Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1313 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

que reste t'il de nous ?
[Histoire Terminée]
Auteur: Nobody Vue: 5683
[Publiée le: 2008-08-29]    [Mise à Jour: 2008-12-10]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Yaoi (HxH) Commentaires : 7
Description:
Harry a vaincu Voldemort, une nouvelle vie s'offre à lui et à ses amis, trouvera t'il l'amour ? Mais dans l'ombre Lucius Malefoy n'a pas dit son dernier mot ...
Les quatre premiers chapitres revus et corrigés. Merci Nanet.
Crédits:
tout les persos sont à JK Rowling
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 14 : le piège

[1459 mots]
Publié le: 2008-12-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 14 : le piège

 

A dix minutes de son rendez-vous dans le parc avec Pansy, un loup gris descendait les marches de l’école, en jetant des coups d’œil derrière lui. En effet, Drago avait pensé que ça serait plus discret d’être un loup, au cas où il tomberait sur Rusard. Une fois arrivé à l’endroit indiqué par la jeune fille, il attendit avec appréhension, que pouvait lui dire Pansy à propos de son parrain ?

 

Ron et Hermione étaient tranquillement installés sur un canapé de la chambre de préfète de la jeune fille, ils ne cessaient de s’embrasser. Ils auraient voulu que le temps s’arrête pour profiter encore un peu plus de ce moment magique. Mais Ron devait retourner à son dortoir, ils se levèrent, et c’est donc main dans la main, en prenant garde au concierge et à miss Teigne, qu’ils marchaient dans les couloirs de Poudlard, jusqu’à la salle commune des Gryffondors. Soudainement, un bruit vint attirer leur attention. C’était Harry qui discrètement, sortait du château, avec ses béquilles.

 

« Où va-t-il ? » chuchota Hermione à Ron.

 

Le jeune homme secoua la tête et haussa les épaules en signe d’ignorance.

 

« Suivons-le » proposa t’elle.

 

Pansy était déjà là quand Drago arriva, et elle n’était pas seule. Elle sortit de sa cachette, et s’adressa au loup qui se tenait devant elle.

 

« Drago, je sais que c’est toi, sous la forme d’un loup, reprends donc ta forme humaine. »

 

« Comment sais tu qu’il s’agissait de moi ? » demanda t’il à nouveau humain.

 

« Oh, c’est très simple, c’est quelqu’un qui me l’a dit » dit-elle en s’écartant.

 

Derrière elle, se tenait un long serpent argenté. Drago crut mourir sur place, il sentit tout son sang quitter son visage. Son père était là à Poudlard. Il n’arrivait pas à y croire tout simplement, et pourquoi Pansy était-elle avec lui ? Elle avait les yeux fixés sur Drago, avec un sourire mauvais.

 

« Tu ne crois tout de même pas que je suis réellement ton amie, après m’en avoir fait baver pendant toutes ces années, tu me dis que tu sors avec le bigleux, et tu penses que j’allais accepter ça sans broncher ? » cracha t’elle.

 

Elle sentit une main se poser sur son épaule, elle se retourna, et contempla Lucius avec admiration.

 

« Allons Pansy, calme toi ! Garde tes forces pour tout à l’heure, une fois que j’en aurai fini avec Drago, tu pourras t’amuser un peu avec lui » expliqua M. Malefoy.

 

Drago était encore sous le choc de la révélation de Pansy, il avait vraiment cru en la jeune fille. Et maintenant, il allait mourir ici, tout seul, sans avoir déclaré sa flamme à son amant. Le désespoir menaçait de s’emparer de lui. Pendant quelques temps, il avait crû au bonheur, et encore une fois son père allait tout briser.

 

« Arrêtez » cria une voix derrière lui.

 

Il reconnu immédiatement Harry, il tourna la tête vers lui, et le vit qui essayait de courir péniblement avec son plâtre et ses béquilles.

 

« J’ai prévenu McGonagall, elle ne va pas tarder à arriver » mentit le Gryffondor.

 

Il était enfin parvenu à la hauteur de Drago, il était essoufflé d’avoir couru avec son plâtre.

 

« Ne serait-ce pas Potter, qui se joint à la petite fête ? Pas trop diminué à cause de ce cognard ? » lui dit Malefoy senior, avec un rictus.

 

La compréhension se fit dans l’esprit des deux jeunes gens. Ce que venait de dire Lucius rendit furieux Drago, quelque chose se brisa en lui. Il n’avait plus peur de son père. Il venait de réaliser qu’à cause de lui, il avait failli perdre l’homme qu’il aimait, alors la colère prit le dessus sur la peur.

 

« Vas-t’en Harry. Ceci est mon combat, je dois affronter mon père seul » lâcha t’il.

 

Harry le regarda interloqué.

 

« Tu n’as pas encore compris, ce qui te concerne me concerne aussi, je pensais que tu avais saisi ce que je voulais te dire tout à l’heure à l’infirmerie. »

 

Drago avait bien interprété les paroles de son amant, et malgré la peur que lui inspirait Lucius, malgré la froideur de la nuit, il sentit tout son corps et son cœur s’embraser. Jamais la vie ne lui avait parue aussi belle qu’à cet instant précis. Harry le regardait comme personne ne l’avait fait auparavant, il avait l’impression que des papillons lui volaient dans l’estomac, plus rien n’existait autour de lui. Pourtant la voix froide et méprisante de Lucius mit fin à ce moment magique entre les deux jeunes hommes.

 

« C’est écœurant, vous me donnez envie de vomir, on devrait vous éliminez, au même titre que les moldus et les sangs de bourbe. » cracha Lucius, empli de haine.

 

« Vous pensez réellement qu’on va vous laisser faire ? » fit une voix derrière eux.

 

Tous les regards se tournèrent vers Hermione et Ron, qui accouraient baguette à la main. Pansy lança un coup d’œil effrayé vers Lucius, elle savait qu’il était un puissant sorcier, mais elle connaissait aussi la force des Gryffondors. Donc, elle prit la fuite comme une lâche vers la forêt interdite. Elle ne voulait pas se faire prendre avec Lucius, elle courut comme si sa vie en dépendait.

 

« Viens Ron, rattrapons là ! » proposa Hermione.

 

Mais son ami l’arrêta dans son élan.

 

« Non, je ne veux pas laisser Harry seul avec ce mangemort ! »

 

« Drago est avec lui, puis je crois qu’ils n’auront pas besoin de nous ! » conclu t’elle en faisant un signe de tête en direction du château.

 

Le professeur Rogue s’avançait vers le petit groupe, l’air menaçant, sans lâcher Lucius du regard.

 

« Très bien, allons y, rattrapons cette sale vipère ! » lança Ron.

 

Avec un dernier regard d’encouragement pour Harry et Drago, ils s’élancèrent à la poursuite de Pansy. Ils n’eurent pas le temps de remarquer que les auras des deux jeunes hommes s’étaient mise à briller de tout leur éclat, les enveloppants, se mélangeants et formants un nuage violet au dessus de leur tête.

 

Le père de Drago ne prêta pas attention aux auras, seul son fils l’intéressait, il était venu jusqu’ici pour le voir souffrir, et rien ne l’en empêcherait. Surtout pas ce stupide Potter.

 

« Très bien, puisque Potter veut se joindre à la fête, amusons-le ! hurla Lucius, endoloris ! »

 

Ni drago, ni Harry n’eurent le temps de réagir, le jeune blond s’effondra sur le sol, se tordant de douleur, les yeux révulsés. Harry lâcha ses béquilles, et chercha sa baguette dans sa poche, se maudissant de ne pas l’avoir pas sortie plus tôt, il entendait les cris de souffrance de Drago, et cela lui brisait le cœur.

 

« Stupéfix ! » lança Rogue enfin arrivé jusqu’à eux.

 

Malheureusement, Lucius l’évita de justesse, et pointa sa baguette sur Sévérus.

Drago ne criait plus, il n’était pas inconscient mais une grimace de douleur lui barrait le visage. Avec l’aide d’Harry, qui avait récupéré ses béquilles, il tentait péniblement de se relever.

 

Les deux hommes se dévisageaient, aucun d’entre eux ne parlaient. Rogue s’était placé entre Lucius et son fils, faisant ainsi, un bouclier humain. Sans détourner le regard, il s’adressa à Drago.

 

« A ce que je vois tu as trouvé ton âme sœur ! »

 

Drago et Harry le fixèrent sans comprendre le sens de sa phrase, Harry soutenant péniblement son partenaire. Puis ils remarquèrent à leur tour, les auras qui les enveloppaient, et le nuage au dessus d’eux. Rogue continua à s’expliquer.

 

« Les auras, c’est ça le symbole des âmes sœurs. » acheva t’il.

 

 

Pendant ce temps à l’orée de la forêt interdite, Ron et Hermione, avaient rattrapés Pansy. La jeune fille était acculé, derrière elle se trouvait un lieu peuplé de créatures effrayantes, et devant elle, deux Gryffondors prêts à en découdre. Et elle savait qu’ils ne lui laisseraient aucune chance, pas après le traquenard qu’elle venait de tendre à leurs amis.

 

Elle ne savait pas quoi faire, c’était à son tour d’être prise au piège, tel un lapin dans un collet.

Soudainement, un choc sourd se fit entendre depuis la forêt. Hermione leva les yeux vers la source du bruit, et lâcha la Serpentard du regard. Pansy profita de la situation, et se jeta mains en avant vers la jeune fille. Grâce à son physique costaud, elle l’emporta facilement, et lorsqu’elle se releva, elle tenait la jeune Gryffondor par les cheveux, sa baguette pointée sur sa gorge. Ron qui n’avait rien vu venir, se tenait hébété, la baguette toujours en direction de Pansy.

 

« Tu n’es qu’une garce, j’ai toujours eu raison de me méfier de toi ! » révéla t’il.

 

« Lâche ta baguette, où je tue Granger, je n’hésiterai pas ! » menaça Pansy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales