Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Everybody Want A Piece Of Hope.
[Histoire Terminée]
Auteur: JangMiRan Vue: 23115
[Publiée le: 2013-11-24]    [Mise à Jour: 2015-07-08]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/School-Fic/Amitié/Univers alternatif Commentaires : 41
Description:
YunGi a la phobie des contacts suite à une maltraitance dans son ancien lycée. Se refermant sur lui-même, son père va l'envoyer dans un internat à Séoul. Cependant, avec cette phobie, il ne souhaite pas créer de contact avec un camarade de chambre. Le directeur organisera donc son séjour par un moyen simple : chaque semaine, il ira dans une chambre différente. Mais bien sur, tout ne se passera pas comme prévu.
Crédits:
Les BTS sont à eux-même. L'histoire est de moi mais, l'idée de tourner dans les chambres de l'internat vient du manga "Stray Love Heart".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 5.

[1523 mots]
Publié le: 2014-02-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Waou .. J'ai passé la barre des 1 100 vues .. Ahygdsgbfgius ! Merci beaucoup beaucoup beaucoup !!
Bon, après tout ce temps, voici enfin le chapitre 5 ! L'histoire avance doucement mais surement ~
J'ai eu du mal à l'achever mais, je viens de le finir à l'instant avec le nouveau MV des Bangtan .. Il tue, n'est ce pas ?!
Bref, bonne lecture ~

Il devait être vingt-et-une heure trente et YunGi était allongé sur son lit, écouteurs dans les oreilles en lisant un livre, quand la porte s’ouvrit. L’ainé n’y fit pas gaffe alors que trois personnes entraient dans la chambre en discutant et riant. Soudain les rires cessèrent et YunGi sentit des regards sur lui. Il tourna la tête et ses yeux tombèrent sur JungKook et les deux amis que ce dernier avait rejoint dans le hall. Il enlève un écouteur et en inclinant un peu la tête, il dit :

-          Bonsoir.

Il n’eut pas de réponse avant que celui aux cheveux roses n’explose de rire en le regardant. YunGi ne comprit pas la raison de son hilarité et pencha la tête sur le côté. Son vis-à-vis expliqua alors :

-          Bonsoir ? Soit un peu plus cool s’te plait ! On se connait pas, je sais mais ne parle pas si poliment. Un « yo » suffisait.

-          Hyung, t’es un abruti. Il va pas vouloir trainer avec nous si tu le reprends déjà, soupira le plus jeune de la chambre.

-          Désolé, se reprit le jeune. Bon, j’me présente : TaeHyung. Enchanté !

JungKook se mit à rire en voyant son ami faire alors que YunGi restait interdit : ce garçon se moquait-il de lui ? Il n’eut pas le temps de trop cogiter que le troisième jeune homme prit la parole à son tour.

-          T’es vraiment un abruti, Kookie a raison sur ce coup là. Tu vas le faire fuir le pauvre. Bon, je me présente aussi, je m’appelle JiMin. Mais fait pas attention à lui, c’est un extraterrestre. Tu es YunGi, c’est ça ?

-          Euh .. Oui, c’est bien moi.

Il enleva son deuxième écouteur et posa son iPod puis s’assit sur le bord du lit, regardant ses cadets. Le dénommé TaeHyung l’intriguait un peu avec sa façon déconcertante de plaisanter avec des inconnus. Lui, il ne pouvait vraiment pas discuter si facilement avec les gens qu’il ne connaissait pas. Même avec JungKook, il n’en était pas à ce stade. Il n’eut pas le temps de réfléchir qu’il eu un gros bug. Puis un élan de panique le prit et il se leva, partant rapidement dans un coin de la chambre avant de se rouler en boule en tremblant. TaeHyung  venait de poser sa main sur l’épaule de son ainé comme celui-ci semblait parti dans ses pensées. Grave erreur de sa part. YunGi était donc parti dans l’une de ses crises de panique devant l’air surpris des trois plus jeunes. De plus, il n’avait actuellement aucune des choses qui pouvaient le calmer : son iPod était sur son lit et sa mère était à l’autre bout du pays. Quelques larmes se mirent même à dévaler ses joues alors qu’il tremblait un peu plus à chaque seconde. JiMin voulut s’approcher de lui mais le cadet cru comprendre et lui cria de ne pas s’approcher. D’une voix hésitante, il prit alors la parole en amorçant un pas vers son ainé :

-          Hyu .. Hyung .. Je ne sais pas ce qui t’arrive mais .. Tu .. Tu es en sécurité ici Hyung ..

Ses paroles ne semblaient faire aucun effet sur le plus âgé mais il ne lâcha pas pour autant.

-          Hyung .. Y’a quelque chose dont tu as besoin pour te calmer ? ..

Son aîné ne répondit toujours rien mais, il releva son visage ruisselant de larmes et pose son regard sur son lit, fixant son iPod. JungKook s’en approcha et s’en saisit puis s’avança avec une extrême lenteur de YunGi et lui tendit le petit appareil. D’un geste hésitant et tremblant, le plus vieux l’attrapa en faisant attention à ne pas toucher son cadet et, avec des mouvements toujours aussi tremblants, il mit chacun de ses écouteurs dans ses oreilles avant de lancer une chanson particulière.

Il fallut une bonne vingtaine de minutes pour que YunGi se calme grâce à la musique et, pendant tout ce temps, ses cadets étaient resté sur le lit de JungKook à discuter entre eux en jetant quelques coups d’œil tout de même à leur aîné de temps en temps. Ils avaient vraiment besoin de le questionner mais, YunGi répondrait-il ? Après tout, il ne connaissait JungKook que depuis peu et ignorait tout des deux autres. C’était une certitude pour chacune des personnes présentes dans la pièce à cet instant :   YunGi cachait un passé, YunGi allait mal, YunGi avait besoin d’aide. Mais qui serait apte à lui venir en aide ? TaeHyung lui avait provoqué une crise par son geste, qu’en serait-il si quelqu’un venait à toucher YunGi dans les couloirs ou en cours de sport ? Chaque contact lui provoquerait une crise ? Ce serait alors bien difficile pour lui ..

Ce que ces trois jeunes hommes ignoraient c’est que, lors de ses crises de panique, YunGi revivait chaque coup, chaque insulte et chaque humiliation qu’il avait subit. Chacune de ses crises le détruisaient un peu plus et le ramenait plus bas que terre, là où ses bourreaux lui disaient sans cesse qu’était sa place. Ne méritait-il pas de vivre comme n’importe quel humain à cause de sa préférence ? Etait-il un monstre uniquement car les femmes ne l’intéressaient pas ?

-          Je .. Je suis désolé ..

Le murmure de YunGi brisa le silence qui s’était installé depuis quelques minutes et les trois plus jeunes sursautèrent en entendant la voix si faible de leur hyung. Elle était aussi fébrile et fragile que YunGi l’était à ce moment-ci, si vulnérable .. Ce fut JungKook qui réagit le premier en se levant et s’approchant avec une extrême lenteur de l’ainé toujours recroquevillé dans son coin.

-          Hyung .. Pourquoi t’excuses-tu ?

-          Ma .. Ma crise de panique ..

-          Tu n’as pas à t’excuser pour ceci, tu ne contrôles pas cette réaction. On ne va t’en vouloir pour cela. On a tous bien vu que c’était une action de replie, une façon de te mettre à l’abri et de te protéger. Alors, ne nous présentes aucunes excuses car nous n’en voulons pas. Cependant .. Tu as la phobie des contacts, n’est-ce pas ?

Seul un silence lui répondit puis YunGi hocha doucement de la tête. Son mouvement était quasiment imperceptible mais le plus jeune l’avait bien saisi. Alors ainsi, son ainé ne supportait aucun contact ? Comment en était-il arrivé là ? Qu’avait-il bien pu lui arriver par le passé ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête mais il ne pouvait répondre à aucun d’entre elles et n’osait en poser aucune. Malgré son envie de comprendre et de protection vis-à-vis de son ainé, il ne le connaissait pas assez pour s’immiscer ainsi dans sa vie. Et pourtant, Dieu seul savait à quel point l’état de son ainé l’inquiétait. Depuis que le directeur lui avait fait part de ce nouvel élève qui ne partagerait sa chambre qu’une unique semaine, cela l’intriguait. Il était dans le vrai en se disant que quelque chose clochait. Mais, il n’aurait pas pensé que cela serait si .. Dur ? Puis, que se passerait-il à la fin de la semaine ? Il changerait de chambre ? Pour aller dans laquelle ? Qui partagerait la chambre de ce pauvre garçon terrorisé par un simple contact ? Tout cela le tracassait alors que TaeHyung s’était approché de YunGi et s’était incliné à 90°.

-          Je .. Je suis vraiment désolé Hyung .. Je ne pensais pas que .. Que mon contact te provoquerait une telle panique. J’en suis vraiment vraiment désolé .. Je .. Pardon.

-          Ne .. Ne t’en veux pas .. Euh .. TaeHyung ? Tu ne pouvais pas prévoir ce .. Ce qui arriverait .. Alors, sors-toi de la tête que c’est de ta faute .. Ma réaction est uniquement liée à mon passé, tu ne pouvais absolument pas l’anticiper.

-          Et .. C’est quoi ton passé ?

C’est la voix du plus jeune de la bande qui avait fait tomber un  blanc sur la pièce. Même si cela ne le concernait en rien, il voulait vraiment savoir la raison de la réaction de son hyung. Il l’aimait beaucoup malgré le peu de temps qu’ils avaient passé ensemble et il voulait en apprendre bien plus sur lui. Il voulait pouvoir faire se dessiner un sourire sur ce magnifique visage. Un sourire qu’il savait magnifique, il le serait forcément.

-          Je ne veux pas en parler ..

-          Hyung .. On veut juste savoir .. N’entre pas dans les détails si tu ne le veux pas mais .. Parle .. S’il te plait ..

-          Je .. Aish .. Pour faire court .. Pour une raison que je ne citerai pas .. J’ai été maltraité et mis plus bas que terre dans mon ancien lycée ..

La bombe était lâchée, la vérité était avouée. YunGi n’avait rien d’une personne forte, bien au contraire. Il était faible, extrême faible. Il n’avait jamais réussi à faire face à ses bourreaux, il n’avait jamais ouvert sa gueule pour dire qu’il n’était pas un monstre, que sa différence ne devrait pas le mettre à l’écart, qu’il était un homme comme les autres. Aujourd’hui, il voulait y croire, même s’il n’osait pas en parler ouvertement, il ne voulait pas être mis à l’écart une nouvelle fois car il préférait les hommes. Aujourd’hui, son étincelle d’espoir brillait plus que jamais et il espérait pouvoir vivre un bonheur avec un homme qui prendrait soin de lui, un homme qui panserait ses blessures, un homme qui pourrait le rendre heureux.

 

Commentaire de l'auteur Oh et, je plaide coupable, des commentaires me motivent toujours ! *µ*
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales