Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Nôtre parc secret Auteur: Un-Vane Vue: 10447
[Publiée le: 2013-08-18]    [Mise à Jour: 2018-04-27]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH) Commentaires : 42
Description:
Alors que leur carrière s'envole, Nam Jun, leader du groupe Bangtan Boys et l'adorable JiMin continuent à entretenir une relation amoureuse idyllique et secrète. Remontant deux ans en arrière, voici le récit du début d'un amour qui semblait être voué à l'échec avant même de commencer de pars leurs attirances respectives.
Crédits:
Fan fiction écrite et imaginée par moi même. Les personnages ne m'appartiennent pas mais l'histoire est ENTIÈREMENT imaginée donc,elle comporte une certain nombres de faits incorrectes par rapport à la réalité.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 4

[2230 mots]
Publié le: 2013-08-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà...


.+*~*+.Une semaine plus tard.+*~*+.

La soirée était déjà bien commencée, Nam Jun shootait dans les cailloux qui le gênaient.
Il s'ennuyait et il savait qu’il s’ennuierait toute la soirée, il détestait ça, l'ennui.
Trop loin de chez lui, il avait été contraint de quitter le nid familial plus tôt que les autres. "Qu'est-ce que je vais manger ce soir?" se demanda-t-il en pénétrant dans le parc près du lycée. "J'ai envie de viande.". Comment devrait-il la faire? Grillée ou marinée? Du bœuf ou du porc? C'était les mêmes questions insignifiantes qu'il se posait tous les soirs. Soudain, le monde se mit à tourner violemment, comme s'il était monté dans un manège un peu trop rapide. Il voyait flou, puis tout devint d’un blanc aveuglant, les battements de son cœur s'accélérait, ses jambes tremblaient. Le sol se déroba sous ses pieds. Il tomba à genoux puis face contre terre. Le choque de sa tête contre le sol lui provoqua une douleur insupportable, comme si son cerveau avait soudainement décidé de faire une incroyable parie de ping pong sur ses tempes. Ses yeux se fermèrent, son esprit dérivait.

+*~*+.Pendant ce temps.+*~*+.

Jim Min sortit du hall à toute allure. Cette chippie de So Yeon l'avait obligé à nettoyer la classe à sa place suite à un jeu stupide qu'il avait perdu.
"Plus jamais je joues aux cartes contre elle", pensa-t-il à bout de souffle. Il sauta par-dessus la barrière du parc pour raccourcir le chemin.
"Je vais rater mon bus!" hurla-t-il comme pour se donner de la force.
Mais c'était trop, ses jambes ralentissaient l'allure. Soudain, JiMin vit une ombre noir au milieu de sa route, sur le sol. Un tronc d'arbre? Non, c'était trop... plat pour que ce soit ça. Il ralentit l'allure puis avança doucement en poussant avec son pied. Le noir du soir m'empêchait de voir quoi que ce soit. Une fois à la hauteur de la "chose", il descendit de son vélo puis alla examiner la masse qui lui barrait le passage et comptait bien la virer. Mais il resta figé quand il se rendit compte que cette masse en question était humaine.
"Euh... excusez-moi? C'est pas... le meilleur endroit pour une sieste..." begeuilla Ji Min qui voulait en finir au plus vite. L'individu ne répondit pas.
"Aish! Bougez-vous, bon sang!". Il n'était pas vraiment du genre patient. L'individu ne répondait pas, lâchant juste une espèce de grognement minable. Le calme de Ji Min vola en éclat. Il s'agenouilla, attrapa le col de la personne sans remarquer que le blason qui y était cousu était celui de son lycée.
"Eh Oh!!!" hurla le jeune avant de se figer. Ce visage, il le connaissait, toute la semaine il avait espéré le voir tous les jours pendant une semaine.
"N...Nam... Jun...". Le corps, inerte, réagit légèrement. Ji Min ne savait pas quoi faire. Est-ce qu'il est blessé? Il a fait un malaise? Il s'est fait agressé? Il secoua vivement la tête
"Non, il faut pas que je pense à ça". Il tapa doucement sur les joues de son hyung qui régit sans ouvrir les yeux.
-J... J... Balbutia Nam Jun.
-Tu?
-J'ai...
-Tu as été attaqué par une bande de gangster qui voulaient te soutirer des informations sur la disparition de la fille du big boss qui s'est cachée sans que tu le sache, chez toi?!
-J'ai tr....
- Oh, et tu voudrais qu'elle te pardonne, c'est ça*.
-J'ai super f...
-Et elle te manque terriblement**.
-J'ai super faim. Lâcha Nam Jun d'un but en blanc.
-Hein?
Nam Jun se redressa et regarda JiMin.
-T'es nul pour finir les phrases Park JiMin.
-Tu te souviens de moi?
L’aîné se leva puis vacilla et retomba sur Ji Min.
-J'ai faiiiiiim, geignit Nam Jun en s'écrasant de tout son poids.
-Boah, t'es lourd!
-J'ai trop faiiiiiim, il me faut un truc à manger là.
-Ok ok, je vais t'acheter un truc mais bouge de là!
-Si je pouvais bouger, je l'aurais fait.
Non, il mentait, il avait juste la flemme de bouger.
-Te moque pas d'moi, allez, levé toi.
-Tu sais qu'il y a des centaines de filles qui rêveraient d'être à ta place?
- Argument rejeté, maintenant, lève-TOI! Ji Min le poussa de toutes ses forces.
L’aîné roula mollement sur le côté puis resta allongé en étoile de mer sur le sol.
-Et pour ton info, je ne suis pas une fille. Nam Jun resta silencieux et observa son dongsaeng.
-Dommage, ça t'irait bien une couette.
-Hein?!
-Non rien, aide moi à me lever.
JiMin s’exécuta et remonta sur son vélo.
-Oh, petit!
- Oui?
-A demain!
Ces deux mots lui firent un choque monstre. Alors ils allaient se revoir?! Et le lendemain en plus? JiMin sourit, heureux. Il regarda sa montre.
-Aish, j'avais complètement zappé. Il revint en arrière.
-Tu as oublié quelque chose?
-Dis, hyung, je peux rester chez toi ce soir?
-Hein?!
-Alleeeeeeeer, s'il te plaît, je peux plus rentrer chez moi, là. Nam Jun hésitait, personne ne s'était jamais introduit dans son "chez lui". Et puis, au final, il ne savait toujours pas ce qu'il allait manger... et il ne savait pas cuisiner.
-S'il te paaaaaîîîîît, je te ferais un bon truc à manger, Nam Jun Hyung. Le mot "mangé" alluma une lumière dans sa tête.
-Et je me ferais tout pe...
-Ok, c'est d'accord mais tu me fais de la viande.
-Oh yeah, de la viande! fit Ji Min en sautant un peu partout.
Nam Jun souriait en suivant lentement son sauveur à vélo.
-Dis, hyung, on va vers où? Dit-il en s'arrêtant sous un lampadaire.
Nam Jun s'arrêta net, comme paralysé. La douleur? Non, il n'avait plus particulièrement mal. La faim? Il avait tout le temps faim. Il se sentait bizarre, il n'arrivait plus à quitter son dongsaeg des yeux. Le voir sous le ciel étoilé, éclairé par une lumière pâle, ses lèvres délicieusement rosées par le froid,... Non mais à quoi il pensait là?! Il secoua vivement la tête. "Décidément, la faim me fait penser à n'importe quoi" se murmura-t-il pour se remettre les idées en place. Le jeune riait, insufflait la joie de vivre à tous ceux qui passaient à côté de lui. Il était heureux de revoir cette mystérieuse personne qui respirait la tristesse et la mélancolie à des kilomètres. Nam Jun lui sourit doucement et, arrivant à sa hauteur, lui frottement gentiment la tête:
-On a juste à remonter la rue.
-Ooooh, donc t'habites pas loin. T'en as de la chance.
-On d'abord faire des courses, Doully -Doully?!
-C'est qui ça?
Nam Jun pouffa de rire. Le jeune se tût, étonné de voir que même lui pouvait rire.
-Laisse tomber.
Ils firent des courses rapides, prenant le stricte nécessaire: viande, viande, viande et condiments. Ils parlèrent de tout et de rien, surtout de la vie de Ji Min. Ce dernier était assez fier car il avait commencé sa période de trainee pour atterrir dans un groupe avec son meilleur ami: Tae Hyeon. Ce qu'il aimait par-dessus tout c'était la danse mais il chantait plutôt bien d’après lui. Il avait dû se rapprocher au maximum de la capitale mais en raison du loyer trop cher, il avait dû emménager avec sa famille à Songnam. Il apprit que Nam Jun aussi avait commencé sa période de trainee mais était déjà connu dans le milieu pour ses performances dignes des professionnels. Lui aimait écrire des chansons, dont celles qu'il lui avait passé la semaine passée. Il habitait seul, le reste de la famille était restée à Busan. Il sortit ses clés de sa poche. Il habitait dans un bâtiment plutôt ancien qui s'élevait sur une dizaine d'étages. La bâtisse était quasi entièrement en briques noircies par le temps et les portes étaient en bois lourd et sombre. En d'autres termes, c'était un immeuble plutôt glauque.
"Bolàlàh" lâcha Ji Min caché derrière son aîné. Ils gravirent en silence les marches en faux marbre jusqu'au dernier étage. Ils s’arrêtèrent devant une porte verte, simple. Nam Jun ressortit ses clés.
-Je suis le seul locataire sur les deux derniers étages donc ne t'en fais pas pour les voisins.
-T'es tout seul? Pourquoi, c'est cool ici.
-Les gens disent que c'est hanté. Ji Min sentit un froid dans son dos et se précipita dans l'appartement. Nam Jun pouffa puis entra en souriant. Ji Min courrait dans tout l'appartement, regardait les cadres, s'émerveillait devant a décoration.
-Ben, fais comme chez toi, soupira Nam Jun d'un air ironique.
Ji Min sourit, gêné puis s’assied sur le canapé et ne bougea plus.
- Tiens ça ne te ressemble pas, Doully.
-D.. Doully?! Il se leva et tapa gentiment son hyung sur la joue.
Celui-ci eu un mouvement de recul, étonné. Ji Min lui sourit et retroussa ses manches.
-Bon c'est partit.
-Je veux un truc bon, hein. Fit Nam Jun en allant s'asseoir sur le canapé.
-Oui chef. Le jeune se mit au travail, avec cette bonne humeur habituelle.
-Dis, hyung?
-Hum?
- ça te dérange pas de vivre tout seul?
-Ben, non ça va. A part pour manger, j'aime bien.
JiMin se mit à rire.
- Qu'est ce qui a?
-J'ai l'impression d'être une jeune mariée.
-Mais oui, Jiminnette. Chéri, quand est ce qu'on mange? Lâcha Nam Jun avec un naturel qui le choqua.
-Eh bien, mon cher, si vous voulez bien mettre le couvert, nous dînerons dans quelques minutes. Le comportement de Nam Jun le déconcerta. Habituellement, il n'aurait jamais accepté qu'un inconnu rentre chez lui, pas même le livreur de pizza ou le facteur. Mais là, il sentait qu'il pouvait se lâcher, Ji Min ne l'en tiendrait jamais rigueur, bien au contraire. Il se prêta au jeu du jeune, s'amusant un peu de la situation, et posa deux assiettes sur la table, deux paires de baguettes, deux verres, et ainsi de suite allant même jusqu'à poser le vase au milieu de la table. Ils se mirent à table, normalement, comme si cette scène faisait partit de leur quotidien. Oui, tout paraissait naturel, et Ji Min s'avérait être un excellent cuisinier: Son ragoût de bœuf était tout simplement divin. Et, culture obligeait, le kimchi qu'il avait choisi se mariait parfaitement avec les autres plats. Une fois qu'ils eurent finis, il était temps de passer à la seconde partie de leur "jeu": la vaisselle.
Nam Jun commença à laver les couverts en silence, Ji Min l'observait en attendant que son "mari" lui donne une tache à exécuter.
-Quel gentleman, fit Ji Min pour taquiner Nam Jun.
-Galanterie oblige mon chère. Il finit son travail et se dirigea vers le couloir
. -Bonne nuit, Ji Min
. -Ah?! euh... bonne nuit. Nam Jun tarda un peu à fermer la porte, guéant les mouvements du jeune qui s'était seulement assis sur une chaise, les pied qui battaient l'air en rythme. Il se retourna d'un mouvement vif.
-Tu as encore faim?
-N... non.
-Vas te coucher ou tu vas encore arriver en retard.
-D'accord mais... Où?
Il lui fit signe de le suivre. Ji Min se frotta l’œil d'un air fatigué et suivit Nam Jun sans un mot. Il devenait étrangement obéissant quand il était fatigué. L’aîné lui passa un pyjama qu'il enfila en silence puis ils allèrent se coucher. Une fois dans sa chambre, Nam Jun s’étala sur son lit, soupira et se releva. Il fit le cents pas, "Bon sang!" feula-t-il. Il n'arrivait plus à rester calme quand ce petit était près de lui. Il se demandait même comment il avait fait pour réussir à paraître aussi calme tout ce temps. Il se mit à réfléchir, se pencha sur e qu'il ressentait, sur les symptômes qu'il avait: Le cœur qui accélère, le souffle coupé, des sueurs froides... Il était sérieusement atteint ou vraiment malade. Soudain, il vit la porte s'ouvrir. Ji Min le regardait, la tête penchée sur le côté. Il était vraiment mignon dans son pyjama trop large pour lui.
-Je sais que je pousse un peu mais... Je peux dormir avec toi?
-Hein?!
-Beuh.. J'ai peur tout seul...
Nam Jun soupira. Cette situation le mettait mal à l'aise.
-Bon ok.
-Yeah, génial! Ji Min sauta sur le lit, s’enfonça dans les couvertures... et s'endormit presque aussitôt. Nam Jun rejoignit le lit, resta au-dessus de la couette pour limiter les contacts, resta sur le rebord au possible et ne trouva pas le sommeil. "La nuit va être loooongue", soupira-t-il. Effectivement, il due attendre aux alentours de 2 heures du matin avant que la fatigue ne l’assomme.

*"trés", en coréen se dit "mani" mais la première lettre est la même que "miane" d'où l'erreur de JiMin **"Pegopa" (j'ai faim) mal articulé ressemble à "pogopa" (tu me manque)

Commentaire de l'auteur Mouahaha!!! Première nuit pour JiMin et NamJun... que va-t-il se passer? La suite au prochain commentaire :D (moi fille sadique :3 )
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales