Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 46 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 876 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

BtoB

Le Jour et La Nuit Auteur: KimMinHye Vue: 9623
[Publiée le: 2013-01-19]    [Mise à Jour: 2015-10-03]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic/Amitié Commentaires : 68
Description:
Cinq jeunes filles de dix-huit ans sont en dernière année de lycée, tout était censé se passer normalement, loin du remue-ménage de la popularité, mais quand on est étroitement lié avec le groupe le plus en vue du lycée, on passe rarement inaperçu. Cette dernière année de lycée, risque d'être très différente des autres connues jusqu'à alors...
Crédits:
Les BtoB ne nous appartiennent pas, même si on aimerait beaucoup ^^^
Mais les personnage de WonYi, DaNa, MiRan, MinJi et JiHye, eux nous appartiennent, ainsi que l'histoire !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre N°9

[8080 mots]
Publié le: 2013-06-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Nous revoila ^^
Excusez-nous de pas avoir posté avant :O
Mais on a eu les épreuves du BAC à l'écrit donc on a révisée comme des folles, y'a eu la semaine des épreuves et moi j'ai enfin passé mes oraux donc je suis opérationnelle pour les fictions ^^ Truc sera officiellement en vacances Vendredi 28 :P
En espérant que ce nouveau chapitre plaira au plus grand monde :P
Vos commentaires sont les bienvenus :P

Point de vue de MinJi :



La nouvelle lança un froid dans la classe, dessin-animé ? Mais c'est trop bien ! Un cri pire que … désagréable me vint aux oreilles, je me retournais pour voir que JiHye était à deux doigts d'étrangler la reine des poufs qui était à côté d'elle, celle qui avait criée.



« Mon dieu ! Un bal ! Kyahhh ! Ça veut dire qu'il me faut un cavalier, EunKwang Oppa tu veux bien être mon cavalier ?

- Désolé mais je ne sais pas faire de cheval...

- Mais non tu es bête, rigola-t-elle mielleusement, tu veux bien m'accompagner ? Aller je sais que tu en as envie.

- C'est bien ce que je disais, je ne me suis pas trompé, jamais avec les animaux. »



Et il se retourna vers le prof me laissant heureuse et abasourdie, oh putain EunKwang je t'aime ! SungJae était mort de rire à s'en rouler par terre sous le regard blasé du prof.



« Bref... Yuk SungJae veuillez vous reprendre s'il vous plaît, je disais donc que un bal était organisé, la nouveauté c'est que tout est organisé par le lycée pour éviter les débordements, c'est samedi soir.

- QUOIII ? ! ! ! Mais c'est demain ça ! S'écria Barbie casse-noisette, on aurait dût l’appeler Barbie casse-coui..., il faut que j’achète mon costume, mon maquillage, ma manucure...»



JiHye se retourna et me mima le geste d'étranglement ce qui me fit sourire.



« Quand je dis que tout est pris en charge, c'est que tout est pris en charge mademoiselle Park... vous ne comprenez pas le coréen ? En même temps vu les notes que vous avez cela ne m'étonnerait même pas. Vos costumes sont déjà prêts, il y a les mêmes pour chaque classe pour ne pas faire de jaloux. Maintenant, dit-il en sortant une espèce de roulotte, tirage au sort ! »



Le temps que tout le monde tourne la roulotte, le prof nous annonça que les couples ne se faisait que par classe, je me retrouvai donc avec SungJae déguisé en Kuzco et moi en fée clochette ! Génial ! J'ai trop de chance ! DaNa était en Ariel avec comme compagnon ChangSeob en La Bête. Bouahahaha, j'aimerais bien voir ça ! WonYi en Chel, oulalala, elle va avoir froid ! Avec IlHoon en Chang, oh bah ça va il va la réchauffer, bon ok ma gueule ! Comme par un malheureux hasard MiRan en Jasmine se retrouva avec HyunSik en capitaine crochet. JiHye en Pocahontas se retrouva avec MinHyuk en Frollo, car selon le prof « on ne sépare pas les couples ». EunKwang qui avait vu qu'il ne restait plus que Peniel se jeta dessus comme JiHye et moi-même le faisons quand WonYi ne finit pas son assiette à la cantine. Cela fit rire le prof qui vu qu'il avait pu choisir son « compagnon » leur donna les costumes les plus gênant à porter : Tarzan et Mowgli. Ce n'est pas moi qui vais vous dire non hein... parce que Peniel en Mowgli j’achète tout de suite ! La reine des poufs gloussa avant de tirer son personnage ce qui la calma tout de suite.



« Vanessa ! C'est la forme humaine de Ursula ça ? Je ne suis pas d'accord, ce n'est pas juste !

- C'est de la faute de la roulotte, dit le prof en se moquant de sa gaminerie, elle l'a donné avant à MiRan, la canaille !

- Te plains pas tu aurais pu tomber sur pire comme personnage, rétorquais-je, genre toi »



La sonnerie retentit annonçant le week-end en même temps que le rire tonitruant de WonYi s'élevait.


« Non mais sérieux je t'adore, et j'adore ce prof ! S'écria JiHye en arrivant devant notre bus que nous prenions quand nous avions la flemme de marcher, vous avez vu comment il l'a cassé ?! Oh putain je l'adore ! Tu ne montes pas ?

- Non je vais rentrer à pied, je dois aller chercher un colis à la poste pour ma mère et après je dois attendre qu'elle débauche de l’hôpital.

- D'accord bon bah à demain »



Elles montèrent dans leur bus qui démarra peu de temps après. Je me dirigeai donc vers la poste et après avoir recueilli le colis, j'allais en direction de l’hôpital lorsque je croisais quelqu'un que je ne pensais pas voir ici.



« EunKwang qu'est-ce que tu fais là ?

- Merci mon dieu, merci ! Dit-il en faisant son signe de croix, ma petite sœur chérie, tu sais que je t'aime toi...

- EunKwang va droit au but, tu veux quoi ?

- MAIS RIEN ! S'offusqua-t-il, je n'ai pu le droit de...

- EunKwang !

- Bon ok... Maman m'a donné l'autorisation de me percer l'oreille à une seule condition, c'est que toi aussi tu en ai un, pour ne pas faire de jaloux.

- Bon bah... c'est d'accord.

- Oh… que quoi ! Merci MinJi, merci ! Merci ! Dit-il en sautillant dans mes bras »



En réalité j'en avais envie, mais cela pouvait attendre encore un ou deux ans mais mon frère avait tellement l'air heureux que je ne pus lui refuser.



« Et... on fait ça quand ?

- Maintenant. »



Et il me poussa à l'intérieur d'un salon ou un homme d'une trentaine d'années nous attendaient.



« Vous êtes le coup de fil anonyme ?

- Oui ! Dit-il tout joyeux

- Vous avez 18 ans ?

- Non, mais bientôt ! Ne vous inquiétez pas, j'ai une dérogation. »



EunKwang lui tendit nos cartes d’identités et une lettre signée de notre mère.



« Bon bah tout est en règle, allons-y !»


EunKwang s'assit en premier, pendant que le perceur préparait son aiguille et désinfectait l'oreille, lui, me serrait fort la main et n’arrêtait pas de gigoter dans tous les sens, il était trop mignon, on aurait dit un garçon de 8 ans.



«  MinJi... j'ai un peu peur

- Un peu peur ?

- J'ai carrément la frousse »



Je rigolais alors que le perceur s'approchait avec l'aiguille.



« Allez ne bouges pas, je vais y aller, 1,2...»



EunKwang me serra fort la main, me broyant la moitié de mes os, mais quelle chochotte !



« C'est finis. »



Il ré-ouvrit les yeux surpris avant de dire fièrement



« J'ai rien sentis.

- Menteur !

- Toi je te …

- Mademoiselle c'est à vous !

- Oui... hum... à la langue. »



Le perceur commença à se préparer alors que EunKwang me fixait bizarrement.



« La langue ?

- Bah oui.

- Tu es sérieuse là ?

- On ne peut plus sérieuse.

- Mais MinJi c'est …

- Tu as finis de critiquer tout ce que je fais.

- Oui... je suis désolé.

- Pas grave, mais la prochaine fois …

- Ne bouges pas, je vais y aller, 1,2 »


*********

******





« Maman on est rentré ! Cria EunKwang

- Ah bah enfin ! J'ai eu peur !

- Désolé, ça a pris un peu plus de temps que prévu, tu nous en veux pas ?

- Non vous arrivez pile pour le dîner. »



On se plaça à table, bien que ayant mal à la langue je me forçais à manger alors qu’EunKwang expliquait à ma mère le déroulement du bal de demain soir.



« Je suis allé chercher vos costumes d'ailleurs en vous attendant, je les ai mis dans vos chambres »



On finissait de manger en vitesse avant de se précipiter dans nos chambres pour essayer nos costumes ce que je fis en moins de deux minutes. Je me retournai vers la porte qui séparait nos deux chambres pour lui demander comment j'étais mais restai stoïque devant, allais-je peut être le déranger ? C'est dans ces moments-là que l'on s'aperçoit qu'on a perdu niveau intimité et fusionalité. Résultat je ne rentrai pas dans la chambre de mon frère et partis directement en direction de la douche laissant mes pensées vagabondées un peu partout. C'est mon père frappant à la porte m'indiquant qu'il n'y allait bientôt plus avoir d'eau chaude qui me sorti de ma rêverie. 21 heures 30 ! Ah oui la vache quand même ça fait au moins trois quart d'heure que j'y suis. Enfilant mon pyjama je me mis devant la télé et lançai un épisode de drama. A la fin de celui-ci j'éteignis la lumière et commençai à fermer les yeux alors que je sentis une forme lever ma couette et se glissait dans mon lit.


« EunKwang ?

- Hum ? Grogna-t-il

- Mais qu'est-ce que tu fais ?

- Ça se voit non ?

- Mais on n’a pas dormi ensemble depuis qu'on a quinze ans !

- Et alors ? Je te ferais dire que j'ai dû attendre une demi-heure avant de pouvoir prendre ma douche et en plus elle était froide, alors j'exige que tu me serves de doudou pour cette nuit ! Dit-il en resserrant ses bras sur moi.

- EunKwang ?

- Hum... doudou...

- Je t'aime...

- Hum... moi aussi sœurette ! »



Et en effet j'ai passé une bonne nuit, mis à part qu’à mon réveil je ne trouvai pas EunKwang. Je regardai ma montre, 10 heures 02, oh bah ça va j'ai le temps ! Je descendis dans la cuisine pour prendre un petit déjeuner avant : Jumanji. Non mais sérieusement il est vraiment bizarre ce dessin animé. Après un bon petit déjeuner je partis en direction de la salle de bain pour m'habiller et me maquiller, je sortis de la salle de vain vers 11 heures en même temps qu'une fille sortit de la chambre de mon frère, non mais attendez qu'est-ce qu'elle fait là elle ?



« Merci EunKwang, sans toi franchement j'aurais jamais...

- Oh ce n'est rien, bon bah à ce soir.

- Ouep »



Elle se retourna et descendit vers le rez-de-chaussée en me saluant poliment lorsqu'elle me vit. Me retournant vers mon frère je le fixai d'un air mauvais.


« Quoi

- C'était qui ?

- Tu es de la police ?

- Tu ne préfères pas le savoir.

- Une fille, souffla-t-il 

- Non c'est vrai ! Je pensais à un travelo...

- Non mais t'inquiètes pas, c'est juste une première année qui travaillait sur le Japon et qui voulait de l'aide par rapport à ce que l’on a fait avec JiHye.

- Alors tu m'expliques pourquoi tu ne m'as pas réveillé quand elle est arrivée ?

- Bon OK c'était prévu. Elle me l'a demandée hier et je me suis réveillé plutôt pour retourner dans ma chambre.

- Et pourquoi ça ?

- Non mais t'imagines toi la honte si on apprend qu’à 18 ans Seo EunKwang dort encore avec sa sœur jumelle, on a plus quatre ans ! Ah non merci ! »



Il s’aperçut de l'impact de ses paroles peu de temps après, il se mordit violemment la lèvre alors que mon regard se durcissait

.


« Non MinJi ce n'est pas ce que je voulais dire...

- Non laisse tomber, c'est bon j'ai compris, te fatigues pas ! Rien n'a changé …

- MinJi ! Dit-il en me rattrapant par le bras, pour une fois écoute moi.

- Je t'ai déjà écoutée... et voilà le résultat. »



Il lâcha mon bras et je partis m'enfermer dans ma chambre en l'entendant souffler une dernière fois. Je passai alors la fin de la matinée et mon après-midi à ruminer et à grogner contre mon frère tout en parlant à ChangSeob et aux filles par SMS et par ordinateur. Puis vint le temps de se préparer, j'enfilais juste un short en dessous de la robe pour ne pas avoir froid et pris un pull au cas où. J'attachais mes vrais cheveux en un petit chignon avant de disposer ma perruque par-dessus. Je descendis au salon pour malheureusement attendre mon frère, génial, non mais franchement sa simple célébrité ne suffisait pas non, il faut qu'il tombe sur l'un des seuls personnages à poil ! Ça va plaire à certaines en tout cas... tsss de toute façon je suis sûre que ça lui plaît aussi, ça va encore plus gonfler son ego. J'en ai marre que mon frère soit comme ça, ce n'est pas parce qu’avant tout le monde le prenait pour une fille car ma mère lui mettait des robes et tout qu'il faut qu'il soit comme ça, bon d'accord il a ses raisons, on était victimes d'intimidations étant jeune et c'est ça qui l'a rendu fier, il voulait se venger de tous ces gens qui disaient qu'il ne servait à rien, mais quand même ce n'est pas raison pour se taper presque toutes les filles qu'il connaît.



« Oh MinJi tu es … trop mignonne ! »



Il avait enfin fini de se préparer, enfin d'un côté, il a presque que un caleçon à mettre alors ça va. Je me retournai vers lui et fut assez choquée, il était vachement habillé... pour un Tarzan. Son bas n'était rien de plus qu'un jeans marron coupé en short au niveau des genoux avec des franges, bon ça c'est très moche mais ça fait très Tarzan. Sa perruque de dreads était vraiment trop fun et il portait un marcel vraiment très léger couleur chair pour l’empêcher d’être torse nu. Grrr, ce qu'il m'énerve, même comme ça il est beau.



« Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi tu me regardes tel un hibou ?

- Ah … euh pour rien. Je te trouve vachement habillé pour un Tarzan, mais dit moi ce n'est pas l'expression de JiHye ça ?

- Oui moi aussi, j'avais peur de me les cailler, mais en fait non ! Roh, c'est bon je peux lui emprunter. »



Je lui tirai la langue et me concentrai sur la télé lorsque je sentis deux bras m'enlacer tendrement au niveau des épaules.



« Hum tu fais encore la tête ? Me demanda-t-il la tête posée sur mon épaule.

- Hum... non, soufflais-je, je suis inquiète pour la fête.

- Je me tiendrais bien ce soir, je ne ferais absolument rien pour te mettre en colère.

- Promis ?

- Promis. »



Souriant à pleine dents je me collai à lui pour un énième câlin, espérant de tout mon cœur que pour une fois il allait tenir sa promesse.



**************

***********




La fête battait son plein, je dansais avec des garçons que je connaissais bien sous le regard meurtrier de mon frère et des autres. Non mais c'est bon ! Arrêtez là ! Ce n'est pas parce que... enfin voilà quoi les mecs ne sont pas tous des connards non plus ! Et pi ça apprendra à Peniel à être aussi bien foutu. Non mais c'est vrai, il est habillé presque comme mon frère, alors je vois tout... d''ailleurs j'ai fait une découverte grâce à lui, je ne savais même pas qu'on avait des muscles à ce niveau-là du bras, enfin bref je me rince bien l’œil, le problème c'est que les autres filles aussi, alors je me venge ! Je jetai un petit coup d’œil aux filles qui regardaient d'un air mauvais l'équipe de SeungKyu qui faisait des mélanges de boisson pas très nette. Le DJ annonça le moment des slows, ne voulant pas laisser les filles seules à ce moment, je les rejoignis, MinHyuk avait invité WonYi à danser sous le regard plus que dégoutté de IlHoon qui partit bouder à côté de MiRan.


« Alors, ça se passe comment ?

- Génial ! Déclara DaNa en sirotant son verre, on peut mater sans se faire remarquer.

- Euh.. oui enfin... j'espère pour toi que ce n'est pas sur EunKwang et Peniel que tu baves là ?

- Eh,eh, et si c'est le cas ?

- Je te tue.

- Alors on va dire que non. »



MiRan rigola doucement à nos chamailleries alors que un groupe de mecs un peu louche s'approchait de nous, le DJ ayant relancer les musiques de … poufs...où... elles se déhanchent sur mon frère, grrrr, bon tant que ça ne va pas plus loin ça me va.


« Salut !

- Salut ! Déclara MiRan méfiante.

- Ça te dirais qu'on aille danser ?

- Non merci, je reste avec mes amies.

- Allez, s'il te plaît !

- Non je t'ai dit.

- Allez fait pas ta coincée ! Dit-il en l'attrapant par le bras.

- Et mais lâchez là ! S'écria DaNa avant que ces espèces de molosses viennent se placer devant nous »



MiRan se débattait mais à chaque fois il la rattrapait et la traînait dehors et personne ne réagissaient, j'avais beau crier le prénom des garçons, personne n'entendaient avec la musique. Je regardais donc MiRan se faire traîner jusque la porte ou tout d'un coup IlHoon en sortit.


« Euh tu fais quoi là mec ?

- Occupes toi de tes affaires !

- Je ne crois pas non, tu la lâches, tout de suite !

- Et sinon tu feras quoi ? Dit-il en commençant à le pousser »



IlHoon se décala sur la gauche pour laisser passer HyunSik



« Je crois qu'elle t'a demandé quelque chose ! » grogna-t-il

- Hum....

- Alors fais-le ! »



Le pauvre type grogna tel un hibou, ça grogne ça un hibou ? Enfin bref, ses bouledogues nous ayant lâchée et quittèrent la fête. MiRan se retourna vers les garçons, gênée de devoir remercier HyunSik alors qu’IlHoon s’écharpait pour les laisser tous les deux. Malgré la musique assez forte je réussis à comprendre ce qu'il disait en lisant sur les lèvres, oui, oui je sais faire ça.



« Merci ! Dit-elle gênée

- Euh bah de rien, dit-il en se frottant la tête pour masquer lui aussi sa gêne »



Je me retournai vers la piste pour voir que ChangSeob tapait du pied devant la réaction de HyunSik, la réaction de mon... meilleur ami, je pense que je l’appeler comme ça, me fit sourire. Un courant d'air passant à côté de moi me fit comprendre que quelqu'un venait de presque me bousculer. Voulant lui dire qu'il aurait pu faire attention je me retournai pour voir.... qu'il ne s'agissait que de EunKwang embrassant à pleine bouche une de ces pouffiasses qui n'avait pas l'air de vouloir s’arrêter là. Je détournai le regard écœurée et sentant les larmes monter je cherchais du réconfort mais ne vit que JiHye regarder mon frère d'un air dépitée et … triste, ChangSeob ayant lui aussi disparu de la circulation. Je me dirigeai donc dehors histoire de prendre l'air, je m'adossais contre le mur pour souffler lorsque je sentis une main sur ma bouche pour m’empêcher de crier.


« Coucou toi. »



Oh non pas toi ! Je vous en supplie pas lui...



« On a encore deux ou trois petits trucs à régler tous les deux, tu sais que le blond te va super bien »



Je lui mordis la main et m’apprêter à crier alors qu'il me replaquait contre le mur me coupant la respiration.



« Espèce de sauvage ! Je vais te dompter tu vas voir, tu vas être douce comme un agneau après ça, dit-il en commençant à me caresser doucement la cuisse » 



Les larmes commencèrent à perler au coin de mes yeux alors qu'avec son bras il appuyait sur ma gorge m’empêchant d'émettre le moindre bruit.



« MinJi ! Cria une voix que je reconnue comme être celle de ChangSeob, MinJi tu es là ? »



DongChul grogna avant de me murmurer à l'oreille.



« Tu n'auras pas toujours les garçons pour te protéger, quand tu seras seule, fait bien attention à tes fesses, je n'ai pas encore décidé ce que j'allais faire de toi »



Il partit alors dans l'obscurité. Je glissai contre le mur, le souffle haletant, mes sanglots coupant ma respiration.



« MinJi ! Cria ChangSeob en s'agenouillant à ma hauteur, et MinJi ça va ? Explique moi ce qu'il s'est passé.

- Je...je.... où est EunKwang ?

- MinJi...

- Où il est ?

- Il est occupé.

- Avec une fille.

- Sûrement.

- J'en ai marre ChangSeob, j'en ai marre, dis-je en enfonçant ma tête contre son torse, il me l'avait promis, il m'avait promis qu'il serait là pour moi qu'il me protégerait, et le résultat ? Il n'est pas là ! J'en ai marre qu'il fasse semblant.

- Chut MinJi, calmes toi, ça va aller, je suis là, ne t'inquiètes pas.

- Mais justement ! C'est n'est pas toi qui devrait être là ! C'est EunKwang ! C'est lui et personne d'autre !

- Si tu continues à dire ça je vais me vexer, rigola-t-il

- Je suis désolée, DongChul m'a fait tellement peur.

- C'était lui ?

- J'en suis presque sûre, mais je ne voyais rien, soufflais-je désespérée.

- Ça ira, t'inquiètes pas, ça ira »


*********************

****************



La fête et le week-end s'était enfin passé. EunKwang n'était rentré que le dimanche dans l'après-midi, nos dialogues étaient tendus lui ne comprenant pas pourquoi je m'énervais pour rien. Tssss pauvre con ! Nous étions en route pour le lycée. Les filles m'attendant de leur côté, les garçons attendant EunKwang de l'autre. Lorsque ChangSeob me vit, il me fit un grand signe de main accompagné de son grand sourire d'idiot affectueux. Ne voulant pas entendre EunKwang s'énerver encore plus sur lui-même et sur ChangSeob je me décalai pour rejoindre les filles sentant que les garçons s'énerver.



« Salut MinJi ! S'exclama WonYi, putain il a l'air de bonne humeur encore ton frère ! Qu'est-ce que tu lui as fait ? Tu lui as mis de l'herbe à gratter dans son caleçon ?

- Euh... non ! Explosais-je de rire.

- Il n’y a que toi qui fais ça ma petite ! Renchérit JiHye.

- Nyah, nyah, je t'em...

- Wooh ! S'exclama MiRan, ça commences à vraiment chauffer là, on ferait mieux de les séparer »



On s'approcha des garçons alors qu’EunKwang et ChangSeob se toisaient fixement et méchamment commençant à lever la voix et à attirer du monde. HyunSik tenait ChangSeob, les garçons s'étaient mis au milieu alors que nous, nous tirions sur les bras de EunKwang.



« Allez ouste ! Cracha MinHyuk, il n'y a rien à voir. »



Ayant fait fuir les commères, l'ambiance se détendit un peu, cependant, très vite cassée par un EunKwang furieux.



« Vas-y avoue ! Avoue le et je t'assure je deviens ton pire cauchemar.

- Je n'ai rien à dire à quelqu'un qui ne tiens pas ses promesses.

- Toi je vais te tuer, je te jure, tu la touches tu es mort !

- Non mais espèce d'abruti ! Explosa ChangSeob, tu crois vraiment que dès qu'un garçon aime bien une fille il veut se la faire c'est ça ? Non mais on n’est pas tous comme toi ! Si j'avais laissé ta sœur seule à la fête, DongChul aurait réussi à la violer cette fois-ci pendant que toi tu te tapais ta pute ! Alors c'est qui le plus sale des deux maintenant ! Hein ?! »



Un grand silence suivit sa réplique, EunKwang en tomba dénue, les filles me regardaient en colère de ne rien leur avoir dit, les autres garçons me lançaient des regards d'incompréhension et ChangSeob lui était rouge de gêne.



« MinJi je … commença-t-il.

- Non, ne dis rien, s'il te plaît ne dis rien, ça vaut mieux pour toi, merci ChangSeob tu viens de me prouver que tu ne vaux pas mieux que lui ! Dis-je en pointant EunKwang du doigt.

- MinJi...

- Ta gueule ! Criais-je en le giflant, je te déteste ! »


Je me sentis tirer en arrière par l'une des filles qui m'emmenait plus loin, je me laissai enfin aller et pleurer toutes les larmes que mon corps voulait bien me laisser verser.




Point de vue d’IlHoon :


Bon, OK… Je suis complètement paumé moi ! Et puis apparemment je ne suis pas le seul… En plus de ça, je sens que la bombe à retardement dénommée JiHye va exploser dans 4, 3, 2, 1… Bah, il se passe quoi ? Elle a un court-circuit ? Je la regardais complètement désemparé face à son comportement ; d’habitude elle pète un câble pour le moindre petit truc qui va de travers, donc j’ai le droit de me poser des questions ! Je remarquais cependant qu’elle serrait son poing droit, bon OK, elle n’est pas si calme que ça, elle est juste en mode « self-control », pour ne pas s’énerver encore une fois et devenir blessante. Bon si EunKwang n’est pas con, il va éviter de la faire chier aujourd’hui… D’ailleurs, il avait l’air tout aussi surpris que moi face à son comportement.


« Les filles, il vaudrait mieux qu’on y aille, je n’ai pas franchement envie de rester là… Finit par dire ma meilleure amie.

- Mais… Et ChangSeob ? Demanda DaNa légèrement inquiète pour ce dernier.

- Tu fais comme tu veux, moi je m’en vais, j’ai besoin d’air… ChangSeob, tout ce que je peux te conseiller, c’est d’aller parler à MinJi le plus vite possible, sinon ça va s’empirer et je n’ai pas que ça à faire de subir sa mauvaise humeur continuelle à cause de l’une de tes bourdes… EunKwang… Y a trop de choses à revoir sur ton comportement, donc toi c’est une réinitialisation qu’il te faudrait… IlHoon, à midi, tu pourras venir me rejoindre aux casiers ? J’ai quelque chose à te dire… »


Sur ce elle prit la direction du bâtiment principal, DaNa et MiRan nous adressèrent des regards désolés et elles suivirent JiHye en parlant. Tandis que JiHye elle regardait son portable soucieuse. Il n’empêche qu’elles nous laissent la tâche la plus difficile à nous : rabibocher EunKwang et ChangSeob, et ça, ça ne va pas être du gâteau, ces deux-là sont de vraies têtes de mules ! Je voyais bien que Peniel ne savait plus où se foutre, MinHyuk était mal à l’aise et ne semblait vouloir prendre le parti de personne, HyunSik était comme d’habitude avec ChangSeob, essayant de le réconforter par rapport aux paroles de MinJi qui l’avaient vraiment blessé, plus que la baffe je pense… EunKwang lui, était debout contre le mur et se mordait la lèvre et semblait en pleine réflexion. Et dans tout ça, on avait SungJae qui jouait avec des cailloux… Qu’est-ce que j’aimerais être aussi innocent et insouciant parfois ! Même si je sais très bien qu’il agit ainsi pour ne pas penser à tout ça, c’est sa manière à lui d’en faire abstraction.


En attendant, je me demande bien ce que veut me dire JiHye, ça sent pas bon encore ça ! La cloche sonna et on fut contraint de rejoindre nous aussi la salle de classe où étaient installées les filles : MinJi était assise à sa place la tête entre ses avant-bras essayant de se calmer comme elle le pouvait, l’intello de service essayant tant bien que mal de la consolée, bien qu’il ne sache pas ce qu’elle avait… JiHye elle aussi était à sa place et regardait dehors, tandis que la reine des pouffes tentait de lui parler en vain. MiRan, DaNa et WonYi elles rejoignirent leur place respective quand elles virent le prof rentrer, et nous fîmes tous de même. La journée s’annonce bien ! Le prof fit l’appel et put ensuite commencer son cours et je pouvais entendre plein de commérages à propos de ce qui s’était passé plus tôt… Heureusement que personne n’a entendu la fin, sinon on aurait signé notre arrêt de mort.



Midi sonna et c’est avec soulagement que je posais mon crayon ; sérieusement, le coréen ça tue le poignet quoi ! Et puis ce n’est pas comme si on n’avait pas eu anglais…. Je rangeais mes affaires, pris mon sac et sortis de la salle de classe, et vit JiHye qui m’attendait dans le couleur. A la vue des traits de son visage détendu, elle m’a l’air sereine, tant mieux pour moi… N’empêche que ça m’inquiète toujours cette histoire d’entretien !


En me voyant arriver, elle me sourit et me demanda de la suivre ; au passage, elle en profita pour prévenir les autres qu’il ne fallait pas nous attendre pour manger, car aujourd’hui on se faisait un déjeuner entre nous. OK, donc déjà c’est personnel pour qu’elle ne veuille pas m’en parler au lycée… Putain mais je veux savoir moi !! On sortit de l’enceinte de lycée et on rejoignit notre petit coin habituel, un petit snack sympa pas plus fréquenté que ça, mais qui avait de très bons services. On commanda notre repas au comptoir, puis on monta à l’étage pour nous installer et enfin commencer à parler. Kyah, j’en ai des sueurs froides !


« Alors ? Tu voulais me parler de quoi ?! Demandai-je.

- Y a plusieurs choses… IlHoon, je sens que je vais finir par craquer ! Me dit-elle les yeux à moitié brillants.

- Ah non ! Tu ne pleures pas ! Je vais encore chialer comme une madeleine sinon ! Protestai-je. Aller vas-y raconte tout à Tonton IlHoon ! Dis-je en essayant de la calmer et de l’inciter à se confier à moi.

- Il n’y a rien qui va en ce moment… Mon père n’arrête pas d’essayer de m’appeler, il mène la vide dur à ma mère !! Ensuite il y a DaNa qui m’a cramé pour EunKwang le jour où il a changé de couleur, et MinHyuk n’en était pas bien loin… Et je suis sûre qu’il se doute de quelque chose… Pourtant je fais pire qu’attention ! Et puis si lui l’apprend… Je suis complètement finie ! Et puis il y a SeungKyu aussi… Lui il commence à me saouler !

- Quoi qu’est-ce qu’il a fait lui encore ? Demandai-je en alerte.

- Il me suit presque partout, ça en devient presque flippant ! Surtout que je suis sûre et certaine que c’est lui qui a tabassé SungJae… Et j’ai peur qu’il s’ne reprenne à vous ou à ma famille ! Je vais craquer IlHoon…

- Bon déjà pour ton père, essaie de parler avec lui, ça arrangera surement les choses, et puis il comprendra si tu lui expliques tout… Après pour EunKwang… DaNa est discrète et sait garder un secret, donc sur ce point-là : aucun soucis ! Et puis MinHyuk, il ne dira rien, même s’il sait don là il ne faut pas s’inquiéter non plus… Surtout qu’il pourrait t’aider ! Après je sais que tu appréhendes beaucoup le fait que MinJi te découvres, mais tu sais très bien qu’elle aime juste un peu trop de son frère et puis je ne pense pas qu’elle ait une quelconque suspicion. Et EunKwang… Franchement, il pense que tu es lesbienne alors il est loin de penser que tu puisses avoir des sentiments pour lui !

- Merci IlHoon, vraiment ! »


Une serveuse vint nous apporter nos hamburgers maisons, ainsi que nos frites, puis nous souhaita un bon appétit, avant de repartir en cuisine pour servir les autres clients.


« Pour SeungKyu, recommençai-je. Je pense qu’à présent on va devoir se déplacer tous ensemble, il n’osera jamais s’en prendre à nous si on est en groupe, alors arrêtes de t’inquiète, tout va bien !

- Qu’est-ce que je ferais sans toi IlHoon… Me dit-elle en souriant.

- Pas grand-chose… Bon aller mangeons avant que ça ne refroidisse ! M’exclamai-je »



*


* *


Maudit ménage ! Pourquoi faut que ça tombe sur moi ? Sérieusement, j’ai franchement la poisse ! Enfin, le seul truc de bien c’est que l’on est en duo, et que ma partenaire est WonYi ! Nyah ah ! Ça faisait bien une heure que l’on avait commencé notre corvée, quand la porte de la salle fut fermée à double tour. Je me ruais à la porte et essayais en vain de l’ouvrir, WonYi me regardait avec un petit sourire aux lèvres en me voyant agir comme un guignol.


Ouh je vais étriper cette enflure qui nous a foutu dans ce merdier je le jure ! Un coup de tonnerre retentit dehors et un éclair brisa le ciel en une fraction de seconde, et moi comme un couillon, j’hurlais comme une fillette devant une araignée… Bien joué IlHoon, niveau virilité tu ne peux pas mieux faire ! WonYi alertée par mon cri, décrocha son regard de la fenêtre et me regarda surprise.


« IlHoon, tu as peur de l’orage ?

- Pff, n’importe quoi, peur de l’orage, mais tu m’as pris pour QUOII ! Criai-je en entendant à nouveau le tonnerre. Bon OK je l’avoue, j’ai une peur bleue de l’orage, déclarais-je vexé.

- Je ne vais pas me foutre de toi… Tout le monde a peur de quelque chose… Moi j’ai bien peur des clowns… »


Hein… ?! Quoi, j’ai bien entendu la ? J’explosais de rire quand l’information monta jusqu’à mon cerveau. Non mais avouez que ça tue un mythe un truc pareil ! La fille elle bousille la gueule à des zombies de journée et elle a peur des clowns.


« Bon, quand t’arrêteras de te foutre de moi, appelle-moi ! Me dit-elle en s’asseyant sur le bureau du prof vexée. Sinon Einstein, tu comptes tirer sur cette porte encore combien de temps ?

- Au moins j’essaie de trouver une solution, au lieu de rester à ne rien faire ! Répliquais-je sur le même ton.

- Si tu utilisais ta tête, ça ferait longtemps qu’on serait sorti ! Répondit-elle en ouvrant la fenêtre intérieure et se glissant au travers, pour ensuite se retrouver dans le couloir. Elle me gratifia d’un regard moqueur et commença à partir.

- Mais attends-moi ! M’exclamais-je en faisant la même chose, mais elle n’était plus dans le couloir. WonYi… WonYi ? T’es où ?! »


Je ne la voyais pas et commençais sérieusement à avoir peur ! En plus de l’orage qui battait son plein au dehors, je me retrouvais seul et sentais mon angoisse devenir de plus en plus importante. Je m’arrêtais en plein couloir et m’adossais au mur avant de glisser contre et me retrouver assis par terre tremblant comme une feuille.


Les larmes ne tardèrent pas à venir et se fut bientôt deux sillons qui marquèrent mes joues ; un énième coup de tonnerre retentit et mes pleurs reprirent de plus belle. Lorsque WonYi me retrouva dans cet état, sa première réaction fut de me prendre dans ses bras pour me calmer et on resta ainsi une bonne quinzaine de minute, le temps que je me remette complètement.


Elle ne manqua pas de me faire remarquer que si j’avais été franc avec elle ça ne serait pas arrivé et tout le tralala. On essaya ensuite en vain de trouver une potentielle sortie, mais rien à faire, le lycée était complètement fermé et nous n’avions plus le choix, on devait y passer la nuit… On s’installa donc dans la salle principale et on braqua le distributeur, de façon à ce que nous ayons quelque chose à nous mettre sous la dent, puis on parla de tout et de rien, avant de sombrer dans les bras de Morphée allongé sur les sièges mis à disposition des élèves.


*


* *


« Qu’est-ce que vous faîtes ici ?! Ne me dîtes quand même pas que vous avez passé la nuit dans l’enceinte de l’école !?! S’exclama la douce et merveilleuse voix criarde de notre CPE »


Je me réveillais en sursaut et je pus constater que WonYi avait eu la même réaction que moi, voir en pire, puisqu’elle était tombée de son lit de fortune.


« Dans mon bureau ! Tout de suite ! Hurla-t-elle »


Je regardais mon acolyte, qui était toute aussi surprise que moi, c’est donc en silence que l’on suivit la CPE dans son bureau, elle alla d’installer sur sa chaise face à son bureau, tandis que nous, nous attendions son pétage de plomb tête baissée.


« Jamais en vingt-cinq ans de métier je n’ai eu de tel cas ! Mais où est-ce que vous aviez la tête !? Rester dans le lycée pour la nuit ! Il y a quand même d’autres endroits pour un couple !

- Mais Madame, on n’a jamais voulu passer la nuit ici ! On s’est fait enfermer dans notre salle de classe pendant qu’on nettoyait ! Vous pouvez demander à notre prof principal, on était de corvée ! M’exclamais-je.

- Et si vous étiez enfermés dans votre salle comme vous le dîtes, expliquez-moi comment vous avez réussi à en sortir !

- On est passé par la fenêtre intérieure et après on a essayé d’ouvrir les autres portes, mais elles étaient toutes fermées, il n’y avait plus personne, lui répondit WonYi.

- On va aller voir votre professeur principal et le concierge, ensuite vous pourrez rentrer chez vous pour vous changer… »



10h00 ! Ça fait une heure que l’on est en math et ça commence vraiment à me faire chier ! Je hais le Jeudi ! Bref, nous sommes en récré et comme de par hasard les autres nous ont limite agressés pour savoir ce qu’il s’était passé exactement. En même temps la CPE était passé dans la classe pour engueuler les deux sbires de SeungKyu qui avaient fait le coup, et c’était comment dire : épique !


Franchement leur tronche de dégoûtés de la vie c’était juste trop énorme et trop jubilatoire ! Bref ont leur avait expliqué ce qui c’était passé dans tous les détails, omettant biens sûr ma crise d’angoisse de la veille, puis on convint de manger à l’extérieur pour le midi. La sonnerie nous rappela ensuite qu’il était temps que l’on reprenne les cours, et le prof arriva nonchalamment comme à son habitude, puis commença à nous débiter son cours.


Il nous fit cours pendant deux heures, nous souhaita un bon appétit en nous disant que l’on voyait la suite du texte après la pause de midi, et nous laissa sortir cinq minutes avant la sonnerie. Vous êtes décidément trop bon monsieur ! J’adore tellement ce prof ! On récupéra ce dont nous avions besoin, puis on sortit et nous prîmes tous les douze la direction de la sortie du lycée dans la bonne humeur, même si certains faisaient la gueule… Sauf qu’une chose que nous n’avions pas prévue se produisit.


Un pot de fleur tomba du premier étage, juste devant EunKwang, WonYi et moi. Un gémissement de douleur me parvint et je pus voir WonYi se tenir l’épaule alors qu’elle était par terre : ni une, ni deux, je m’accroupissais et lui demandais où elle avait mal exactement. Pendant ce temps, JiHye et ChangSeob s’était rués dans le bâtiment d’où était tombé le pot, pour rattraper celui qui l’avait délibérément laisser tomber, personnellement je ne donne pas cher de sa peau… J’étais toujours avec WonYi, alors qu’elle se balancait d’avant en arrière, elle s’arrêta avant de déclarer :


« Ah bah non en fait, j’ai pas mal ! »


Non mais elle est sérieuse ?! Et moi qui m’inquiétais comme pas permis : pour rien ?! Je vais finir par la tuer un jour !! Je soufflais et courus avec Peniel, MinHyuk et les jumeaux dans le bâtiment. On monta les escaliers à une vitesse que je ne nous connaissais pas et arrivés au premier étage, on put voir ChangSeob qui se tenait le visage entre ses mains, tandis que les portes de sécurité en face de lui battaient à cause des passages à répétition.


« JiHye est en mode furie… elle a ouvert les portes, je n’ai pas fait attention et je me les suis prises en pleine poire… Expliqua-t-il »


Dans d’autres circonstances, j’aurais certainement explosé de rire, mais là, c’était impossible, la situation était trop sérieuse. On l’aida à se relever, puis on continua de chercher une trace de JiHye ou de l’agresseur ; au final, on les trouva tous les deux. JiHye était face à une porte et la faisait claquer contre le mur en criant. Elle n’est pas sérieuse ? Il n’est quand même pas derrière…


« Allez cas-y bouffe le mur ! Espèce de connard bouffe le ! »


Je me précipitais vers elle et la pris dans mes bras pour la stopper, alors qu’elle se débattait pour continuer ce qu’elle avait commencé. MinHyuk avait ouvert la porte et on put reconnaître DongChul, putain elle l’a bien amoché… Il avait la lèvre inférieure fendue et son nez avait une forme bizarre… Si ça se trouve elle lui a cassé. Remarque, ça ne peut que l’arranger, vu la gueule qu’il a.


« Putain JiHye, tu ne pouvais pas y aller moins fort ?! M’exclamai-je

- Franchement non ! Ecoute-moi bien le larbin : la prochaine fois, je te pends ! Hurla-t-elle.

- Sérieux les gars, elle commence à me faire peur là… Dit ChangSeob.

- Finalement Eun, tu t’en tire bien avec elle, elle ne t’as pas encore défiguré, lui dit MinHyuk en riant.

- C’est une façon de voir les choses dit-il en regardant JiHye perplexe.

- Bon on va manger, parce que j’ai la dalle moi ! Déclara JiHye en cassant tout le moment.

- Je te suis, je suis AFFAMEE ! Ajouta MinJi, au fait, joli travail !


On se regarda avec les garçons complètement désespérés face à leur comportement : elles ne changeront jamais.



*


* *


Samedi soir, 22h30, et je suis seul comme un péquenot chez moi pour le week-end. Du coup, ChangSeob et HyunSik m’ont proposé d’aller en boîte avec, ce que j’ai accepté… Etant donné que MinHyuk passe son week-end avec WonYi et SungJae chez elle : bande de connards ! EunKwang est occupé avec sa dernière conquête et Peniel est chez sa grand-mère pour tout le week-end… Bref, notre effectif est donc réduit à trois ! Et qui dit : pas d’EunKwang, dit : drague à volonté !


Bah oui, monsieur les attirent toutes comme des mouches. Aux alentours de 23h00, mes deux compagnons d’ares vinrent me chercher chez moi, puis on alla à l’arrêt de bus le plus proche qui nous mena en plein centre-ville. A l’entrée de notre habituelle, on put constater qu’il y avait une petit file qui attendait à l’entrée, en même temps ce soir c’est soirée plume… Mes préférés ! J’adore c’est tout doux ! Bref, je ne vais pas m’attarder non plus ! On alla se présenter o l’entrée V.I.P et le garde du corps nous laissa passer en nous reconnaissant : ça a du bon de venir aussi souvent.


C’est donc tout guilleret que l’on arriva dans la salle principale où la musique battait à plein régime ; la piste de danse était pleine et les gens s’y défoulaient limite… On se trouva une table à part où l’on pourrait discuter et s’y reposer en temps voulu, puis on rejoignit la foule déchaînée sur la piste de danse. Je vis ChangSeob commencer à danser n’importe comment, très vite suivit par son éternel acolyte de la connerie, et moi, pendant ce temps, j’essayais de me fondre dans la masse… Ils ne se rendent pas compte qu’ils se tapent la honte là ?


Cependant, ils s’arrêtèrent bien vite et à ma grande surprise, partirent en courant vers le bar. Pour ne pas me retrouver tout seul, je les suivais de loin et je pus constater le pourquoi du comment qu’ils s’étaient barrés : ils avaient repérés quatre jeunes filles. Bon j’avoue elles sont pas mal de dos, mais des fois on a des sacrés surprises… J’arrivais à leur hauteur et ChangSeob leur adressa une petite phrase qu’il aurait sûrement mieux fait de garder pour lui.


« Hey ! Mesdemoiselles ! Ça vous dirait de venir danser… Avec moi ? »


Elles se retournèrent pour voir quel était le bouffon qui leur avait proposé un truc pareil et là, ce fut le drame ! On avait devant nous MinJi, MiRan, DaNa et JiHye ! Et bah on est pas dans la merde nous déjà…


« Bah bien sûr ! Allez viens par-là, toi et moi avons deux trois choses à nous dire ! Déclara MinJi en l’emmenant de force avec elle, tout en le tirant par l’oreille.

- Les gars, aidez-moi ! Cria-t-il.

- Dans tes rêves, je ne me frotte pas à un cactus moi ! Maugréai-je.

- Bah dans ce cas tu vas me servir de compagnon de dans Jung IlHoon ! Me dit JiHye en me sautant dessus »


On se retrouva don sur la piste de danse, laissant HyunSik entre DaNa et MiRan. JiHye et moi, partîmes dans un délire qui nous était propre sur trois ou quatre chansons, puis un slow retentit et on se rapprocha l’un de l’autre pour entamer cette danse de couple, comme on en avait l’habitude lorsque l’on venait ici tous les deux.


« N’empêche que moi ce soir je voulais me trouver de la bonne compagnie… Lui dis-je en boudant.

- Oh pauvre petit chou ! Ce n’est pas en faisant ton EunKwang que tu vas attirer l’attention de ta douce !

- Oui bah j’en ai marre d’être tout seul aussi ! T’es bien mignonne mais j’ai besoin d’attention ! Répliquai-je n faisant la moue.

- Roh, mais faut le dire que t’as besoin de câlin ! Me dit-elle en m’étouffant dans un câlin que je qualifierai de Hard-Core, contrôle ta force merde !

- JiHye…

- Quoi ?

- Peut plus respirer ! Réussis-je à articuler péniblement.

- Ouh, désolée ! Bon sinon quand est-ce que tu vas te lancer ? Non mais j’en peux plus moi de te voir lui tourner autour sans jamais rien tenter…

- Euh je devrais dire quoi pour toi ? Etant donné que ça fait plus d’un an et demi que tu lui…

- Et que nous ne sommes pas du tout dans la même situation ! Toi et WonYi vous faîtes des trucs ensembles… Alors que moi les seuls moments que j’ai pu passer avec lui on nous y a contraints…

- Ca va finir par s’arranger JiHye ! Essayai-je de la réconforter.

- Non IlHoon… Franchement, des fois je me demande si je ne devrais pas tourner la page et passer à autre chose…

- Tu veux que je te rappelle comment ça s’est passé la dernière fois que tu m’as dit ça ?

- Non merci, ça fait partie de l’une des pires erreurs de ma vie…

- A la bonne heure ! B on aller viens on va se boire un verre !

- J’arrive ! Me dit-elle toujours dans les nuages »

Au final, on est resté à peine deux heures en boîtes, puis on a tous les sept migrés chez MinJi, dont les parents étaient partis en week-end pour leur anniversaire de mariage d’après MinJi. On avait donc dormi tous ensemble dans sa chambre, vu que lorsque nous étions arrivés EunKwang avait l’air occupé dans sa chambre.

Pas grave, au moins ça nous aura permis de nous taper de sacrées barres ! Même si on avait fini par dormir en mode sardine. Nous étions quatre sur le lit : MinJi, ChangSeob, JiHye et moi-même, tandis que sur le matelas que MinJi gardait toujours sous son lit pour ce genre d’occasion étaient installés, MiRan, HyunSik et DaNa. On s’était très vite endormit, et personnellement, j’avais très bien dormi, bien que JiHye aimait un peu trop mon torse qu’elle prenait pour oreiller, mais bon j’ai l’habitude maintenant… Même s’il faudrait que je lui explique l’utilité de l’oreiller.

C’est malheureusement EunKwang qui nous réveilla en entrant dans la chambre de sa sœur aux alentours de midi, pour savoir ce qu’elle voulait manger. Qu’elle ne fut pas sa réaction en ne voyant pas une, mais sept personnes endormies. Autant vous dire qu’on a été très vite réveillés… Et s’est ensuivit une grosse engueulade entre les jumeaux… Ouh que je commence à en avoir marre de ces deux-là.

« Bon maintenant, coucouche panier les deux-là ! Je commence à en avoir raz-la-casquette de vos disputes puériles ! S’écria ChangSeob en assenant son poing sur la table.

Merci ChangSeob, dis-je, bon maintenant les enfants écoutez-moi ! EunKwang, à partir d’aujourd’hui, et ce pendant un mois, tu arrêtes les conquêtes d’un soir, en gros tu ne sors avec personne, compris ?

- Quoi… ? Pardon ? Et pourquoi je ferais ça moi d’abord !?

- Peut-être que ça montrerait une meilleure image de toi à ta sœur, tu ne crois pas ? Lui répliqua JiHye. Et elle en contrepartie, elle calmera ses ardeurs…

- Mouais, je peux peut-être faire ça… Acquiesça-t-elle.

- Ce n’est pas tu peux, mais tu vas ! lui répondit DaNa. Je serais ton coach !

- Hmm, je vais vous aider pour la pratique, parce que sinon elle va te bourrer le crâne ! Dit HyunSik.

- Et toi EunKwang, tu auras des cours sur les relations humaines, et de comportements… Ajoutai-je.

- Et avec qui ? Vas-y fais-moi rêver…

- JiHye.

- Pardon ?! S’écrièrent les deux concernés »


Ouhouhouh ! Je sens que ce mois-ci s’annonce trépidant !

Commentaire de l'auteur Alors, alors, alors ?
Qu'est-ce que vous en pensez ? :D
Les évènements vont ils assez vite ou c'est vraiment vraiment trop lent?
L'évolution des personnages vous plait-elle ? Leur relation entre eux ? Quels couples voyez-vous le plus ? Nous avons vraiment vraiment beaucoup de Questions *-*
Répondez nous s'il vous plaît ! :P
Merci encore de continuer à nous suivre et à nous lire !
Truc & Much, pour vous servir ! :P ♥♥♥
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales