SungJae en tête de file tout fier d’avoir trouvé cette idée. Nous le suivions tout en discutant lorsqu’il s’arrêta en plein milieu du couloir alors qu’il restait encore une dizaine mètres, je faillis même lui rentrer dedans.

 

«  Mais SungJae ! Ça ne va pas de t’arrêter comme ça ! J’ai failli te rentrer dedans ! gueula HyunSik/

- Désolé Hyung, mais tu as vu ! dit-il en se décalant, nous faisant voir sa tête de poisson »

 

Et en effet il y avait de quoi la tirer, sa tronche de poisson, le bureau de la CPE était bombé, il y avait une queue d’au moins cinq mètres. Encore plus que le jour de la rentrée de la nouvelle année, ou tout le monde vient apporter son billet d’absence car ils ne sont pas allé en cours la dernière journée pour participer à la journée déguisé et faire les fous !

 

« Rassurez-moi ! Demanda MinHyuk, ne me dites pas que toutes ces personnes on eut la même idée que nous et sont venus s’inscrire.

- Je n’en sais rien, rien du tout, déclara SungJae en commençant à faire sa tête de déprimé »

 

AISH ! Je n’aime pas quand il fait cette tête-là, j’ai toujours envie de pleurer après en voyant qu’il va mal, ce garçon est trop chou, il finira par me faire craquer ! Mais qu’est-ce que je raconte !

 

« Et le Maknae tire pas cette tête ! lui dit HyunSik en lui attrapant la tête pour lui frotter énergiquement comme on fait avec un gamin, on va faire la queue avec MiRan, puisque que nous on est sûr d’avoir nos places. Allez-vous amuser vous !

- QUOI ! Non mais ! Criais-je, je n’ai pas envie de ….

- Ce n’est pas pour moi que tu le fais, répliqua méchamment HyunSik, mais pour les autres, avant de partir en direction du bout de la file.

- Hum, c’est vrai, de toute façon je t’interdis de penser que je pourrais faire quelque chose de bien pour toi, lui répondis-je sur le même ton avant de laisser les autres et de lui passer devant »

 

Grrr, ce qu’il  peut m’énerver ! Pourtant lorsqu’on a  tous finis dans la chambre de MinJi, que j’ai dormi avec lui, DaNa à coté, je pensais que c’était le début d’une amélioration, mais non ! Monsieur est bien trop fier et imbu de sa personne pour avouer qu’il avait tort ! Aish, j’en ai marre !

 

« Aish ! Dis-je en donnant un coup de pied léger dans le mur.

- Qu’est-ce que tu as, à encore t’énerver ? me demanda-t-il en s’installant à côté de moi.

- Ce n’est pas de ma faute, rien que ta présence à côté de moi m’est insupportable.

- Tu n’en fais pas un peu trop là ?

- Non pas du tout ! Dis-je en explosant, je fais des efforts parce que maintenant nos deux groupes sont réunis mais je n’oublie pas pour autant ce que tu m’as fait ! Jamais je n’oublierai ça, tu m’entends,  J-A-M-A-I-S !

- MiRan…

- Tu as vendu ta meilleure amie… tu m’as vendu…. Contre une conasse de chienne qui t’a largué mais même pas une semaine après. Comment veux-tu que je le prenne ?

- …

- Je n’attendais pas meilleure réponse. »

 

Je me retournai vivement pour ne plus qu’il me voit, quelques larmes me montant aux yeux, il est hors de question que je pleure devant lui ! Je le déteste…. Pourtant je n’ai pas pu m’empêcher de me sentir très mal en lui sortant toutes ces horreurs, à chaque mot, je voyais son visage se décomposer. L’attente fut de là, longue, très longue, tellement longue, trop longue. Même si je discutais avec les gens devant moi, je sentais bien le regard de mon ex meilleur-ami sur moi, il calculait tous mes faits et geste, ce qui me rendait mal à l’aise. Le problème c’est que bien vite je me retrouvai seule, les filles devant moi étant rentrées dans le bureau puisque c’était leur tour. Je regardai par le hublot ce qui se passait dans le bureau lorsque que la voix de HyunSik prononçant mon prénom me coupa. Je restais stoïque et continuais de regarder dans le bureau, il prit donc la parole.

 

« MiRan…. Très bien si tu ne veux pas me regarder, au moins, écoute-moi. Je suis désolé, désolé pour tout le mal que j’ai pu te faire endurer depuis le début du lycée, mais tu sais j’étais vraiment amoureux de cette fille, tellement amoureux que j’aurais pu faire n’importe quoi, et j’ai fait n’importe quoi. Je t’ai … abandonnée, délaissée, trahie, tout ce que tu veux et je m’en excuse, mais je sais très bien que je ne peux pas non plus t’obliger à me pardonner, alors voilà, je te le dis franchement, j’aimerais que tout redevienne comme avant, et je ferais tout pour à partir de maintenant, quitte à devenir chiant, c’est moi et ça sera toujours moi ton meilleur ami, que cela te plaise ou non. La balle est dans ton camp »

 

Je le regardai les yeux ronds, ne sachant pas quoi répondre, c’est une bonne idée certes…. Mais suis-je prête pour oublier toute cette histoire et reprendre à zéro ? Je ne pense pas. La porte s’ouvrit au même moment et il s’enfonça dans le bureau, je le suivais, silencieuse. Lorsque le pion nous vit, il nous sourit.

 

« Alors c’est pourquoi cette fois-ci ? Une bagarre entre vous deux qui a mal finis ? Ou bien…

- Non, non, non, rien de tout ça, on aimerait juste s’inscrire aux projets pour cet été.

- TOUS LES DEUX ? Vous êtes tombés sur la tête ? Ou alors vous avez prévu de pourrir le voyage…

- Rien de tout ça ! En réalité, nous sommes déjà inscrits grâce à nos parents, on aimerait juste inscrire les autres.

- Très bien, les noms ?

- Seo EunKwang, Seo MinJi, Lee MinHyuk, Lee ChangSeob, Shin JiHye, Park DaNa, Jung IlHoon, Shin DongGeun, Lee WonYi et Yuk SungJae.

- Très bien, c’est noté. »

 

Il replongea dans ses calculs soucieux, alors qu’on quitta le bureau après un petit «  au revoir ».

 

«  Attendez deux petites minutes ! Cria-t-il alors que HyunSik me tenait la porte pour que je puisse passer.

- Oui ?

J’ai un petit problème avec vos inscriptions… c’est-à-dire qu’il y a… une personne en trop, il faut enlever quelqu’un.

- Quoi ? ! Mais ! C’est impossible !

- Dans ce cas j’enlève le dernier de la liste, SungJae »

 

Ne nous laissant pas le temps de répliquer quoi que ce soit, le pion nous fit signe de dégager alors que d’autres personnes rentraient dans le bureau. On se retrouva donc à la porte avant même d’avoir pu dire quelque chose. Je regardai HyunSik, il semblait dépité.

 

« Je m’en fous, c’est toi qui lui dit.

- Quoi ? Criais-je, non mais tu es malade ! C’est qui le mec entre nous deux ?

- Toi.

- Quoi ? Non mais je n’y crois pas, c’est toi l’ami de SungJae, pas moi.

- Ah parce que SungJae n’est pas ton ami ? Depuis quand ?

- Mais… andouille ! Ce n’est pas ce que je voulais dire !

- A moins que … tu considères SungJae  comme plus qu’un simple ami ? me demanda-t-il avec sa tête qui ne me dit rien qui vaille.

- Yah ! Non mais ça n’ va pas la …

- Qu’est-ce qu’il se passe ici ? On parle de moi ! Me coupa SungJae en déboulant derrière moi avec les autres »

 

C’est à ce moment que HyunSik comprit au vu de l’énorme sourire qu’il arborait fièrement sur son visage. En même temps ce n’est pas très bien compliqué, purée mais SungJae qu’est-ce qu’il t’a pris de débouler comme ça derrière moi et de te coller presque à moi, j’ai l’air de quoi moi maintenant ? D’une énorme tomate qui a trop pris le soleil, voilà à quoi je ressemble ! Je me retournai vivement et vis que tous les autres étaient là aussi… purée mais comment je vais faire pour lui annoncer ! ? Malheureusement, ou heureusement, rien ne put sortir de ma bouche mis à part quelques balbutiements, à ce moment-là mon langage se rétractait à : «  Moi Tarzan, Toi Jane, bah,beu,bi,bo, buh » et je ne pouvais compter jusqu’à vingt que en utilisant mes doigts de pieds. Vive mon état mental à ce moment-là ! HyunSik voyant que j’avais du mal à …. A tout en fait, vint à ma rescousse ! Pour une fois qu’il sert à quelque chose celui-là…

 

« Euh oui, donc on a une bonne et une mauvaise nouvelle, la bonne c’est qu’on a réussis à rentrer et à donner tous les noms pour les vacances, la mauvaise c’est qu’il ne restait plus assez de place, dans le coup… SungJae…tu ne peux pas partir avec nous »

 

Et là tu as un long silence qui dure et qui dure…. Jusqu’à ce qu’il explose de rire, apparemment il n’a pas compris.

 

« Toujours aussi drôle HyunSik hein ! J’ai failli y croire ! Ah je trouve ça cool, on va passer nos vacances tous ensemble ! dit-il tout excité, on part à quel heure exactement ?

- Jamais.

- Hein ?

- Tu ne pars pas SungJae, ce n’est pas une blague, tu restes là, ils ont retirés ton nom de la liste car tu étais la cinquante et unième personne, je suis désolé mais… tu ne pars pas avec nous »

 

Il me regarda cherchant surement à dénicher une vérité dans mon regard, quelque chose qui lui permettrait de comprendre que HyunSik lui fait une mauvaise blague, mais rien. Lorsqu’il compris que ceci était la vérité et rien que la vérité, son visage se couvrit d’un voile de déception et il se mit à marcher droit devant lui, le regard vide, il passa entre HyunSik et moi, alors que les autres criaient son prénom sans aucune réponse de celui-ci qui n’était presque plus visible par notre groupe, mais alors que je reprenais enfin  mes esprits et m’apprêtais  à essayer de le rattraper, HyunSik m’en empêcha en m’attrapant par le bras.

 

« Laisse tomber MiRan ça sert à rien de vouloir le raisonner quand il est comme ça, il n’écoute rien, il vaut mieux le laisser seul.

- Mais…

- Chut, laisse faire le temps, tu ne peux faire que ça de toute façon »

 

Je soupirai, dégouté que mon meilleur… que mon ex-meilleur ami ait raison. La semaine va être longue, je le sens !

 

* * * * * * * * * * * *

* * * * * *

 

Je pensais que la semaine aller être longue, mais en fait … non…. Ça été pire que ça ! Premièrement on nous a appris que nos vacances aller être, si l’on peut dire notée et qu’elles conteront pour notre examen de l’année prochaine. Bon ça va, techniquement nous ne passons que le sport, et qu’un seul ! Ce qui veut dire que l’année prochaine nous aurons un trimestre en moins de sport à faire, c’est une initiative qui a été pris dans le but que nous ayons plus de temps pour travailler l’année prochaine ! Ouais… bah ça ce n’est pas dit ! C’est un mal pour un bien. Sinon, SungJae n’est pas venue en cours depuis lundi, la classe est tellement triste sans lui, je vous jure, ne plus avoir notre petit bouffon de service tout mignon ça fait mal, enfin surtout le côté mignon parce que bon le côté bouffon HyunSik et ChangSeob s’en occupe très bien. Enfin bref, je suis chez moi et je boucle ma valise, oui nous partons demain, mes parents sont partis il n’y a même pas une heure et comme ils ont peur que leur «  petit bébé » reste tout seul ils avaient appelés ma grand-mère, heureusement MinHyuk a eu la génialissime idée de nous inviter tous à dormir ce soir, comme ça nous partirons tous ensemble demain matin. Bien sûr il a aussi invité SungJae, mais là… c’est une autre histoire. La sonnette de chez moi me sortit de ma rêverie. Ça, ça doit surement être WonYi et les filles, on a décidé d’aller tous ensemble chez MinHyuk à pied. Je ne vois pas très bien ou c’est, les autres filles  non plus mais WonYi elle le sait et nous a dit que ce n’était pas très loin. Seul MinJi n’est pas là, oui parce que monsieur EunKwang avait peur que tout ceci ne soit un plan pour qu’elle rejoigne Peniel plus tôt. On n’a pas idée d’être aussi parano, mon dieu !

 

« Coucou ! Commença JiHye toute excitée.

- JiHye on s’est quittée il y a même pas deux heures !

- Je sais ! Oh câlin groupée ! dit-elle en nous attrapant toutes, les câlins groupées sont nuls sans toi et MinJi.

- Ouais… on est un peu trop serrée ! grogna WonYi avec son regard noir.

- Allez, let’s go ! »

 

JiHye partit donc en tête de file toute heureuse, peut-être même un peu trop. Je ne pense pas que ce soit le fait qu’on parte en vacances qu’il la rend comme ça, après tout nous sommes déjà partis en vacances toutes les cinq... hum…. C’est louche !

 

« Bon MiRan tu viens ? me demanda DaNa en voyant que je n’avais toujours pas bouger.

 

Hochant la tête, on partit en direction de chez MinHyuk, un quart d’heure plus tard, n’étant toujours pas arrivées et trainant toujours ma valise, je demandais à WonYi si elle était toujours sur de la route et là elle me regarda l’air penaude et se mit à rire bêtement, signe qu’elle était  perdue. Après une petite morale made in DaNa, on fit demi-tour et cette fois-ci elle trouva la route, la bonne. En moins de temps qu’il faut pour en dire on arriva chez MinHyuk. On n’eut même pas besoin de frapper que MinJi nous ouvrit, avec sa tête de blasée. Elle devait surement vous guetter.

 

«  J’ai cru que vous n’arriveriez jamais !

- Je ne pensais que ce serait toi qui viendrais nous ouvrir ! déclara JiHye avec un regard plein de sous-entendu.

- Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

- Je pensais que tu serais plutôt avec mon cousin en train de vous faire des papouilles dans un coin sombre de la pièce.

- JiHye, soupira-t-elle, ton cousin a beau être …. Oserais-je le dire… parfait avec moi… il n’en reste pas moins un mec, et un mec avec plusieurs mecs ça donne…

- Un truc pas cool, lui répondis-je »

 

Au lieu de nous confirmer par la voix, elle nous ouvrit la porte et nous invita à rentrer directement dans le salon après avoir laissé nos valises avec les autres dans l’entrée. Et lorsqu’elle nous ouvrit la porte, en effet cela donnait un truc pas cool, du genre le préjugée du gros tanguy en en six fois pire, C’est à dire la table basse rempli de pizza, de chips, de magazine automobile et un match de foot à la télé.

 

« Ce…

- N’est pas …

- Possible ! Finis-je à la place des filles »

 

MinJi acquiesça alors que JiHye se dirigeais déjà vers son cousin déterminée, elle le prit par l’oreille et le fit se lever.

 

« Shin DongGeun, j’espère pour toi que c’est  une blague, non mais c’est quoi ce comportement ? Rassure-moi ce n’est pas EunKwang qui te contamine ? ! Maintenant que tu as une petite amie, tu t’occupes d’elle ! Compris ?

- Oui, oui, mais aie, par pitié tu me fais mal !

- JiHye lâche-le, il n’a rien fait de mal non plus ! protesta MinJi.

- Attend on a galérer pour vous mettre ensemble, ce n’est pas pour que vous soyez chacun de votre côté hein ! Quand on a une petite amie on doit la respecter, et dans son cas je dirais même qu’on devrait être reconnaissant envers toi de le supporter ! Donc aller hop au boulot vous me nettoyez tout ça, et toi, tu t’excuses ! »

 

Elle lâcha Peniel qui partit directement vers MinJi sous le regard noir de JiHye, pendant que les autres rangeaient le salon de toute vitesse de peur de connaitre encore une fois les foudres de JiHye. Mon dieu, ce sont tous des soumis ! En même temps, quand on voit tous ce que subit Peniel. ChangSeob profita de la non-attention de JiHye pour faire rager Peniel en allant faire un bisou à MinJi avant de retourner dans la cuisine avec tout un tas de vaisselle salle laissant notre américain pester tout seul sous le regard attendrie de sa petite-amie.

Une fois tout ceci fini, on s’attela à faire cuire d’autres pizza et on lança un film : Les cinq légendes, mis à part la « mort » de sable ou certains, on ne citera pas de nom car ça attaquerait la fierté des garçons, ont versé leurs petites larmes, le film ne fut que rire, surtout la fin ou MinHyuk eut la bonne idée de sortir la connerie de l’année  : au moment où Jack Frost dit au petit garçon qu’il sera toujours dans son cœur en posant la main sur son torse et que MinHyuk réplique : «  Ah non ça c’est le sternum chéri, un peu plus à l’ouest ! » La crise de fou rire nous prit pendant un bon quart d’heure. Après ça on arrêta donc le film et après une petite discussion on décida de faire un jeu, le pauvre jeu pourri que tout le monde fait lors d’une soirée : Action-Vérité. Mais bon d’un côté ça m’arrange, je vais enfin pouvoir me renseigner sur ce qu’il se passe dans la tête de JiHye en ce moment.

« Alors qui commence ?

- Au con qui le demande !

- Ah,ah,ah, très drôle JiHye.

- Moi,moi, moi  je commence! cria ChangSeob…. Alors… bah tiens MiRan !

- Et merde !

- Si…sans parler de sentiments, d’après toi qu’elle est le meilleur petit ami entre nous tous ?

- IlHoon.

- Pourquoi ?

- Et ! Une question à la fois ! EunKwang… embrasse ChangSeob.

- Quoi ! »

 

Après des supplications, il le fit, et les actions continuèrent jusqu’à ce que l’on en ait marre, c’est ainsi que JiHye du tweeter à EunHyuk : Je t’aime… comme un tracteur aime le gazole. Que WonYi, IlHoon, JiHye et EunKwang durent chanter et danser I’m the best des 2NE1, que IlHoon du discrètement découpé une tenue de MinHyuk dans sa chambre, sauf qu’il s‘est fait chopé. La crise de fou rire de voir IlHoon se faire courser par un MinHyuk tout rouge. Après cette course poursuite qui les essouffla on décida donc de passer uniquement par des vérités, IlHoon reprit la main.

« Alors ChangSeob… es-tu… enfin … oui, es-tu amoureux en ce moment ?

- Oui, de mon super chaton ! dit-il  en pinçant la joue de MinJi, non plus sérieusement je suis amoureux de personne, pour le moment. J’ai aucune idée de question par contre, vas-y JiHye si tu veux !

- Ok, donc…. MinJi qu’elle est ta plus grande peur ?

- Mourir de faim.

- Non mais elle est sérieuse ! Cette grosse bouffe !

- Eh oui ! Bon à moi ! HyunSik ! Pourquoi es-tu fâchée avec MiRan ? Réellement. »

 

Sa question laissa un vieux froid dans la pièce, HyunSik me regarda l’air suspicieux, avant de répondre d’un air nonchalant.

 

« Je pense que si MiRan ne vous en a pas parlé, c’est qu’elle n’en n’a pas ressenti l’envie, ni le besoin, donc ce n’est pas à moi de vous le dire je pense. Désolé. Donc bah MiRan, pour toi qui a plus beau torse ?

- Ah tu aimerais bien que je réponde toi ! Hein ! Dis-je pour rigoler, et bah non ! ChangSeob pour la peine.

- Oh n’a dit la vérité !

- Eh connard ! Le frappa ChangSeob.

- Donc à moi, JiHye, pourquoi tu n’as pas retrouvé de copain depuis la première ?

- Bah je …. »

 

Et là gros choc ! JiHye se  mit à rougir, oh my god ! Je crois que j’ai trouvé le point sensible ! Je n’ai plus qu’à mener mon enquête sur ce moment-là ! J’allais pour reposer la question alors que la mère de MinHyuk déboula dans le salon, en peignoir, les cheveux détachés, oh mince, je crois qu’on l’a réveillé !

 

« Non mais vous êtes sérieux ? Allez-vous coucher ! Vous êtes au courant que vous vous levez dans trois heures, allez hop au lit ! »

- Grrrr, je te jure JiHye, je t’aurais un jour, je t’aurais !

 

* * * * * * * * *

* * * * * * *

 

La dernière valise chargées, je montai dans le bus et m’installai à côté de JiHye qui dormait paisiblement contre la vitre. HyunSik et ChangSeob, WonYi et DaNa, EunKwang et MinHyuk, Peniel et MinJi, étaient ensemble, laissant IlHoon, tout seul, d’ailleurs bizarre… techniquement tout le bus devraient être remplis vu qu’il y avait cinquante places … c’est surement un retardataire. Sept heures pile, le bus part du lycée lorsqu’une voix se fit entendre

 

« Attendez-moi ! »

 

Ah bah le voilà ce fameux retardataire, le bus se stabilisa, on entendit la soute s’ouvrir, une valise balançait à la va vite, et les portes s’ouvrir… OH MON DIEU !

 

«  SUNGJAE ! ! ! ! ! ! !  »    

 

 

 

Point de vue de HyunSik :

 

 

Mais qu’est-ce qu’il fait là lui ? C’est quoi ce bordel ? Non mais je suis content, je suis même très content qu’il soit là mais le pion était formel, il n’y avait plus de place, il a même barré le nom de SungJae sous nos yeux ! Je ne suis pas fou ! ChangSeob et moi-même avions arrêtés de rire dès qu’il était monté.... ne me dites pas qu’il a…

« Vu la tête que tu tires HyunSik, je vais répondre à ta question, je n’ai tué personne pour avoir cette place. A vrai dire, une fille est tombée malade, un truc très contagieux, elle ne peut donc pas venir sans nous contaminer, on m’a appelé hier pour me dire  que je prenais sa place »

 

Après avoir dit bonjour à tout le monde et des « je suis content que tu sois là ! », il s’installa à côté d’IlHoon, qui était plus que radieux, content d’avoir un camarade de trajet. Le bus démarra enfin, on quitta la grande ville pour la campagne, c’est parti pour un peu plus de trois heures de voyages ! Génial ! Enfin je ne devrais  pas trop m’ennuyer avec ChangSeob à côté de moi.

On commença d’ailleurs une discussion très intéressante dont je… ne me souviens plus le sujet, je sais juste qu’on a commencé à parler de Harry Potter et qu’on a fini sur la protection des girafes en Afrique. Cette conversation nous avait occupé toute une heure puisque MiRan était en train de réveiller JiHye qui avait demandé qu’on la réveille après une heure de voyage. Elle commença à immerger tout doucement, on discutait tous ensemble quand après cinq minutes de « coma », elle déclara tout joyeuse :

 

« Ça vous dit un jeu tous ensemble ?

- Oh oui ! J’en peux plus ! Je m’ennuie ! déclara ChangSeob.

- Ah bah sympa pour moi ! M’offusquais-je.

- Mais non ! Il ne faut pas le prendre comme ça !

- Bon vous êtes tous d’accord ? Alors on fait un loup-garou, c’est parti ! Alors HyunSik, tu seras le narrateur pour celle-là ! Dit-elle en me donnant le bon nombre de cartes »

 

J’acquiesçai et commençait à distribuer les rôles à chaque personne. Après avoir tous regardé leurs cartes, certains semblaient plus heureux que d’autres, ils me regardèrent.

 

« La nuit tombe, tout le vilage de Thierceleux s’endort, Cupidon se réveille et me désigne deux amoureux… très bien, les loups garou se réveillent et me désignent quelqu’un …. Très bien… les loups garou se rendorment… La sorcière se réveille, cette personne a été tué, veux-tu la ressusciter ? Veux-tu tuer quelqu’un ? Très bien, la sorcière se réveille, la voyante veux-tu voir la carte de quelqu’un ? Très bien, tout le monde peut se réveiller… »

 

Et une heure passa comme ça, à jouer, certaines parties étaient assez drôle, on a eu le cupidon ChangSeob avec le couple MinJi-Peniel, trop facile ! Mais aussi le couple EunKwang-JiHye, la tête qu’ils ont tiré quand ils ont vu avec qui ils étaient ! À se pisser dessus ! Je vous jure ! Moi en couple avec ChangSeob c’était drôle quand j’ai pu jouer ! On a eu la sorcière WonYi, ça à lui aller très bien ! Le seul problème c’est qu’elle s’est grillée, quand elle a reçu sa carte elle a rigoler d’un genre sadique, elle s’est fait éliminer au second tour ! Et le chasseur MiRan qui m’a tout de suite descendu … la garce !

 

 Et le reste était des loups-garous… dont DaNa… enfin personnellement je veux bien qu’elle me croque… MAIS QU’EST-CE QUE JE RACONTE MOI ! ! Bref… aucun commentaire… on joua pendant une heure, la dernière heure se passa en musique discussions et câlinages pour certains. On arriva donc assez vite au centre. Ah oui quand même ! Ils ne se sont pas moquer de nous ! C’est trop classe ! Le périmètre se développe tout autour d’un lac. On se croirait au Québec, je vous jure ! La neige en moins ! Nos chambres sont en fait des mobil homes en bois, style chalet, nous sommes entourées d’une immense forêt ! C’est magnifique ! Les salles de classe sont dans le même style, et la cantine aussi ! On peut faire de l’accro-branche, du canoë, c’est génial ! On va bien se marrer ! Et les chambres sont mixtes… QUOI LES CHAMBRES SONT MIXTES ! Il faut vraiment que je me calme, je vais mourir d’une crise cardiaque avant la fin du séjour sinon….

 

«  A vrai dire, c’est qu’il y a trop de filles et pas assez de garçons, mais ne vous inquiétez pas, c’est plus cool qu’au lycée, vu que ce sont nous, les pions, qui vous surveillez, on a donc fait des groupes par affinité. Bien sûr le groupe de 12 là, c’est vu vous êtes ensemble. Ça vous va ? De toute façon vous n’avez pas le choix....

- Pourquoi il nous le demande alors…. Chuchotais-je à ChangSeob, qui s’étouffa en rigolant,  espèce de baka !

- Alors les groupes sont…, on a quand même eu la gentillesse de vous mettre en face et à coté, alors chambre 333 : MiRan, JiHye, EunKwang, MinJi…

- QUOI ! gueula JiHye, mais c’est quoi ce tirage de merde !

- Je te rassure ! grogna EunKwang, ça me plais pas non plus…

- Pourquoi moi ? Pleurnicha MinJi.

- Vous pourriez être heureuse ! protesta MiRan, on est toute les trois ensemble quand même !

- C’est bon ! C’est fini ! Je peux continuer ! Alors chambre 334, à coté : Peniel, SungJae, IlHoon et WonYi.

- J’en ai marre… grommela WonYi.

- CA VEUT DIRE QU’ON EST ENSEMBLE VIEUX ! gueula ChangSeob.

- Et dernière chambre, juste en face, 444 : DaNa, HyunSik, ChangSeob et MinHyuk.

 

Après que les groupies d’EunKwang, et oui même dans un groupe de cinquante sur tout le lycée, il arrive à en avoir, mais vous avez ces petites bêtes elles poussent partout, comme des pâquerettes !  Enfin bref, après que ces mesdames je-fais-semblant-d’ être-digne-mais-je-suis-une-vrai-chienne aient pleurées toutes les larmes de leurs pauvres petit corps trop parfait d’anorexique, ouais je suis en forme aujourd’hui ! Vive la critique ! Enfin bref après cette séquence émotion digne des feux de l’amour, le directeur du camp  nous fit son petit speech habituel et arriva le moment que je préfère, les emplois du temps !

 

« Alors voici vos emplois du temps ! Vous êtes cinquante, ça sera donc une classe de cinquante, ça vous entraine pour la faculté un peu ! Vous aurez cours le lundi, mardi, jeudi et vendredi matin, pendant 3 heures ! Le mercredi, samedi et dimanche sont libres ! Et oui ça reste quand même un camp de vacances ! Il se peut que pendant les semaines qui arrivent des tâches vous soient distribuées comme punition si vous ne respectez pas le règlement ! Vous commencez tous les jours à neuf heures et terminez à midi. Le lundi matin : Histoire-Géographie, Coréen, et deuxième langue vivante. Le mardi matin : Deux heures d’éducation sportive puis mathématique. Le jeudi matin : Anglais, Coréen et Histoire-Géographie. Et le vendredi matin : Deuxième langue vivante, mathématique et une heure d’études obligatoire, c’est une heure pour faire vos devoirs, comme ça vous êtes tranquilles pour tout le week-end, et croyez-moi vos devoirs ne vont pas être aussi énormes et strictes que ceux que vous avez au lycée. Bon sur ce je vais vous souhaitez un agréable séjour chez nous ! Allez-vous installez ! »

 

C’est ainsi que je me retrouvais catapulté si je puis dire vers ma chambre, car ChangSeob était parti en courant tel une fusée et m’avait bien sûr, entrainé avec lui ! Tout ça parce qu’il veut choisir son lit ! Mais quel gamin !

 

«  On est les premiers ! S’extasia-t-il en essayant d’ouvrir la porte.

- Ouais, on est les premiers et on ne peut pas ouvrir, parce que tu n’as pas pris la clé, babo !

- Ah … bah oui… rigola-t-il.

-C’est ça que tu cherches ? Déclara une voix étrange derrière moi.

- YAH ! MinHyuk tu m’as fait peur ! Espèce de malade ! Ne refais plus jamais cette voix de psychopathe ! J’ai failli t’en foutre une !

 Pauvre tigrounet à grand quenotte ! Regarde l’expert ! dit-il en se retournant vers la porte qui était…. Ouverte ? »

 

 Il regarda sa main où était censé y avoir la clé puis compris. DaNa avait déjà posé sa valise sur son lit et commençait à ranger ses affaires.

 

« Vous mettiez du temps à ouvrir, se justifia-t-elle, et puis… je voulais être la première à choisir mon lit »

 

Voulant tous les trois faire la même chose, c’est-à-dire rentrer dans la chambre, on ne fit qu’une chose, on tomba comme des crêpes sous le rire de DaNa. ChangSeob fut le premier à se relever et choisit son lit, celui le plus près des toilettes, non mais ce mec, une vraie feignasse ! Enfin j’aurais fait pareille ! Il restait donc le lit à coté de DaNa et un autre, génial ! Je me dirigeai donc vers celui à coté de mon amie mais MinHyuk eut la même idée, on posa nos valises en même temps et lorsqu’on se regarda, un malaise se fit sentir, et merde c’est bien la première fois qu’il y a un froid comme ça entre nous ! Il me fit sa tête de chien battu et je ne pus résister bien longtemps et pris l’autre lit. Après tout, il y a ChangSeob à côté de moi ! Mais alors pourquoi ça me dérange autant que….

 

« CHANGSEOB ! cria DaNa

- Quoi ?

- Mais c’est quoi ça ? dit-elle en montrant du doigt, une montagne de nourriture.

- Bah quoi, j’ai fait mes provisions.

- Mais tu es au courant qu’on est nourri ici ?

- Je préfère être prévoyant, et pi ça, ça sera pour nos petites soirée « feu de camp », enfin tu vois le genre.

- Oui… enfin… ça prend quand même la moitié de ton armoire.

- Baliverne ! Il n’y en a jamais assez ! dit-il en continuant d’empiler des tonnes de sachets.

- Faut vraiment que tu arrêtes de trainer avec MinJi toi ! Ça te réussis pas ! »

 

Il me tira la langue et continua de remplir son armoire de tonnes de sachets, je fis de même, enfin avec mes affaires, je finis de ranger en un petit quart d’heure, en même temps que DaNa et MinHyuk, alors que ChangSeob, lui était toujours en train de ranger sa nourriture.

 

«  Mais euh sinon… tu as emmené des affaires ? Où ça se passe comment ? demanda MinHyuk moqueur.

- Ouais, j’en ai, elles sont ….. Là ! » Dit-il en nous montrant une toute petite valise.

- Tu sais que….

- J’ai fini ! S’écria-t-il en nous montrant sa pyramide de nourriture, on peut aller voir les autres ! J’ai une folle envie de les embêter là ! »

 

Il traversa la chambre en sautillant et passa devant sans nous attendre, non mais celui-là ! On quitta donc la chambre, et on confia la clé à DaNa, oui vaut mieux, pour tout le monde ! On descendit vers le lac, ChangSeob ayant enfin accepté de nous attendre, on se retrouva donc à l’entrée de la plage, entre plage et foret. Les autres nous attendaient déjà.

 

« Alors ?

- Ne m’en parle pas ! A peine arrivés que JiHye et EunKwang se sont pris la tête pour avoir le meilleur lit. Je ne vais pas tenir ! déclara MinJi en allant directement voir ChangSeob.

- Dans ces moments-là c’est moi qu’elle est censée venir voir ! grommela Peniel en s’installant à côté de moi sur un vieux tronc d’arbre.

- Ça tu ne pourras rien y faire ! Si elle à décider d’aller voir ChangSeob, elle ira voir ChangSeob, c’est une vraie tête de mule !

- Oui merci je connais encore le caractère de ma copine ! Enfin… je crois. »

 

Sur ce, tout le monde s’installa sur, ou autour de la souche d’arbre, MinJi s’étant enfin décider à rejoindre Peniel, nous formions une sorte de cercle et nous discutions de tout et de rien. E enfin comme d’habitud,e lorsque un chien arriva sur nous, ainsi que deux filles et un mec, c’était en fait les enfants du directeur qui avait 13, 14 et 16 ans, pour le plus vieux, et le chien leur avait échappé, on voyait d’ailleurs encore la laisse sur le chien, il s’était mis à courir vers notre direction juste pour jouer. Leur noms était, pour les deux petites filles : MinYeon et JinYeon et pour le plus grand : SeungHyun qui regardait EunKwang avec un air provocateur, mais pas méchant, le genre de regard qu’on a quand on a envie d’embêter une personne, mais pas méchamment. Les filles leur proposèrent de rester un peu avec nous, ils acceptèrent.

 Mais très vite leur chien nous rappela à l’ordre en indiquant très gentiment, c’est-à-dire en gueulant, sur moi en plus, que la promenade n’était pas finis. Ils nous proposèrent alors de venir avec eux  se promener dans les bois, comme ça en même temps ils nous feraient visiter. C’est donc avec cette ambiance bonne enfant qu’on partit explorer l’intérieur de cette forêt.  Tout se passait bien, les filles discutaient entre elles, d’après ce que j’avais compris DaNa s’était trouvé une copine, puisque JinYeon semblait être le même genre de personne : bosseuse à fond ! Nous, les mecs étions juste à côté. EunKwang, ChangSeob et SeungHyun étaient un peu plus à la ramasse, car ils n’arrêtaient pas de se lancer des paris débiles, du genre monter aux arbres et tout le tralala. Enfin un truc débile quoi ! Pour sûr là ils se sont bien trouvés tous les trois ! Je décidais donc de ralentir le pas et d’aller voir DaNa et JinYeon qui semblaient en pleine conversation philosophique et avait donc ralenti l’allure.

 

« Sinon tu penses quoi de voyage au bout de la nuit de Céline ?

- Euh… Je ne le connais pas, tu sais je n’ai que 14 ans, les livres de lycée je n’ai pas encore eu le temps de les lire tous mais je prends note.

- Ah oui, je te le conseille, il est vraiment bien, hors du cadre scolaire bien sûr.

- Ah oui, oui je confirme, dis-je en m’incrustant dans la conversation, Voyage au bout de la nuit est un roman d'initiation, signé Louis-Ferdinand Céline, Louis Destouches de son vrai nom, qui a été récompensé par le prix Renaudot en 1932. À la suite d'un défilé militaire, Ferdinand Bardamu s'engage dans un régiment. Plongé dans la Grande Guerre, il fait l'expérience de l'horreur et rencontre Robinson, qu'il retrouvera tout au long de ses aventures. Blessé, rapatrié, il vit le conflit depuis l'arrière, partagé entre les conquêtes féminines et les crises de folie. Réformé, il s'embarque pour l'Afrique, travaille dans une compagnie coloniale. Malade, il gagne les États-Unis, rencontre Molly, prostituée au grand cœur à Detroit tandis qu'il est ouvrier à la chaîne. De retour en France, médecin, installé dans un dispensaire de banlieue, il est confronté au tout-venant sordide de la misère, en même temps qu'il rencontre ici et là des êtres sublimes de générosité, de délicatesse infinie. Epopée antimilitariste, anticolonialiste et anticapitaliste, somme de toutes les expériences de l'auteur, Voyage au bout de la nuit est peuplé de pauvres gens  dans un monde où l'horreur le dispute à l'absurde sont reines. Mais, au bout de cette nuit, le voyage ne manque pas de drôlerie. Texte essentiel de la littérature du XXe siècle, il est dynamité par des expressions familières, argotiques, et un éclatement de la syntaxe qui ont fait la réputation de Céline. »

 

Et là tu as silence qui dure et…. Qui dure…. Et qui dure encore…. Et qui dure, mais putain c’est quoi ce bordel !

 

«  Pourquoi vous me regardez comme ça ? Dis-je en m’inquiétant.

- HyunSik, s’exclama DaNa, je ne savais pas que tu t’intéressais à la littérature,  en réalité je ne savais même pas que tu savais lire, tu fais tout le temps l’idiot il faut dire ! Pouffa-t-elle.

- Merci de me montrer enfin le peu d’estime que tu as pour moi ! Grognais-je en laissant un froid, rejoignant alors les autres, n’ayant pas envie de rester là »

 

Elles restèrent sur le cul, si je peux le dire ainsi, moi j’avais déjà rejoint les garçons et les autres filles qui s’aperçurent très vite que j’étais de mauvaise humeur et que ce n’était pas le moment de venir me faire chier. Environ cinq minutes après, on arriva dans une clairière où une espèce de grotte s’était formée dans les rocher. On se posa alors là, SeungHyun détacha son chien qui partit courir. Puis d’un coup, il demanda aux filles de leur donner d’après ce que j’ai compris : «  un objet sans importance pour elle mais assez gros quand même.» WonYi lui donna alors un bandana qu’elle avait dans les cheveux, il piqua alors un sprint et rentra dans la grotte.

 

« Mais qu’est-ce qu’il est en train de faire ? demanda MiRan

- Je crois savoir, déclara ChangSeob, mais j’espère vraiment que ce n’est pas ça »

 

Je restai perplexe quant à son comportement, mais il revint assez vite et lança un regard joueur à EunKwang et ChangSeob. Lorsque ChangSeob vit qu’il n’avait plus le bandana, il frémit. 

 

« Bon je suppose que vous avez compris ce que je veux, j’ai caché le bandana de WonYi au fond de la grotte, vous avez cinq minutes pour le retrouver. Un,deux, trois, partez ! »

 

 

EunKwang et ChangSeob partirent alors sur les chapeaux de roues, manquant de trébucher, faisant rire tout le monde. Mais les cinq minutes passèrent bien vite, SeungHyun les rappela plusieurs fois mais aucune réponse. Au bout de quinze minutes, cela devenait vraiment stressant.  Alors là ça ne m’amuse plus du tout !

 

« Allez les gars, c’est plus drôle, EunKwang, ChangSeob, revenez !  cria DaNa en espérant avoir une réponse des garçons toujours pas sortis de cette espèce de grotte.

- Ils commencent à être long, je m’inquiète… déclara MiRan, l’air soucieuse.

- T’inquiètes pas, je vais allez les chercher ! Dis-je pour la rassurer.

- Je viens avec toi ! déclara tout de suite MinJi, prête à partir.

- Ah non ! Non ! Non ! Toi tu restes là ! Ça ne sert à rien de tous rentrer là-dedans, on risquerait de se perdre plus qu’autre chose.

- Non mais alors là si tu crois que je vais rester là à batifoler alors que mon frère et mon meilleur ami sont dans cette grotte et ne nous répondent pas tu te fourres le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate mon cher ami ! Alors maintenant tu arrêtes de faire le zouave et tu viens avec moi !

- Quoi ! Je fais le zouave moi ! Explosais-je, tu… tu n’as pas le droit de me parler comme ça ! Dis-je en empoignant son bras, moi aussi je suis inquiet je te signale ! Alors maintenant on y va !

- Mais… Calmes-toi HyunSik.

- Chut ! Tu te tais maintenant ! »

 

Je la trainais derrière moi n’ayant toujours pas lâché son bras, on rentra dans la grotte et lorsqu’on ne voyait presque plus la sortie je la lâchai et sortis mon téléphone pour éclairer devant nous.

 

« Je suis désolé, dit-elle d’une voix toute penaude.

- De quoi ? Soufflais-je essayant plus de repérer les garçons.

- Pour toute à l’heure, mais tu sais, ce n’était pas méchant, je le pensais pas vraiment.

- Je le sais, me confessais-je à mon tour, mais c’est juste que… j’aimerais qu’on arrête de me prendre tout le temps pour un idiot ! J’aimerais juste qu’on se rende compte que je peux être aussi une personne sérieuse de temps en temps.

- Mais on le sait HyunSik. C’est juste que…

- Que ?

- Que je ne sais pas, on a tellement l’habitude de te voir faire le pitre avec ChangSeob que ça devient une habitude.

- Ouais enfin personne ne me prends au sérieux après, et je t’assure que c’est chiant. 

- C’est par rapport à ce qu’a dit DaNa toute à l’heure, ça ta vexé ?

- A vrai dire…

- Tu l’aimes beaucoup plus que tu ne voudrais c’est ça ?

- Hein ?

- Tu ne réagirais pas comme ça si c’était moi, JiHye, WonYi ou même MiRan qui t’avais répondu comme ça, je n’ai pas raison ? 

- Et bien je… »

 

Maintenant qu’elle me le dit, c’est vrai que je réagis plus fortement quand ça vient de DaNa, mais ça ne veut pas dire que je … je remerciai à ce moment la grotte d’être vachement obscure cachant mes rougeurs sur mes joues à MinJi.

 

« Alors ?

- Je…. 

- COURREZ ! ! ! ! ! ! ! ! ! »

 

La voix de ChangSeob venait de résonner dans mes oreilles lorsque les parois de la grotte se mirent à trembler, on vit alors ChangSeob et EunKwang revenir en courant, ils nous passèrent devant et nous firent signe de les suivre, ou courra alors vers la sortie alors que des bruits de pierre qui se détachaient résonnaient juste derrière nous. Mais une pierre se décrocha juste devant nous, on fut obligé avec MinJi de sauter sur le côté alors que ChangSeob et EunKwang avait réussi à passer, on tomba tous les deux à terre, je me redressais tout de suite lorsqu’on je me sentis partir, je retombaissur les genoux  un énorme mal au crane, les pierres continuait de tomber, la dernière chose que je pus entendre fut MinJi criant mon nom puis le noir.


Commentaire de l'auteur
Alors il vous a plus ?
N'hésitez pas à nous donnez vos impressions :p
La fin est frustrante hein ! J'ai cru que j'allais tuer Camille, heureusement pour elle je suis à 200 km d'elle et je ne la vois pas avant un mois (t'es une chanceuse !!!)
Bref ! Nous vous remercions de nous lire et de nous donnez vos avis !! (pour ceux qui le font :DD)

Je tiens aussi à vous dire qu'il ne faut pas espérer avoir la suite avant un bon mois (désolée !!! >
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales