Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1722 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

B.A.P

Once upon a december
[Histoire Terminée]
Auteur: Helaeryane Vue: 379
[Publiée le: 2013-12-23]    [Mise à Jour: 2013-12-23]
G  Signaler Romance/Drame Commentaires : 3
Description:
Les flocons de neige dansent lentement devant ses yeux alors que Daehyun marche dans les rues presque vides, le regard rivé vers le pavé. Quelques couples le dépassent, parlant avec engouement de la soirée à venir, d’un Noël en tête à tête, d’un dîner en famille ou encore des cadeaux qu’ils ont hate d’ouvrir une fois minuit sonné.
Ce soir c’est le réveillon de Noël.

Un soir qu’il appréciait autrefois, lorsqu’il était plus jeune. Mais à présent ce jour ne faisait qu’éveiller un peu plus la douleur sourde qui habitait constamment son cœur.

DaeJae
Crédits:
Les B.A.P ne m'appartiennent toujours pas...
SongFic basée sur Miracles in December de Exo (Chinese version)
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Once upon a december...

[3599 mots]
Publié le: 2013-12-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà un petit OS sans prétention , basé sur la chanson Miracles in December de EXO que vous pouvez écouter ici http://www.youtube.com/watch?v=jZjoebuUM_w
J'espère que vous aprécierez, alors n'hésitez pas à commenter et à lire mes autres fictions...

Les flocons de neige dansent lentement devant ses yeux alors que Daehyun marche dans les rues presque vides, le regard rivé vers le pavé. Quelques couples le dépassent, parlant avec engouement de la soirée à venir, d’un Noël en tête à tête, d’un dîner en famille ou encore des cadeaux qu’ils ont hate d’ouvrir une fois minuit sonné.

Ce soir c’est le réveillon de Noël.

Un soir qu’il appréciait autrefois, lorsqu’il était plus jeune. Mais à présent ce jour ne faisait qu’éveiller un peu plus la douleur sourde qui habitait constamment son cœur.

Les souvenirs affluaient alors qu’il apercevait le portail de fer forgé qui marquait l’entrée du parc.

Cela faisait tout juste un an, jour pour jour, heure pour heure… Un an que Daehyun n’était plus qu’une coquille vide, un corps fait de chair et d’os dont l’âme avait fuis face à la douleur.

Cela faisait exactement un an et un jour qu’il ne lui avait plus tenu la main, qu’il n’avait plus goûté à la douceur de ses lèvres ou frissonné au son de sa voix…

Cela faisait un an et une heure que YoungJae avait quitté ce monde…

Daehyun avait été incapable de l’oublier. Comment aurait-il pu? Il l’aimait plus que tout. Il l’aime toujours d’ailleurs, quand bien même YongGuk et Zelo n’ont de cesse de le prier de faire son deuil.

Comment le pourrait-il, alors que tout est de sa faute?

Un an auparavant il avait supplié YoungJae de venir le chercher. Parce qu’il était trop paresseux pour le rejoindre chez lui en prenant le métro, parce qu’il ne voulait pas affronter le froid de l’hiver, parce qu’il avait toujours été un égoïste et que YoungJae lui avait toujours tout cédé, parce que cet imbécile n’avait jamais su dire non à ses caprices…

A cause de lui YoungJae avait pris sa voiture et avait affronté les routes enneigées…

Une première larme court sur la peau froide de Daehyun. Elle brille un instant à la lumière des réverbères avant de se perdre au creux de son cou. Il ferme les yeux avec force dans l’espoir de retenir les gouttes salées qui menacent de couler, mais aussitôt c’est le visage souriant de YoungJae qui apparaît derière ses paupières closes.

 La culpabilité lui enserre la gorge.

C’est douloureux, tellement douloureux. Daehyun n’a plus la force de se battre contre ses remords. Ses nuits ne sont à présent plus peuplées que par le souvenir d’un YoungJae en sang, lui tenant faiblement la main alors qu’ils montent tous deux dans l’ambulance, ses réveils se font au rythme de ses sanglots, alors que sa respiration hachée rappelle à sa mémoire le souffle heurté d’un YoungJae agonisant lentement. Chaque jour il s’éveille en imaginant son souffle sur sa nuque, mais la chaleur de ses bras a depuis longtemps déserté les draps pour ne laisser place qu’à la froide morsure de la solitude. La seule trace restante de YoungJae est le pull de laine bleue qu’il serre contre son cœur chaque soir. Parfois, au matin, il a de nouveau l’impression de s’éveiller, la joue posée contre son torse. Mais à présent ce n’est plus qu’un bout de tissu vide, un tissu qui a depuis longtemps perdu toute trace du parfum de son propriétaire, un tissu trempé de ses larmes…

Chaque jour il espère que YoungJae sera là. S’il n’est pas dans son lit, c’est qu’il est à la cuisine en train de leur préparer le petit déjeuner, ou bien à la salle de bain… n’est-ce pas ?

Et chaque jour son cœur se brise un peu plus alors qu’il réalise que jamais plus YoungJae ne le réveillera en lui murmurant combien il l’aime, jamais plus il n’enlacera sa taille ou ne posera son menton sur son épaule alors qu’il cuisine une omelette, jamais plus ils ne feront l’amour sous la douche avant de courir à moitié trempé dans l’appartement parce qu’ils sont tous deux en retard…

 

Je n’en peux plus Jae… J’ai besoin de toi une fois de plus, pardonne-moi…

 

Daehyun atteint finalement sa destination. Un banc, isolé dans un recoin du parc. Sans se soucier du contact froid du bois contre sa peau, il s’assied.

C’est sur ce banc que YoungJae lui a avoué l’aimer. Tremblant comme une feuille, effrayé au-delà des mots de pouvoir perdre son amitié. C’était là aussi que Daehyun l’avait fait taire d’un baisé, là qu’il lui avait retourné ses sentiments, là qu’ils s’étaient promis qu’ils vivraient ensemble dès la fin de leurs études respectives. Cet endroit signifiait tellement pour eux…

Daehyun aurait aimé que YoungJae soit à ses côtés, il aurait voulu le sentir enserrer sa taille pour le rapprocher un peu plus de lui et réduire l’espace insupportable qui séparait leurs deux corps. Il aurait voulu pouvoir tout oublier une dernière fois, emprisonné dans l’étau chaud et protecteur de ses bras.

Mais il est seul à present, seul parmis les ombres de la nuit alors que ses larmes s’écrasent au sol en silence, comme les flocons blancs qui couvrent peu à peu la ville.

Daehyun se meurt de l’absence de ses caresses, de sa voix chantante, de son être tout entier… Il aimerait revenir dans le temps, le revoir juste une fois… Et lui dire. Lui dire combien il l’aimait, combien il l’aime et ne cessera jamais de l’aimer, et combien il regrette d’avoir été si égoïste, d’avoir tant pris de lui sans jamais se soucier de lui prouver son amour en retour.

Un sanglot étouffé lui échappe alors qu’il se souvient comment YoungJae avait pris sa main, comment son coeur s’était emballé alors qu’il lui avait avoué l’aimer depuis leur première rencontre. Ses yeux brillaient avec tant d’intensité, emplis d’amour, d’incertitude et d’espoir. Daehyun se souvient encore de son pouce qui caressait amoureusement le dos de sa main, de la douceur de sa peau contre la sienne.

 

 

Tu me manques tellement Jae…Ils disent que la douleur s’efface avec le temps, qu’un jour on s’éveille et qu’elle a subitement disparu, alors pourquoi ai-je l’impression que chaque jour elle ronge un peu plus mon corps comme mon âme. J’ai l’impression de sombrer Jae, de me noyer dans le flot de nos souvenirs. Je ne sais pas comment continuer sans toi, est-ce que ça en vaut seulement la peine ? J’aurais préféré mourir avec toi ce jour là

 

"Dae..."

 

Un rire amer franchit les lèvres bleuies par le froid de Daehyun.

Est-ce que tu me croirais Jae, si je te disais que je t’entends à présent ? Que j’entends ta voix murmurant mon nom ? Comme par le passé, quand tu voulais me réveiller, tes lèvres embrassant mon épaule nue, ma nuque, et la moindre parcelle de mon épiderme alors que tu soufflais mon nom.

 

"Dae..."

 

Daehyun se fige. Cette fois il est sur de l’avoir entendu, ou bien est-ce un autre rêve ?

Son nom résonne à nouveau, quelque part dans son dos. Daehyun se redresse lentement, mais il ne parvient pas à se retourner, trop effrayer de réaliser qu’il ne s’agit que d’une énième illusion créée par son cerveau malade d’amour. A cette simple pensée son cœur se serre douloureusement dans sa poitrine.

A nouveau ce son résonne. Cette voix qui lui a tant manqué ces derniers mois éveil en lui un espoir tel qu’il sait que c’en sera fini de lui si YoungJae n’est pas véritablement là, à ses côtés.

Daehyun tourne sur lui-même, fermant yeux d’anticipation.

Il n’y a plus un bruit, à l’exception de la respiration précipitée de Daehyun, mais lorsqu’il commence à battre des cils les larmes coulent immédiatement sur ses joues.

 

« Tu es là… »

 

 

Tu n’as pas changé. Comme si rien de tout cela ne t’était arrivé, comme si ton corps n’avait jamais été brisé alors que ta voiture incontrôlable dérapait sur le sol enneigé. Tu es toujours incroyablement beau…

 

Les lèvres de YoungJae dessinent un sourire timide. Il est tel que Daehyun s’en souvient, seule sa peau lui semble terriblement pâle.

Les mots se bloquent dans sa gorge alors que Daehyun dévisage son amant. Il est immobile et n’ose plus faire un pas. Si tout ceci n’est qu’une illusion, il refuse de briser le miracle qui l’a fait apparaître.

C’est Youngjae qui esquisse le premier geste. Il fait un premier pas, puis s’arrête, hésitant. Sa langue passe sur ses lèvres en un geste nerveux et Daehyun réalise que, comme lui, YoungJae ne sait pas comment agir par peur de la réaction de l’autre.

 

"J... Jae..." Murmure Daehyun d’une voix tremblante, si basse qu’il peine lui-même à l’entendre.

YoungJae sourit, sa tête s’incline doucement sur le côté. Et Daehyun éclate en sanglots alors qu’il réalise que tout est bien réel, que son amant est bien là face à lui…

 

"Jae !"

 

Son cri résonne dans le silence de la nuit alors qu’il court vers le blond.

Daehyun se précipite vers lui. Il ne rêve que de le serrer contre lui, de sentir ses bras forts s’enrouler autour de son corps, il veut se sentir de nouveau en sécurité, entier…

Il perçoit à peine le mouvement de recul qu’effectue YoungJae, tout ce qu’il veut c’est se sentir aimer, juste une dernière fois…

Mais alors qu’il pense l’avoir finalement atteint, il s’effondre au sol, passant à travers YoungJae comme s’il n’avait été que de l’air. Daehyun atterit brutalement au sol, blessant ses mains et ses genoux contre le pavé. Il fixe la neige sous ses mains, les yeux écarquillés.

 

“P…Pourquoi Jae?...Je … je pensais que… »

 

Un flot de larmes brulantes dévale ses joues. Daehyun ferme les yeux alors que la douleur le submerge et que son cœur se brise en milliers d’éclats. Un sanglot tremblotant traverse la barrière de ses lèvres, ses poings s’écrasent avec violence contre la pierre. Il tourne la tête vers la droite, là ou, quelque seconde plus tôt, se tenait l’ombre de YoungJae. Il s’attend à n’y trouver que du vide, pourtant c’est le regard baigné de pitié d’un YoungJae immobile comme le marbre qu’il capte.

 

Non Jae… Je t’en supplie, ne me regarde pas comme ça. Tu es suppose me regarder avec amour, pas avec de la tristesse plein les yeux, cela ne fait que me rappeler ce que je t’ai fait…

 

La respiration de Daehyun se bloque dans sa poitrine alors que YoungJae avance lentement vers lui. Il suit chacun de ses pas de ses yeux embués de larmes, jusqu’à ce que YoungJae s’accroupisse auprès de lui, son visage à peine à quelques centimètres du siens.

 

"Je suis désolé."

 

La voix de YoungJae n’est que douceur et amour. Il lève une main tremblante. Lui aussi aimerait pouvoir toucher Daehyun à nouveau, caresser cette joue froide pour en effacer chaque sillon humide, mais il suspend son geste, se mordant violemment la lèvre avant de laisser son bras retomber le long de son corps.

"Je suis tellement désolé Dae..."

"P…Pourquoi?" murmure Daehyun le coeur au bord des lèvres. "Jae, pourquoi... pourquoi est-ce que je ne peux plus te toucher?"

"Je n’appartiens plus à ce monde à present, Dae." Répond YoungJae à voix basse, cachant difficilement les sanglots qui menacent de le traverser.

 

Mais Daehyun n’est pas dupe, il a bien trop aimé YoungJae pour ne pas percevoir le tremolo dans sa voix, le tremblement de sa main ou la façon qu’à son dos de se vouter légèrement lorsqu’il se sent vulnérable. Daehyun a bien trop vécu dans la tristesse pour ne pas en reconnaître chaque signe.

 

"Pourtant…pourtant tu es là, avec moi ?"

 

YoungJae soupire. Son regard s’est baissé aux mots de Daehyun et il fixe le sol avec application afin de ne pas croiser le regard de son aîné. Daehyun comprend immédiatement qu’il n’appréciera pas la réponse qu’il attend.

 

"Je repartirai bientôt Dae." YoungJae ancre son regard dans celui de Daehyun, et celui-ci réalise combien ces mots ont pu être éprouvants pour lui.

"Tu … tu me manques Jae." Sa voix se brise, les larmes lui brûlent les yeux.

 

Daehyun ne parvient pas à se controller, une fois de plus il éclate en violents sanglots. L’amour de sa vie est ici, face à lui, il devrait être reconnaissant qu’on lui ai accordé son vœux le plus cher, que ce miracle soit arrivé. Alors pourquoi ne le peut-il pas?

YoungJae lui semble si proche et si loin à la fois, il ne peut pas savourer la texture de sa peau, ni le goût de ses lèvres, et quand bien même il souhaite tous deux plus que tout au monde être dans les bras de l’autre, Daehyun sait que cela n’arrivera plus jamais.

 

"Je sais... Crois-moi Dae,je le sais."

YoungJae semble sur le point de s’effondrer. Daehyuyn ne peut retenir la vague de culpabilité qui le submerge. La vie n’avait-elle pas été assez cruelle avec eux, comment avait-il pu une fois de plus être assez égoïste pour infliger une telle situation à YoungJae ? A cause de lui il était de retour, même si ça n’était que le temps d’un battement de cœur, mais aucun d’eux n’en était heureux…

"Dae…S’il te plait, écoute-moi attentivement."

 

Daehyun acquiesce, YoungJae pourrait bien dire tout ce qu’il voudra, du moment qu’il peut se repaître de la douceur de sa voix il l’écoutera sans broncher. Il aimerait que le temps se fige, rester ainsi pour toujours, bercé par la voix de YoungJae dans le froid de l’hiver.

"Il ne me reste plus beaucoup de temps, alors, quand je partirai, je t’en supplie… Je t’en supplie Dae, sois fort. Rien de tout ça n’est ta faute, je sais combien ça peut te paraître difficile, mais je veux te savoir heureux. Alors, juste, oublie-moi...

Daehyun refuse d’entendre un mot de plus.

"Je t’aime Jae."

 

YoungJae l’observe silencieusement, il sait parfaitement que ses mots seront inutiles, Daehyun n’a jamais écouté que son coeur lorsque’il s’agissait de leur amour. Aucune supplication ne le fera revenir sur sa décision, ils se sont bien trop battus par le passé pour afficher leur relation… Comme auparavant Daehyun ne laissera rien les séparer maintenant qu’ils sont réunis, même si pour cela il doit passer sa vie à se raccrocher à un souvenir. Certaines choses ne change jamais.

"Je t’aimerai toujours Jae, comment peux-tu, ne serait-ce que penser que je pourrai t’oublier ?"

"Je sais. Une année aurait du suffir à atténuer ta peine, mais ça n’est pas le cas. Je pensais... que peut-être, si j’étais celui qui te le demandait ce serai plus facile pour toi. Je sais combien tu peux t’en vouloir, tout en toi le crie, mais par pitié Dae, rien de tout ceci n’est arrivé à cause de toi, ne te rattache pas à moi parce que tu penses que les choses aurait dû être différentes, tu dois aller de l’avant Dae."

 

"Ca l’était." Murmure Daehyun, de l’amerture plein la voix. "Jae, est-ce... est-ce que c’était douloureux ?"

YoungJae hésita.

"Oui, ça l’était; c’était comme si des milliers de lames avaient soudainement déchiré chaque parcelle de mon corps. Mais ça n’a pas duré..."

 

Daehyun ne répond pas, sa gorge s’est douloureusement nouée et il peine à trouver la force de respirer. Il essaye de bouger, juste un peu, pour être face à YoungJae. Son corps entier le fait souffrir, ankylosé par le froid. Il parviens à peine à sentir ses mains toujours plongées dans le duvet de la neige, son jean trempé s’est depuis longtemps couvert d’une fine couche de gel, brûlant sa peau alors qu’il bouge lentement pour s’approcher. Pas trop près néanmoin, pour ne pas traverser YoungJae à nouveau. De l’extérieur on pourrait presque penser que leurs fronts se touchent, que leurs lèvres se frôlent, mais c’est impossible, et Daehyun ne peut que prétendre sentir le cœur de YoungJae battre sous ses doigts.

Ils demeurent ainsi un long moment. Les yeux dans les yeux, alors que les flocons poursuivent leur ballet enchanté autour d’eux. Puis YoungJae fini par s’agiter, il murmure d’une voix empreinte de:

"Je dois partir, Dae..."

“Est-ce que tu dois vraiment me quitter?” murmure Daehyun « Pourquoi… Pourquoi ne peux-tu pas… rester ici ? »

YoungJae se relève lentement, le regard brilliant de larmes. Une perle glacées s’écrase sur la joue de Daehyun resté au sol.

“Je suis mort Dae, je n’appartiens plus à ce monde »

Il fait un pas pour se détourner de lui, mais par réflexe, Daehyun tend le bras pour attraper son poignet et le retenir.

 

Alors qu’il pensait à nouveau rencontré de l’air, ses doigts se referment sur la peau blanche et chaude de YoungJae.

“Non…” la voix de YoungJae est empreinte d’une colère que Daehyun ne comprend pas. « Non tu n’as pas le droit de faire ça Dae… »

Daehyun baisse le regard, il a l’impression que quelqu’un lui a empoigné le cœur à pleine main pour l’écraser violemment. La voix de YoungJae est si froide tout à coups.

« Pourquoi… pourquoi est-ce que je peux te toucher Jae ? Pourquoi … ? »

YoungJae semble effrayé et choqué alors qu’il contemple les doigts enlacés autour de son bras.

« Tu es en train de mourir Dae… le froid… Dae ne fais pas ça, bats-toi pour survivre jusqu’à ce que quelqu’un ne vienne, tu n’as… tu ne peux pas faire ça… »

Mais Daehyun refuse d’être seul une fois de plus, ils étaient destinés à être réunis, ils le sont toujours. Alors si YoungJae ne peut pas rester auprès de lui, qu’est-ce qui devrait le retenir de le suivre lui-même ?

“Laisse-moi venir avec toi Jae… Rien,… rien n’a plus de sens ici sans toi… je me fiche de mourir si cela signifie que je pourrais être auprès de toi »

Daehyun n’a pas peur de la mort, il craint de devoir retourner dans cet appartement vide, de goûter à sa solitude quotidienne dès l’instant ou YoungJae aura disparu, de devoir affronter une fois de plus ces murs habités par les souvenirs de leurs étreintes...

"Ne me laisse plus seul." Supplie-t-il. "Je ne veux plus vivre ainsi, Rein ne sera plus pareil.. alors, juste... Par pitié, YoungJae ! Je veux juste être à tes côtés, ne me hais pas pour ça, tu es et a toujours été toute ma vie..."

YoungJae se mord nerveusement la lèvre, et Daehun sait qu’il est torturé par la situation. Alors pour la première fois depuis un an, Daehyun sourit, d’un vrai sourire, chargé de son amour et de toute sa volonté.

 

Et YoungJae abandonne.

 

Avec prudence il lève le bras vers le visage de Daehyun. Ils ferment tous deux les yeux, savourant le contact de la peau de l’autre. Une larme dévale la joue de Daehyun et meurt au creux de ses lèvres. YoungJae la cueille d’une caresse de son pouce. Ils se perdent dans les prunelles de l’autre, souriants d’un bonheur partagé.

Les mains de YoungJae courent sur son corps, retirant la neige qui s’est logé dans les mèches brunes de Daehyun, effaçant les flocons prisonniers de ses cils. Daehyun frissonne alors que le corps de YoungJae lui semble peu à peu plus tangible, moins transparent…

YoungJae dépose un léger baiser sur le bout de son nez, rougi par le froid. Pas un instant ses yeux n’ont quittés les lèvres de Daehyun. Celui-ci, la main posé sur le torse du blond, peut sentir son cœur battre avec force, à l’unisson avec le siens, et il ne peut attendre davantage.

Leurs lèvres se rencontrent, douces, chaudes, la langue de YoungJae vient cueillir la sienne et c’est comme si cette année loin l’un de l’autre n’avait jamais existée. YoungJae frissonne alors que les doigts froids de Daehyun effleurent son dos. De mémoire jamais le garçon ne l’avait embrassé ainsi, avec tant de passion, de besoin, c’est comme s’il essayait de lui transmettre tout son amour pas un simple baiser… Ou peut-être est-ce parce que la douceur de sa peau lui a tant manqué…

 

Tout lui semble tellement plus intense, son cœur semble sur le point d’exploser dans sa poitrine alors que les doigts de Daehyun se perdent dans ses cheveux pour approfondir leur étreinte. YoungJae le sent frissonner, sa peau est si froide contre la sienne. Il passe un bras autour de la taille fine de Daehyun et fait disparaître les derniers centimètres qui le séparait de son corps enflammé. Il sourit contre ses lèvres. Elles ont un léger goût de sel à cause des larmes qu’ils versent, mais ça n’a plus d’importance, rien n’a plus d’importance, ils sont de nouveau réunis.

Ils se séparent finalement, le souffle court,

"Je t’aime..." chuchote YoungJae, le regard tendre, en caressant sa joue gauche.

Et Daehyun lui sourit en retour, son Coeur ne le fait plus souffrir à présent.

 

 

.…///….///…. ///….///.…///

 

C’est un vieil homme qui trouva le corps de Daehyun, transi de froid, au matin de Noël. La silhouette frêle du garcon reposait sur un banc dans un recoin du parc désert couvert par un fin manteau de neige et la peau si pâle qu’elle paraissait presque bleue.

Les sillons humides sur ses joues, dues aux trop nombreuses larmes versées, s’étaient depuis longtemps transformées en cristaux brillants.

Le vieil home fut étrangement ému et triste à l’idée que ce jeune garçon ait passé le réveillon de Noël, et les derniers instants de sa vie, seul dans le froid.

Mais la vue du fin sourire qui ornait ses lèvres lui firent pensé que ce garçon avait malgré tout du être heureux avant que ses yeux ne se ferment pour la dernière fois…

 

Comme si le miracle pour lequel il avait tant prié s’était finalement réalisé…

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales