Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1946 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Lost Angels Auteur: Nionf Vue: 3039
[Publiée le: 2017-02-02]    [Mise à Jour: 2017-12-09]
13+  Signaler Mystère/Horreur/Angoisse/Yaoi (HxH)/Surnaturel/Amitié/Psychologique Commentaires : 9
Description:
Tout n'est jamais entièrement noir ou entièrement blanc. La lumière et l'obscurité vivent l'une pour l'autre, telles la mort et la vie qui cohabitent ensemble.

Si un ange se perd, les autres le suivront-ils?
Si un ange tombe et se brise les ailes, les autres seront-ils présents pour les lui réparer?
Si un ange apprend à voler avant les autres, les attendra-t-il?

Parfois, nous nous imposons nos propres limites, qu'elles soient morales ou physiques, nous les acceptons.
Qu'en serait-il, si quelqu'un d'autre nous soumettait à elles? Les accepterions-nous?
Si quelqu'un essayait de vous contrôler, vous laisseriez-vous faire?
Alors pourquoi eux, resteraient-ils sages et obéiraient-ils?

Plus un ange vole haut dans le ciel, plus sa silhouette ressemble à celle d'un oiseau, vous ne trouvez pas?


Ceci est une fiction Vkook et aussi Yoonmin, mais beaucoup d'autre pairings seront présents, vous comprendrez en lisant.
Cette histoire s'inspire des short films et des M/V, cependant cela reste une fiction, et non pas une théorie.

Commencée le 2 février 2017.
Crédits:
Les BTS ne m'appartiennent pas.
Cette fan-fiction s'inspire des short films et reprend quelques citations du livre Demian, mais l'histoire m'appartient. Donc pas touche s'il vous plaît. c:
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Corruption

[5124 mots]
Publié le: 2017-06-09
Mis à Jour: 2017-09-25
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Heyyyy...Ça fait longtemps...un mois...hum...
Désolée ;-; J'ai eu des examens, et comme je l'ai expliqué pour mon autre fiction, je n'ai plus du tout le temps pour écrire le week-end alors que c'est le moment ou j'écris le plus x_x
Mais pas de soucis, j'ai à nouveau du temps libre! Alors je peux maintenant reprendre un rythme normal, encore désolée pour cette pause ni prévue, ni annoncée...
Bonne lecture!

Mon esprit était à présent tout engourdi et ma tête semblait si lourde que j'avais l'impression qu'elle s'écrasait sur mon corps. J’avais la sensation d'être réveillé, mais après tout ce qu'il s'était passé, je n'en avais plus la certitude. Tout ce que je savais, c'est que je ne voyais rien alors que j'avais les yeux ouverts. Je ne savais pas si j'étais dans la pièce sombre, sur le balcon, ou même ailleurs, et ça ne me rassurait absolument pas. Peut-être que je n'étais pas seul, peut être que quelqu'un était près de moi mais qu'il se taisait. Peut-être que je dormais simplement? Je n'en avais aucune idée.

Après de longues minutes à rendre ma respiration la plus discrète possible, j'en conclus que j'étais seul, et que je devais peut-être essayer de sortir de cet endroit que je n'arrivais définitivement pas à identifier. Je me levai donc, sans faire trop de bruit, et tendis mes mains devant moi, à la recherche d'une paroi quelconque. Après quelques petits pas et tâtonnements prudemment effectués, je tombai sur quelque chose qui me semblait être le mur. Je fis glisser mes doigts le long de celui-ci, cherchant une porte ou même une fenêtre, mais fus surpris de trouver une sorte d'interrupteur. J'allais enfin pouvoir avoir de la lumière...

Je l'actionnai donc, non sans crainte, et le spectacle qui s'offrit à moi...fut plutôt surprenant. Tous mes camarades étaient étendus au sol, allongés sur le dos. Nous étions dans une salle que je ne reconnaissais pas. Mais il y avait un problème, un gros problème. Il y avait effectivement tous mes amis, inconscients, mais moi aussi. J'étais en train de me regarder, il y avait mon propre corps aux côtés des autres.

À ce moment-là, mon esprit se mit à surchauffer. Je n'avais aucun moyen de savoir si je rêvais ou si j'étais bien éveillé, si j'hallucinais, ou si ce que je voyais était réel. Je fis un pas en arrière, désemparé, et mon dos buta contre quelque chose. Ce n'était pas le mur, c'était un corps humain, ou du moins, deux mains humaines. Cette scène me rappela un souvenir assez récent qui me glaça le sang, sauf que cette fois, j'avais tous mes amis sous mes yeux, alors ça ne pouvait être qu'un inconnu.


« Taehyung? »


Je me retournai, surpris, et observai Jin qui se tenait juste derrière moi. Il me sourit gentiment puis fronça les sourcils.


« Qu'est-ce que tu as fait?! »


Je me reculai d'un pas, n'étant pas prêt à l'entendre crier ainsi, et trébuchai contre un des corps endormis derrière moi. Ma tête se mit à tourner et je me redressai rapidement en comprenant que j'écrasais quelqu'un en dessous de moi.


« Taehyung! »


Je clignai des yeux plusieurs fois, et en les rouvrant totalement, je me rendis compte que Jungkook était debout devant moi, en train de me secouer. Ses mains quittèrent mes épaules lorsqu'il comprit que je l'écoutais et il soupira de soulagement.


« Tu vas bien? »


J'hochai de la tête, perdu, tandis qu'il se relevait. J'avais encore halluciné. Je commençais sérieusement à en avoir marre.


« Les autres sont déjà réveillés, on ne te trouvait pas alors je suis venu pour vérifier ici. Viens, ils vont se douter de quelque chose sinon. »


Je le suivis, remarquant au passage que nous étions dans la salle dénuée de lumière. J'avais donc mélangé la réalité et les images falsifiées par ma folie naissante.


« Pourquoi je suis là? Demandai-je, voulant comprendre ce qu’il se passait.

_J'en ai aucune idée, tout le monde était à sa place pourtant. Enfin...Si je pense savoir...

_Ah bon?

_Oui, je t'expliquerai demain. Aujourd'hui, on va mettre en place la deuxième étape du plan contre Jin. Un dernier effort et tu seras tranquille.

_Mh... »


Je pris sur moi et essayai de me motiver malgré ma lassitude. Il fallait qu’on se venge, on ne pouvait pas rater notre coup. Même si mon espèce d’hallucination avait instauré quelques doutes dans mon esprit, j’étais déterminé.

Il m’attrapa le poignet et me fit avancer, comme il en avait pris l’habitude. Après quelques instants, on arriva dans la salle située juste au-dessus de la chambre délabrée. Je me fis la remarque que cette fois-ci, nous n’avions croisé personne dans la pièce sombre…À moins que je n’aie pas halluciné en voyant Jin, ce qui semblait pourtant être le cas. Plus nous marchions, plus je réfléchissais intensément. C’était clair, j’avais un problème. Est-ce que j’étais condamné à voir des choses horribles, à ne pas savoir si elles étaient réelles ou si je les imaginais, et ce pendant une durée indéterminée ? Visiblement, j’allais devoir m’y habituer. Je commençais même à me demander si ces soi-disant visions n’avaient pas un rôle…Après tout, ici, tout avait une signification cachée. Peut-être qu’elles me donnaient des indices ? Si c’était le cas, alors…


« Ah vous êtes là ! »


Je tournai mon visage vers la gauche et croisai le regard de Jimin, qui avait l’air content de nous voir.


« Alors, tu étais où Taehyung ? Demanda Jin, avec un regard…différent de d’habitude.

_Hum…

_Il était recroquevillé juste dans un coin de la chambre bordélique. Répondit Jungkook, en me secouant par l’épaule.

_C’est bizarre que tu ne te sois pas réveillé en même temps que nous quand même. Rajouta Hoseok, en me regardant étrangement.

_Oui…Je sais pas pourquoi… »


Il me fixa une paire de seconde puis me sourit comme si de rien n’était, sûrement pour me rassurer. Il avait tout de même l’air d’avoir quelques petits doutes…Mais tout le monde devait se poser la question, c’était normal. Par contre, s’il y en avait un qui avait de gros doutes, c’était bien moi. Après toutes mes hallucinations, mes rêves et tout ce que Yoongi m’avait dit, mon cerveau commençait sérieusement à saturer.


« Bon, pour l’instant tout a l’air d’aller bien…Jungkook et Jimin vont mieux, on a trouvé Taehyung...Alors qu’est-ce qu’on fait ? Intervînt Yoongi.

_On a fait le tour des pièces…On n’a plus qu’à retourner à la bibliothèque, puisque c’est le seul endroit où il reste des choses qu’on n’a pas découvertes. Proposa Namjoon.

_On peut toujours se séparer alors, parce que je t’avoue que je n’ai vraiment pas la tête à lire…Je préfère essayer de trouver un moyen de sortir d’ici, chercher des passages…Répliqua Yoongi.

_Et personnellement, j’aimerais bien réfléchir un peu…au calme…Renchérit Jin, l’air pensif.

_Bon, alors on se sépare ? Qui veut aller avec qui ? Questionna Hoseok.

_J’aimerais bien rester avec Jin et Taehyung, si ça ne vous gêne pas… Tu n’avais rien prévu Tae ? Me demanda Yoongi.

_Non…Répondis-je, hésitant.

_Et moi je veux bien aller à la bibliothèque avec toi Namjoon. Déclara Hoseok.

_Quelqu’un d’autre ? »


Jimin et Jungkook levèrent la main, approuvant l’idée de passer leur journée à lire des bouquins. D’un autre côté, c’était sûrement bien plus calme que ce que moi j’allais devoir faire…J’avais en quelques sortes accepté parce que j’étais perdu…Et puis, même si j’avais eu beaucoup de visions atroces concernant, ou en compagnie de Yoongi, être avec lui ne me dérangeait pas, au contraire. J’avais presque l’impression qu’il me comprenait, alors que cette nuit encore, il m’effrayait. Il ne s’était pourtant rien passé...C’était…mon instinct ? Peu importe, on se donna rendez-vous là où nous étions actuellement, c’est-à-dire la pièce principale, avant de nous tourner le dos pour nous séparer. Je jetai tout de même un petit coup d’œil à Jungkook qui mitraillait Yoongi du regard, pour une raison qui m’était inconnue. Il m’adressa un bref regard sans grande signification avant de s’engouffrer dans le petit couloir, suivant les autres. Je fis de même, un peu déstabilisé, mais me concentrai bien vite sur notre « mission ». On avait réussi à se retrouver, Yoongi, Jin et moi, au même endroit et au même moment, seuls. L’occasion rêvée pour se venger, pas vrai ?


« Tu as envie d’aller à un endroit en particulier, Jin ? »


L’accentuation de la fin de sa phrase me fit comprendre qu’il y avait une sorte de sens caché dans ses mots, sans pour autant que je ne le comprenne.


« Mh…La salle la plus lumineuse, je dirais…

_Celle avec le paquet et les grandes fenêtres ?

_Oui. »


Sans ajouter quoique ce soit, nous nous mîmes en route vers la dite salle, en silence. Yoongi avait l’air assez calme, alors que Jin semblait préoccupé par quelque chose. De plus, il n’arrêtait pas de me jeter de petits coups d’œil. Comme je n’arrivais pas à savoir s’il me regardait réellement ou si je rêvais, j’avais simplement décidé de l’ignorer, même s’il me perturbait au plus haut point. Je repensais à ce qu’il s’était passé ce matin, me repassant la scène dans la tête. Tout le monde était inconscient au sol, mais pourtant Jin et moi étions…comme dupliqués…D’un côté, je comprenais que nous étions inconscients, puisque nous étions tous morts. Mais pourquoi est-ce que Jin était avec moi ? Et pourquoi m’avait-il crié dessus alors qu’il semblait pourtant souriant avant… ?


« Ah, les garçons, ça vous dérange si je reste ici ? Je suis sûr qu’on peut trouver quelque chose d’utile si on cherche bien. Questionna Yoongi, interrompant le flot de mes pensées.

_Si tu n’as pas peur de rester seul, fais comme tu le sens…

_D’accord, alors on se retrouve tout à l’heure ! S’il y en a un qui a besoin de moi, je resterai ici un bon moment…Rajouta-t-il en me regardant.

_Okay, alors on y va. »


J’hochai de la tête, lui lançant tout de même un petit regard paniqué avant d’emboiter le pas, imitant Jin qui marchait plutôt lentement. Peu après, nous étions enfin arrivés à destination. J’eus à peine le temps de souffler, m’approchant d’un meuble, qu’il attrapa mon épaule sans délicatesse en me regardant méchamment.


« Tu crois que j’ai pas compris ton petit jeu ?! »


Je reculai, butant contre le mur. Pourquoi criait-il ?! De quoi parlait-il ?! Il avait compris, pour le pacte ?


« T’es pire que le diable, Taehyung ! »


Il m’assena un coup de poing, en plein dans la mâchoire, sans que je puisse me défendre. Je tombai au sol mais me relevai bien vite, ne voulant pas lui laisser le dessus. À vrai dire, je ne me demandais même plus si ce que je vivais était bien réel. Tout ce que je savais, c’est que j’avais mal, et que c’était encore de sa faute !


« Tu vas voir… »


Il se jeta littéralement sur moi et se mit à me frapper plusieurs fois, sans me laisser de répit. J’avais beau cacher mon visage avec mes bras, essayer de me relever ou bien même lui rendre ses coups tant bien que mal, il était plus fort que moi. Plus mon corps me faisait souffrir, et moins je me sentais conscient. J'avais l’impression d’être totalement ailleurs, comme si ses coups m’emmenaient dans un autre monde, plus calme, mais plus douloureux.


« Alors ça y est, tu t’es calmé ? »


J’ouvris mes yeux que j’avais fermés, sans même me rendre compte de ce détail, et observai son regard inquiet.


« C’est dommage, tu as un si beau visage pourtant… »


Sa main caressa ma joue alors que je reprenais mes esprits, plutôt dégouté qu’il ose me toucher ainsi. Je claquai sa main du revers de la mienne et roulai sur le côté pour essayer de me redresser.


« Tu sais Taehyung, je serai toujours là pour te protéger. Tu n’as pas à paniquer comme ça…Je voulais juste t’aider…. »


Je rouvris les yeux brusquement, débloquant ma respiration par la même occasion. J’étais debout, adossé au meuble. Je réalisai bien vite qu’il ne m’avait pas frappé, et que j’avais tout inventé…


« Et c’est pour ça que j’aimerais te confier quelque chose… »


Je me retournai vers lui, me demandant de quoi il pouvait bien parler, alors qu’il se mit à regarder par la fenêtre, d’un air nostalgique.


« Je pense que j’ai fait une erreur auprès de toi…Et j’aimerais me racheter…

_Ah vraiment ? Demandai-je, intéressé, en oubliant bien vite mon hallucination.

_Oui…Même si je pense que ce que j’ai fait est grave, je sais que je peux réparer cette faute… »


Réparer cette faute ? Il nous avait tués, qu’y avait-il à réparer ?


« Et si tu as réussi à pardonner à Jungkook, Jimin et Yoongi, alors pourquoi pas à moi ? »


Peut-être parce que c’étaient eux qui m’aidaient et qui me soutenaient ?


« Et puis…tu te rappelles, le matin où je me suis réveillé seul, et que je suis allé visiter chaque chambre… ? J’aimerais bien comprendre ce que tu as voulu me dire à ce moment…J’ai des questions à te poser… »


Alors c’était ça. Comme disait Yoongi, nous avions tous des intérêts…C’était celui de Jin. Il voulait que je le pardonne, qu’on redevienne proche simplement parce qu’ils se posaient des questions ! Son comportement ne faisait que me donner encore plus envie de le tromper, de le conduire dans la mauvaise voie, et de lui nuire. J’allais tout faire pour nous venger, j’étais totalement décidé, et l’opportunité que j’avais là n’allait sûrement pas se représenter.


« Oui, je m’en rappelle.

_Alors c’était bien le toi réel hein…Souffla-t-il, comme soulagé.

_Mh, oui. Qu’est-ce que tu veux savoir ?

_Vous m’avez tous dit que je vous avais abandonné, et tu m’as demandé pourquoi est-ce que je l’avais fait…Et bien la réponse est simple… »


Je le regardai sans cligner les yeux ne serait-ce qu’une seule fois, l’adrénaline montant dans mes veines. Je voulais savoir.


« C’est parce que tu m’as tué. »


J’haussai les sourcils, surpris, puis me mis à rire de manière incontrôlée.


« Toi, Jin, tu oses me dire ça ?! »


Mon fou-rire n’avait rien d’agréable, j’étais en train de faire exploser toute ma nervosité.


« Sérieusement Taehyung…C’est toi qui m’a abandonné… »


Je pris plusieurs minutes à me calmer, sentant mes doigts trembler à la fois de colère et presque de folie. Oui, il me rendait fou.


« Tu sais ce qu’on va faire Jin ? Tu vas pouvoir me poser toutes tes questions, et j’y répondrai sans mentir, mais en échange, tu vas devoir passer un pacte avec moi…Déclarai-je en prenant ses joues entre mes mains, ayant une folle envie de les écraser jusqu’à briser sa mâchoire.

_Avec toi ?

_ Tu vas vite comprendre ne t’inquiète pas…Ce que je te dis, c’est que pour avoir tes réponses, tu vas devoir faire quelques efforts…

_Rien de trop tordu hein… ? Ce sont de simples questions…Et puis après tout, je n’ai fait que te rendre la pareille, même si c’est très mal...On est quitte quoi…Répliqua-t-il, hésitant.

_Oui, bien sûr. »


Quitte ? Quitte ?! Et puis quoi encore ?! J’allais le détruire, et je me fichais totalement de ce qu’il pouvait se passer ensuite…Je voulais juste le briser.


« On devrait aller chercher Yoongi…Souris-je, en faisant inconsciemment glisser mes mains sur sa gorge.

_Taehyung…Je te pardonne sincèrement, et je sais que ce que j’ai fait est horrible…Je n’aurais pas dû te laisser tomber, et toi tu n’aurais pas dû m’abandonner non plus, tu le sais…Alors…Enfin, ce serait dommage de gâcher tout ce qu’on a vécu ensemble, tu ne crois pas… ? »


Je perdis peu à peu mon sourire, en repensant à tous ces souvenirs plus ou moins heureux, puis en imaginant ce qu’il se serait passé si rien de tout cela ne s’était passé. Il avait peut-être l’impression que je l’avais abandonné, mais c’était faux, je voulais simplement le raisonner. Si seulement il n’avait pas agi ainsi…


« Taehyung…Ce ne serait pas bien que tout redevienne comme avant… ? Me susurra-t-il, en rapprochant nos fronts.

_Mais ce n’est plus possible, c’est trop tard. Rétorquai-je.

_Non, ça ne l’est pas… »


Je desserrai légèrement mon emprise sur sa gorge tandis qu’il continuait de me fixer droit dans les yeux, comme pour me persuader, ou peut-être même oublier la vérité et s’accrocher à son mensonge, c’était son genre. Il rapprocha petit à petit ses lèvres des miennes mais je me reculai au dernier moment, ayant une autre idée en tête. Je me positionnai derrière lui et caressai sa peau en retraçant son œsophage et sa pomme d’Adam, jusqu’à remonter au niveau de sa mâchoire.


« Je te laisse réfléchir à tes questions alors… »


Je me séparai de lui et le relâchai, en reculant lentement, sans le quitter du regard et le sourire aux lèvres. Il n’essaya pas de me suivre et me laissa quitter la pièce sans opposer de résistance. Après tout, c’est ce qu’il voulait, un endroit calme où réfléchir seul. J’avais beau être perdu sur certains points, confondre la réalité et mes délires, ne pas comprendre certains de mes camarades et me sentir mal à l’aise, j’étais totalement satisfait. Je ne pouvais plus m’empêcher de sourire, à la fois complètement haineux qu’il ait osé me dire de telles choses, mais tellement heureux de pouvoir lui faire payer. Plus il s’enfonçait, et plus je lui voulais du mal.

C’était ça, son malheur faisait mon bonheur.

Ce fut donc en tremblotant d’impatience que je rejoignis Yoongi, allongé en étoile sur le lit de la chambre. Il se redressa immédiatement en me voyant arriver, puis haussa un sourcil.


« Ça va ?! »


Il se mit debout et accouru presque jusqu’à moi puis attrapa mon menton entre son index et son pouce avant de me faire incliner la tête sur le côté.


« Tu t’es pris un coup ? Ta peau commence à devenir violettes ici. »


Il toucha ma mâchoire en accompagnant ses dires ce qui me fit grimacer aussitôt. J’étais en train de réaliser qu’il n’y avait plus aucun moyen pour moi de savoir ce qui était réel ou non. J’avais halluciné en voyant Jin me frapper, mais voilà que Yoongi me disait que j’avais un hématome au visage…Soit Jin m’avait vraiment frappé, soit je délirais encore….Ou bien depuis le début j’imaginais absolument tout ? Je n’en savais plus rien. Je n’avais qu’à me comporter comme je le voulais, de toute façon j’étais tellement perdu que je n’avais plus d’autres solutions.


« Tu m’entends Taehyung ?

_Je sais pas s’il m’a frappé, mais en tous cas il m’a frappé. »


Il prit quelques secondes à réagir, en me regardant bizarrement. Je me contentai d’hausser les épaules, ce qui le fit soupirer.


« T’inquiète pas, ça s’arrêtera bientôt. »


Il m’ébouriffa les cheveux et repartit à sa place sur le lit. J’avais sérieusement l’impression qu’il me comprenait peu importe ce que je disais ou faisais…Il me fit signe de le rejoindre, ce que je fis sans attendre. Je m’allongeai à ses côtés, en faisant attention à mon dos. Je l’imitai ainsi, observant le plafond abîmé et peu chaleureux, en silence. Après un moment relaxant à ne rien se dire, il me tapota l’épaule, alors que j’étais presque en train de m’endormir.


« Tu as réussi, avec Jin ?

_On peut dire ça, oui. Il me fait confiance, je pense. Répondis-je, sans le regarder.

_Il faudrait trouver un endroit où le berner, si tu vois ce que je veux dire…

_J’ai une idée, mais il faudra que j’en parle à Jungkook avant…Déclarai-je, en tournant mon visage vers le sien, qui était finalement bien plus proche que je ne l’avais cru.

_D’accord… »


Il me sourit, puis eut l’air d’avoir une idée avant de se redresser un petit peu et de se baisser en avant sur mon visage.


« Je peux voir ton dos s’il te plait ? »


J’haussai les épaules, ne pensant plus vraiment aux conséquences de mes actes, et me tournai sur le côté. J’enlevai mon haut puis me rallongeai, en appui sur mon épaule gauche, observant à présent le reste de la pièce.


« Si je te fais mal dis-le moi, j’arrêterai. »


Je lui répondis par une onomatopée simple et fermai les yeux, fatigué par mon manque d’activité. Il fit glisser ses mains froides le long de mes épaules puis sur ma colonne vertébrale, ce qui me provoqua des centaines de frissons malgré moi. Cependant, sentir ses mains sur mon corps ne me répugnait pas, et ne m’effrayait pas non plus. Je me sentais juste bien. Après quelques instants, je rouvris les yeux, en sentant ses doigts effleurer mes plaies en pleine cicatrisation. Il ne me faisait pas vraiment mal, mais je trouvais la sensation désagréablement dérangeante. Finalement, je perdis mon regard dans la pièce, en essayant de penser à autre chose. C’est alors qu’un détail attira mon attention. Sur le carreau en verre du plafond, que je pouvais encore apercevoir, il y avait des écritures.


« Namjoon a disparu »


Ce n’était pas écrit grâce à de la buée, mais bien du sang. J’en avais marre…


« Pourquoi tu fais cette tête Taehyung… ? Souris ! »


Je sentis quelques gouttes d’un liquide inconnu tomber sur mes flans et me retrouvai en face d’un Yoongi aux joues découpées, souriant d’une façon malsaine. J’avais compris que j’étais devenu fou, que je voyais des choses qui n’existaient pas, que j’hallucinais…Mais même si j’avais commencé à m’habituer à cette sensation, je ressentais toujours le même sentiment. J’avais peur. Alors, pour tenter d’oublier, pour me réveiller même si tout était perdu d’avance, je fermai les yeux et retins mes larmes, pendant de longue minutes, jusqu’à ce que je ne sache même plus si j’étais conscient ou non.

Ce fut bercé par des mouvements réguliers que je repris en quelques sortes connaissances, la joue écrasée contre quelque chose de peu confortable. Après quelques battements de cils et grognements, je compris que j’étais sur le dos de quelqu’un qui marchait dans ce qui me semblait être le couloir qui menait à la pièce principale. Comme les cheveux qui me chatouillait le front étaient aussi foncés que l’ébène, je compris que c’était bel et bien Yoongi qui me portait. Je ne pensais pas qu’il le pouvait, après tout, il était le plus mince d’entre nous tous.


« Tu es réveillé ? 

_Mh. »


Il ne me dit rien d’autre pendant quelques instants, me laissant surement émerger de ma sieste forcée et peu reposante. En tournant ma tête, sentant un début de torticolis s’emparer de ma nuque, je remarquai que personne ne nous suivait et que nous ne suivions personne.


« Et Jin ? Demandai-je, intrigué.

_Il m’a demandé de le laisser un peu seul, mais comme toi tu n’avais pas l’air bien, j’ai décidé de retourner voir Jungkook. Je sais ce que tu as mais puisqu’il est plus proche de toi que moi, je me suis dit que ça t’aiderait peut-être de le voir.

_Merci… »


Je ne rajoutai rien et me mis à sourire, reposant ma tête sur son épaule. Il était définitivement vraiment gentil avec moi. Même si au début, c’était plutôt le contraire, finalement, il est celui qui me comprend le mieux. Il avait bien changé depuis cette fameuse nuit retraçant notre triste histoire…

Peu de temps après, on arriva à destination. Les autres étaient d’ailleurs déjà là, tous les quatre, ce qui me semblait étrange. Ils ne nous remarquèrent pas tout de suite, visiblement en pleine discussion.


« Mais alors où est-ce qu’ils peuvent être ?! S’exclama Jimin, comme affolé.

_J’en ai aucune idée…On devrait rejoindre Yoongi et Taehyung, ils le sauront peut-être, eux. Répondit Jungkook.

_On nous demande ? Intervînt Yoongi, me portant encore, ce qui fit ce se retourner nos deux amis.

_Ah ! Vous n’auriez pas croisé Namjoon et Hoseok ? »


Je fronçai les sourcils et regardai derrière eux. Ils étaient juste là pourtant…Yoongi me déposa au sol, près d’eux. Je me mis donc debout, toujours aussi perturbé, et les écoutai parler.


« Non, pourquoi ? Vous les avez perdus ?

_C’est pas vraiment qu’on les a perdus…Ils ont plutôt disparus ! Expliqua Jimin, presque paniqué.

_Mais et toi, pourquoi tu portais Taehyung ? »


Je ne fis pas attention à la question de Jungkook à mon propos et restai bloqué sur la réplique de Jimin. Selon lui, ils avaient « disparus ». L’image d’Hoseok écrivant que Namjoon avait disparu avec du sang me revînt tout de suite en tête et je me mis à fixer les deux concernés, que j’étais à priori le seul à voir. Si je résumais la situation, Jungkook et Jimin cherchaient Namjoon et Hoseok qui s’étaient volatilisés alors que moi je pouvais les voir, juste derrière eux…enfin si je ne délirais pas encore une fois. Ce qui était sûr, c’est que Namjoon et Hoseok n’étaient pas réellement là, et que je les imaginais. Mais pourquoi ?


« Justement Taehyung, pourquoi ? »


Je regardai l’image falsifiée d’Hoseok, se tenant juste derrière Jimin. C’était lui qui venait de me poser la question, pas de doute.


« Pourquoi est-ce que tu nous vois ? »


Si je l’avais su, je n’aurais pas été aussi perturbé ces derniers jours ! Mais la question se posait vraiment…Pourquoi est-ce que j’hallucinais ? Pourquoi est-ce que j’étais le seul à qui cela arrivait ?


« Taehyung, pourquoi avons-nous disparus ? »


Cette fois-ci, j’ancrai mon regard dans celui de Namjoon, qui me semblait aussi présent qu’inexistant. Pourquoi avaient-ils disparus ? Je n’en savais rien…Mais ce qui était sûr, c’est que ce dialogue était aussi irréel que mes précédentes hallucinations…Et dans celles-ci, Hoseok avait du sang sur les mains et nous expliquait que Namjoon n’était plus avec lui, qu’il avait disparu…Il était étrange…Mais il n’avait pas l’air paniqué, alors qu’il aurait dû l’être…En plus, je n’avais pas l’impression qu’il était blessé ! Donc ce n’était pas son sang, mais bien celui de…


« Donc tu penses qu’Hoseok s’en est pris à Namjoon ? 

_Yoongi, tu vois bien qu’il ne tourne pas rond là…

_Laisse-le faire Jimin. »


Mais pourquoi est-ce qu’Hoseok s’en serait pris à Namjoon ? Ils n’avaient jamais vraiment eu de problèmes tous les deux…Et ils s’entendaient même plutôt bien…Ce n’était pas logique.


« Donc au final on n’a aucune piste…Soupira la voix de Jungkook, alors que je sortais petit à petit de mes pensées.

_C’est pas grave, on va bien finir par trouver. Lui répondit Yoongi.

_En attendant, il ne nous avance à rien. »


Je fronçai les sourcils puis ouvris et fermai les yeux plusieurs fois. Je ne voyais plus Hoseok et Namjoon, par contre, je voyais très bien le visage fermé de Jungkook et son regard irrité.


« C’est bon, c’est pas de sa faute…Répliqua Jimin en me tapotant l’épaule.

_Regarde-le, il déraille complètement ! Je sais que ce n’est pas de sa faute, mais on ferait mieux de l’endormir pour l’instant. Il risquerait de nous gêner sinon. Rétorqua Jungkook, en me pointant de la main.

_T’es pas sympa avec lui… »


Yoongi soupira puis s’approcha de moi. Je reculai, ne comprenant plus ce qu’il se passait.


« N’aie pas peur Taehyung, Jungkook a raison. C’est mieux pour toi, ça t’épargnera certaines frayeurs. »


Je fis non de la tête, apeuré. Je ne voulais pas que mon sort soit entre leurs mains, et pourtant, c’était le cas. Le plus pâle posa ses mains sur mes joues et me sourit gentiment, sans une once d’hypocrisie. Il caressa légèrement mes cheveux avant de nicher de lui-même ma tête dans le creux de son cou.


« Dors. »


Mes forces me quittèrent à une vitesse hallucinante et je perdis connaissance, la tête lourde et le cœur serré. Je n’en pouvais plus.


Je n’avais aucune idée du temps que j’avais passé à « dormir », mais ce que je savais, c’est que j’étais allongé au sol. J’avais reconnu la salle sombre, cependant, je me trouvais dans la partie éclairée, avec le parquet abîmé et les rideaux de tissus légers. Je me redressai, ayant passé plusieurs minutes à contempler le décor pourtant très sobre de la pièce. Une fois debout, je commençai à me demander ce que je pouvais bien faire ici.


« Taehyung ? »


Je me retournai et tombai sur Jin, qui baissa le regard lorsque je croisai le sien.


« J’ai réfléchi, et…je suis d’accord. »


Je souris, comprenant tout de suite de quoi il voulait parler, et me rapprochai de lui. J’étais certes étonné de le voir là, mais ce n’était pas ma priorité d’en connaitre la raison.


« C’est bien ça…Souris-je.

_Enfin…Je ne suis pas totalement sûr tu sais… »


Je sentis quelque chose derrière moi et me retournai discrètement. Yoongi était là, dissimulé entre les rideaux, et me faisait signe de ne rien dire. Je compris immédiatement et acquiesçai, profitant du fait que mon aîné ne me regardait pas et préférait visiblement contempler ses chaussures. Le noiraud se mit juste derrière moi et colla sa tête à mon dos, comme pour me soutenir. Je plaçai ensuite mes mains sur les joues de mon interlocuteur et relevai son visage vers le mien, tout en me rapprochant considérablement de lui.


« Prend ta décision maintenant… »


J’approchai lentement mes lèvres des siennes, sachant étrangement exactement quels gestes je devais effectuer, alors que je n’avais aucune idée de l’impact qu’ils auraient. Je savais juste que je devais le faire, et pourquoi je le faisais. Je l’aperçus fermer ses paupières, à présent à seulement quelques millimètres de ma peau, tandis que les bras de Yoongi se mettaient à serrer ma taille, comme pour me faire comprendre que le moment approchait. Ce fut juste lorsque nos lèvres allaient rentrer en contact que je me baissai rapidement, laissant la place à mon complice qui scella leurs âmes en s’emparant de ce baiser. Le plus vieux ne sembla pas se rendre compte de ce qu’il se passait, imaginant sans doute que c’était bien moi qu’il embrassait. Je me décalai et les observai, souriant toujours plus. Enfin. Enfin, l’heure de la vengeance avait sonnée…Finalement, Jin s’écroula sur Yoongi, qui le laissa tomber au sol, inconscient, l’air de rien. Il se retourna vers moi et me sourit avant de se rapprocher.


« On l’a fait Taehyung.

_Oui…

_Mais ce n’est pas fini, ce n’est que le début…Alors, tu es prêt ? »


Il me lança un regard plein de défi tout en posant ses mains sur ma taille. Je ne le repoussai pas et me contentai de coller son front au mien.


« J’attends ce jour depuis que vous êtes morts. »


Il fit glisser ses mains sur mes omoplates avant de s’écarter de moi, conservant un unique contact en me tenant la main, tout en la regardant.


« Alors ça y est Taehyung…Tu vas enfin prendre ton envol. »

Commentaire de l'auteur Hehe...
Si vous êtes perdus, c'est normal XD Après tout c'est difficile de comprendre quand même le personnage à travers qui on voit l'histoire n'a aucune idée de ce qu'il se passe...~
Enfin bref! Vos théories et idées ont-elles pris un tournant différent? Dîtes moi où vous en êtes! Et si vous n'avez pas compris, y a-t-il quand même des détails que vous pensez importants ou qui vous ont marqué?
J'attends votre avis avec impatiente!
À bientôt! (promis, cette fois, bientôt veut réellement dire bientôt XD)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales