Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 28 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 871 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

BtoB

Le Jour et La Nuit Auteur: KimMinHye Vue: 9618
[Publiée le: 2013-01-19]    [Mise à Jour: 2015-10-03]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic/Amitié Commentaires : 68
Description:
Cinq jeunes filles de dix-huit ans sont en dernière année de lycée, tout était censé se passer normalement, loin du remue-ménage de la popularité, mais quand on est étroitement lié avec le groupe le plus en vue du lycée, on passe rarement inaperçu. Cette dernière année de lycée, risque d'être très différente des autres connues jusqu'à alors...
Crédits:
Les BtoB ne nous appartiennent pas, même si on aimerait beaucoup ^^^
Mais les personnage de WonYi, DaNa, MiRan, MinJi et JiHye, eux nous appartiennent, ainsi que l'histoire !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre N°11

[7304 mots]
Publié le: 2013-09-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello !!!
Nous revoilà après près d'un mois d'absence:D Mais nos vacances étaient chargées et nous avions d'autres projets en cours ^^ En espérant que ce chapitre vous plaisent :D Moi j'ai adoré :p c'est Camille qui a écrit et j'étais en mode *W* tout du long kekeke !!! :D

Point de vue de EunKwang :



Non, ce n'est pas possible ! Dîtes-moi que ce n'est pas vrai, c'est un cauchemar, un véritable cauchemar ! C'est ça je vais bientôt me réveiller chez moi dans mon lit et tout sera redevenu comme avant et.... KYAH ! QU'IL ARRETE DE L'EMBRASSER DEVANT MOI OU JE LUI ARRACHE LA TETE ! Mais qu'est-ce qu'il me prend ? Je sens en moi le vide et l’imposture ! J'ai mal au cœur, c'est bien l’une des premières fois que ça m'arrive, je vois les autres qui ont les larmes aux yeux, alors se pourrait-il que je considère, en fait, JiHye comme une amie ? Rah tout deviens si compliqué ! Assez ! Tais-toi mon cœur ! Rentre dans le rang et reste dans le silence! Enseigne-moi l’oubli au lieu de te plaindre! Je ne veux plus penser à ce que JiHye nous as fait, m'a fait, traîtresse !


« JiHye, renifla IlHoon en s'approchant d'elle, tu n'as pas fait ça, faux, dit-moi que c'est faux ?! Dit-il en la secouant dans tous les sens alors que elle ne répondait pas et se laisser secouer telle un robot »


SeungKyu rigola et poussa IlHoon qui tomba à genoux quelques mètres plus loin, des larmes de rages et de tristesse menaçant de tomber, quelque unes cependant réussissaient à passer sur ses joues. Je sentis à un moment moi-même mes yeux me piquer, est-ce que je pleurais ? Non je ne peux pas pleurer, je ne veux pas pleurer, pas pour elle ! J'essuyais tout ça d'un revers de la main et la fixais comme si elle allait se mettre à rire et en foutre une à ce gros con, mais elle ne faisait rien, bien au contraire, elle resta stoïque, à côté de ce … débile mental, elle aussi essayait de retenir ses larmes et arborait un demi-sourire fière. Hein ? Comment ça se fait qu’elle aussi ait envie de pleurer ? C'est son choix après tout alors pourquoi elle … OH NOM DE DIEU !


« Eh EunKwang qu'est-ce que tu fais ? Me demanda HyunSik alors que je venais de me relever tout droit comme un I »


Je me dirigeais vers elle sous le regard mauvais de SeungKyu, je fis comme IlHoon précédemment et me mis à la secouer pour qu'elle me réponde, alors que son nouveau « petit-ami » allait pour nous séparer je posais violemment mes lèvre sur les siennes espérant déclencher en elle un électrochoc, si elle m'en mets une c'est qu'elle veut vraiment retourner avec ce mec, sauf qu'elle n'en fit rien et se contentait de me regarder les yeux ronds, alors que je commençai à comprendre mon geste et moi aussi à tirer une tête de poisson, oui bah oui j'ai beau être quelqu'un qui s'amuse avec les filles, j'embrasse pas les gens comme ça sans raison, j'aurais pu trouver un autre moyen que celui-là pour la faire réagir avant pourquoi ? Je fus stopper dans ma réflexion par le poing de SeungKyu dans ma tronche ce qui sur le coup m’assomma un peu, il m'attrapa par le col de la chemise avant de me crier dessus.


« NON MAIS CA VA PAS DANS TA TETE ! QU'EST CE QU'IL TE PREND ! »


Sauf que je comprenais rien à ce qu'il me disait, ses paroles étant coupé par quelqu'un qui criait mon prénom.


« OH EUNKWANG ! Gueula MinHyuk.

- Quoi ?

- Ça va, ça fait cinq minutes que je te crie dessus.

- Mais il s'est passé quoi ?

- Bah rien, enfin si IlHoon et SeungKyu ont commencés à se battre et on les a séparés.

- Et moi ?

- Bah tu n'as rien fait, on n’avait pas besoin de quinze mille bras pour les séparer.

- Et JiHye ?

- Bah elle est repartie avec que veux-tu, c'est un sacré choc pour tout le monde, à mon avis il y a un truc louche la dessous, mais bon, pour l'instant on ferait mieux de rentrer et de manger, on y verra plus clair après.

- Alors je n'ai vraiment rien fait ?

- Bah non ? Pourquoi tu me demandes ça ? Tu es vraiment bizarre !

- Non pour rien »


MinHyuk haussa alors les épaules et se leva du banc, je le suivis quelques secondes après. Alors je n'ai rien fait, mais alors pourquoi avoir imaginé ça ? Était-ce … un rêve ? Les quatre heures de cours du matin furent longue set je n’écoutais les profs que d’une oreille. Lorsque midi sonna, on alla à la cantine et j’étais toujours dans mes pensées, pour la première fois on mangea tous ensemble, filles comme garçons mais l'ambiance n'était pas du tout là. IlHoon semblait en colère mais en même temps il essayait de trouver une suite logique à toute cette histoire, il ne semblait pas vouloir y croire.


« Toi non plus tu n'y crois pas hein ? Lui demanda MiRan.

- Hum, se contenta-t-il de dire.

- J'ai beau ne pas la connaître beaucoup, commença HyunSik, ça me paraît vraiment étrange de la part de JiHye de retourner avec SeungKyu alors qu'elle s’était promis à elle-même de ne jamais refaire une erreur pareille, à mon avis il y a quelque chose qu'on ignore.

- Tu sais que si tu n’étais pas si bête, tu pourrais presque être intelligent, le taquina DaNa.

- Ah, ah, ah très drôle. Non mais je pense que c'est un moyen pour nous éloigner d'elle, il doit avoir un moyen de pression mais laquelle ?

- Pourquoi, commençais-je, enfin je dis ça comme ça, mais pourquoi IlHoon et MiRan, vous ne lui proposez pas quelque chose que vous savez qu'elle ne peut pas refuser, on verra bien si c'est ça, non ? »


IlHoon me regarda l'air de dire : mais depuis quand tu t'occupes autant de JiHye ? Non mais ça va oui ! Je ne suis pas un sans cœur non plus. MiRan le regarda avant de lui dire


« On pense à la même chose ? »


* * * * * *


* * *



« Ca ne marcheras pas votre truc ! Grognais-je pour la je ne sais combien de fois de l'après-midi.

- Bon EunKwang si tu n'es pas content d’être là tu t'en vas ! S'énerva MiRan, mais laisse nous finir cette opération tranquille, je connais très bien JiHye et je sais quelle ne raterait jamais une occasion de voir ce film.

- Mais... commençais-je.

- Mais tu vas la fermer, me coupa ma sœur, on te dit que ça va marcher, bon elle est peut-être un peu en retard, dit-elle en consultant sa montre, on ferait mieux de lancer le film parce que sinon ça fait un peu cramée si on attend qu'elle pour commencer »


IlHoon acquiesça et lança le film alors que ChangSeob pouffa devant la façon dont ma sœur m'avait répondu. Toi ! Je te jure quand tout est fini ça va être ta fête ! HyunSik regarda durement ma sœur qui lui répondit par un petit sourire. Je me reconcentrai sur le film mais plus le temps passait plus je, enfin plus nous perdions espoir, cela faisait une bonne demi-heure que le film était lancé et toujours aucune trace ni nouvelle de JiHye. MiRan souffla.


« Tu avais raison EunKwang, elle ne viendra pas »


Je ne lui répondis pas et restait concentré sur le film, mais qu'est-ce qu'il peut bien te faire peur à ce point JiHye ? Qu'est-ce que SeungKyu a bien pu trouver comme stratagème pour t'obliger à ….


« Le paysan à l'auberge... il est parti sans payer »


Merci Kronk, sérieusement ce personnage ne sert à …


« Oooh c'est le paysan que j'ai vu quitter la ville et qui a disparu dans la foule avec Kuzco à l'arrière de la charrette ! Oh ! Il a dut ramener Kuzco dans son village, si on trouve son village on le trouve, et si on le trouve, on trouve : Kuzco... Oh oui ! Tous les morceaux se recollent !! »


Mais c'est ça ! Kronk tu es un génie !


« Il a raison tous les morceaux se recollent !

- Hein ? Me demandèrent les autres qui n'étaient plus du tout dedans.

- J'ai trouvé, on avait bien raison, SeungKyu utilise bien JiHye.

- Mais comment tu as ?

- Pas le temps de t'expliquer MinHyuk ! Il va nous falloir de l'argent et deux voitures.

- Toi tu as une idée derrière la tête ! Commença ma sœur.

- Oui et on va la mettre à exécution.... maintenant ! »


J'éteignis la télé et poussais mes amis hors de la maison d’IlHoon laissant sa mère encore une fois crier sur mon comportement ; oh mais c'est qu’elle commence à m'emmerder la vieille chouette ! Pour une fois que c'est pour la bonne cause ! Bon allez pas de temps à perdre, parce que 200 kilomètres de voiture, si on veut être de retour avant la nuit pour ne pas éveiller de soupçon....


« Mais EunKwang... dit-nous au moins ou l'on va ? ! me cria ma sœur essouflée, se tenant les côtes à cause de son poing de côté.

- Promis, je t'explique tout après, ChangSeob, HyunSik, DaNa et MiRan, retournez chez vous et essayer de convaincre vos parents de vous donner un peu d'argent, n'importe, il faut qu'on aitt assez d'argent pour faire un plein pour chaque voiture. WonYi et MinHyuk ensemble, et allez chercher ta voiture, Peniel, IlHoon ma sœur et moi on va chez moi.

- Mais explique-nous au moins ton plan ! Se plaignit HyunSik

- On va allez rendre visite à quelqu'un que JiHye connaît bien...

- Ah oui merci ça m'éclaire beaucoup... se moqua-t-il

- Oh putain ! S'étonna IlHoon, je crois que j'ai compris ! EunKwang tu es un génie, s’il y a bien une personne qui peut avoir du pouvoir sur l'influence, c'est bien lui.

- Oui je sais, I'm the best ! Dis-je en commençant à danser.

- Des fois tu deviens vraiment gênant... me dit ma sœur en me stoppant dans mes gestes. Bon on y va ! »


Après avoir donné les dernières directives, on se dirigea tous les quatre chez moi, IlHoon parlait avec ma sœur, moi j'essayais de rester concentré mais le comportement de Peniel me chiffonnait, il semblait tellement contrarié. On arriva à la maison avant que je ne puisse lui poser la question, ma mère nous sauta carrément dessus en nous proposant quinze mille gâteaux, oui ne jamais arriver à l'heure du dessert avec notre mère, vous risqueriez de le regretter, et vos hanches aussi.


« Maman... souffla ma sœur.

- Oh ! Dis ma mère en pinçant les joues de ma sœur comme on ferait pour une enfant, regardez là comme elle est trop choute.

- Maman ! Déclara ma sœur en piquant un fard.

- Les même petites joues que son frère ! Si vous aviez vu à quel point ils se ressemblaient quand ils étaient petits, déclara-t-elle à l'intention de Peniel et IlHoon.

- C'est ça maman ! Dis-je en m'échappant de son emprise, pourquoi tu ne montrerais pas nos photos petits à Peniel et IlHoon pendant que l'on va chercher deux ou trois trucs avec MinJi dans la chambre.

- Ok si vous voulez, un petit bout de gâteau ? Dit-elle en installant les garçons dans le salon »


On monta alors directement avec ma sœur à l'étage, direction la chambre de mes parents, je refermai tout juste la porte qu'un énorme coussin me tapa sur la tête.


« AIE ! Non mais ça ne va pas !

- Non mais c'est toi aussi ! Les photos de quand on était petit ! Tu veux me faire mourir de honte ou quoi !

- Bah quoi ! C'est quoi ton problème ! Explosais-je mécontent du manque de tact de ma sœur, tu as honte de me ressembler ou quoi !

- Exactement ! »


Sa réplique lança un froid, elle quitta alors la chambre me laissant chercher les clés de la voiture. Je la retrouvai après avoir pris les clés de voiture cinq minutes plus tard en bas, devant l'entrée avec les deux autres garçons.


« Bonne balade ! Nous cria notre mère alors que l'on franchissait la porte d'entrée.

- Bonne balade ?

- Oui j'ai dit à maman qu'on prenait la voiture pour se promener, une voiture ça ne disparaît pas comme ça, il faudrait peut-être que tu apprennes la valeur des choses … enfin vu comment tu traites tes pouffiasses ça ne m'étonnes même pas, au fait j'ai pris l'argent de nos cagnottes, me déclara ma sœur froidement avant de rejoindre les autres qui était tous devant chez nous avec la voiture de MinHyuk »


IlHoon commença lui aussi à se diriger vers la voiture et j'allais faire de même lorsqu’une main me retint par le bras.


« Peniel ?

- C'est mon oncle.

- Hein ?

- La personne que tu veux allez voir... c'est mon oncle... le père de JiHye, c'est ça ?

- Oui.

- Ce n'est pas une bonne idée.

- Et pourquoi ça ?

- Mon oncle est député. Tu crois qu'il se promène comme ça sans garde du corps. Quelqu'un pourrait être blessé.

- Ma sœur par exemple ?

- Oui voilà... c'est ça, me dit-il alors qu'un rouge cramoisi commençait à envahir ses joues.

- Écoutes-moi bien Peniel, dis-je menaçant, je ne veux pas que tu t'approches de ma...

- BON ! ON Y VA ? Cria HyunSik me coupant dans ma phrase »


Je me retournai, laissant Peniel seul derrière moi, j’entendis un petit murmure qui semblait dire : « je n'aime pas ça, je n'aime pas ça du tout ! » … mais à vrai dire.... moi non plus.




********

*****


« Bon tout le monde se rappelle de mon plan ?

- Euh... recommence encore une fois...

- HYUNSIK !

- Oh ça va je rigole!

- WonYi et DaNa, vous vous occupez des gardes à l'entrée, pendant ce temps-là nous on rentre, MinHyuk et HyunSik vous intervenez après avec les filles et vous faites une scène de couples jaloux, il faut que vous gardiez toute l'attention des gardes.

- Mais pourquoi c'est nous les salopes qui devons draguer ces gardes... mais regardez-les ! Beurk quoi, plus laid tu meurs quoi !

- Parce que MiRan connaît un peu le père de JiHye quand il la verra il sera un peu plus en confiance, pareil pour IlHoon et ma sœur....

- Oui, oui c'est bon te fatigues pas, tu veux garder ta sœur près de toi... souffla WonYi... on a compris... »


Eh mais.... ce n'est même pas vrai d’abord ! Les filles partirent alors vers les gardes en roulant exagérément des hanches, la tronche de IlHoon est juste épique en voyant WonYi se trémousser comme ça, si je pouvais j'exploserai de rire. A un moment ils tournèrent la tête et toute l'équipe piqua un sprint jusqu'à l'entrée mais à peine l'entrée fut franchit qu'une alarme stridente retentit, on eut juste le temps de voir sur le plan d'entrée le numéro du bureau que des gardes commencèrent à surgir de partout. Ouf heureusement que ce n'est qu'au premier étage ! On se dirigea en courant vers l'escalier, on réussit à atteindre le premier étage mais un garde réussit à choper IlHoon, SungJae décida alors de, bon ça reste SungJae donc c'est une idée mais qui a du bon, de sauter dans tout le tas de garde, vous savez comme font les chanteur quand ils sautent dans leur public. Résultat : IlHoon réussit à se détacher du lot et il tombèrent tous à la renverse faisant un magnifique roulé- bouler jusqu'en bas de l'escalier. On quitta enfin l'escalier mais un autre surgit du côté droit chopant directement ma sœur qui hurla, j'allais pour l'aider quand le garde tomba directement dans les pommes laissant voir Peniel derrière lui, un extincteur à la main.


« Peniel ! S'écria MiRan.

- Bah quoi ? Déclara-t-il innocemment, je n'ai rien fais, c'est pas moi ! Dit-il en aidant ma sœur à se relever.

- EunKwang attention ! Cria ma sœur alors qu’un autre garde était derrière moi »

Je fermai les yeux attendant le coup qui n'arriva jamais. Je ré-ouvris les yeux et fus choqué par ce que je venais de voir. ChangSeob, le poing couvert de sang, ce qui me laissait supposer que c'était grâce à lui que je ne m'étais pas pris de coup.


« Toi ! Dit-il en pointant du doigt le gars allongé, la prochaine fois que tu touches à mon meilleur ami, je te tue !

- ChangSeob je...

- Oui, oui je sais, tu me remercieras après, on à autre chose à faire là. »


J’acquiesçai. On trouva très vite la porte d'entrée que IlHoon pris un malin plaisir à défoncer. Le père de JiHye hurla de terreur avant de reconnaître IlHoon et MiRan.


« Vous ? Mais qu'est-ce que vous faites …

- Désolé mais on n’avait pas le temps de prendre un rendez-vous et c'était très important, commença IlHoon, il s'agit de JiHye.

- Oui ! Qu'est-ce qu'elle a fait encore ? Ne vous inquiétez pas, je vais très bientôt la reprendre en main. Elle n'aura plus de problème après ça.

- Plus de problème ! Criais-je, mais c'est vous qui ne faites que de lui créer des problèmes.

- Pardon mais vous êtes ?

- Seo EunKwang monsieur, et avec tout le respect que je vous dois, vous ne voyez pas que vous ne faites que souffrir votre fille ! Vous voulez l'aidez ? Et bien la retirer de toute sa famille, et de tost ses amis ne l'aidera en rien ! Vous n'en n'avez pas marre de l'entendre pleurer à chaque fois que vous l'avez au téléphone non ! Et bien-moi si, je l'ai vu une fois pleurer et c'est ma suffit, donc vous allez prendre votre rôle de père en main et vous allez bien m'écouter, votre fille est quelqu'un de très forte qui n'a pas hésité à se laisser marcher dessus pour nous protéger, donc maintenant c'est à notre tour de nous racheter et vous pouvez nous aider, et vous allez nous aider, c'est bien compris !? »


Son père m'écouta alors sans broncher lui raconter toute l'histoire de SeungKyu,il nous promit de s'occuper de cette histoire et de reprendre après ceci de « bon terme avec sa fille ». Alors que nous nous apprêtions à quitter la salle, il me retint.


« EunKwang ? Je peux te parler ?

- Oui monsieur ?

Seul. »


Je fermai alors la porte de son bureau laissant les autres sur le perron.


« EunKwang… j'ai une faveur à te demander…

- Tout ce que vous voulez monsieur. Je ne pense pas être en mesure de vous refuser quelque chose.

- Tu sais, ça a toujours était compliqué avec JiHye, donc même si j'utilise mes pouvoirs politiques pour empêcher ce malade d'approcher ma fille, elle aura du mal à me pardonner tout ce que je lui ai fait donc voilà… j'aimerais... que tu me promettes de veiller jour et nuit sur ma fille, comme un père sur elle. »


Sa demande me laissa quelque peu perplexe sur le moment... Moi.... m'occuper de JiHye...


« Vous savez monsieur je ne suis pas sûr de pouvoir faire ça, mais demandez à IlHoon il...

- Non, non IlHoon est un très gentil garçon ! Mais toi, je ne sais pas, je te sens différent, tu n'entretiens pas le même genre de relation avec ma fille. Tu es unique. Je le sens.

- Monsieur je ne sais vraiment pas quoi dire....

- Accepte juste ma demande »


Je soufflai longuement... fait attention EunKwang, me dis-je à moi-même, c'est une décision qu'il ne faut pas prendre à la légère...

« Je vous le promets »





Point de vue de Peniel :



Lundi matin, fin du week-end, reprise des cours … la grosse déprime, la grosse mort, la grosse... enfin vous avez compris, enfin bref le point positif c'est que je peux voir les garçons, les filles et MinJi … rah DongGeun ! Il faut vraiment que tu fasses quelque chose là, ça peut plus durer, si jamais ce que tu penses est vrai, EunKwang va te tuer ! Tu es au courant au moins ? J'en parlerais à ChangSeob … mais plus tard.... aish ! C'est pathétique ! La grosse déprime, la grosse mort, la grosse… Non ! Il y a au moins un point positif, c'est qu'on va enfin pouvoir reparler à JiHye. Le problème avec SeungKyu est réglé, et à mon avis, quand elle l'a « quitté » il a du se prendre une de ses baffes, oh mes aïeux ! Je suis sûr le sol de son vieux garage pourri à l'autre imbécile en tremble encore. Le père de JiHye a directement joint la police après notre départ, qui eux ont fait une petite descente jusqu’au repère de SeungKyu, j'espère juste qu'il y avait DongChul à ce moment et qu'il s'en est pris plein la gueule ce fils de … Non DongGeun calme toi ! Regarde comment les gens te regarde alors que tu sors du bus et que tu parles tout seul ! Oui je suis bipolaire et je me parle à moi-même, et alors, ça pose un problème à quelqu'un ? Non ? Bon très bien ! Mais … quand même, cela m'inquiète, maintenant SeungKyu et sa bande non plus rien à perdre, j'ai bien peur que cette histoire ne soit pas encore tout à fait terminée... j’apercevais maintenant la grille du lycée quand je fus happer par... un buisson !? Hein ?


« Mais qu'est-ce que c'est que ce bor...

- Chut ! Cracha MinHyuk en plaquant sa main sur ma bouche.

- On a un petit problème, m'expliqua HyunSik, tu vois le groupe de filles à l'entrée ? Elles nous attendent.

- Pour ? Dis-je incrédule

- A ton avis !

- Ah ça ! Répliquais-je en grimaçant

- Les hyènes ! Déclara ChangSeob, je déteste les hyènes ! Qu'est-ce que tu comptes faire pour te débarrasser d'elle ? Demanda-t-il à EunKwang

- Andouille ! On n’est pas dans le roi lion! Je ne vais pas les appâter, je vais juste attendre que... AHHHHHHH ! »


Il se mit à crier et nous aussi d'ailleurs, très viril, quand le buisson se mit à bouger tout seul, laissant apparaître WonYi, qui devait encore être en retard vu comment elle était essoufflée.


« Bah les gars ! Qu'est-ce que vous faites !? Ça a sonné hein !

- Ça on s'en doute puisque tu es là !

- Ah ah ah très drôle ! Non mais c'est bon vous pouvez sortir, les filles ont chassées le groupe d'hormones en furie. Au fait, dépêches toi IlHoon, JiHye veut absolument te voir »


Nous sortîmes donc du buisson avec bien sûr, plusieurs égratignures et des morceaux de feuilles et de branche dans les cheveux. Bref nous étions en mode Tarzan. A peine arrivé devant la salle de cours que JiHye sauta sur IlHoon, le prof n'étant pas encore arrivé.

« ChangSeob, tu es enfin retournée à l'état sauvage, rigola MinJi.

- Hein ? Déclara ce dernier complètement perdu.

- J'étais toujours su que tu étais un singe mais regarde-moi ça tu as plein de feuilles et des morceaux de branches partout »


Elle s'approcha de lui et commença à lui retirer tous les morceaux de verdure qui étaient coincés dans ses cheveux pendant que lui s'amusait à la faire rire en imitant les cris d'un chimpanzé ou de je ne sais qu'elle autre singe. Grrr le fourbe, moi aussi j'aimerais qu'on m'aide comme ça … Yah ! DongGeun ne t'occupes pas de ça ! D'ailleurs mon regard sur ChangSeob devait se voir puisqu'il se retourna à un moment vers moi, m'interrogeant du regard avant de sourire malicieusement. Bah oui il doit bien se demander pourquoi je n’arrête pas de le fixer comme ça. Occupe-toi d'autre chose, je tournai donc la tête vers ma cousine qui écrasait littéralement IlHoon avec un énorme câlin.


« Merci ! Merci ! Déclara-t-elle en le serrant encore plus dans ses bras.

- Euh... JiHye, de rien mais tu savoir que...

- Tu es le meilleur meilleur ami du monde !

- Non c'est faux c'est ChangSeob le meilleur ami du monde ! Protesta MinJi.

- Roh tais-toi toi ! Répliqua JiHye en grimaçant.

- Eh ! Dit-elle en faisant mine de bouder.

- Allez viens là ! Souri ChangSeob en la nichant dans ses bras »


… que c'est nian-nian... mais qu'est-ce que ça m'énerve aussi ! Je te jure ChangSeob un jour je vais te tuer ! Arrêtes de me provoquer ! Même si tu ne le fais pas exprès, arrêtes ! Je t'en supplie !


« Donc je disais … merci IlHoon, merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci beauc...

- JiHye ! Je suis hyper heureux de pouvoir te reparler mais … je suis désolé de te dire que ce n'est pas moi qui ait eu l'idée d'aller voir ton père...

- Ah ? Déclara-t-elle choquée, bah alors c'est qui ? »


Mais qu'est-ce qu'elle peut être … non bah non j'ai rien dit, c'est vrai que le fait que l'idée viennent de EunKwang est choquante en fait. J'étais en pleine réflexion lorsque je sentis quelqu'un me sauter sur le dos, m'entraînant par terre. Mais putain qu'est-ce qu'il se passe encore.


« Merci DongGeun ! Peniel ! Comme tu veux ! Tu es le meilleur cousin que la terreait jamais porté ! Je ne pensais vraiment pas que tu oserais faire ça, merci, merci, je t'aime encore plus que avant, je ne pensais même pas que c'était possible, merci !!!!!!!!! dit-elle en m'étranglant en me faisant une espèce de câlin alors que nous étions toujours par terre.

- JiHye...

- Quoi ? Dit-elle en souriant.

- Ce n'est pas moi non plus... dis-je amusée.

- Quoi ! Dit-elle en s'asseyant à présent sur moi, je retire ce que j'ai dit alors, tu es un horrible cousin ! Mais alors qui a eut cette putain d'idée que je lui fasse des enfant toute la nuit ! Dit-elle pour rire.

- Moi ! »


Son visage se figea, comme si elle avait peur d'avoir bien entendu, peur de se retourner et d'être … déçue... comme si son imagination lui jouer des tours ? Non ce n'est pas possible, JiHye ne peut pas craquer sur EunKwang, ça se saurait ! Mon pauvre Peniel ton histoire avec MinJi te monte à la tête, tu vois ça partout maintenant. Elle se releva difficilement alors que je massais le bas du dos. Elle se dirigea tout doucement vers lui comme si elle avait peur qu'il se moque d'elle.


« Toi, déclara-t-elle à voix basse, non ce n'est pas possible...

- JiHye, déclara-t-il en souriant, je suis content que tu sois revenue en fait, tu as beau toujours m'emmerder, je t'aime bien, ami ? Dit-il en lui tendant la main »


Elle fixa la main de EunKwang quelque seconde comme si elle craignait toujours une mauvaise blague de sa part, puis voyant que tout ceci était sincère elle sauta dans ses bras pour un énorme câlin de remerciement, EunKwang bien que choqué referma ses bras sur elle, cela ne dura que quelque secondes mais les rougeurs sur les joues d’EunKwang étaient bien visibles, cela doit sûrement être la surprise, ce n'est pas possible autrement. Je souriais de bonheur, content que tout ceci soit enfin fini lorsqu’une voix me sortit de ma rêverie.


« Peniel, ça va, tu veux de l'aide ? »


MinJi me regardait me questionnant tout en tendant sa main vers moi pour m'aider à me relever. Je devais la regarder en mode poisson puisqu'elle rigola et attrapa ma main m'aidant à me relever, faisant parcourir dans mon corps de l'électricité, mais putain cette fille va me tuer !


« Peniel, chuchota-t-elle.

- Oui ?

- Tu peux lâcher ma main maintenant... »


Je regardai nos mains toujours entrelacée, une immense gène me prit soudain et colora mes joues d'un rouge pivoine, je lâchais très vite sa main sous le petit rire de ChangSeob, je me retournai vers lui pour le fixer méchamment avant que le prof arrive et ouvre la salle, je me dirigeai vers lui et planter mes yeux dans les siens.


« Il faut qu'on parle.

- J'en avais bien l'intention, me répondit-il sur le même ton, avant de rentrer dans la salle me laissant comme un con devant la porte. Pourquoi je sens qu'il ne va pas m'apporter que des bonnes nouvelles....

- DongGeun ? Me coupa mon professeur, tu ne rentres pas ?

- Hein ? Si, si j'arrive »

J'entrai rapidement sous le sourire moqueur de certain et m'installai à ma table, cette heure de cours risque d’être longue. Et pi merci mais bon la physique-chimie ce n'est pas trop mon truc quoi, avec l'autre pouf qui sait tout juste comment on écrit son prénom et qui croit que son vernis à ongle c'est de la physique-chimie ce n'est pas facile. Et pi moi j'avais déjà du mal avec le nom des atomes en anglais mais alors en coréen... c'est pire. Enfin tout le monde ne galère pas comme moi, MinJi elle, elle est avec l'intello de la classe, HyunSik et ChangSeob sont déjà dehors car ils ont mélangé plusieurs produits ensemble et cela a fait une gigantesque marre de mousse, ça ne fait pas cinq minutes que le cours a commencé. Je posai ma tête contre le bord de la table, je n'ai vraiment pas de chance ! Je fermai les yeux mais juste quelque secondes avant de me faire … réveiller ? Par mon prof plus qu’en colère.


« Shin DongGeun, je me fiche pas mal de savoir si vos week-end son agités ou combien de filles vous avez pu avoir pendant ces deux nuits mais si vous n'êtes pas capable de suivre derrière il va falloir arrêter ! Cria-t-il

- Hein ! Mais de quoi vous …

- Vous vous êtes endormi pendant mon cours ! Celui-ci est fini et vous êtes toujours dans ma salle ! Idiot ! Sortez de là avant que je ne vous …

- Oui oui c'est bon j'ai compris, je m'en vais ! Dis-je en attrapant rapidement mes affaires rapidement »


Je quittai la salle sous les grognements de mon prof, pfff espèce d'abruti. Et pi l'autre greluche qui me sert de voisine, elle n’aurait pas pu me réveiller non ! Non je vous jure, celle-là je la retiens. Les autres m'attendaient devant la salle des petits sourires sur leurs lèvres.


« Tu as encore la marque du cahier Penielou ! Se moqua HyunSik

- Ahahaha ! Très drôle ! Ironisais-je.

- Désolé mec, déclara MinHyuk on a essayé de te réveiller chacun notre tour en quittant la salle en te secouant mais tu te réveillais pas, tu as le sommeil vachement lourd »


Je ne répondis pas et se dirigea vers notre deuxième cours de la journée, l'anglais ! Ah ça tout de suite c'est beaucoup mieux. Je vis cependant MinJi faire la moue.


« Qu'est-ce qu'il y a ? Lui demandais-je surpris de la voir tirer cette tête-là.

- Ah rien d'important, c'est juste que...

- Que ?

- Que avec tout ce qui s'est passé, on n’a pas eu le temps de prendre d'autre cours et que je galère tout le temps autant en anglais, mais je ne veux pas que ça te dérange hein ! Je n'aime pas ça, j'ai l'impression de te gâcher ton temps libre.

- Ah ça ! Dis-je souriant, ne t'inquiètes pas, j'aime vraiment beaucoup passer du temps avec toi, bien plus que tu peux l'imaginer même.

- C'est vrai ? Me dit-t-elle surprise


Merde ! Mais quel con ! Putain DongGeun réfléchis la prochaine fois avant de te parler, tu viens de te griller tout seul. Je me mis à bafouiller et à devenir tout rouge alors qu'elle attendait une réponse.


« Bah bien sûr que oui, déclara une voix derrière moi que je reconnus comme étant celle de ChangSeob, tout le monde aime passer du temps avec toi mon chaton ! Et pi Peniel te considère comme son ami alors il est normal qu'il aime passer du temps avec toi, hein Peniel ? »


Je balbutiai une sorte de phrase qui voulait dire « oui » avant qu'elle ne s'éloigne, nous laissant tous les deux.


« Merci ! Dis-je d'une toute petite voix.

-Peniel, il faut vraiment qu'on parle...

-Écoute ChangSeob je ne veux vraiment pas me fâcher avec toi mais...

-Mais tu es jaloux c'est ça ?

-Hum... à peu près ça.

-DongGeun, je ne sais pas quel est la nature de tes sentiments envers elle mais je te préviens je te laisserais jamais lui faire du mal, c'est bien compris ? Déclara-t-il d'une voix qui voulait être froide.

-Si tu crois que tu me fais peur.

-Yah ! Cria-t-il en me poussant contre un mur, ne joue pas avec mes nerfs !

-Ok c'est bon calmes toi ! Je pensais juste que tu avais une meilleure vision de moi, c'est tout.

-Je suis désolé DongGeun mais tu as beau être un super ami je ne sais pas du tout comment tu te comportes avec les filles, surtout que MinJi t'aime beaucoup, elle ne supporterait pas que tu...

-Mais bordel je l'aime ! Comment tu peux croire ça ! Criais-je faisant retourner tout le monde.

-Vous faites quoi là ? Demanda JiHye, bien trop curieuse.

-On discute c'est tout, déclara ChangSeob avec un immense sourire très sincère laissant les autres retourner à leurs activités.

-Putain, tu as jamais pensé à devenir acteur ?

-Pourquoi ?

-Vla le vieux sourire hyper sincère que tu as réussi à faire.

- Alors comme ça, je joue bien... hum je veux bien te laisser une chance.

-C'est vrai ?

-Ça sera pas si facile, crois-moi tu vas en baver, je vais voir à quel point tu peux être jaloux et jusque ou tu peux aller pour MinJi, ça va être marrant, et ça commence maintenant ! »


Sur ce il se retourna et couru jusqu'à MinJi avec qui il s'empressa de faire un câlin. Non mais... je n'en reviens pas... le fourbe. ChangSeob, à partir de maintenant c'est la guerre !


* * *


* * *



« Rappelle-moi, pourquoi j'ai dit oui déjà ?

- Parce que tu es mon cousin et que tu es un amour !

- Mouais, heureusement que lundi, c'est à dire il y a deux jours tu as dit que j'étais horrible.

- Moi je n'ai jamais dit ça ! Dit-elle en faisant semblant d’être choquée, anh mais comment tu es un menteur !

- Allez file ! Dis-je en la poussant dans le salon de coiffure, amusée par son comportement »


Elle rentra joyeuse et alla directement se présenter à l'accueil en donnant son nom et son prénom, elle demanda aussi s’il était possible qu'on me coiffe moi aussi, ce que la coiffeuse accepta tout de suite. Elle nous installa donc sur deux sièges, l'un à côté de l'autre. Ma très chère cousine commença tout de suite à faire la description de ce qu’elle voulait : Un carré plongeant, coupé ses cheveux qui lui arriver de la poitrine à ses épaules quoi, et elle voulait aussi s’éclaircir les cheveux, passer de son brun naturel à un châtain clair, la coiffeuse acquiesça et se retourna vers moi, un sourire un peu trop... flagrant sur le visage.


« Et pour vous, ça sera quoi ?

- Je vous laisse faire, je n'ai aucune idée, je vous fait confiance, c'est votre métier. Répondis-je d'un air nonchalant »


La coiffeuse bien que déçue par mon comportement froid déclara qu'elle avait une petite idée en tête. Elle se dirigea donc vers la remise pour préparer toute sorte de produit.


« Peniel

- Hum ?

- Tu m'expliques ?

- De quoi ?

- Ton comportement. Elle était mignonne cette coiffeuse, pourquoi tu lui es pas rentrée dedans ?

- Mais je n'en avais pas envie ! Je fais encore ce que je veux !

- Mouais, je ne te crois pas ! Me taquina-t-elle, il y a autre chose, tu craques déjà pour quelqu'un hein ?

- Ça … ne te regarde pas.

- C'est MinJi c'est ça ? Me dit-t-elle avec un regard malicieux.

- ... Je ne te le dis pas. Répliquais-je en devenant rouge.

- Ahahaha ! Je le savais ! Dit-elle en me pointant du doigt ! C'est trop mignon ! Vous feriez un joli couple, continua-t-elle pour me taquiner.

- Et toi ! Avec EunKwang ? ! Lui répondis-je du tac au tac vexé »


Elle s’arrêta de rire et me regarda bouche bée avant de me piquer fard comme jamais elle ne l'avait fait. Elle était aussi rouge qu'une tomate ayant trop pris le soleil. Et JiHye respire tu vas exploser !


« C'est pas vrai ! Me dis-je pour moi-même, tu … enfin... c'est vrai ?

- Hum...oui ! Me répondit-elle d'une toute petite voix.

- Bah merde !

- Oui ça tu l'as dit... dit-t-elle d'une toute petite voix.

- JiHye je...

- Non laisse, ce n'est pas grave, je me suis faite à l'idée que ça ne se fera jamais, mais tu ne dois en parler à personne, ok ?!

- C'est d'accord, mais tu fais pareil de ton coté.

- Quoi ? Mais pour…

- Promis ?

- Promis, céda-t-elle »


Je m'installais alors confortablement dans mon siège, les coiffeuses étant revenues. Plus le temps passait, plus je commençais à m’inquiéter, la coiffeuse qui s'occupait de moi me versait plein de produits de plus en plus colorés sur les cheveux, elle me plaçait sous le casque chauffant, avant de recommencer, une bonne dizaine de fois, JiHye, elle commençait limite à s'endormir, on me rinça tout ça avant de couper vite fait les cheveux, bien sûr JiHye avait ordonné de cacher le miroir pour que je ne vois pas le résultat, la garce !


« Et voilà ! Déclara la coiffeuse en tirant sur le bout de tissu qui couvrait le miroir »


Alors que JiHye s'extasiait sur ma nouvelle coiffure je restais plutôt sceptique devant le résultat.


« C'est... clair. Ça … change.

- Roh allez DongGeun fait pas ton rabat-joie, je suis sûr que MinJi va adorer.

- Yah ! Arrêtes de dire ça ! Dis-je en lui envoyant un bout de papier dans ses cheveux »


Je me regardai une dernière fois dans la glace, mes cheveux pourtant si brun à la base avait tous été décoloré à des stades différents, la nuque et le haut de mes cheveux était devenues châtain, laissant quelques grosse mèche sur tout le sommet de mon crane devenues blondes, mes cheveux dans ma nuque avait été coupé plus court que les autres laissant ma longueur de devant me tomber sur le front. Je réglais le coiffeur, JiHye ayant « oublié » son porte-monnaie. Bah bien sûr ! On se rendit directement après chez EunKwang et MinJi. JiHye devait continuer à donner ses cours particuliers à EunKwang, moi devant donner des cours d'anglais et vice versa à MinJi. On arriva alors qu'ils étaient en train de finir de manger. EunKwang,DaNa, HyunSik,MinJi et … ChangSeob. C'est vrai que DaNa et HyunSik étaient ceux chargés de rendre MinJi moins agressive envers son frère mais... ChangSeob.


« Ah salut vous deux, déclara HyunSik en finissant d'une traître son pot de yaourt, vous arrivez pile à l'heure, ChangSeob s'est ajouté à la leçon, ça a plutôt bien marché et surtout qu'est-ce qu'on a ri »


Bah tiens ! Le contraire m'aurait étonné.


« Et Peniel tu m'expliques pourquoi tu gardes ta capuche ?

- Hein ? Ah ça c'est parce que … »


Avant que je ne puisse répondre, JiHye tira un coup sec dessus laissant voir à tout le monde ma nouvelle « innovation capillaire », tout le monde me regardait avec des grands yeux. JiHye je vais te tuer ! Un bruit, qui ressemblait à quelqu'un en train de s'étouffer me fit redescendre sur terre. MinJi ?


« Bah alors chaton, qu'est ce qui se passe.

- ChangSeob, grogna EunKwang, arrêtes d’appeler ma sœur comme ça, c'est frustrant »


AH ! Merci EunKwang !


« Chaton ! Kikilikilik ! Chaton ! Kilikilikilik ! Continua ChangSeob en faisant semblant de vouloir embrasser EunKwang

- Est ce que ça va MinJi ? Demanda DaNa inquiète, voyant à quel point MinJi était rouge.

- Oui oui ça va, c'était rien, j'ai avalé de travers c'est tout »


La fin du repas se déroula sans trop d'accroche et les autres partirent assez vite. EunKwang et JiHye montèrent dans la chambre de celui-ci, alors que je proposais à MinJi de rester dans le salon, regardant vite fait les dvd mis à disposition.


« Tu as une petite idée derrière la tête toi ?

- Hum, un film en version originale ça te tente ? Lui dis-je en souriant »


Elle ne me répondit mais partit en courant vers la cuisine afin d'aller chercher un pot de bonbon avant de s'installer sur le canapé et de tapoter la place à côté d'elle, m'invitant à prendre place à ses côtés. Je lançais donc le film, MinJi me questionnant parfois sur le sens de ce mot-là, ou bien de la structure de la phrase, jusqu'à ce que son téléphone vibre, elle survola le message avant de répondre assez vite, puis elle se mit à crier.


« Non, non, non n'envoie pas ça ! Cria-elle toute rouge.

- Qu'est ce qui se passe ? M'inquiétais-je.

- J'ai fait une faute de frappe, on devrait entendre mon frère crier dans trois, deux, un...

- SHIN DONGEUN PENIEL ! »


Hein ? Mais pourquoi c'est mon prénom qu'il crie cet abruti ! EunKwang arriva furieux dans le salon, JiHye le suivant mi-amusée, mi apeurée.


« Mais arrêtes EunKwang c'était une faute de frappe, c'est tout, commença MinJi.

- Bon est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'il se passe.

- Mon frère m'a demandé ce que je faisais et je lui ait répondu : Je termine mon fils avec Peniel, au lieu de mon film, et là il pète une durit.

- Ah ah ah, dis-je gêné, oui en effet, c'est ridicule, juste une petite erreur, pas la peine de s'énerver comme ça.

- Pas la peine de s’énerver ! Répondit-il piqué au vif, non mais comme si je ne savais pas que tu avais des vues sur ma sœur ! Tu crois que quoi je suis aveugle ! Donc oui je m'inquiète ! »


Je restai abasourdi par ce que je venais d'entendre, non pas par le fait qu’EunKwang s’inquiète mais plus par le fait qu'il soit au courant et qu'il ne m’ait toujours pas tué … réalisant qu'il venait de balancer ça à voix haute je me mis à rougir très fortement. Merde c'est vrai que MinJi est là !


« Hein ? Fut la seule chose qui sortit sa bouche »


Bah bien ! Peniel, le cauchemar vient de commencer !

Commentaire de l'auteur Alors ? Vos impressions ? On en a besoin ^^ parce que bon il se passe énormément de chose dans ce chapitre donc c'est très pressant de les avoir :D
si vous ne comprenez pas, demandez on ne mange pas xD bref ! merci à celle qui ont commenté :D et encore merci de continuer à nous lire à vous toutes :D

Truch & Much :D ♥♥♥♥
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales