Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1619 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Tout change
[Histoire Terminée]
Auteur: MaggieSuga95 Vue: 3438
[Publiée le: 2013-10-29]    [Mise à Jour: 2014-03-01]
G  Signaler Tragédie/Yaoi (HxH)/Cross-over Commentaires : 6
Description:
Taehyung vient de rencontrer un certain Yun Gi. Mais devrait-il s'attendre au pire ? Devrait-il ce préparer à un malheur imminent ?

Résumer pourri désoler x) SugaxV
Crédits:
Les personnages présent ne m'appartiennent pas sauf l'histoire!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Doute et inquiétude

[2346 mots]
Publié le: 2014-02-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Désoler pour cet énorme retard mais voilà finalement la suite ^^ J'espère que ça vous plaira et s'il vous plaît commentez pour que je me fasse une idée de vos avis pour la suite :)
Bonne lecture à tous!

Chapitre 3 : Doute et inquiétude


Une semaine était passée et aucun autre geste insensé et étrange était survenu. J’étais soulagé. Mais bien que tout cela ne soit que passager, il était évident que quelque chose cloché chez Yun Gi. Je ne savais pas à quoi m’attendre, à part peut être aux aléas de la vie. Que ce soit le bonheur ou le malheur. L’un ou l’autre. Cette histoire, notre histoire était dédiée à un malheur dont je ne pourrais affirmer l’existence…


Aujourd’hui était le jour de notre première semaine en tant que couple. Ça fait drôle en y pensant. Moi, le solitaire qui ce croyait seul jusqu’à la fin de sa vie. J’avais trouvé mon âme-sœur. Rien que ça ! Assis sur le lit de Yun Gi, je feuilletais vaguement un magazine, peu intéresser. Mon ennuie m’emmenait jusqu’à la cuisine. J’avais faim. Vraiment très faim. Alors je me mis à préparer un bol de céréales. Mon ventre grogné tellement, d’un seul coup. Je pris une cuillère et sentis deux bras ce loger autour de ma taille. Je me sentis compressait contre un torse chaud et agréable. J’avais envie de ronronner à l’instant.


-Tu manges des céréales à cette heure-ci ?


-Oui, j’avais trop faim pour faire autre chose. C’est avec innocence que je lui avais répondu. Après tout, mieux vaut profiter de ma bouille sois disant adorable et mignonne. Je me logeais encore plus contre son torse, posant ma tête sur son épaule. Je savais qu’il sentait mon souffle chaud au creux de son cou. Son sourire timide le tromper.


-Ça te dit d’aller à la fête foraine aujourd’hui ?


-Et tu me poses la question ?


-Bah oui on sait jamais avec toi ! Bah bien sûr ! Il avait suffit qu’il dise fête foraine pour que je courre comme un gamin dans la salle de bain, me préparer. Et ton bol ? Je revins en arrière et commença à manger rapidement la nourriture. Doucement Tae ! J’ai pas envie que tu t’étouffes ! Sur ces mots, il me mit une claque aux fesses qui me fit m’asseoir d’un seul coup. Il ce rapprocha de mon oreille et me chuchota avec une voix chaude. S’il suffit de ça pour que tu écoutes… J’ai chaud d’un coup ! C’est pas normal !!!


Repas finit, je couru à la salle de bain sous le regard amusé de mon petit ami. J’aime l’appelai comme ça. Ce que je peux être niais parfois ! M’enfin. Après préparation pour ma sortie, je me regardais une dernière fois dans la glace, me lançant un sourire éclatant. J’ébouriffais mes cheveux, vérifiant chaque petit détail sur mon visage. Un bruit sourd parvint de la cuisine. Je me précipitais hors de la pièce pour finalement me retrouver face à Yun Gi, accroupis par terre et grommelant je ne sais quoi. Il ramassait des bouts de verre au sol. Maladroit va ! Il ce releva et me fit face, me souriant timidement. Oui j’ai bien vu ta maladresse mon chat !


-T’es tellement maladroit mon chat ! Oups. C’est sorti tout seul.


-Mon chat ?


-Euh…bein… Il ce rapprochait de moi doucement, fixant son regard dans le mien. Mamamia j’avais le corps en fire. Rien que c’est yeux me brûlait. Chaud, c’est chaud !!!


-J’aime bien. Son sourire. Il a sortit le grand jeu pour me tuer c’est certain ! Vas-y continue je vais pas mourir sur place, tout va bien. Nan enfaite je souffre, mon corps et mon mental en témoigne bordel ! Mais pourquoi chat ?


-Parce que tu ressembles à un chat. J’aime tes yeux…


-Oh… je voie. Je peux ronronner rien que pour toi aussi. Et un clin d’œil ! Bah voyons ! Il a était crée par le vieux monsieur barbu en haut pour me torturer ? Yah ! Mais je mérite pas ça.


-Ah ! Mais arrête d’être aussi sexy babo ! Nan là franchement c’est partit tout seul ! Yun Gi me regarda d’un air vraiment adorable passant au hot pur et simple. Il s’avança vers moi et me poussa sur le lit derrière. Comme par hasard juste derrière hein ? Et le lit est de mèche aussi ?


Yun Gi ce mit à califourchon sur moi, posant ses coudes de chaque côté de ma tête. Nos lèvres ce retrouvèrent avec joie, ce mouvant l’une contre l’autre. Franchement, là je peux dire que je suis au paradis. Le plus magnifique des paradis en compagnie du plus bel ange qui soit. Niais je vous le dit. Je passais mes bras autour de son cou, approfondissant à l’occasion notre échange. Mon bassin bougeait seul, comme ça, contre le sien lui arrachant un gémissement digne d’un félin. C’est un minou bien sexy que j’ai sur moi ! Yun Gi descendit ses lèvres dans mon cou, marquant ce dernier de plusieurs baisers papillons. Putain des papillons j’en ai déjà plein dans mon ventre ! Je laissais traînait mes mains en dessous de son t-shirt, sur sa peau laiteuse et douce. Je sentais sous ma paume sa peau frémir, frissonner. Je ne pus continuai mon jeu qu’il attrapa mes poignets, me les plaquant au dessus de la tête.


-On y va ? Et il ce releva avec un sourire diabolique au visage. Et il me chauffe comme ça ? Tranquille lui, il a vraiment pas peur que je lui saute dessus en pleine fête foraine ! Tel un lion, puissant dominant…qui c’est fait dominer par un petit minou à l’instant… cruel. Je reçus en plein face mon manteau. Oh toi, Min Yun Gi, prépare toi face à ma vengeance cruel ! Mwahahahaha.



Point de vue Yun Gi


La fête foraine, rien de mieux pour ce changer les idées. Je marchais tranquillement, Taehyung accrocher à mon bras, un sourire aux lèvres. Tel un enfant. Ses yeux envoyaient des artifices tellement là joie en émanait. Le rendre heureux me procurer une sensation de bien être. J’étais zen et apaisé. J’avais presque complètement oublié l’ennuie de ce midi. Quand ma vue c’était flouter. Nous avancions donc entre les divers stands installés, allant à ceux des décorations de noël aux peluches à gagner. Taehyung ce précipita vers l’un d’eux, enfilant un serre-tête avec des oreilles de rennes. Trop mignon.


-Hyung je suis mignon avec ça ?


-Très mignon. J’allais pas lui dire qu’il était sexy. Je sentais déjà sa vengeance planait autour de moi. Alors je vais être assez prudent. Malgré que j’ai hâte de voir comment il va s’y prendre.


Du coup nous avons fait plusieurs achat, que ce soit décoration de noël ou petit accessoire et aussi nourriture. Tae ce précipita d’un seul coup vers un stand de sirop d’érable. Ses yeux pétillaient devant la nourriture, lançant des appels au secours devant cette gourmandise. La jeune femme qui tenait le stand s’approcha de nous et tendis deux bâtonnets enrobés de sirop d’érable. Taehyung l’attrapa avec délicatesse et l’engloutit avec plaisirs. C’est vrai que c’est délicieux. Vraiment, les canadiens ont de la chance de produire autant de sirop d’érable ! J’observais mon cadet avec envie. Pourquoi ? Parce que là maintenant il était cruellement sexy à lécher son bâtonnet. Un regard vers moi ? C’est bon j’ai compris. Donc inutile de vous dire que nous avions acheté trois bouteille de sirop. Bah oui faut en profiter. Taehyung me prit par le bras et me tira vers un stand non loin. Des ballons étaient accrochés contre une plaque. Le but étant de les éclater avec une flèche. Mon petit ami fixait les nombreuses peluches accroché mais s’arrêta sur celle ressemblant à un lion. Un sourire lumineux éclaira son visage. Il ce tourna vers moi. C’est bon j’ai bien compris que tu l’aimais cette peluche !


Le bonhomme du stand me tendit trois flèches. Alors ça veut dire trois ballons éclatés est égale à une peluche gagner. Ok, c’est du gâteau ! Ma première flèche atteignit sans problème sa cible tout comme la deuxième. J’allais envoyer ma troisième flèche quand ma vue baissa. Mes yeux me faisait mal, me piquer et je ne voyais que du floue autour de moi. Je clignais des yeux et les plissaient pour mieux voir. Etrange. Mais habituel dernièrement. Je lançais la flèche. Mais elle rata le coche. Les gens autour de moi poussaient un cri déçut face à mon échec tout en rigolant. Mais moi, ça ne me faisait pas rire. Pendant que Taehyung jouer à son tour, je repensais à ce qui venait de ce passé. J’avais peur de ce que signifier tout ça. Mes yeux, ma vue ne me permettait pas de voir aussi bien qu’avant. Pourquoi maintenant ? Ma réflexion fut de courte durée quand Tae me mit sous le nez son petit lion en peluche.


-Pour toi Hyung !


-Pour moi ?


-Oui, pour que tu penses à moi quand je rentrerai chez moi à la fin du week end. Je le regardais en souriant. J’avais proposé à Taehyung de l’hébergeait chez moi pendant ce week end. Une sorte de week end en amoureux en faite. Je pris le lion et le serra fort contre moi. Mon cadet me souriait tendrement. Un sourire tellement beau que je voudrais le garder en mémoire toute ma vie.


-Mais je croyais que tu le voulais pour toi ?


-Nan je veux que tu le gardes rien que pour toi. C’est mon cadeau de noël si tu veux.



Point de vue Taehyung


Et il partit. Comme ça. Me laissant en plan avec nos sacs d’achat. Je me demandais bien ce qu’il avait. Je me dirigeais alors vers un banc libre et m’y assit tranquillement. Je contemplais les divers stands, les personnes venues nombreuses pour s’amuser et ce retrouver entre famille, ami et amoureux. J’aimais regarder les enfants dont leur yeux étaient illuminées de joie et d’émerveillement. Surtout quand la neige ce mettait à tomber. Je tendis ma main devant moi, récupérant les premiers flocons tombant du ciel. Je souriais bêtement. Ouais j’aime la neige. Et là ça me donnait une vague idée de ma vengeance. Yun Gi allait souffrir hehe. En parlant de lui, il arrivait vers moi avec un grand sourire. Sa peau était devenue encore plus pâle et son nez rougit par le froid. Il était mignon voir magnifique comme ça. Si je pouvais, je le regarderai des centaines d’heure sans que le temps ne puisse interrompre ma contemplation de la plus belle des images. Niais niais niais !! L’amour ça rend trop niais !


-Hyung t’était o…


-Tient pour toi. Il me tendit un petit paquet. Je l’ouvris avec étonnement et y sortis un chat en peluche. J’avais envie de pleurer tellement cette attention me faisait plaisir. Pour que tu penses également à moi. Oh que oui je penserai à toi mon minou, avec ou sans pensée perverse !


Yun Gi prit alors ma main dans la sienne, ramassant de l’autre les achats. Nous partîmes vers le studio de mon ainé. Tout en marchant, nous admirions la neige tombée avec élégance sur la ville. D’ailleurs la neige tomber de plus en plus jusqu’à faire place à une tempête. Yun Gi ce mit à courir, me tirant avec lui. Nous étions deux imbéciles à courir. Y avait personne d’autre dehors. Nous arrivons donc à destination, couvert de neige et frigorifier jusqu’au os. Mon ainé ce dirigea vers la cuisine tandis que je posais les sacs sur la table basse. Je fis le tri et porta toute la nourriture dans la cuisine. Bizarrement Yun Gi n’y était pas. Seule deux tasses de chocolats chaud fumé sur le plan de cuisine. Je rangeais donc les aliments et me retourna pour finalement voir mon petit ami arrivé avec un petit sapin. Il le déposa délicatement à côté du canapé. Je pris les deux tasses et les posa sur la table près de mon ainé. Il me souriait tendrement – on ce sourie beaucoup- et but doucement le contenu de la tasse.


A peine avions nous finit de boire, que je sortis avec impatience les décorations acheter. Je commençais à sortir de longue guirlande rouge que j’entourais autour du sapin. Yun Gi m’imita et nous sortions les boules de noël. C’était dans une joie communicative que nous décorions le studio de mon homme. À vrai dire, je n’ai jamais était aussi heureux d’être loin de ma famille. J’étais bien là, avec celui qui commençait à partager ma vie. Tellement. Pourtant, ce malheur que je détectais à la ronde ne cessait de me tourmenter. J’avais horreur de ça. J’observais Yun Gi. Il avait une boule de noël en main et l’accrocher au branches du sapin. Mais c’était bizarre. J’avais l’impression qu’il ne voyait pas les branches. Enfin ce n’était pas ironique. Sa main restait immobile dans le vide. Il clignait des yeux, les plissaient. Et il lâcha la décoration, qui ce brisa au sol. Mon ainé ce baissa et tenta de rassembler les débris. Mais il ne fit que s’écorcher les mains.


-Hyung ! Hyung arrête tu te blesses en faisant ça !


-Nan t’inquiète Tae je…


-Si je m’inquiète gros bêta ! Suis-moi. Je le tirais par le bras et l’emmena à la salle de bain, calmement. Je l’assis sur le socle des toilettes et me mit à fouiller dans sa boîte à pharmacie. Je pouvais y sortir de l’alcool et des bandages. Je pris un coton et le lui posa doucement sur son entaille. Il grimaça. Bien fait, t’avais qu’à pas faire l’imbécile. Je mis délicatement de la pommade et entoura sa main d’un bandage propre. Et je le fixais. Droit dans les yeux. Je n’aurais pas du. Ses yeux étaient plantés dans les miens, mais son regard était…vide. Il cligna fortement des yeux.


-Pourquoi tu me regardes comme ça ? Je suis si beau que ça ?

Aie ! Je lui tapais l’épaule. Imbécile, il m’avait fait peur d’un coup. Mais là je pensais vraisemblablement que c’était grave.


Je partis hors de la salle et ramassa les débris avec une inquiétude naissante. Maintenant il était certain que quelque chose clochait chez Yun Gi. J’en avais déjà un aperçut et même une idée. J’avais l’impression que mon monde de bisounours et paradisiaque ce transformait en cauchemars peu à peu. Que tout s’écroulait à petit feu autour de moi. J’avais cette désagréable sensation que tout mon quotidien n’allait pas tarder à changer. Parce qu’à un certain moment de notre vie, tout change.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales