Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 881 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

Bangtan Boys

C'était il y a dix ans
[Histoire Terminée]
Auteur: Hikari Bookman Vue: 647
[Publiée le: 2014-04-20]    [Mise à Jour: 2014-04-20]
13+  Signaler Romance/Yaoi (HxH)/One-Shot/Amitié/Univers alternatif Commentaires : 4
Description:
On s'était retrouvés dix ans après, dans un bar. C'était tout pourri.
Crédits:
Les BTS vont avoir une révélation dans pas longtemps ~ Je suis leur maître incontesté ~
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

C'était il y a dix ans

[3441 mots]
Publié le: 2014-04-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

C'était il y a dix ans. Ils s'étaient aimés. De l'amour dont parlent toutes les chansons. Ils s'étaient trouvés, ils étaient destinés. Y avait un mec là haut qui les avaient liés. C'était en 2013. Ils avaient dix-neuf et vingt ans. Ils se connaissaient déjà depuis 3 ans. Pour l'un, ça avait été le coup de foudre. Pour l'autre, ça s'était fait progressivement. C'était il y a dix ans. Mais aucun amour n'est éternel, même le vrai. Enfin, plutôt aucun couple n'est éternel. La société n'était pas prête pour le leur. Alors ils avaient décidés d'en rester là. Ils ne s'étaient pas revus durant ces dix années. Ils avaient continués à vivre en rangeant leur histoire dans un tiroir de leur esprit. Ils y pensaient parfois... souvent. Ils ressortaient des fois les vielles photos. Les vielles photos de quand ils étaient célèbres, tous les sept. Des plus belles et heureuses années de leurs vies. Sur la scène de leurs vies.

Et ils s'étaient séparés, cinq ans après leurs débuts. Certains étaient restés en contact avec les autres, d'autres s'étaient éloignés peu à peu. Ça avait été leur cas.

Dans leur ancienne agence, seuls leur manager et le groupe avaient été au courant de leur couple.

Voilà. Tout ça, c'était il y a dix ans. Ils avaient maintenant vingt-neuf et trente ans. Le premier était un chorégraphe dans une école, l'autre donnait des cours d'écriture à des lycéens. Tous les deux à Séoul. Mais pas une seule fois ils s'étaient vus. Et ils s'étaient mariés. Et un des deux allaient avoir un gosse.

C'était il y a dix ans. Et ces dix ans de silence s'achevaient dans ce bar, en 2023.


« _ On attend encore qui ?

_ Jung Kook et Yungi hyung.

_ Aigooo. Ils peuvent pas être à l'heure ? Ça fait dix ans qu'on s'était pas tous retrouvés ! »


L'impatient fourragea dans ses cheveux roux quasiment orange carotte.


« _Taehyung, ils vont arrivés calme toi. Je vois que t'as toujours pas abandonné le roux ?

_Nah. J'adore cette couleur et elle me va super bien ~ Et ça me fait penser au bon vieux temps.

_ Je sais pas comment tu fais pour te redécolorer les cheveux à chaque fois. Je me souviendrais toute ma vie quand la coiffeuse m'a décoloré en blond/blanc peroxydé... J'avais tellement douillé... J'ai attendu des années avant que mes racines reviennent ! »

Ils rigolèrent tous les deux en se rappelant les couleurs et les coiffures que la BigHit les avaient forcés à avoir. C'était loin maintenant.


« _Personnellement, j'ai jamais eu à me plaindre. On ne me voyait pas autrement qu'avec les cheveux noirs ou des mèches foncées !

_ C'est parce que tu es trop normal SeokJin hyung, comparé à nous !

_Et je dois le prendre comment ça, Hoseok ?

_ Comme une constatation eomma ~ T'étais en charge de la normalité dans le groupe ~ T'étais comme le nappage sur tes gâteaux. Joli, mais pas indispensable ~ »


Ils burent tous un peu de leurs consommations tout en riant, devant la surprise qu'afficha le hyung le plus vieux devant l'insolence de son cadet. Ça leur faisait du bien de se reposer. Et surtout, de se retrouver. Ils avaient vécu tous ensembles les plus belles années de leurs vies et se retrouver ainsi, comme au bon vieux temps, arrêtait la routine.

Taehyung était devenu un célèbre professeur de musique dans les universités et était régulièrement payer pour voyager à travers le monde afin de découvrir le plus de musiques possibles. Il était sans conteste un bon prof même si ses méthodes étaient parfois... non conventionnelles et pas toujours compréhensibles.

Nam Jun écrivait et composait des chansons pour des films à Hollywood. D'ailleurs, il avait une certaine réputation dans le milieu... Enfin, surtout sur le fait qu'il ne fallait jamais aller le voir quand il composait. Les personnes s'y aventurant entraient dans la Zone 51.

SeokJin... Son métier avait fait éclater de rire tous les membres présents. Bien que ce ne soit pas vraiment une surprise. Il était devenu chef cuisiner à Séoul. Lui qui faisait tout le temps brûler son kimchi... D'ailleurs, les membres avaient jurés de ne jamais entrer dans ce restaurant.


« _C'est même pas juste, vous me faites pas confiance.

_ Et, niveau bouffe, on te fera jamais confiance hyung !

_ Merci Jimin, vraiment. Franchement, ça me fait super plaisir de voir que mes potes me soutiennent. »


Park Jimin, le seul à être rester sur scène, fut coupé dans sa réplique par deux hommes qui leur lancèrent un « Salut ! » retentissant.


« _ Kookie ! Ça fait longtemps ! »


Les yeux du plus jeune s'illuminèrent quand Taehyung lui sauta dessus pour lui faire un câlin étouffant.


« _TaeTae ! T'es toujours roux ? Il serait pas tant de changer ?

_ Tu peux parler toi avec tes cheveux pourpres !

_ Bonjour à toi aussi Taehyung, ça fait plaisir de se sentir attendu.

_ Oh Yungi hyung. Excuse moi mais tu sais, t'es comme un nappage sur un gâteau. T'es joli mais pas nécessaire ~

_ Yah ! Taehyung ! Me pique pas mes répliques ! »


Les deux derniers arrivants s'assirent à la table.


« _Je sais pas pourquoi mais ça m'étonne même pas que ce soit toi qui est sorti cette réplique débile Hoseok... T'as une mauvaise influence sur Taehyung.

_ Pardon ? Il a une mauvaise influence sur lui tout seul, il a franchement pas besoin de moi ! » S’esclaffa le brun en s'appuyant sur le rebord de sa chaise, un bras par-dessus le dossier.


Yungi lui lança un regard affligé en le frappant gentiment à l'épaule. Ça faisait bizarre de le voir avec les cheveux noirs découvrant son front. Ça le faisait remonter dix ans en arrière, à la période de leurs débuts.


« _ Hey Taehyung, prends exemple sur Yungi ! Il a laissé tomber le roux lui !

_ Mais pourquoi vous faîtes tous une fixette sur mes cheveux ? C'est pas ma faute si vous avez tous décider d'opter pour le noir, synonyme de votre normalité exécrable ! »

_ Yah ! J'suis pas brun moi !

_ Sauf toi Kookie, je t'aime bien toi, t'as gardé la classe ~ »


Et le roux lui fit un câlin. Il avait toujours été très tactile, surtout avec le maknae.


« _Au fait, Jiminie, fallait que je te dises, j'adore tes chansons ~ Elles me servent d'exemples quand je donne des cours à mes étudiants.

_ Oh merci Yungi hyung ~ D'ailleurs, je vais devoir te demander des frais de copyright.

_ Bien sur sale merdeux.

_ Ah je suis d'accord avec Yungi hyung ! Je les passe souvent dans mon restaurant, avec nos anciennes musiques !

_ T'as réussi à l'ouvrir Jung Kook ? Félicitations ~ On viendra ~ » Promit Hoseok en finissant son verre de martini.

« _ Yah ! Je suis un cuisinier étoilé et vous voulez même pas venir me voir moi !

_ Désolé Hyung mais le resto spécial viande de canard, ça surpasse les deux petits pois qui se battent dans tes assiettes en verre ! »


Ils restèrent quelques heures dans ce bar, à discuter. C'est à 22h que NamJun et Jin les quittèrent, obligations professionnelles obligent. Jimin ne fut pas long non plus. Le plus musclé s’emmitoufla dans un grand sweat dont il rabattit la capuche, mit sa casquette et ses lunettes de soleil.


« _T'es sur que t'en fait pas un peu trop là Jimin hyung ?

_ Nah. T'y connais plus rien Kookie. Les fans maintenant, c'est des tarés. Ils ont des appareils de fous pour te stalker et je te parle même pas des paparazzis. Tu peux être sur qu'ils savent déjà que je suis là, c'est limite si ya pas déjà une ville de construite à la sortie de ce bar !

_ T’exagères.... t'es pas si connu...

_ Je te rappelle le nombre de récompenses que j'ai eu ou bien... ?

_ Jiminie ~ Je te bats à la danse quand tu veux ~

_ Ta gueule Hoseok. Je te bats en high note quand tu veux !

_ Tu veux qu'on essaye ?

_ Toi aussi Kookie ta gueule ! Bon, je m'en vais. »


Quand il sortit du bar, les quatre hommes restants entendirent des cris aigus leur aiguiser les tympans. Et suivit par un cri un peu plus masculin. Et ils s’esclaffèrent tous dans un commun accord.


« _ Hey Kookie, ta femme me fera une réduction quand je viendrais me faire tatouer ?

_ Je sais pas, ça dépendra de son humeur et de la qualité du cadeau que tu lui offres.

_ On peut la soudoyer aussi facilement ?

_ Non, seulement les amis. Quand on lui demande une réduction, elle a tendance à pomper tout ce qu'ils pourraient lui offrir ! »


Taehyung ébouriffa les cheveux déjà à la base mal peignés de son ami. Mais il était tant de laisser Yungi et Hoseok. Il le fit comprendre à Jung Kook et ils quittèrent tous les deux le restaurant en pensant avoir trouver des bonnes excuses. 23 heures à la pendule.


« _ Ils savent pas mentir, ils sont grillés.

_ C'est clair. Ils ont 26 et 28 ans et ils sont toujours aussi gamins. Je plains leurs futurs enfants.

_ T'as beau avoir 29 ans, t'es toujours un imbécile.

_ Merci Hyung, très sympathique. Espèce de sale croulant. »


Yungi sourit en buvant sa bière. Hoseok lui avait toujours parler de cette façon, un espèce de respect irrespectueux. Mais il n'avait pas envie de rester seul avec lui. Si il revoyait les deux maknaes, il les étoufferaient avec la viande de canard de Jung Kook.


« _Sinon, ça va toi ?

_ Ouais... tout roule.. et toi ?

_ Hum... pareil. Tu fais quoi de ta vie ?

_ J'suis prof au lycée. La scène me manque un peu parfois. Surtout quand j'ai des têtes à claques. Le pire, c'est les minis toi. Les gamins populaires qui me répondent. Mais yen a deux que j'aime bien, ils se battent pour des causes justes. Mais faut suivre les règles.

_ C'est toi qui dit ça ? » Hoseok éclata de rire en croisant ses bras musclés sur sa chemise blanche de costume. « T'écoutais jamais le manager ! Combien de fois ont n'a pas été en retard parce que Monsieur ne s'était pas levé assez tôt ?

_ Le Hip Hop est libre.

_ Tu me feras toujours rire Suga. »


Ça faisait tellement longtemps que personne ne l'avait appeler par son ancien de scène. Souvenirs, souvenirs ~.


« _ Et tu me désespéreras toujours J-Hope. »


Un silence s'installa entre eux. Silence pendant lequel ils fixaient soit le fond de leurs verres, soit les alentours du bar. Ils voulaient partir tous les deux, ne pas se souvenir de tout... Mais leurs séants restaient collés à leurs chaises.


« _ Au fait Hyung... je me suis marié...

_ Ouais... moi aussi... et je vais avoir un gosse.

_ Oh, une fille et un garçon ?

_ Un garçon... on a décidé de l’appeler YunSeok. »


Hoseok le fixa, surpris. Yungi leva alors les yeux vers lui et lui offrit un grand sourire. Sourire que le plus jeune lui rendit avant d'éclater de rire.


« _ Notre nom de pairing... pas mal comme blague !

_ Les fans ont tellement d'imagination. Rassure-toi, j’appellerais pas mon gosse comme ça. Le pauvre, il sera désavantagé avant même de naître.

_ Ouais... beaucoup d'imagination. »


Hoseok se gratta le début de barbe qui apparaissait sur son menton.


« _ Je pense qu'elles nous auraient ériger un autel si elles avaient su qu'elles étaient dans le vrai.

_ Arrête... rien que d'y penser, j'ai peur. Tu te rappelles la fanfic qu'on avait lu où on faisait des trucs... hardcores ?

_ Et comment ! Si elles savaient qu'on faisait bien pire que ça comme parties de dominos... »


Yungi le frappa à l'épaule en riant. Ils abordaient tranquillement le sujet. Avec de l'humour, comme Hoseok le faisait toujours.


« _ Ta femme va pas s’inquiéter que tu rentres aussi tard ? Elle est enceinte en plus.

_ Elle est parti chez sa mère. Circonstances spéciales. Et la tienne ?

_ Ah la mienne... Elle s'en bat tellement les steaks. Elle doit être en train de jouer à la console ou dormir comme un poulpe éventré sur le lit.

_ Elle te fait confiance.

_ Ouais, c'est pas comme un certain ex ici présent. Je me souviens des crises de jalousies que tu me faisais quand je partais faire les courses avec Taehyung. Tu boudais comme un gamin.

_ Yah ! Me traites pas de gamin ! T'étais trop proche de lui parfois aussi... Et arrête de parler de ça, c'est gênant.

_ On en serait forcement venu à parler de ça tu sais. Vaux mieux pas arrêter si tu veux pas que le malaise s'amplifie.

_ Tsé... Ton haleine fait ressortir mes mauvais côtés.

_... Je me retiendrait de faire la blague salace qui me vient à l'esprit.

_ Comment tu peux penser à une blague salace ?

_ Tu veux vraiment le savoir ?

_ Non. Tu m'as déjà assez choqué par le passé. »


Et ils se sourirent tous les deux en repensant à toutes les fois où ils s'étaient crachés dessus, où ils étaient des jeunes adultes idiots. Hoseok, juste majeur et Yungi qui l'était déjà depuis un an.


« Hey hyung... Elle est courant ta femme ?

_ De ma sexualité ou de... notre histoire ?

_ Des deux.

_ De ma sexualité uniquement. Et toi ?

_ Idem.

_... C'est con quand même. De pas leur en avoir parler.

_ Ouais... Mais je sais pas. C'est un truc que je veux garder pour moi. Mais je pense que c'est encore plus con qu'on se revoit que dix ans après, dans ce bar.

_ On était cons à cette époque. Et la société l'était aussi.

_ Hum... Elle était juste pas prête. On était Hoseok et Yungi, les deux êtres les plus parfaits que la Terre est jamais portés. Elle était juste pas prête.

_ Hey... c'est Taehyung qui était parti toucher les nuages, pas toi. Redescends.

Et puis, on est toujours les mêmes. »


Hoseok fixa le plus vieux. Et Yungi également. Ils restèrent à se fixer dans le blanc des yeux pendant plusieurs secondes.


« _ Tu crois qu'elles nous tueraient ?

_ Perso, la mienne, elle serait plus du genre à nous jeter des fleurs en nous demandant de recommencer.

_ La mienne en aurait rien à foutre. »


La barbe de trois jours de Yungi piqua le menton de Hoseok quand leurs lèvres se rencontrèrent. Les souvenirs fusèrent comme un trombinoscope dans leurs têtes. Ils se revirent la première fois, dix ans auparavant.

Quand ils furent proches de l'asphyxie, Yungi posa son front sur celui de Hoseok.


« _Entre nous Hope, ça l'a toujours fait. Et ça le fera toujours. Mais maintenant, c'est fini. On est venus au monde trop tôt.

_ Si j'avais pu le faire, je l'aurais pas fait Suga. Notre vie est telle qu'elle est. Et tu as raison, c'est fini. Tu dois t'occuper de ton futur gosse et moi du poulpe qui me sert de femme.

_ Franchement, je la plains avec un mari comme toi. Mais on se sépare pas hein ? Je suis amoureux de ma femme mais toi, t'es encore différent. Et je tiens à ce que mon gosse puisse avoir l'influence heureuse de son parrain.

_ C'est trop d'honneur. T'as pas peur qu'il devienne aussi débile que moi ?

_ Vu la mère, ça peut pas être pire. »


Ils s'éloignèrent et posèrent le payement de leurs consommations dans le bol au milieu de la table, rejoignant les billets des membres qui les avaient précédés. A la sortie du bar, ils s’effleurèrent les doigts avant de partir dans des directions opposées. Même après dix ans, tout était intact.


[…]


« _ Allo ?

_ Jiminie ! J'ai besoin d'un service !

_ Yungi Hyung ? Qu'est ce qu'il y a ? »


[…]


« _ Monsieur Jung ? Park Jimin est bien un ami à vous ?

_ Oui, que se passe-t-il ?

_ Allumez vite la radio ! »


Hoseok fronça les sourcils mais suivit l'ordre d'un des danseurs dont il s'occupait de la chorégraphie. Il alluma la radio de la salle de danse et la voix aiguë de Jimin résonna sur les miroirs.


« _Yungi... T'es con... T'as mis dix ans quand même. »


[…]


« Mon histoire avec Hoseok avait durée cinq ans. A l'époque, c'était un petit con qui s'amusait tout le temps et qui passait son temps à discréditer son image publique. J'étais parolier. J'en avais écrit des chansons avant nos débuts. Même avant d'être recruté par la BigHit. Beaucoup ont pu être dans les albums des BTS, d'autres non. Et il y en a eu une qui est resté au fond de mon carnet. Je ne l'ai jamais enregistrée, jamais interprétée dans les studios, jamais soumise aux propositions de chansons. Je ne l'avais même jamais réécrite au propre. Pourtant, elle était prête. Les paroles étaient posées, les accords aussi. Mais le titre manquait aussi. Je voulais pas d'un truc niais, qu'on aurait pu donner à n'importe quoi. Et puis, à l'époque, je nageais dans un océan rose de dauphins arc-en-ciel qui pétaient des paillettes donc... Le seul truc qui n'était pas, c'est la personne qui allait l’interprétée. Il n'y avait ni assez de chant pour un chanteur, ni assez de rap pour un rappeur. Je ne connaissais pas non plus une personne qui puisse lui insuffler les sentiments qu'il faut. Et elle est restée dix ans dans un carnet, au fond d'un placard. Même Rap Monster n'était pas au courant de cette chanson. Mais j'étais sur que Hoseok s'en doutait. Il savait que j'écrivais tout. Que tout m'inspirait. Alors, nous... Et il avait raison. Ça m'aurait paru inconcevable de ne pas l'écrire. Mais bon, trop de facteurs entraient en jeu. Et c'est maintenant que cette chanson parvient à vos oreilles. Je conçois parfaitement le fait que rendre notre histoire publique est téméraire, qu'elle va divergés les opinions. Que des personnes vont être choquées. Et pour tout vous dire, même nos femmes n'étaient pas au courant. Mais c'est en se revoyant dix ans après qu'on s'est rendus compte que de ne rien dire n'était plus au goût du jour. Les mentalités ont changées. Alors j'ai décidé que notre histoire devait s'inscrire dans le panthéon. Et quoi de mieux que la musique ? ... » Min Yungi, interview recueillie par K-BOY Paradise, le 12 juin 2023.


[…]


« _ J-Hope ! Vous pleurez ?!

_ Nan, morveux. Retourne bosser, tu maîtrises pas ce mouvement ! »


Hoseok essuya rapidement les larmes de joie qui dévalait ses joues pour venir s'écraser sur son grand sourire. Yungi n'était qu'un idiot.


[…]


« _ Jung Kook ! Arrête de passer cette chanson, on a pas les droits pour le faire !

_ Laisse et va laver tes aiguilles. Cette chanson, c'est la leur. Et je suis l'une des cinq personnes à pouvoir l'utiliser gratuitement. »


[…]


« _ Professeur Kim ! J'ai une question !

_ Hum ?

_ La chanson de Park Jimin, quels sont les influences musicales ?

_ Oh je viens d'avoir une idée ! »


La voix de Taehyung retentit dans l'amphi et fit frémir tout ses étudiants.


« _ Ce sera le sujet de vos prochains partiels. Décortiquer le travail du génie qui a composer cette chanson. »


[…]


« _Chef Kim ! Nous avons un requête spéciale !

_ Et qu'est ce ? De la part de qui ?

_ D'un critique culinaire. Il demande si ce serait possible que la chanson de Park Jimin soit jouée pendant qu'il mange.

_ Allons-y. Si il ne manque que ça pour avoir ma 5e étoile.


[…]


« _NamJun ! Requête express !

_ Quoi ?! Pour quel film ?

_ Pour le dernier ! Le producteur veut que vous rajoutiez une chanson !

_ Mais il est pas de la gueule ! J'avais tout fini avec son film ! Et il veut laquelle ?

_ Celle de Park Jimin. »

[…]


« _ Bonjour à tous ! Nous sommes en direct du Staples Center de Los Angeles où toute la Corée a les yeux tournées sur Park Jimin. Nous espérons tous que ce dernier sera le premier coréen a gagné un Grammy ! Il concoure pour la chanson de l'année avec Last Ten Years. »



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2023