Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Pierres d'Encre n° 9
    Le Temps des Rêves
    Nb de signes : < 2 500 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 09/04/2019
  • Prix Alain le Bussy 2019
    Galaxies et Géante rouge
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2019
  • Crime partagé
    Éditions 12-21
    Nb de signes : 20 000 - 35 000 sec
    Genre : noir - policier
    Délai de soumission : 10/02/2019
  • Cellule de crise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2019
  • Fables et contes
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/07/2019
  • Halloween
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 30/04/2019
  • Nutty Time Travel
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/04/2019
  • Histoire du soldat
    Revue des Citoyens des Lettres
    Nb de signes : 10 000 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2019
  • Dystopie à la française
    Kelach éditions
    Nb de signes : 15 000 - 50 000 sec
    Genre : dystopie
    Délai de soumission : 01/04/2019
  • Oiseaux de nuit
    Éditions HPF
    Nb de signes : 500 - 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - policier - historique - réaliste
    Délai de soumission : 30/04/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Le musée de la vie romantique
 par   - 162 lectures  - Aucun commentaire

Comme vous le savez, Paris regorge de musées de toute taille, proposant des thèmes différents et disséminés un peu partout.

Après avoir raté mon avion pour Budapest (j'ai les boules!), j'avais envie de voir le musée de la vie romantique dédié à George Sand. Certains diront maigre consolation. Oui et non ! J'ai été agréablement surprise. Ce musée se trouve dans le neuvième arrondissement non loin de Pigalle et n'est pas payant sauf lors des expositions temporaires. Vous pouvez contribuer à la conservation des collections et à l'acquisition de nouveaux objets en donnant deux euros. Le musée, qui se trouve être la demeure du peintre Ary Scheffer, se situe dans la maison Chaptal comprenant huit pièces (quatre en haut, quatre en bas). Construite en 1830, celle-ci est un des derniers exemples des demeures construites sous la Restauration et la Monarchie de Juillet.


Lire la suite...
tintouillet dans l'hémisphère sud pour un an
 par   - 270 lectures  - 1 commentaire [07 février 2019 à 12:17:53]

tintouillet est parti pour un grand voyage d'un an environ dans l'hémisphère sud.
Elle est actuellement en Nouvelle Zélande depuis fin décembre.

Vous pouvez suivre son voyage sur son blog : Océanie et Asie (enfin une partie !) en un an où elle relate ses visites et ses aventures accompagnées de belles photos.

 

Les personnages féminins dénigrées dans les fanfics
 par   - 2148 lectures  - 53 commentaires [27 décembre 2018 à 03:05:08]

La fanfiction revêt un intérêt tout particulier pour les amateurs d'écriture car elle permet de faire durer un univers créé par un auteur dans notre imagination. On peut s'imaginer et jouer avec les personnages, moduler le monde qui nous facine de bien des manières.
Mais il est un constat flagrant et particulièrement déroutant qui est le dénigrement des personnages féminins surtout dans les fanfics du genre yaoi. Dans la plupart quand les filles ne servent tout simplement pas de décor, elles sont décrites comme cruches, écervellées seulement pour justifier l'orientation sexuelle des personnages masculins. Soit c'est une pleurnicheuse, soit une mijorée qui s'extasie devant le héros gay.
J'ai constaté que dans 90% des fics les personnages féminins sont totalement ridiculisées. Pourtant, la majorité des auteurs qui écrivent sur du yaoi sont des filles.
Alors je me demande: est-ce la vision que vous avez de la femme vous qui en êtes une? Vous vous voyez faible et cruches comme vos persos, incapables d'aligner un mot devant un beau garçon? Vous vous considérez réellement comme des pipelettes qui pleurnichent pour un ongle cassé? Car c'est comme cela que vos personnages féminins sont dans les fics. Pourtant si on regarde bien, en amour puisqu'il s'agit de cela, un homme réellement amoureux peut se montrer parfois bien  plus fragile qu'une femme lorsqu'il vit une déception amoureuse ou qu'il est dans une vraie relation. Soyez fière de ce que vous êtes et ne rabaissez pas la femme ainsi.
Je serais curieuse de savoir pourquoi tous ces auteurs ont besoin que dans une fic ou les personnages sont gays, la femme n'a pas sa place. Et dans le genre opposé pourquoi la fille est toujours celle qui joue le rôle de l'amoureuse transie au premier regard.
Evidemment, ce sont des généralités mais c'est rare de voir une fic yaoi réaliste avec une égalité des sexes.
Qu'en pensez-vous?

Cet article est une réflexion fondé sur des constat et après plusieurs recherches.
Merci d'avoir lu.

Writecontrol, le couteau suisse pour écrire vos histoires
 par   - 1376 lectures  - Aucun commentaire

Writecontrol est un outil d'écriture en ligne, sécurisé, accessible et personnalisable.
Ce que vous écrivez est sauvegardé automatiquement.

Éditeur de texte avec compteur de mots
gestion de chapitres
gestion des personnages
dictionnaire de synonymes
divers thèmes
des éléments modulables
recherche wikipédia
gestion de favoris
export du livre
couverture personnalisable
etc.
En bref, tout ce qu'il faut pour écrire un livre. Et encore, plein d'autres fonctions sont prévues (*) !

Et vous savez quoi ? C'est gratuit !

(*) Il y a un sondage sur le site pour savoir quelles nouvelles fonctions seraient le plus utiles.

La page facebook : https://www.facebook.com/writecontrol/

 


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Musique

 > 

B.A.P

My lovely Pirate Auteur: Elsaoki Vue: 5276
[Publiée le: 2014-05-28]    [Mise à Jour: 2016-08-05]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Suspense/Yaoi (HxH)/De cape et d'épée Commentaires : 35
Description:
Le Royal Pirat Boat... En avez-vous déjà entendu parler ?

Dirigé par le capitaine Bang YongGuk, assisté de son acolyte Jung Daehyun, et ses amis JongUp le maître d'armes , Youngjae le médecin de bord et HimChan le cuisinier, ce navire de pirates parcourent l'océan, craint de tous.
Un jeune homme du nom de JunHong, prenant comme pseudonyme Zelo embarque à bord de ce bateau, en même temps que le sociable Baekho qui deviendra son plus proche ami.
Entre les combats sanguinaires, les naissances de sentiments et les terribles histoires passées,
Que va-t-il se passer quand toutes ces personnes vont se retrouver sur un seul et même bateau ?


Pairing à découvrir...
Crédits:
Les B.A.P ne m'appartiennent pas mais je pense que vous vous en doutiez :D De même que pour les autres personnages qui apparaissent dans cette fanfiction.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Pirat 13

[1637 mots]
Publié le: 2016-08-05Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Plus d'un an. Cela fait plus d'un an que je n'ai pas posté sur cette fic. Et je m'en veux car je ne sais même pas si certains de mes lecteurs se rappelleront encore de My Lovely Pirat. J'ai toujours pris du plaisir à écrire, et je ne l'ai retrouvé que récemment. C'est pour cela que je reviens avec le treizième chapitre, qui annoncera sûrement la partie décisive de cette fanfiction. En espérant que cela vous plaise. Merci. Bonne lecture.

Chapitre treize



« It’s okay to cry»

***



Pardonne-moi…pensa HyunJoong. Pardonne-moi de n’avoir rien dit.

Une larme était à deux doigts de couler mais JongUp se retint. La surprise l’avait emporté sur la raison pendant une seconde mais il se reprit assez vite. Alors comme ça, celui qui s’était fait passé pour naufragé était en fait le roi d’un grand royaume et allait devenir son bourreau, et celui de ses frères d’armes. Il aurait voulu le tuer sur le champ, tellement il se sentait trahi. Quelle était cette sensation affreuse et douloureuse dans son cœur ? Il avait une boule dans la gorge qui l’empêchait de parler. Il se sentait désarmé. Pourtant, au fond de lui, une force germait doucement, une envie de vengeance. Il releva la tête vers HyunJoong et lui envoya un regard qui en disait long sur ce qu’il pensait à présent. Cela eut le don de briser le cœur du souverain. Non, pas JongUp, pas lui, il ne devait pas lui tourner le dos !

***

Où était-il ? Ou était Bang YongGuk ? C’est la question qui tournait en rond depuis des heures dans la tête de Zelo. Depuis bientôt cinq heures, il réfléchissait. Il ne savait rien. Si ses frères d’armes étaient morts, ou si ils étaient quelque part, pas très loin de lui. Les membres gelés, il était assis par terre, les autres brigands enfermés avec lui ne lui laissant pas de place sur les planches de bois qui servaient de lits. Il avait ramené ses genoux au niveau de son cou et avait entouré ses bras autour de ses jambes pour se réchauffer. Il fixait la cellule d’en face. Une heure auparavant, il avait entendu des cris puis du mouvement, beaucoup de mouvement. Grâce à un bouche à oreille de chaque prisonnier à travers les barreaux, le jeune homme avait appris que des matelots du Royal Pirat Boat avaient tenté de s’échapper. Ils en avaient ramené un mais l’autre était toujours en cavale. Qui étaient-ils ? Etait-ce son frère ? Etait-ce YongGuk ou BaekHo ? Il plongea sa tête dans ses bras puis huma sa propre odeur. C’était la seule chose qui le réconfortait encore, après toute l’horreur qu’il venait de vivre. Il avait faim, soif, froid et il voulait sortir et sauver ses amis, si ce n’était pas trop tard. Alors, qu’il entendit des pas venir vers sa cellule, son rythme cardiaque s’intensifia. Sans qu’il ne comprenne pourquoi, deux gardes arrivèrent, le prirent par le bras, lui passèrent de grosses menottes lourdes à porter aux poignets, et le firent avancer dans les longs couloirs de la prison. Il était aux sous-sols. Dans un tournant, il aperçut un autre prisonnier se faire sortir puis menotter. Puis encore un autre. Il reconnut BaeKho et HimChan. Il voulut hurler de joie en constatant qu’ils étaient encore en vie. Cependant, lorsqu’il croisa le regard désarmé de son meilleur ami, celui qui en temps normal lui apportait de l’espoir et lui redonnait goût à la bonne humeur, il sentit tout son monde s’écrouler à nouveau, comme plus tôt sur le bateau, quand les soldats les avaient emprisonnés. Tandis qu’ils s’avançaient, ses quelques forces s’étaient concentrées dans ses poignets, qu’ils fixaient inlassablement. Ils passèrent devant une cellule qui paraissait vide, jusqu’à ce que Zelo distingue la silhouette d’un homme, assis en tailleur, le fixant lui. YongGuk. Leurs regards se croisèrent pendant une fraction de seconde, mais cela leur suffit pour se transmettre le nécessaire. Sans un mot, les trois matelots du Royal Pirat Boat quittèrent la prison par la petite porte arrière, le regard féroce aux yeux des soldats, mais apeurés, aux yeux de ceux qui voyaient en eux la vérité. La soirée avait déjà bien commencée. Ils ne croisèrent personne sur le chemin. Zelo repensait sans cesse à celui qu’il aimait. Il avait envie de le sauver, de sauver l’équipage, de rebâtir ce qu’ils venaient de perdre. Non, ça ne pouvait pas se terminer comme ça. Cela ne devait pas. Cela ne finirait pas. Il ferait tout pour sauver les siens, sa famille comme ses amis. Le teint pâle par la froideur du climat, les yeux sombres et perçants, les cheveux en bataille, Zelo serra ses poings, jusqu’à faire blanchir ses phalanges, puis se jura, qu’il allait mourir pour la piraterie. Il savait à présent qu’il était destiné à être pirate.

***



JongUp se trouvait sur la place publique. Il était torse nu et un soldat hurlait pour qu’on le remarque et fouettait le pirate sans relâche. Le maître d’armes se retenait corps et âmes pour ne pas céder à la douleur dans son dos. La transpiration se mélangeait à quelques gouttes de sang. Le jeune homme croisait parfois le regard d’enfants qui ne comprenaient pas pourquoi un homme se faisait humilier, torturer de la sorte devant tout le monde.

-C’est un pirate, regardez le ! Il a kidnappé notre souverain HyunJoong et il nous a privés d’un roi pendant trop longtemps ! Il mérite plus que la mort ! s’écria le soldat.

Des femmes cachaient le visage de leurs enfants, et rentrèrent rapidement chez elles, tandis que leur mari acquiesçaient aux dires de l’homme et regardaient avec haine JongUp qui ne put les observer davantage. Il poussa un énième soupir avant de s’évanouir. Au moins, il n’avait pas céder. Il était resté fier, comme le capitaine leur avait un jour dit.

***

HyunJoong était assis sur son trône, le regard vide. Qu’attendait-il ? Il restait là à réfléchir alors que ses amis étaient prêts à mourir ! Pourquoi tremblait-il ? Pourquoi ressentait-il cette peur infinie qui le submergeait ? Ho, qu’il était misérable… Il était juste effrayé de perdre la confiance de son peuple. Oui, il était misérable. Il fut coupé dans ses pensées par son frère qui entra dans la grande salle de cérémonie.

-Hyung ! Ce soir, à l’apparition de la lune, ceux qui t’ont enlevés à nous seront punis par les lois du royaume. La potence a été installée. Je vois bien que tu es mal. Les savoir en vie te rend fou, n’est ce pas ? Je n’ose même pas imaginer ce qu’ils t’ont fait subir… Ces scélérats… s’exclama HyunGi

La gorge serrée, HyunJoong voulut tout lui expliquer. Il voulut lui crier que tout ceci était faux, que certes il s’était fait enlevé, mais que le bateau sur lequel il était otage avait sombré, que l’équipage du Royal Pirat Boat l’avait accueilli bras ouverts, qu’il ne s’était jamais senti aussi libre que quand il naviguait avec eux… Avec JongUp… Mais alors qu’il s’apprêtait à lui dire, son jeune frère se leva et donna quelques ordres à un garde puis sortit sans attendre. Le futur roi courut alors pour sa vie, lorsqu’il s’aperçut que le soleil se couchait. Il se dirigea vers les prisons, mais quand il se rendit compte que l’équipage restant avait déjà été emmené, il s’apprêtait à faire demi-tour. Seulement, son regard dériva sur une cellule, où un homme était là, allongé, ensanglanté et inconscient. Il retint une larme et s’empressa d’ouvrir la porte, et de s’élancer sur le corps de son ami. Il ramena sa tête contre son torse et murmura milles excuses.

-JongUp… Pardonne Moi… Je ne voulais pas tout ça…

Le concerné ouvrit lentement les yeux, puis fixa HyunJoong. Quand il le reconnut il leva doucement son poing qui vint rencontrer la joue du futur roi. La force n’y était pas, mais les tremblements que ressentit le souverain contre son visage témoignèrent de la douleur qu’avait ressenti JongUp ces dernières heures.

-Espèce de con… fit-il en pleurant à chaudes larmes. Tu nous as trahis, et maintenant c’est trop tard… Ils vont mourir, par ta faute…

HyunJoong le prit dans ses bras en s’excusant à nouveau. Il ne pouvait pas le laisser là. Il aida son ami à se relever puis détacha sa cape pour l’enrouler autour de JongUp qui était encore torse nu. Le jeune homme passa rapidement chez le médecin royal. Il lui prit une sorte de potion violette qu’il fit boire à son ami. Après quelques minutes seulement, celui-ci se sentit revigorer et remercia d’un faible sourire le grand brun.

Ils passèrent par des passages secrets du château pour finalement arriver devant la place public, où se trouvaient les potences, ainsi que tous les habitants du royaume. Des gardes entouraient l’installation, barrant l’accès. Se trouvait debout à côté Zelo, Himchan, Baekho puis derrière, encerclé de quatre soldats, Bang Yong Guk. JongUp sentit ses dents s’entrechoquer. Comment osaient-ils traiter son capitaine de la sorte ? Etait-il seulement un dangereux animal ? Une haine sans équivoque prit place au plus profond de son cœur et remonta d’un seul coup.

HyunJoong intima à son ami de rester caché, puis avant de sortir, il fixa longuement JongUp. Ce dernier le regarda à son tour. Le futur roi prit son visage dans ses mains puis plaqua tendrement ses lèvres contre celles du maître d’armes, qui, à peine surpris, répondit à son baiser. Mais avant qu’ils puissent vraiment apprécier l’échange, HyunJoong y mit fin. Pourquoi avait-il l’impression que derrière ceci se cachait des adieux ? Dans un dernier sourire, ils se quittèrent et le souverain s’avança vers son frère, puis hurla à la foule de se taire. Il raconta alors tout. Sa peur s’était envolée, car la détermination de sauver ses amis avait pris le dessus.

JongUp l’écoutait attentivement puis fit balader son regard vers les soldats. L’un d’eux attira particulièrement son attention. Il écarquilla les yeux, ses poings se serrèrent, une boule vint se former dans sa gorge quand il le reconnut, son collier se mit à briller à travers la cape, puis le maître d’armes sentit une douce chaleur l’envahirent. Une larme coula. Cet homme à l’allure fière, ce soldat qu’il avait dans son champ de vision. Ce commandant. Son père disparu. Le regard embué, une seconde larme caressa doucement sa joue.



Commentaire de l'auteur Voilà, c'est la fin de ce chapitre, j'espère que vous avez apprécié la lecture. Ce n'est pas très long et j'en suis navrée. N'hésitez pas à me faire part de votre ressenti quant à ce chapitre, ou à cette fiction que je suis déterminée à finir ! Merci d'avoir prit le temps de lire !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales