Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

L'Épreuve

Fragments d'une enfance oubliée Auteur: Katsu Vue: 457
[Publiée le: 2015-04-17]    [Mise à Jour: 2015-07-26]
G  Signaler Général/One-Shot/Tranche de vie/Recueil Commentaires : 7
Description:
Petit recueil d'OS plus ou moins courts racontant différents moments de l'enfance des personnages avant qu'ils ne soient envoyés au Labyrinthe.
Crédits:
Les personnages et l’univers appartiennent à James Dashner.
Possibilité de quelques OCs.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La première peine d'amour de Newt

[1516 mots]
Publié le: 2015-07-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Titre : Fragments d’une enfance oubliée
Fandom : The Maze Runner
Personnages principaux : Newt, Minho
Type : Recueil de petits OS au nombre indéterminé
Position par rapport à l’œuvre :
Globalement : dans un hypothétique passé qui se situe avant les Épreuves
Pour cet OS : avant les éruptions solaires, vers l’an 2229, quand Newt a 13 ans
Commentaires/Remarques/Rappels :
Petit rappel : à cause d’un manque de précision sur la chronologie des évènements, il se peut qu’il y ait des erreurs à ce niveau-là. Surtout à propos de quand les éruptions solaires se sont déclenchées et ont libérés le virus et quand les blocards se sont fait enlevés par le WICKED pour leurs expériences.

Autre petit rappel : j’utilise les prénoms dans la série même si je sais que ce ne sont pas leurs vrais que je ne les connais pas.

Dernier petit rappel : Encore une fois, je rappelle que l’histoire du passé des personnages n’est possiblement pas le même d’un OS à l’autre.

Crédits : Les personnages et l’univers appartiennent à James Dashner. Par contre, Samantha sort tout droit de mon imagination.

Étendu sur son lit, le regard perdu dans une contemplation du plafond de sa chambre, Newt était en train de déprimer.


Un peu plus tôt dans la journée, Samantha, sa petite-amie du moment, l’avait fait venir dans un recoin de la cour d’école pour lui dire quelque chose d’important. Comme tout garçon intelligent, il n’avait pas vu d’un bon œil le « Il faut qu’on parle » qu’elle avait utilisé pour faire son entrée en matière et il avait eu raison de se méfier. De but en blanc, elle lui avait annoncé qu’elle le quittait. Elle lui avait expliqué que si elle avait sorti avec lui c’était parce qu’elle aimait bien l’idée de sortir avec le garçon le plus intelligent de l’école, mais qu’elle avait fini par s’en lasser. Apparemment, son intelligence le rendait ennuyant quand Minho n’était pas là pour exacerber sa nature moqueuse et la faisait paraître stupide quand il arrivait à entretenir une conversation des plus constructives avec ses parents sur divers sujets d’actualité.


Newt n’avait que 13 ans. Il en avait bien conscience. Il savait que ce ne serait certainement pas la première, ni la dernière fois qu’il allait tomber amoureux et voir son cœur brisé. C’était la dure réalité de la vie et il l’avait compris depuis longtemps déjà.


Pourtant, il ne pouvait s’empêcher d’avoir mal. Quand on lui avait présenté Samantha, il était tout de suite tombé sous le charme. Elle était drôle, sociable et toujours de bonne humeur. De plus, son apparence n’était pas de celles qu’on qualifierait de banale avec ses cheveux étaient d’un roux flamboyait qui faisait ressortir ses yeux d’un vert envoutant.


Pour faire court, elle lui avait semblé parfaite. Il avait même eu un peu de difficulté au début à assimiler le fait qu’elle veuille sortir avec lui – puisque que ça avait bel et bien été elle qui avait fait le premier pas.


Maintenant, il regrettait de s’être laissé convaincre par son meilleur ami que ce n’était peut-être pas si irréaliste que ça finalement. Jusqu’à ce qu’elle demande à lui parler, il lui avait semblé que tout allait bien. Jamais elle ne lui avait laissé croire qu’elle n’était pas bien dans leur relation. C’est en majeure partie pour cette raison que le choc avait été si brutal quand elle lui avait annoncée qu’elle voulait le laisser.


Newt fut arraché à ses pensées maussades par le bruit de pas lourds qui lui parvenait du couloir. Il jeta un instant un regard à la porte de sa chambre avant de le reporter sur le plafond, faisant comme si ses pensées n’avaient jamais été interrompues. Il savait pertinemment qui venait le voir et il n’était pas encore certain de vouloir lui parler.


« Hey! Newtie, » s’exclama Minho en débarquant dans la chambre sans même avoir pris la peine de cogner à la porte. « Alors comme ça on sèche les cours de l’après-midi? C’est pas très sérieux venant du gars le plus intelligent de l’école tous niveaux confondus. »


Sur ces belles paroles, Minho s’approcha du lit et s’y effondra aux côtés de Newt qu’il poussa un peu pour s’installer plus confortablement. Le blond poussa un long soupir en se tassa quand même pour faire une petite place à son meilleur ami.


« J’avais pas envie, » répondit simplement Newt en haussant les épaules.


« Si j’allais en cours seulement quand j’en avais envie, j’y serais jamais, » ricana l’asiatique.


« Et tu coulerais tous tes cours, parce que tu as le cerveau de la grosseur d’une cacahuète, » se moqua Newt qui se laissa prendre à la bonne humeur de son ami.


« Et c’est bien pour ça que je me suis arrangé pour avoir pour meilleur ami le gars le plus intelligent du quartier. »


En entendant cette réplique, Newt se souvint immédiatement que son intelligence était justement la raison pour laquelle Samantha avait voulu sortir avec lui et aussi celle qui avait mis fin à leur relation. Le blond perdit aussitôt son sourire et sa mine se renfrogna.


Minho remarqua aussitôt le changement d’atmosphère. Il jeta un regard en coin à son meilleur ami avant de reprendre :


« Hey, Blondie. Qu’est-ce que t’as? »


« Je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça, » maugréa le blond.


« Essais pas de changer de sujet, » le sermonna le brun. « Et je vais continuer à t’appeler comme ça tant que tu n’auras pas répondu à la question, Blondie. »


Newt grogna, marmonna quelques insultes, roula des yeux, mais céda :


« C’est Sam. Elle m’a laissé. Apparemment, je suis trop intelligent pour elle, » répondit Newt sur un ton dédaigneux en mimant les guillemets quand il mentionna la raison que lui avait donné son ex.


« C’est parce qu’elle n’aime pas qu’on lui rappelle constamment à quel point elle est conne, » se moqua l’asiatique.


Le blond lui jeta un regard en coin, lui faisant comprendre que ce n’était pas ça qui allait le consoler, ni lui remonter le moral. Après tout, c’était l’un des reproches que Samantha lui avait fait.


Minho montra clairement son exaspération du comportement si déprimant et défaitiste de son ami par un roulement exagéré des yeux. Soudain, il se redressa brusquement sur le lit et se posta debout devant Newt qui haussa les sourcils, curieux.


« Allez, viens. On va aller noyer notre peine dans la réserve d’alcool de mon père. »


« Min. On a 13 ans. On est pas censé toucher, ni même regarder un peu trop longtemps une bouteille d’alcool avant encore huit ans. »


« Tu te sens assez rebelle aujourd’hui pour sécher les cours, mais pas assez pour venir prendre un coup avec ton meilleur pote pour te remonter le moral? » rétorqua Minho en faisant la moue.


Newt ne réagit pas le moins du monde à la supplique de son meilleur ami. Il était peut-être plus mature pour son âge que la plupart des autres enfants, mais ça ne voulait pas dire qu’il avait plus envie de se saouler pour oublier ses malheurs. Il était peut-être déprimé et parfois défaitiste, mais il n’était pas alcoolique.


« Allez! » geignit l’asiatique en attrapant Newt par la jambe pour le tirer hors de son lit.


« Merde, Min! » grogna Newt en relevant la tête pour lui adresser un regard assassin. « C’est bon, c’est bon! Je viens. Maintenant arrête de me déshabiller, veux-tu. »


L’asiatique relâcha aussitôt sa jambe et Newt pu remonter son pantalon qui avait dangereusement descendu sur ses hanches en amenant avec lui son boxer. Foutu pantalon trop serré pour laisser ses sous-vêtements en place, mais pas assez pour rester coller à ses hanches quand ce gamin de Minho se décidait à tirer dessus.


En le voyant faire, Minho eu un large sourire carnassier. Il fit mine de le reluquer sans la moindre pudeur, puis, tout en adressant au blond un clin d’œil plus que suggestif, il reprit sur un ton qu’il voulait aguicheur :


« Ou si tu préfères, je pourrais te consoler. Si tu vois ce que je veux dire. »


Pour une énième fois, Newt roula des yeux, mais il ne put empêcher un sourire d’étirer ses lèvres. Minho était vraiment trop con, des fois – tout le temps. Heureusement, ça compensait souvent avec sa tendance à ne voir que les côtés négatifs d’une situation.


« Désolé, t’es pas vraiment mon genre, » reprit le blond sur un ton des plus sérieux. « Je préfère les adorables mais beaux grands bruns juste assez musclés qui me posent tout plein de questions pour me permettre d’étaler toutes mes connaissances et vanter mon intelligence hors du commun. »


« Mais je suis un adorable mais beau grand brun juste assez musclé! » s’offusqua Minho « Et j’aime bien quand tu dis plein de trucs super intelligents et compliqués. »


« Mais il te manque les grains de beauté qui te donnerais l’air d’un dieu grec, » répliqua du tac au tac Newt. « Et puis, je les préfère plus jeunes. Ils sont plus fringants. »


« Les dieux grecs n’ont même pas de grains de beauté, » grommela Minho. « Et ça veut dire quoi aussi "fringants". Lui et ses mots de vieux que personne n’utilise. »


Newt pouffa de rire en voyant la mine boudeuse de son ami qui paraissait si sincèrement déçu de ne pas être son type. Ce dernier lui lança d’ailleurs un regard scandalisé en le voyant se foutre de sa gueule.


« Allez, viens. On va aller la voir cette collection d’alcool dont tu me vantes les mérites. Et puis, c’est moi qui suis censé être déprimé ici, pas toi. »


Il passa alors son bras autour du cou de son meilleur ami et l’entraîna à sa suite dans le couloir, délaissant sa chambre et sa dépression post-rupture. Il n’allait sûrement pas boire, n’en ayant désormais plus besoin de quoique ce soit d’autre que la présence de Minho pour lui remonter le moral, mais il n’allait pas refuser un bon moment avec son meilleur ami.

Commentaire de l'auteur Je suis tellement désoléééeeeee! >_< Je voulais faire plaisir à mes lecteurs/lectrices qui semblent pas mal tous avoir un gros faible pour Newt en faisant un OS sur lui, mais c’était la seule idée qui m’est venue à l’esprit pour le moment. C’est tellement pas ce qu’il y a de plus joyeux : un Newt qui se fait briser le cœur. Franchement, j’aurais pu trouver mieux! Je suis tellemeeeeeent désolée! >_< Je vous jure que je vais faire mon possible pour que mon prochain OS sur Newt soit plus joyeux. Quoique j’espère qu’avec l’apparition de Minho, c’est moins déprimant. :S

Et ouiiiii! J’ai fait allusion à Thomas dans la description de l’homme parfait pour Newt. C’était pas du tout innocent, ni une pure coïncidence. Je suis seulement trop en amour avec le Newtmas pour ne pas profiter de l’occasion. XD

Et non, je peux juste pas m’empêcher de voir Newt et Minho comme des meilleurs amis même avant le Labyrinthe. Leur bromance est juste trop parfaite. J’espère que ça ne vous dérange pas trop. Sinon dites et je vais essayer de trouver des idées d’OS où ils ne se connaissent pas (même si ça ne sera vraiment pas simple). :O
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales