Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1477 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Livres-Romans

 > 

Harry Potter

Reminiscence of Lily Auteur: Ishmael Vue: 1096
[Publiée le: 2008-10-02]    [Mise à Jour: 2008-12-05]
13+  Signaler Général Commentaires : 15
Description:
Lily Potter est morte depuis 5 ans maintenant mais Severus Rogue est encore hanté par son image et ses souvenirs. Son cœur rate un battement à chaque fois qu’il aperçoit une jeune femme à la chevelure rousse comme la sienne. Mais avec le temps les blessures cicatrisent et la douleur s’efface. Enfin presque.
Cette année là était une année comme les autres, à un détail près. Parmi le lot de nouveaux élèves se trouvait une élève particulière, rousse, de grands yeux verts pétillants et Gryffondor de surcroit ! C’est le début de la fin pour le professeur de potions.

Attention il se peut qu'il y ait quelques spoilers.

C'est ma première fanfic et aussi la première histoire que je termine. ^^
Merci pour vos commentaires et/ou remarques, gentils ou pas, ça aide toujours.
Crédits:
Les personnages appartiennent à J.K. Rowling sauf l'héroïne Ellie, qui est à moi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le temps des explications

[1513 mots]
Publié le: 2008-10-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 4 – Le temps des explications

 

Voila plus de trois mois que les cours avaient commencé, trois mois qu’il s’efforçait de ne penser à rien d’autre à part torturer ses élèves comme d’habitude. Surtout un ! Ou plutôt une en fait. Une certaine élève de Gryffondor dont la ressemblance troublante avec Lily Evans, devenue Lily Potter peu avant sa mort. Le pauvre professeur des potions était tellement chamboulé qu’il passait ses nerfs sur elle, désemparé face aux sentiments qu’il éprouvait. Tout était si confus dans sa tête qu’il ne savait plus si ce qu’il l’agaçait le plus était d’avoir des sentiments pour elle ou d’avoir des sentiments tout court. En attendant de trouver une réponse, il était constamment sur son dos à la houspiller en cours mais s’arrangeait pour être toujours trop occupé ou pour disparaître dès qu’ils risquaient de se retrouver seuls dans une pièce.

 

Cela avait de quoi énerver la Gryffondor. Elle qui se plaignait en début d’année que le professeur ne se souciait pas d’elle, maintenant elle regrettait d’avoir eu de telles pensées. S’il faisait tout pour qu’elle abandonne le cours de potion, il n’était pas loin de réussir, bien qu’elle tachait de montrer le contraire. Elle pensait pouvoir s’en sortir seule, mais elle devait avouer que c’était mission impossible. Le professeur Rogue était pire qu’un bouledogue enragé.

Dès la fin de ses cours, Ellie  se dépêcha de se rendre au bureau de Dumbledore. Elle lui avait préalablement demandé un rendez-vous et avait reçu de sa part une convocation, ou plutôt un petit bout de papier faisant office de convocation, où était griffonné dans une écriture élégante le mot de passe à donner à la gargouille. Arrivée devant la statue, elle avait une certaine appréhension. Elle se sentait comme une petite fille qui allait se plaindre. Sa fierté en prenait un coup. Mais si elle ne voulait pas finir l’année en dépression nerveuse elle n’avait pas d’autres choix. Elle poussa un soupir et donna le mot de passe à la gargouille qui commençait à s’impatienter.

Dans le bureau de Dumbledore, le professeur Rogue tournait comme un fauve en cage tout en énumérant avec force d’adjectifs tous les défauts d’Ellie. De son côté, Dumbledore, amusé, n’écoutait qu’à moitié, observant le professeur avec un regard félin. Ce dernier avait beau être doué en potions et dans d’autres domaines moins glorieux, là il était complètement dépassé par le côté humain de la situation. Les sentiments semblaient être un sujet qui était particulièrement épineux et dérangeant pour les mages noirs et ex-mages noirs.

« _ Ah, on a de la visite, annonça le directeur avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Severus lui lança un regard interrogatif.

_ Elle va arriver dans quelques secondes, lui répondit Dumbledore en insistant sur le « elle ».

L’effet fut immédiat, Severus blêmit et parti se cacher dans une armoire vide. Il ne fallait pas qu’elle le trouve là. Le directeur lui avait bien du mal à garder son sérieux.

C’est avec les larmes aux yeux et un léger tremblement dans la voix, dû à un rire étranglé, qu’il invita son visiteur à entrer. Ellie se faufila dans la pièce et alla s’installer en face du directeur.

_ Vous vouliez me voir Mademoiselle, demande innocemment Dumbledore.

_ Oui, c’est pour vous parlez d’un problème, commença-t-elle avant d’hésiter.

Le directeur l’encouragea d’un regard.

_ … avec le professeur Rogue, lâcha-t-elle dans un souffle.

_ Ah vraiment, continua Dumbledore, l’air faussement étonné tandis qu’il essayait de contrôler un fou rire.

Dans son armoire, Severus hésitait entre l’envie de sortir comme un diable et de hurler sur la jeune fille, ou d’entendre ce qu’elle avait à lui reprocher avant de sortir comme un diable et de lui hurler dessus.

_ Je ne sais pas pourquoi, ni ce que j’ai pu faire de travers mais je crois qu’il en a après moi. Il n’arrête pas de s’en prendre à moi pendant les cours, il critique sans arrêt mon travail alors que, je ne veux pas me vanter, d’autres réussissent moins bien que moi.

Dans l’armoire, Severus avait la furieuse envie de répliquer mais se tint tranquille, attendant la suite pour mieux préparer sa vengeance. Un sourire diabolique se dessina sur ses lèvres.

_ Vous avez essayé d’en parler avec lui, questionna le vieil homme, toujours en difficulté avec son fou rire.

_ Oui, bien sûr ! Ca va faire deux mois que j’essaye de lui en parler mais il m’évite !

_ Le professeur Rogue est souvent très occupé, je ne pense pas qu’il fuit, ce n’est pas son genre.

_ Soit. Mais comment expliquez-vous le fait qu’en deux mois il n’est pas trouvé cinq minutes de libres ?

_ En effet c’est étrange. Mais en quoi puis-je vous aider ?

_ Je ne sais pas moi, vous êtes le directeur, il vous écoutera. Peut-être pourriez-vous le convoquer sans lui dire que je suis ici. En le mettant devant le fait accomplit il ne pourra plus fuir ou nier.

_ Il risque surtout de se braquer. Il est un peu têtu et obstiné quelques fois….

_ J’avais remarqué, le coupa Ellie.

Dumbledore dû se mordre la lèvre pour ne pas pouffer devant l’air furieux de la jeune fille. C’est limite si elle n’aurait pas gonflé les joues et boudé.

Depuis sa cachette, le principal intéressé avait bien envie de faire une entrée surprise et de prendre sa propre défense, mais il semblerait que Dumbledore ait compris ses intentions. D’un regard, il lui intima de rester là où il était. Il voyait à travers les murs ou quoi ?

_ J’aimerais bien savoir ce que j’ai bien pu lui faire quand même. Il ne va pas m’en vouloir jusqu’à la fin de l’année pour rien ? Ca serait vraiment digne d’un enfant plutôt que d’un professeur.

L’accusé retint un juron in extremis. Elle allait lui payer cet affront ! Depuis quand un élève traitait-il un professeur de cette façon ? Elle le trouvait horrible ? Elle n’avait encore rien vu, foi de Rogue !

N’y tenant plus, Dumbledore simula une quinte de toux pour glisser en douce :

_ Je crois surtout qu’il vous aime bien.

Ce qui provoqua chez l’un une bordée de jurons lâchée dans un murmure furieux et chez l’autre un air étonné, n’étant pas sûre d’avoir compris ce que le directeur venait de dire.

_ Je vous demande pardon ?

_ Je disais que j’avais une petite question à vous poser. Il y a une petite chose qui m’intrigue. Tenez, jetez un œil, dit-il en lui tendant une photo de Lily.

_ Qui est-ce, demanda simplement la Gryffondor.

_ Une ancienne élève de Poudlard, ne trouvez-vous pas cela amusant que vous ressembliez autant ? J’imagine qu’elle doit vous faire penser à votre mère.

_ Absolument pas, répondit la jeune fille, sous le regard incrédule du directeur, je ressemble à mon père.

Dumbledore prit la photo que la jeune fille sortit de son sac et dû constater qu’elle disait la vérité. Elle avait les mêmes cheveux roux flamboyants et les yeux verts et la peau claire de son père. De sa mère, elle avait un peu hérité de ses traits fins et réguliers. De plus sa mère avait les cheveux châtains tirant sur le brun et des yeux noisette rieurs.

_ Toutes mes excuses.

_ Y a pas de mal. Si j’ai bien compris, le problème avec le professeur Rogue vient de ma ressemblance avec cette femme.

_ Qu’est-ce qui vous fait croire ça ?

_ Je suppose qu’ils ont dû fréquenter cette école. Il a probablement dû la draguer et s’être fait proprement envoyer sur les roses et il lui en a voulu terriblement, peut-être parce qu’il a été humilié. Et par malchance, il a fallu que je lui ressemble et que je tombe dans la classe du professeur.

_ Il y a un peu de vrai dans ce que vous dites. En effet, le professeur Rogue était éperdument amoureux de cette jeune fille. Malheureusement, à cause d’une divergence d’opinion leur amitié a pris fin. Aujourd’hui, elle morte et il s’en veut terriblement de ne jamais lui avoir avoué ses sentiments, même si je crois qu’elle s’en doutait, et surtout de ne pas avoir été capable de la protéger.

_ C’est triste pour lui mais ce n’est pas une raison pour s’en prendre à moi.

_ J’essaierai de lui en toucher deux mots avant votre prochain cours. C’est tout ce dont vous vouliez parler ?

_ Oui, c’est déjà bien suffisant. Merci de m’avoir écoutée. Bonsoir, professeur.

_ Bonsoir, Miss Calloway

A peine Ellie eut-elle quitté la salle que le professeur Rogue se rua hors de son armoire.

_ Vous voyez, Severus, ce n’était pas si difficile.

Le maitre des potions lui lança un regard noir.

_ J’ai vu la photo, c’est un simple hasard si elle ressemble à Lily. Et je peux vous dire que la ressemblance s’arrête au physique et aux disciplines préférées.

Severus lui adressa un regard interrogateur.

_ Ses parents sont des sorciers. »

 

à suivre…

Des remarques ? Des fautes qui auraient échappé à ma vigilance ?

Merci à tous ceux et celles qui lisent ma fic, même ceux qui ne laissent pas de commentaires. J’espère que ça vous plait toujours et que ce chapitre ne vous a pas déçu.

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales