Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 8 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 852 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

ROOMMATE Auteur: H-Seoji Vue: 1113
[Publiée le: 2017-03-11]    [Mise à Jour: 2017-09-25]
13+  Signaler Humour/Yaoi (HxH) Commentaires : 16
Description:
"Le Jeon Jungkook que je connais n'a rien avoir avec toi. Tu m'as juste l'air d'un petit con qui pense avec sa bite, à défaut d'avoir de la matière grise."

Quand Taehyung retrouve quelques années plus tard son premier crush de lycée.
Crédits:
blablabla
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

PART ONE

[3238 mots]
Publié le: 2017-03-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Yo, je me ramène avec cet écrit. J'sais pas combien y aura de parti en fait
Bonne lecture !



ROOMATE

Jungkook & Taehyung













C'est un peu cliché, mais l'histoire de Kim Taehyung commence par un déménagement en plein milieu d'année. Ses parents en avaient marre de la grande ville, alors ils ont sauté le pas en investissant dans une maison typiquement coréenne dans un coin paumé. Le village était minuscule et ne comptait pas grand monde d'ailleurs. Il n'y avait que quelques maisons, un médecin d'une soixantaine d'année complètement miro avec la tremblote, une vieille supérette qui faisait office de fourre-tout et un magnifique arrêt de bus, sans banc. Je trouvais ça important de le préciser.


Il était donc logique qu'il reste à la capitale, mais ça impliqué aussi le fait qu'il devait intégré le campus de son université en plein milieu d'année. Ses parents n'étaient pas contre l'idée, et lui non plus. Il ne se voyait clairement pas se taper tous les soirs des heures et des heures de bus, juste pour aller dans le trou du cul du monde. Et encore moins de payer un appart. Il n'était pas Rothschild non plus. Puis ça lui permettait d'avoir son indépendance. À vingt et un ans, il était peut-être temps.


C'était donc avec une immense valise qu'il débarqua à la fin des cours au secrétariat de son université. Il toqua à la porte, et l'ouvrit une fois qu'il entendit une voix lui répondre. Il n'y avait pas un chat, jour de chance ? Peu importe. Il laissa sa valise dans un coin à l'entrée et s'avança vers la pimbêche qui servait de secrétaire. C'était souvent en la voyant avec ses longs cheveux blonds, que Taehyung regrettait amèrement d'avoir, à la mèche près, la même couleur qu'elle. Il avait l'impression que de ce fait, les étudiants allaient penser de lui que son Q.I ne dépassait pas celui d'une moule, ce qui était malheureusement le cas de Mademoiselle Lee Chung-Ae. Elle limait ses ongles manucurés d'un horrible rose fuchsia, sans porter aucune attention particulière au blond, jetant seulement un seul regard pour se reconcentrer aussitôt à ses griffes.


« Kim Taehyung ? » Ce dernier hocha simplement la tête, trop écœuré d'entendre son nom entier, écorché par cette voix nasillarde. Elle soupira légèrement, rangeant sa lime à ongle dans sa petite trousse pailleté, avant de récupérer un trousseau de clé et un dossier. Elle se leva, tirant sur sa jupe déjà trop courte, et contourna le comptoir pour le rejoindre, faisant claquer sur le sol ses talons. « Vous êtes déjà allé dans la résidence ? » Taehyung secoua la tête, récupérant sa valise au passage et suivre la secrétaire. « C'est le bâtiment juste en face de celui des Sciences. Les chambres sont plutôt grandes et les toilettes et douches sont individuelles. » C'était plutôt une bonne nouvelle. Il ne se voyait pas se balader en pleine nuit, juste pour aller couler un bronze ou vider sa vessie. Ni même voir des queues et des culs de partout dans les douches communes.


Voir la sienne lui suffisait amplement.






Le bâtiment était aussi grand que n'importe quel autre du campus. Composé de quatre étages, et d'un ascenseur dont il était actuellement en train d'emprunter, toujours accompagné pour son plus grand malheur par Madame Lee Chung-Ae. Pendant tous les trajets elle n'avait fait que des petites remarques inutiles et à l'égale de son intelligence. Taehyung perdait doucement patience. Quand ils sortirent tous les deux de l'ascenseur, il priait fortement pour que le chemin jusqu'à sa chambre soit rapide.


« On y est bientôt, votre camarade de chambre ne devrait pas se trouver très loin. 

_ On m'a dit que j'étais tout seul dans la chambre… !

_ Et bien, ils se sont trompés !

_ Mais… C'est vous que j'ai eu au téléphone ce jour-là…

_ L'erreur est humaine. »


Elle s'était mise à ricaner. Taehyung esquissa un léger sourire, qui ressemblait bien plus à une grimace qu'autre chose. Il aurait bien aimé lui dire qu'elle était tout simplement conne, mais il ne voulait pas paraître impoli, alors il se contentait de la suivre dans le couloir. Il saluait quelques connaissances au passage, tout en se posant des questions sur son futur colocataire.


« Vous serez dans la chambre 265, voici le règlement intérieur spécifique de la résidence et votre clé. » Il récupérait rapidement le ramassis de pages qu'elle lui tendait puis continuait de la suivre sans moufter. Il avait qu'une seule hâte, c'était de s'écraser sur un lit et ne plus bouger. Il s'en taper un peu de savoir qui était son colocataire au final. Avec Taehyung, soit ça passe dès le début, soit ça casse.


Il s'arrêta de peu, juste avant de rentrer dans la secrétaire qui s'était stoppé brusquement. Elle avait enroulé une mèche entre ses doigts fins et semblait quelque peu mal à l'aise. Taehyung la dévisageait, ne comprenant pas son comportement et il comptait lui demander ce qui n'allait pas quand elle se mit à racler sa gorge, attirant l'attention d'un groupe de mec juste en face d'eux.

Il était six. Tous façonnés par la main de dieu en vue de leur belle gueule. Le blond souriait intérieurement. Ils ressemblaient à un boys band pour minette. Et il dut se mordre la joue pour retenir le rire qui remontait dans sa gorge, quand il vit un espèce de nain d'jardin aux cheveux rose s'avançait vers eux.


« Tu reviens déjà me voir, bébé ? On sait vu hier pourtant » La voix suave qu'avait prit la demi-portion, fit hérissait le poil du blond. Où sont les chiottes s'il vous plaît ?

« Ji-Jimin, je ne suis pas venus pour ce que tu penses ! J'amène le nou-nouveau locataire de la chambre 265. » La secrétaire se décala légèrement pour laisser apparaître Taehyung. Le fameux Jimin, haussa l'un de ses sourcils et reluqua sans ménagement le blond, ce qui irrita un poil ce dernier. Pour qui se prenait-il ?


La blonde se retourna finalement vers Taehyung, les joues toutes roses et un petit sourire timide collait aux lèvres. Elle lui tendit alors les clés de sa nouvelle chambre, mais avant qu'il ne puisse enfin s'échapper de ses griffes, elle lui prit délicatement le poignet. « Monsieur Kim… J-je vous prierai de ne pas ébruiter, ce que v-vous venez d'entendre... »


Le dit Kim, ne put réprimer le rictus de dégoût apparaître sur son visage. Il se dégagea doucement de son emprise, prit sa valise dans sa main et tout en la contournant, dit d'une voix plate : « Savoir à qui vous écartez les cuisses, ne m'intéresse pas le moindre du monde Madame, ne vous inquiétez pas. C'était comme si je n'avais rien entendu, ni rien vu. Sur ceux, merci pour la visite. »


C'est sous le regard médusé de la jeune femme que Taehyung se retourna vers la porte de sa chambre. Il entendit quelques ricanements, puis le bruit horripilant des talons qui claquèrent rapidement contre le sol, avant de s'estomper. Il soupira et ouvrit la porte de sa chambre qui n'était pas fermé. Quand il alluma la lumière, il découvrit une grande pièce composait distinctement des mêmes meubles de chaque côté de la pièce. L'un était vide, l'autre était dans un bordel sans nom. Le lit était défait, le bureau ainsi que l'étagère étaient pleins à craquer de bouquin en tout genre, de babiole et de fringues, tout comme la commode qui semblait hurler par tant de bout de tissus mise en boule. Taehyung détestait les chambres en désordre. Il avança vers le côté gauche encore inhabité et laissa sa valise près du lit avant de passer sa main dans ses cheveux blonds, mâchant nerveusement sa lèvre inférieure. Il espérait ne pas avoir à faire à un colocataire pète-burne. Il n'était pas croyant, mais il voulait bien prier tous les soirs pour ça. Il était d'un naturel assez impatient et plutôt avec un franc parler, alors il n'hésiterait pas une seule seconde pour faire comprendre à son colocataire ce qui n'allait pas. Il n'aimait pas quand les choses n'étaient pas claires.


Oui, Taehyung aimait quand les choses étaient bien définie. En revanche le côté droit de la chambre n'avait rien de définie. Ça l’horripilait sévère de voir un tel désordre. Il se jurait solennellement d'en toucher deux mots à son coloc, une fois qu'il se serait habitué à son nouvel environnement. Et de ce fait, il se motivait à déballer toutes ses affaires, rangeant calmement de façon ordonné aux centimètres près chaque chose.

Le blond était quelque peu maniaque, je l'avoue.


Quand il eut terminé, il s'installa quelques instants sur son lit. Il informa ses parents qu'il avait fini de s'installer et qu'à présent débutait sa nouvelle vie d'étudiant de troisième année. Il se mit à regarder la pièce dans son ensemble. Son côté lui ressemblait parfaitement. Ses différents cartons à dessin, de plusieurs tailles différentes, reposaient contre le mur près de son bureau. Sur celui-ci, il y avait ses fusains, ses crayons parfaitement taillés, des pinceaux, des tubes d'acryliques comme des palettes d'aquarelle, des encres sombres comme des plus colorées. Des carnets de dessin étaient parfaitement empilés, des plus gros aux plus petits, créant une jolie petite pyramide de page entièrement griffonner par ses soins. Sur le côté de son bureau se trouvait une petite bibliothèque, où il avait rangé par thème ses différents livres, comme ceux sur l'anatomie humaine et animale, la nature, l'environnement urbain, les objets du quotidien. En soi des livres qui lui permettaient de mieux percevoir, mieux esquisser les choses, comprendre la physionomie d'un visage, les mouvements d'un corps jusqu'au plus petit des insectes. Il aimait toutes ces choses là. Il aimait comprendre.


Quand son estomac se mit à lui hurler qu'il avait sérieusement faim, il se leva en tapotant sur son ventre plat, marmonnant des injures. « Ferme-là, insolent de ventre. » Il prit les clés qu'il avait posé sur son bureau ainsi que son porte-monnaie et ferma sa nouvelle chambre.




Il ne savait pas si le restau universitaire restait ouvert pour les étudiants qui vivaient sur le campus, donc il décida d'aller manger dans un fast-food tout près. Il commanda de quoi satisfaire son ingrat d'estomac, dut attendre quelques minutes puis finit par se retourner, plateau à la main. Il cherchait un endroit tranquille. Loin des groupes de filles qui piaillaient bien trop fort, loin des familles et leurs sales gosses qui criaient ou pleuraient parce qu'ils n'avaient pas le jouet qu'ils voulaient, loin du côté jeu pour enfant aussi. C'était un véritable enfer là-bas. Alors c'est tout naturellement qu'il s'était assis dans un coin isolé. Il occupait une grande table pour lui tout seul, mais il s'en foutait. Il commençait à manger ses frites tranquillement, apaisant sa faim.


Le blond, pendant qu'il s'avouerait son plat, s'insulta mentalement de ne pas avoir pris ses écouteurs. Histoire de paraître encore plus associable. Ce n'était pas vraiment son cas. Il aimait juste la tranquillité. Tranquillité brutalement interrompu quand il entendit plusieurs plateaux se posaient sur sa table. Ses yeux se redressèrent vers ses envahisseurs et il reconnut immédiatement la demi portion de tout à l'heure, ainsi que sa bande de pote. Ce dernier lui lança un grand sourire, alors que Taehyung le fixait sans aucune émotion apparente sur le visage, déstabilisant légèrement l'étudiant aux cheveux rose qui posa son plateau en face du sien.


« Ça te dérange si l'on mange avec toi ? » Pourquoi posait-il la question alors qu'ils étaient déjà tous assis ? Il était con ou quoi ?


Taehyung buvait tranquillement sa boisson tout en continuant de fixer le soi disant Jimin. Il mâchouillait le bout de sa paille avant de la lâcher. « Oui. » Deux d'entre eux se mirent à ricaner devant le visage soudainement décomposé du coloré. Quand je disais que Taehyung était franc.


« Même un ancien ami ? » Le blond fronça ses sourcils à l'entente de cette voix grave. Il détourna ses yeux de la demi portion et navigua sur les différents visages qui le regardaient également. Il y en avait un avec les cheveux noirs et la peau très claires juste à sa gauche. Des yeux de chats fatigués et une allure décontracté. Il ne le connaissait pas.


À côté de lui, il y avait un autre type avec un visage moins rond, plus allongé que les autres. Ses yeux pétillaient d'une certaine joie de vivre et cela se voyait dès le premier regard. Il écopait aussi d'une jolie chevelure blonde comme celle de Taehyung et ce dernier se sentit moins seul. Même si il ne le connaissait pas non plus. Lui et la première personne étaient celles qui avait ri.


Il y avait encore trois autres étudiants, un aux cheveux violet, un autre châtain foncé et celui juste à côté de Jimin avait décoloré ses cheveux pour un châtain clair avec quelques mèches blondes sur le devant.


Ce dernier avait reposé son menton dans la paume de sa main, fixant d'un regard totalement perçant le blond en face de lui, un léger sourire sur les lèvres. Taehyung fronçait ses sourcils en regardant ce garçon. Son cerveau carburait à vive allure, cherchant, creusant dans sa mémoire d'où provenait ce visage qui, effectivement, lui était familier. Et quand il comprit enfin, ses yeux s'écarquillèrent doucement, lâchant sa paille complètement déformée par ses dents. « Kookie ? »


Il eut un silence, durant lequel les deux se fixaient longuement sans ciller. Puis brusquement, les autres éclatèrent de rire, surprenant le blond qui ne comprenait pas ce soudain changement. Il tournait sa tête de gauche à droite, la rentrant dans ses épaules quand il vit que la majeure partie des gens les regardaient tellement ils étaient bruyant. Le châtain lui, avait fermé son visage, une moue contrariée. « Je ne savais pas que l'on te surnommait comme ça, hein Koo-Kie ! » C'était le deuxième blond de la table qui avait parlé. Il se tenait le ventre tellement il riait.


Le dit Kookie, croisa ses bras contre son torse, les sourcils froncés alors qu'il dévisageait ses amis. « Ferme-là Hoseok, ou je te promet que je vais te faire une deuxième trou d'balle. » Les rires ne firent que s'intensifier malheureusement au plus grand malheur du châtain.


« Et la politesse envers tes aînés, elle est morte gamin ? » Ce dernier roula ses yeux vers le ciel d'exaspération. Yoongi, le brun, était toujours en train de le remettre à sa place de maknae et ça l'énervait sévère.


« Aussi morte que ta vie sexuelle, Hyung. » Jungkook appuya très clairement sur son dernier mot tout en le fixant de façon moqueuse. Il entendit le brun pester, avant de se reconcentrer sur le blond. Taehyung lui, était toujours surpris. C'était vraiment Jungkook ? Le Jeon Jungkook ?



Pour mettre les choses au clair, les deux se connaissaient en fait depuis le collège malgré leur différence d'âge. Ils étaient amis et en réalité, Jeon Jungkook était tout simplement le premier crush masculin de Kim Taehyung. Il ne lui a jamais dit. Plutôt mourir que de l'avouer, puis il était bien trop innocent. Jungkook était très timide, réservé et bien trop adorable pour ce monde. C'est pendant sa troisième année de lycée que Taehyung s'est mis à ressentir certaines choses envers le plus jeune qui était lui en première année. Il avait craqué pour la bouille toute mignonne de son cadet, son attitude adorable. C'était bien pour ça qu'à l'heure actuelle il avait beaucoup de mal à reconnaître le châtain. Il avait beaucoup changé. Son visage avait mûrit, tout comme le reste de son corps. Sa mâchoire était plus définie, ses joues moins rondes, ses pommettes plus saillantes. Son regard avait quelque chose d'intense, d'assez déstabilisant. Quand il était plus jeune Jungkook regardait le monde avec des yeux brillants d'innocence, alors qu'à présent la seule lueur que Taehyung discernait dans ses orbes chocolatées, était une lueur séductrice, joueuse.


Il n'aimait clairement pas ce genre de regard.


« N'empêche je suis vachement curieux de savoir comment était notre petit playboy quand il était plus jeune ! » Le blond tiqua à cette phrase. Playboy ? Il se retourna vers le châtain foncé, Seokjin. Ce dernier regardait Taehyung, attendant qu'il lâche des informations croustillantes sur le plus jeune.


« Playboy ? », répéta alors le blond. Il vit tout le monde se mettre à sourire et Jungkook se redressa légèrement de sa chaise, l'air fier. Ses yeux analysaient l'étudiant en art d'une façon que ce dernier n'aimait absolument pas. Il se sentait nu face à ce regard perçant et complètement déstabilisant. Qui ne le serait pas, face à un canon pareil ? Mais Taehyung, mise à part le fait que Jungkook était toujours tout à fait à son goût, détestait qu'on le fixe de la sorte, comme si il n'était qu'un vulgaire bout de viande qui n'attendait qu'à se faire bouffer. Et c'était exactement ce que Jungkook était en train de faire. Ce petit con croyait sincèrement qu'il allait mettre le plus vieux dans son lit de cette manière ? Il lui fallait bien plus qu'un regard de braise, si on voulait ne serait-ce que poser un doigt sur sa peau. Il ne doutait pas une seule seconde qu'un tas de fille mouillait leur petite culotte pour une belle gueule comme celle de Jungkook, mais ce n'était pas le cas de Taehyung. Déjà parce qu'il avait une queue entre les jambes, et tout simplement parce que ce n'était pas son genre à être aussi facile.


Il leva l'un de ses sourcils face aux orbes sombres et insistantes du plus jeune . Il commençait sérieusement à l'énerver. Le blond dû se mordre la joue pour se contenir de lui claquer la tête contre la table, lui et son air arrogant. À la place, il ne fit que de le fixer à son tour, avant de cracher d'un ton sec : « Le seul Jeon Jungkook que je connais, n'a rien avoir avec toi. Tu m'as juste l'air d'un petit con qui pense avec sa bite, à défaut d'avoir de la matière grise. »


Taehyung se leva sans rien ajouter de plus, prenant son plateau entre ses doigts sous le regard médusé des étudiants, et s'en alla plus loin, non sans un dernier regard mauvais au châtain.





Le blond se retrouva alors, la mine sombre en train de finir son hamburger, à côté des jeux pour enfants, et il se promit de les maudire pour ça jusqu'à la fin de sa vie.

Commentaire de l'auteur En vrai je sais pas pourquoi je m'obstine à poster ici, sachant qu'il y a si peu de retour. M'enfin bref, en espérant que ça vous a plu.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales