Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 28 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 870 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

BtoB

Le Jour et La Nuit Auteur: KimMinHye Vue: 9617
[Publiée le: 2013-01-19]    [Mise à Jour: 2015-10-03]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic/Amitié Commentaires : 68
Description:
Cinq jeunes filles de dix-huit ans sont en dernière année de lycée, tout était censé se passer normalement, loin du remue-ménage de la popularité, mais quand on est étroitement lié avec le groupe le plus en vue du lycée, on passe rarement inaperçu. Cette dernière année de lycée, risque d'être très différente des autres connues jusqu'à alors...
Crédits:
Les BtoB ne nous appartiennent pas, même si on aimerait beaucoup ^^^
Mais les personnage de WonYi, DaNa, MiRan, MinJi et JiHye, eux nous appartiennent, ainsi que l'histoire !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre N°5

[7589 mots]
Publié le: 2013-02-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur On poste deux chapitre tres vite, parce que c'est les vacances =)
En esperant que vous aimerez ! :P

Point de vue de EunKwang :



Je me retrouvais sur mon assaillant et l'immobilisais à l'aide de mes bras, mais aussi de mon torse, collé à son corps. Lorsque je jetais un œil à ce qui aurait du être ma sœur, j'eus une belle surprise, ce n'était pas MinJi qui se tenait en-dessous de moi, mais JiHye, qui était complètement rouge... Tu m'étonnes, avec mon sex-appeal de fou, enfin ça m'étonne d'elle. Je lui lâchais ses mains et lui demandais :



« Qu'est-ce que tu fous ici ?

- Je suis venue te sortir de ton lit, parce que je te rappelle qu'on à un devoir à terminer et que j'ai pas envie de perdre mon temps à attendre, parce que môssieur n'a pas son quota de sommeil !

- Et c'est pour ça que tu m'as réveillé ?

- Oui ! Je t'avais dis que la prochaine fois que tu me ferais attendre, tu prendrais cher !

- Je pense que tu n'es pas vraiment en position de dire ça, lui dis-je en rapprochant mon visage du sien.

- Qu'est-ce que... Putin tu fais quoi là ?

- Au cas où tu ne le saurais pas, tu es dans la chambre d'un homme, tu es venue jusque sur mon lit, et tu crois pouvoir t'en tirer comme ça...

- EunKwang, arrête je trouve pas ça drôle... Me dit-elle fébrilement en essayant de m'arrêter en posant ses deux mains sur mon torse.

- Moi si, continuai-je, en approchant mes lèvres des siennes.

- S'il te plaît arrête ça... Continua-t-elle »



Je relevais la tête et remarquais qu'elle avais presque les larmes aux yeux, bon d'accord, je crois que j'ai été un peu loin, enfin j'ai rien fais je comprends pas. Je sentis la couverture au-dessus de moi glisser et je pus entendre le magnifique timbre de la voix de ma chère et tendre jumelle.



« Seo EunKwang, tu vas me faire le plaisir de laisser ma meilleure amie tranquille !

- Mais j'ai rien fais !

- Ouais c'est ça ouais ! Tu m'expliques pourquoi elle est sous toi, les deux mains sur ton torse en train d'essayer de te repousser et les larmes aux yeux, tu veux une tatane dans la gueule ?

- Non merci, ça va aller... Dis-je.

- T'inquiète MinJi, c'est rien, c'est le choc par terre qui m'a fait mal à la tête, ça m'a juste fais monter les larmes aux yeux... Et toi ! Me dit-elle furieuse, le jour où t'essaies encore de m'embrasser tu te prends la dérouillée du siècle, je me suis bien fait compris ?

- T'as essayé de l'embrasser, non mais combien de fois je t'ai dis de ne pas t'approcher de mes amies ! Tu fais ce que tu veux avec toutes les autres filles du lycée mais JiHye, MiRan, DaNa et WonYi, tu les laisse tranquille !

- Oh c'est bon, je faisais que m'amuser... Dis-je.

- Justement c'est ça que je te reproche ! S'écria-t-elle.

- STOOOOOP !!! Hurla JiHye, me brisant un tympan au passage, et toi bouge de là ! Me dit-elle en m'envoyant valser. MinJi, ça fait deux fois que la sonnette retentit !

- Oh merde ! Peniel ! »



Et elle partit en courant vers la porte d'entrée, pendant que je me relevais en me massant la tête. On m'explique comment elle fait pour avoir autant de force dans son corps de mouche ? C'est plus une femme, c'est une mutante...



« Bon aller va t'habiller, je te donne cinq minute, et après on bosse... Me dit-il.

Et ma douche, et mon petit déjeuner ?! Demandai-je choqué.

Écoute-moi bien jeune coq, je me suis levée à neuf heure et demi, j'ai bossé mon coréen et mon anglais et j'ai pas plus eu le temps de manger que toi, alors j'en ai rien à faire que tu aies mangé ou non ! Dans cinq minutes je reviens et t'as plutôt intérêt à être prêt, ou sinon je t'habille moi-même !

Intéressant, dis-je un poil séducteur.

Et arrête d'agir comme un pervers ! Ajouta-t-elle en m'envoya,t un coussin en plein dans la gueule, avant de sortir de ma chambre »



Aish, cette fille est complètement allumée de la chandelle, déjà elle me saute dessus au réveil, ensuite elle me repousse et elle me donne même des ordres ! Elle a vraiment pas peur ! D'habitude je n'ai qu'à claquer des doigts, et j'ai une demi-douzaine de filles dans mes bras, et là, ça fait deux ans et demi que cette fille m'en fous plein la gueule et rien. A croire qu'elle est insensible à mon charme... Nan impossible, je suis irrésistible! Je me déshabillais et me dépêchais de mettre un boxer et un slim, manquerait plus qu'elle me voit nu, ce serait le pompom !


Alors que j'étais encore torse nu à regarder mon armoire, la porte s'ouvrit sur JiHye... Quoi ? Ca fait déjà cinq minutes ?! Elle me regarda désespérée, et fouilla dans mon armoire et me dégota un tee-shirt simple qui allait avec ma tenue, elle me le donna et alla s'asseoir devant ma table basse, là où je faisais mes leçons et elle sortit ses affaires, pour que l'on puisse continuer l'exposé. J'enfilais le fameux tee-shirt, et la rejoignis, m'asseyant à côté d'elle, prenant au passage mes affaires pour travailler. Elle releva la tête et me regarda, je ne décelais aucune rougeur ni gêne sur son visage... Nan mais elle m'a quand même vu presque à poil et elle réagis même pas ! Je fais aucun effet ? Mais c'est purement impossible !



« T'as fini de regarder mes gens comme un hibou ? Nan sérieux, ça devient flippant à force, me dit-elle.

Nan mais t'es sûre que t'es une fille ? Lui demandais-je en ignorant sa question.

Pardon ? T'es en train d'insinuer quoi là ?

Ou alors t'es lesbienne... Et tu as le rôle du bonhomme...

Ouais alors je sais que je fais l'objet de pas mal de fantasmes, mais alors là, c'est la meilleure, on me l'avais jamais faite !

Alors tu m'expliques pourquoi t'as pas eu de réaction en rentrant ? Lui demandai-je choqué.

Bah parce que c'est pas le premier torse que je vois, encore heureux, avec IlHoon et MinHyuk qui ont squatté ma piscine pratiquement tout l'été !

Ah ouais... Mais quand même !

Gamin ! Bon aller on bosse, on a déjà assez perdu de temps comme ça, il est déjà moins le quart... »



J'ouvris mon livre et me replongeais dans l'exposé, tandis que je la vis pianoter sur son portable,avant qu'elle le repose entre nous deux. Je pus donc lire le message qu'elle avait envoyé, oui bon je suis curieux, je sais ! « Attaque Vampigraine ;) », adressé à ma sœur... Nan mais je la comprends de moins en moins...



« Ca veut dire quoi « Attaque Vampigraine » ?

T'es trop jeune pour comprendre ! Au pire, tu demanderas à ta sœur, elle sera ravie de tout expliquer, me dit-elle en un sourire »



Sur ces mots, on se remit à travailler et on termina les parties que l'on avait fait chacun de notre côté, avant de bosser sur celle des projets futurs que l'on montait ensemble, puis on donna chacun de notre côté notre avis personnel sur la ville et si on aimerait y vivre ou pas et les arguments qui nous menaient à penser ça ; c'est elle qui avait trouvé l'idée, affirmant que ça clouerait le bec à la prof, pour ça je lui fais confiance hein... Vers midi et demi, on descendit à la cuisine, où l'on y découvrit MinJi et Peniel en train d'essayer, je dis bien essayer de cuisiner... Je savais que MinJi était une piètre cuisinière, mais Peniel est pire, c'est une catastrophe ! Je vis JiHye soupirer, puis exploser de rire devant tout ce bordel.



« J'espère que tu sais cuisiner un minimum, me dit-elle, parce qu'avec ces deux-là, on est pas sorti de l'auberge...

Encore heureux que je sais cuisiner, parce qu'avec une empotée pareille, je mangerais des plats surgelés tous les jours...

Excuse-moi d'être nulle en cuisine, me dit-elle sèchement.

Peniel, MinJi, vous pouvez nettoyer pendant qu'on cuisine un truc vite fait ? Leur demanda JiHye.

Oui, de toute façon on aller s'y mettre, déclara Peniel.

Tu veux cuisiner quoi ? Lui demandai-je.

T'as de la sauce tomate ?

Euh oui...

T'as des pâtes ?

Oui...

Bah alors on va faire ça, me dit-elle en souriant, c'est pas compliqué à faire et c'est bon !

OK et pour l'entrée ?

Bah... Tomates à la mayonnaise ça devrais le faire !

OK, je fais ça, toi tu fais les nouilles ! Lui dis-je.

Nouille toi-même murmura-t-elle.

Pardon ?

Nouille toi-même ! Répéta-t-elle »



Quoi, j'y crois pas ! Moi une nouille ? Ah ouais... Je pris le paquet de farine juste à côté de moi et lui lançais en pleine face. Elle se retrouva toute blanche, et en avais partout dans les cheveux. Elle me regarda en mode choquée, fallait pas dire ça ! A coté d'elle, il y avait la boîte à œuf, elle en prit un dans sa main, mais le reposa bien vite lorsque ma mère entra dans la cuisine.



« Mais c'est quoi ce bazar ! Hurla-t-elle. JiHye, qu'est-ce que tu fais dans cet état ?

Eun...

Rien, le sac de farine lui est tombé dessus quand elle a voulu l'attraper, dis-je pour ne pas me faire engueuler.

Oh ma pauvre, va te doucher, MinJi te prêteras des vêtements.

Merci, dit-elle gênée »



Elle sortit de la cuisine accompagnée de ma jumelle qui était morte de rire, oui j'avoue je l'avais pas raté ! Au final, c'est ma mère qui s'occupa de cuisiner le repas, nous laissant le tâches ingrates à Peniel et moi-même, monde cruel ! Je déteste faire la vaisselle ! Faire les tâches ménagère en général... Pauvre de moi. MinJi revint et mis le couvert et on attendit que JiHye revienne pour commencer à manger, c'est pas trop tôt, je meurs de faim ! Le repas se passa silencieusement et à peine avais-je fini de manger, que JiHye s'empressa de débarrasser son assiette et de me dire de m'activer l'arrière train et qu'il nous restait encore le diaporama à faire. MinJi et Peniel retournèrent eux aussi dans la chambre de ma sœur, pour que cette fois-ci, ce soit elle qui lui donne des cours de coréen.



Une fois arrivé dans la chambre, je pris mon ordinateur portable et l'allumais pendant que JiHye mettait les parties dans l'ordre. On alla ensuite chercher des images et autres graphiques pour agrémenter le diapo et construire quelque chose de sérieux, avant de commencer à le faire réellement. Ce n'est qu'une vingtaine de minutes plus tard, que l'on commençait la première diapositive. Je dois avouer que sur ce travail là, on allait plutôt vite et on se complétait plutôt bien dans nos idées respective, ce qui nous avez d'ailleurs étonné. Après une heure à peaufiner les animations du diaporama, notre support informatique était fini et donc par ailleurs, notre exposé aussi. Lorsque je le lui annonçais, JiHye me sauta dans les bras et m'embrassa sur la joue tellement elle était contente que tout soit enfin fini.


Je dois avouer que ça libérait et que ça fait plaisir d'avoir mener bien un projet comme celui-ci, mais quand même. Voyant que je la regardait, sûrement comme un hibou, elle s'excusa un peu gênée et m'expliqua que généralement lorsqu'elle était contente elle le faisait savoir enfin bref, c'était une habitude très bizarre qu'elle avait d'enlacer les gens quand elle était contente. On entendit la porte de la chambre de MinJi s'ouvrir, puis on les entendit parler... Elle me regarda un étrange sourire aux lèvres, non elle pense quand même pas à la même chose que moi là. Elle se leva et alla à ma porte et écouta... Cette fille est vraiment imprévisible ! Je la suivis et collait à mon tour mon oreille à la porte et écoutais la conversation, oui je sais c'est mal, mais c'est elle qui a commencé !



« Je te remercie Peniel... Sans toi je ne ferais pas autant de progrès et...

Mais qu'est-ce que t'attends, mais vas-y emballe le ! Chuchota JiHye.

Nan mais t'es malade, on parle de ma sœur là !

T'inquiète pas elle en a vu d'autre des langues... Bon aller vas-y active ton cul ! Mais arrête de lui faire tes yeux de biche attaque !!

Comment ça elle en a vu d'autre ? Mais je l'ai jamais vu en couple ! Dis-je interloqué.

Bah elle s'est pas montrée, pas comme toi quoi, mai elle a du avoir quatre ou cinq relations depuis la seconde, donc elle est pas toute pure ta sœur, bon toi j'en parle pas, t'es pire qu'une marie couche toi là !!

Non mais je te permets pas ! M'exclamai-je choqué par ses propos.

Bah c'est la vérité ! Bon ! On va pas y passer le réveillon quand même, EunKwang pousse toi, tu m'écrases contre la porte je suis en train de perdre mon équilibre laaaaaa ! »



En effet elle l'avait perdu et en tomba, elle s'était accroché à mon tee-shirt, m'entraînant avec elle et pour la deuxième fois de la journée, je me retrouvais affalé sur elle, mais cette fois-ci, dans le couloir. Les deux boulets dans le couloirs nous regardèrent surpris et je fus encore une fois éjecté par JiHye, quand je dis que c'est pas une femme ! C'est un croisement entre Hulk, KingKong et l'homme !



« EunKwang, mais qu'est-ce que tu foutais encore monté sur JiHye !!

MinJi je ne suis pas un cheval... Protesta la concernée.

Oui bah j'aimerais bien savoir ce que vous fabriquez tous les deux depuis ce matin parce que ça devient suspect ! Quand même JiHye, tu serais pas tombée si bas.

Nan mais tu me prends pour quoi ! Et dis-moi quand même pas que tu fais des films sur nous deux, ça va pas la tête !

Je dois le prendre comment ? Demandai-je. Je croyais que t'avais changé d'avis sur moi ?

Oui bah en attendant, tu restes encore un Don Juan qui couche avec tout le monde et ne te préoccupe même pas des sentiments des autres, et j'ai jamais dis que j'avais changé d'avis sur toi sur ce plan là !

Parfait et bien tu sais ce qu'il te dit le Don Juan, il t'emmerde !

Et bien c'est parfait pare que moi aussi ! S'écria-t-elle »



Je me relevais et m'enfermais dans ma chambre. J'envoyais un message à IlHoon, pour lui demander si c'était possible que j'aille chez lui, Il me répondit par l'affirmatif, je pris mon portefeuille et ma veste et partit en direction de chez mon ami, énervé au possible. Pourquoi ça m'énervait autant qu'elle ait autant de préjugés sur moi !? Je n'y comprenais plus rien et ça me mettais hors de moi !!







Point de vue de IlHoon :



Je soufflai longuement et posais mon portable sur ma table de nuit. Allongé sur mon lit je regardais à présent le soleil se coucher. EunKwang ! Sait-il seulement qu'il va encore m'attirer des ennuis ? Ou du moins qu'il va encore falloir que je subisse un sermon de ma mère avant qu'il vienne ici. Oui, car ma mère est le genre de femme un peu carré, droite et très, très, très, très, et encore ce n'est pas assez fort, très moraliste ! Voilà je pense que c'est bon. Donc imaginez un peu l'avis que ma mère se fait sur monsieur Seo EunKwang, le macho pervers qui s'est tapé plus de la moitié du lycée et qui en plus, est à moitié vagabond S.D.F, puisque en ce moment il est plus souvent rendu chez moi, que dans sa propre maison. Enfin, bref, je pense que vous voyez très bien la chose, elle ne l'aime pas. Je quittai ma chambre pour aller voir ma mère dans la cuisine et aussi pour la prévenir de l'arrivée de... l'invité surprise !


« Umma ? J'ai eu une bonne note en français, cette semaine et aieuh ! Pourquoi tu me frappes?

- Arrêtes de faire ta mauvaise foi, j'ai horreur de ça ! Piailla ma mère, si tu as quelques choses à me demander fait le au lieu de m'amadouer comme ça !

- Hum... il y à EunKwang qui va venir tout à l'heure et...

- Quoi ! Encore ? Dis-moi IlHoon j'ai une question à te poser, serais-tu gay ? Non mais parce que franchement je commence à me demander ce que vous fichez tous les deux à chaque fois, dans ta chambre en plus.

- Non mais ça va pas ! Bah on parle qu'est ce que tu veux qu'on fasse d'autre.

- Bah oui vous pourriez parler le langage du corps ! Je sais que vous êtes dans une période où chacun découvre le corps de l'autre mais....

- Mais arrêtes ! Tu es malade !

- Non mais franchement je préférai que tu me le dises au lieu que tu me mentes ! J'aime pas le mensonge ! C'est très vilain ! Et rassures-moi, si au grand malheur c'est vrai, dis-moi que tu n'es pas le soumis sinon ça serait un double déshonneur sur notre famille ! »


La j'en peux vraiment plus de ces préjugés à la con ! Je bouillonne ! Pourquoi faut-il que ma mère soit autant fermée d'esprit. Imaginez si un jour je lui ramène WonYi à la maison, ma mère va faire une crise cardiaque en voyant que ce n'est pas une fille normale qui porte des robes roses bonbon, qui n'est pas blondes aux yeux bleues mais au contraire une fille en pantalon et veste noir, les yeux noirs et les cheveux noirs. Je n'ai jamais autant aimé le noir qu'en ce moment et pi ça lui va tellement bien, ça moule son petit corps et tout, on dirait une petite peluche de panthère tout douce et … et je m'égare là... AH OUI ! Ma mère !


« Tu m'énerves ! J'en ai plus que marre de tes préjugés ! EunKwang c'est mon meilleur ami ! D'accord il est loin d’être parfait mais c'est quelqu'un de très gentil qui à toujours été là quand il le fallait. Choses que toi tu n'as pas toujours été capable de faire, alors merde !

- IlHoon tu me parles autrement !

- Ouais, bon je vais dans ma chambre, t'inquiètes pas pour nous on se débrouillera ! »


Je remontai les escaliers aussi vite que je les avais descendus et claquais ma porte de chambre. Ça ne sert à rien de s'énerver IlHoon, de toute façon en y réfléchissant bien si EunKwang vient à la maison c'est que lui aussi est énervé donc il faut se calmer, c'est pas si grave après tout, il y à des personnes qui ont vécu des choses bien pire, alors arrêtes de te lamenter, pense à l'agression de Min... J'entendis quelqu'un frapper à ma porte, mais elle ne peut pas me laisser tranquille.


« Laisses moi tranquille j'ai dit.

- Tu es bien sympa mais ça ne servait à rien de me dire oui si tune veux pas me voir »



Merde EunKwang !



« Désolé mec, dis-je en ouvrant la porte, je viens de me prendre la tête avec ma mère...

- Ah... rien de grave j'espère ?

- Non... Les même conneries que d'habitude quoi. Et toi ?

- C'est ta putain de meilleure amie de… Bref.

- JiHye ?

- Non le pape !

- Qu'est ce qu'elle t'as fait encore ?

- Non mais cette fille c'est un mec en fait ! Tu croyais que c'était une fille mais non je t'assure que non !

- Pourquoi tu dis ça ?

- Non mais attends ! Elle à même pas réagis quand j'étais torse nu devant elle ! Mais ! Mais c'est pas normal ! C'est un robot !

- Quoi ? Attends je suis pas sur de bien comprendre là … tu es énervé parce que elle t'as pas sauté dessus !

- Non ! Mais ça m'énerve ! Elle sont toutes folles de moi et là non ou alors c'est que … Merde ! Pourquoi j'y ai pas penser plus tôt ! Ca m'aurait empêché de m’énerver !

- Éclaire nous de ta lumière Einstein ! Dis-je en ayant un peu peur qu'il ait enfin compris les sentiments de JiHye.

- Je crois qu'elle est lesbienne en fait ! Dit-il le plus sérieusement du monde »



J'explosai de rire un grand coup, tellement que j'en tombais du lit. Ah non mais alors ça c'est la meilleure blague du monde, encore plus que « j'entends pas ce que tu dis j'ai une banane dans l'oreille ! », oui ! Elle est très drôle cette blague ! Soit ce gars est complètement con, soit il est complètement con, la fille qui est folle amoureuse de lui ne bave pas sur lui parce que justement !Elle est amoureuse de lui et qu'elle ne veut pas que ça se sache. Et lui il croit qu'elle est lesbienne, avouez c'est comique vu comme ça. Il doit vraiment lui manquer une case quand même.



« Pardon ! Je t’emmerdes ! C'est à toi qui manque une case ! »



Oups j'ai du penser tout haut !



« Déjà pour traîner avec une telle furie il faut sérieusement avoir un gros problème, pour apprécier cette fille faut être un grand malade, mais pour accepter de voir encore cette fille alors que tu t'es fait tabasser par son ex-copain qui plus est le leader du groupe qu'on ne supporte pas, il faut vraiment avoir plusieurs cases en moins. Tu vois, je te l'avais dit que c'est toi qui a une case en moins. D'ailleurs en parlant des autres je sais toujours pas ce qu'il me retient d'aller leur péter la gueule.

- Moi je sais ! Tu aurais trop peur d’abîmer tes mains de souverains.

- Ah oui c'est vrai ! Tu as raison ! Mes bébés d'amour ! Dit-il en se les embrassant.



Il est … pire que pitoyable.



« Non mais tu as fini de me critiquer oui ! »


Merde ! J'ai encore pensé tout haut !



« Oui, baka ! Et pi il y a Peniel aussi.

- Quoi Peniel ? Lui aussi tu veux le frapper ?

- Non ! Enfin seulement s'il va trop loin avec MinJi.

- Heureusement que tu n'étais pas là l'année dernière alors... »



Je portai mes mains à ma bouche directement, je me doutais bien que EunKwang n'était pas au courant pour … l'agression mais le fait que ses yeux s'assombrissent et qu'il me regarde avec cette air très sérieux ne fit que confirmer ma pensée.



« IlHoon, racontes moi.

- Non, je... je peux vraiment pas là.

- IlHoon, je t'assures que je vais pas rester calme éternellement. Si tu parles pas, je te tue »



Son visage était rouge, et il tremblait de partout, il me faisait vraiment peur à ce moment, EunKwang mais qu'est-ce qu'il t'arrive ?



« Euh.. comment t'expliquer ? Disons que l'année dernière ta sœur a eu un léger petit incident avec un des gars du groupe à SeungKyu.

- Quel genre ?

- Il voulait... passer un peu de temps avec elle.

- Soit explicite IlHoon, j'ai peur de pas vouloir comprendre là.

- Il a essayé de coucher avec ta sœur, c'est ChanYeol qui les a séparé.... EunKwang tu vas où ?

- Tuer ses fils de putes ! »


Mais putain non ! Quel con ! La boulette ! Bon je fais quoi moi ? Devant moi j'ai un EunKwang en mode Hulk, sauf que au lieu d’être vert il est rouge, je vous assure ça fait peur.



« IlHoon bouges-toi ! »



Je m'étais placé entre lui et ma porte de chambre. Non je ne veux pas qu'il aille là-bas ! Je connais ces types là, pour avoir déjà connue une petite intercalation avec eux, la violence entraîne la violence en retour. Si on y va non seulement on va très certainement se faire massacrer mais cela va aussi toucher des filles et ça je ne veux pas.



« IlHOON ! Dépêches !

- Non ! Tu penses aux conséquences après !? Ca va encore retomber sur les filles.

- Mais merde ! Ma sœur quoi !

- Et alors ? ! Au pire vu l'importance que tu lui accordes en ce moment ! Tu en as rien à foutre, tu t'occupes pas d'elle ! »



Vous avez déjà rencontré une porte ? Moi oui, de très près même. Bon pour ce qui n'ont pas

compris, EunKwang vient de me baffer, bon à la base c'était son poing mais il l'a relâché, il a eu au moins cette intelligence, et sa main à rencontrée ma joue. Bon d'accord, je l'ai peut être un peu cherché mais d'un coté j'ai raison.



« Désolé... Dis-je.

- Non c'est moi qui est désolé...

- Alors tu vas faire quoi ?

- Je vais y aller quand même, fait ce que tu veux toi, mais moi je ne peux pas laisser ça passer devant moi sans rien faire.

- Je viens avec toi alors. »



Il me regarda surpris. Bah quoi. Oui il y a deux minutes je voulais pas y aller mais après tout.... Mouahahaha, vengeance !



« Bah quoi ? De toute façon, tu as besoin de moi, tu sais pas de battre !

- Non mais cette blague ! »



On quitta vite la maison en prétendant qu'on voulait allé se promener, ce qui, bien sûr, laissa le temps à ma mère de se faire d'énorme film sur ma relation avec EunKwang, « Surtout faîtes bien attention et protégez vous ! » cria-t-elle. Je claquais la porte d'entrée, non mais bien sûr, EunKwang il va me prendre contre la porte d'entrée là et il va y aller tellement fort qu'il va non seulement péter la porte et en plus il va me déchirer en deux ! Tsss mais Maman où vas-tu chercher tout ça ! Le prochain qui me dit que je suis gay, je l'étripe ! J'attrapai mon téléphone et composait un numéro que je connaissais bien.


« Tu appelles qui ?

- JiHye.

- Tu appelles quoi alors...

- Connard ! Tu pers rien pour attendre toi ! Attends qu'elle entende ça !

- Tu es malade ! Faut surtout pas qu'elle débarque ! En plus elle va avoir peur que son petit bout de chou de IlHoon se fasse mal ! »



Tsss pauvre con ! C'est plutôt pour toi qu'elle s'inquiéterait ! Espèce de babouin !



« Un babouin ? Tu veux mourir ou quoi ?

- Eh eh eh eh, chut ! JiHye décroche.

- Tsss espèce de...

- Allô ?

- JiHye ? C'est IlHoon.

- Qu'est ce que tu me veux mon petit chaton ?

- Grrr, je t'ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça. »


J'entendis EunKwang exploser de rire, je te jure après c'est ta fête sale fouine!


« Bah c'est pas de ma faute ! Tu es trop mignon, j'y peux rien.

- Oh merci ! Tu sais que moi aussi je t'aime ma petite JiHye d'amour, oui bon bref.. je t'ai pas appelé pour ça à la base.

- Je t'écoute ?

- Aurais-tu une idée d'où pourrait être SeungKyu ? »


Il eut un petit blanc, le temps que l'information monte à son cerveau.


« Oh oh JiHye !

- Pardon...Je suis juste surprise de ta question. Euh sûrement près du garage, là o ils ont établi leur petit quartier. Pourquoi tu veux aller le voir ? Ne me dis pas que...

- Non je t'assures, promis je n'y vais pqs pour foutre la merde.

- Ah... J'aimerais bien savoir pourquoi alors.

- Je t'expliquerais plus tard. EunKwang m'attends là...

- Ah tu es avec EunKwang ? Oh putain je crois que j'ai compris ! IlHoon es-tu gay ? »


Oh putain ! Putain ! Inspire ! Expire ! Inspire !


« QUOIIII ? Mais pourquoi voulez vous tous que je sois gay aujourd'hui ?

- Bah je sais pas, si tu veux allez voir SeungKyu sans te battre, bah c'est ce que tu es en manque alors. Bon c'est dommage moi je préférais que tu sois avec EunKwang...

- JiHye... Tu baves !

- Même pas vrai !

- Je te taquines ! Bon je te laisses, l'autre commence à taper du pied ! Saranghae !

- Me too ! »


Je raccrochais et vis que EunKwang me regardait... bizarrement.



« Quoi encore ?

- Tu dis je t'aime à JiHye, tu ne serais pas amoureux par ha...

- NON ! C'est juste que comparé à toi j'ai un cœur et les gens qui sont importants pour moi, j'en prends soin ! dis-je vexée par ses paroles »



Bon je pense que c'est moi qui l'ait plus vexé là. Il commença à marcher en direction du garage d'un pas déterminée.



« EunKwang attends-moi ! »



Roh mais quel tête de mule celui-là quand il s'y mets alors. Autant que JiHye ! Là-dessus ils iraient bien ensemble c'est sûr ! J'étais toujours à la traîne quand EunKwang arriva au garage. Il frappa de toute force sur la porte, je cru bien que pendant un moment il allait la détruire.


« Putain mais c'est quoi ce bordel ! Cria SeungKyu, Seo EunKwang que me vaut cette visite ?

- Je peux rentrer, faut qu'on parle.

  • OK, fait comme chez toi »


Je rentrais de justesse, les autres ne m'avaient pas vu, ça peut-être un avantage, reste discret IlHoon.



« Eh les mecs ! La fillette de la dernière fois est revenue ! »


Attendez.. c'est à moi qu'il parle là ?


« Bah alors, IlHoonette ! Tu ne dis plus bonjour ? »



A croire que si, c'est à moi qu'il parle.



« Tu as ramené ton copain pour qu'il nous donne une leçon comme c'est mignon ! »



Inspire ! Expire ! Inspire ! JE VAIS LE TUER !



« Je ne suis pas gay ! Je bouillonne !! Dis-je en envoyant mon poing dans la tronche du gars.



Oui je sais ce mot est pire que honteux mais je sais pas une envie....Ils me regardaient tous étonnés, même EunKwang, bah quoi on est venu pour se battre ou pas ?


« Ça c'est pour MinJi ! Dis-je pour que tout le monde comprennent le sens de notre visite »


Ma phrase eu le don de réveiller EunKwang qui envoya plusieurs poings et coup de pied très bien placé dans la plupart de ses adversaires. C'est ce qui s'appelle avoir la rage ! Il l'avait tellement q'en un quart d'heure tout le monde était par terre. Bon OK, je prends note : ne pas toucher à MinJi. EunKwang s'approcha près de SeungKyu, je surveillai de loin ce qu'il faisait, je ne voulais pas que'il ai des ennuis, car SeungKyu était déjà bien amoché, j'espère que ça ne vas pas nous retomber dessus...


« Ça ! Dit-il en lui donnant un dernier coup de pied dans le ventre, c'est pour JiHye ! »


Je sautais de joie ! Mouahaha ! Je le savais ! Il l'aime bien ! Oulalala, attendez que je raconte ça à cette furie, j'en connais une qui va être contente !







Point de vue de DaNa :



« Au clair de la lune, mon ami Pierrot …

- MiRan ! S'il te plaît ! Quand cesseras-tu de chanter ? Soufflais-je exaspérée.

- DaNa ! Tu parles de MiRan là ! Rigola JiHye, à croire que tu ne la connais pas. »



Oui elle a raison, MiRan sans chant c'est comme JiHye sans nourriture, ou comme WonYi sans jeux vidéo, ou comme MinJi sans Joey Jordison. Ça n'apas de sens. D'ailleurs ….



« MinJi, tu es sûre que ça va ? Depuis que nous sommes dans le bus tu n'as rien dit.

- Oui t'inquiètes pas, c'est juste que.. EunKwang est bizarre.

- Tu veux dire encore plus que d'habitude ! S'étonna JiHye.

- Oui ! Non mais il m'a fait peur dimanche ! Il est rentré de chez IlHoon avec du sang partout sur son tee shirt et il s'était pris une droite je pense. Je lui ai demandé ce qu'il s'est passé, mais il n'a pas voulu s'expliquer et il est parti s'enfermer dans sa chambre, et depuis silence radio, il ne m'a pas parlé une seule fois »



MinJi souffla une dernière fois avant de nous adresser un sourire qui biens sûr sonnait très faux. Je sens que aujourd'hui va être une sale journée



« Roh allez souris ! Aujourd'hui c'est piscine ce qui veut dire... Torses à volonté et spécialement pour toi on pourra demander à Peniel un petit supplément ! Susurra JiHye à l'oreille de MinJi »


La réaction fut immédiate, elle piqua un fard et elles commençaient à se chamailler. Mais oui c'est vrai, comment ai-je pu oublier la piscine ! Rien qu'à penser à tous ces torses, mon dieu j'en bave ! En fait ça va sûrement être une très bonne journée.


« Bon ! Avant que tout le monde ne se précipite dans la piscine, commença notre professeur de sport, je tiens à préciser, surtout pour vous les garçons, que les vestiaires ne sont pas mixte, ainsi que les douches et que le premier que j'attrape à être là où il ne devrait pas être, je ferais en sorte qu'il ne puisse plus jamais avoir du plaisir. C'est bien compris ?

- Oui monsieur ! »



De toute façon c'est pas comme si on avait trop le choix....



« Quelque chose à dire mademoiselle Park DaNa ? »



Hein ? Ah non me dites pas que j'ai pensé tout haut....



« Euh... non rien monsieur, dis-je toute rouge.



HyunSik explosa de rire, j'ai vraiment pas de chance aujourd'hui, et toi ! Ça te fait rire ? Abruti ! Si tu meurs noyé faut pas que tu t'étonnes . Quoi vous avez quoi à me regarder tous ?


« Je pourrais t’aidai si tu veux ? Ria MiRan

- Hein ? Ah non me dites pas que …

- Si, si ! D'ailleurs j'aimerais bien voir ça, se moqua l'intéressé »



Première mission d'aujourd'hui : savoir ce que EunKwang a.

Deuxième mission : noyé HyunSik.



« Si je vous déranges pas trop...

- Bah si monsieur un peu quand même rigola ChangSeob »


Le prof lui lança un regard plein de reproche qui traduisait une phrase du genre : Lee ChangSeob si tu tiens à ta vie tu ferais mieux de te taire.


« Non, non faites comme si j'avais rien dit.

- C'est ce que je comptais faire, dernière nouvelle avant que je ne vous lâche avec le maître nageur. Deux classes sont mélangées, la vôtre et la terminale B. »



La terminale B,ça me dit quelque chose, attendez ! Ne me dites pas que c'est la classe de...



« QUOI ! PAS EUX ! » Crièrent les autres sauf Peniel et moi.



Bon bah si, c'est bien la classe de SeungKyu, ça va peut-être pas se passer si bien que ça alors.



« Il y a vraiment pas moyen de changer monsieur.. Demanda MinJi toute blanche.

- Non, bon je vais vous laissez le maître nageur arrive, on se retrouve à l'intérieur. »



Ouais,ouais c'est ça, fuit espèce de lâche ! Pourquoi je dis ça moi ? Bon et il fout quoi le maître nageur là … Attendez... Ne me dîtes que c'est … Ce putain de beau gosse de ouf le maître nageur.



« Bonjour, je suis Choi SiWon et je serais votre maître nageur pour la durée du cycle, j'espère que tout va bien se passer avec vous. »



Ah non mais ça c'est sur, comment vous voulez que ça se passe pas bien, vous êtes au courant que votre taux de violabilité est supérieur à la moyenne, c'est même pas humain, je suis sûre ce mec c'est un robot !



« Bon bah on va y aller alors ! »



Je vous suis, vous inquiétez pas, j'irais n'importe moi si c'est avec vous.



« Non mais c'est quoi ce mec ? Me chuchota WonYi à l'oreille

- Non mais on est d'accord il est juste trop beau.

- De qui, qui est juste trop beau ? Demanda IlHoon subitement intéressé.

- Le maître nageur.

- Pfff, je suis aussi beau que lui »



Bah bien sur on y croit ! Cette bonne blague IlHoon.



« Tu as de l'humour tu sais ! Lui dit JiHye avant de lui tirer la langue »



On rentra alors dans les vestiaires où l'on se changeait rapidement. MinJi semblait vraiment très gênée et malgré nos efforts pour la détendre, elle gardait sa serviette autour de son corps.



« Tu sais, il faudra bien que tu la retires à un moment ou à un autre...

- Je sais, soupira t-elle, mais c'est de savoir qu'il y à l'autre qui me gène...

- Pense pas lui ! Pense plutôt à Peniel ! Chuchota JiHye.

- AHHH ! Mais arrêtes de m'emmerder avec ça !

- Les filles ! Sortez s'il vous plaît, nous demanda le prof de sport »


On sortit donc en veillant de bien s'éloigner et de ne pas se faire repérer par l'autre groupe, mais malheureusement un peu raté puisque en nous voyant ils ont commencé à se rapprocher, aie ça sent pas bon, par contre ce qui étonna les filles presque autant que moi c'est que leur corps était recouvert de bleu, s'étaient-ils battus récemment ? Enfin on s'en fout un peu c'est de la bande à SeungKyu qu'on parle...


« Au faite JiHye, tu as réfléchis à ma proposition de la dernière fois.

- Oui ! Coupa EunKwang en se mettant devant sa sœur. Elle n'est pas intéressé vois-tu alors va voir ailleurs. »



Hein ? Qu'est-ce qu'il lui prend, pourquoi fait-il ça ? Pourquoi se place t-il devant sa sœur ? Oulalala ne me dîtes pas qu'il est au courant....



« Tu t'appelles JiHye toi maintenant ! Cracha SeungKyu

- SeungKyu ?

- Oui ? Dit-il en essayant de prendre une voix de charmeur, bouahaha, la gueule quoi !

- Tu as vraiment mais alors vraiment perdu du muscle depuis la dernière fois …

- Ah bon tu trouves toi.... Dit-il en baissant sa garde »



Très mauvaise idée puisque JiHye profita de ce petit moment pour... Le pousser gentiment dans la piscine ! Ah ! Très bonne idée JiHye, ça j'adore vois-tu ! Euh... Merde ! C'est bien de le pousser mais le but c'est qu'il ne t’emmène pas avec toi... HEIN ! Alors là encore plus bizarre ! Que je vous explique, elle a failli tomber dans l'eau mais EunKwang l'a rattrapé... WHAT THE FUCK ! Il a fumé quoi avant de venir ? C'est en voyant EunKwang avec une touffe de cheveux dans les mains que je compris que ses jour lui étaient comptés... Bon bah ravie de t'avoir connue hein !


« NON MAIS T'ES MALADE OU QUOI ! ESPECE DE SALE FOUINE DEFIGURE ! TU VAS VOIR ! »



Et on entendit un deuxième grand plouf. EunKwang avait fini dans l'eau comme SeungKyu auparavant.


« Bah EunKwang, SeungKyu déjà dans l'eau ? Félicitations les gars, je suis fièr de vous, sans qu'on vous le demande en plus. CHAUD DEVANT ! Déclara le prof juste avant de faire une méga bombe, ce qui envoya plein d'eau sur EunKwang et son rival »


Bouahaha, la gueule les cheveux mouillés. N’empêche que j'adore ce prof. Mais ce qui devait arriva, MinJi s'installa très rapidement dans l'eau ce qui n’empêcha pourtant un prénommé DongChul de la remarquer en la sifflant, la pauvre était toute rouge et EunKwang aussi, mais pas de gène mais de colère ! Bon là, il doit vraiment être au courant sinon pas possible...


« Monsieur Kang DongChul, commença le prof, vous voulez que je vous aide oui ? Premièrement quand on ne sait siffler, on se tait ! Dit le prof en nous montrant comment on sifflait, et deuxièmement je croyais avoir dit quelque chose là dessus non... Si tu étais aussi bon en natation qu'en matière de filles je ne dirais pas non, or ce n'est pas le cas. Il y avait marqué piscine à l'entrée et pas maison close, tu sors ! »


C'est décidé, ce prof, je l'épouse ! On entendit un vieux rire diabolique pendant que DongChul sortait de la piscine, WonYi ! Je me retournais vers elle et en effet c'était bien elle qui rigolait, seulement en rigolant elle avala un peu d'eau et commença à s'étouffer avec ! OK ! Pas douée bonjour ! IlHoon s'approcha d'elle. Mais putain il se passe quoi ici ? C'est l'eau de la piscine qui leurs travaillent les hormones ou quoi !



« WonYi, ça va ! Demanda t-il inquiet

- Oui, oui j'ai juste avaler de l'eau de travers.

- Viens, je t’emmène au bord. »



Il lui attrapa la main, en rougissant... EN ROUGISSANT !? Ne me dîtes pas que...



« Tu veux pas non plus lui faire du bouche à bouche pendant qu'on y est !? Demanda HyunSik ce qui mit IlHoon très mal à l'aise »



Eh mais ! Je devais te couler toi à l'origine ! Je vis JiHye passer devant moi en nageant comme Diego dans l'age de glace « un coup de griffe, un coup de patte. » Je ne pus m’empêcher de rire. Bon on verra pour la noyade plus tard.



« Allez huuu mon hypocampe ! Dit-elle en montant sur le dos de IlHoon.

- Non mais ça va pas oui ! Descends de là !

- Mais moi je veux que tu me promènes sur ton dos dans la piscine.

- Je peux pas là, je suis occuper vois-tu, dit-il en montrant WonYi qui grelottait.



Bah oui non mais bien sur, tu n'as qu'a la réchauffer pendant qu'on y est ! Mais ou va le monde franchement !



« Et pi, au pire, lui dit-il tout doucement, tu n'as que à demander à EunKwang.

- NON MAIS CA VA PAS OUI ! »



Elle avait crié ça et un blanc s'installa, même les groupies qui tournait autour de EunKwang depuis tout à l'heure avait fini de piailler. C'est même un peu trop calme, j'aime pas trop beaucoup ça.



« Quoi ! Me regardez pas comme ça ! »



Après ça tout le monde retourna à son activité. Pendant que je réfléchissais je me sentis attirer par le fond. Mais putain il se passe quoi là … AHHHHH ! Je remontai pour voir HyunSik mort de rire, et MinHyuk très en… Colère ?



« LEE HYUNSIK JE VAIS TE TUER ! Dis-je en lui sautant dessus pour le couler »



*****************

*********


« Bon bah on s'est bien amusé ! Sourit SungJae en rangeant ses affaires dans son casier. Vous trouvez pas.

- Oui, nous de notre coté, et vous du votre, commença MiRan.

- C'est toi qui a pas voulu être mon amie aussi, dit-il vexée.

- Mais j'ai jamais dit que je n'étais pas contente. »



Il la regarda et soupira, tu y vas un peu fort quand même là MiRan, SungJae quoi ! C'est pas HyunSik non plus ! D'ailleurs il est ou celui-là encore ? Je veux l'éviter à tout prix, car ça m'avait l'air assez tendu tout à l'heure entre lui et MinHyuk, si je peux éviter de me faire tuer ça serait pas mal. EunKwang et MinHyuk arrivèrent d'humeur fracassante... Euh...Très peu pour moi hein !



« AH ! Bah vous êtes là les gars ! On vous chercher partout avec les autres, vous étiez ou ?

- Là où on était loin des parasites, c'est tout. » commença MinHyuk



Pardon ? C'est nous qu'il appelle les parasites.



« Euh, les gars, calmez vous... commença IlHoon.

- Toi tu la fermes ! Cria EunKwang, je pense ce que je veux et je dis ce que je veux.

- EunKwang on peut parler s'il te plaît ? Commença MinJi.

- ALORS TOI ! Même pas en rêve ! Tu es bien la dernière personne à qui j'aurais envie de parler...

- Mais pourquoi ça ? Dit-elle les larmes aux yeux.



Ça va mal finir je le sens.



« Parce que c'est comme ça.

- Mais quel arguments dis-moi ! Je commence à en avoir marre qu'on s'engueule pour rien là ! Dis- moi tout, une bonne fois pour toute, merde !

- AH OUAIS ! TRES BIEN ! ALORS EXPLIQUE MOI POURQUOI TU NE M'AS RIEN DIT SUR CE QUE DONGCHUL T'AS FAIT ! MERDE ! »


Commentaire de l'auteur Voila !
Alors Impressions ??! :p
On veut savoir :O
CamiJordison & KimMinHye !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales