Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 318 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

Everybody Want A Piece Of Hope.
[Histoire Terminée]
Auteur: JangMiRan Vue: 23114
[Publiée le: 2013-11-24]    [Mise à Jour: 2015-07-08]
G  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/School-Fic/Amitié/Univers alternatif Commentaires : 41
Description:
YunGi a la phobie des contacts suite à une maltraitance dans son ancien lycée. Se refermant sur lui-même, son père va l'envoyer dans un internat à Séoul. Cependant, avec cette phobie, il ne souhaite pas créer de contact avec un camarade de chambre. Le directeur organisera donc son séjour par un moyen simple : chaque semaine, il ira dans une chambre différente. Mais bien sur, tout ne se passera pas comme prévu.
Crédits:
Les BTS sont à eux-même. L'histoire est de moi mais, l'idée de tourner dans les chambres de l'internat vient du manga "Stray Love Heart".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 3.

[1844 mots]
Publié le: 2013-11-28Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Yahaa !! Je vous poste déjà le Chapitre 3 ! -fière de moi- J'espère qu'il vous plaira !
Je vous explique ma joie : j'ai 4 suivis et 1 favori ! Alors à vous qui me lisez : JE VOUS AIME !
Enfin bref -toussote- je commence à arriver dans le vif du sujet ! Oui oui, il m'a fallut 3 chapitres pour que YunGi arrive à son école uxu
Je me répète mais, j'espère que ce chapitre ne vous décevra pas ! Bonne lecture ~

Huit heures. Il était tout juste huit heures et YunGi était déjà en voiture avec ses parents en direction de Séoul, carton et valise dans le coffre. Ils en avaient pour environ deux heures et demi en voiture alors le jeune homme en profita pour dormir encore un peu, lui permettant ainsi de s’évader dans son subconscient. Son grand frère n’était pas présent pour son départ car il travaillait à Busan depuis bientôt un an. Il était parti juste avant que les problèmes de YunGi ne débutent. Il est possible que lui aurait put voir le changement de son petit frère et aurait peut-être put interrompre tout ça avant que ça ne dérape. Mais cela n’était pas le cas. Finalement, n’était-ce pas son destin ? C’est bien possible.

La voiture se gara devant un grand bâtiment après avoir passé un imposant portail en fer forgé. YunGi jetait des regards partout autour de lui, essayant vainement de trouver un point de repère. Il était réveillé depuis leur entrée dans Séoul et il avait regardé les rues avec un air émerveillé, comme un enfant devant les vitrines à la période de Noël. Ils venaient de se garer devant le bâtiment qui regroupait les bureaux administratifs et, rien que celui-ci était immense. Il se dit qu’il aurait besoin d’une boussole et d’un plan pour se retrouver dans cet endroit si grand. Accompagné de ses parents, il rejoignit un homme qui attendait sur le perron. Ce dernier devait avoir environ quarante ans et avait une certaine prestance. Une fois qu’ils se firent face, ce dernier prit la parole :

-          Bonjour Madame et Messieurs. Je me présente, je suis Mr Kim, le directeur de cette école. Tu dois être le jeune YunGi, si je ne me trompe pas ? dit-il en se tournant vers le jeune homme.

-          C’est exact Monsieur.

-          Suivez-moi dans mon bureau, nous serons plus tranquille et plus à l’aise pour discuter de la scolarité de YunGi dans notre établissement.

La famille Min suivit donc le directeur dans un dédale de couloir jusqu’à un grand bureau. La pièce était dans les tons rouge et or et les meubles était en bois. Un imposant bureau trônait devant une baie vitrée prenant la moitié du mur et qui donnait vu sur un parc. Mr Kim s’installa dans son siège alors que les parents de YunGi s’assirent face à lui et que le jeune homme resta debout à côté de sa mère, par manque de chaise. Le directeur attrapa un dossier qui était sur une pile dans un coin de son bureau et l’ouvrit après l’avoir posé devant lui.

-          Tu intègres donc notre école en cours d’années suite à des problèmes dans ton ancienne école. Puis-je te demander quels étaient ses problèmes ? Je veux être sûr que tu ne poseras pas de problèmes ici.

YunGi se raidit à cette question. Devait-il dire toute la vérité ou juste le résultat ? Après un instant d’hésitation, il dit d’une voix relativement basse.

-          Je .. J’ai quitté cette école car j’étais le souffre-douleur des autres élèves. Je ne voulais pas que ça m’arrive alors, je ne risque pas de créer de problèmes ici car je n’étais pas responsable de ce qui se déroulait là-bas.

-          Je vois. Merci de ta franchise. (Il jeta un nouveau coup d’œil au dossier) Ton père m’a également précisé un détail plutôt .. Important à ton propos. Tu subis une phobie des contacts, c’est exact ?

-          Oui ..

Sa voix n’avait été qu’un murmure mais les trois autres personnes de la pièce avaient bien entendu ces mots. Le directeur jeta un regard peiné aux parents du jeune homme puis reprit :

-          C’est la première fois que nous avons un élève avec une telle phobie donc, je dois avouer que nous avons cherché longuement une solution Mme Lee, la proviseur adjointe, et moi-même. Cette phobie ne te donne peut-être pas envie de vivre avec une personne. Je me trompe ?

-          Non .. C’est exact. Je ne souhaite pas partager une chambre avec une personne qui ne sait rien de moi et dont je ne sais rien. Je .. Je ne veux pas qu’il y est de risque qu’il me touche, même si c’est par mégarde ..

-          Notre soucie, c’est que nous n’avons pas de chambre de libre pour que y dormes. Nous avons des chambres de deux personnes où une unique personne y loge. Cependant, nous ne pouvons pas demander à une personne de changer de chambre maintenant, même si ton cas est spécial. Nous avons donc pensé que tu pourrais aller dans une chambre différente chaque semaine. C’est notre seule solution à ton problème. Je suis désolé YunGi mais, cela te convient-il ?

-          Si c’est la seule solution .. Alors d’accord. Je ferais des efforts.

-          Vraiment ? Parfait. Tu es vraiment un bon garçon YunGi. Au moindre problème, vient me voir et nous le réglerons du mieux que nous le pourrons.

-          Merci Monsieur.

-          Tu vas commencer par la chambre du plus jeune de l’établissement : Jeon JungKook. Il est plutôt timide avec les inconnus. J’espère tout de même que cette première semaine pour toi ce passera bien. Nous allons récupérer tes affaires à ta voiture puis nous allons t’amener à ta chambre. Ton colocataire n’est pas encore revenu de son week-end chez ses parents, il arrivera dans la soirée. Nous n’avons pas mis au courant les autres élèves de ta phobie car on s’est dit que tu ne voudrais peut-être pas que ça se sache. Enfin bon, on te laisse le choix.

-          D’accord.

-          Oh, une dernière chose. Sur ton bureau de ta première chambre se trouve ton emploi du temps, ta classe et tes livres. Ainsi qu’un plan de l’établissement. Tu en auras besoin. Et demandes à JungKook pour rattraper les cours et de te faire visiter éventuellement.

-          Oui Monsieur.

Le directeur referma le dossier, le reposa à sa place initiale puis se leva et raccompagna la famille Min jusqu’à leur voiture qui se trouvait devant le bâtiment. YunGi attrapa sa valise d’une main et le carton de l’autre alors que son père refermait le coffre. Sa mère, souhaitant l’alléger un peu, voulut attraper le carton, or sa main entra en contact avec celle de son fils. A ce contact, le jeune homme lâcha ce qu’il tenait et eu un grand mouvement de recul. Sa mère eu le reflex de rattraper le carton mais, lui se prit les pieds dans la valise et tomba au sol sur les fesses. Un grand silence se fit, uniquement brisé par la respiration erratique du cadet. Il se releva sans un mot et murmura un :

-          Je suis désolé Maman.

Cette derrière lui répondit un faible « ce n’est rien » avec un mince sourire. Le directeur regarda le jeune homme avec un air de pitié sur le visage. Quand Mr Min lui avait dit pour la phobie de son fils, il ne pensait pas que c’était à ce point. Le moindre effleurement lui provoquait une sorte de crise de panique alors, il faudrait veiller à ce que des jeunes ne le bousculent pas dans les couloirs et ne lui fassent pas d’accolades. Le directeur se dit que finalement, c’était plus compliqué qu’il ne le pensait mais il avait envie de venir en aide à ce jeune homme qui lui faisait penser à son fils décédé. Il prit donc la parole :

-          YunGi suit moi, je vais te montrer ta chambre.

L’appelé ramassa sa valise et toute la famille suivit le directeur dans un nouveau dédale de couloir. Ils débauchèrent dans un bâtiment où le sol était en parquet en bois et les murs en ton crème avec quelques photos en noir et blanc par-ci par-là. Mr Kim s’arrêta devant la porte de la chambre 47B et inséra une clé dans la serrure qu’il tendit ensuite à son nouvel élève. Celui-ci s’en saisit précautionneusement, faisant attention à ne pas toucher son directeur puis la regarda avant de la ranger dans sa poche. La porte s’ouvrit alors et YunGi put observer le lieu où il allait dormir pour cette semaine.

-          Toutes les chambres sont identiques donc tu ne seras pas trop déboussolé.

Les mots du directeur le rassurèrent un peu et il détailla la pièce. On trouvait deux lits en bois avec des draps rouges chacun contre un mur opposé et une table de chevet avec une lampe était accolé. Au centre de ce mur, entre les deux lits, se trouvait une grande fenêtre qui s’ouvrait sur un balcon. Contre chaque mur, au pied de chacun des lits se trouvait une armoire plutôt grande en bois. Face à ce mur-ci, deux bureaux également en bois avec une étagère pour chacun. L’un avait une pile de livres posait dessus –probablement son bureau- alors que l’autre était plus désordonné et plus rempli comme l’étagère associée. YunGi laissa un mince sourire se dessiner sur son visage : la chambre était accueillante et son colocataire ne semblait pas trop envahissant bien que désordonné. Ce dernier n’avait pas non plus fait l’effort de ranger ses affaires alors qu’un colocataire devait arriver ce qui voulait dire qu’il ne se forcerait pas à être une personne différente et cela soulagea YunGi. Il avança dans la pièce et posa sa valise contre le mur alors que sa mère posait le carton sur le lit.

-          Ta chambre te plait mon chérie ?

-          Oui Maman. Elle est sympa. Je ne sais pas qui a choisi la décoration mais il a bon goût.

-          Merci pour le compliment alors, déclara le directeur.

YunGi se tourna vers lui surpris puis esquissa un sourire. Son père prit alors la parole :

-          Bon, je crois que c’est le moment de te dire au revoir. Je pense que tu es entre de bonnes mains mon fils et je te fais confiance. On se revoit aux vacances, d’accord ?

-          Oui Papa. Merci de m’avoir accompagné. Rentrez bien.

-          Appelle-moi quand tu auras le temps, ajouta sa mère, je veux avoir de tes nouvelles. Je t’aime YunGi.

-          C’est promis ‘man.

Cela se voyait que cette femme luttait contre elle-même pour ne pas enlacer son fils puis elle quitta la salle avec son mari.

-          Ton colocataire n’arrivera que ce soir donc, tu as le temps de t’installer. Le repas à midi est à midi trente. Pour rejoindre le réfectoire, il suffit de descendre au rez-de-chaussée. Tu as des escaliers de chaque côté du couloir. A plus tard YunGi.

-          Merci Monsieur.

La porte se referma derrière le directeur et YunGi laissa échapper un soupire. Sa nouvelle vie commençait maintenant et il devait avouer que son angoisse était revenue. Il se murmure un « courage » à lui-même avant de commencer à ranger ses affaires dans sa nouvelle chambre.

Son colocataire serait-il gentil ? Attentif à sa phobie ? Le directeur ne lui avait fait part que de sa grande timidité mais cela ne lui donnait pas le moyen de l’imaginer. Il avait toujours, tout de même, l’espoir que ce soit quelqu’un de bien avec qui il pourrait passer la semaine sans se prendre la tête car après tout, le week-end prochain, il changerait de chambre.

Commentaire de l'auteur Voilà voilà ! Comme vous devez vous en douter après lecture, le prochain chapitre verra la rencontre de YunGi et JungKook !
A je-ne-sais-quand pour le prochain chapitre (que je vais commencer de ce pas) !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales