Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Everybody Want A Piece Of Hope.
[Histoire Terminée]
Auteur: JangMiRan Vue: 23116
[Publiée le: 2013-11-24]    [Mise à Jour: 2015-07-08]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/School-Fic/Amitié/Univers alternatif Commentaires : 41
Description:
YunGi a la phobie des contacts suite à une maltraitance dans son ancien lycée. Se refermant sur lui-même, son père va l'envoyer dans un internat à Séoul. Cependant, avec cette phobie, il ne souhaite pas créer de contact avec un camarade de chambre. Le directeur organisera donc son séjour par un moyen simple : chaque semaine, il ira dans une chambre différente. Mais bien sur, tout ne se passera pas comme prévu.
Crédits:
Les BTS sont à eux-même. L'histoire est de moi mais, l'idée de tourner dans les chambres de l'internat vient du manga "Stray Love Heart".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 11.

[1585 mots]
Publié le: 2015-07-08Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Installé sur un banc présent dans le parc, JiMin riait aux bêtises de TaeHyung pendant que YunGi discutait avec JungKook. Le temps était un peu plus clément et il faisait plus frais que froid. C’était agréable pour la petite bande qui prenait l’air.

-          Les progrès évoluent encore plus vite que je ne l’imaginais. Tu as la réelle envie de t’améliorer et ça se ressent. Non mais YunGi, tu as réussi à lui faire un câlin. C’est un progrès tellement énorme que je n’en reviens pas.

-          Je me rends bien compte de ce que ça représente et je n’arrive pas à y croire. C’est bien trop réaliste pour moi qui ne supportais rien il y a encore plus d’une semaine. Une seule semaine s’est écoule. C’est très court. Et ce changement me fait peur même si c’est une amélioration.

-          Il ne faut pas avoir peur du changement YunGi. Surtout pas de celui-ci. Si tu as confiance en nous, si tu réussis à t’ouvrir à nous, c’est le principal. On ne te laissera jamais tomber YunGi. Peut importe ce que tu nous caches, on s’en fiche. Ça ne changera rien au fait que tu es Min YunGi, notre ami.

-          Ça changera tout…

-          J’en doute fortement. Dans la bande, on est plutôt doué pour cerner les gens, surtout NamJun. Et, si lui t’accueille aussi bien… Tu peux me croire quand je dis que tu ne risques rien avec nous. Mais bien sûr, nous ne te forcerons pas à parler. Mais dans tous les cas, je suis fier de toi. « Sauvons YunGi » marche encore mieux que prévu.

-          Je suis fier de moi aussi.

Et ils se sourirent. Un vrai sourire. Un sourire franc et sincère. Un sourire que deux amis proches s’échangent. Il avait réussi. Il avait réussi à faire un petit câlin à HoSeok après sa demande au réfectoire de la veille. Il avait réussi à l’enlacer sans qu’aucune crise ne se déclenche en suivant, faisant s’achever le repas dans la joie et la bonne humeur. YunGi regarda ensuite le ciel caché partiellement par les branches du chêne sous lequel ils étaient installés. Malgré qu’ils fussent en Novembre, le temps leur avait accordé une journée un peu plus chaude. Mais, pas pour longtemps vraisemblablement au vu du gros nuage gris qui arriva rapidement au dessus deux et, les quatre amis eurent à peine le temps de rejoindre le dortoir qu’une averse commença sur la ville. Et ils s’installèrent ensuite dans la chambre de TaeHyung et YunGi pour la fin de la journée. Après la journée de cours qu’ils venaient de subir, ils ne voulaient faire aucun effort de plus. Mais, un petit incident perturba YunGi durant la soirée. Et pour le reste de la semaine jusqu’au week-end. Divers agissements de JiMin à l’égard de JungKook et TaeHyung. Il faisait toujours en sortent que les deux amis soient à côté. Et plus que ça, il ne cessait d’appeler JungKook « le prince charmant » de TaeHyung. Y avait-il un double sens ? YunGi ne comprenait pas. Il est vrai que les deux amis semblaient particulièrement proches mais, c’était quelque chose de normal pour des meilleurs amis, non ? Jin et NamJun semblaient également très proche. Il ne fallait pas que YunGi se monte trop la tête à penser que ses amis pouvaient être comme lui, que ses amis pouvaient être en couple.

Finalement, la semaine se déroula banalement et rapidement. Des cours par ci, des discutions ponctués de rires par là. C’était banal mais tellement agréable pour YunGi qui n’étaient plus habitué à ça. Mais, c’était une habitude qui revenait et la peur de perdre à nouveau tout ça le faisait paniquer et lui serrait l’estomac. Il était certain qu’il n’arriverait plus à se relever si les choses volaient à nouveau en éclat. Il savait qu’il ne pourrait plus jamais avancer s’il perdait son unique soutient actuel, sa lueur de joie, son espoir. Il savait qu’il ne devait pas trop devenir dépendant d’eux mais il ne pouvait en faire autrement alors que ses amis lui donnaient tout ce dont il avait besoin. Il ne pouvait faire autrement alors que ses amis faisaient cesser ses crises. Le Vendredi arriva et le week-end à Daegu avec lui. Les affaires de TaeHyung comme de YunGi pour le voyage étaient déjà prêtes depuis le matin alors qu’ils attendaient les parents du plus jeune dans le hall de l’école.

-          Tu es certain que je ne vais pas déranger ?

-          Pour la vingt-troisième fois, non YunGi, tu ne dérangeras pas.

-          Oui mais je…

-          Chut !

Et YunGi eu une réaction très mature en lui tirant la langue. Il n’y pouvait rien s’il avait peur d’être un poids pour son ami, d’être un boulet pour ses parents qui lui rendaient service. Il voulait bien agir. Il voulait bien se comporter. Il ne voulait rien faire de travers. TaeHyung échappa un rire en voyant son ainé faire et regarda une nouvelle fois par la fenêtre pour guetter l’arrivée de la voiture de ses parents. Voiture qui ne tarda pas à se garer sur le parking de l’école alors que le jeune aux cheveux orange était devenu surexcité.

-          YunGi ! Ils sont là !

Ni une ni deux, les sacs étaient ramassés et ils étaient déjà dehors, un TaeHyung suspendu au cou de sa mère sous les rires de celle-ci et de son mari. YunGi regardait la scène en étant attendri avant que son ami ne le présente à ses parents. Agissant de manière polie, YunGi s’inclina avant de les remercier pour le ramener à Daegu.

-          Quel enfant bien élevé ! s’exclama la mère de TaeHyung.

Elle faisait très jeune et il l’aurait plus pris pour sa grande sœur que sa mère.

-          Mais ne soit pas si formel voyons, cela nous fait plaisir de te rencontrer et de faire cela pour toi. Si TaeHyung a confiance en toi, alors nous avons confiance en toi.

Les paroles de la femme le touchèrent en plein cœur alors qu’il hocha la tête. Il avait vraiment affaires à des gens d’une gentillesse incontestable et il comprenait un peu plus pourquoi TaeHyung était ainsi. Les sacs prirent places dans le coffre, les deux jeunes hommes sur la banquette arrière et la voiture démarra. Le trajet était pourtant long mais YunGi ne vit pas le temps passer. Il était bien là. A discuter avec les parents de son ami comme un adulte, à rire des pitreries de TaeHyung et à lui tenir doucement la main à l’arrière. Pourquoi ? Il n’en savait rien. Probablement que le jeune homme avait compris son angoisse grandissante à l’approche de sa ville natale. Peut-être que le jeune homme comprenait que cette ville représentait beaucoup trop de douleur pour YunGi. Peu importait mais cette main le calmait et l’apaisait. C’était tout ce dont il avait besoin en cet instant. Il était juste bien.

La voiture pénétra finalement dans un jardin avant de s’immobiliser et les deux jeunes hommes s’étirèrent à l’unisson avant d’éclater de rire. Il était tard, la fatigue les consumait mais ils étaient pourtant de bonne humeur malgré la crainte de YunGi.

La maison de TaeHyung était plutôt grande et spacieuse pour un couple et leur enfant mais pas non plus immense et impersonnelle. Bien au contraire. Elle était douce et chaleureuse. Et YunGi adorait ça. Il la détailla lentement avant de suivre son ami dans sa chambre.

-          Euh par contre YunGi… Je n’ai pas de matelas à te proposer donc, je voulais savoir si tu accepterais qu’on dorme ensemble. Bien sûr, si ça te pose soucis, je vais dormir sur le canapé hein ! Je ne veux nullement te forcer.

YunGi le regarda un moment,  réfléchissant au pour et on contre puis offrit un sourire à son ami.

-          Dormons ensemble. Ce sera une étape de plus à ta mission.

Le sourire rectangulaire que lui renvoyé son ami lui confirma qu’il avait pris la bonne décision. Une douche et un enfilage de pyjama plus tard, ils étaient tout les deux installés sous l’épaisse couette à regarder les étoiles phosphorescentes que le plus jeune avait collées au plafond voilà de nombreuses années.

-          Tu as peur d’être ici ?

La voix du plus jeune était assez hésitante, craignant de faire une bourde monumentale.

-          Peur ? C’est peut-être un peu fort mais pas complètement faux. J’ai peur de recroiser les mauvaises personnes. J’ai peur que tu découvres mon secret et que tu ne m’abandonnes. J’ai peur de ne pas supporter tout ça et de retomber.

-          Eh YunGi… Tu ne crains rien. Je suis là avec toi et je ne compte pas te laisser tomber.

-          Je le sais bien mais y’a la petite voix de la crainte dans un coin de ma tête qui me rappelle qu’on ne se connait pas depuis longtemps.

-          Le temps ne compte pas quand notre lien est aussi fort. N’est crainte YunGi, je suis là pour toi.

Et doucement, TaeHyung se rapprocha de son ami pour l’enlacer, le rouquin ayant sa tête dans le cou du orange et le cadet caressant ses cheveux.

-          Tu peux avoir confiance en moi. Tu pourras toujours avoir confiance en moi.

Les mots rassurants du jeune homme et la chaleur qu’il dégageait eu raison de YunGi qui rejoignit doucement le monde de Morphée. Il s’était endormi dans les bras de son ami et pourtant, il ne s’était jamais senti aussi bien depuis de longues années. Et il remercia son ami mentalement. Après tout, sans lui, sans eux, qui sait si sa lueur d’espoir existerait encore ? Probablement pas. Et il leur devait beaucoup.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales